Pierre Moscovici, invité de France Info

Invité ce matin de France Info, Pierre Moscovici a exprimé son soulagement après l’annonce de la prochaine libération de l’ancien patron du FMI. Mais à propos de la présidentielle, il demande un « calendrier de décence ».

Pour écouter son interview : cliquez ici.

16 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici, invité de France Info »

  1. Je n’arrive toujours pas à croire que nous allons perdre contre Sarkozy. Il est quand même très fort, certes il a tous les moyens mais quand même.

    Maintenant quoi faire. Marre des conneries et des non dits, nous aurons le choix entre Martine Aubry et François Hollande. Je soutiendrai la première mais si le second doit nous représenter, quoi faire? Je le déteste, sa manière et son hypocrisie me dégoutent. Le choix entre la peste et le choléra,je ne sais même pas qui est la peste.

    S’il avait été réservé j’aurai de toutes les façons voté contre Sarkozy mais son passage aujourd’hui à Dijon m’a rendu malade. Si c’est lui, je resterai à la maison.

  2. P.Moscovici n’écrit plus. Il parle, partout, infatigable (?). Et toujours le même effet : il faut plier. Qu’il tienne de Montaigne quand il fait vivre son indéfectible amitié pour son La Boétie, ou de Camus qui, faisant l’éloge de Jean Grenier, rappelle que « la gloire d’un intellectuel est de rendre à ses maîtres ce qu’il leur doit », le résultat ne change pas : on est contraint de le suivre. Aujourd’hui, le voici qui écarte l’idée d’une « primaire banale ». Bref, il séduit, comme il arrive, et on suit toujours … Espérons que ce ne soit pas une voix dans le désert …

  3. De la censure ah bon ? Vuos avez oublié riche et juif dans vos propos. Au moins, vous seriez complet, et en ligne avec la meute. Allez du courage.. mais je suis sur que vous en manquez un peu. Encore un coup de boule. ;-) (au fait c’est quoi votre nom ?)

  4. Effectivement, je pense aussi que Pierre Moscovici devrait être candidat aux primaires.

    Un vide est laissé et naturellement il sera placé par tous les médias comme le successeur de DSK et pourra bénéficier de cet élan déchu. Tout le monde souhaite de toute façon en priorité un homme neuf.

    Hollande a contre lui tout l’appareil du parti et ne pourrait pas suffisamment fédérer en interne, Aubry n’a pas envie d’y aller et ne donnera donc pas envie de la suivre. Et les autres n’ont pas su bénéficier d’un souffle significatif.

    Personnellement depuis 10 ans je me dis que DSK est le meilleur, et aujourd’hui si vous y alliez je voterais pour vous.

  5. Ce qui me désole le plus c’est l’absence totale de présomption d’innocence dans tous les journaux. Y a t il encore un journal de gauche dans ce pays.

  6. Je ne sais plus où je suis. Petite chose me direz vous mais cette affaire vient de me gâcher mes vacances.

    Perso je pense que c’est plié, maintenant on va se diviser et l’impossible va se produire sarkozy va repasser.

    Quoi faire? Je n’ai aucun candidat pour qui j’ai envie de voter, je voterai donc contre sarkozy, comme j’ai fait en 2007.

  7. M. Moscovici, vous êtes très convaincant !! Vous qui connaissez votre ami M Strauss kahn depuis 30 ans et qui ne lui connaissiez pas son goût immodéré des femmes ou encore son « appétit » dit-on, cela nous rassure sur la façon dont vous les socialistes pensez diriger la France. Comment ferez-vous pour connaître les choses du et hors du pays si vous fréquentez une personne pendant 30 ans et que vous n’arrivez pas à cerner sa personnalité pour le cas échéant lui venir en aide ????

    Votre déclaration à propos de cette triste affaire a été beaucoup plus édifiante que vous en le pensez sur le fait que finalement vous les socialistes français n’êtes pas faits pour diriger. Et Dieu sait que je suis de gauche! Si vous avez tous pu ignorer tant de choses sur un de vos amis chers de 30 ans comment en 5 ans allez-vous pouvoir appréhender les problèmes de la France ??

    Et si vous étiez tous finalement frappés d’autisme, qui est la seule conclusion que l’on peut tirer à la suite de la récitation de votre pitoyable élément de langage socialiste après cette affaire Strauss-kahn qui vous pendait au nez comme celles à venir….
    Merci M. Moscovici de nous avoir finalement bien fait comprendre que vous n’étiez pas dignes de confiance vous socialistes français. Merci à M. Strauss-Kahn pour cette aide à la vérité

    • Il ne faut surtout pas tout confondre, un « goût immodéré » des femmes ne fait pas d’un homme un violeur en puissance.

  8. Bonjour l’équipe de Pierre,
    Oui bien sur il faut vous présenter maintenant , vous êtes l’équilibre qui nous manque à gauche, universel, vous avez aussi la grande séduction tranquille qu’il nous faudrait aujourd’hui…Un rêve sérieux.. pour les séduits, un réformiste pour les studieux,un rassurant pour les centristes….. et nouveau…..Vous êtes à l’équilibre…maintenant si cela ne va pas au bout au moins cela vous rendra encore plus « Ministrable d’Etat » statut un peu essentiel pour entrer un jour dans la veste d’un président.

  9. Bonjour,

    Suite à de nombreuses dérives, nous rappelons que nous supprimerons l’ensemble des commentaires ne respectant pas les prérequis minimum de décence et de politesse.

    L’équipe de Pierre Moscovici

  10. Bonjour,

    Sympatisante socialiste, je ne voyais pas d’autre issue possible pour 2012 qu’une victoire de la gauche incarnée par DSK ! (avec, pourquoi pas, vous en 1er ministre)
    Mais les évennements du week end dernier sont passés par là, et, malgré la probable cabale dont est victime DSK, il ne pourra de toute façon pas se présenter.

    Aussi, la gauche doit aujourd’hui se trouver un nouveau représentant charismatique, avec un regard novateur.

    Or, les personnes qui se sont annoncées jusqu’à présent candidates pour les primaires ne me semblent pas répondre à ces critères. Et mêm si Martine Aubry décidait d’y aller, ça ne donnerait pas plus envie.

    Je suis donc persuadée que pour gagner les prochaines élections présidentielles, il faut un nouveau candidat aux primaires. Et je pense très sincèrement qu’aujourd’hui, vous représentez un renouveau dont le PS a bien besoin!
    En homme libre, revenez sur le devant de la scène médiatique et redonner l’envie aux gens de gauche, mais aussi aux déçus du sarkosisme (et c’est sûr qu’il y en a) de croire qu’un autre destin pour la France est possible.

    Cordialement

    Natacha H

    • Oui et non; DSK ne s’était de toutes façons pas encore prononcé; Moscovici a toute latitude pour représenter la sociale démocratie réformiste selon les circonstances du moment, mais il faut à minima attendre le début du dépôt des candidatures.

      Un autre scénario peut s’y superposer cependant :

      DSK blanchi revient en France, accueilli par tout un peuple. Il sillonne le pays (accompagné par Thomas Melonio ;-). Les primaires étant déjà faites, et un candidat du PS désigné à refaire un nouvel 21 avril en orbite, DSK fonde le parti SDR (social-démocrate réformiste ) avec tous ses amis, qui aspire tous les gens sensés de gauche en moins de quinze jours. Vingt quatre-heures plus tard, il obtient les 500 signatures nécessaires pour se présenter à la présidentielle. C’est un triomphe, DSK est élu avec plus de 57 % des voix, et Moscovici forme le nouveau gouvernement. Pour le programme, cependant, il y a encore quelques détails à régler, mais j’ai bon espoir qu’un compromis soit trouvé d’ici là. :-)

      • « DSK blanchi » implique qu’il ait suffisamment d’éléments pour conduire le procureur et/ou la plaignante à stopper très vite toute action en justice.
        Dans ce cas il « revient en France, accueilli par tout un peuple ».
        C’est possible, les français aiment bien les fins heureuses, mais certains auront tendance à ne se rappeler que du coté négatif de l’affaire et par ailleurs il n’est pas dit à 100% que DSK s’étant présenté aurait passé l’obstacle des primaires. Il n’y a qu’à se souvenir comment il a été laminé en 2006.
        Continuer à nier le conduit au procès (1 an au minimum pour les optimistes) : il est out pour 2012 et en peut-être en prison à terme.
        S’il transige, négocie en admettant une partie des arguments de la plaignante lui coute un max, il est en liberté mais out pour toujours.
        Pas beaucoup d’espoir de revoir DSK refaire de la politique…

        • Il ne faut pas confondre « continuer à nier », ce qui suppose sa culpabilité, et plaider non-coupable. Si la preuve est trouvée par la défense que toute l’affaire n’est qu’une tentative d’escroquerie, le procès peut être avancé, l’accusation ne pouvant apporter de nouveaux éléments. C’est donc bien DSK qui est maitre de ce calendrier judiciaire. L’important, c’est qu’il soit libéré suffisamment avant la présidentielle. Et là, tout dépendra des circonstances, des rapports de force entre les candidats, des sondages du moment, etc.

          • Bien d’accord, plaider non-coupable est plus approprié que nier. Il reste le « si ».

Les commentaires sont fermés.