Dans les médias

Communiqué de Pierre Moscovici

Catégorie : Actualité,Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 30/07/2010 à 19:42

Les propos que le président de la République a tenus aujourd’hui à Grenoble, dans un discours prononcé à l’occasion de l’installation du nouveau préfet de l’Isère, sont inacceptables pour tous les républicains de notre pays. Affirmer un lien de causalité entre immigration et délinquance est ignoble. Menacer de déchoir de leur nationalité les Français d’origine étrangère auteurs de certains crimes renvoie aux heures les plus sombres de notre Histoire.

Il est désormais clair que, dans l’esprit du chef de l’Etat, qui devrait pourtant incarner l’unité de la nation, il y a une sous-catégorie de Français, qui ne mérite pas les mêmes droits que les « Français de souche ».

Or qu’est-ce qu’un Français d’origine étrangère ? Va-t-on déterminer cette notion en fonction du nombre de grands-parents qui ne sont pas nés Français ? Faudra-t-il ajouter une mention particulière sur les papiers d’identité ?

En 2002, 82 % des Français ont rejeté ce discours de stigmatisation et d’exclusion. Ce n’est pas pour le voir réapparaître, huit ans après, dans la bouche du président de la République.

En 2002, 82 % des Français ont rejeté ce discours de stigmatisation et d’exclusion. Ce n’est pas pour le voir réapparaître, huit ans après, dans la bouche du président de la République.

L’échec de la politique qu’il conduit en matière de sécurité depuis 2002, dont nous constatons chaque jour les manifestations, n’autorise pas Nicolas Sarkozy à maltraiter ainsi les valeurs de notre France, en reprenant à son compte les thèmes de l’extrême-droite.

J’appelle solennellement tous les républicains de ce pays à dénoncer avec la plus grande énergie ces propos, et à s’unir pour combattre ensemble, par delà les différences de sensibilité, les mesures que ces propos pourraient inspirer.

Pierre MOSCOVICI

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,


31 commentaires

  • Christine R dit :

    Merci pour ce post Pierre. Ce discours de Grenoble est le discours de la honte.

  • Ron_an dit :

    J’avais fait un commentaire qui avait été plutôt fraichement accueilli.

    J’estimais que Pierre Moscovici avait réagi un peu trop vivement aux provocations de Nicolas Sarkozy. Je pensais en outre qu’il fallait répondre différemment et arrêter de taxer systématiquement la droite d’être anti-républicaine.

    Je ne suis apparemment pas le seul :

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/08/02/comment-repondre-a-sarkozy-le-dilemme-du-ps_1394987_823448.html#ens_id=1390910&xtor=RSS-3208

    Amitiés,

    Ronan

    • Nathalie dit :

      Je ne vois pas en quoi cet article du monde accréditerait le fait que pour de sombres raisons médiatico politiques privilégiant la stratégie sur la politique, nous devrions nous taire.

      On attendrait quel niveau sur l’échelle de l’invraisemblance républicaine pour réagir?

      Dés le mois de septembre, Ciotti via une proposition et/ou le gouvernement via un projet ont bien l’intention de déposer une série de dispositifs attentatoires à notre tradition républicaine.

      Je vous rappelle que ces hommes là font ce qu’ils disent et à force de ne pas les prendre au sérieux le pays va de mal en pis.

      Reconnaissons au moins une chose à cette droite là: elle a un projet idéologique, elle l’annonce et elle le met en oeuvre.

      Il aurait été bien que, comme Pierre, nous réagissions un peu plus vigoureusement lors de la première et de la deuxième phase.

      • Michel Ternes dit :

        Tout à fait d’accord, le mot de Pierre Moscovici est bienvenu, surtout aussi rapidement.

        Bien sûr, la manoeuvre est évidente. Il n’empêche que la dénonciation de l’attitude de Nicolas Sarkozy est nécessaire. Il faudra cependant dès la rentrée la documenter + en proposition.

        Le PS semble préparer un forum sur la sécurité à al fin de l’année. Cela me semble une bonne chose. Espèrons juste que cela ne sera pas trop lénifiant.

  • Jonas dit :

    Il faut le prendre au sens figuré cher JUMP ! Quoique des fois je me demande !

  • guillaumeA dit :

    Visiblement la France est en 1940.

    Le côté obscur de la France Pétainiste est au pouvoir.

    Les masques sont tombés.

    L’histoire de du coup politique de sarkozy ne tient pas debout. C’est une politique raciste menée qui présenté et assumé par l’UMP. Aucun politique ne peut présenté ce genre d’idée sans être raciste et xénophobe.

    Les premières lois racistes depuis 3000 ans on toujours été introduit de la même manières.
    La stigmatisations pour montés les gens contrent les autres et ensuite les lois pour frappés.

  • Michel Ternes dit :

    Pierre, bravo pour votre texte. Une réaction rapide – même depuis vos vacances – était nécessaire, face à une Présidence qui n’a plus aucune conscience des limites.

    Mais il faudra à la rentrée proposer, pour que ces levées de bouclier ne soient pas sans lendemain. Cela nécessite de travailler sur la sécurité.

    Si vous voulez être un candidat crédible, c’est indispensable.

  • OPINIONS PUBLIQUES dit :

    Le ver est à l’intérieur du fruit depuis très longtemps et il poursuit sa progression. Ca commence par les gens du voyage et après ?

    La situation est grave, ne la sous estimons pas. Il va falloir faire preuve d’esprit et de sang-froid face à un gouvernement qui contrôle la communication au service d’une idéologie fascisante et applique à l’intérieur sa politique d’immigration et d’identité nationale.
    Répression, contrôle, déchéance de l’Identité Nationale, Ce président est nuisible pour notre pays, il dépasse les bornes. Il accentue la fracture sociale et droitise son discours pour ne pas perdre son électorat d’extrême droite.
    L’électorat populaire qui l’a porté au pouvoir a déjà quitté le navire, lassé par les ministres verreux et pathétiques de ce gouvernement. Ils suivent comme une feuilleton de l’été l’affaire Bettencourt, 3ème fortune de France qui bénéficierait d’un mode d’imposition différent. Une bombe à retardement qui malgré les tentatives de désamorçage a déjà fait beaucoup de dégâts dans les esprits.
    Pas question de ne pas attiser les flammes, les braises couvent, pas d’étouffement rapide d’un des plus gros scandales de la 5ème République.
    Pas question de passer l’éponge sur des millions d’euros et des comptes planqués en Suisse. Nous avons le droit de savoir la Vérité.
    Je ne sais pas qui va en avoir pour ses frais dans l’affaire Bettencourt, mais a priori je ne pense pas que cela soit le PS. De toutes façons cette histoire est loin d’être terminée, et j’espère que tous les responsables, quel que soit leur niveau, vont payer.

    Ce qui nous attend pour la Rentrée :
    – Un changement de gouvernement avec un casting pour distraire le peuple (une ouverture vers l’extrême-droite, le Modem ?..). L’éventuel retrait de Fillon (afin de préserver sa « virginité ») qui éclipse de loin et depuis le début un président pourtant rusé mais particulièrement incompétent; Un Copé aux aguets, imprévisible et un Villepin en cour de transactions.
    – La question de confiance doit se poser et peut laisser supposer des vagues dans l’hémicycle de l’AN. C’est là qu’il va falloir faire preuve d’esprit offensif et de sang-froid.
    – Un plan emploi bidon pour maquiller les chiffres du chômage.
    – Des réductions de poste dans l’enseignement…
    – DSK or not DSK ? : Peu importe, ne nous égarons pas. Il faut sortir du mythe pour mieux ancrer la réalité quotidienne des Français et l’avenir des socialistes.

    M’est avis que les élections ne se joueront pas que sur la sécurité et l’immigration, mais aussi sur l’Emploi, les Retraites, l’Education et surtout de réelles solutions économiques. Ne pas oublier les Jeunes qui ont été les seuls à faire reculer un gouvernement précédent sur le CPE et qui ne doivent pas s’abstenir en 2012.

    J’espère que le Besoin de gauche, de vérité, d’intégrité et de justice va réellement s’imposer dans les esprits et réussir à se faire entendre, devenant croissant.

    Ce n’est pas d’un changement de gouvernement mais d’un changement de République, de président et d’orientations dont nous avons besoin dans cette ambiance style « uranus » aux relents cauchemardesques de Pétain et Vichy.

    Pierre, pour moi vous êtes l’homme de la situation. Le rôle que vous avez à jouer- peu importe le niveau- est et sera important, anyway.

    biz à tous les bavards que je prends plaisir à lire sur ce blog. « Pourvu que cela dure ».

    • Merlin l'enchanteur dit :

      A Bisounours….

      Ministre de l’intérieur et Président de la République depuis maintenant 5 ans sur les deux mandats…et pas l’ombre d’une solution efficace?

      Moins de policiers dans la rue, des policiers épuisés qui cumulent des heures sup non payées, de plus en plus de paperasse à remplir, un policier qui se suicide tous les deux jours du fait de ses conditions de travail, des policiers municipaux mieux équipés que les policiers nationaux, une justice qui n’a plus les moyens de fonctionner….

      L’article que vous mettez en lien apporte la preuve de ceux qui veulent terroriser les délinquants (pour reprendre la célèbre citation de Pasqua qui parlait de la Corse « nous allons terroriser les terroristes » le lendemain : un attentat.) ont échoué.

      Merci pour le lien.
      Et …le Figaro n’en tire aucune conclusion, pas plus que vous?

    • Christine R dit :

      Quel rapport entre cet article, qui n’est qu’un exemple de plus de l’échec de la politique sécuritaire de l’UMP, et le discours de N Sarkozy?
      La loi républicaine impose que la justice soit la même pour tous. Il n’y a rien d’exagéré à revendiquer tout simplement son application.

  • monsieur Bitru dit :

    Il est clair que la campagne des présidentielles de 2012 est lancée, bien lancée.
    La gauche, qui croyait déstabiliser Sarkozy avec l’affaire Bettancourt/Woerth, en est pour ses frais et l’oblige à réagir.
    Il est bien connu depuis la nuit des temps que la meilleure défense c’est l’attaque, et Sarkozy, qui n’attendait que çà, reprend la main et suscite un tollé attendu à gauche en durcissant ses positions anti-immigrés. C’est de bonne guerre.
    Qu’on se le dise, 2012 se jouera sur le thème de la sécurité et de l’immigration. S’imaginer qu’elle se fera sur le mariage homosexuel ou le « vivre ensemble »est une hérésie.
    Nul doute que çà va va être saignant. Wait and see.

    • baillergeau dit :

      @ »2012 se jouera sur le thème de la sécurité et de l’immigration ».

      Comment savoir ?
      Une crise financière encore plus visible peut arriver.
      Une guerre peut surgir

      Par contre, si rien ne s’impose, Sarko choisira son lieu de combat et la gauche qui ne prend plus d’initiative, sera suiveuse.

    • Jonas dit :

      2012 se fera plus sur les questions économiques et de finances publiques à mon avis, mais pourquoi ne pas parler de sécurité en effet, nous pourrons alors revenir sur les 10 ans d’échec cuisant de Sarkozy en matière de sécurité (il échoue et fait empirer les choses depuis 8 ans, cela m’étonnerait qu’il fasse des miracles en deux ans).

  • guillaumeA dit :

    Les propos les plus honteux d’un président de la république depuis 1945.

    Sarkozy est le côté obscure de La France et il faut tout faire pour le virer.

    • JUMP dit :

      « il faut tout faire pour le virer »

      Peut-être du point de vue de la gauche.
      Mais s’il est réélu, ce que j’espère et dont je ne doute pas un seul instant, donc par une MAJORITÉ de français, il DEVRA appliquer son programme. Un point c’est tout.
      Tout le reste ne sera que BAVARDAGES.

      • grouchy dit :

        Il ne s’agit pas « du point de vue de la gauche » mais de celui des républicains.

        Si votre désir est de ne plus vivre en République, nous pouvons vous indiquer toute une série de destinations forts agréables où vous pourrez apprécier les dérives dictatoriales tout votre saoul.

        Vous ne pourrez, ainsi, plus entendre nos bavardages…. »la dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours ». Guy Bedos

        Espérez longtemps encore entendre les bavards.

      • CQFD dit :

        Je demande au modérateur de supprimer le commentaire de JUMP pour incitation à l’instauration d’un pacte de gouvernement entre la Droite dite Républicaine (sous la forme UMP vous savez ce parti qui passe des accords de travail avec le PC chinois, qui se ressemble s’accorde…) et le Front National.

        Ajoutez la volonté d’attenter à la liberté d’expression une fois que ce pacte fonctionnera.

        M. Golmisch en ministre de la justice….vivement 2012!….

        • JUMP dit :

          Il n’y aurait rien d’illégal à cela, convenez-en, le FN n’étant pas interdit que je sache. Pas plus que le PC, le NPA, le PG et autres sectes.
          Tout est possible dans un cadre démocratique, c’est ce qui en fait l’intérêt…et le piquant.

  • maurice-alain baillergeau dit :

    Faut-il que Sarko soit secoué par l’affaire Bettencourt, pour se livrer à cette fuite à l’extrème droite !
    Il sait que la bombe a été posé par les gens de son clan, il en connait l’identité et il a peur pour sa fonction, peur pour sa peau.
    Qui sera pendu au « crochet de boucher » ?

    Il sait aussi qu’il va vivre des événements terribles dans le domaine financier et qu’il n’a rien pu opposer aux puissances de l’argent qui l’ont fait roi.

    Plus le nuage de fumée sera immense,plus l’amalgame de tous les sujets sera facile.

  • Ron_an dit :

    Bon, Sarkozy doit se dire qu’il a bien réussi son coup. Une fois de plus. Remarquez, tant qu’il trouve des gens pour l’accuser de mettre la République en danger, il aurait tort de s’arrêter. Rien de tel pour raviver le clivage droite – gauche et mobiliser les troupes. Sarkozy provoque, la gauche réagit en se drapant dans son habit républicain, accuse la droite de mettre la République en danger, la droite réagit unanimement derrière son chef et hop ! c’est reparti. Et on polémique, on s’invective, on s’accuse, on est outré,…

    D’ailleurs, c’est assez fatiguant d’entendre la Gauche toujours accuser la Droite de « mettre la République en danger » (comme c’est aussi fatiguant d’entendre la Droite faire un procès en légitimité à la Gauche chaque fois qu’elle est au pouvoir). De grâce, sortons de cet engrenage et de ces accusations sans fondement. Car pendant ce temps là…

    M.Moscovici, même si votre appel est séduisant, ce n’est malheureusement plus le moment. De grâce, n’attisez pas les flammes mais étouffez les rapidement. Passez l’éponge. N’accordez pas d’importance à ces provocations (qui, de plus, ne surprennent personne, n’est ce pas ?). Faites des propositions. Et arrêtons avec les symboles, aussi nobles soient ils.

    • clmasse dit :

      Il se trouve qu’effectivement, Sarkozy met la République en danger. Son projet de réforme de la justice, et son application avant l’heure quand l’affaire le concerne le montre assez clairement. Oui, c’est lassant de voir partir la République morceau par morceau, et de s’entendre dire à chaque fois que non, tout va bien, dormer braves gens, pis d’abord vous avez pas de propositions, et toc! Mais il ne faut pas espérer que nous baisserons les bras, car qui sait, un jour c’est peut-être nous qui serons déchus de la nationalité française, ou jetés en prison pour cause d’opinions pas conformes.

    • Dominique M dit :

      Je ne sais pas dans quel monde tu vis. Mais dans le mien, le PS, et Pierre parmi les premiers, fait des propositions très élaborées et réalistes, tandis que le gouvernement et son président s’enfoncent dans des manœuvres stériles et suicidaires. J’ai franchement du mal à comprendre tes propos.

    • Nathalie dit :

      « Les cons! » (Jean Paul Sartre) les chemins de la liberté.

      A chacun son camp. Ceux qui cautionnent pour ne pas « faire de vagues » et ceux qui condamnent avec intelligence.

      Arrive un moment où sous des prétextes fallacieux de je ne sais quelle bien pensance médiatico politique, il ne faudrait plus s’offusquer de rien.

      Oui Sarkozy est un anti républicain et oui Pierre, non seulement a raison de dénoncer ses déviances (eu delà de la dérives) « à chaud » mais de plus l’a déjà parfaitement bien analysé dans, notamment, le liquidateur.
      Il a donc une légitimité certaine.

      Donc encore une fois merci.

      Les discours intelligents manquent cruellement en ces temps glauques.

  • Olivier dit :

    Merci d’avoir réagi si rapidement ! Nous avons besoin de personnalités comme vous ces temps difficiles.

  • Jérémiah dit :

    bravo !

  • Nathalie dit :

    Juste MERCI.

  • Dominique dit :

    L’exportation des pseudo-délinquants et l’importation sélective de talents (cf l’immigration choisie) : notre grand timonier à talonnettes conçoit la présidence de la république comme on manage un rayon de supermarché. A part la Corée du Nord, je ne vois pas quel pays peut nous faire actuellement concurrence en matière de dirigeants. J’en ai la nausée.

  • clmasse dit :

    Combattre les idées ne ferait que leur donner plus d’importance qu’elles n’en ont, et provoquerait une contre offensive à coup d’accusation de laxisme et de défense des criminels. On peut la jouer plus finement en mettant au jour la vraie motivation du discours: reprise en main de l’électorat du FN pour qu’il oublie les scandales, et le décalage avec les actes: violence en augmentation et diminution des effectifs de police, et même le contrôle de la justice quand elle s’occupe d’un peu trop près de ses affaires.

Flux RSS des commentaires de cet article.