Dans les médias

Bienvenue

Catégorie : Le Parti socialiste,Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 14/10/2011 à 18:22

Quelques mots pour dire mon plaisir de voir Arnaud Montebourg soutenir, à titre personnel, la candidature de François Hollande. Il se garde de donner une consigne de vote, mais son engagement a du poids : je lui adresse un amical, un chaleureux mot de bienvenue.

En agissant ainsi, Arnaud Montebourg fait le choix de la responsabilité. Il a compris que l’enjeu des primaires n’était pas de ressusciter le clivage entre les « deux gauches », largement dépassé, mais bien de choisir le candidat et le dispositif politique les mieux à même de permettre, en 2012, de faire gagner la gauche et battre Nicolas Sarkozy. C’est pourquoi il apporte son concours au candidat arrivé nettement en tête au premier tour pour lui permettre de l’emporter largement, pour lui donner la force, l’élan nécessaires en vue de la campagne présidentielle.

Il ne s’agit pas là, de la part d’Arnaud Montebourg, d’une abdication des ses convictions, pas davantage que d’une conversion de François Hollande. (…) Chacun reste sur sa cohérence

Il ne s’agit pas là, de la part d’Arnaud Montebourg, d’une abdication des ses convictions, pas davantage que d’une conversion de François Hollande. Leur échange de courriers, comme la déclaration d’Arnaud au « Monde », le montrent : chacun reste sur sa cohérence. Mais deux mots résument bien, à mon sens, l’esprit de ce rapprochement. L’écoute, d’abord : François Hollande a entendu le message des électeurs qui ont soutenu le député de Saône et Loire au premier tour, il intègre pleinement dans ses préoccupations l’exigence républicaine qui monte, l’aspiration au renouveau des générations politiques, la volonté d’une Europe plus active et solidaire, l’attente d’une mondialisation mieux régulée. Le respect, ensuite : il ne s’agit pas d’une récupération ou du résultat d’une tractation. Arnaud Montebourg et ses amis auront, j’en suis sûr, toute leur place dans la campagne présidentielle, pour faire entendre une voix à la fois collective et singulière.

Nous sommes à 48 heures du second tour, décisif. J’ai déploré publiquement l’agressivité de Martine Aubry et ses amis : il est interdit, à la veille de la confrontation décisive avec la droite, de diviser les socialistes, de créer à partir de propos inacceptables, étrangers au vocabulaire de la gauche, des blessures ou des fractures. Je n’y reviens pas, et veux croire qu’il s’agissait là d’un accès de fièvre ou d’un abus de langage, et que la campagne des primaires va se terminer sereinement, sur le ton qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Mais j’observe qu’existe désormais autour de la candidature de François Hollande un large, un vaste, un beau rassemblement, puisqu’il est désormais soutenu, au-delà de tous ceux qui l’ont rejoint au fil des mois, par tous les candidats qui n’ont pu se qualifier au second tour. Tous, de Manuel Valls à Arnaud Montebourg en passant par Jean-Michel Baylet et Ségolène Royal, ont fait ce choix en conscience, à la fois pour permettre la réussite de la gauche et parce qu’ils connaissent l’esprit ouvert de François Hollande et de ceux qui l’entourent.

j’appelle nos concitoyens à venir voter nombreux dimanche 16 octobre, pour amplifier encore le résultat du premier tour

Il y a là, désormais une belle équipe pour aider François Hollande à emporter les primaires, pour les gagner largement. En respectant la liberté de chacun, j’appelle nos concitoyens à venir voter nombreux dimanche 16 octobre, pour amplifier encore le résultat du premier tour. Ainsi ces primaires auront-elles été réussies jusqu’au bout, ainsi sera rendu possible le rassemblement dans la clarté de tous les socialistes. Par delà nos différences de sensibilité ou de choix dans ces primaires, c’est cela, et cela seul qui compte : que les socialistes rassemblés aient dimanche un candidat bien élu, fort, prêt à affronter Nicolas Sarkozy et à diriger le pays dans un esprit de justice. Pour moi, bien sûr, c’est François Hollande, que je veux remercier de m’avoir donné la responsabilité, lourde mais passionnante, de coordonner sa campagne, et à qui je dis ma confiance.

Photo : CC Webstern socialiste

Be Sociable, Share!

Tags: , ,


77 commentaires

  • marie mcb dit :

    Merci à Martine Aubry pour son fair play et sa capacité à cicatriser rapidement.
    Segolene Royal et Martine Aubry sont des exemples pour la jeunesse de notre pays.

  • Christine R dit :

    Je peux le dire à présent, auparavent je n’avais aucune envie d’entrer dans les polémiques, j’avais choisi Martine Aubry,
    pour sa clarté, sa compétence, son exigence dans la qualité du travail, parceque c’est une femme (et oui, ça compte même si ce n’est pas le seul critère!), son expérience, et parcequ’elle a une manière personnelle et communicative de parler de l’humain, de la société, de ce qui fait la relation et le vivre ensemble, même si j’avoue qu’en fin de campagne elle m’a un peu agacée.
    François Hollande sort nettement vainqueur, ce lui confère une force pour affronter le candidat de la droite et je m’en réjouis. Il ne faut rien regretter et le soutenir.

    • Nicolas(Nantes) dit :

      idem pour moi, j’avais choisi Aubry car elle m’avait mieux convaincue, mais Hollande a su gagner et bien gagner, tous derrière lui maintenant.

      • Christine R dit :

        Elle m’avait aussi convaincue par son volontarisme en direction des PME qui ont un rôle déterminant en terme de réindustrialisation.
        F Hollande devra aussi apporter des réponses claires sur les impots: qui paiera plus? à partir de quels revenus? est-ce que les classes moyennes basses seront taxées davantage, ce qui ne serait pas souhaitable pour relancer la demande. La droite l’attend au virage sur ce sujet.
        Il faudra aussi parler de l’international hors Europe, de l’Afghanistan, de l’Afrique et de la re-négociation de la place de la France…mais la campagne commence tout juste.

  • LOYARTE dit :

    Bonjour du bromel une question: Savez vous pour qui vous ne voterez pas et pourquoi?Il est certain lorsque l’on voit certaine retraite aprés une vie de travail cela pose des questions essentielles; comment y arrive-t-on avec ce montant?Et que faut il faire pour réussir à faire en sorte d’avoir des retraites décentes?Le probleme majeur étant le financement.Lorsque l’on voit ces enjeux, il est certain que des candidats sont automatiquement hors course.Comment faire?Ce serait interessant de savoir qui vous ne souhaitez pas voir aujourd’hui élu en 2012 .
    Moi je vote Hollande , au même titre que j’avais voté Ségoléne.On doit choisir celui qui sera le plus capable de donner des réponses à ces questions même si malheureusement, il ne pourra pas tout régler .On voit ou l’on est aujourd’hui alors!!!!Opération difficile mais l’espoir ne peut être que de ce côté.
     » coeur à gauche pour une société équitable »

  • LOYARTE dit :

    Voilà le plus dur commence.Bien sur il y a des déçus de ne pas voir leur champion être le représentant de tous.
    Pourquoi voter aujourd’hui et s’abstenir contre l’ennemi du peuple.J’spere que ce n’est que des réactions à froid.FH porte l’ensemble d’un programme et il est un habile politique, vous l’avez vu.La gauche molle va montrer qu’elle est non pas molle mais ouverte, tolérante, à l’écoute,attentive aux attentes de tous pour étudier et prendre les bonnes décisions intégrant les équilibres necessaires.La droite dure, c’est Sarkosy !!!c’est cela etre une droite dure?Irrespectueuse, se fichant des autres, n’écoutant personne, surtout pas les syndicats, les représentants des autres courants, insultant, menaçant, légiférant pour 1% de la population.Etant pret à n’importe quelle intervention pour faire croire qu’il existe à l’internationnal.Le même qui voulait importer le systeme américains pour les fonds de pension, les supprimes dans l’immobilier.C’est un responsable oui!!! du chaos et de la division française.Alors une gauche non pas molle mais juste, une gauche de combat non pas contre les autres mais pour tous, une gauche progressiste, moderne.Pas de vils conservateurs qui se disent moderniste comme ceux qui ont voté toutes les mesures accentuant la pauvreté et les déficits n’est ce pas l’UMP§§§§

  • Amelle dit :

    On vois l’angle d’attaque que l’UMP veux utiliser pour attaquer la crédibilité de Hollande,sur Twitter on vois des messages passer sur l’endettement de la Corrèze.

    • Nicolas(Nantes) dit :

      Oui Amelle, des angles d’attaque, ils vont en avoir, mais c’est le jeu comme on dit. Ca aurait été Martine, ils en auraient trouvé d’autres. C’est ainsi. Et d’ailleurs, ca aurait été DSK ou Royal ou Montebourg, la liste des angles d’attaque aurait été différente mais tout aussi complète.

      Au candidat et à son équipe d’être performants et de contrer et de bien attaquer.

      • Sebastien dit :

        Je suis d’accord Nicolas, d’ailleurs je pense que Hollande est tout a fait pret au combat politique – c’est ce qu’il sait faire de mieux. Nous devons etre unis et solidaires pour la victoire. Maintenant, il parlait hier soir d’un chemin qui se terminera le 6 mai 2012 – Je pense pour ma part que tout commencera le 7 mai, car la tache qui attend le prochain executif est enorme et il faudra du courage pour reformer notre administration pour la rendre plus efficace et perenne.

        Il faudra innvover pour baisser les depenses tout en restaurant/ameliorant notre service public qui a ete mis a mal depuis quelques annees de gestion de droite.

        La tache n’est pas aisee, mais possible. C’est ce que seule une gauche creative et responsable peut realiser.

      • Amelle dit :

        Je sais que c’est la loi du genre et que c’est juste un aperçue de ce qui nous attend pendant la compagne.
        Je dis juste que si on laisse installer l’idée que Hollande laisser filer sa dette en Correze alors que c’est un des plus grand reproche que les gens font à sarko, on les laisse le decrédibiliser.

        Il faut juste qu’on répète pendant u certain temps que Hollande n’est président du conseil général que depuis 2008, qu’en 2008 déjà la dette était énorme et que si l’on compare les trois années qui précède 2008 la dette de la Correze à filer d’une manière exceptionnel dans les +60% je crois, alors que depuis 2008, ces 3 dernières années,elle n’a cru « que » d’environs 15% alors que depuis l’état a transféré pas mal de charge.

        • Nicolas(Nantes) dit :

          tout à fait d’accord Amelle. Mais je suis sûr que les réponses vont se faire et bien se dire.

          Et j’ose encore espérer que Sarkozy aura du mal à se dédouaner de sa gestion catastrophique en reportant tout sur l’endettement de la Corrèze :) S’ils n’ont que ça, c’est plutôt bien parti je pense.

          Perso, pour moi, l’angle d’attaque le plus gênant est l’argument suivant : Hollande a du mal à trancher et à prendre des positions claires même si elles ne font pas plaisir. Mais il a 6 mois pour prouver que c’est faux :)

          • Amelle dit :

            Je veux bien que l’UMP disent que Hollande à du mal à trancher mais ils faudrait qu’ils nous disent sur quoi.

            Perso je ne pense pas que cette critique viendra de l’UMP, tout simplement parce que jusqu’à maintenant, il ne sont clair sur rien vu qu’il n’ont aucun projet.

            Si cette critique sort, elle viendra de Melenchon, des verts et de Chevenement qui eux veulent un programme avec des mesures concrètes et précises pour se positionner par rapport à celles-ci.

            J’espère que contrairement à 2007, il y aura au PS une vrai cellule de riposte assez performante, qui ne se contente pas d’être dans la defensive mais qui soit aussi capable de passer par l’offensive.
            Pour cela il faut une organisation assez performantes de la campagne, n’oublions pas qu’en 2007, Berlusconi qui a rarement perdu une campagne électorale, c’est vanté d’avoir été le conseiller de Sarko. Il pensait à l’époque que c’était grace à lui si la machine UMP-Sarko avait bien fonctionné

          • denise dit :

            Un des avantages à avoir fait ces primaires sans trop tarder et d’avoir notre candidat tôt (pour ma part, j’étais même pour le faire encore plus tôt), c’est justement d’avoir le temps de peaufiner les arguments et de préparer les ripostes. Une partie de notre travail va être de déceler tous ces plans d’attaque et le Net a de la mémoire. Beaucoup vont être repris des petites phrases de la campagne ; et après tout, ça va être plutôt pratique. Perso, j’ai déjà une liste un peu fournie. Et quel que soit ce qu’on pense des divers candidats, c’est Hollande qui offre le moins de prise à la critique, aucune casserole, le côté homme « normal » est un atout.

  • maman dit :

    FELICITATIONS!Une belle victoire en attendant la vrai, qui j’espère sera eclatante.J’ai vu ici et là les différents engagements des candidats et ceux de François Hollande et je souhaite que la gauche prenne date pour rétablir une terrible injustice qui frappe les salariés dans notre pays.
    Lorsque un employeur décide de se séparer d’un salarié,même s’il n’existe aucun motif sérieux et valable , celui-ci arrive toujours à sa fin et c’est ensuite au salarié victime de l’injustice qu’imcombe la charge d’aller se défendre aux prudhommes, avec toute la longueur de la procédure que l’on connait, qui peut durer des années et bien sûr c’est sur cette attente que compte l’employeur pour décourager les plus tenaces.C’est la loi du plus fort(cad la loi de la jungle).ON COMPTE SUR UN FUTUR PRESIDENT DE GAUCHE POUR RETABLIR L EQUILIBRE ET FAIRE REFLECHIR A DEUX FOIS UN EMPLOYEUR AVANT DE LICENCIER ET SURTOUT D’ENCOURAGER UNE VERITABLE PROCEDURE AMIABLE.Pour cela, je propose qu’une provision égale au nombre de mois d’attente que dure la procédure prudhommales,soit retenue, et que celle-ci soit versée en plus des autres indémnités(conventionnelles et préjudices)si l’employeur est condamné.Ainsi, l’équilibre de force sera rétabli et l’employeur sera contrAint de mettre en oeuvre une véritable procédure amiable et non pas appliquer la loi du plus fort avec tous les dégâts que cela cause aux salariés qui souvent ont donné toute une vie et sont remerciés sauvagement.
    MERCI DE RELAYER ET AMPLIFIER POUR LA VICTOIRE FINALE

  • marie mcb dit :

    Immense succès démocratique ce soir.
    Un élan pour l’avenir.
    Bel automne en Corrêze et bel espoir pour la France.
    Je me souviendrai longtemps de la gaieté qui régnait dans les bureaux de vote.
    La droite est KO ce soir.

  • Amelle dit :

    Tiens Marine Le Pen qui n’a jamais gagné une élection, qui a hérité d’un parti tout simplement parce que son nom de famille est « Le Pen », qui a viré tout ceux qui lui faisaient de l’ombre y compris ceux qui était fidèle à son père depuis des décennies pour être soit disant désigné par un simulacre de primaire interne, Marine l’héritière traite Hollande qui a gagné tout ces mandats d’apparatchik, franchement on aura tout vu….

  • Amelle dit :

    Cette primaire à non seulement permis d’élire le candidat en créant une dynamique et un élan qui si bien utilisé permettrait à la gauche de gagner, mais en plus et ce n’est pas rien, l’élection de Francois Hollande telle qu’elle c’est déroulé permet de refermer une fois pour toute le chapitre Pacte de Marrakech et le Congres de Reims.

    Aujourd’hui débute la vrai campagne présidentielle, pour garder la dynamique, la stratégie doit être différente mais il faudra toujours faire en sorte de rester ouvert vers la société et la population.

    Il est faux de croire qu’avec l’impopularité de Sarko, le tour est joué … pas du tout, ça va être plus compliqué que cela. Hollande a raison, il faudra battre la droite et à l’extrême droite, il faudra aussi ne pas oublier qu’il faut coupler la campagne présidentielle et la campagne législative.

    Bref il faudra la jouer fine ….

    • Jonas dit :

      Absolument. La bataille sera rude et est loin d’être gagnée, d’autant plus qu’avec Sarkozy, il faut s’attendre à tout, même le pire, surtout le pire.

    • Martin dit :

      Ce sera sans moi, cette gauche là ne m’intéresse plus

      • Amelle dit :

        Si tous ceux qui ont voté pour quelqu’un aux primaires boudent les autres à chaque fois que leurs champions à perdu boudent les autres, on est mal barré.

        Cela dit Hollande à encore 6 mois pour te convaincre de voter pour lui, il finira bien par y arrivé … la droite ça reste Sarko

        • Christine dit :

          Bien dit Amelle, pour ma part j’ai soutenu et soutiendrai Ségolène Royal et comme l’a bien dit FH il n’y aura pas ce coup-ci deux campagnes comme en 2007 (en fait une pour et l’autre contre …) , et sans cela nous n’aurions pas eu 5 ans de perdu .
          En effet le pacte et le congrès sont désormais dans le passé !

          • Pablo dit :

            « comme l’a bien dit FH il n’y aura pas ce coup-ci deux campagnes comme en 2007 (en fait une pour et l’autre contre …) »

            Ce n’est pas ce qu’à dit Hollande et votre présentation ne correspond pas à la réalité des faits.

            En 2007, l’équipe de campagne de la candidate de l’époque et la direction du PS fonctionnaient un peu séparément, sans trop se concerter. D’où les nombreux couacs et les rétropédalages des uns, des autres.

            Le PS a fait campagne pour sa candidate, ni contre elle, ni pour un(e) autre. Que certain(e)s aient trainés des pieds soit, mais ne confondez pas l’attitude de quelques individus avec l’attitude générale du PS. C’est inutilement blessant.

          • Christine dit :

            Pablo, il n’y a rien de blessant et justement il ne faut pas que ça recommence, et c’est bien pourquoi FH l’a dit …

            http://www.lemonde.fr/primaire-parti-socialiste/article/2011/10/17/harlem-desir-juge-necessaire-d-elargir-la-direction-du-ps_1588908_1471072.html

    • Martin dit :

      Vous avez déjà écarté d’un revers de main les 43% qu’a fait seule Martine Aubry face au reste ligué contre elle. C’est comme ça que vous pensez rassembler?

      Belle machine à perdre que cette association de la carpe et du lapin

  • Jonas dit :

    Rassemblement imédiat. Belles images. Beau discours.
    Tous derrière François.
    Sarkozy a fait trop de mal à la France, qu’il dégage en mai 2012 et que, pour le bien de la France et des français, les difficultés commencent enfin pour les socialistes et leurs alliés !

  • Nicolas(Nantes) dit :

    Bravo à François et maintenant, tout le monde derrière lui :)

  • Martin dit :

    Je vis ces résultats comme en 2002. En 2012 nous aurons le choix entre la droite et la droite.

    En 2002 j’ai voté Chirac et je l’ai regretté, je ne recommencerai pas en 2012. Je ne me déplacerai pas. Hors de question de validé une politique qui va décevoir dès 2013.

  • Amelle dit :

    Je pense qu’il serait juste que les responsables et candidat PS, tous en coeur remercient l’UMP notamment Copé et Morano qui avec leurs mauvaises foi ont contribué à leur manière au succès que de ce second tour.

    Honnêtement, les bonnes manières, l’élégance, la finesse voudrait que demain matin, le PS envoi au siège de l’UMP un énorme bouquet de roses rouges avec un petite carte sympathique écris dessus, par exemple:

    « Merci pour votre implication, restez tel que vous êtes, ne changez surtout pas »

    • Jonas dit :

      lol !

    • Nicolas(Nantes) dit :

      ça c clair, le Copé, faut surtout pas le changer :)))

      J’attends son « vous savez, +7% sur 4% de Français, ça ne fait que… Faudrait donc un peu relativiser tout ça » :))

  • Sebastien M dit :

    Je deplore egalement les ecarts de langage de part et d’autre, neanmoins, permettez moi de rappeler que l’enjeu de cette primaire n’est pas seulement de choisir le meilleur candidat pour battre M Sarkozy en 2012, mais aussi de presider la France jusqu’en 2017. Or si je pense que tous les candidats sont en mesure de battre le president sortant, Francois Hollande ne m’a pas convaincu quant a ses capacites de leadership et de courage pour operer les changements necessaires pour la France. Je trouve M Aubry plus combative et courageuse. Alors evidemment, F Hollande est entoure d’une merveilleuse equipe et il trouvera sans probleme un tres bon premier ministre dans ses rangs… mais le Premier Ministre aura besoin de l’ambition, de la vision, et du courage du President pour reellement mener a bien son projet… c’est pour cette raison que je prefere M Aubry a F Hollande.

  • Bretin Jean Paul dit :

    Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a tendu la main aux électeurs d’Arnaud Montebourg , jugeant que le député de Saône-et-Loire était un « jeune lion » qui a fini par « miauler très doucement » en affirmant son soutien à François Hollande.

    « C’est un choix qui doit surprendre beaucoup de ceux qui ont voté pour lui au premier tour » de la primaire PS, a dit M. Laurent, responsable de la coordination de campagne de Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), dans un entretien au JDD.fr. « On le présentait comme le jeune lion qui rugissait très fort, il finit en miaulant très doucement. A ceux qui ont voté Montebourg au premier tour, je leur dis : le seul programme qui reste fidèle à ce que vous avez essayé de dire, c’est celui du Front de gauche. Nous leur tendons la main », lance-t-il.

    Pour le numéro un communiste, « les idées portées par le Front de gauche commencent à rayonner très au-delà de notre électorat et sont en voie d’être majoritaires dans la gauche et le pays. Mettre un coup d’arrêt au pouvoir des marchés financiers est une idée très rassembleuse ».

    Sans dire sa préférence pour Martine Aubry, M. Laurent affirme la trouver « combative » et salue le fait qu’elle dise « vouloir se distinguer de la stratégie de rigueur totalement assumée par François Hollande. Mais les mesures qu’elle annonce sont insuffisantes », dit-il.

    • Martin dit :

      il a gagné, à la vue des résultats de ce soir je quitte le Ps pour rejoindre le front de gauche.

      J’espère que nous serons nombreux.

      Le choix entre la droite de Sarkozy et celle d’Hollande sera difficile.

      Pour l’instant Mélanchon au premier tour, abstention au second

  • stone dit :

    Les remarques de Pablo sont tout à fait judicieuses.Il est évident que le corps électoral ne sera pas exactement le même que le 9. Ceux qui n’iront plus voter sont logiquement ceux qui avaient choisi un des « petits »candidats. Quant à ceux qui voteront pour la 1ère fois et qui ne seront pas sûrement très nombreux, on ne peut pas savoir en effet… Mais je pense que ces modifications ne joueront qu’un rôle marginal.

    • Nicolas(Nantes) dit :

      moi je suis curieux de savoir si le débat de mercredi a influencé la donne ou pas.

      Mais comme le dit Martine, de toute façon, lundi, on fait la fête !

    • Harry Haller dit :

      « Quant à ceux qui voteront pour la 1ère fois et qui ne seront pas sûrement très nombreux  »
      il me semble que ça non plus on ne peut pas le savoir. Tout le monde s’attendait à un essoufflement de l’audimat au fur et à mesure des débats, il n’en a rien été: le face à face Aubry/Hollande a fait un carton (et il semblerait que ce débat ait légèrement fait bouger les tendances, pas au point de les inverser il est vrai). Les responsables verts appelaient à ne pas se mêler de ces primaires pour ne pas nuire à de futures négociations en vue d’un rassemblement, et au final ils sont nombreux à se lâcher à titre personnel: Bové, Duflot, Baupin et d’autres en faveur d’Aubry. Cette primaire est une première et ce sont en grande partie des électeurs très politisés qui s’y intéressent et se sentent concernés. Les modifications du corps électoral au second tour pourraient donc avoir une importance pas si marginale que ça.

  • Jean dit :

    Vous êtes bon dans la retape !
    J’ai compris en lisant votre  » article que :
    ces primaires sont faites pour masquer les problèmes de
    leadership. S’ils n’avaient pas fait les primaires, ils se seraient
    empoignés comme des chiffonniers.

    Vous aurez du mal à expliquer comment on peut rassembler les idées de A. Montebourg, celles de Valls et les lier avec Royal .

    Vous êtes figé, dans la social- démocratie . Cela il faut le dire .
    Ce sont les électeurs de gauche, comme moi, qui de l’extérieur vous ferons influer vers les fondamentaux du socialisme de Léon Blum

    • Nicolas(Nantes) dit :

      Ca m’amuse toujours de faire référence à de hauts personnages politiques en omettant de dire qu’en l’espace d’un siècle, tout change. Qui dit que Blum aujourd’hui aurait proposé le même socialisme ? Rien, donc…

  • stone dit :

    Il faut quand même essayer de savoir pourquoi Holl. a obtenu 39% des voix au lieu des 42 ou 43 voire plus que tout le monde( même ses concurrents!)escomptait.Je pense qu’un certain nombre d’électeurs(comme en 2002)ont voulu se faire plaisir en votant pour un « petit » candidat correspondant mieux à leur sensibilité au lieu de voter « utile ». De plus, ça ne tirait pas à conséquence comme en 2002! Comme quoi, les 1ers tours sont évidemment plus imprévisibles que les seconds!!!

  • stone dit :

    Pour mieux appréhender le problème des reports de voix , il faut se placer du point de vue d’Aubry.
    Pour être élue, elle a besoin de récupérer plus de 20% des votes: il lui faudrait donc obtenir la totalité des Montebourg et une partie importante des Valls et des Ségolène. C’est évidemment impossible même si les candidats ne sont pas propriétaires de leurs voix. Donc, elle n’a aucune chance d’être élue…

    • Pablo dit :

      Vous raisonnez avec un nombre d’électeurs supposé constant d’un tour à l’autre, or il peut y en avoir plus (la question est alors: vers qui vont-ils se porter ?) ou il peut y en avoir moins (et dans ce cas à qui vont-ils manquer ?). Sans compter que des électeurs auront pu changer de choix d’une semaine à l’autre. Hollande est sans doute parti pour gagner mais rien n’est certain.

    • Nicolas(Nantes) dit :

      C’est évident que Hollande, avec 9 points de plus au premier tour et le ralliement des 4 autres candidats éliminés, part avec une très belle avance et est donc le grand favori. Maintenant, on sait aussi qu’il ne fera jamais la totalité des scores cumulés des autres…

  • Alceste dit :

    On se demande quel est l’intérêt pour le pays à faire l’éloge de l’unanimisme, forcément suspect comme il en va toujours dans ce cas. Contrairement à ce qu’on entend proclamer, cet espèce de monothéisme de circonstance n’a de valeur réelle que si l’on en admet les bornes, celles d’un parti auquel il faut donner du cœur. Pour ce qui est de l’opinion, pour autant qu’elle puisse encore revendiquer son indépendance à l’égard du système médiatique, ces serments d’unité font tellement partie de la routine qu’ils ne peuvent susciter au mieux que de l’ennui. Quant au parti (et à la perception de son rôle), on se demande comment il pourrait en tirer profit quand l’unanimisme en question vise en pratique à disqualifier … sa première secrétaire, à grands coups d’arguments spécieux, ce qui en tout état de cause est une étrange façon de stimuler l’unanimité des ardeurs militantes. On objectera bien sûr la nécessité de la « dynamique », ce fameux portemanteau où chacun est prié d’accrocher sa veste avant la réunion, en attendant l’ordre du jour. Cela peut valoir pour le catéchumène ou le baroudeur de toujours comme il en reste. Mais il est bien imprudent de croire encore que l’opinion se laisse enrôler de cette façon. L’opinion ne signe pas, elle exige, elle ne fait pas quartier. On pourrait presque dire dans ce sens qu’elle est son propre adversaire. Alors, oui, il ne faut pas se tromper d’ennemi. Mais il faut commencer par ne pas se tromper d’arguments non plus. Cette primaire, cette pratique d’importation érigée en panacée sous le drapeau de la modernité démocratique, pourrait être à terme un poison. L’antidote est à trouver. Il n’est sûrement pas dans l’arrogance.

  • […] heures. Merci Arnaud ! Sur son blog, Pierre Moscovici publie un billet pour remercier Arnaud Montebourg. Extraits : «quelques mots pour dire mon plaisir […]

  • Christine dit :

    François Hollande ne doit pas laisser dire n’importe quoi …

    http://lci.tf1.fr/politique/peillon-aubry-a-le-label-marine-le-pen-6766317.html

    • Amelle dit :

      Je suis d’accord, Peillon est toujours aussi excessif de plus il tape en général à coté, rarement dans le mile.

      C’est rare de voire qu’un ancien prof a si peu le sens de la mesure

  • atlantis973 dit :

    De toute façon, il faudra bien se rassembler d’une manière ou d’une autre, que le candidat soit François Hollande ou Martine Aubry, c’est la condition du succès.
    J’ai déjà voté François Hollande dimanche dernier après avoir hésité un temps avec Arnaud Montebourg, mais les positions de Hollande par rapport à la jeunesse (comme beaucoup de jeunes encore au lycée, je suis plein d’inquiétudes sur mon avenir), son projet novateur, ambitieux et réaliste et sa personnalité m’ont poussés à le soutenir et je ne le regrette pas.
    Le problème est que tout le monde semble avoir compris cela, Royal nous a rallié après avoir été agressive vis-à-vis d’Hollande, Valls et Montebourg unis pour un désir de victoire et en face, Martine Aubry continue à fournir d’arguments l’UMP qui doit se délecter de ses déclarations contraires à l’union d’une famille politique.
    Elle montre qu’elle est incapable de tenir une campagne face à un camarade, perd son sang froid lors d’une primaire, quand François Hollande montre qu’il est prêt à 6 mois de campagne présidentielle et 5 ans de présidence, imaginez une seconde face à Sarkozy ou le Pen, jamais nous ne serions en mesure de l’emporter.
    J’ai pleinement confiance en un succès dimanche et je pense que le camp Aubryste sera en mesure de se rassembler autour de François Hollande, et je sais que en cas de défaite, toute l’équipe de François Hollande se rassemblera derrière Martine Aubry pour battre Sarkozy.
    Mais, ce que je souhaite avant tout, c’est Hollande président de la République (et pourquoi pas Mr Moscovici premier ministre, je ne le connaissais pas, il montre lui toutes les dispositions de ce type de fonction)

    • papou dit :

      « son projet novateur, ambitieux et réaliste et sa personnalité m’ont poussés à le soutenir et je ne le regrette pas. »

      Tu le regretteras sûrement à la présidentielle!

      • atlantis973 dit :

        je ne le crois pas, son projet est intelligent et François Hollande saura faire le consensus pour mélanger à son projet un peu du projet des autres candidats socialistes.
        Il sera un grand président pour la France, j’en suis absolument convaicu.
        et à la présidentielle, il a été le seul à avoir senti le danger de la défaite de Jospin en 2002 à cause d’une campagne trop molle (comme quoi, déjà) et tournée trop tôt vers le second tour. il ne commettra pas cette erreur, même si les choses seront autrement plus serrée qu’annoncé dans les sondages (pour la présidentielle, pas la primaire, la victoire d’Hollande sera large)

        • cricri dit :

          Hollande président de la France? Et pourquoi pas mon voisin, cariste chez Carrefour?
          Mais en socialisme, le rêve a du bon.

  • Martin dit :

    Il n’a pas honte Montebourg.

    Ceci dit c’est parfait. Tous contre Aubry, si elle fait seulement 47 c’est elle qui aura gangné.

    De toutes les façons Monsieur JAMAIS je ne voterai Hollande au premier comme au second tour et je ferai tout comme beaucoup pour que cette pseudo gauche.

    Un socialiste qui comme beaucoup vous déteste.

    • Amelle dit :

      C’était previsible,

      Mardi Montebourg expliquait qu’avant de soutenir Aubry avec reconstructeur en 2008, il avait négocié avec elle le fait de reprendre le thème de la 6e république.
      Elle devait défendre cette proposition en temps que 1er secrétaire. Une fois secrétaire elle à demandé à Valls un rapport pour enterrer cette idée, ensuite il y a eu l’affaire Guérini, Aubry le soutenait jusqu’à ce que la justice s’en mêle.

      Il a attendu des excuses d’Aubry, il ne les a jamais eu.

      Normal qu’il ne lui fasse plus confiance et qu’il préfère Hollande.
      D’ailleurs lui même le dit ce n’est pas une histoire de programme, pour lui ils sont équivalent. Il pense juste qu’Hollande est meilleur rassembleur, il pense pouvoir mieux travailler avec lui.

    • Pablo dit :

      C’est marrant comme on continue de raisonner comme dans un congrès. Le rassemblement des candidats non qualifiés autour d’Hollande est incontestablement un atout pour ce dernier, le nier est absurde, et peut convaincre quelques indécis.

      Mais on ne sait pas combien de personnes vont se déplacer pour le second tour ni l’orientation exacte des reports de voix (on peut supposer que les électeurs de Valls et de Baylet iront vers Hollande, c’est bien plus incertain pour ceux de Royal et Montebourg). Ca reste encore ouvert, même si ne me fais pas d’illusion sur l’issue final.

      Vu le ton de cette dernière semaine de campagne, il est plus que temps que les primaires finissent. Dans les deux cas, le rassemblement va être difficile.

  • […] heures. Merci Arnaud ! Sur son blog, Pierre Moscovici publie un billet pour remercier Arnaud Montebourg. Extraits : «quelques mots pour dire mon plaisir […]

  • guillaumeA dit :

    Bienvenue a Arnaud dans l’équipe gagnante.
    Une sorte de DREAM TEAM;

    Hollande a maintenant toute les cartes en mains pour former une équipe de choc fasse a Sarkozy.

    Valls pour donner un gage de rigueur.
    Royal avec son expérience de candidate présidentielle et son impact dans les classes populaires.
    Montebourg ;la nouvelle star du socialisme qui donnera l’effet nouveauté et ses thèmes qui font mal a la droite…

    • Martin dit :

      Et la moitié des socialistes qui ne le soutiendront pas. Avez vous oublié qu’il y a des électeurs?

    • Amelle dit :

      Effectivement il faudra aussi penser à associer Aubry …

      Les esprits « commencent » à s’apaiser, c’est bien. Maintenant espérons qu’il y aura autant de monde que dimanche dernier, que l’organisation soit plus efficace.

      Je trouve la lettre d’Hollande à Montebourg bien tourné, Hollande commence à se lâcher, un peu plus audacieux… c’est mieux. Qui sais peut être qu’il commence à penser différemment, qu’il sort des schéma classique pour être un vrai candidat neuf?!.

      Lundi on tourne la page et on passe à autre choses. Passer à une autre stratégie …là il faudra bien penser différemment avec un candidat classique, normal mais une campagne moderne, qui insufflera du dynamisme.

      • Benoit16 dit :

        Aubry? Il y a peu elle se rêvait en ministre de la culture. Pas de problème.
        Ce n’est pas à ce poste qu’elle pourra déranger.

        • papou dit :

          Mon avis est que si la 1ère Secrétaire est désavouée alors elle devrait démissionner; après tout elle n’est pas payée pour ce poste. Autant se retirer. Et observer la défaite annoncée, remake de 2007, du PS en 2012;
          vous l’aurez voulue!

      • Nicolas(Nantes) dit :

        Oui Amelle, d’accord avec toi.

        La première chose à faire lundi : le gagnant doit tendre la main au perdant, et ce immédiatement, sans ambiguïté.
        Il n’y a rien de pire pour une majorité gagnante qu’une minorité réticente ou rejetée.

    • papou dit :

      « Royal avec son expérience de candidate présidentielle et son impact dans les classes populaires »

      Ah bon. Avec ses 6,95% à la primaire citoyenne?

      On se fiche de qui, là?

      • Nicolas(Nantes) dit :

        Ce n’est pas parce qu’elle s’est plantée là qu’elle n’a pas d’expérience d’une campagne présidentielle. Les deux choses n’ont rien à voir.

        Oui, ce n’était plus du tout le moment de Royal en 2011, mais elle a une expérience des campagnes. Donc oui, faudra bien utiliser cet aspect-là.

    • papou dit :

      « Hollande a maintenant toute les cartes en mains pour former une équipe de choc fasse a Sarkozy »

      Equipe de choc? Certes. Mais n’oubliez pas que celui qui se présente à la magistrature suprême c’est M. Hollande, pas son équipe. La vérité est plus simple: DSK « empêché », le PS n’a plus de leader et ce n’est sûrement pas une primaire citoyenne qui changera les choses.

      • Nicolas(Nantes) dit :

        Faut pas être si radical.

        Moi aussi, j’aurais voté DSK mais la réalité est que nous avons le choix entre Aubry et Hollande et que l’un des deux devra battre Sarkozy. C’est la seule chose qui compte.

        On peut regretter DSK, on peut regretter que Royal ait perdu, on peut regretter que Montebourg n’arrive que 3e, cela n’a aucune espèce d’importance.

        Il faut toujours faire avec la réalité, et non les fantasmes.

        • cricri dit :

          Oui, et la réalité c’est que DSK n’est plus en course. Et je ne suis pas « radicale » sur ce coup-là, juste un tantinet lucide.

      • guillaumeA dit :

        Oui une équipe de choc.

        Sarkozy a voulus tout faire tout seul,il faut présenté un chef de l’état avec un gouvernement.
        L’impact est plus important car chaque électeur peut trouver dans un des lieutenants quelque chose que le candidat ne donne pas.
        Valls parle mieux de la sécurité que Hollande, il faut le mettre en avant. Les électeurs vont se dire que lui comme ministre c’est bien pour ce poste.

        Montebourg est a bien utilisé. Je suis persuadé que sa » démondialisation » va être repris dans une forme light par l’équipe de campagne car cela a un très bon accueil(les études de sondages vont confirmer)et que les autres partis veulent récupérer le thème.

        • Pablo dit :

          Personnellement je préférerai Jean-Jacques Urvoas comme monsieur sécurité dans la future équipe Hollande, si ce dernier l’emporte demain, que Manuel Valls. Au moins Urvoas a travaillé sur le fond, Valls s’est contenté de postures…

          • Amelle dit :

            Pour nommer un ministre, il faudrait gagner les legislatives, en passant par la présidentielle pendant qu’on y est.

            Decidé maintenant des ministres et des ministères et le meilleurs moyen de casser la campagne pas encore commencée.

            Déjà que Valls et Urvoas ..Dray et Batho aussi et d’autre intéressé par le thème,travaillent ensemble, nous sorte des propositions, débattent avec les syndicats et experts puis débattent du sujet avec la population pour enrichir le programme et ensuite le/la candidat(e) arbitrera et une fois élu(e) choisira la personne la mieux à même à être ministre.

          • Pablo dit :

            Amelle

            Il va de soi que distribuer les postes ministériels avant d’avoir gagner la présidentielle et les législatives est un poil précipité.

            Mais une équipe de campagne peut préfigurer un futur gouvernement – même si c’est jamais totalement le cas, logique politique électorale oblige – c’est avant la présidentielle qui faudra la forger.

            Hollande ou Aubry devront nommer un monsieur/madame sécurité dans leur équipe de campagne, à charge à ce dernier/cette dernière de faire travailler d’autres responsables sur le fond etc.

            C’est comme ça que je vois les choses en tout cas.

Flux RSS des commentaires de cet article.