113 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici invité de LCI »

  1. Je voudrais dire à Pierre Moscovici qu’il serait bien inspiré de se présenter aux primaires devant les sympathisants. J’y pense depuis longtemps bien avant l’affaire DSK. Il donnerait une nouvelle image du parti socialiste. Aubry et Hollande, qui ne manquent pas de qualités, sont trop connus. Ils n’attireront pas de voix nouvelles. Il faut un homme neuf sans histoire particulière mais porteur de valeurs de gauche de l’époque.

    Allez aux primaires monsieur Moscovici. Vous avez le temps de convaincre.

    Je souhaite que beaucoup de sympathisants vous encouragent.

    Allez sans hésiter. Le P.S. a tout à y gagner.

    A bientôt,

    Annie. Chalon . B.

  2. « je préfère de loin une debacle de la gauche à la présidentielle,plutot que de voir à la tete de l’état quelqu’un dont la réputation serait lourdement entachée! »
    DSK est hors course pour la présidentielle.
    Et une débacle de la gauche signifierait une victoire de Sarkozy, ce qui serait catastrophique pour la France.

  3. D’un point de vue académique, le socialisme désigne un ensemble de doctrines économiques fondées sur la propriété collective des moyens de production ou du moins la critique de la propriété privée de ceux-ci par opposition au capitalisme.

    Le mouvement socialiste recherche une justice sociale, condamne les inégalités sociales et l’exploitation de l’homme par l’homme, défend le progrès social, et prône l’avènement d’une société égalitaire, sans classes sociales3.

    Pour leur part, les universitaires Georges Bourgin et Pierre Rimbert définissent le socialisme comme « une forme de société dont les bases fondamentales sont les suivantes :

    Propriété sociale des instruments de production ;
    Gestion démocratique de ces instruments ;
    Orientation de la production en vue de satisfaire les besoins individuels et collectifs des hommes. »

    • je cherche vainement une référence quelconque à cette définition et dans votre programme et dans vos propos…

      • A part copier-coller Wikipédia (et autres sources), avez-vous d’autres talents ? Ne prenez pas la peine de répondre. Il est d’ores et déjà assuré que cela ne nous avancera pas. Manifestement vous avez peu de goût pour la discussion, ni pour le socialisme du reste, en dépit de votre fraternité de circonstance avec nos amis espagnols. Cognez donc, si cela peut vous faire plaisir.

  4. Beaucoup de vos amis vous pressent de vous présenter. Why not? Mutatis mutandis, vous vous trouverez dans la situation de Johnson après la mort de Kennedy et profiterez peut-être d’un effet compassion. Mais, par ailleurs, vous pouvez faire un score médiocre qui vous obligerait à négocier pour le second tour comme tout un chacun. Est-ce souhaitable? Réfléchissez bien avant de vous lancer dans cette aventure!!!…C’est un conseil d’ami!!!

    • IL est le meilleurs de tous les Socialistes il faut qu’il aille avec le soutien d’Aubry
      On est tous derrière Monsieur Pierre Moskovici

      • Que les dirigeants du PS se parlent, et décident de la configuration des candidats au primaire dans le souci de l’interêt général (du PS et de la France, cela se confond dans l’optique de l’alternance).

  5. Les interventions de Joffrin, FOG et Roufiol, hier, sur France 2, étaient au niveau du caniveau.
    Ils etaient hyper agressifs et sans aucune retenue.
    Je ne voudrais pas me trouver seule dans une piece avec eux.

    Transmettez mon soutien indefectible a Anne Sinclair et aux enfants du couple.

    Si le bon sens populaire pense a au moins 57 pour cent que ce drame est le resultat d’un complot, c parce que pour qu’il y ait traquenard, trois conditions doivent etre remplies :
    – le lieu parfait, le lieu est parfait
    – la date est parfaite, la date est parfaite
    – les circonstances sont parfaites, les circonstances sont parfaites.

    De plus, s’il avait l’habitude de s’arreter a NY en arrivant de France ou d’ailleurs et en partant en France ou ailleurs, il etait alors tres facile de lui tendre un traquenard.

    Il va prouver son innocence.
    Il en a la force et le courage.

    Courage a tous, ne vous laissez pas destabiliser.

      • J’ai dû me tromper dans mes fichiers

        Acte manqué? ;-)

        • Oui, certainement un « acte manqué » mais qui en dit long aussi sur les évènements qui se suivent et ne se ressemblent pas…D’un côté,un homme admirable, un professeur d’Université, un intellectuel, un époux, un père, un ami, un militant, un bel homme aussi, charmeur, charmant, qui, de ses « racines méditerranéennes », ses jeux d’eaux de l’enfance et de la jeunesse, ses étés sans entraves sur les plages océaniques marocaines, a sans doute gardé la mémoire, et la nostalgie peut-être d’un Eden où faire la cour aux femmes n’était pas un péché, où le cabotinage et le flirt, le bonheur à séduire et à plaire,faisaient partie d’une culture qui plonge ses racines dans tout le bassin méditerranéen.
          Et de l’autre, dans un souterrain, deux enfants mortes de faim, après avoir vécu un calvaire que même les plus abjets des tortionnaires enfantent avec peine…
          Oui, un « acte manqué » fort pertinent, comme ils le sont souvent et qui renvoie à l’immense béance de notre incrédulité face aux accusations qui pèsent depuis bientôt une semaine sur la personne de Dominique Strauss Kahn, à un moment où se profilaient pour lui les récompenses de toute une vie d’homme respecté et respectable… La Justice est une vertu cardinale. Il est très difficile de la bafouer sans encourir les foudres du Ciel.

  6. Monsieur MOSKOWISI,
    Nous savons ce qu’a réalisé FH : RIEN la division du PS. En 2002 lors des primaires LF, DSK et SR, Monsieur Hollande n’est pas intervenu, pendants 10 ans, le PS a sombré, enfin arrive Madame Martine AUBRY, celle-ci a relevé le PS petit à petit avec des gens comme vous, et d’autres.
    ALORS MONSIEUR Pierre MOSKOWISI si jamais Madame Aubry ne se présente pas, vous serez le seul à pouvoir relever la France, aussi au nom d’un ensemble d’amis, nous souhaitons que vous vous présentiez aux primaires. Les Français attendent un changement à 360° de la politique Française. On ne veut plus de SARKO, GUEANT, FILLON, LAGARDE, ET TOUS LES AUTRES.
    Y. MARKEZANA

  7. Bonjour jpb,

    Pour tout vous dire, je ne crois pas que DSK soit blanc comme neige mais malgré cela, je suis derrière lui à 200% parce-que je crois qu’aucun homme politique français ne lui arrive à la cheville.

  8. Votre jubilation médiatique à l’annonce de hier soir … me fait penser à ce mépris que vous avez affiché, ainsi que d’autres oligarques socialisants, à l’égard d’une plaignante qui a osé déposé une plainte contre votre ami de trente ans.

    Comme si vous étiez disposé à lui aoocirder une « lettre d’indulgence » à DSK, parce qu’il est DSK et votre « ami de 30 ans ».

    Ou vous n’avez rien vu, rien entendu et rien dit depuis 30 ans ou vous étiez au courant …
    J’ai cru voir les oligarques socialisants en train de chanter « DSK, nous voilà, toi qui est le sauveur de la France… » depuis dimanche matin.

    Ne vous étonnez que vos futurs adversaires exploitent ce fait divers, qui n’a rien de politique, contre vous lors des prochaines élections.

    • Ne vous étonnez pas si le boomerang vous revienne en pleine figure, une fois l’innocence de DSK démontrée et prouvée.

        • JPB a raison en revanche quand on a pas le courrage de laisser son nom et qu’on répond avec un psedo hihihi permettez moi d’avoir des soupçons sur la personne.

    • le parti socialiste est dirigé par des énarques bourgeois, qui se défendent entre eux
      pas un seul ouvrier, chomeur…

      • cite-moi un parti français dirigé par un ouvrier ? Je cherche, je cherche, je ne trouve rien.

  9. Il y a au moins quelqu’un qui ne semble pas vraiment affecté par toute cette agitation, c’est l’ancien premier secrétaire du PS, qui continue à faire son marché, en toute innocence, lui. En fait, après avoir tenté – vainement – de s’opposer aux primaires, dans leur principe comme dans le calendrier décidé, il s’est inventé des « primaires » à son propre usage, de lui-même à lui-même en quelque sorte. Nous voici donc en présence :
    d’un FH ex-premier secrétaire, pas vraiment transcendant, mais que tout le monde a envie d’oublier, à commencer par l’intéressé lui-même ;
    d’un FH soi-disant ex-vice premier ministre, qui ne sait plus trop s’il doit s’en prévaloir (désastre de 2002) ou s’en excuser, compte tenu de son extrême modestie ;
    d’un ex tout court, autant qu’on peut l’être, inéluctablement associé, de son propre aveu, à l’aventure de 2007 ;
    d’un FH ex rival du directeur du FMI (entre autres références) à l’égard duquel il n’était pas aisé de ne pas avoir à retourner à ses chères études ;
    d’un FH au costume tout neuf, mais constant dans ses pratiques manœuvrières, qui a bien réfléchi, converti à l’ascèse, dévoué à la cause publique qu’on lui donnerait le bon Dieu sans confession, compréhensif à l’égard de la presse et ses réseaux utiles, copain-copain avec la base, censée manipulable comme toujours.
    Pour voter, pense-t-il, ce n’est donc pas compliqué. Il n’y a qu’à choisir le dernier. Dans une époque où tout est spectacle, il n’y a rien de mieux, croit-on, qu’un bon rôle de composition.

    Personne n’est cependant contraint de se laisser prendre au marché de dupes, écho de l’expérience de 2007. Quand les primaires seront enfin ouvertes (s’il le faut et quand il le faut), il ne devrait pas être difficile, cette fois, de distinguer masques et visages.

    P.S. Que les pauvres esprits qui s’excitent ici sur Dominique Strauss Kahn veuillent bien excuser qu’on ne trouve rien à répondre aux remugles d’imbécillité qui émanent de leurs râles.

    • c’est réjouissant ce spectacle des louveteaux se bouffant le foie pour savoir qui sera chef de meute…
      nous anars n’avons même plus besoin de déployer notre propagande, il nous suffit de dire : « regardez-les » pour nous faire comprendre

    • Alors là, Alceste, je n’en reviens pas, vous ne nous aviez pas habitués à ça. Si je comprends bien, même si le cadavre bouge encore du champion précédent, on se met déjà à dézinguer le suivant et avec des arguments qui ne portent que sur son image, tout en dénigrement et pire encore, ironie et ridicule. Car vous en conviendrez, pas un mot de politique dans tout ça.
      J’en suis à me demander si on n’aurait pas usurpé votre signature.

      • Vraiment navré de vous décevoir, chère Denise, mais on peut concevoir de l’agacement, convenez en, à l’égard de quelqu’un qui n’accepte les règles du jeu que pour les plier à son usage, surtout quand, par nature et par expérience, on a par ailleurs toute raison de se méfier des « champions », quels qu’ils soient. Ce n’est en rien une allusion au présent. Il ne s’agit donc pas de « dézinguer le suivant », comme vous pensez pouvoir en faire grief, mais une fois de plus d’en appeler à la responsabilité des socialistes, laquelle exclut toute dérive de comportement qui compromettrait le travail de redressement entrepris depuis trois ans. Cela dit, vous concevrez aussi, je pense, que les ressentiments ne sont pas faciles à exclure de nos jugements, surtout quand ceux-ci sont ancrés de longue date dans la mémoire. Rassurez-vous : cette faiblesse n’exclut pas l’exercice d’un sens critique proprement politique au sens où vous l’entendez probablement, qui s’applique à l’avenir de notre pays. Mais chaque chose en son temps, justement, au risque de vous décevoir encore, sait-on jamais ? Pour l’instant, le projet du PS suffit à notre peine, si l’on peut dire, ce devrait être lui la seule « vedette ». Et en attendant (pourvu que ce ne soit pas Godot), P.Moscovici veut autre chose qu’une « primaire banale ». Chiche ! Amitiés, n’en doutez pas.

        • Merci pour cette réponse, Alceste. Juste quelques points supplémentaires. Le projet PS, nous l’avons voté à une écrasante majorité hier soir (oui écrasante, à mon avis, on le vérifiera ce soir), et on pouvait même y apporter des modifications (connaissez-vous le parcours du combattant que représente un amendement et le sort qui lui est dévolu si par bonheur on parvient à l’amener jusqu’à la convention nationale ?). Donc les règles sont effectivement respectées ; rappelons juste qu’il est déjà en vente en librairie depuis 1 mois.
          Sur le calendrier, FH y était opposé, il pensait que des primaires en octobre étaient trop tardives ; il n’était pas le seul. Des primaires en juin donnaient l’été pour rabibocher tout le monde. D’un autre côté, un calendrier adapté au G8 pour permettre à DSK de se présenter se justifiait aussi, dont acte, mais cela ne contraignait personne à ne pas se déclarer avant. FH n’est pas le premier, mais le dernier, à avoir annoncé sa candidature.
          Je ne vois là aucune dérive de comportement.
          Souhaitons que les primaires se déroulent bien, qu’on parle politique, et au-dessus de la ceinture.

          • Belle illustration de la notion de point de vue, Denise ! Rabibochons-nous donc, au moins au souvenir de la fameuse formule : Antigone a raison et Créon n’a pas tort. Nous avons eu pire problème à traiter (de concert), n’est-ce pas ?
            Juste une précision à mon tour. Je n’ignore rien du vote des militants, et pour cause, ni de ce qu’il peut advenir de tel ou tel amendement. Mais … je crains d’y trouver argument pour vous chagriner encore !

  10. Quelle injustice ?
    Vous savez ce qui s’est passé ? vous y étiez ?
    A ce que je sache non.

    Rien ne vous oblige à discuter avec la honte de la gauche, la porte est grande ouverte …

    • C’est incroyable comme la passion aveugle les gens et leur ôte toute intelligence.

  11. Bonjour,

    Je trouve que votre ami DSK devrait avoir
    le courage de reconnaitre qu’il a fait une betise
    et qu’il le regrette et demande pardon.
    Ce qu’il a fait n’est finalement qu’un detail?
    Qu’en pensez vous?

    Merci par avance d’avoir le courage de me répondre.

    • Tout dépend du scénario réel, c’est à dire ce qui s’est passé dans la chambre du Sofitel NY
      Vous avez eu droit à la version du procureur de NY présentant DSK coupable. Rien ne prouve actuellement que ce soit celui qui sera retenu lors du procès. Dès lors, pourquoi DSK devrait avant d’être reconnu coupable, présenter, s’il est innocent, la moindre excuse ?

  12. La prison c’est à souhaiter à personne… alors tant mieux pour sa libération.

    Néanmoins une inculpation avec une libération conditionnelle à 6 millions de dollars et une surveillance jour et nuit, un gardien armé, c’est pas très glorieux…

    • La gloire n’a rien à voir dans cette affaire, c’est le strict fonctionnement de la Justice américaine.

      • Ce bon Jpb, il est drôle…

        Ce que je veux dire, c’est que pour une personne de cette stature avec l’ambition de devenir Président de la République, c’est quand même dégradant de devoir son salut et d’éviter la PRISON parce qu’il est riche ou que sa femme est riche…

        Si l’on peut dire, cette histoire sordide (et même s’il est innocent, il n’avait pas le droit de se mettre dans cette situation) nous épargne sa candidature. J’étais prête à voter pour lui. Je ne pourrai plus jamais donner ma voix à DSK… réellement « sujet à caution ».

        • Si une personne se fait agresser, ce n’est pas de sa faute, mais bien plus celle de son agresseur. Si ensuite on lui vient en aide, cela n’a rien de dégradant pour elle, bien au contraire, c’est faire preuve d’humanité.

        • Nancee, le montant de la caution dépend des revenus et du patrimoine de la personne en question.
          Si DSK avait gagné 2000 euros par mois, la caution aurait certainement tourné autour des 20.000 euros et aurait également pu trouver l’argent pour la payer.

  13. Les socialistes,arretez votre délire,c’est fatiguant à force!DSK a eu dans le passé des comportements avec la gente feminine qui ne plaident pas en sa faveur,un peu de retenue tout de meme! ce qui me choque encore plus,ce sont les réactions des femmes socialistes qui n’ont eu aucun mot pour la victime présumée!pourquoi etes-vous socialiste si vous ne pouvez pas defendre les petites gens,les immigrés comme cette pauvre fille qui travaille dur?je suis degoutée!pour la présidentielle,j’irai à la peche,je ne peux pas cautionner de telles agissements!et je n’attends plus rien de vous,car je suis pauvre et immigrée(naturalisée française)comme cette fille qu’on soupçonne de mentir,qu’on méprise!pauvre france!

    • Je vais vous apprendre une chose terrible, il y a des hommes et des femmes, capables de mentir, de faire des escroqueries, de raconter des bobards, de voler autrui.
      Le fait d’être immigré, de travailler dur, ne constitue pas un brevet d’honnêteté. Étonnant, non ?

      • Les faits ne sont pas prouvés, tous simplement. Il y a un procès qui est prévu pour cela. C’est trop compliqué à comprendre ?

  14. Heureusement que tout ceci est arrivé avant les élections… On aurait tous été dans de beaux draps !

    • La gauche extrême et l’extrême droite se rejoignent dans leur détestation du réformisme social démocrate. Sans respect de la présomption d’innocence, distillant la haine et la démagogie, espérant par le populisme accéder par la violence au pouvoir.

  15. DSK sera blanchi, après sa démission du FMI, ses pensées vont à sa femme, sa famille et ses amis. À eux, il ne peut pas mentir, ce serait impossible à vivre. Il pourra donc rapidement entamer une visite dans la France profonde, et s’immerger dans les besoins de ce pays, pour conforter la théorie à la pratique. Nous tous l’attendons.

  16. Bonjour,

    Sympatisante socialiste, je ne voyais pas d’autre issue possible pour 2012 qu’une victoire de la gauche incarnée par DSK ! (avec, pourquoi pas, vous en 1er ministre)
    Mais les évennements du week end dernier sont passés par là, et, malgré la probable cabale dont est victime DSK, il ne pourra de toute façon pas se présenter.

    Aussi, la gauche doit aujourd’hui se trouver un nouveau représentant charismatique, avec un regard novateur.

    Or, les personnes qui se sont annoncées jusqu’à présent candidates pour les primaires ne me semblent pas répondre à ces critères. Et mêm si Martine Aubry décidait d’y aller, ça ne donnerait pas plus envie.

    Je suis donc persuadée que pour gagner les prochaines élections présidentielles, il faut un nouveau candidat aux primaires. Et je pense très sincèrement qu’aujourd’hui, vous représentez un renouveau dont le PS a bien besoin!
    En homme libre, revenez sur le devant de la scène médiatique et redonner l’envie aux gens de gauche, mais aussi aux déçus du sarkosisme (et c’est sûr qu’il y en a) de croire qu’un autre destin pour la France est possible.

    Cordialement

    Natacha H

    • Je pense que vous avez raison. Nous vous avons découvert lors de l’émission de Ruquier et depuis nous écoutons toutes vos interventions. Dans ce monde de requin, il est nécessaire d’avoir quelqu’un qui soit solide et sache répondre aux attaques.Vous incarnez cette personne, pas les autres candidats.Présentez-vous.

  17. Bonjour Monsieur Moscovici,

    C’est avec une immense peine que je ne participerai pas aux primaires socialistes d’octobre prochain.
    Soyons clairs et honnêtes, à part Dominique Strauss-Kahn, aucun candidat qui s’est déclaré pour l’investiture n’a les compétences pour diriger ce pays.

    Mr Strauss-Kahn est un homme politique exceptionnel, extrêmement brillant et qui à ce jour, n’a pas d’égal en France.
    Rien que pour cela, je suis de tout coeur avec lui, avec vous et avec tous les gens qui l’aiment.

    2012 c’est lui ou rien.

    Respectueusement,
    Laurence

    • Il reste du temps jusqu’à l’automne. J’espère que ce temps pourra vous amener à reconsidérer cette position.

      • Je réagis peut-être sous le coup de l’émotion mais très objectivement, je ne veux pas voter pour un candidat par dépit.

        Ils sont tous nuls ….. n’ayons pas peur des mots.

        • Alors trouvons la solutions *ensemble*.

          Pour l’heure, il importe à Martine de rassembler et de poser la question de la suite. Ne présumons pas de ses choix. L’expérience de La Rochelle est dans nos têtes et elle se doit de prendre en compte nos points de vue.
          Si elle ne se sent pas d’y aller ou si elle/nous pense/ons que le temps est venu d’oser un candidat de rupture alors débattons-en.

          Par ailleurs DSK n’est pas totalement out. Il a pris un coup et est allé au tapis mais si demain on a un nouveau coup de théatre, on n’en sera pas forcément surpris.

          Tenons le cap et je vous rappelle que nous sommes toujours dans le bon timing des primaires et de 2012 aussi étonnant que cela paraisse.

          • Mais moi, voyez-vous je ne suis pas sympathisante socialiste et je dirai même que je suis de l’autre bord ….
            Le fait est que DSK représente l’idéal politique que je me fais du haut de mes 34 ans …

            Je ne vous cacherai pas que si DSK est vraiment OUT, il est hors de question que je vote pour l’un des autres candidats socialistes.

            Sauf P. Moscovici.

            Voyez-vous , mon vote va vers une compétence même si elle est unique et non pas vers une idéologie que je ne partage pas en tout point.

            C’est la raison pour laquelle j’aurais même participé aux primaires socialistes.

          • @Laurence : C’est DSK qui m’a amené à être militant intellectuel au PS. Ce sont ensuite les idées qui ont tissé un lien avec la sociale démocratie réformiste. C’est évidement DSK le mieux à même de les incarner dans la réalité française. Les vicissitudes du moment ne doivent pas nous faire baisser les bras. La patience est bonne conseillère, un homme d’État rebondit dans l’adversité, c’est sa destinée.

  18. L’impunité avec laquelle la loi Guigou est bafouée fait que décidément la France n’est pas un État de droit.

    « Est puni de la même peine le fait :

    – soit de réaliser, de publier ou de commenter un sondage d’opinion, ou toute autre consultation, portant sur la culpabilité d’une personne mise en cause à l’occasion d’une procédure pénale ou sur la peine susceptible d’être prononcée à son encontre ;

    – soit de publier des indications permettant d’avoir accès à des sondages ou consultations visés à l’alinéa précédent »

    Article 92 de la loi Guigou (Loi n°2000-516 du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d’innocence et les droits des victimes) créant l’article 35 ter de la loi sur la presse.

    • Peut être faut il s’interroger sur la clairvoyance de ceux qui ont initié cette loi!
      A l’heure d’internet et de la mondialisation de l’information, il est illusoire de mettre en place de telles barrières.

  19. Bonjour monsieur Moscovici, bonjour à tous.

    J’espère que Monsieur Strauss Kahn, s’il est coupable des faits qui lui sont reprochés, aura le courage de les assumer et de les reconnaître, ce qui serait cohérent avec son (ex-)position de candidat à la présidentielle.

    Cela dit, je trouve que le PS ne s’engage pas beaucoup dans cette affaire. Ni dans un sens, ni dans l’autre. Un bon moyen de ne pas (trop) se tromper en attendant d’en savoir plus sans doute.
    Mais n’y en a-t-il pas un seul qui soit absolument convaincu de l’innocence de DSK et qui soit « suffisamment » son ami pour qu’il adopte une position ferme, au risque de se tromper (et des conséquences qui en découleront) ?
    Le ni-ni actuel me fait craindre que la culpabilité de DSK soit du domaine du plausible pour les « têtes pensantes » du PS.

    Monsieur Moscovici, vous citez Léon Blum en tête de votre blog ?
    Moi je vous demande : êtes vous un homme libre ?

    • tout homme est faillible. en l’occurrence si ses proches pouvaient craindre le harcèlement ou l’abus de pouvoir pour avoir des faveurs (cf l’affaire précédente de 2008) nul ne pouvait croire au viol (enfin j’espère!).
      Mais effectivement si (énorme) pétage de plomb il y a eu, nous attendrions de l’homme d’état que nous connaissons la reconnaissance des faits. Sa position actuelle nous permet d’espérer…

    • Plaider non coupable est une position très risquée avec la justice américaine, on a tout à y perdre si on se sait coupable. Celui qui s’y tient a fermement intérêt à avoir des billes en poches pour sa défense, mon espoir est que DSK se tiendra à cette ligne.
      Quant à sa défense par ses amis, que voulez-vous qu’ils disent? le rappel aux principes de la justice républicaine, ce qu’ils connaissent de l’homme et rien de plus, car personne ne détient la vérité avant l’heure dans ce genre d’affaire. C’est ce qu’a fait Pierre Moscovici, je lui suis reconnaissante de la mesure et de la dignité de ses interventions.

  20. La vérité (ou plutôt la vérité judiciaire) viendra dans 1 jour ou 6 mois et un DSK blanchis pourra toujours reprendre le train en marche. et s’il est coupable la prison sera méritée. mais pour reprendre un train en marche encore faut-il que le train roule effectivement. li faut donc continuer de débattre, de convaincre et de construire autour de nos idées.
    mon impatience de la candidature de DSK résidait non pas par rapport 0 une perspective de victoire. non elle se situait plutôt par rapport a une élévation du débat. rendons lui justice des a présent exposons nos idées et convainquons. j’insiste pas les idées qu’on pense gagnantes mais celles qu’on pense justes et adaptées.
    pour ce qui est des candidats a la candidature la votre serait la bien venu. Hollande est son bilan de consensus mous après 10 ans a la tête du PS… personne ne serait définir son profil politique aujourd’hui !

  21. depuis la métropole lyonnaise , j’essaie d’envoyer un commentaire en
    cherchant mes mots , sonné que je suis depuis dimanche dernier .
    lundi 02/05 , nous étions reunis au sein du club DSK/Rhone-alpes , tres nombreux , pleins d’espoirs…..

    aujourd’hui , je pense que tu devrais te presenter à la primaire , pour porter les valeurs de la social-democratie strauss-kahnienne ;
    c’est un souhait , qui doit etre discuté, mais à ce jour cette hypothése doit etre envisagée .

    à moins que ……..

  22. malgré les palanquées d’explications ,fournies par les avocats internationaux ,qui défilent depuis dimanche sur les plateaux TV,certains journalistes semblent n’avoir pas bien compris comment va se dérouler « le procès » DSK…dieu merci,le conditionnel est là pour les sauver !pourtant,le mode indicatif n’est-il pas le mode obligatoire de l’information??

  23. Pour se changer les idées, un mot sur la fille Le Pen:cette fille gironde, truculente et assez vulgaire plaît pour ça à certains électeurs;elle tient un discours souverainiste qui convient à d’autres et elle ne parle pas trop d’immigration et de racisme, car ce n’est pas nécessaire!!! Est-elle dangereuse? + pour Sarko que pour nous. Enfin, elle bénéficie actuellement d’une bulle médiatique qui va immanquablement se dégonfler peu à peu.Donc, inutile de fantasmer sur elle d’avantage!!!…

  24. DSK n’est plus…

    Pas la peine de m’accabler avec vos indécentes questions. Les trois films qui concourent à la palme d’or recourent au même refrain : DSK est mort : altruicide, homicide ou suicide ? C’est la question que tout le monde se pose et se repose peut-être pour racheter ou achever un homme à terre…

    Le Premier long métrage… raconte l’histoire d’un homme et son double… d’un homme aux prises avec son propre alter ego… duplicité ou perversité… je laisse aux psychiatres l’analyse de ce genre de subtilité.
    Tout ce que je puis affirmer sans en rajouter c’est qu’il s’agit là d’une pulsion irrésistible… qui peut vous surprendre et s’en prendre à votre raison à tout moment… en vous précipitant dans le néant… la plus belle part de vous-même s’absente ou se perd comme pour favoriser votre descente aux enfers…
    Même en plein jour, l’ombre peut à tout instant éclipser la lumière sans pour autant qu’il y ait un véritable dédoublement de la personnalité… c’est le même qui succombe à l’autre… l’altruicide, c’est la libido qui dit : Rideau !

    Le Deuxième long métrage : C’est celui de l’homicide… prémédité ou pimenté. Pour un homme dont l’attrait pour le deuxième sexe n’est un secret pour personne il ne peut pas être à l’abri d’un traquenard. Il suffit d’un bon scénario, d’un producteur incognito et d’une nympho qui sort du lot pour que l’inculpé qui n’est pas à un caprice près, se jette à pieds joints dans le précipice…Je ne voudrais pas remettre en cause le témoignage accablant… de cette afro-américaine mais le doute m’habite, et les conjectures m’irritent. Comment une femme de ménage, chargée occasionnellement du dernier étage dans lequel transitent les plus grosses pointures n’a pas été prévenue par ses supérieurs de la présence encore sur les lieux de son éminence grise, sans garde du corps, ni serviteurs attitrés, comment a –t-il pu faire l’objet d’une petite visite inopinée rien que pour un brin de ménage ?
    Déjà mort deux fois… ce ne sont pas les 74 ans qu’il a en point de mire, mais les 74 secondes qui suivirent… il a soudain compris qu’il a été le jouet de je ne sais quoi … de je ne sais qui…

    Troisième long métrage : il ne dure que 90 secondes
    C’est le temps qui ça lui a pris pour se donner la mort parce que je ne saurais vous dire pourquoi, mais cet homme voulait en finir… non ce n’était pas sa pulsion de vie qui l’a précipité dans cette tombe américaine mais sa pulsion de mort…
    Ni puissant… ni impuissant… il est épuisé parce que c’est très épuisant d’être un homme.

    Est-ce que je pourrais vous demander une petite faveur ?
    Ne lui jetez pas la pierre… Non ce n’est pas mon client, c’est mon père…

  25. A present, il faut se defendre et forcement convaincre. Il me semble que pour la defense, plaidoirie meme, prendre une avocate ne serait pas une mauvaise idee. Ca adoucirait la casse qu’ il va forcement y’ avoir.

  26. Bonjour,
    cette délicate affaire doit être lue avec un maximum de technicité et je vous l’avoue il est difficile pour moi de me couper de l’affect…
    Il y à une énorme zone d’incohérences autour de la pénétration de la femme de chambre dans la suite. En effet, les procédures SOFITEL font que si la chambre est dite en départ, c’est à dire le check out effectué, on libère électroniquement celle-ci et le ménage peut commencer. Dans le cas présent, la chambre était lisible comme occupée.D’autre part, cette employée modèle prétend ne pas avoir été avertie de l’identité du VIP.Or, sa photo est affichée dans la salle commune pour informer tout le personnel de la présence du FMI. Autre erreur de l’employée modèle. Son intrusion est très suspecte et non demandée par DSK puisqu’il est sous la douche à ce moment.
    Je crois simplement, qu’il y a eu tentative d’effraction dans un but difficile à dire, mais les mobiles ne manquent pas, et ensuite lutte de DSK avec cette femme. Il ne s’agit pas d’un complot tout au plus d’une banale histoire de vol ou d’espionnage, maquillée ensuite par la voleuse en tentative de viol. Ceci est une hypothèse, et sans jeu de mots, je ne crois pas à la version de la blanche colombe.

    • Traiter la femme de chambre de voleuse ou d’espionne vous defoule sans doute mais franchement vous devriez essayer un peu plus fort de vous « couper de l’affect ».
      Elle est entrée dans la chambre EN PRESENCE D UN COLLEGUE qui s y trouvait qui lui a dit (a tort) que la suite etait vide. (sources: NY Times, NBC Mew York et tous les journaux francais qui ont repris l’information).
      Donc pensez ce que vous voulez de ce qui s’est passé ensuite mais arretez les theories sur un fait dekja expliqué.

    • @Thierry : relever les contradictions et les questions induites et une chose, mais gardons-nous des conclusions.

      D’autres éléments sont étranges, mais laissons le soin aux avocats de Dominique d’enquêter et de faire valoir ces éléments.

      Et si nous voulons être utiles, soyons-le en France par exemple en revoyant les nouveaux parangons de vertu qui sermonnent a tout va avec « sexus politus » à la main aux pages qui ne concernent pas Dominique. Si la vie privée agitée devient une pierre de touche (ce que je ne souhaite pas) qu’elle le soit alors pour tous et pas seulement pour ceux qui sont désignés coupables par un étrange show à l’américaine.

  27. Courage Pierre… J’ai vu l’autre jour dans votre regard la peine qui était la votre à voir votre ami ainsi jeté en pâture à l’opinion publique, traité comme le pire des criminels. Ce sont des images qui m’ont également fortement bouleversé.

    S’il est un avantage face aux épreuves de la vie, c’est celui de pouvoir en ressortir plus fort. Lui, ses proches, ses amis, vous, j’espère qu’un jour vous pourrez faire un bilan de tout cela et vous rendre compte de ce que, paradoxalement, cet épisode vous aura apporté en positif.Faisons notre la cause de Dominique Strauss-Kahn, quelque soit l’issue qui en découlera.

    De grâce, si vous allez le voir à New York, là où il est détenu, dites lui combien nous le soutenons, dites lui que nous ne l’oublions pas, dites lui que moi, Sébastien, qui ne suis pas adhérent PS, qui ne suis d’aucune couleur politique, dites lui que je le soutiens, que je pense à lui. Car l’image d’un homme seul, accablé, ne peut pas me laisser indifférent.

    Pour avoir connu moi-même une dure épreuve, je sais à quel point le soutien des autres peut être cher. Dites-vous que le DSK que vous reverrez, sera un homme changé, révolutionné, pour qui chaque petite marque d’affection, chaque message de soutien, même venant d’un inconnu, aura à ses yeux une immense valeur… Sachez que vous aurez face à vous non pas un politicien, un élu ou un économiste. Non… Vous aurez face à vous un homme dans sa plus grande simplicité, dans sa plus grande fragilité, dans sa plus grande humilité…

    Dites lui que moi, Sébastien, je ne l’oublie pas et je ne le juge pas. Ni aujourd’hui, ni demain.

    • Monsieur le Député, je m’associe pleinement et totalement au message de Sébastien sur votre blog.
      Effectivement, tous les soutiens, même les plus « télépathiques », les plus « irrationnels », la pensée, la prière, sont aujourd’hui fondamentaux pour impulser auprès de votre ami, qui vit à l’heure actuelle, le cauchemar le plus effroyable qui puisse être concocté autour de sa personne, un faisceau d’ondes positives…
      Croyez-moi, ce sont des éléments qui peuvent être très profitables à votre ami, en ce moment.
      Personnellement, et ce depuis le dimanche 15 mai, et encore davantage depuis son incarcération dans ce lieu maudit, tous les soirs, je me couche en consacrant de longs instants à « envoyer » les ondes les plus positives qui soient en sa direction.
      Cela peut paraître « dérisoire », mais je suis bien certaine que cela ne l’est pas et tous unis autour de la personne de votre ami, nous ferons reculer l’infamie afin quela Vérité des faits soit établie, permettant à Dominique de retrouver sa liberté et son honneur. Amin.

  28. Les jeunes pop heureux du coup monté sont sur tous les blogs et insultent tout le monde. Ils démontrent dans leur propos que s’il n’étaient pas nés de parents riches ils serait au chômage incapables de trouver le moindre travail.
    On mesure le ramassi de nullités qu’ils représentent. Ils prennent la suite de l’entreprise de papa et la même à la faillite de la faite des syndicats et des ouvriers.
    Le pire c’est que sur leurs blogs, il est impossible de faire un commentaire, il est supprimé. ça ajoute à leur petit esprit.

    Bien joué quand même ce coup monté mais il y a encore une chance de les virer. Cette affaire doit nous faire sortir renforcés et unis pour les battre. Ensuite des vérités devront être recherchées et des sanctions extrêmement lourdes prononcées.

    • moi je suis anar, et je trouve les socialistes gestionnaires du capitalisme (méritez vous encore ce terme de socialiste) minables avec leur théorie du complot et leur mépris des classes populaires et des victimes.
      DSK est un bourgeois, qui a des soucis de bourgeois, et qui sera jugé par une justice de bourgeois.
      Le peuple n’a que faire des malheurs du destructeurs de services publics du FMI : parlez en aux grecs, aux portugais, aux nicaraguayens… DSK ils s’en branlent, leur souci c’est bouffer, envoyer leurs enfants à l’école, se soigner, avoir une eau potable à disposition, etc… toutes choses que DSK et le FMI leur ont volé.

  29. Si au niveau du choc de l’onde de choc provoqué PS, on peut comparer cette affaire au 21 avril 2002, d’un point de vue politique, le 21 avril 2002 était une tragédie bien pire que celle que nous vivons actuellement. Inutile de se perdre en conjecture sur la pire tragédie mais sachons faire la part des choses. J’avais vu des tentatives de comparaison tout à fait hors de propos de journalistes de TF1. En même temps c’est TF1, niveau qualité de l’information, en particulier sur la politique française, on peut repasser.

  30. Sur TF1 ce soir à 20H45 ,Esprits criminels , beau programme.

  31. Le frère en question est guinéen et tient un restaurant à Harlem. Etre musulman et africain rend suspect d’appartenance à Al Qaida maintenant?
    Je suis étonné de la complaisance des modérateurs de ce blog pour de tels propos nauséabonds.

  32. La théorie du complot, accréditée par 57% des français, peut ne pas tenir durablement et le PS faire les frais pendant un certain temps de « l’affaire DSK » mais je suis convaincue que la victoire d’un socialiste est possible. Car le rejet de Sarkozy par une grande partie des français est très profond ce que ce dernier méconnaît du fait de sa superficialité qui l’amène à trop miser sur la communication et de ses problèmes psychologiques qui lui donnent le sentiment de son invincibilité. Précisément, ses faiblesses pourraient se transformer en force si le PS ne s’avérait pas capable de tourner la page DSK d’autant plus qu’un sondage effectué récemment montre que celui-ci était challengé au sein de son propre parti ce qui mérite d’être analysé méticuleusement. Car même s’il s’avérait qu’il ait commis un crime sexuel, qui plus est sur une immigrée sub-saharienne pauvre et musulmane, ceci ne pourrait qu’accréditer la thèse du coup de folie et en aucun cas être assimilé à un système tel que le lien de parenté existant entre le pouvoir actuel et les puissances de l’argent, dont on sait qu’il est logiquement rejeté par nos compatriotes puisqu’il rend le rôle des politiques sans objet. Sont aussi rejetées l’accentuation, depuis la crise, de l’écart entre riches et pauvres qui choque et la peur du déclassement qui hante les français. La place des politiques se trouve entre le pouvoir de l’argent et les citoyens et lorsque le pouvoir politique ne joue pas son rôle en n’affirmant pas son pouvoir de régulation, il est logiquement déconsidéré. Le fait de tutoyer les grands de ce monde peut apparaître, un temps, providentiel car que peut-on contre des marchés mondialisés ? Mais c’est bien la détermination et la volonté politique qui peuvent amener un président à prendre des mesures de nature sinon à réguler, du moins à rendre moins insupportable au citoyen la pression du pouvoir des marchés sans toutefois niveler par le bas. Comme l’a dit Chirac, l’élection présidentielle est la rencontre entre un homme -ou une femme- et un peuple à un moment donné. Et c’est aussi sur les valeurs morales que ce combat se gagnera et le seul qui l’ait perdu, c’est Sarkozy parce qu’il n’a jamais compris quel était son rôle. Quel que soit le candidat du PS, il devra apparaître comme étant capable de tenir sa place entre les français et la formidable puissance que confère l’argent.

    Quant à DSK, il est un adulte qui a pris la décision d’être candidat en connaissance de cause. Il a les moyens matériels de s’offrir la meilleure défense face au drame qu’il est, de toutes façons, en train de vivre et il faut à présent que le PS, s’il veut convaincre, fasse la différence entre le prévenu objet d’une procédure dont rien ne permet d’affirmer qu’elle ne sera pas équitable et l’homme, l’ex-candidat, voire l’ami, qui peut apparaître comme un coupable potentiel aux yeux d’une partie de l’électorat, notamment féminin. Il faut aussi que M. Aubry cesse de répéter : « la France qu’on aime » renvoyant ainsi l’autre France dans les bras du Front National ! Mais avant tout, il faut un candidat qui ait un mental et une motivation de sportif de haut niveau pour prétendre gagner une campagne présidentielle car il serait regrettable que Sarkozy soit élu avec 35% de l’électorat… D’ores et déjà, l’opinion ne tolèrera pas que le PS se déchire à nouveau, donnant ainsi l’impression que DSK était le seul recours. Ni que quelqu’un « se dévoue ». Moi-même, je n’hésiterai pas à orienter mon vote dans le seul but de faire barrage à Sarkozy, le cas échéant. J’appelle donc les candidats potentiels à méditer sur la différence entre les militants et sympathisants qui se pressent à leurs meetings et les électeurs qui considèrent, eux, que le rôle des politiques consiste à défendre l’intérêt public et certainement pas leurs ambitions personnelles. Plus que jamais, le PS devra se montrer exemplaire car il est peut-être un lieu de convivialité, voire une famille pour certains, mais il est avant tout une machine à faire gagner son candidat…

    Cordialement.

    • « La théorie du complot, accréditée par 57% des français, peut ne pas tenir durablement »

      La question se pose, la réalité doit être démontrée. Moyens, opportunité, mobile(s) tout y est.

      Reste à le démontrer et si rien n’est démontré alors on pourra clore cette question.

  33. DSK ne doit pas démissionner.
    La Grece a besoin de lui.

  34. Merci Cher Monsieur, vous êtes un vrai ami, je suis comme vous, bien que ne connaissant pas DSK, je ne crois pas à sa culpabilité, je ne sais pas ce qui s’est passé mais j’ai confiance en lui. J’ai trouvé les images des chaines infos insupportables, cela fait mal de le voir ainsi. Sachez que je pense très fort à lui, à sa femme et à toute sa famille et à vous et nous : ses amis.

  35. La prise de distance avec DSK est une question de clairvoyance politique et d’intérêt national. Vous verrez qu’avec le temps le discours de soutien moral, amical, voire « franchouillard », apparaîtra décalé, immoral et mortel sur le plan politique.
    Sincèrement.

    • Je suis de votre avis.
      Certains en sont encore à la notion de famille politique où l’on se serre les coudes dans l’adversité quitte à faire preuve d’une indulgence irrationnelle.
      Quand passeront ils à la notion de responsabilité politique où l’on sert les intérêts de la nation avant ceux des siens?

      • Dans l’intérêt de la nation, il y a le respect d’autrui, quel qu’il soit, voilà la rationalité.

    • C’est dans l’adversité que l’on compte le nombre de ses amis. C’est évidement plus facile de laisser tomber plutôt que d’assumer, mais il n’y a que les esprits faibles pour fuir ses responsabilités pendant la bataille. Il est peu vraisemblable que DSK ait eu un coup de folie. Et même s’il l’avait eu, ce n’est pas maintenant qu’il conviendrait de l’abandonner et de le renier. Il faudrait le faire hypothétiquement que si la preuve de sa culpabilité est formelle, donc après un jugement qui ne laisserait planer aucun doute. Quel serait le prix de l’amitié si on n’acceptait pas d’en payer le montant ?

  36. IMAGINEZ DOMINIQUE BAUDIS DEVANT LA JUSTICE AMERICAINE, VOUS RAPPELEZ-VOUS QU’IL AVAIT LE VISAGE AUSSI DEFAIT MAGLE LES MAQUILLAGES DU PLATEAU

  37. Par pitié, dans l’intérêt des millions de français (et pas seulement socialistes) qui souhaitent un changement politique en 2012 : il faut absolument lacher DSK, pas quand la justice américaine aura tranché mais maintenant. Présomption d’innocence ou pas, coupable ou pas, quelque soit la qualification des faits reprochés, il faut impérativement se démarquer de DSK et ne lui apporter aucun soutien ou alors il faut renoncer à avoir un rôle politique bénéfique pour le pays. P. Moscovici, vous devez choisir entre l’amitié et votre devoir politique, dans l’intérêt général ; et cela avant que l’affaire n’ait produit trop de dégâts.
    Opinion d’un obscur provincial.

  38. france2 bouleverse ses programmes et annonce pour demain,jeudi,à 20h30 une émission »spéciale » sur DSK et l’affaire DSK et…et..;il ne s’agit plus d’indécence;légalement,l’accusé -le prétendu innocent jusqu’à ce qu’il soit inculpé-preuves à l’appui-a un droit de protection,égal à celui de la « victime »;le droit est bafoué et l’on est en train d’organiser la curée;pourquoi france2 ne ferait-elle pas son émission en direct depuis le tribunal de New-York,avec lapidation à la clé,du Coupable ???(je précise que je-nous sommes des femmes,que nous luttons contre le viol,mais que nous sommes aussi des citoyens et que ce qui se passe nous apparaît comme scandaleux) les journalistes français ne parlent que des images horribles des TV américaines;nous avons suivi « l’affaire » sur les medias américains et nous n’y avons pas trouvé une impudence égale à celle des medias français //

    • Vous avez parfaitement raison, nos médias n’informent pas correctement, elle font plutôt de l’audience ou du copinage selon les circonstances.
      C’est dommage d’être obligé de chercher sur internet les éléments qui permettent de se forger une opinion!

  39. J’ajoute que remettre en cause les primaires depuis l’affaire terrible de M. Strauss Kahn revient à avouer que ces primaires n’étaient qu’un simulacre et donc à enlever toute crédibilité au PS en tant que parti politique.

  40. Après les dégâts faits par Hollande au PS et sa posture de « champion qui se prépare », sa persuasion d’être « le meilleur » je n’ai personnellement aucune envie de voter pour lui et je ne vois pas en quoi il serait un meilleur président que Mme Aubry, ou vous, M. Moscovici. Au contraire. Le PS a intérêt à faire ses primaires comme prévu, à ouvrir au maximum de sympatisants de gauche et à débattre le plus sereinement possilbe. Il faut un candidat intelligent et de gauche, pas un opportuniste, point à la ligne.

    • je suis d’accord avec Diaktine. Pourquoi pas vous Monsieur Moscovici ?

Les commentaires sont fermés.