Dans les médias

P. Moscovici. «DSK fait paniquer la droite »

Catégorie : Actualité,Le Parti socialiste,Politique | Par pierre.moscovici | 16/02/2011 à 13:24

Qui fait le plus de mal à DSK. Est-ce Christian Jacob ou Jean-Luc Mélenchon?

La vie politique est dure. Et si Dominique Strauss-Kahn est candidat à l’élection présidentielle, ce que je souhaite, la campagne sera difficile. On ne peut pas demander que la campagne se déroule dans un univers de bisounours. DSK devra répondre aux attaques. Il devra montrer qu’il n’est pas un haut-fonctionnaire expatrié, mais un homme qui connaît bien la France, un homme qui a été député pendant vingt ans et maire de Sarcelles, une commune populaire. Ce que je reproche à Monsieur Jacob, c’est d’avoir placé la campagne sur un terrain plus que glissant avec des propos malsains et nauséabonds. Jean-Luc Mélenchon est à l’attaque sur un certain nombre de thèmes. Je ne l’approuve pas. Je pense qu’il se trompe et qu’il risque ainsi de dégrader la possibilité d’unir la gauche. Je crois aussi que cela ne marchera pas, parce que ses électeurs n’approuvent pas cette démarche. Mais ce n’est pas de même nature que les attaques lancées par une partie de la droite.

Après la déclaration d’Anne Sinclair, les attaques de la droite ne contribuent-elles pas à faire de DSK le candidat incontournable du PS?

De la part de la droite, ces attaques traduisent en tout cas une sorte d’inquiétude et même une puissante panique. Depuis les propos d’Anne Sinclair, on a compris à l’Élysée que la probabilité d’une candidature de Dominique Strauss-Kahn était forte, et même qu’elle allait croissante. Comme le président a montré, à l’occasion de l’émission de TF1, qu’il manquait totalement de ressort et d’énergie, il y a désormais une crainte à droite. Je pense que ce sentiment de panique se retournera contre ceux qui l’éprouvent parce qu’il conforte la possibilité d’une candidature de DSK.

Un des angles d’attaque de la droite, mais aussi de la gauche de la gauche, contre DSK cible le patrimoine et le train de vie de celui-ci. Que leur répondez-vous?

Ce qui compte, ce n’est pas d’où on vient, mais où on va et ce qu’on fait. Il n’est dit nulle part qu’un homme de gauche doive obligatoirement avoir des origines populaires. En revanche, l’homme de gauche doit aller vers le peuple. C’est ce que fait Dominique Strauss-Kahn. Il n’est pas né à Sarcelles, mais il est devenu député-maire de Sarcelles. Pour le reste, il est tout à fait normal qu’il réponde aux interrogations légitimes des Français, y compris sur son patrimoine. Il y a une exigence légitime de transparence. Le fait d’être soi-même dans une situation financière confortable n’induit pas une malhonnêteté ou un éloignement du peuple.

À ce stade de la pré-campagne, DSK peut-il encore cultiver l’ambiguïté au sujet de sa candidature?

Il ne cultive pas l’ambiguïté, il gère le calendrier. Je trouve absurde cette précipitation dans laquelle vit la classe politique française. Je n’ai jamais vu une campagne présidentielle qui démarre de la sorte à 15 mois de l’échéance. C’est totalement déraisonnable. Si on continue comme cela, tout le monde va en sortir épuisé et beaucoup de gens en sortiront écoeurés. Une campagne présidentielle se joue dans les derniers mois. Il y a aujourd’hui une montée en pression que rien ne justifie et qui me paraît imprudente.

* Propos recueillis par Philippe Reinhard

Be Sociable, Share!

Tags: , ,


39 commentaires

  • marc morgulis dit :

    le message de DSK sur A2 aux politiques était parfaitement clair : Occupez vous de ce pourquoi le peuple vous a élus ! … et non pas de la (votre) prochaine (ré)-élection !
    ce principe il se l’applique à lui-même, et tout à fait d’accord avec Mosco, il reste encore 15 mois, pas de panique, et surtout ne cédez pas à la stupide pression médiatique …

  • NON AUX PRIMAIRES dit :

    NON AUX PRIMAIRES. SIGNEZ.
    http://www.front-republicain.fr/

    • La gauche, oui, le PS actuel, non dit :

      Il y a déjà eu un vote durant lequel environ 70% des militants du PS se sont prononcés pour les primaires. C’est avant le 1er octobre 2009 qu’il fallait faire signer des pétitions ou militer contre…
      Cela me semble un peu tard maintenant.

      Maintenant, il serait plus judicieux de s’inscrire à des cours de conscience politique et de suivre sérieusement celui qui serait consacré à l’unité et le respect des résultats de vote…

      • Bangor dit :

        Pour une fois, nous sommes d’accord. Il serait inacceptable de changer les règles en cours de partie et de remplacer un essai démocratique, certes imparfait, par d’obscures manoeuvres d’appareil. J’imagine Vauzelles assis autour d’une table avec Hamon, Cambadélis, Bartolone, Germain et quelques autres pour désigner « notre » futur candidat.

    • Jonas dit :

      « Le Parti Socialiste doit donc renoncer le plus tôt possible à des primaires dévastatrices.

      Les états-majors des partis de gauche et écologistes doivent se réunir au plus vite. Il leur faut établir les bases d’un programme commun républicain et les modalités du choix d’un candidat unique de la gauche. Il faut rendre possible en 2012 le « nouveau printemps » de la République. »

      Il est bien gentil M. VAUZELLE, mais même si PS et EELV établissent un programme commun, il faudra bien désigner un candidat portant ce programme, et que ce candidat ait la légitimité. Comme dit Bangor : « J’imagine Vauzelles assis autour d’une table avec Hamon, Cambadélis, Bartolone, Germain et quelques autres pour désigner « notre » futur candidat. » Je vois également mal PS et EELV décider finalement d’un vote commun des militants des deux formation pour désigner un candidat commun. LEs primaires sont ouvertes aux autres parties se reconnaissant des valeurs de la Gauche, ils peuvent y participer. Et ce ne sont pas les primaires qui crée la guerre des chefs et la guerre des égos, c’est la lutte pour la candidature en 2012 et justement les primaires sont là pour gérer cela en évitant une désignation interne qui donnerait moins de légitimité… d’autant plus après le congrés de Reims dont le résultat fut entaché de fortes suspicion de tricheries.

  • fournier dit :

    les « journalistes » font monter la sauce ;plus sont violents les affrontements,plus sanguinolent est le cirque,meilleures sont les parts de marché ; »élection présidentielle » ?? vraiment?on a mal entendu;écho d’une défaite annoncée.

  • Christine dit :

    Si votre titre Pierre était  » a été choisi par la droite » et du coup que médias ou sondages soient du même cru et ainsi ne parlent pas de qui pourrait gagner , décevant.

  • Amelle dit :

    Aujourd’hui le pouvoir libyen a utilisé contre les manifestants dans la ville de Benghazi de véritable armes de guerre artillerie lourde, grenade, hélicoptère avec snipers sans parler des mercenaires africains francophone qui ne connaissent rien à l’arabe. Resultat un véritable massacre avec plus de 200 morts aujourd’hui, l’hopital de Benghazi demande de l’aide d’urgence, mais pour couronner le tout le pouvoir libyen vient de décider d’armer ses partisans pour faire la chasse aux autres, de quoi commencer en pompe une véritable guerre civile.

    Désolée de ne pas contribuer sur des sujets aussi lourds que DSK, les primaires et 2012 mais si les socialistes pouvaient avec l’aide des socialistes européens faire en sorte que les pays européens coupent toute relation diplomatique et commerciale avec le Libye le temps que le fou qui se trouve à sa tête soit destituer et condamner pour crime contre l’Humanité, se serai juste sympa.

    • Jonas dit :

      « si les socialistes pouvaient avec l’aide des socialistes européens faire en sorte que les pays européens coupent toute relation diplomatique et commerciale avec le Libye »
      Il faudrait oui. Je ne vois pas comment quand tous les grans pays, sauf l’espagne, sont dirigés par les droites, que le parlement européen est à droite… mais il faudrait. I faut les socialistes européens se fassent entendre, même si je ne sais pas si leurs voix porteront par delà la méditerranée.

  • hamdoune fannia dit :

    panique des politiques : droite et gauche continuent à se chamailler comme dans une cour de récréation, il est pathétique et désolant de constater le niveau 0 des élites de ce pays, trop préoccupés à exhiber leur égo surdimensionné, et pendant ce temps la crise économique et son lot de précarité ne cessent de s’abattre sur les citoyens.
    Quand allez-vous entendre et comprendre que nous sommes épuisés de vos batailles rangées, quand serez-vous dans un argumentaire politique digne de ce nom , si cela continue plus personne ne votera dans ce pays, je suis écoeurée de l’hystérie collective à laquelle nous assistons, je pense que je vais déchirer ma carte d’électrice et m’abstenir car vraiment mais vraiment la coupe est pleine, pauvre France, en fait la solution serait de rénover en profondeur le personnel politique, tant que le cercle sera réservé aux enarques, cette société stagnera, seules des personnalités issues de la société civile et ancrées dans la vie locale, c’est-à-dire des élus de terrain, proche de leurs administrés et ayant la réelle volonté de conduire le pays vers un meilleur avenir ont la capacité et le niveau requis de CREDIBILITE et d’AUTHENTICITE.

  • jojo dit :

    Pauvre Parti de Gauche qui ne vie qu’au travers de ces attaques et polémiques, un peu comme une équipe de foot qui essaierait de casser les pattes des joueurs adversaires plutôt que de mettre des buts !!!!!

    Où est votre programme, où sont vos meneurs ?

    Arrêtez d’imaginer un monde meilleur au travers d’un potentiel candidat qui n’a que faire de cette campagne, trouvez vous un leader et battez vous avec des idées fortes …..

    Continuez comme cela, Vous jouez le jeux des droites

  • Timgad dit :

    DSK « pourrait être un parfait candidat de droite » pour Pierre Lellouche

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/02/17/dsk-pourrait-etre-un-parfait-candidat-de-droite-pour-pierre-lellouche_1481450_823448.html

    Ils continuent à le pilonner sans arrêt même absent. Quand il va se décider à être candidat et rentrer dans le marigot politique et « battre » la campagne pour les primaires, je pense qu’ils vont redoubler d’agressivité contre lui comme ils l’on fait avec Ségolène Royal…

    • Nicolas(Nantes) dit :

      bah c le jeu, c normal ! Et qu’ils l’attaquent sur le thème du « candidat de droite », plutôt que sur « aucune idée, pas crédible, etc. », ça veut dire qu’ils le jugent pour l’instant peu attaquables sur les idées.

    • Jonas dit :

      On peut noter une différence avec Royal. En 2006 ils ne l’ont pas attaqué avant quelle soit choisie comme candidate à la présidentielle, ils l’ont épargné jusqu’à ce qu’elle gagne les primaires, et se sont violemment attaqué à elle après. Là, DSK est attaqué alors qu’il n’est même pas encore candidat aux primaires. En effet, il les fait paniquer. Ils ont peur qu’il soit désigné candidat, ce qui n’était pas le cas de Royal.

  • infox dit :

    Cette video d’une émission de Ardisson recommence à circuler. Édifiant.
    http://www.dailymotion.com/video/x758vb_temoignage-exclusif-la-troisieme-af_news#from=embed
    … et ça ne fait que commencer!

  • jacques dit :

    Je me permets de vous signaler, à toutes et à tous, un billet sur un blog affublé d’un photomontage totalement dégradant pour la personne de DSK.

    Je me permets donc de vous suggérer de protester auprès de l’hébergeur de ce blog (WordPress) comme je l’ai déjà fait moi-même.

    Voici l’article en question:

    http://berdepas.wordpress.com/2011/02/14/dsk-echeant/

    Cordialement,

    jf.

  • Marcel dit :

    La droite ne panique pas, elle fait son job de campagne électorale classique de son point de vue. Comparé à ce que S Royal a subit (et continue de subir) : folle, nulle etc… c’est de la gnognote…

    Cà confirme un point : que les partisans de DSK savent qu’il est incapable de mener une campagne électorale et qu’il faut absolument lui éviter les primaires, voire même la campagne présidentielle !

    je vois plutôt la panique chez Camba par exemple.

    Le ponpon va probablement être ce week end, où DSK dira clairement qu’il ne dira rien, mais que quand même à moins que et compte tenu de mais que non à moins que oui etc… ce qui renforcera encore son côté vélléïtaire et le fera baisser dans les sondages, renforcera la candidature Hollande…

    Sachant que S Royal ne renoncera jamais, qu’Hollande annoncera sa candidature au soir des cantonales, Aubry ne pourra pas tenir au delà de début avril pour donner sa position et là… les primaires sont lancées et que la meilleure gagne !

    • Nicolas(Nantes) dit :

      ca confirme surtout que quand la droite tape, y’a du monde en face pour monter au créneau, je trouve ça bon moi :)

      Incapable de mener une campagne ? Rien de moins ? Ok, on verra bien :)

      • Marcel dit :

        En fait on a déjà vu, donc on sait ! on ne verra rien non plus puisqu’il n’ira pas :o))

        A l’heure actuelle le plus probable est : S Royal déjà candidate, F Hollande candidat le lendemain des cantonales (voir le soir même s’il y voit un plus en terme de buzz et d’occupation de la soirée électorale) et dans la foulée Aubry obligée d’y aller et DSK qui ne dira jamais rien mais ne se présentera pas aux primaires. De toutes façon avec les 3 en place, la campagne des primaires aura commencé bien avant juin.

        Et la campagne se déroulera avec Aubry et Hollande qui parleront aux militants socialistes en espérant une faible participation aux primaires et S Royal qui s’adressera aux français en boostant la participation aux primaires.

        Aubry répétant sans arrêt mon projet c’est celui du PS (que personne n’aura compris tellement il sera flou et contradictoire), Hollande voulant récupérer les DSKistes en faisant sérieux sur l’économie (mais on est pas élu sur une politique budgétaire) et S Royal qui présentera son projet : un projet de présidentiable qui sera aussi celui de sa campagne de 2012. De toute façon vu la date des primaires, il y a peu de temps entre octobre 2011 et janvier 2012 pour changer quoi que ce soit sauf à la marge.

        On parie ?

        • Jonas dit :

          Et après, Ségolène Royal perd face à Sarkozy à nouveau, de par son manque de crédibilité, et on se retape 5 ans de Sarkozy, la catastrophe.
          Non je ne parie pas sur les malheurs, et votre scenario préecrit est très hypothétique pour ne pas dire complètement fantaisiste. L’histoire n’est pas écrite on verra bien

          • Nicolas(Nantes) dit :

            il faut attendre la candidature de Hollande et Aubry pour que les primaires commencent ? Pas très sympa pour Royal je trouve.

            Il est sympa votre story telling. On peut y trouver plein de failles (Royal déjà candidate ou toujours candidate mais peu audible, Hollande déjà candidat quasi-officiel et les cantonales n’y changeront rien, des médias obnubilés par DSK et tant qu’il n’aura pas dit oui ou non, le resteront)…

          • Marcel dit :

            L’attaque personnelle : S Royal est nulle c’est au niveau de DSK n’est pas de chez nous ! sans intérêt.

            En terme de crédibilité ce qui compte c’est le retour des gens qui vont élu sur votre politique. Le dernier test de crédibilité de SR , c’est 62% des électeurs du Poitou Charentes qui élue à la tête de sa région.

          • Christine dit :

            En effet l’Histoire n’est pas écrite et sans les votes comment pouvez-vous répéter ce que disent des sondages fabriqués et comment expliquez-vous cher Jonas qu’en Poitou-Charentes malgré toutes les critiques à son encontre y compris dans son camp qu’elle ait gagné avec plus de 60% aux Régionales !

        • Alain Gen dit :

          « On a déjà vu donc on sait » : hum, à votre place j’hésiterais à sortir ce genre d’argument qui pourrait revenir comme un boomerang au sujet de La Divine…

  • […] Ce billet était mentionné sur Twitter par eric bothorel et benjipic, Pierre Moscovici. Pierre Moscovici a dit: P. Moscovici. «DSK fait paniquer la droite » [Le Télégramme] | Pierre Moscovici http://bit.ly/ha45sS […]

  • Mat dit :

    Je suis de gauche, j’ai toujours voté PS mais je suis excédé par l’attitude des caciques du Parti envers Mélenchon ! Je veux bien croire que soyez inquiétés par un homme qui tient un discours de gauche, un discours cohérent et argumenté, un discours qui prend les problèmes de fond à bras le corps – et, ajouterais-je pour ma part un discours très convaincant. Mais est-ce une raison pour taper à l’aveugle sur la personne ? Je crains que le PS ne retombe dans les travers qui l’ont fait perdre en 2002: petites phrases, querelles d’appareil, partage du cadavre gouvernemental avant de l’heure, absence de projet de fond. Que ne vous entend-on opposer votre argumentaire à Mélenchon ?

  • guillaumeA dit :

    Si on accepte pas les critiques du camps d’en face c’est pas la peine de venir.

    Cette nouvelle mode de dire que tout les opposant de DSK font année 30 ne me plait pas.

    DSK subit des attaques de ce genre car il ne dit rien.

    • Jonas dit :

      Je dirais plutôt que DSK subit ce genre d’attaques parce qu’il fait peur à Sarko.

      Sinon :

      « Cette nouvelle mode de dire que tout les opposant de DSK font année 30 ne me plait pas. »

      Avez-vous noté que M. Moscovici ne parlait, dans le rapprochement avec les années 30, que des propos de certains opposants de de l’UMP, particulièrement de christian jacob, et absolument pas de « tous les opposants », pas des attaques de Mélenchon par exemple.

      • guillaumeA dit :

        C’est Cambadélis qui l’a fait pour Mélanchon.
        Je parle d’une ambiance qui est de se balancé les années 30 pour montrer que l’autre est le diable.

  • Vens dit :

    Les dérapages plus ou moins contrôlés de Jacob ne sont-ils pas, comme la Cassezomanie officielle, de nouveaux moyens de détourner l’attention et la réflexion des vrais problèmes du pays ?

  • Jonas dit :

    « Un des angles d’attaque de la droite, mais aussi de la gauche de la gauche, contre DSK cible le patrimoine et le train de vie de celui-ci. Que leur répondez-vous? »

    (…)
    « Le fait d’être soi-même dans une situation financière confortable n’induit pas une malhonnêteté ou un éloignement du peuple. »

    Tout à fait. D’ailleurs pour exemple Léon Blum n’était-il pas un grand bourgeois au train de vie confortable…

  • baillergeau dit :

    « Les attaques de Jean-Luc Mélenchon ne sont pas de même nature que celles lancées par une partie de la droite. »

    Il est malgré tout regrettable que les deux camps se retrouvent pour dire que DSK n’est pas un candidat de gauche. Si cet argument marche et si DSK est vaincu, qui reconnaitra les opposants de gauche ou de droite ?

    Sur le manque de ressort et d’énergie de Sarko,l’évidence est là, mais il s’agit de gouvernance et non de conquête.
    Pour la gouvernance,Sarko fait peur à son propre camp tellement il est nul dans l’emploi
    Pour la conquête ou la reconquête, je suis moins certain qu’il soit nul, surtout le dos au mur.

    Pour les sous, la question est le rapport très personnel à l’argent, on est certain que celui de Sarko, comme celui de Mitterrand n’a ou n’avait rien de bon.
    Pour DSK, je crois savoir qu’il n’en a pas la même fringale.

    Sur la gestion du calendrier ? DSK est ok

    • Jonas dit :

      En fait le problème du rapport à l’argent n’est pas tant de savoir si on en a un peu ou beaucoup, mais quel est la nature de ce rapport. Avoir un patrimoine est une chose, si l’argent a été honnêtement et moralement gagné je ne vois pas le souci, par contre être proche des très grands bourgeois, des grands industriels, des plus riches, et compter sur leurs largesses puis ensuite leur être redevable, ça c’est vraiment grave et dangereux pour la république.

    • Vens dit :

      N’est-il pas abusif de mettre sur le même plan le goût de l’argent de Mitterand, à finalité hédoniste, et celui de NS dégoulinant de vulgarité et de désir de revanche sociale ?

  • Nicolas(Nantes) dit :

    Moi non plus, je ne comprends pas cette frénésie et cette volonté de commencer la présidentielle à 15 mois de l’échéance. D’autant que ceux qui se sont déjà déclarés, de tous bords, ne sont pas forcément très audibles, donc peu d’efficacité à se déclarer candidat aussitôt.

    En attendant, un article hallucinant dans le monde. Il n’y a pas un mot à ajouter tant c’est éloquent !
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/02/16/voyage-en-tunisie-la-defense-de-michele-alliot-marie-s-effondre_1480787_823448.html#xtor=AL-32280184

    • Lolo dit :

      DSK n’est pas le candidat idéal, je ne comprends pas pourquoi le PS ne s’en rend pas compte. Il ne rassemblera pas la majorité des votants de gauche, loin s’en faut. Je ne sais pas d’où sortent les sondages qui le disent favori, comment sont formulées les questions posées pour arriver à ce résultat ? y a t’il un choix libre ou seul le nom de DSK est proposé face à un candidat de droite ? Ce n’est pas possible qu’il soit le favori, je ne connais PERSONNE au sein de mes relations (travail, sport, amis, famille, connaissance…etc)qui souhaite sa candidature, PERSONNE. Je pense que c’est assez représentatif de l’opinion de gauche car tous les gens que j’interroge à ce sujet sont issus de milieux sociaux et intellectuels différents.

      • Bangor dit :

        Quel que soit le sondage et quelle que soit la question posée, c’est toujours le nom de DSK qui ressort. Tu dois évoluer dans un milieu professionnel et social très particulier.

Flux RSS des commentaires de cet article.