Dans les médias

Pierre Moscovici invité de France Inter

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 03/02/2011 à 12:01

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de France Inter.

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,


15 commentaires

  • MILHAU dit :

    Je suis écoeuré par la bassesses de vos propos concernant MAM. N’avez vous pas d’autre chose de plus important à faire que cette mesquinerie absurde montée en épingle par une bande de
    têtes socialistes, les porte-couteau de service, n’ayant rien à proposer aux français que cette mascarade. Lorsque l’on repense aux dépenses fastueuses de Tonton, aux finances publiques piratées pour protéger le secret de la bâtarde… sans que vous ou les autres ne se soient jamais prononcés on rêve d’une gauche saine et ne se vautrant pas dans la fange et le petit caca jaune de la médisance.Face à un voyage touristique personnel, non réglé par l’Etat… on rêve d’un socialisme débarassé des médiocres et axé sur les problèmes des français et non sur des potins de la commère. Monsieur MOSCOVICI vous vous comportez comme un minable, c’est dommage pour vous et celles et ceux qui, dans votre camp, sont restés sereins face à un fait sans importance et sans aucune inciodence politique. et P.S. je ne suis inscrit à aucun parti et vote en fonctionb de la crédibilité des femmes et des hommes.

  • Amelle dit :

    Faire le ménage dans l’international socialiste … mouais. Moi la question que je me pose c’est pourquoi le PS en fait parti, quelqu’un peux me dire à quoi sert ce machin qui existe depuis les années 50 ? Rien. Ça ne sert à rien, c’est un vestige d’une autre époque. Il faudrait soit en sortir soit l’achever et passé à autre chose

  • Tosca dit :

    C’est vraiment trop simple de critiquer, ex post facto, les décisions malencontreuses et les coïncidences en rapport avec cette révolution. Que des personnes respectables s’attardent sur ça, c’est en l’espèce réellement révoltant, mais pour les gens qui attendent autre chose de la gauche que des communiqués et commentaires seulement critiques et pas constructifs, à base de « on ferait mieux, on vous assure, et regardez sous Mitterrand c’était tellement mieux les affaires ». Bref, il faudrait comprendre que branche la mitrailleuse à demandes de démissions ne fait pas un programme, et certainement pas une crédibilité. Bon sang, personne n’avait réellement prévu cette révolution, et personne en plein milieu ne savait si Ben Ali allait vraiment partir ; l’idée de MAM, c’était surtout de remplacer par des experts français les troupes tunisiennes, violentes et qui ne savaient pas gérer des foules à la sauce moderne.

    Demande-t-on à Martine Aubry de démissionner parce qu’à son anniversaire était présent Alain Minc, ami du CAC 40 et pour qui la crise est « grotesquement psychologique » ?

    Soyons quelques instants sérieux, arrêtons de se contenter de la critique facile a posteriori, la bave aux lèvres. Une présidentielle ne se gagne pas ainsi, et, sincèrement, le PS n’aurait sans doute pas du tout fait mieux, ni aucun autre parti, tout simplement parce que gouverner, ce n’est PAS commenter l’actualité et lancer des slogans de révolte, c’est gérer des crises en tentant de calmer le jeu. Mélenchon, là, a raison : il a dit qu’en tant que militant, il disait « Ben Ali dehors », mais qu’en président ce n’était tout simplement pas possible.

  • LIOTARD dit :

    Mon billet ne passera probablement pas ( mais on ne sait jamais ?) Je vous transmet tout de même le mot que je viens de transmettre à France Inter :

    « Permettez moi de mettre en avant mon scepticisme quand on on entend un personnage comme Moscovici tenter de donner des leçons de Démocraties à des gens comme Aliott Marie avec cette question du soutien au régime dictatorial Tunisien.

    Moscovici est-il lui même un démocrate ? La question va faire hurler certains ? Mais comment qualifier quelqu’un qui avec le PS ont accepté le traiter constitutionnel Européen pourtant refusé nettement par plusieurs peuples (Danemark, Irlandais) dont le peuple Français ? ( et rappelons nous que tous les peuples n’ont pas été consultés!)
    Si on regarde le soutien de MOSCOVICI à DSK, le questionnement se pose avec nettement plus de force. Pour revenir sur l’actualité, l’attitude de DSK à l’égard du régime Tunisien ne laisse malheureusement aucun doute sur la très grande indulgence avec laquelle il considérait ce régime dictatorial. A cet égard, cette attitude ne diffère malheureusement pas de la plupart des hommes politiques. Sauf qu’en revendiquant son appartenance au PS qui ne cesse de se réclamer de Jean JAURES, cette attitude est indigne, révoltante.
    DSK est directeur de FMI . Il est directeur d’une des institutions capitalistes les plus puissantes de la planète . Malheureusement trop peu de gens connaissent le rôle calamiteux que joue le FMI dans la destruction des pays qu’il est sensé aider. Ayons bien à l’esprit que -depuis quelques années maintenant- des voix venant du camp capitaliste lui même mettent en lumière les dégâts que cause le FMI . En effet les agissements de cette institution sont dénoncés avec beaucoup de force par des gens comme Joseph STIGLITZ ancien Vice Président de la banque Mondiale ( autre institution capitaliste ) et ancien conseillé personnel de Bill Clinton ( voir notamment son livre « la grande désillusion »). Le FMI a une feuille de route qui s’appelle l’AGCS (Accord général sur le commerce des service ). L’AGCS prévoit de supprimer tous les services publics pour les confier au privé, comprimer toutes les dépenses publiques. Il fait appliquer dans les pays en développement les modes d’organisations qui sont au même moment remis en cause fortement dans les pays développés. Dans les pays en voie de développement, par exemple, il fait abandonner les cultures vivrières au profit de cultures d’exportations rendant – bien souvent -de façon criminelle ces pays dépendants sur le plan alimentaire. Elle exporte dans ces pays, le mode de production Agricole des pays riches alors que l’efficience de celui ci est tous les jours un peu plus remis en cause . Il est remis en cause principalement pour son caractère auto-destructeur, excessivement énergivores et inutilement et terriblement couteux . Elle fait rentrer dans la misère des franges importantes de paysans pauvres.
    Pour tenter de résumer un peu la situation au caractère ubuesque de la politique particulièrement probant dans notre cas de figure, je suggère une action . Elle serait celle de dénoncer cette immense arnaque qui consiste a faire croire que DSK pourrait pousser a faire prendre en France des mesures économiques et sociales qui seraient à l’opposé des mesures qu’il s’emploie à faire appliquer tous les jours dans les pays du tiers monde ?

    Magnanimité à l’égard du dictateur Tunisien Ben ALI, mise en œuvre au niveau international de politiques libérales qui aggravent un peu plus la situation de peuple déjà en difficulté en essayant de leur faire adopter un mode de développement insoutenable .

    A propos de démission MAM, Ne faudrait il pas demander la démission de DSK du PS ?

    • bangor dit :

      Ce qui est excessif ne vaut pas.
      Vous ne semblez pas avoir beaucoup de sympathie pour le PS et n’avez donc aucune légitimité pour demander que DSK en soit exclu, d’autant que, jusqu’à preuve du contraire, il représente la meilleure chance de battre Sarkozy en 2012.
      Par ailleurs, le PS est ouvertement favorable à la construction d’une Europe politique, que cela vous plaise ou pas. Vous pouvez en débattre, mais il est inutile d’agresser Pierre Moscovici ou DSK à ce sujet.
      Enfin, vous pouvez constater que Pierre Moscovici ne pratique pas la censure sur son blog.

      • Christine dit :

        Quelle est la preuve qu’il est la meilleure chance ? on se le demande vraiment ?

        • lambda dit :

          Si tu as la preuve que Ségolène Royal (ou tout autre?) a une meilleure chance encore que DSK, on est preneur.
          Tu peux toujours rêver.

          • Christine dit :

            Vous répondez par une question ! un peu facile non …

          • lambda dit :

            @Christine
            Tu m’as mal lu. Je ne te réponds pas par une question.
            Voici ma phrase:
            « Si tu as la preuve que Ségolène Royal … a une meilleure chance encore que DSK, on est preneur. »
            Il n’y a aucune « interrogation » si tu me lis bien, juste une affirmation.
            Si c’était elle la mieux placée (mais comment le savoir -je ne lis pas dans le marc de café- sinon par les sondages?) il faudrait envisager bien sûr de la soutenir. Pour l’instant ce n’est pas le cas. Point.

            Par contre tu ne propose pas de réponse à la question que tu poses:
            « Quelle est la preuve qu’il est la meilleure chance ? « on » se le demande vraiment ? »
            Qui est ce « ON »? Non, c’est une évidence pour beaucoup. Toi peut-être et quelques autres avez un autre avis, mais bon… la politique n’est pas une science exacte.
            Ca se saurait sinon…

        • denise dit :

          Les sondages ne sont pas une preuve, certes ; on l’a bien vu en 2007.

    • denise dit :

      Vous devriez également vous tenir au courant des évolutions du FMI et des améliorations apportées, notamment grâce à l’action de DSK, ne serait-ce que les prêts consentis aux pays les plus pauvres à des taux d’intérêt de 0 ! Il a également procédé à une refonte complète des modalités d’octroi de ces soutiens financiers à deux reprises, en 2009 et en 2010, et qui ont été approuvées par les états membres. Contrairement à ce que vous affirmez, il semble que l’action positive de son Directeur Générale est unanimement reconnue.

  • […] Pierre Moscovici était le 3 février l’invité de la matinale de France Inter […]

Flux RSS des commentaires de cet article.