Dans les médias

Nouvelle alliance

Catégorie : Actualité,Le Parti socialiste,Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 30/06/2011 à 18:09

Vous le savez, mon choix est fait : je ne serai pas candidat aux primaires, et je soutiendrai la candidature de François Hollande. Ce ne fut pas une décision facile – j’ai utilisé ici l’adjectif « cornélien », et c’était le bon. Elle décevra certains d’entre vous qui auraient souhaité que je me lance, voire que je m’engage auprès d’un(e) autre prétendant(e), j’en suis conscient. Mais je suis convaincu qu’elle est à la fois la plus sage et la plus efficace, et vous demande de la respecter. En attendant, je veux vous en expliquer les ressorts.

C’est donc aussi un choix collectif. Je ne voulais pas d’un « ralliement » individuel de plus – je déteste ce mot, qui sonne comme une forme de renoncement à soi, j’entends conserver ma liberté de pensée, de parole, de ton. Au contraire, je souhaitais que ceux qui travaillent avec moi partagent, nombreux, cet  engagement.

Ce choix survient au terme d’un processus long et transparent, suivi avec méthode. C’est ce choix mûri et réfléchi. J’ai, bien sûr, pensé aux conditions d’une candidature de ma part, en pesant ses forces et ses faiblesses, ses avantages et ses inconvénients. J’ai aussi mené un dialogue constructif avec Martine Aubry et avec Ségolène Royal, avec François Hollande bien sûr, sur la base du texte « l’audace d’innover ». Et j’ai beaucoup écouté, consulté, échangé avec mes amis, avec beaucoup d’autres. C’est donc aussi un choix collectif. Je ne voulais pas d’un « ralliement » individuel de plus – je déteste ce mot, qui sonne comme une forme de renoncement à soi, j’entends conserver ma liberté de pensée, de parole, de ton. Au contraire, je souhaitais que ceux qui travaillent avec moi partagent, nombreux, cet  engagement. Ce sera le cas : des milliers de militants et de sympathisants, des centaines d’élus et de responsables se joindront à ma voix dans les prochains jours.

Surtout, c’est un choix de responsabilité, un choix stratégique. Évidemment, j’aurais souhaité, après le retrait de Dominique Strauss-Kahn, être candidat aux primaires : j’en avais, j’en suis persuadé, la capacité. Mais je me suis posé une question à mes yeux incontournable : comment puis-je être le plus utile à mes idées – celles du réformisme et de la social-démocratie, à la victoire de la gauche et surtout à mon pays ? En cheminant, j’ai été amené à constater que, si l’espace pour ces idées était et demeure considérable, l’espace politique pour une candidature l’était moins. Je ne voulais pas d’une candidature « de plus », d’une « petite » candidature, d’un tour de piste pour préparer 2017, mais bel et bien contribuer à la victoire en 2012 – la défaite, je le rappelle, nous est toujours interdite. C’est pourquoi j’ai finalement pris une autre direction.

Oui, c’est bien une nouvelle alliance réformiste que nous construisons ensemble, et qu’il aura la responsabilité d’incarner dans les primaires puis, j’espère, face à Nicolas Sarkozy.

Pourquoi François Hollande, me direz-vous ? Certains en seront ravis, d’autres moins : je fais pour ma part, au terme de longues conversations, un choix d’adhésion, pour trois raisons. La première tient à la cohérence et à la convergence de nos positions. Nous sommes tous deux européens, sans réserve, avec joie et enthousiasme même si c’est sans naïveté et sans béatitude, nous plaidons pour un réformisme radical, appuyé sur la volonté de faire progresser l’équité sociale et de muscler l’appareil productif, nous croyons en la démocratie sociale, nous voulons – j’ai beaucoup insisté sur ce point – une transformation écologique de nos modes de production et de consommation. Oui, c’est bien une nouvelle alliance réformiste que nous construisons ensemble, et qu’il aura la responsabilité d’incarner dans les primaires puis, j’espère, face à Nicolas Sarkozy.

j’ai le sentiment que nous pouvons ensemble, mieux que d’autres, pousser à ce renouveau, moderniser enfin le Parti et la pensée socialistes autant que cela est nécessaire, ouvrir les portes et les fenêtres.

J’ai ensuite la conviction que nous pouvons, autour de lui, construire le renouveau nécessaire du Parti socialiste. La force des idées a été déterminante dans mes réflexions. Mais j’ai été attentif, presque autant, à ce que j’ai compris de la stratégie et du dispositif de campagne envisagé par François Hollande. Je suis persuadé de longue date, vous le savez, de la nécessité de faire monter en première ligne de nouveaux visages – plus jeunes, plus divers – de poser dans le débat des idées neuves, d’imposer de nouvelles pratiques, de confier de vraies responsabilités à une nouvelle génération. Et j’ai le sentiment que nous pouvons ensemble, mieux que d’autres, pousser à ce renouveau, moderniser enfin le Parti et la pensée socialistes autant que cela est nécessaire, ouvrir les portes et les fenêtres. Pour ma part, je m’y emploierai dans les mois et les années qui viennent.

Sa détermination est connue, ses qualités intellectuelles aussi, il me paraît prêt à mener la bataille pour l’emporter et diriger ce pays.

Enfin, je pense que François Hollande est aujourd’hui le mieux placé, le plus en situation pour nous faire gagner en 2012. A le rencontrer souvent, longuement, sans esquiver les sujets qui peuvent fâcher parfois, j’ai senti qu’il avait changé, qu’il n’était plus dans la peau du Premier secrétaire du Parti socialiste qu’il fut, mais qu’il pensait avant tout à l’avenir de la gauche et de la France. Sa détermination est connue, ses qualités intellectuelles aussi, il me paraît prêt à mener la bataille pour l’emporter et diriger ce pays. La nouvelle alliance réformiste que j’évoquais me semble aussi de nature à élargir l’offre politique de la gauche, au premier comme au second tour.

Aujourd’hui, je m’engage pleinement dans la campagne de François Hollande, que je rejoins pour contribuer à l’animer et la coordonner, au premier rang

Que puis-je apporter, enfin ? Ma situation est originale : je suis le seul candidat potentiel aux primaires qui fait le choix de s’allier avec un autre. La vie en a décidé ainsi, nous avons, j’ai été bousculé par les événements, le temps a pu me manquer. Peu importe : l’heure n’est pas aux regrets. Aujourd’hui, je m’engage pleinement dans la campagne de François Hollande, que je rejoins pour contribuer à l’animer et la coordonner, au premier rang. Je veux lui apporter les qualités que l’on me reconnaît parfois : la solidité, la pédagogie, une certaine rigueur intellectuelle, le goût du travail collectif, une forme de crédibilité. J’y mettrai toute ma force, toute mon énergie, toute ma capacité de conviction. Il s’agit bien, je le répète encore, de bâtir une nouvelle alliance, de créer une nouvelle équipe, de nourrir l’enthousiasme et de réveiller l’espoir. Oui, je m’engage pleinement, je le ferai en respectant chacun(e) sans insulter l’avenir, avec l’obsession de préparer, après un débat des primaires digne et de bon niveau, l’indispensable rassemblement pour la victoire. Et je vous invite, dans la liberté et la diversité de vos opinions, à me suivre dans cette aventure.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , ,


50 commentaires

  • Karray Mohamed dit :

    Bonjour,

    Bien sur je respecte votre decision et j’ai bien lu les arguments de votre choix

    Moi qui adhere a vos idées et votre action depuis plusieurs années maintenant, je suis décu par ce choix que je ne trouve pas cohérant avec votre passé.

    Mr Hollande qui n’a reussi à renover le partie socialiste pendant son reigne, je ne vois en lui l’homme qui sera capable aujourd hui, de conduire la France vers les objectifs qui vous citez dans votre message

    Bonne chance

    Mohamed

  • bleu-etoiles dit :

    dans les principales raisons qui auraient dicté votre choix pour F.Hollande, je releve:

    -sa volonté européenne- qui ne l’a pas,parmi les candidats
    -son reformisme (radical!)
    – l’écologie dans la production-qui est contre !
    -le renouveau du PS – avec celui qui l’a chloroformé –

    à mon avis , la seule raison inavouable(?) , il n’y a que F.Hollande qui vous a promis un (hypothétique) poste de 1er ministre………….

    • Pablo dit :

      « sa volonté européenne- qui ne l’a pas,parmi les candidats »

      Parler de l’Europe est, politiquement parlant, une sorte de passage obligé, soit pour chercher un alibi à nos problèmes, soit pour apparaitre sérieux et respectable aux yeux de l’opinion.

      Pour autant, en dépit de l’engagement européen et internationaliste du mouvement socialiste, la dimension européenne reste malheureusement sous-exploité dans les réflexions politiques des principaux candidats.

      On apprécie ou pas Pierre Moscovici (et ses amis de Besoin de Gauche) mais c’est un européen convaincu et sincère. Je suis convaincu que ça aurait pu être son « créneau » pour la primaire socialiste.

    • Pablo dit :

      Je crois par ailleurs que le choix de Pierre a moins été dicté par la promesse d’obtenir un quelconque maroquin ministériel, hypothèse toutefois plausible, que par une question d’affinités.

      Ca vaut ce que ça vaut mais il y a quelques mois déjà (novembre ou décembre dernier), un proche collaborateur d’Hollande m’a confié que Pierre aurait dit en privé qu’il rejoindrait ce dernier, si DSK ne revenait pas.

  • bleu-etoiles dit :

    le dandy looser a encore choisi le mauvais cheval, en plus DSK , va revenir et soutenir M.Aubry….

    à mourir , de rire !!

    heureusement qu’en politique on ne meurt jamais , mais quand meme , quel gachis, vive le doubs!

    • Bangor dit :

      Voir ci-dessous ma réponse à Christian.
      Par ailleurs, le premier qui déniche une réaction de Bernard Debré est prié de la mettre en ligne.

        • denise dit :

          Sidérant : l’article du Monde.fr, sur lequel j’avais laissé un commentaire menaçant B. Debré d’en dire plus sur les « piques morales » concernant son frère (pas celui-là… l’autre) a été tout bonnement supprimé, pas seulement mon commentaire, qui n’a pas été validé, mais l’article tout entier. Cela devient vraiment inquiétant. Hier soir, un camarade disait, à juste titre : Berlusconi a acheté les médias, Sarkozy, lui, les possède.

          • Alceste dit :

            Bonjour Denise. Il semble que l’article du Monde soit revenu, et votre commentaire est bien là. En tout cas, il n’est peut-être pas superflu de noter que M.Debré, à en croire la citation de ses propos, a des relations intéressantes avec le personnel de l’hôtel en question, puisqu’il déplore que « ceux qui l’ont appelé » (combien ? pourquoi lui ?) ont été « bernés », et lui avec … C’est probablement ce qui le tracasse le plus.

  • Bloggy Bag dit :

    D’après Bloomberg, le procureur a libéré Dominique et lui a rendu sa caution.

    http://wordpress.bloggy-bag.fr/2011/07/01/affaire-dreyfus-strauss-kahn-dsk-innocente-plus-vite-que-prevu/

  • christian dit :

    La position de Pierre risque d’être comique quand DSK de retour en France soutiendra la candidature de Martine Aubry.En stratégie politique Pierre est un peu le Rocard des temps modernes.C’est à pleurer de rire.Par les temps qui courent ça fait du bien.Dans les comiques Valls n’est pas mal non plus,mais lui au moins est courageux,contrairement à Pierre.

    • Bloggy Bag dit :

      Querelle vaine et inutile, en attendant que les choses soient définitives et claires, je vous invite à la modération.

      Ce jour est un jour joyeux, soyons fiers d’être socdem, soyons prêts à relever les défis.

      [socdem inside]

    • Bangor dit :

      ce n est pas certain qu il aille certain dans le soutien a Martine (meme si Camba le pressera pour le faire).
      De retour en France, Dominique constatera très vite qu’une majorité de ses sympathisans est avec Pierre et qu’il a donc intérêt à ne pas prendre position… sauf s’il décide de se présenter et dans ce cas, Martine Aubry devrait se retirer.
      Oui Christian, la situation peut devenir comique, mais pas dans le sens où tu l’entends.

  • […] Patriat, sénateur de Bourgogne, qui rejoint l’ancien premier secrétaire du Parti Socialiste dans la foulée de Pierre Moscovici, l’un des leaders strauss-kahniens à qui une place de "coordonnateur" de la campagne aurait […]

  • Hervé CHATEAUNEUF dit :

    Très déçu par votre choix sur François Hollande
    Franchement, cela ne correspond ni à votre parcours, ni à votre éthique
    En plus, je pense que vous misez sur le mauvais cheval

  • […] député du Doubs Pierre Moscovici l’a annoncé et le confirme sur son blog : il ne sera pas candidat aux primaires et il soutiendra la candidature de François […]

  • phiphi dit :

    « une nouvelle incroyable sans doute », a déclaré M. Moscovici sur France Info. « Ma première réaction est une réaction de prudence. J’attends la décision de la justice. C’est une réaction d’espoir (…) que son innocence soit démontrée, son honneur retrouvé », a ajouté le député, un proche de DSK.
    « J’ai toujours cru à la présomption d’innocence », a-t-il poursuivi, « à l’heure où je parle (…) la politique est aussi loin de mon esprit, s’agissant de lui, qu’elle est aussi loin de son propre esprit ».
    « Les spéculations à chaud, franchement ce n’est pas mon genre », a insisté M. Moscovici.

    Personnellement je ne trouve pas la nouvelle si incroyable que ça ! Que sa culpabilité ne soit plus une certitude, on pouvait garder ça à l’esprit. Après, en parler publiquement dans cette hystérie collective, ça devenait politiquement difficile.

    Et cela ne va pas simplifier le déroulement des primaires.

  • denise dit :

    Pour l’heure, je me contente de me réjouir. Un moment de joie pure, qui ne demande qu’à croître et embellir au cours de la journée. Pour les conséquences politiques, on verra plus tard, ce n’est pas la question du jour. Nous sommes nombreux, dont Pierre, a ne pas avoir cru une seconde à sa culpabilité. Il n’est pas encore blanchi, mais c’est en bonne voie. Et pour l’instant, c’est ce qui importe.

  • Jean-Michel dit :

    Et si DSK était blanchi par le tribunal,lui serait-il possible de se mêler aux primaires socialistes,et qu’elle serait ta position,Pierre?

  • marie mcb dit :

    Je suis heureuse pour Anne Sinclair, DSK et leur famille.

  • Bangor dit :

    D’après le New York Times de cette nuit, l’affaire se dégonfle: la responsable du bureau des viols a démissionné hier, la plaignante a menti sur ses conditions d’entrée aux USA et gère les finances d’un trafic de drogue.
    Strauss doit repasser devant le juge aujourd’hui pour aménager ses conditions de liberté, sans doute avec liberté de circulation sur l’ensemble des USA.

    http://www.nytimes.com/2011/07/01/nyregion/strauss-kahn-case-seen-as-in-jeopardy.html?ref=dominiquestrausskahn

  • SoDem dit :

    Petite supposition à la suite de la formidable annonce de ce matin.

    DSK, qui à mon avis ne peut plus revenir en liste mais peut peser sur la campagne, soutient Martine Aubry. Mosco soutient Hollande… La rigolade.

    Souhaitons que la gauche finisse par gagner mais pour moi Moscovici c’est bien fini. Ce qui ne m’empêche pas de rester social démocrate.

  • Pablo dit :

    J’aurai bien vu Pierre assurer l’interim du poste de Premier Secrétaire jusqu’aux primaires. Il aurait gagné en visibilité et en expérience d’organisation, je crois que c’est un de ses défauts.

  • Bloggy Bag dit :

    Voili, voilou, je vous propose de lire ceci et de lâcher vos claviers jusqu’à demain : http://wordpress.bloggy-bag.fr/2011/06/30/socdem-inside/

    Bloggy, [socdem inside]

    • Alceste dit :

      Parfait ! Merci, Bloggy, vous tapez dans le mille. Le cours de Dan Ariely vient effectivement à point nommé ! Même Pascal était moins rigolo. Et quand on ne se sent pas, par nature et par expérience, une vocation de souteneur, tout en étant sommé, au nom de l’affection, de devoir soutenir le soutien d’une possible illusion d’optique en vertu d’un élémentaire calcul de probabilités, un peu de rationalité ne fait pas de mal, surtout de cette façon, juste ce qu’il faut à nos esprits désabusés mais toujours obstinément libres.

  • tonio75 dit :

    J’ai compris les lecons de la primaire socialiste de 2006. Royaliste, je passais mon temps à dégommer dans pratiquement tous mes messages la campagne des « éléphants »… Malgré notre défaite, certains socialistes continuent sur ce blog de dénigrer tel ou tel candidat.Exemple : Bertrand Delanoe taxant Francois Hollande homme politique de droite. Exemple à ne pas suivre. De même que le message de Sodem un peu plus bas. Nicolas Sarkozy et certains médias proches du pouvoir n’attendent que cela…

    • SoDem dit :

      Sauf que le seul opposant à DSK était Hollande.

      ça prouve bien que la politique n’est pas une affaire d’idées mais d’opportunité.

      Si Hollande l’emporte, je voterai Hollande mais pour moi Moscovicci n’existe plus. C’est un arriviste sans envergure.

    • denise dit :

      Où avez-vous entendu Delanoë taxer Hollande d’homme de droite ? Durant son passage sur la 2, il a au contraire rappelé que Hollande était son ami, même s’il avait décidé de soutenir Aubry. C’était de Claude Goasguen dont il a parlé comme un homme de très à droite et qu’il était bien placé à Paris pour le savoir.

  • BEAUGAS dit :

    bonjour à tous les orphelins de DSK dont je fais partie. Pierre j’approuve ta décision et j’ai comme toi rallié FH depuis une petite semaine. Tous ensemble sachons gommer nos diffèrences et réunissons nous sur ce qui nous rapproche.

  • lola dit :

    « je veux lui apporter les qualités que l’on me reconnaît ……..crédibilité » hé,hé,mais il manque de tout cela,FH ??il était grand temps que P.M.arrive sur son beau cheval blanc ….

  • Pepinho dit :

    Bravo Pierre. Tu fais preuve d’un grand sens tactique en t’alliant avec François. Comment mieux préparer 2017 voire 2022 que d’être nommé Premier Ministre là oú un Valls n’aura « que » l’intérieur ! Sans parler de la fin de Montebourg… Hollande sera un président a la hauteur de nos attentes et tu seras sans aucun doute un excellent 1er ministre.

  • SoDem dit :

    Quelle déception Non pas pour ta décision de ne pas te présenter mais rejoindre celui qui était en quelque sorte l’opposition à DSK…

    Je pense que ces primaires vont tuer le Ps.

    J’espère que tu vas quitter la sociale démocratie, tu lui fais HONTE.

    La gauche va perdre et c’est tant mieux, des gens comme toi ne méritent pas de gagner.

    HONTE A TOI

    • Bangor dit :

      Sodem, tu vas trop loin et cette campagne démarre mal. Tu peux être en désaccord avec tel ou tel, tu peux développer des arguments pour défendre tes positions, tu peux essayer de convaincre tes contradicteurs, mais tu n’as pas le droit d’employer les termes que tu réserves à Pierre. C’est toi qui devrait avoir honte, c’est toi qui te déshonnores, et Pierre qui est peut-être l’un des hommes politiques les plus élégants de ce pays ne mérite pas le jugement que tu portes sur son action. Tu devrais changer de pseudo car tu n’as rien d’un social-démocrate.

      • franca dit :

        Bangor, Je suis tout a fait d’accord avec vous – Oui cela fait très mal d’entendre de tels propos et que certains ne veulent pas comprendre la décision de Pierre Moscovici, alors que m^me pour quelqu’un comme moi qui suis loin d’être spécialiste en politique, il m’a paru évident, au vu du très difficile contexte économique mondial et de l’enjeu non moins difficile des présidentielles que c’est cette alliance qui pouvait être la plus salutaire. Mais espérons que Sodem (et d’autres que je lis de ci de là) réaliseront que c’est la victoire du P.S. qui compte avec toutes les diversités et sensibilités que ce parti contient, d’autant plus que les voix des unes iront automatiquement vers celles des autres -

  • Alceste dit :

    « (…) avec l’obsession de préparer, après un débat des primaires digne et de bon niveau, l’indispensable rassemblement pour la victoire ».
    Nous voilà rassurés, car s’agissant du « niveau » ce n’était pas très bien parti, semble-t-il, du moins aux yeux de François Hollande lui-même il y a un mois :
    « DSK et moi, si nous avions été en lice, ça aurait été une compétition qui aurait relevé le niveau. D’abord parce qu’il y avait du respect entre nous, ensuite parce qu’il y avait des différences »
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110525.OBS3933/2012-moi-j-y-ai-toujours-cru-affirme-hollande.html

  • jyt dit :

    Bravo et félicitations, Pierre!…En prenant cette excellente et sage décision, vous faîtes preuve d’une grande maturité et d’un grand sens politique!…Ensemble, avec François Hollande et les autres, vous devez aller maintenant de l’avant, en rassemblant aussi largement que possible, pour donner un nouvel espoir et une très grande ambition pour la France et le peuple français!… jyt.

  • Bloggy Bag dit :

    Bon, et bien ton premier challenge c’est de rapatrier les troupes socdems. Pour ma part, je suis pour l’heure circonspect et la seule chose dont je suis sûr, c’est que je n’ai pas envie de ferayer avec mes amis de b2g contre mes amis de b2g.

    FH n’a pas été meilleur que MA pour prendre langue avec nous après l’empêchement de DSK, il va falloir lui expliquer comment améliorer les choses et que tu t’y colles !

    L’ironie de l’histoire c’est que si tu y réussi, cela prouvera que tu aurais pu y aller seul. Rigolot non ?

    • Bangor dit :

      Je te sens très en retrait, Bloggy. Que voulais tu que Pierre fît dans la situation qui était la sienne ? Au point où nous en sommes, il ne nous reste qu’à l’aider, quitte à ferrailler contre ceux de nos amis qui pensent à quitter le navire parce qu’il y a trop de tanguage. As tu signé le dernier papier de Pierre ?

      • Bloggy Bag dit :

        Je comprends la décision de Pierre, je suis simplement inquiet pour la cohésion de nos idées dans une primaire où nous sommes à la fois partout et nulle part.
        Je redoute d’avoir à combattre mes camarades sur un nom alors que nous partageons le même combat.

        Mais bon, j’essaie de résoudre ce menu problème d’ici la fin de la soirée, j’ai ma petite idée là dessus…

        • Bangor dit :

          Je ne suis pas sûr que ceux d’entre nous qui rejoindrons MA partagent le même combat. J’observe des positions étonnantes sur la mailing-list de BdG Paris.

        • Bangor dit :

          J’ajoute que lorsque Socialisme et démocratie a explosé, nous pensions nous retrouver un jour. Cela n’a pas été le cas et lorsque je lis que Camba est candidat à la direction du parti, j’ai envie de hurler. Je ne pense pas aujourd’hui que les quelques camarades qui quitterons Besoin de Gauche pour rejoindre MA nous reviendrons un jour. Nous avons maintenant de nouveaux alliés, proches de Hollande, et c’est très bien ainsi.
          Reste à savoir ce que sera l’attitude des royalistes au second tour, dans l’hypothèse probable où Royal serait éliminée. Ségolène aura à choisir, ou pas, entre son ennemie préférée et le père de ces enfants. Encore un choix cornélien. Rien ne dit que ses partisans la suivront alors. Intéressant, isn’t it ?

          • jean cadet dit :

            chers camarades socialistes

            Vous voila de nouveau dans le jeu des combinaisons .
            D’ailleurs y avait-il un courant strausskhanien quand on voit Cambadélis rejoindre M.Aubry. J.M Le Guen soutenir S.Royal et maintenant P.Moscovici
            choisir Hollande . Une vraie auberge espagnole !!!
            Que tous les leaders du P.S se rassemblent derrière M.Aubry leur Secretaire
            et la oui il y aurait une dynamique pour gagner en 2012

Flux RSS des commentaires de cet article.