Dans les médias

Articles de décembre 2010


Vers 2012 (2) : la gauche entre espoir et doute

Catégorie : Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 29/12/2010 à 15:29

La défaite annoncée de la droite est-elle pour autant une victoire promise à la gauche ? Tout le laisserait penser, à commencer par la formulation même de la question, qui ressemble à une lapalissade : quand les uns perdent, les autres gagnent. Pourtant, chacun peut le constater, le climat à gauche n’est pas euphorique, la prudence – une prudence qui n’est pas que diplomatique – est de mise. La gauche, en vérité, est partagée entre l’espoir et le doute. Lire la suite


Invité de RTL Matin

Catégorie : Dans les médias | Par pierre.moscovici | 28/12/2010 à 16:40
Commentaires fermés

Retrouvez la vidéo de l’interview de Pierre Moscovici sur RTL Matin le 28 décembre


Pierre Moscovici invité de RTL Matin

Catégorie : Actualité,Vidéos | Par pierre.moscovici | 28/12/2010 à 12:47


2010-2011 : Bilan et perspectives

Catégorie : Actualité,Le Parti socialiste,Politique,Réflexions,Vidéos | Par pierre.moscovici | 27/12/2010 à 13:57

A quelques jours de la fin de l’année, j’ai souhaité pouvoir m’adresser à tous ceux qui nous accompagnent pour dresser un bilan de l’année 2010 et tracer les perspectives de l’année prochaine.

Bonne année 2011 à tous.

Verbatim de la vidéo :

Chers amis de besoin de gauche,

Je voudrais, en ces derniers jours de l’année 2010, faire un point sur l’année écoulée et tracer quelques perspectives pour l’année 2011.

L’année qui se termine fut plutôt bénéfique pour le Parti socialiste. Je pense au succès remporté lors des élections régionales, mais aussi à notre processus de travail : convention sur le nouveau modèle de développement dont j’étais le responsable, convention sur l’international et l’Europe que Laurent Fabius a animé, convention sur l’égalité réelle animée par Benoit Hamon.

Notre travail sur les idées a progressé et besoin de gauche a pris sa part dans ce processus.

Lire la suite


Vers 2012 (1) : les tourments de la droite

Catégorie : Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 27/12/2010 à 11:14

2011 sera, dans la marche vers l’élection présidentielle, une année décisive, celle des dernières consultations électorales – les cantonales en mars, les sénatoriales fin septembre – de la préparation des programmes, de la décantation, tant attendue, des candidatures, bref celle de la disposition des forces, de part et d’autre de l’échiquier politique. Je vais logiquement consacrer deux posts à l’analyse de celles-ci, à l’orée de cette année nouvelle, en commençant par la droite, au pouvoir, et poursuivant par la gauche, ma famille.

La droite française, en cette fin 2010, est tourmentée. Le pamphlétaire italien Rafaele Simone, dans un essai commenté et controversé, a tenté de montrer en quoi et comment la « droite nouvelle », le « monstre doux », avait affirmé son hégémonie culturelle et politique en Europe, et plus généralement dans les pays occidentaux. La gauche, toujours porteuse de valeurs de justice et de progrès, serait selon lui condamnée à la relégation, victime de son inaptitude à répondre aux demandes de sécurité et de bien-être individuel des sociétés modernes, alors que la droite, elle, s’adapterait aux exigences de la société de consommation. Je n’ai pas approuvé en tout, loin s’en faut, cette thèse, qui faisait en creux, sans avoir l’air d’y toucher, l’éloge du berlusconisme ou du sarkozisme, et validait en tout cas leur réussite. Force est toutefois de constater qu’elle a sa force, et surtout qu’elle n’a pas été démentie par les élections récentes, qui ont largement été défavorables aux gauches européennes. La droite, aujourd’hui, dirige 21 des 27 pays de l’Union européenne, dont 5 des 6 plus peuplés. Au cours des dernières années, la gauche a été défaite en Grande-Bretagne, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suède, en Slovaquie, en Hongrie, en République tchèque, ne l’emportant qu’en Autriche – laborieusement – au Portugal – difficilement – et en Grèce – douloureusement – elle est très menacée en Espagne. Et les élections européennes de juin 2009 ont été, pour le Parti socialiste européen (PSE) une déroute que rien ne laissait présager, tant la crise économique et financière semblait devoir pénaliser les conservateurs au pouvoir. Je me suis inscrit dans cette discussion, par plusieurs contributions – dans les Revues « le débat » et « Cités » – refusant aussi bien la fatalité de la défaite de la gauche que l’inéluctabilité de sa victoire. Lire la suite


Le malaise français

Catégorie : Actualité,Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 21/12/2010 à 10:58

Comme chaque année à cette époque je vais, à l’image de beaucoup d’entre vous, suspendre mes activités quelques jours, après un dernier séjour à Montbéliard – la vie politique a ses rythmes imposés, la vie privée a ses exigences et ses plaisirs. Je m’attelerai aussi, dans les prochains jours, à la rédaction d’un livre, plus personnel qu’à l’accoutumée peut-être, sur la gauche, la décennie d’impasse qu’elle traverse, son devoir de victoire. Comme chaque année, j’en profite pour vous livrer quelques impressions sur la période écoulée et des analyses sur le temps qui vient.

Pour résumer le climat du pays, un mot me vient à l’esprit : malaise… La France, en effet, me paraît flotter entre deux eaux. L’économie, incontestablement, connait une légère embellie – ou plutôt les entreprises se portent mieux. Leurs carnets de commande – je le vois par exemple dans le secteur de l’automobile, décisif pour le pays de Montbéliard dont je suis l’élu, stratégique aussi pour la nation – sont nourris par la reprise de la demande mondiale, plus forte que prévue. L’exportation est donc le moteur d’une croissance française qui reste médiocre, car ses dynamiques internes sont atones : la consommation est minée par la stagnation du pouvoir d’achat, l’investissement privé reste prudent, l’investissement public est laminé par la politique de rigueur rigide et à contretemps menée par l’Etat et imposée aux collectivités locales. L’emploi, dans ces conditions, apparaît comme en solde, le chômage demeure très élevé, la précarité s’étend. La France est toujours un magnifique pays, dotée d’atouts indéniables, une terre d’innovation et de savoir-faire, un territoire attractif pour les investissements étrangers, mais elle doute d’elle-même, elle est inquiète, elle ne voit pas s’ouvrir des perspectives claires et mobilisatrices, le pessimisme sur l’avenir s’étend. Lire la suite


Pour une sécurité juste

Catégorie : Actualité,Réflexions | Par pierre.moscovici | 17/12/2010 à 18:03

Particulièrement pris ces derniers jours, très chargés avant la coupure des fêtes, je n’ai eu que peu de temps pour commenter l’actualité judiciaire du week-end dernier. Je souhaite ici revenir sur la controverse au sein du gouvernement au sujet de la décision des juges du siège du tribunal correctionnel de Bobigny de condamner à une peine de prison ferme les sept policiers rendus coupables de violences et fausses accusations de tentative d’homicide. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux a jugé cette sanction excessive, le garde des sceaux, Michel Mercier l’a soutenue, François Fillon a joué les Ponce-Pilate. Lire la suite


Le Talk du 16 décembre 2010: Pierre Moscovici

Catégorie : Actualité,Dans les médias | Par pierre.moscovici | 16/12/2010 à 19:17
Commentaires fermés