3 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici invité de Direct 8 »

  1. Excellente intervention. Quand l’UMP n’aboie pas et qu’on peut s’écouter, ça va tout de suite beaucoup mieux. Le PS doit continuer inlassablement à convaincre, la route est encore longue…

  2. Intéressant ces gens choisis :
    – Cet homme UMPiste qui voit que cela ne marche pas et qui prône une ouverture vers la gauche.
    – Cet étudiant socialiste qui sans détour demande aux politiques du PS de vraiment lutter contre la menace rampante.
    – Cette femme qui pose une question de financement de la culture (a-t-elle eu sa réponse ?).
    Les propositions du Parti qui sortent avant la désignation du candidat me semblent intéressantes dans le sens où elles vont être médiatisées. Et c’est ce qui est le plus important.
    Je ne sais pas si DSK est le meilleur candidat pour les porter.
    J’écoute et je regarde beaucoup Martine Aubry et François Hollande (un ticket gagnant ?). Ces politiques de terrain, moins messianiques, sont proches des Français et de leur préoccupation.
    Intègres, lls véhiculent des valeurs républicaines de gauche dans lesquelles je me reconnais.
    Je pense que c’est la capacité de rassembler qui fera émerger le ou la candidate socialiste; Mais aussi la volonté d’imposer un programme global et efficace, face à la démagogie du FN qui est en train de pomper les voix de l’UMP.
    2 inconnues dans l’équation : Fillon et les centristes…Affaire à suivre.

  3. Si Pierre pense que le peuple attend la gauche, il se trompe lourdement et sa lucidité est en cause.
    La gauche doit entreprendre une reconquête de sa crédibilité.
    Pour les chefs, il y aura les médias.
    Pour les militants, il y aura un autre profil à trouver – formation intensive / engagement personnel de masse / animation ad hoc –
    Dans ces trois domaines, le parti socialiste, mon parti, n’est pas bon et bientôt il sera le seul à ne pas s’en rendre compte ou à ne pas se l’avouer.
    http://legueduyabboq.blog.lemonde.fr/

Les commentaires sont fermés.