119 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici invité de Christophe Barbier sur iTélé »

  1. ma bleu etoiles ( c’est mignon comme nom pourtant): ton topo ,ça fait gauchau attardé , tétu comme une mûle !! pfff!!!

    • Je ne vois pas en quoi ça fait « gauchau attardé
      Sarkozy est le pire président que la Ve république ait eu, et de très loin, il faudra se rassembler derrière le ou la vainqueur(e) de la primaire pour le virer de l’élysée.

  2. pour moi , aucune équivoque , ma candidate social-dem favorite,
    c’est MARTINE AUBRY . mais si c’est un autre qui est choisi , je ferais campagne ,pour la gauche et éliminer le « voyou  » de l’élysée!!

  3. Quelqu’un demandait sur le blog de « La refondation du capitalisme »:
    « Ce qui compte, c’est la capacité ANNUELLE à rembourser la dette.
    Pourquoi ce qui vaut pour les ménages ne vaut pas pour l’Etat ? »

    Le Malheureux! Demander ainsi à Peyrelevade « que vous répondiez au raisonnement tenu par JL Mélenchon sur son blog à propos de la dette », c’est tendre un chiffon rouge à un taureau furieux!
    D’autant que la réponse est évidente:
    Ce qui vaut pour les Etats vaut ègalement pour les ménages, en l’occurence: même un ménage trés aisé, qui verrait sa dette augmenter continuellement depuis quarante ans au point de mettre en péril sa propre banque, se serait vu depuis longtemps interdit de chéquier…

    La situation de la Grèce, où les armateurs ainsi que l’église les plus riches du monde sont exempts d’impôt, où l’armée est dotée d’un budget disproportioné, et où la réponse est de réduire les salaires des plus modestes… ressemble à une farce:
    C’est un peu comme si, dans le ménage aisé ci-dessus, la maîtresse entretenue par le chef de famille dépensait sans compter, et qu’on ne trouve pour ce dernier d’autre solution que de rogner… sur les dépenses scolaires de ses enfants!
    Au fait, le chef de famille grec, il présiderait pas une Internationale… socialiste ?

  4. titeuf :

    il est pas compliqué , il voudrait juste :

    se former , avoir un boulot , bouffer de son boulot , mettre des p’tits sous de coté , trouver l’ amour , avoir une famille , se loger , garder son boulot , se reposer à la retraite , mourir en paix .

    ben,sur ces 10 point : c’est devenu super dur d’ avoir la moyenne !!

  5. titeuf : y pense qu’ il y a une crise de confiance de la population et que le monde aurait besoin de respirer un grand coup , et réapprendre à vivre ensemble sagement .

    titeuf : y pense que toute cette richesse humaine ,économique acquise est en train de fondre parce que l’ homme a perdu les pédales …

    Que va t on offrir à nos enfants de demain ? quelle vie ? quel monde ? quelle espérance ?

  6. Quand je regarde les gens tous les jours , je vois qu’ il font attention à tout et surtout à leur propres dépenses.
    Ils ne comprennent pas tout ce gaspillage qui se chiffre par millions voire milliards d euros . ces chiffres leur semblent fictifs et réels à la fois .

    Il faudrait peut être retrouver nos basiques de la vie car il semblent que notre planète ne tourne plus dans le bon sens et ça pourrait aller jusqu’ à l’ affolement.

    y a le feu et chaque intervention de leaders politiques , économiques , patrons etc.. ne fait que renforcer les craintes du français moyen , qu’est « titeuf » : plus ils parlent , plus la crise semble grave !!!

  7. Aujourd’hui titeuf est sérieux ,voire grave :

    Le monde est prêt d’ exploser et les hommes regardent ailleurs !!!

    C’est pour cela que notre histoire est tragique .

    Pas besoin d’ Al quaida pour faire peur aux économies du monde entier , la presque débacle actuelle est venue de l’ intérieur et elle est économique.

    Un monde en déclin : voilà le spectacle pour quelques années …

    N’espérons pas des politiciens meilleurs , ni un monde plus juste , il n’ y a déjà pas de place pour tout le monde ici bas .

    La question centrale est : quel candidat pour notre pays est capable de se battre dans la tempête actuelle et d’ assurer un futur plus serein aux français dans ce monde en déclin ?

    Moi ,je sais pas…je doute …et ça m’ angoisse vraiment(sans blagues)!!

  8. Aprés la crise des subprime, la faillite de Lehmann Brothers, près de 2000 dollars de « planche à billets » de la Fed, et la plus forte dette au monde dans leurs banques, on lit encore chez les américains:

    « Le fonds américain Pimco pense que les banques françaises menacent l’Europe.
    Les banques françaises, attaquées sur les marchés, menacent de faire basculer toute l’Europe dans la récession, estime jeudi l’un des deux cogérants du très influent fonds américain Pimco.
    « Il y a tous les signes d’une panique des investisseurs institutionnels envers les banques françaises », écrit le directeur général du fonds obligataire, Mohamed El-Erian, sur le site du Financial Times.
    « Si cela dure, les banques n’auront d’autre choix » que de rétablir leurs équilibres financiers « d’une manière drastique et désordonnée », juge M. El-Erian, ajoutant que les particuliers pourraient alors être tentés de suivre les investisseurs institutionnels.
    « L’Europe serait alors précipitée dans une crise bancaire ouverte, provoquant de manière certaine une autre récession », selon lui. »
    ( par BA )

    C’est l’hôpital qui se moque de la charité…
    mais c’est aussi dire combien nos banquiers et nos politiques, avec leur zone euro(-mark), ont été « mauvais » !

  9. Quand on constate la nullité de la plupart des ministres actuels sans parler du président,on est accablé de voir nos 5 candidats qualifiés, compétents et très bien informés de ts les pbs à l’écart des affaires depuis tant d’années.Ils ne se distinguent que par qq nuances que, malheureusement,certains de leurs partisans ne cessent d’accentuer pour envenimer le débat.Je le répète :ce comportement est SUICIDAIRE !!!!!…

    • Votre commentaire gagnerait en clarté, ainsi complété [encarts]:

      Quand on constate la nullité de la plupart des ministres actuels sans parler du président,on est accablé de voir nos 5 candidats qualifiés [à l’exception, sans doute, de Montebourg].
      Ils ne se distinguent [d’eux] que par qq nuances que, […]heureusement, certains de leurs partisans ne cessent d’accentuer pour [a]nimer le débat !

      Car il est vrai qu’aborder un débat présidentiel sans un mot de la mondialisation libérale, qui conditionne tout le reste et condamne nos régimes sociaux, c’est parler du lendemain… avec la tête sur le billot !

  10. Du 11 septembre à l’Afghanistan ;

    Bonjour ,

    Pourquoi donc ce silence de la part des candidats aux présidentielles ( pas un mot par exemple lors du débat télévisé du PS) , sur la présence des soldats français en Afghanistan, sur le coût financier qui en découle alors qu’il est question de règle d’or en France et dans plusieurs pays Européens , sur le coût en vies humaines ?

    Est-ce une entente tacite entre les candidats qui ont choisi de ne pas aborder ce sujet ? Est-ce à dire qu’ils sont tous en accord avec la politique extérieure du chef actuel des armées et contre un retrait rapide des troupes Françaises ?
    _______________________________________________

    Afghanistan, la mort de l’opposition politique française ou les raisons d’une guerre ( écrit le 8 septembre 2011 , envoyé à plusieurs canditats aux primaires socialites, aucune réponse , aucune position claire sur un départ rapide des troupes françaies ).

    Quelques jours sans mauvaises nouvelles d’Afghanistan et revoilà la liste de soldats morts ou blessés pour la défense des valeurs démocratiques, comme ils disent, qui s’allonge.
    Déloger Ben Laden et son réseau, a bien été au commencement de cette guerre engagée par M Jacques Chirac au nom du peuple français, en soutien à l’opération Américaine ’’ Enduring freedoom’’ ou liberté immuable.

    Vous pouvez en avoir la confirmation ici, rapport d’étape de Messieurs Lamy et Lellouche, rapporteurs , assemblée nationale, Paris 29 octobre 2008, je cite :

    ’’Les attentats du 11 septembre furent à l’origine directe du conflit actuel. Par leur ampleur exceptionnelle (plus de 3000 morts), ils représentèrent un véritable traumatisme. Ils suscitèrent immédiatement le soutien unanime de la communauté internationale, qu’il s’agisse de l’alliance atlantique, qui, pour la première fois de son histoire, décida d’appliquer l’article V de sa Charte3, ou d’autres ensembles. Le monde arabo-musulman manifesta également sa solidarité.

    Les autorités américaines désignèrent Al Qaida coupable de ces attentats, alors même qu’Oussama ben Laden en revendiquait la paternité. Les Talibans refusèrent de se plier à l’ultimatum fixé par les Etats-Unis et leurs alliés de livrer ce dernier. C’est en conséquence de ce refus qu’une opération militaire fut décidée. Celle-ci était menée par les Etats-Unis, au nom du droit à la légitime défense, auxquels se sont joints certains alliés, volontaires, tels la France, qui mit en avant l’application de l’article V de la Charte atlantique.’’

    Et encore plus loin , je cite :

    ’’Il convient ainsi de souligner que, sur le plan militaire, la guerre en Afghanistan peut être caractérisée comme une impasse. En effet, si, de son côté, la coalition empêche les Talibans et leurs alliés de reprendre le pouvoir à Kaboul, elle ne parvient pas d’un autre côté à réduire la pression des insurgés, ceux-ci conservant même l’initiative militaire, forts de leur expérience guerrière et tactique (petits groupes très mobiles, équipes de deux soldats suffisant pour tirer des roquettes, attentats ciblés, enlèvements).’’

    A noter( ce qui peut intéresser les militaires sur le terrain ) que dans ce rapport dont je conseille vivement la lecture, il est indiqué que la présence du militaire devrait être portée à 12/24 mois sur le terrain et non pas 6 mois . Monsieur Lamy , un des rapporteur, ne s’est pas associé à cette proposition . Il est vrai que sur les bancs de l’assemblée, les snipeurs et IED sont moins à craindre qu’en Kapisa .

    Les résolutions internationales sont malaxées comme pâte à modeler, et, le plus souvent dans le cas de l’ONU, un droit pour les pays membres permanents est une obligation pour les autres. On le voit dans la dérive des résolutions de départ et cela que ce soit en Afghanistan ou en Lybie . Je vous invite à nouveau à lire ce qui suit :

    Extrait du compte rendu fait par M Pierre Lellouche suite à son déplacement effectué en Afghanistan en février 2009. Commission de la défense nationale et des forces armées, mercredi 20 mai 2009, séance de 10 heures, présidence de M Guy Tessier. Compte rendu 46 . Je cite l’extrait :

    « M. Jean-Claude Viollet. Cette vision transverse de la situation est tout à fait intéressante. Pour quelqu’un comme moi qui ai voté le maintien des troupes françaises en Afghanistan tout en demandant une clarification du positionnement de la France, l’adoption de la stratégie globale qui vient d’être évoquée est une bonne chose. Il est aussi important de dire que nous menons une lutte, et non pas une guerre, contre le terrorisme, car cela permet de souligner qu’il ne s’agit pas seulement de conduire des actions militaires.

    Je m’interroge sur la situation actuelle de la sécurité alimentaire en Afghanistan. Il est en effet essentiel de développer des cultures alternatives pour lutter contre le trafic de drogue et, au-delà, contre le terrorisme. On a évoqué les ponctions effectuées sur l’aide au développement avant même son arrivée en Afghanistan mais il règne bien dans le pays une corruption massive qui fait l’affaire des talibans, toujours prompts à se présenter comme des garants de l’éthique… Que fait-on pour lutter contre ce phénomène ?

    Enfin, il faut absolument développer la présence économique des entreprises françaises en Afghanistan. Il n’est pas normal, de façon plus générale, que notre importante présence militaire dans le monde n’ait aucun « effet retour » pour des secteurs industriels d’excellence comme ceux de la santé, du traitement de l’eau ou des déchets par exemple. Il y a vraiment quelque chose qui ne fonctionne pas. M. Yves Fromion.

    Je reviens moi-même d’Afghanistan et du Pakistan – dans le cadre de ma mission de contrôle des fonds spéciaux – et confirme la description de la situation présentée par Pierre Lellouche. La présence de la Turquie dans la région s’explique par le fait qu’elle constitue un point d’appui très fort pour les États-Unis. Je rappelle que ceux-ci sont intervenus en Irak et sont très présents en Afghanistan, notamment le long de la frontière iranienne, ce qui leur permet d’accroître leur contrôle sur la région et d’encercler l’Iran. Il ne faut pas regarder le Président Karzaï avec des yeux de démocrate français. La situation en Afghanistan est très complexe : il a eu l’intelligence de s’imposer et d’asseoir l’autorité de l’État. Cela ne veut naturellement pas dire qu’il faut s’accommoder de tout ce qu’il fait.

    Je crois, comme Françoise Olivier-Coupeau, que les militaires français attendent beaucoup des moyens qui pourront leur être donnés pour les actions civilo-militaires, qui sont la réplique des SAS employés avec efficacité en Algérie. Il nous faut avoir aussi des petites actions rapides de ce type. Nous devons conquérir la paix, notamment dans la région de la Kapisa, et imposer notre présence comme pacificateurs. » Fin de l’extrait .

    Comme disait le philosophe*(a) qui a mal tourné ( c’est courant chez eux avec l’âge, même dans notre beau pays ) :

    ’’ la folle tentative de réduire l’être humain aux seuls étants convocables aux exigences de l’utilitaire.’’

    Alors mourir au service de la patrie ou pour l’industrie et ses actionnaires ? Vous me direz les deux mon capitaine .
    Algérie , pacification, ça ne vous rappelle rien ? Le sort des harkis à la fin de la guerre d’Algérie peut-il faire craindre un même drame pour les soldats de L’ANA si revenaient au pouvoir les talibans ?

    Peut-on imaginer les voir tiraillés entre le désir de quitter L’ANA ou de lui rester fidèle, au regard d’un avenir incertain suite à cette énorme faute stratégique qui a été d’annoncer à l’avance un calendrier de départ des forces françaises ? Cette faute ne met-elle pas lourdement en danger les militaires Français présents sur le terrain ?
    Et le retour des talibans au pouvoir, complètement impossible ?

    Ce n’est pas l’avis d’un spécialiste le général Vincent Desportes*(b) qui déclarait sur France -inter le jeudi 18 août 2011 , je cite , en parlant de la déclaration d’une personne politique de premier plan :

    ’’ la solution militaire n’existe pas , elle a raison de dire que la solution est politique . Ou encore ( en écoute libre sur le site de France-inter ) vers 83.11 ( durée de l’enregistrement ) : On est dans une démarche politique, tactique, au service de la politique des talibans . 85.00 : les talibans sont maintenant dans le jeu politique Afghan . Il n’y aura pas de solution sans les talibans.’’

    Un autre stratège, SUN TSU , je cite , disait en son temps ( en mandarin ), c’est à dire au IV siècle, dans l’art de la guerre ou Pinyin , littéralement ’ stratégie militaire de maître Sun *(c), je cite :

    ’’la meilleure conduite n’est pas de mener cent batailles ou de remporter cent victoires mais de battre son adversaire sans même l’avoir affronté .’’

    Ou encore : ’’ la fluidité de l’eau l’emporte sur la dureté de la pierre ’’ .

    Ce sont des préceptes suivis de tous temps par l’adversaire des armées conquérantes pour défendre son territoire quand la souveraineté de son pays est en danger . On voit comment s’y prennent les talibans de nos jours pour éviter le combat rapproché et faire toujours plus de victimes dans le camp occidental. Vous n’extirperez pas le patchtounwâli d’un coup de baguette magique , droit ancestral de recueillir chez soi, même le pire ennemi , ni l’ardeur au combat jusqu’au sacrifice de ce peuple . Pas plus que la fierté insulaire corse, les volcans d’Auvergne , les Tiki de Polynésie ou l’hermine Bretonne.

    L’antienne sempiternelle reprise en cœur par les pèlerins ( bien intéressés ) à la messe des croque- vivants, l’accusation de Munichois qualifiant ceux qui disent stop au carnage, est ridicule . Où voyez- vous les Sudètes et une future annexion d’un pays occidental . Avez-vous un taliban sous votre lit ? Entendez-vous la multiplication des attentats dans le monde , jusqu’en plein Kaboul et la mort de policiers au British Council . Plus de neuf heures de combat . Des morts au Pakistan chaque semaine . Plus de soixante morts et des centaines de blessés en Irak après la décision des américains de prolonger leur présence dans ce pays . La terreur se nourrit des prétextes qu’on lui offre .

    Entendez-vous les roquettes chinoises tirées par les talibans sur les bases françaises en ces jours où approche le 11 septembre funeste ?

    Le meilleur moyen de ne pas perdre une guerre est de ne pas la commencer alors même qu’elle est injuste par les buts trompeurs qui sont évoqués avant son déclenchement.
    La guerre en Afghanistan coûte cent quarante milliards d’euros par an, dont 80% de dépenses militaires pures ( déclaration du Général vincent Desportes sur France -inter ) . Je paie des impôts comme de nombreux français de la classe moyenne et estime donc avoir un droit de regard sur cette immense dépense . Le peuple français devrait avoir le droit de se prononcer quant à la poursuite d’une telle gabegie en euros et surtout ce qui est le plus important en vies sacrifiées de nos soldats sur l’autel de l’imposture.

    Les politiques Français de l’opposition ont une responsabilité criante de par une certaine frilosité dans l’attitude qui participe à ne pas relayer l’opinion de la majorité des Français : ’’Que cesse cette guerre au plus vite ’’ .

    *(a) Heidegger , la technique .
    *(b) général Vincent Desportes , maître de conférence en stratégie à L’ IEP ( institut d’étude politique ) de Paris , professeur de stratégie à HEC , ancien directeur de l’école de guerre et conseiller de Panhard général défense .
    *(c) Sun Tsu dont se seraient inspirés les vietnamiens pendant la guerre d’Indochine puis contre les américains et les chinois contre les japonais.

    Yo , auteur sur Rue89 du témoignage lu jusqu’en Kapisa: Afghanistan , théâtre d’une aberration et du droit de suite J’assume .

    Lire dans la revue « Feuilletons », l’article d’une journaliste sur le système politique corrompu de la tête aux pieds en Afghanistan.

    Sincères salutations à vous .

  11. Je viens peu ces derniers temps, car je suis en campagne ! Vous savez, ces primaires à organiser, trouver les assesseurs nécessaires en fonction des bureaux de vote que l’on va ouvrir de façon à couvrir le territoire le mieux possible, régler tous les détails pratiques, participer à la formation des présidents de bureau, réunir tout le monde pour passer le message et détailler tous les aspects particuliers du scrutin, aller chercher les tracts des primaires, les distribuer dans un maximum de boîtes à lettres, et faire de même sur les marchés, en parlant le plus possible avec les gens pour les inciter à venir voter… J’avais juste un peu de répit et je venais lire comment les autres s’en sortaient.
    Las, ce n’est que petites phrases contre petites phrases, la paille que l’on voit dans le l’œil de son voisin sans voir la poutre dans le sien.
    Chers camarades, je vous en conjure ; ces primaires sont là pour désigner notre futur(e) président(e) de la République, celui qui a le plus de chances, possibilités, talent pour battre le président sortant et son gouvernement, et qui propose un réel avenir, un sursaut pour notre pays. Pour ma part, c’est F. Hollande ; si c’est M. Aubry qui est désignée, je lui ferai confiance et ferai la meilleure campagne possible pour qu’elle parvienne à nous sortir des 10 années que nous venons de vivre.
    Je vous en conjure, arrêtez cette autodestruction.
    Et que le meilleur gagne.

    • Et si c’est Royal ? Ce sera comme en 2007 ou 2008 ? Je ne supporte plus ces grandes déclarations empreintes de démocratie mais qui sont en fait très faux-cul et sélectives …

      • Un peu comme les tiennes in fine. Tu rapportes toujours tout à Ségolène Royal. On comprend en creux que si elle n’est pas désignée, tu ne soutiendras pas celui ou celle qui sera choisi. Mais fort heureusement, tout le monde ne réagit pas comme toi et d’autres supporters (toute tendance confondus). Une majorité de militants, malgré un choix et un engagement différent, se montrent plus loyal.

        • Et alors Ségolène Royal ne concourt-elle pas aux primaires ?
          De plus, ce que tu crois comprendre de ce j’ai écrit en creux est creux.
          J’ai toujours dit que je soutiendrai celui ou celle qui serait désigné démocratiquement et sans tricheries, contrairement à certains des partisans de DSK ou de Fabius en 2006.
          Et ne parlons pas de Reims.

          • « J’ai toujours dit que je soutiendrai celui ou celle qui serait désigné démocratiquement et sans tricheries »

            Donc si toi tu le dis, c’est forcément vrai, mais si c’est les autres, c’est faux-cul et suspect…

          • Pablo désolé mais votre langage est d’un autre temps , moi aussi je soutiens SR sans être adhérente de quoi que ce soit, juste parceque ce qu’elle propose elle le fait, elle l’a fait dans sa Région et elle parle au peuple et non aux personnalités du PS.

            Depuis 2007 ce qu’elle propose est repris par la Gauche et aussi par la Droite, seulement elle a tout de même de l’avance puisqu’elle l’a testé dans sa Région…

            Les donneurs de leçons je m’en méfie, et vous semblez en effet ne pas vous souvenir qu’en 2007 si certains socialistes avaient soutenu SR elle aurait été élue sans problème !!

        • Oui, moi je le dis. D’autres ne le disent pas. Toute la différence est là !
          Il y a une juste une petite vacherie par omission entre écrire :
          « Pour ma part, c’est F. Hollande ; si c’est M. Aubry qui est désignée, je lui ferai confiance et ferai la meilleure campagne possible pour qu’elle parvienne à nous sortir des 10 années que nous venons de vivre. »
          et
          « Pour ma part, c’est F. Hollande ; si c’est un(e) autre socialiste qui est désigné(e), je lui ferai confiance et ferai la meilleure campagne possible pour qu’il(elle) parvienne à nous sortir des 10 années que nous venons de vivre. »

          Tu la sens la différence, en creux ?

          • C’est tout à fait ça. Ce qu’on entend « en creux » dans tous ces discours faux-cul, c’est que, mis à part Royal, évidemment, ils voteront pour n’importe quel socialiste. Ils ne se rendent même pas compte que c’est ce qu’ils sous-entendent !
            C’est énorme !
            Denise vient faire semblant de la jouer démocrate et tolérante, en ne citant que 2 candidats…
            Et on l’applaudit !
            Je me marre.
            Evidemment, pour l’instant, comme Royal a gagné les deux fois précédentes où il y a eu vote, c’est facile de dire qu’on se rangerait derrière elle si elle était désignée: elle l’a été !
            Et on sait – tout le monde sait, surtout ceux qui le nient ! – qu’en revanche, pas mal de ces « bons camarades » ont voté Bayrou en 2007, s’en sont vantés, et seraient capables de le refaire !
            Alors, nous accuser de « tout ramener à Royal » quand on ne fait que réparer un oubli systématique, une lecture orientée et tronquée de la réalité, c’est un peu fort.
            Vous pensez que ne pas la nommer suffira à l’éliminer, peut-être ?
            Moi, je le dis avec force: j’aurais soutenu DSK fermement, j’aurais voté et fait voter pour lui – j’avais déjà commencé à en parler autour de moi à la grande surprise de certains de mes proches – alors que je déteste cet homme, mais il y a des moments où il faut penser à son pays, et chasser Sarkozy.
            Je ferai ainsi pour Hollande. Aubry, je voterai pour elle, mais je ne ferai pas campagne pour quelqu’un de malhonnête. Mais oui, je voterai pour elle.
            Et je sais, profondément, viscéralement, que bon nombre de donneurs de leçons sur ce blog ne voteront pas pour Ségolène si elle est désignée.
            Alors vous pouvez inverser les rôles autant que vous voulez: nous savons tous ce qu’il s’est passé en 2006, en 2007 ou en 2008. Vous auriez tort d’espérer qu’on a tout oublié.

          • On peut le dire et faire le contraire.
            On peut aussi ne rien dire et le faire quand même…

            Depuis quelques jours, le blog s’anime autour des candidatures d’Aubry et de Hollande. Denise ne fait que participer à cette discussion… Ca ne méritait pas un procès d’intention.

          • Thierry

            « c’est facile de dire qu’on se rangerait derrière elle si elle était désignée: elle l’a été ! (…) Et on sait – tout le monde sait, surtout ceux qui le nient ! – qu’en revanche, pas mal de ces « bons camarades » ont voté Bayrou en 2007, s’en sont vantés, et seraient capables de le refaire ! »

            Il y a comme une contradiction: vous nous reprochez de ne pas dire qu’on votera et soutiendra Royal si elle était désignée, mais même si on le disait, vous ne nous croiriez pas.

            Merci d’arrêter avec la théorie du complot. Vous êtes sur un blog socialiste tendance soc-dem dont les militants se sont partagés entre les candidatures Aubry et Hollande. D’où une discussion – que je trouve un peu ridicule d’ailleurs – centré sur ces deux là.

            Autre explication, on a le sentiment que la primaire va se jouer entre Aubry et Hollande, en raison peut être des sondages, des média, de l’écho des discussions sur le net ou sur le terrain etc. D’où la discussion sur les deux « favoris ».

            C’est pas juste pour les 4 autres candidats, mais ça n’était pas plus juste en 2006. C’est pas non plus certain que le match se jouera entre les deux là le soir du 9 octobre. Qui vivra verra.

          • Je réagissais à des petites phrases entre les soutiens de Aubry et ceux de Hollande. Les autres n’étaient pas encore entrés dans le combat fratricide. C’est dommage que ça n’ait pas duré. toujours prompt à taper sur l’autre, n’est-ce pas.

            Désolée, mais vous me fatiguez !

      • Qu’est-ce que tu ne supportes plus ? J’ai fait une intense campagne en 2007. Puisses-tu en faire autant.

    • L’autodestruction a été lancée par hollande avant même que le signal de départ n’ait été donné.

      Merci de ne pas faire la leçon.

      En ce qui me concerne, si c’est lui ce sera Mélanchon au premier tour et, s’il est au second (hollande) pêche à la ligne.

      Je ne soutiens jamais les traitres

  12. mon copain d’ en dessous « iflcm » a raison :

    faut pas etre mechant avec ses copains du parti

    par contre il a tord , j’ irai voter pour choisir qui va affronter sarkozy ; c’est mieux comme ça , on choisit deux fois pour etre sur de pas se tromper mais pas forcement le meme ; ça depend des betises que diront ou pas hollande ou sarkozy en 2012.

    ça tient à peu de chose l’ élysée ; et puis après faudra résoudre les problèmes : et y en a un paquet !!! alors faut aimer ça le pouvoir !! pffff!

  13. M. Moscovici ces dernières année j’appréciais beaucoup vos interventions pragmatiques et précises sur la politique.
    Je trouve dommage qu’après avoir été soutien de DSK vous soyez parti avec F Hollande et que depuis le début de la primaire vos attaques (en particulier contre M. Aubry) me semblent n’avoir aucun intérêt sinon de mettre la zizanie au sein du PS.
    Par exemple sur cette histoire de pacte et sur l’envie de M. Aubry d’y aller. Dans le pire des cas, même si elle n’avait pas envie d’y aller, elle a pris son courage à 2 mains et je trouve que cela mérite d’être valorisé plutôt que dénigré.
    D’autre part, j’ai le sentiment que S. Royal et F. Hollande sont des machines à perdre (il ne faut pas oublier qu’à l’élection présidentielle il n’y a pas que les militants socialistes qui votent…

    • « Pris son courage à deux mains »? Comment peut on résumer l’envie de changer le destin de sa nation de cette manière?

      Tous les Présidents de la 5è République, sauf erreur de ma part, avaient l’envie d’accéder à la plus haute fonction du plus profond de leurs tripes -pardonnez moi l’expression.

      Cette envie, on la retrouve chez Hollande, Valls, ou Royal, mais les faits montrent que chez Aubry, ça n’a pas été le cas, que cela plaise ou non. Il est cependant juste que cela ne doit pas représenter un angle d’attaque, mais la règle vaut aussi pour « l’inaction » supposée de F. Hollande: il s’agit là d’un argument purement subjectif voire même biaisé selon le « camp » duquel on parle.

      Pour votre dernier phrase, s’agit il d’un contresens?

        • Je ne vois pas sur quelle base peut on déclarer qu’il est sans intérêt de s’interroger sur les motivations d’un candidat à l’élection suprême.

          Ce candidat qui peut être amené à nous représenter sur le territoire intérieur certes, mais aussi à l’international.

          Il est indéniable que les idées sont importantes, mais partant du postulat qu’un projet a été écrit et adopté par tous les socialistes de la primaire, les personnalités sont importantes pour se déterminer.
          D’autant plus important pour les électeurs qui légitimement s’interrogent entre un vote PS -selon le candidat désigné-, au centre ou pour Borloo.
          De là, le sujet ne me semble pas sans intérêt.

      • C’est bien pour ça que ça plaise ou non que je voterai aubry et JAMAIS hollande au premier comme au second tour.

  14. à la brassens :
    quand je pense à hollande , j…..
    quand j’pense à son projet , je crois rever ,
    quand j’pense à ses renforts , là ,ça y va fort ,
    quand j’ pense à fabius , ça ne le fait plus(bis)

    fabius et aubry ( les copains ,quoi !!!: y disent que 60 000 enseignants à recruter c’est pas fait et le contrat junior/senior ça marche pas .

    alors nous ,on fait quoi avec tout ça ?
    hollande : c’est le plus fort ou avec hollande on va souffrir encore plus fort!!
    ben les enfants ,l’ élection à gauche ,c’est pas fait et sarkozy : il a encore ses chances si la gauche commence à sortir des grosses bourdes .

  15. Plus l’échéance se rapproche-celle du 09 /10- mieux les français ,qui veulent participer ,devraient comprendre ce qui rassemble les 5 (je dis bien 5)candidats PS,et ce qui fait la force de chacun d’entre eux .Mais,ce sont les chicanes,les bisbilles,les gloses à l’infini sur des détails ou des choses du passé,qui occupent le devant de la scène (ce ne sont pas les 8 pages de M.Aubry qui vont vraiment préciser la chose)Mais réapparaît un homme « providentiel » :F.Bayrou….Il y a encore un débat télévisuel pour les 5;on l’attend.

  16. Au lieu de se perdre en infinies conjectures, souvent basses, sur les défauts des différents candidats, mieux vaudrait laisser les participants au primaires choisir selon les projets, les personnalités, et que le PS se concentre pour être au point niveau organisation pour ces primaires partout en France. L’audience du débat et les enquêtes récentes peuvent faire espérer une très large participation et il serait catastrophique que le PS soit confronté, à l’issue du vote, à des complications d’organisations ou pire que tout, des irregularités.
    Il faut que tous ceux qui veulent voter puissent le faire dans de bonnes conditions, que tous les territoires soient bien couvert, que les bureau de vote soit prêts à accueillir un grand nombre d’électeurs, et, plus important que tout, que nul soupçon d’irrégularité puisse être imputé à ce vote.

    • Tous les jours dans ses méétings, déplacements et sur son site de campagne, martine Aubry détaille ses propositions et ses convictions avec l’authenticité, la combativité, et la compétence qui la caractérise. Du coté d’Hollande et de Royal, rien. Une campagne des communicants pour faire « autoritaire », « faire rigoureux », faire du Miterrand », « faire rire »…les propos de Royal contre Aubry sont contraires à la charte des primaires et ceux des équipes de Hollande contre Aubry sur sa candidature sont indignes et mettent le débat des primaires au niveau du caniveau.Hollande s’y voit déja mais tous ceux qui disent « je suis de droite mais j’aime bien Hollande » vont il aller voter aux primaires ?? pas sur

      • Du coté de Royal, rien ?

        C’est de la provoc ou de l’humour ?
        Il va de soi que vous n’allez pas aux réunions ou aux meetings de Ségolène Royal. Une assiduité à ces rencontres depuis plus de 5 ans ne cessent de m’époustoufler par le foisonnement des idées et des propositions.
        Je vous crois volontiers lorsque vous dites que Martine Aubry détaille partout ses propositions. Les primaires servent à ça, et les gens veulent savoir. Mais Aubry n’était pas candidate que Royal battait déjà la campagne à la rencontre des gens.
        Je n’ai malheureusement pas le temps de m’investir beaucoup dans la campagne, mais je crois pouvoir dire que depuis 5 ans, il n’y eut pas 2 semaines sans rencontre, sans réunion, sans débat, que ce soit dans sa région, à Paris ou ailleurs.
        J’ai cru comprendre que Hollande avait décidé d’utiliser cette manière de faire, conscient du lien qu’il s’y tisse avec les français, et je me réjouis que M. Aubry fasse de même.
        Mais permettez-moi de vous faire remarquer que l’un comme l’autre ont beaucoup beaucoup de retard sur Royal dans ce domaine, ce qui ne les disqualifie en rien, je vous rassure. Simplement, la force de proposition de S. Royal est l’une des qualités que, je crois, personne ne lui conteste. La preuve: parmi les propositions que M. Aubry détaille ici et là, un certain nombre ont été initiées par Royal. Elle en parlait déjà alors qu’Aubry n’en était encore qu’au stade du rejet. Elle a fini par comprendre que ces idées étaient bonnes, ma foi , c’est très positif !
        Quant à la charte des primaires, j’ai du mal à ne pas sourire en y pensant, après toutes les ignominies que Ségolène s’est prises dans la figure depuis quelques années, après le « TSS » de sinistre mémoire, et surtout après la tricherie de Reims (quand on pense que François Hollande téléphona à Royal pour la féliciter pour sa « victoire incontestable » alors que, dans un bureau non loin de là, on tripotait les chiffres…). C’est bien qu’il y ait une charte. C’aurait été encore mieux qu’il y en eut toujours une. Cela aurait évité les bassesses endurées durant la campagne de 2006 et depuis.
        C’est bien d’échanger des arguments comme nous le faisons, et de soutenir, de défendre nos candidats; mais il faut que vous compreniez que vous vous adressez parfois, au fil de ces échanges, à des gens qu’Aubry et sa clique ont trahis, et que ce sont de choses qui laissent des traces. Une cicatrice. Une douleur qui se réveille exactement dans ce genre de moment.

        • réponses à mon commentaire ? non, bien au contraire, autant parler dans le vent…

          • Je n’ai pas saisi la question dans votre commentaire. Quel genre de réponse attendiez-vous ?
            Je l’ai relu et, ma foi, je crois que tout le monde est d’accord avec ça.
            Rien à ajouter !

        • Je sais bien que Royal a souhaité un temps « acheter » des droits sur des mots, mais pouvez-vous seulement concevoir qu’il n’y a pas de droit de propriétés sur les idées en politique ?

          La question n’est pas de savoir qui est à l’origine de telle ou telle idée (sachant que derrière un politique il y a tout une ribambelle de « cerveaux ») – les français s’en contrefoutent – mais qui est le plus à même de les porter et les mettre en œuvre aujourd’hui et demain.

  17. Il faut réaliser que,dans les primaires, les adhérents ne représenteront qu’environ 10 à 15% des votants.
    Les « sympathisants » st plutôt indifférents à nos querelles de courants(qu’ils jugent dérisoires)et aux divers projets car ils pensent qu’ils ne seront pas totalement appliqués .Ils choisiront dc le ou la candidat(e)qui paraîtra le ou la + capable de battre Sarko.Ce n’est pas plus compliqué que ça!!!

  18. Cette primaire, vantée comme le fin du fin de la modernité, elle-même censée par définition annoncer des jours radieux, révèle de jour en jour tout ce qu’elle peut comporter d’imposture. Pour s’en convaincre, il n’est pas besoin de s’arrêter au tragique ridicule des déclarations de S.Royal à l’encontre de M.Aubry, ni aux protestations de rigueur et d’indifférence de F.Hollande, qu’on sait incapable de combines ou de complots, tous ces discours communs, de tartuffes abâtardis pour la plupart, voués en tout état de cause aux oubliettes. Il suffit d’écouter le silence. Le silence sur les catastrophes où nous conduit inéluctablement l’impuissance des dirigeants de ce monde. C’est à quoi on pense à la lecture d’une récente chronique de J.Attali (1), à laquelle on peut joindre celle de J.-M.Aphatie (2), qui est loin de n’écrire que des sottises même quand il agace. On se gardera bien sûr de prendre position, laissant aux muphtis experts en ces choses le plaisir de se battre entre eux sur tout cela pour notre édification. Mais on ne peut s’empêcher de condamner ces diversions grâce auxquelles la gazette occupe notre « part de cerveau disponible », comme on dit à la télévision. On a vu autrefois cette splendide production de l’esprit connue sous le nom de « ligne Maginot », dont chacun a pu voir la grande efficacité quand elle a été confrontée au réel. Aujourd’hui, dans la politique au jour le jour, l’imagination ne manque pas pour faire mine d’en construire d’autres, se voulant magnifiques, mais tout aussi dérisoires parce que biaisant obstinément avec la vérité (3). Certes, rapporté au cadre de l’élection présidentielle, on objectera que tout cela relève d’un autre niveau d’intervention que strictement « national », ce qui est en partie recevable. Mais cela dispense-t-il de « parler vrai » ? Est-il impensable qu’un « responsable » ( ?) politique fasse acte d’humilité et place son devoir avant toute autre considération sur son propre génie ? Du reste, qu’en sera-t-il du monde où il faudra gouverner dans un an ? Une certitude : ce n’est sûrement pas en nous vendant de l’Ikea sans la notice, même en y mettant, paraît-il, de l’humour, qu’on nous donnera une chance de progrès. Il s’agit d’autre chose, bien plus grave, d’un combat que l’un d’entre nous nommait récemment ici même, avec une grande justesse, un combat contre « une profonde décadence »
    (1) http://www.lexpress.fr/actualite/economie/l-apocalypse-financiere_1029967.html
    (2) http://www.rtl.fr/blog/aphatie/etrange-21-09-7719932416
    (3) et il est donc peu probable qu’il en restera quoi que ce soit pour que nos enfants y fassent un jour du tourisme historique.

  19. Mr Moscovici, je ne connais toujours pas à ce jour le projet de Mr Hollande , pour les impots, la retraite à 60 ans, est-il pour interdire le cumul des mandats etc… ?

    Chez Mr Barbier vous dîtes  » il a été clair  » et quelques secondes après vous dîtes « on ne saura jamais  » ? dur dur de comprendre!

    • MARTINE AUBRY a ecrit une lettre  » je veux vous parler de la France » – 8 pages / programme

      la candidate sociale-democrate , à gauche , solide , competente,
      gestionnaire , expérimentée , c’est M.AUBRY

      – non cumul des mandats ( chiche F.H?)
      – egalité des salaires h/f
      -reforme de l’education
      -droit à la culture
      – blocage des loyers
      – experience internationale
      – dialogue avec les dirigeants socialistes européens
      -presidente de l’agglo lilloise…..

      ce n’est un programme minceur!

      • Vous oubliez la dépénalisation du canabis et puis elle avait dit il n’y a pas eu de pacte … lors du débat lorsqu’elle déplore pour le pouvoir d’achat et les hausses des prix de l’alcool et du tabac ! pour moi c’est trop , elle aurait dit le prix du beurre et du lait ! etc…

        • Au départ MA a dit qu’il y avait un pact entre elle DSK et Royal. Cette dernière a quitté ce pact et aujourd’hui tout le monde semble découvrir ce qu’avait dit Aubry il y a plusieurs mois.

          Tout ça orchestré par l’équipe de hollande.

          NE VOTEZ JAMAIS POUR CETTE EQUIPE

          ils ne le méritent pas

  20. Ce que ne veulent pas comprendre les pro-hollande et les médias, éditorialistes proches du pouvoir, c’est que plus ils tapent sur Aubry plus les aubrystes sont soudés et mobilisés. Tous ceux qui disent « je suis de droite mais j’aime bien Hollande » vont ils aller voter aux primaires ??? on verra…

    • Il ne faut pas être seulement soudés et mobilisés, il vous faut surtout être nombreux….Et là….

        • Objectivement, il y a moins de monde dans les meetings de Francois Hollande et Martine Aubry que ceux de Ségolène Royal avant la primaire.
          A nantes, en 2006, Ségolène Royal reunissant 1500 à Nantes à la Cité des Congrès. Aujourd’hui, Martine Aubry réunit 500 militants à nantes. Et Francois Hollande ce soir? guère plus?
          Mais les meetings reunissent quasi exclusivement des militants donc ce n’est pas un bon indicateur. Personne ne peut savoir ce que va voter la majorité silencieuse. On se base que sur des sondages.

          • il a apparemment réuni près de 1000 personnes à Montbéliard.
            La primaire 2007 était à priori moins disputée, mais on voit où cela a mené.

            Pour ma part, Ségolène Royal n’a pas la stature d’un Chef de l’Etat, à la différence de Martine A, ou Francois Hollande.

            Si la primaire 2007 n’avait pas été ouverte uniquement aux militants, le résultat aurait peut être été différent.
            Car le cercle militant n’est pas le reflet des sympathisants de gauche voire au-delà.

          • Je pense que si les primaires de 2006 avaient été ouvertes aux sympathisants, la victoire de Ségolène Royal aurait été plus grande encore, car il y a eu à l’intérieur du parti de fortes oppositions, des blocages, des levers de boucliers qu’il n’y avait forcément pas à l’extérieur.
            Concernant le nombre de personnes aux meetings, on voit que cette année, comme en 2008 ou 2006, c’est toujours aux meetings de Ségolène que l’audience est la plus forte. Mais effectivement ça ne veut rien dire pour le vote.
            En revanche, pour ce qui est du « statut de chef d’état », il me semble que beaucoup de gens – pas forcément de son camp – voient en elle une femme d’état. Impossible d’être objectif, bien sûr, mais Hollande souffre de son coté mou – et de sa gestion du parti quand il en était le premier secrétaire – et Aubry ne peut pas aspirer à un tel statut après ce qu’elle a commis en 2008. Pour être un chef d’état, il faut incarner une certaine probité qu’elle ne peut plus incarner.
            Et si on s’en tient aux idées portées, un journaliste du Nouvel Obs s’est amusé à lister les idées-phare de Royal qu’on retrouve aujourd’hui dans les programmes de ses rivaux après qu’ils les aient raillées il y a 5 ans (il en compte 18 je crois). Que de temps perdu !
            Si cela, à mes yeux, déconsidère la pertinence de leurs analyses – ils avaient donc tort et elle avait raison ! – cela souligne également le peu de fidélité des uns et des autres à leurs propres idées !
            Je préfère quelqu’un qui trace une route, propose, invente et qui reste fidèle à ses idées, plutôt que les voir incarner par des gens assez inconstants et peu clairvoyants pour critiquer ce qu’ils vont finir par comprendre avec quelques années de retard. Bref l’original à la copie !
            Cela prouve aussi que ce que nous sommes nombreux à dire depuis des années se révèle excat: ce ne sont pas les idées de S. Royal qui gênent ses rivaux; c’est elle. C’est un problème de personne.
            Ici-même, des commentateurs ont raillé certaines idées de Ségolène pour justifier leur rejet. Ils sont toujours là, aujourd’hui, soutenant des candidats qui défendent ces mêmes idées ! C’est terrible ! On est dans l’irrationnalité la plus totale. Ils ne reconnaitront jamais les racines profondes de leur aversion. Si cette pauvreté intellectuelle se traduisait dans les urnes, je vous l’annonce: il n’est pas sûr que la gauche gaggne la présidentielle, ou soit seulement au second tour. Tous ces efforts, toutes ces voies tracées, tout ce foisonnement intellectuel que Royal aura amené, ce contact rétabli avec le peuple, avec les plus démunis, notament ceux des banlieues, tout cela sera perdu à cause d’égos ridicules, de rejet primaire, de malhonnêteté intellectuelle que l’histoire jugera peut-être, de conservatisme, de frilosité, de reniement même à ce qui fait la gauche depuis toujours. Je l’ai déjà dit: le jour où Jaurès a été sifflé dans le discours de S. Royal à Reims, certains socialistes ont montré à quel point ils s’étaient éloignés de leur idéal. C’est un symbole, mais il fut fort, et est lourd de signification.

          • @Lilees , Merci de développer  » SR n’a pas la stature d’un Chef D’Etat ?

            Il ne suffit pas de ressortir votre TSSR en effet vous voyez à quoi ça nous a mené depuis 4 ans ?

          • tonio, il ne faut pas comparer deux époques séparées de 5 ans. Pas sûr du tout que ROyal refasse un « 1500 » encore aujourd’hui à Nantes. D’ailleurs, je crois qu’il n’y fera pas de meeting cette fois-ci.

            Après, je n’ai aucune idée de qui va gagner, je ne sais pas qui va venir voter, donc on verra bien, mais je n’affirmerai pas qu’untel ou unetelle va se planter car je n’en sais rien.

          • à Nicolas,

            C’est certain.Si les primaires avaient été réservées aux seuls militants socialistes, Martine Aubry aurait été désignée car elle tient le Parti Socialiste.
            Mais l’ouverte des primaires à tous les francais bouleverse la donne : 100 000 militants / 2 000 000 votants = 5%.
            Si Francois Hollande reste à bonne distance de Martine Aubry dans les sondages jusqu’au 9 Octobre, il sera probablement désigné. Les prochaines enquêtes d’opinion vont être déterminantes.

          • Thierry , bonne synthèse … en effet les idées de SR sont reprises par la Gauche et par la Droite et elle est la seule à pouvoir rassembler du centre au Front de Gauche comme elle le fait dans sa Région ou elle a même fait entrer dans son Conseil Régional deux Syndicalistes !

          • Comme Thierry l’a justement fait remarquer, le « tout sauf Ségolène » – qu’on a pu voir se reproduire un temps pour F. Hollande d’ailleurs- tient autant à la personne qu’à certaines de ses idées fantaisistes (pas toutes, loin s’en faut).

            Après sa victoire lors de la primaire 2006, elle a été incapable de rassembler autour d’elle les ténors du PS, essayant de lorgner les voix de ce cher Bayrou (ce qui n’était pas pour me déplaire, entendons nous).

            Et je ne suis pas convaincue que si la primaire avait à l’époque été élargie, sa victoire en eût été plus grande, un grand nombre de sociaux démocrates s’étant réfugiés chez le « ni ni » de F. Bayrou.

            Pour en revenir à la stature d’un Chef de l’Etat, les idées, autant que la personnalité comptent, c’est ce qui a ainsi été reproché à maintes reprises à Nicolas Sarkozy.

      • Peu importe, le tout est de ne pas voter hollande en 2012.

        Il a laissé le PS en ruine, Aubry l’a remonté tant bien que mal et il arrive,

        HONTE à ceux qui le soutiennent

  21. Martine Aubry a une certaine légitimité, il est vrai. Cependant, en dehors du cercle des militants du PS, les français auront du mal à s’oter de l’esprit qu’elle etait « p’tet ben qu’oui, p’tet ben qu’non » dans le cadre de cette présidentielle.
    De dire cela n’enlève absolument rien à son talent politique et à sa capacité de rassemblement – Faire co exister un Benoit Hamon et un JC Cambadelis n’est pas donné à tout le monde.
    Énoncer un fait qui semble de plus en plus avéré n’est en rien une insulte!

    • aujourd’hui ,M.AUBRY est candidate à 100% !!!

      faire cohabiter F.Hollande , c’est beaucoup plus facile , mais à l’arrivée , c’est « caramel mou « 

      • Si l’envie est le critere principal, Valls et Royal vont etre élu dés le premier tour. Martine est candidate à 100%, DSK ne l’est pas point a la ligne. On attend toujours des propositions précises et financées de la part d’Hollande, pas un concours d’imitation de Miterrand.

      • Aubry à 100% ? ça change de Reims ou il me semble c’était 50% + ou – ??

  22. Le torchon brûle entre Martine Aubry et DSK. Ce dernier aurait un penchant pour F.Hollande.
    « DSK avait dit sur TF1 qu’il ne s’immiscerait pas dans la primaire du PS. Pourtant, selon les informations des Inrockuptibles, à l’issue de l’interview devant une dizaine de journalistes de la chaîne, il a clairement souligné qu’il pensait acquise la victoire de François Hollande » Selon les journalistes de TF1, il n’aurait eu aucun mot pour Martine Aubry

  23. quand je lis que des adhérents de B2G , ont rejoint F.H plutot que
    martine AUBRY , on croit rever!
    parmi les élus locaux , il y a ceux qui ont perdu la memoire et ceux qui se rappellent la gestion calamiteuse du PS;
    confier le pays à F.H , non merci
    le serieux et la determination , c’est MARTINE AUBRY
    ¨PIERRE, pour des raisons…….a fait le mauvais choix!

    • Bien sûr le fait que le PS fut traumatisé par le 21 avril 2002, que tous les présidentiables se regardait en chien de faïence prêts à dégainer entre 2002 et 2007, que Fabius essayait de le faire tomber, bref qu’il y avait une quasi guerre froide pour la succession de Jospin, guerre froide qui, ajouté à des divisions plus intenses qu’aujourd’hui, faillit couter la vie au PS, et qu’Hollande faisait de son mieux pour faire subsister ce parti, que tous, sauf Fabius, était avec Hollande dans les motions qui remportèrent les congrès… bien sûr tout ça n’entre pas en ligne de compte, juste l’image d’épinal totalement faussée d’une « gestion calamiteuse ».
      D’une manière générale, ce genre d’arguments mélangent bile et amnésie…

      • 100% d’accord ; et ce niveau 0 du débat a été lancé dès avant l’été. Les candidats ont signé un pacte de non agression, mais pas leurs soutiens.

  24. Que l’on critique tel ou tel point avancé par l’un ou l’autre (nucléaire, jeunes) c’est OK mais quand on en vient au « eh t’as vu ! elle était même pas cap d’y aller, d’ailleurs c’est mon ancien patron qui le dit »Ca devient craignos sur le niveau du débat. J’attends autre chose d’un Moscovici. Sinon y a plus qu’à embaucher Frédéric Lefèvre et attendre l’élection de Sarko. Il serait temps de se reprendre !

  25. Bon ,les enfants , maintenant c’est l italie qui décroche ; certes,l’ annonce était attendue après la grèce.

    alors les batailles sarkozy ,hollande ou aubry c’est bien gentil mais les réalités durent s’annoncent et les échéances financières de la dette aussi !! gardons le moral , l’ énergie pour faire de la croissance .
    le reste : sarkozy ou hollande à l élysée ? c’est dérisoire…

    de toute façon ,y faudra payer : coté riche etc…sinon l’ horizon sera très terne sur 15 ans …

    la question centrale est : est ce que « l’homme » dans son humanité et sa diversité est capable de vivre « collectif » ou alors l’occident va vers une période de profonde décadence .

    • Effectivement, Sarkozy Hollande c’est exactement la même chose, je ne fais confiance à aucun des deux

  26. Quand Pierre Moscovici va-t-il énoncé d’indécence pitoyable de DSK qu’il a soutenu avant d’aller soutenir François Hollande ? A force de confondre les tactiques dérisoires et la politique, c’est Marine Le Pen qui les balayera tous.

  27. Eh bien, quand on lit les propos plein de haine à l’encontre du clan Hollande, on se demande comment le PS compte se rassembler en 2012.
    Mme Aubry, vous n’avez pas laissé une image des plus irréprochables depuis le fameux congrès de Reims, et ces logiques partisanes, au-delà de toute objectivité semblent disproportionnées.

    • Et Francois Hollande a contesté les résultats du congrés de Reims, voila un scoop !

  28. Aubry et Hollande sont pathétique.

    Je vais voter Montebourg.

    Il y a marre des coups tordus.

    On veut parler de Politique.

    J’attends que Pierre ici défende le pacte de génération de Hollande. Moi je vois pas l’utilité.

    Cela ressemble a une usine a gaz. On va fermer l’usine a Gaz des 35 Heures et des heures supplémentaire pour encore plus gros.

    • Mais Pierre, le soutien de Hollande par défaut, ne défend pas le contrat de génération car il n’y croit pas non plus. 11 milliards d’exonération de cotisation sociales pour inciter les entreprises a embaucher des jeunes et seniors cela n’a jamais crée d’emploi et cela s’appele une niche fiscale et sociale. La création d’emploi c’est la demande, l’activité qui la crée pas les cadeaux fiscaux sans contrepartie vérifié. Martine Aubry qui a eu depuis 30ans des responsabilités importantes dans tous ces domaines le sait bien. D’ailleurs comment expliquer que Hollande qui met en priorité la jeunesse, soit soutenu majoritairement par les plus de 50ans alors que les jeunes soutiennent majoritairement Aubry (toutes les enquetes d’opinion auquelles croivent les hollandais le disent) ??? Montebourg a des propositions intéréssantes mais il s’agit de désigner qui va diriger le pays et Martine Aubry a seule la stature.

  29. L’affaire des ébats sexuels de DSK fera gagner Sarkozy. Si Strauss Khan pense que sa réhabilitation passe par une victoire socialiste et une nomination à un poste, il se trompe. Les français ont compris ce qu’il mijote. La réapropriation de sa parole passe par un cabinet de psychanalyse et non par une chaine de télévision, fusse-t-elle en connivance avec Anne Sinclair.
    Pour ironiser DSK, sa valeur symbolique est plus d’ordre phallique qu’intellectuel. D’où sa place sur le divan psychanalytique plutôt que de risquer la récidive.
    A bon entendeur salut!

  30. Bien que soutenant avec ferveur Martine Aubry, j’ai toujours veillé à ne pas attaquer François Hollande qui bien que moins légitime que Martine Aubry reste à mes yeux quelqu’un d’interessant. Aussi, les propos tenus par l’ensemble de l’équipe de FH -et par vous-même !- m’agacent au plus haut point dans la mesure oû ce « pacte » ne consistait qu’à envoyer devant les français le meilleur des deux, eux mêmes étant les deux meilleurs candidats possibles afin d’éviter une candidate catastrophe comme ça a pu être le cas en 2007.
    Par conséquent, vos attaques sont mesquines et me décoivent beaucoup. Passer d’un camp à l’autre selon les sondages est votre droit mais se tromper d’adversaire est plus regrettable…

    • Pierre Moscovici n’a jamais approuvé ce pacte de circonstance. De plus, il ne faisait pas partie des fameux « reconstructeurs » du Congrès de Reims. Il n’est pas par conséquent passer d’un camp à l’autre.

      Et les attaques des aubryistes contre le supposé manque d’expérience de Francois Hollande c’est pas mesquin?

  31. DSK n’a fait que dire la vérité c’est à dire que ce pacte existait et qu’il souhaitait être candidat.
    Hier soir, il a planté sciemment un poignard dans le dos de son ancienne alliée. Il est en train de régler ses comptes.
    Francois Hollande n’est pour rien dans cette affaire : il ne se mêle pas des rassemblements opportunistes hétéroclites. En effet, inutile de rappeler le rassemblement des célèbres « reconstructeurs du Congrès de Reims » ou alias « Carpes et Lapins » transformé en pacte de Marrakech.
    Francois Hollande est au dessus des manoeuvres politiciennes de Solferino. Il combat pour devenir Président de la République. Martine Aubry et ses fans combattent pour battre Francois Hollande lors de la primaire socialiste.

  32. ben dites donc , y sont tous fachés sur ce blog . ça va faire du rififi à gauche les betises de dsk à tf1 : de quoi réalimenter les disputes à gauche.
    on croyait que c’était fini et bien non ça repart de plus belle!!!

  33. Plus j’avance plus je me rends compte que le clan hollande ne pourra pas rassembler.

    Certes et quand on lit les sondages on s’enflamme et les quelques profiteurs se réjouissent mais comme en 2007 la division va conduire toute une partie des socialistes à aller voir chez les verts ou chez Mélanchon.

    Les propos tenus par Moscovici n’arrangent pas les choses. Ils font même déborder le vase.

    Pour moi, si c’est Hollande, je déchire ma carte du Ps et j’espère que nous serons très nombreux

  34. Je viens d’entendre le foll sur Martine Aubry. Ses propos comme les votres sont scandaleux. Et vous Mr Moscovici comme beaucoup « d’amis » de DSK n’avait pas choisit Hollande par défaut ?.C’est bien vous qui avant mai expliquait que la candidature d’Hollande ne servait a rien ? C’est plus facile d’aller dans le caniveau que de donner des détails sur le projet d’Hollande, le financement de son contrat de génération, sa position exacte sur le regle d’or, le cumul des mandats, la TVA, les frais d’université…enfin j’ai appris qu’Hollande avait été le vice premier ministre de Jospin, cela m’a fait bien rire, je comprends le résultat de 2002 ! Hollande malgré sa campagne d’image bien mis en valeur par les médias de droite n’arrive pas à la cheville d’Aubry en terme de compétences, de capacité de décision, et de convictions. Vous serez surpris le 9 octobre car plus vous tapez sur Aubry plus les aubrystes se mobilisent.

  35. Oui M Moscovici F Hollande était peut être associé en tant que 1 er secretaire a toutes les décisions prises par L Jospin, je comprends mieux 2002 et J M Lepen au 2 eme tour, juste au passage M Aubry n’était plus dans le gouvernement de L Jospin a ce moment elle en avait démissioné en 2000.

    Votre amnésie me déconcerte et me dégoute, pourquoi autant de haine envers votre camarade M Aubry.

    M Moscovici il ne faudrait bruler les étapes F Hollande n’est encore élu President et vous n’etes pas encore 1 er ministre revenez sur terre.

    Je croyais que ces primaires etaient citoyennes et qu’il ne devait pas y avoir d’agression entre les candidats, une simple phrase de DSK votre champion, et vous perdez tous la rête.

    Sarkozy ne pouvait mieux espérer, tranquille il sera réelu et vous en serez tous responsable.

    Pensez vous vraiment aux Français avec de telles mesquineries , en essayant de discrediter une de vos camarade? Votre attitude est une HONTE et celle de toute votre clique.

    • Et rebelote pour la « clique » ; et tout cela venant des donneurs de leçon. Et voilà maintenant que ce serait les soutiens de Hollande (et pourquoi pas Hollande lui-même tant que vous y êtes) qui lanceraient des boules puantes !

  36. Même si tout est possible en politique – le mot étant pris dans son sens vulgaire, ce fricot dont se gavent quotidiennement journalistes et compères professionnels en place -, on reste effaré à la lecture des gloses qui entourent aujourd’hui le fameux « pacte ». On avait cru comprendre qu’il s’agissait pour M.Aubry et D.Strauss Kahn de s’associer pour donner à la gauche ses meilleures chances de gagner, soit, évidemment, le moment venu, de ne pas s’opposer l’un à l’autre, et cela dans le respect d’une double exigence : les obligations de l’un au FMI, les obligations de l’autre au regard du calendrier fixé par le PS (conventions, programme, organisation de la primaire), toutes choses voulues par les militants, lesquels pouvaient ainsi se prévaloir d’avoir encore un rôle à jouer dans la désignation de leur candidat. Or voici qu’aujourd’hui le « pacte » en question, porteur de tant de promesses, devient l’argument des arguments contre la candidature de M.Aubry, déclarée comme étant « par défaut ». Tant de bonne foi, ici comme dans mille autres occasions, c’est évidemment très impressionnant. Surtout venant de P.Moscovici, pour qui, naguère, hors DSK il n’y avait pas de salut, d’où les tourments longuement exposés ici même après les événements, auxquels il a mis fin de la façon qu’on sait : en choisissant F.Hollande, par défaut en somme… Ce n’est pas un jugement de valeur, mais une simple qualification. Devra-t-on à rebours s’en saisir pour discréditer son choix ? Au point où nous en sommes, et pour rester au même niveau, la tentation est forte (1). Mais s’il faut y résister la grande question reste posée : peut-on encore imaginer que l’avenir de notre pays puisse se dessiner autrement que sur la base d’agissements et manœuvres de cette sorte ? (2) Peut-être en allant boire une grande bolée d’air à la Pointe Saint-Mathieu, en compagnie de notre cher Bloggy Bag ?

    (1) Quant à l’argument répété par le même P.Moscovici, est-il vraiment utile d’en dire la faiblesse ? « Quand on entre dans une élection comme la primaire, assure-t-il, on doit être déterminé par soi-même et par ses convictions ». Sans même s’arrêter à l’inélégance du jugement porté sur la personne et l’action de M.Aubry, on pensera simplement à l’expérience que nous avons de ces prétendus destins qui se contemplent tous les matins dans le miroir d’une salle de bain. C’est précisément de cela que nous voulons sortir aujourd’hui, car avec la présidence actuelle nous avons maintenant largement de quoi nous méfier des idées fixes, quand bien même celles-ci auraient, comme c’est le cas, des contours indécis.
    (2) Pour ne pas paraître injuste, il faut donner raison à P.Moscovici, qui croit devoir insister sur le rôle de F.Hollande avant 2002. Mais même si cette époque est maintenant lointaine, on se souviendra simplement que ce qui a pu être reproché à l’excellent L.Jospin pour le premier tour c’est précisément d’avoir été sous influence, dans de nombreux domaines, celui de l’école en particulier. On ne voit pas vraiment quel avantage il y a aujourd’hui à rappeler les causes des défections qu’on sait.

  37. Arrêtez de critiquer Pierre Moscovici : en soutenant Francois Hollande, il a fait le choix le plus raisonnable. Sur le plan politique, c’est sans doute plus cohérent que d’allier Benoit Hamon, JC Cambadelis, JP Huchon et Henri Emmanuelli dans le même équipe …
    Faire passer les partisans hollandais pour des gros méchants fait un peu sourir quand on constate depuis qqs jours, les nombreuses attaques des aubryistes. Derniere en date : le manque d’expérience de Francois Hollande.
    Au fait Martine Aubry n’avait pas soutenu la motion Hollande lors du Congrès du Mans ou je rêvais à ce moment là?

  38. Que retenir de l’intervention de D.S.K.? D’abord qu’il ne sera pas candidat( ça allait ss dire, mais ça va encore mieux en le disant);ensuite qu’il ne se mêlerait pas des primaires:très bien, ms il soutient très discrètement Aubry(c’est le baiser qui tue!);enfin, il veut bien être une boîte à idées pr le P.S.(pourquoi pas?). J’ai le sentiment qu’à cause du « pacte »,certains partisans de la gauche socialiste vont se détacher d’Aubry pour se porter sur Montebourg.A suivre…

  39. Nous n’irons probablement pas voter le 9 oct,pour la primaire;l’attitude,les commentaires des sympathisants ou des leaders du PS ou des prétendus amis de DSK nous laissent pantois;quant à la prestation de DSK,des millions la réclamaient,à cors & à cris;il parle ,enfin ,et tous lui tombent dessus,le mettent en pièces;une moitié attendait qu’il raconte par le menu détails à l’appui, ce qui s’était passé entre midi et midi 07;une moitié savait TOUTE la vérité ,comme Ch Barbier.Mais DSK en acceptant cette interview télévisée,savait sûrement ce qui l’attendait; alors « qu’allait-il donc faire dans cette galère ? »….le plus amusant fut la remarque d’A.Mansouret,invitée d’honneur des JT :pourquoi DSK prenait-il une douche,nu,à midi ???grande question dont l’élucidation va nous occuper jusqu’au printemps…on est ,vraiment ,tristes.

  40. Face a votre attidute dans cette interview, je me permets de vous rappeler que M Aubry dans le gouvernement Jospin etait n°2 , ce qyui veut dire qu’en l’absence de L Jospin ce dernier l’avait considérée apte a la remplacer. Que faisiat F Hollande pendant ce temps là?
    Ce n’est pas digne même scandaleux qu’un socialiste puisse tenir de tel propos en pleine campagne des primaire, et contre productif pour la clique de Hollande .

    Neanmoins P Moscovici je vais vous remercier de m’avoir éclairé et de fait dans l’indésision totale je me rends compte que M Aubry est plus competente ainsi que l’équipe qui l’entoure, Je voterai donc pour elle.

    • Certainement, et le terme « clique » que vous utilisez éclaire parfaitement vos intentions.

  41. Je remarque, d’une manière générale, que beaucoup de gens viennent ici pour critiquer M. Moscovici, et malheureusement bien souvent pour y deverser leur bile à son endroit.
    Je signale simplement à chacun la chance qui est la nôtre à tous de pouvoir directement nous adresser à M. Moscovici par la voie de ce blog, je ne connais pas d’autres hommes politiques dans le même cas, bien qu’il soit probable qu’il y en ait d’autres.
    Evidemment je ne cherche absolument pas à discréditer les critiques, mais juste à souligner ce fait, qui est plutôt rare est précieux. Sachons en profiter sans en abuser (et bien entendu, emettre des critiques intéressantes rentre dans le « en profiter »).
    Quand aux deverseurs de bile, ils me font penser aux danaïdes…

  42. Je vois une immense tristesse dans votre regard. La douleur est profonde.
    Christophe Barbier est un roquet qui fait du theatre, avec son écharpe rouge, comme un chiffon rouge. Il n’a qu’un seul but : faire sortir de ses gonds son interlocuteur. Il y est un peu parvenu ce matin parce que vous étiez profondément touché.
    Vous avez raison : il faut tous vous tourner vers l’avenir et il est certain que Dominique Strauss Kahn participera à cet avenir puisque, en pleine tourmente, 50 pour cent des Français souhaitent qu’il poursuive sa carrière politique et que 65 pour cent des Français lui font confiance dans le domaine économique.

    Les Français lui font entièrement confiance dans le domaine économique.
    C’est tout ce qui compte maintenant.
    Courage à tous, surtout à ceux qui sont Place des Vosges.

    • Oui, c’est un quartier tellement difficile !
      Moi qui habite dans un immeuble HLM, je me dis tous les jours « Pfouh ! Quelle chance j’ai ! Quand je pense qu’au même moment, des gens sortent de leur domicile Place des Vosges et s’engouffrent peut-être dans une Porsche, alors que moi je n’ai qu’à descendre quelques marches pour me retrouver dans le métro parisien ! Comme je les plains ! »

      On nous prend vraiment pour des cons ces temps-ci !
      Mosco, ce matin encore, vient lancer des boules puantes sur M. Aubry tout en disant que ce n’est pas comme cela qu’il faut mener campagne !
      Excellent ! On se marrerait vraiment si tout cela n’était pas si pathétique !
      Oui, une campagne, ça révèle beaucoup de choses: des petits arrangements entre « amis » (DSK-Aubry), des ralliements au mieux placés (Mosco avec Delanoe, Mosco avec Hollande – quel courage !).
      Et évidemment – vous aviez oublié ? – les tricheries…
      Je fais vraiment des efforts pour situer mes camarades: en 4 ans, certains ont soutenu DSK parce qu’ils étaient « moscovicistes », avant de rejoindre Delanoé puis Aubry, ou bien Aubry puis Hollande, ou encore Delanoé puis Hollande. Bref, j’espère qu’ils s’y retrouvent eux-mêmes et ne se trompent pas trop souvent de réunion ou de meeting, parce qu’avec des convictions aussi fluctuantes, il faut une sacrée organisation !
      Je soutenais ségolène Royal en 2006, j’ai fait campagne pour Ségolène Royal en 2007, j’étais sur la motion de Ségolène Royal en 2008 et je soutiens aujourd’hui Ségolène Royal.
      Je reconnais que c’est beaucoup plus facile pour moi que pour vous.
      La fidélité, c’est tellement plus pratique !

  43. Il y a quelques mois sur ce même blog alors que vous même ne saviez pas si DSK serait candidat vous avez en gros a propos de M Aubry , elle a très envie d’y aller mais j’espère que le sens des responsabilités l’emportera sur tout autre considération.

    Votre amnésie a ce sujet est éceurant , alors que je m’appretais a voter pour F Hollande , votre intervention de ce matin faisant passer M Aubry pour une menteuse me choque terriblement , et je ne peux de ce fait voter F Hollande, et je voterai M Aubry.

    Je ne supporte pas votre mauvaise foie alors que tout l’hiver dernier vous nous avez bassiné sur ce blog en nous écrivant que M Aubry y pensait a l’éléction Présidentielle et là vous sembler vous rejouir de la sorti de DSK. Je suis franchement éceourée pourquoi autant, a ce stade d’acharment, après M Aubry.

    Je me rends compte que je faisais une erreur grossière que de m’enticher pour F Hollande qui comme l’a très bien dit S Royal qui le connait bien en 30 ans de vie politique n’a rien fait de marquant. Au fait P Moscovici qu’a t il fait ?

    J’ai été bien inspirée d’écouter cette émission cette émission comme d’autres et de lire ce blog pour me rendre compte de toutes vos tergiversations. Je n’ai aucune confiance en vous et par votre faute en F Hollande, qui certe est un très bon orateur mais est ce suffisant.C’est grace a vous qui avez su si bien mettre cela en lumière et m’a ouvert les yeux, je ne peux que vous en remercier.

  44. DSK a confirmé hier qu’il existait un pacte entre Aubry et DSK et que ce dernier voulait être le candidat.
    Autrement dit Martine Aubry est candidate au primaire socialiste grace à nafissatou diallo. Dans ces conditions là peut-on voter pour elle?
    Au moins, Francois Hollande est candidat depuis de longs mois. Il n’y va pas forcé.

    • C’est chacun son choix, en ce qui me concerne et face à l’attitude de Moscovici, c’est décidé définitivement, si hollande représente le Ps, je ne voterai pas Ps en 2012.

      Cette équipe me dégoûte de plus en plus.

      Mais quelle honte hollande et sa clique.

      Moi ce sera Mélanchon au premier tour, et pêche à la ligne au second

      • Il faut constater que le pacte se retourne actuellement contre Martine Aubry. Hier soir, DSK lui a planté un poignard dans le dos. Il aurait très bien pu dire  » je n’avais pas pris ma décision. Le pacte n’avait jamais existé « . Je ne comprends pas son attitude si ce n’est qu’il veut regler ses comptes contre ceux qui l’ont laché.
        Il n’a pas supporté que Martine Aubry déclare chez Laurent Ruquier qu’elle ne nommerait jamais DSK premier ministre.

        • Nier la réalité de ce pacte aurait entrainé des commentaires sans fin. Je crois à une estime certaine et réciproque entre DSK et MA, leurs différences y sont pour quelque chose.

      • Vosu répétez sans arrêt que « cette équipe vous dégoûte » ; vous ne dites jamais en quoi. Mais ce n’est pas grave !

  45. allez ,pour détendre l’ atmosphère ,voici le tube des présidentielles :

    « quand je pense à hollande , j……….,
    quand j’pense à DSK , ça le fait pas ,
    quand j’ pense à sarkozy , mon Dieu c’est rikiki ,
    quand j’pense à bayrou , il n’y a plus rien du tout (bis) »

    pfff……!!!!!

  46. M. MOSCOVICI
    Et bien moi je trouve minable votre réaction et celle des autres membres du « camp Hollande » tentant de discréditer la candidature de M. AUBRY en la qualifiant de candidature de substitution.
    Entre DSK et Hollande, j’aurais certainement voter DSK, sa compétence me séduisait. Après son éviction, j’étais tenté de me rabattre sur Hollande. Mais maintenant, c’est sûr je choisirai M.AUBRY à la primaire. D’une part, au cours du débat de jeudi, je l’ai trouvée plus convaincante, d’autre part, l’absence de F HOLLANDE à la fête de l’Humanité m’a choquée, enfin vos commentaires de ce matin m’on scandalisée.

    Je vous signale que je suis une électrice de gauche qui ai toujours voté à gauche.

  47. Bonjour Pierre M.,

    Je ne sais pas si vous lisez les commentaires sur votre blog, il va sans dire que votre agenda est plutôt chargé en ce moment, c’est le moins que l’on puisse dire.
    Je tenais néanmoins à vous laisser quelques mots sur votre blog, simplement pour témoigner mon respect au personnage que vous représentez, qui me semble plutôt droit.
    Je m’intéresse depuis quelques années à la politique. Me sentant proche des idées centre droit, je voterai Hollande à la présidentielle. J’ai apprécié votre ralliement à Francois Hollande après la « défection » de DSK.
    Je ne reviendrai pas sur l’épisode malheureux -le terme est-il bien choisi- de NYC, et l’amertume qui en a découlé.
    Cependant, comme beaucoup de Francais, il est temps de tourner la page, et Francois Hollande, malgré son « inaction » (Mme « Bravitude » me permettra cet emprunt) semble représenter un personnage intègre, ambitieux, certainement capable d’incarner la France et redonner de la confiance aux Francais qui en manquent terriblement à l’heure actuelle.
    Je suis loin d’être anti-Sarkozyste. Certes, le personnage est contestable, et ses points d’attention ne sont pas forcément les miens.
    La primaire attirera les Francais je l’espère, quant aux récentes « sorties » des uns et des autres, elles ne sont que le reflet de l’impuissance face aux sondages qui martèlent les pages politiques ces derniers temps.
    A ce titre, je salue l’attitude tout à fait respectable de Manuel Valls sur le sujet.
    Bonne continuation

Les commentaires sont fermés.