Dans les médias

« Il faudra changer de gouvernement » [France Info]

Catégorie : Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 05/07/2010 à 9:36

Pierre Moscovivi est revenu sur les deux démissions d’Alain Joyandet et de Christian Blanc. Insuffisantes pour le député PS qui réclame un changement de gouvernement. Selon lui les deux secrétaires d’État sont des lampistes. Il réclame également une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur l’affaire Woerth-Bettencourt.

Pour Pierre Moscovici, ces deux démissions sont le signe que la France est « dans une crise politique grave. Le gouvernement de la France est a bout de souffle, usé et dévalorisé. Il n’a plus la confiance des Français et de Nicolas Sarkozy. On pourrait rajouter la liste de ceux qu’il veut faire partir demain ».

Selon le député socialiste, « ça ne peut plus durer avec un gouvernement qui ne fait plus l’affaire, une droite exsangue et un président de la République qui lui même doit rendre des comptes. Il ne faut pas s’acharner sur telle ou telle personne ou se contenter de ces deux démissions.
La crise politique doit trouver une solution. Le président doit parler. On voit Nicolas Sarkozy très hésitant alors qu’on a besoin d’un président qui reprenne tout ca en main. La république ne peut pas accepter d’être ballotée ainsi. »

Pour Pierre Mosovici, il faut un changement en profondeur. « La France est un pays fragile aujourd’hui et ce pays ne peut pas être dirigé de cette façon la. Ailleurs on n’aurait plus ce gouvernement ou on aurait de nouvelles élections. On a besoin d’un gouvernement de crise et pas en crise. Il faut donner du sens. Il faudra changer de gouvernement. C’est au président de dire quand et qui. Quand on a une équipe ne marche plus, on attend que le sélectionneur réagisse « .

« La république irréprochable c’est la république dans laquelle le président lui même donne l’exemple. Il faut la refaire, il faut changer de gouvernement et changer de pouvoir en 2012. Alain Joyandet et Christian Blanc sont un peu des lampistes et ils payent pour un système laxiste ».

Pierre Moscovici explique également dissocier l’affaire Woerth de ces deux démissions. « Je ne demande pas la démission d’Eric Woerth. En revanche, il est impossible, quand on est ministre du Budget, d’être en même temps trésorier-collecteur de fond du parti majoritaire.
Je ne parle pas de soupçon mais de question et d’interrogation. Il faut qu’un commission d’enquête parlementaire puisse enquêter sur ce qui s’est passé dans cette affaire Bettencourt. Il faut qu’on de manière très claire pourquoi il y a eu tel contrôle fiscale ou pas, pourquoi il y a eu tel reversement ou pas, tel don a un parti politique ou pas. »

Source : France Info

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , ,


4 commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.