Dans les médias

Les yeux ouverts

Catégorie : Actualité,Réflexions | Par pierre.moscovici | 01/10/2007 à 16:08
Commentaires fermés

Vous êtes incroyables ! Alors que, bien seul, je milite pour le dialogue sur le fond avec le MODEM, vous me critiquez de ne pas me jeter dans ses bras. Pour ma part, je tiens mon cap. Il n’a jamais été – on me le reproche assez – complaisant avec l’extrême gauche. Mais il ne l’est pas non plus avec François Bayrou. L’homme est respectable, il évolue, mais il n’est pas un modèle sans défaut. Je note d’ailleurs qu’il est le premier auteur des prudences que vous déplorez, et qu’il ne lésine pas sur l’habileté, en promouvant des « alliances à la carte » aux municipales qui fleurent bon la troisième force et les vieilles pratiques opportunistes. Pour avancer, il faut être deux. Allons, relisez-moi, j’essaie d’être sans ornières ni préjugés, un peu innovant, mais aussi lucide. Soyez le aussi. Sauf à penser que la gauche n’a plus de sens -je ne le crois pas- ou que l’avenir du PS est le centrisme – je ne le pense pas non plus, c’est l’illusion giscardienne des « deux français sur trois », qui donne toujours naissance à de nouvelles forces si le clivage gauche-droite est délaissé- il faut dans ces affaires, être clair sur son identité, ferme et méthodique dans sa démarche. Soyez exigeants avec le PS – j’admets sans mal qu’il le mérite – mais ne versez pas dans une indulgence hors de propos envers le Centre. Gardons les yeux ouverts. Je vous assure que le succès passe par là.

Be Sociable, Share!