Dans les médias

Articles de septembre 2010


Agenda 8 sept

Catégorie : Actualité | Par pierre.moscovici | 30/09/2010 à 16:35
Commentaires fermés

18h Inauguration de la Damassine


Pierre Moscovici invité du 7/9 sur France Inter

Catégorie : Dans les médias | Par pierre.moscovici | 30/09/2010 à 9:44
Commentaires fermés

Pierre Moscovici répondait le 30 septembre aux questions de Patrick Cohen sur France Inter


Pierre Moscovici invité du 7/9 de France Inter

Catégorie : Actualité | Par pierre.moscovici | 30/09/2010 à 9:43

Pierre Moscovici répondait ce matin aux questions de Patrick Cohen sur France Inter:



Pierre Moscovici invité de « C à dire » sur France 5

Catégorie : Dans les médias | Par pierre.moscovici | 29/09/2010 à 11:00
Commentaires fermés

Pierre Moscovici répondait hier aux questions de Thierry Guerrier sur France 5 dans l’émission « C à dire ».


« Au PS, des primaires ouvertes valent mieux qu’un congrès de Reims! » – Le Post

Catégorie : Dans les médias | Par pierre.moscovici | 28/09/2010 à 17:05
Commentaires fermés

Sur Le Post, Pierre Moscovici exige des élections « transparentes et équitables », après que Bartolone a de nouveau laissé entendre que le scrutin serait verrouillé.


Relève

Catégorie : Actualité,Europe / International,Réflexions | Par pierre.moscovici | 28/09/2010 à 16:45

Le « leadership contest » du Parti travailliste britannique a débouché sur une surprise. Ed Milliband, 40 ans, l’a emporté sur son frère David, 45 ans, qui partait favori, et est désormais le chef de l’opposition au gouvernement conservateur-libéral de David Cameron et Nick Clegg.

L’évènement est d’importance à plus d’un titre, il mérite qu’on s’y arrête. Cette désignation, tout d’abord, marque la fin d’une longue et passionnante histoire, celle du « New labour », et clôt une page de l’histoire du centre-gauche britannique, dominé depuis le début des années 80 par le tandem à la fois conflictuel et inséparable formé par Tony Blair et Gordon Brown Les deux anciens Premiers ministres ont été, ensemble,de jeunes parlementaires dans les années 80, ils ont vécu, ensemble, la traversée du désert des travaillistes pendant les 18 années de règne conservateur, sous Margaret Thatcher et John Major, ils ont grandi, ensemble, dans l’ombre de leaders incapables de l’emporter, puis de chefs de transition, à l’image de Neil Kinnock et John Smith. Ils ont attendu leur heure, puis créé, toujours ensemble, le « New Labour », rompant avec la conception traditionnelle du socialisme britannique, attaché à l’État, ouvriériste, lié organiquement à des syndicats protestataires, brisés par la « Dame de fer ». Les « mémoires » de Tony Blair, ouvrage à la fois fascinant d’intelligence et répulsif, tant il illustre les dégâts du cynisme convaincu en politique, le montrent bien :les deux hommes se sont aimés, Gordon Brown était programmé pour devenir le leader, Blair a su saisir sa chance et l’emporter. Ils ont ensuite gouverné ensemble, puis consécutivement, dans un climat de méfiance puis de franche paranoïa, dans une sorte de cohabitation de dix ans, l’un incarnant la modernité, le charme, l’engagement européen, une orientation libérale, tournée vers l’individu et la classe moyenne, l’autre une orthodoxie de gauche, doublée d’une grande crédibilité économique, une identité travailliste plus claire mais peu attractive. Ils ont réussi ensemble, menti ensemble sur l’Irak. L’élection d’Ed Milliband met fin au destin politique de cette génération, illustrée aussi par le « troisième homme », pas le moins talentueux au demeurant, le « Prince des ténèbres » Peter Mandelson, génération qui a dirigé le pays par le « spin » et la communication et a, un temps, séduit – et par pour son bien – la gauche européenne. Il restera, dans l’histoire comme dans l’avenir, une trace du « New Labour » : mais cette fois, la page du blairisme est définitivement tournée. Lire la suite


Forum Libération de Lyon : construction européenne et idéal démocratique ?

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique | Par pierre.moscovici | 27/09/2010 à 16:50

Drapeau européen

Pierre Moscovici était le 25 septembre l’invité du forum Libération de Lyon (en partenariat avec la Fondation Jean Jaurès) pour participer au débat débat « Construction européenne et l’idéal démocratique  ? ».

Chers amis,

Je remercie la Fondation Jean Jaurès et Libération de m’avoir invité à ce forum. C’est à chaque fois un réel plaisir pour moi d’être parmi vous, et je tiens à les féliciter pour la qualité de leurs forums dont, je crois, il n’existe aujourd’hui pas vraiment d’équivalent en France.

Il était d’autant plus important pour moi d’être parmi vous aujourd’hui qu’il s’agit d’un sujet qui me tient à cœur, celui de l’Europe. Ancien MA européennes, ancien membre de la Convention européenne, ancien membre du parlement européen, aujourd’hui député, ancien VP de la Commission des affaires européennes… l’Europe est presque mon métier. J’y ai consacré 13 ans de ma vie politique. Je tâcherai donc de vous donner le point de vue d’un acteur, engagé, partial, sans doute, ni aveugle, ni prosélyte.

Construction européenne et idéal démocratique ? Vous remarquerez que tout est dans le point d’interrogation, à tel point que certains esprits chagrins verront dans cette formulation un oxymore.

Lire la suite


Succès de la visite londonienne de Pierre Moscovici

Catégorie : Dans les médias | Par pierre.moscovici | 27/09/2010 à 8:51
Commentaires fermés

Le 14 septembre 2010, la section PS recevait la visite à Londres de Pierre Moscovici, Député du Doubs et ancien Ministre des Affaires européennes.