Dans les médias

Mon interview ce matin sur RTL par Jean-Michel Aphatie

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 29/08/2014 à 9:53

Invité politique de la matinale de RTL à 7h50, j’ai répondu aux questions de Jean-Michel Aphatie sur l’actualité politique et économique et France et au sein de l’Union européenne, sur la réorientation de l’Europe vers la croissance et l’emploi, sur le rôle des entreprises et sur la finance.

A voir ou revoir ci-dessous, mon interview :


Pierre Moscovici : Emmanuel Macron « est un… par rtl-fr


Mon interview sur la Radio Télévision Suisse RTS

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 28/08/2014 à 21:23

J’ai répondu aujourd’hui aux questions de Darius Rochebin sur la Radio Télévision Suisse RTS. Je me suis exprimé sur ma vision de l’avenir de l’Europe, sur la prochaine Commission européenne, sur l’importance d’une politique d’investissements forte en Europe, sur les priorités que sont la croissance et l’emploi, sur les relations de notre pays et de l’Europe avec la Suisse, ou encore sur l’actualité politique française.

Retrouvez en cliquant sur l’image ci-dessous toutes mes réponses :


Extrait de mon portrait publié dans Challenges

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 28/08/2014 à 19:37

Retrouvez ci-dessous un extrait de mon portrait publié ce jour dans Challenges, dans lequel sont notamment abordés mon engagement européen, ma mission parlementaire, et la ligne réformiste, sociale-démocrate et proeuropéenne.

Moscovici voit son horizon européen s’éclaircir


Pour l’ancien ministre des Finances, le remaniement gouvernemental en France crédibilise sa candidature au poste de commissaire à l’Économie.

Le jour de la démission du gouvernement Valls, Pierre Moscovici était un des rares députés présents à l’Assemblée nationale. « Je n’attends aucun coup de fil, souri-t-il. Mon destin est européen. » En effet, si l’ancien ministre des Finances est en campagne, ce n’est pas pour un maroquin à Paris, mais pour le poste de commissaire européen à l’Economie. Très lyrique sur « ce job magnifique » qui ne lui est pas encore assuré à Bruxelles, il reste tout en retenue sur le remaniement : « Le président de la République et le Premier ministre ont choisi de trancher. Ils donnent un signal de cohérence, réaffirmant une ligne réformiste, sociale-démocrate et proeuropéenne. » Avec un rappel toutefois : « C’est en réalité celle du gouvernement depuis 2012. »

La clarification à Paris va certainement l’aider à gagner en crédibilité, à Bruxelles comme à Berlin. Difficile en effet d’espérer succéder au très orthodoxe Finlandais Olli Rehn, quand on représente un pays qualifié, jusque dans le New York Times, d’« homme malade de l’Europe ». Cet été, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, chauffé par sa base, a estimé que ce serait curieux de désigner un Français grand argentier de la Commission. Alors que, quelques jours plus tôt, « Wolfgang » avait promis à « Pierre » qu’il serait « son candidat ». Il n’y a pas qu’en France que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent…
Et avec François (Hollande) ? « J’ai commencé à en parler avec lui dès l’automne 2013, comme d’une possibilité. On y a réfléchi ensemble, on en a parlé de plus en plus. C’est important pour lui d’avoir un ami à Bruxelles. » [...]

Sabine Syfuss-Arnaud

La suite de ce portrait est à lire dans l’hebdomadaire Challenges de cette semaine, ou en cliquant sur ce lien : http://challenges-magazine-digital.challenges.fr/profil/liseuse.html#mid1409176800


Programme de mon déplacement aujourd’hui à Athènes

Catégorie : Actualité,Europe / International,Voyages et déplacements | Par pierre.moscovici | 27/08/2014 à 9:16

Je me rends aujourd’hui à Athènes, nouvelle étape du tour d’écoute des capitales européennes que je réalise dans le cadre de ma mission parlementaire sur la croissance et l’emploi en Europe. Candidat désigné de la France pour la prochaine Commission européenne, je m’entretiendrai avec les responsables politiques et économiques grecs sur l’orientation du projet européen, sur les priorités de la prochaine Commission, ou encore sur la situation économique en Grèce et en Europe.

Retrouvez ci-dessous les détails de mes entretiens :

Déplacement de Pierre Moscovici à Athènes

Mercredi 27 août 2014

12h30-13h30 : Entretien avec M. Antonis SAMARAS, Premier Ministre

13h45-14h45 : Déjeuner avec M. Gikas HARDOUVELIS, Ministre des Finances

15h00-15h45 : Entretien avec M. Evangélos VENIZELOS, Vice Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères

16h00-16h45 : Entretien avec M. Nikolaos DENDIAS, Ministre du Développement et de la Compétitivité


Mon interview dans « c’est l’économie cette semaine » sur Europe 1

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 23/08/2014 à 17:31

J’étais l’invité de l’émission « c’est l’économie cette semaine » ce matin sur Europe 1.

A réécouter en cliquant sur l’image ci-dessous, mes réponses à Julian Bugier sur les réformes menées en France, sur l’économie en Europe, sur la réorientation du projet européen, ou encore sur les priorités de la prochaine Commission européenne.

Les priorités en France et en Europe sont la croissance et l’emploi.

 


Mon interview dans la matinale info d’i>Télé

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 21/08/2014 à 9:28

Invité d’i>Télé ce matin à 7h45, j’ai répondu aux questions de Camille Langlade sur la France, l’Europe, et la place de notre pays au sein de l’Union européenne et de ses institutions. J’y reviens notamment sur mes engagements en France et en Europe, et sur la nécessité de relancer les investissements européens, au service de la croissance.

Le Président de la République a demandé pour la France une responsabilité économique au sein de la Commission européenne.

Retrouvez la vidéo de mon interview ci-dessous :


Pierre Moscovici : « trop d’impôt tue l’impôt » par ITELE
 


Mon entretien dans Le Journal du Dimanche

Catégorie : Actualité | Par pierre.moscovici | 17/08/2014 à 14:03

Retrouvez ci-dessous un extrait de mon entretien paru aujourd’hui dans Le Journal du Dimanche, dans lequel je m’exprime sur les réformes menées en France, sur la réduction des déficits, sur la croissance, ou encore sur le cap européen.

La croissance de la France est nulle. La crise qui nous frappe n’est-elle pas aujourd’hui avant tout une crise de confiance?

Nous avons musclé notre compétitivité, nettoyé le système bancaire et enclenché l’union bancaire, bref stabilisé et assaini la zone euro.

C’est tout le problème. Même s’il reste des réformes à accomplir, l’essentiel des mesures d’assainissement post-crise a été fait. Nous avons musclé notre compétitivité, nettoyé le système bancaire et enclenché l’union bancaire, bref stabilisé et assaini la zone euro. Certains pays, comme la France, doivent poursuivre leurs réformes, et le font. Mais dans l’ensemble les fondamentaux de l’économie européenne sont sains et les conditions pour une reprise sont réunies. Il y a donc bien une perte de confiance et l’Europe n’émet pas tous les bons signaux pour la faire revenir.

Quelles réformes devons-nous poursuivre en France?
Il y a encore des réformes à mener, par exemple en matière de formation, de logement, d’organisation territoriale et vis-à-vis de certains secteurs comme les professions réglementées : le gouvernement le fait. Mais le levier des hausses d’impôt est une vieille recette inefficace, voire contre-productive, qu’il faut oublier. Je ne pense pas non plus qu’il faille faire davantage de coupes dans les dépenses publiques, dont l’effet serait à ce stade récessif.

La France n’atteindra pas en 2014 son objectif de réduction du déficit public. N’est-ce pas la fin des 3%?

Il y a un débat sur le rythme de réduction des déficits dans une période de croissance faible, où la déflation menace.

Il y a un débat sur le rythme de réduction des déficits dans une période de croissance faible, où la déflation menace. Mais ce n’est pas parce que nous allons être hors objectif cette année que la règle est obsolète ou stupide.

L’intégralité de cet entretien est à lire dans le JDD de ce jour. 


Mes réponses dans la matinale d’Europe 1

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 08/08/2014 à 11:47

Je vous invite à voir ou à revoir ci-dessous mes réponses apportées aujourd’hui dans la matinale d’Europe 1.

Europe, Commission, place de la France, relation franco-allemande, croissance, réformes, ou encore Pacte de responsabilité : j’apporte sur l’ensemble de ces sujets mes précisions et mes convictions.


Moscovici : « François Hollande est toujours mon… par Europe1fr