Dans les médias

Emission spéciale de France Inter avec Pierre Moscovici

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 10/11/2011 à 16:24

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de Patrick Cohen pour une émission spéciale en direct de Besançon.

Retrouvez ses interventions à 8h20 et 8h37.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , ,


94 commentaires

  • Personne ne conteste les dangers du nucléaire.
    Combien coutera l’arret et le démantellement?
    Combien faut il de temps pour mettre en place les solutions alternatives?
    Comment inciter les utilsateurs à aller vers le LED, le solaire etc,etc.
    ?
    Alors le grand Yaka et le faut con ne sont pas au PS et FH a raison de délivrer le message qu’il porte: »Oui à un changement reflechi et quelles bonnes solutions adopter, et sous combien d’années »
    je suis persuadé que c’est ce qu’il dira lors de la veritable bataille.
    Comment, quoi, combien cela coutera et le tempo.C’est cela qui sera éco-responsable :reflchérie, quantifier et faire c’est diriger!!!!!

  • Maggy O'Teen dit :

    Eh vous vous aimez bien les mecs !
    C’est d’un exhibitionnisme maladif vos blogs. Vous pouvez taper sur Sarko, vous êtes pire que lui dans ce domaine
    Pierre Moscou-Vichy orphelin de DSK : je vous présente mes condoléances les plus partouzardes, pardon partisanes. Encore un mec de droite dégagé.
    Pour ce qui est du nucléaire, malgré vos tronches bien pleines, vous n’y comprenez rien et vos décisions ne sont que la preuve de soumission au lobby .
    Comme vous n’avez certainement pas d’informations correctes, achetez les dossiers du Canard « Nucléaire C’est par où la sortie ? Le grand débat après Fukushima » . Vous en apprendrez plus que par la maffia Mines-Ponts.
    Salut non camarade.

  • En attendant s’aventurer dans la tempête en pédalo, pour moi c’est trés courageux.Peu de gens oseraient et surtout pas Mélenchon qui ne sait pas nager et Sarko lui ne se déplace que dans du lourd de luxe des yachts ou des supers avions.
    Donc FH brave les vagues de la connerie mélanchoniste.Babar en ballon m’a enchanté par ses capacités (lorsque j’étais petit) à faire des tas de choses que personne d’autre que lui ne pouvait réaliser.Alors Messieurs les jaloux » Chatel un petit retour à l’école pour les cours sur les fractions , un retour aussi pour Barouin et Copé,pour l’effraction .
    on peut continuer mais la bave de ces coincés de l’esprit, surfant dans le caniveau de la bétise ne peut atteindre la sérénité de FH, qui peu prendre de la hauteur et rappeler à ces gens là que la reflexion sur les problemes de notre pays , mérite juste un peu de respect.
    Nos amis pré-cités n’ont du temps que pour la connerie, connerie qu’il ils connaissent bien car c’est là qu’il excellent n’est ce pas CHatel, Copé, Barouin combien font 5 ans de sarkosysme : »Plus de 500 milliards, j’irai plus loin 650 plus les engagements à venir allez vous laisserez 950 milliards d’engagements et de dettes à la fin avril.Je dis une grosse bétise; Excusez moi les engagements financiers, les créances effacés pour le soutien et les prets sur emprunt d’état on devrait être tout pret des 950!!!!!
    Messieurs les socialistes sortez les calculettes, mettez en avant les engagements du grand homme des tas de dépenses la star des tsars, j’ai nommé Nicolas 1er le dépensier, le roi des cadeaux sur emprunts.Il va bien son frere , c’est l’opulence n’est ce pas Olivier, les affaires continuent pendant la faillite.Pendant le franjin brasse de l’air, l’autre brasse le pognon.Messieurs du socialisme faites valoir votre plan, ne répondez pas à l’insulte mais svp sortez les chiffres , expliquez aux français la vraie réalité.Qu’est ce qui vous fait peur dans cette réalité????

  • guillaumeA dit :

    On peut critiquer Mélechon mais la réponse de Pierre est complètement folle.

    Mélenchon a une idée fixe: le peuple fasse au marché financier. Pour lui Hollande ne va pas prendre traiter le problème de la finance…donc Hollande va se faire dévoré part les marchés financiers.

    Il faut répondre au demande de Mélenchon et pas l’insulter avec l’extrême droite.
    Répondre Répondre Répondre par des idées et des propositions.

    Le reste est assez critiquable et fait perdre des points a Hollande.

    • Christine R dit :

      On n’insulte pas du tout Méluche, il est candidat et il dit ce qu’il veut, mais vous me faites tous marrer avec vos points perdus!on est pas en train de jouer à la marelle. Evidemment qu’Hollande a perdu des points et qu’il va encore en perdre, c’est écrit parceque nous sommes en démocratie et pas dans une dictature. En démocratie les elections se jouent avec des écarts faibles, c’est l’inverse qui serait inquiétant.
      Hollande peut négocier, adapter son programme aux évolutions de l’économie, mais s’il se reniait ce n’est pas des points qu’il perdrait, c’est l’election.

  • Infox dit :

    La Méluche en remet une couche sur son blog!

    « Sur Radio J, Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande dérape. Il se croit bien inspiré en m’accusant de faire le jeu de la droite et de l’extrême droite parce que j’ai fait mouche en comparant le candidat socialiste à un capitaine de pédalo dans la tempête. Il aurait mieux fait de garder sa salive pour condamner la présence de l’extrême droite appelée au gouvernement en Grèce par ses amis socialistes du Pasok. Ou pour expliquer la présence de ceux-ci aux côté de la droite dans le gouvernement du banquier Papadémos. Proposerait-il la même chose en France dans un cas similaire ? Ce ne serait plus un pédalo mais le radeau de la méduse ! »

    • guillaumeA dit :

      D’un côté l’extrême droite est dans le gouvernement et personne dit rien.

      La Grèce cela des mois que Melenchon dit que cela allait mal tourné, on peut dire qu’il avait raison.

  • Footnote dit :

    Pour faire le pendant de h-toutcourt ci-dessous, la blague du jour:

    – Tu as vu Mario Monti… à la télévision ?
    – Non, mais j’ai vu Marine monter… dans les sondages !

  • Lomont dit :

    Pierre et le nucléaire (et le loup)

    Aussi bien Pierre que la Fondation Jean Jaurès devraient remettre à jour leurs connaissances sur les questions d’énergie et sur la production d’électricité en particulier.

    Pour ma part, j’ai trouvé des informations récentes, précises et chiffrées.

    Ici http://energeia.voila.net/index2.htm

    Tous les nouveaux projets nucléaires conduisent à un coût excessif de la production d’électricité, l’EPR étant le plus coûteux de tous avec 81 euros/MWh.

    Les énergies renouvelables se substituent à la fois au nucléaire et au charbon comme le montre les statistiques sur l’électricité en Allemagne depuis dix ans (début de la sortie du nucléaire).

    L’électricité éolienne coûte moins cher que celle qui sortirait de l’EPR si sa construction n’était pas abandonnée, et moins cher bien souvent que le nucléaire actuel (à partir de 28 euros/MWh pour l’éolien)

    La part du nucléaire dans la production mondiale d’électricité n’a cessé de diminuer au cours des dernières années, et diminuera encore dans les 20 prochaines années ou au mieux (au pire) restera stable, selon les chiffres de l’Agence internationale de l’énergie atomique.

    Avec tout son uranium importé, en particulier du Niger sans garantie de stabilité politique, la France n’a aucune indépendance énergétique avec le nucléaire.

    En 2020, la Chine produira plus d’électricité avec l’éolien et le solaire qu’avec le nucléaire.

    En 2020, l’Ecosse produira 100% de l’électricité consommée avec du renouvelable.

    • jpb dit :

      Avec un peu de chance, Hollande lit le blog de Moscovici…

    • Bangor dit :

      Vous avez « trouvé des informations récentes, précises et chiffrées »… et fausses. Il faut une bonne dose de mauvaise foi pour prétendre que les éoliennes pourraient produire de l’électricité moins chère que celle des centrales nucléaires. Il est certain que si on ne tient pas compte de l’amortissement dans le cas des centrales nucléaires, on peut biaiser le raisonnement.
      S’agissant de la Chine, la part du renouvelable dans le mix énergétique chinois devrait passer de 7% à 15% d’ici 2020. C’est peu. Pour le reste, c’est charbon, pétrole, gaz naturel et nucléaire. La Chine ouvre une centrale au charbon tous les quinze jours.

      • jpb dit :

        La République populaire de Chine dispose, en août 2011, de 4 centrales nucléaires de production d’électricité équipées de 14 réacteurs opérationnels.
        Le 16 mars, suite à l’accident de Fukushima, le conseil d’état a décidé de geler les autorisations pour de nouveaux réacteurs nucléaires.
        Le nucléaire représente 1,82 % dans l’électricité produite dans le pays.La Chine projette d’atteindre en 2015 un niveau de consommation d’énergies non-fossiles de 11.4% par rapport à la consommation totale d’énergie (l’objectif est d’atteindre 15% en 2020) et propose d’ajouter une capacité totale de 235GW en énergies renouvelables ou à émissions carbone réduites au cours des cinq prochaines années :

        Augmentation de 70GW de la capacité en énergie éolienne (elle est d’environ 42GW aujourd’hui). La Chine est désormais devenue le leader mondial en ce qui concerne la production d’énergie éolienne, avec les bénéfices que cela entraîne au niveau industriel, économique et dans le domaine de l’innovation et de la recherche.
        Augmentation de 5GW de la capacité en énergie solaire (elle est d’environ 625MW aujourd’hui).
        Augmentation de 120GW de la capacité en énergie hydroélectrique (elle est d’environ 210GW aujourd’hui).

        Le nucléaire devient une béquille pour les économies boiteuses.

        • Bangor dit :

          Tout le monde sait que tu es un grand spécialiste de l’énergie et que, pour toi, l’expertise se trouve sur wikipedia.
          68 réacteurs nucléaires sont en construction en Chine, ainsi que 2 EPR. Je ne sais pas combien cela représente de centrales, mais sans doute plus de vingt.

        • Bangor dit :

          @ jpb
          Puisque tu adores les citations issues du Net, voici ce que j’ai trouvé sur un site qui n’est pas wikipedia :

          « Contrairement à l’Allemagne et à l’Italie, l’Asie est loin de remettre en cause le nucléaire. La Chine a au contraire balayé les dangers de l’atome et accéléré ses projets de centrales. « Fukushima a dopé les tenants du saut technologique de la 2ème génération à la 3ème génération », explique l’économiste français Joël Ruet, chercheur au Centre d’étude sur la Chine contemporaine. Une « G3 » comme disent les spécialistes, qui se veut une version « low-cost » des fameux EPR français « hors de prix ». Une technologie moderne, plus sûre, et relativement bon marché, dont la Chine a acquis les brevets pour l’exploiter via ses deux géants du nucléaire que sont CNNC (China National Nuclear Corporation) et CGNPC (China Guangdong National Power Corporation). La moitié des projets de centrales dans le monde est aujourd’hui en Chine et le pays maintient le cap en passant de 15 à 70 de gigawatts d’ici 2020 et 200 GW en 2030. Soit l’équivalent de trois fois le parc nucléaire français actuel ! »

          • jpb dit :

            La suite de ton copier-collé depuis :

            http://www.novethic.fr/novethic/ecologie,environnement,energie,la_chine_bientot_leader_nucleaire/134188.jsp

            « Reste le problème des normes de sécurité et des contrôles. La Chine vient de terminer deux réacteurs de 0,3 GW chacun au Pakistan et commence la construction d’un troisième. Le pays est pourtant situé en pleine zone sismique et n’a pas ratifié, en outre, le traité de non prolifération nucléaire. Rien ne prouve donc que ces centrales n’auront pas un usage militaire. Au Vietnam, où la pénurie d’électricité est récurrente, on mise également beaucoup sur la technologie chinoise. 14 centrales sont en travaux avec l’aide de la Chine, mais aussi de la Russie et du Japon. Là encore rien ne garantit la sécurité des centrales et le régime de Hanoi n’est pas réputé pour sa grande transparence.

            Inquiétudes et critiques

            Des voix s’élèvent cependant sur les risques nucléaires. La critique la plus virulente a été émise par le professeur He Zuoxiu. Ce physicien de renom est l’auteur d’une tribune dans le « Science Times », dans laquelle il tire la sonnette d’alarme. Selon lui, ce « grand bond en avant du nucléaire » risque de se terminer par un désastre. Il estime que la technologie chinoise est loin d’être mature, que le pays n’a pas pris en compte les faibles ressources en uranium et, plus grave, que les études concernant la résistance des centrales aux tremblements de terre n’ont jamais été rendues publiques. La Chine, qui compte déjà 14 réacteurs nucléaires en activité, en construit actuellement 26 et 28 autres sont en projet. Plusieurs centrales sont situées dans des zones sismiques à risques. « Sommes-nous réellement prêts à affronter les conséquences de cette vitesse étourdissante dans le développement du nucléaire ? », s’interroge le professeur He. En Chine où la société civile est muselée, c’est la première critique ouverte lancée contre les projets gouvernementaux dans le nucléaire. Un texte qui a fait l’effet d’une bombe dans ce secteur. Certains ingénieurs avouent, du bout des lèvres, que le plus gros risque reste la résistance des centrales aux tremblements de terre. Les séismes sont fréquents dans cette partie du monde. »

            Merci de confirmer ( malgré ton aveuglement ) que le nucléaire EST fondamentalement une impasse. totale

          • Bangor dit :

            Tu veux vraiment avoir toujours raison, quels que soient les arguments qui te sont opposés. Je répondais simplement à ton affirmation selon laquelle la Chine aurait abandonné son programme nucléaire. Tu pourrais au moins reconnaitre que tu t’es trompé sur ce point au lieu de chager de sujet.

          • jpb dit :

            http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/legislatives-2012-duflot-je-suis-candidate-a-paris-15-11-2011-1721415.php?xtor=EREC-109—-1679691@1

            « C’est un accord juste et un tournant pour la politique énergétique, qui acte de vrais avancées : fermeture de 24 réacteurs, reconversion du retraitement du Mox, création d’un institut du démantèlement, décision de ne plus construire aucune centrale nucléaire, ni réacteur… »

            Mauvais perdant va…

            La Chine fait du grand n’importe quoi en vendant une technologie dangereuse construite sur des zones sismiques. Une attitude irresponsable.

            Le PS avec les écolos sont d’accord pour la sortie progressive du nucléaire, à moins que tu n’aies la lucidité suffisante de reconnaître cette décision politique ?

          • Bangor dit :

            Tu véhicules ce que raconte Cécile Duflot avec la mauvaise foi qu’on lui connait. A ma connaissance, et jusqu’à preuve du contraire, le PS n’est pas d’accord avec les écolos pour la sortie progressive du nucléaire. Si c’était le cas, les coûts seraient tels dans tous les domaines qu’on pourrait considérer qu’Hollande aurait perdu toute chance d’être élu président.

            En ce qui concerne le MOX, c’est le candidat socialiste lui-même qui aurait tiqué en découvrant ce passage après la signature de l’accord, et aurait donc refusé qu’il figure dans le texte, et fait part de ce point de vue à Cécile Duflot.

          • jpb dit :

            Mon pauvre Bangor, tu es toujours dans tes illusions passéistes :

            « Finalement, les négociateurs des deux partis ont acté la fermeture de vingt-quatre réacteurs d’ici à 2025, l’arrêt du retraitement et de la filière MOX (combustible), une politique en matière d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables. Mais aussi la réduction de la consommation d’électricité et la mise en place d’une filière du démantèlement des réacteurs. Il n’y aurait pas non plus d’études sur l’ouverture de nouvelles centrales… »

            http://www.lefigaro.fr/politique/2011/11/15/01002-20111115ARTFIG00668-le-ps-et-eelv-trouvent-un-terrain-d-entente.php

          • Bangor dit :

            Lis l’accord au lieu de ressortir une nouvelle fois ce qu’en disait la presse écrite hier à la suite des infos données par Duflot.
            1/ La fermeture de 24 réacteurs d’ici 2025 correspond à la diminution de la part du nucléaire de 75 à 50 %.
            2/ Hollande a refusé l’abandon de la filière MOX.
            3/ Il y a eu hier soir un gros clash de Delanoë-Hidalgo contre Aubry sur la candidature Duflot à Paris.
            J’espère qu’Aubry n’est pas en train de torpiller la candidature de François Hollande.

          • Bloggy Bag dit :

            Et en Iroise il y a du vent dans les voiles ! C’est de l’énergie renouvelable pas dans l’accord avec EELV !

            http://wordpress.bloggy-bag.fr/2011/11/16/legislatives-les-indignes-diroise/

  • Infox dit :

    Même Camba s’inquiète.
    « Franchement entre les oukases de Mme Eva Joly, les coups de gueules de Jean-Luc Mélenchon, et les coups de pub de Jean-Pierre Chevènement, ça sent le 21 avril. En tout cas cela donne de l’air à la droite qui n’en demandait pas tant ».
    http://www.cambadelis.net/2011/11/13/lunite-est-un-combat/

    • h-toutcourt dit :

      Peut-être aussi faudrait-il ne pas lui en donner, de l’air, à la droite !

      Le candidat est certes connu pour son aptitude à louvoyer pour concilier le chaud et le froid entre diverses tendances internes mais, aux présidentielles, on combat dans une tout autre catégorie !

      Il y a surtout, dans cette catégorie, celle des cocus de tous poils; ceux qui, au nom de l’Europe, ont successivement accepté:
      – l’abandon au privé de la création monétaire (Pompidou/Giscard, janvier 1973)
      – la desindexation des salaires sur les prix (Mauroy/Delors, juin 1982)
      – l’euro-mark et la perte de souveraineté monétaire (Jospin/Strauss-Kahn, 1999)
      – le TCE de 2005 (Chirac/Villepin, adoubés par Hollande/Sarkozy posant pour Paris-Match)
      – le TFUE issu de Lisbonne en 2007 (Sarkozy/Fillon, à qui le PS de Hollande s’abstint de s’opposer par la bouche de son porte-parole Moscovici )

      On comprend la blague à gauche, se differentiant à peine de celle à droite:
      Ce n’est pas UMPS, mais PSUMP… ça ne s’invente pas !

  • Benoit16 dit :

    « François Hollande n’est ni Babar, ni un capitaine de pédalo ».
    Voilà la réponse de Pierre Moscovici, proche du candidat socialiste, aux attaques conjuguées de Luc Chatel et de Jean-Luc Mélenchon.

    Ca c’est bien répondu.
    Avec une réplique pareille, en face, ils doivent être morts de trouille.
    Non? …. De rire?
    Ah bon…

  • LOYARTE dit :

    De toute façon ceux qui utiliseront l’injure ne gagneront rien.Ce n’est pas en injuriant un vendeur d’un produit que l’on vend le sien.
    Nous devons batir un vrai programme et l’expliquer point par point en langage simple et compréhensible pour chaque catégorie de français.
    Croyez vous qu’un retrait s’interresse à l’université
    Croyez vous qu’un joueur d’echec s’interressera à autre chos qu’à son jeu
    (oui et non) Il vous parlera en priorité de son jeu
    Les amoureux des spectacles et de cultures
    L’industriel
    l’écologiste
    l’agriculteur
    l’ouvrier
    Le commerçant
    Pensez vous qu’ils vous parlentde la même chose alors!!!!
    Détaillons le programme pour bien faire valoir les avantages à chacun d’un nouveau systeme fiscal, de répartition, d’aides aux ménages, aux petites et moyennes entreprises, aux étudiants aux chercheurs etc,etc
    Vous avez un projet porteur d’espoir maintenant il faut le vendre en porte à porte.Pour gagner réunissez 80% d’éléments qui lient les populations des differentes couches , en évitant de les mettre en concurrence, en évitant de les positionner en affrontement.
    Un chef d’entreprise doit réunir ses troupes pour gagner en dialoguant, en présentant un concept, un projet et en le faisant murir par les propositions et modifications de ses équipes pour faire gagner tout le monde.
    Unir et écouter pour gagner, gérer et transformer!!!!!Allez FH

  • LIBERTE 2012 dit :

    Le triple AAA est effectivement perdu.La maladresse que je qualifie de volontaire de l’agence n’est qu’un avertissement de plus pour dire au petit caporal: »Applique ce que l’on te demande, c’est tout »
    Sarkosy c’est plus de 500 milliards de dettes (prévue, je les annoçais avant son élection en 2007) Alors les super économistes ils sont ou?????
    Supprimer les rentrées financiers a été le choix de Sarko et il pronait l’endettement (écoutez ses discours) il pronait l’importation dus supprime américains, il pronait l’ultra libéralisme, la suppression de l’interventionnisme de l’état, c’est cela Sarko, et toute l’UMP et le centre qui ont tout voté.Méfiez vous de JUppé , méfiez vous de Juppé qui apparait aujourd’hui comme un saint , un homme pragmatique, neuf alors que c’est un type qui a fait valoir ses droits à la retraite des finances alors qu’il travaillait sur la premiere reforme (vérifiez)Juppé le canadien devenu écologiste, l’homme fidele à Bordeaux, c’est cela « l’homme de parole » Borloo l’homme de la fuite, quitte le navire, a peur de se présenter (surtout des menaces) , il ne sait plus ou il est.Nous, nous le savons!!!!!Il est coupable, comme Fillon , l’homme qui dénonce la ruine , qui dénonce celle-ci et vote en se la fermant pour rester 1er ministre tout ce que l’on lui demande (je vais être excessif jusqu’à la déportation des roms)C4est cela nos droitiers.L’homme qui valait 500 milliards de dettes pour les français et qui a su rendre beaucoup plus riche, les riches et certains de ses amis trés proche (n’est ce pas certains patrons? Un de ses amis etait si fort qu’il voulait diriger 2 groupes, on lui a donné une augmentation énorme par rapport à son prédecesseur qui pourtant était bon)
    C’est cela droite, en mettre à gauche et faire porter le chapeau aux autres.Le triple AAA serait perdu si les socialistes et autres groupes de gauche arrivaient aux pouvoirs .
    Vous regardrez l’histoire et vous verrez que les journaux financiers ne parle quasiment pas de Giscard et de l’endettement de l’époque, de l’emprunt indexé sur l’or (30 fois la mise) , Non la presse dit la gauche a multiplié la dette par 6 en oubliant de montrer les vrais bilans et le rapport avec le PIB.
    La droite mobilise tous les médias pour désinformer, alors il faut être clair: »Parlons chiffre, parlons dettes, parlons créance » parlons emplois (bilan contre bilan
    Le petit caporal c’est le plus grand echec de l’histoire, c’est le plus gros transfert de capitaux vers l’étranger et c’est le plus gros transfert de richesse du peuple vers la grande fortune.Sarko 1er ce n’est que cela, c’est la honte de la démocratie et de notre république!!! C’est l’homme de l’argent.Alors oui FH est un homme normal qui souhaite être Président pour faire une politique normale pour les français.

    Une suggestion pour l’emploi: » la création d’un fond d’investissement pour les créateurs sous la forme d’un capital pour ceux-ci) Un demandeur d’emploi ayant tant de droit sur une période donnée , on lui verse la totalité sous la forme d’un capital pour creer son entreprise.En contrepartie, il ne touche plus d’indemnités et n’aura plus droit dans le futur à cellse-ci.
    Nombre de demandeurs ayant des compétences ont besoin d’un capital, ils payent des assurances pour se couvrir contre le chomage, ce pourrait être un moyen de le toucher soit en capital, soit en mensualités)Les créateurs potentiels auraient un capital servant d’apport)

  • stone dit :

    En fait, bcp des commentaires de ce blog reprochent simplement à Holl.(parfois de manière injurieuse)d’être trop modéré. Et alors ? Tout le monde sait que les candidats qui se disent « révolutionnaires » occupent un créneau ou adoptent une posture pour passer dans les médias et se faire mieux connaître;ils ne croient pas un mot de ce qu’ils disent et savent évidemment qu’ils n’ont aucune chance d’être élus.Ils prennent les électeurs pour plus niais qu’il ne sont!!!

  • marie mcb dit :

    Intervention impeccable, sur France 2, aujourd’hui.
    La droite est à la hauteur de son vocabulaire : niveau maternelle.
    Nucléaire : impossible de sacrifier notre indépendance énergétique.
    Crise de la dette : la vérité et la rigueur juste.

    Vous parlez lentement, distinctement et fermement.

    Melenchon dit : au lieu de se battre comme des chiffonniers, il vaut mieux se parler et se respecter.
    Pourquoi ne l’applique-t-il pas ???

    • Dubromel dit :

      Bonjour,
      Les attaques de divers bords sont irrespectueuses,injurieuses pour les Français et vulgaires.
      C’est un début de campagne minable.
      Marine Le Pen attend dans son coin et elle a raison; je crois que finalement je vais aller voir de ce côté-là.

  • Alpin dit :

    Il faut savoir si c’est le retour du PS des technocrates ou pas. Si le PS veut faire sa campagne au Centre c’est son affaire, alors il n’y aura plus qu’à choisir entre un populiste de Droite à ré-élire et un candidat de Gauche qui appliquera des méthodes de droite. Voir à se laisser déborder par le fascisme sur les deux bords.

    La campagne se gagne d’abord dans son propre camp dès le premier tour, le rassemblement à tout prix ne vaut rien si c’est pour passer sous des fourches caudines.

    Monsieur Mitterand à son époque avait eu le courage, oui le courage, de se déclarer comme étant abolitionniste dans un pays encore majoritairement pour la peine de mort.
    Passer de 75 à 50% de nucléaire, ce n’est pas courageux, c’est statistique. En finir avec l’énergie nucléaire, ça c’est courageux. Lancer un grand plan dans l’habitat pour en finir avec le chauffage électrique et le fuel, ça aussi ce serait courageux.
    Mais à forces de demi-mesures on votera « utile » en élisant, le candidat du « rassemblement » qui au final appliquera des solutions de droites dictées par le FMI. Tout ça donne envi de voter blanc.

    Et pourtant je ne suis pas d’extrême gauche, et j’ai même voté Hollande aux premiers et deuxièmes tours des primaires citoyennes.

  • Dumont dit :

    Je lis ce matin AFP : Moscovici : le triple A menacé « c’est parce que Nicolas Sarkozy a endetté » le pays « de 500 milliards d’euros » et qu' »il ya un doute sur la France »
    Avec ce genre de discours, Marine serra élue et Mr Moscovici nous raconteras que c’est la faute des Grec.

  • h-toutcourt dit :

    LE NOUVEAU MUR DE L’ARGENT (François Morin*, Seuil, 2006)

    L’expression « mur de l’argent » renvoie, chacun le sait, à l’expérience subie en France par le Cartel des gauches en 1924-1926. Elle a été aussi abondamment employée dans les années 1930, et plus particulièrement dans la période 1936-1938 sous le front populaire.

    Sous le Cartel des gauches, l’endettement de l’Etat avait pris la forme d’une détention massive de bons du trésor par les banques. C’est pour cela que le gouvernement s’est retrouvé progressivement à leur merci. Cette situation devait provoquer les célèbres heurts d’Hedouard Herriot avec ce qu’il dénonçait, à l’époque, comme le mur de l’argent.
    À l’époque, certains ont dit que les banques avaient pratiqué un chantage sur le gouvernement en jouant sur les quantités de bons qu’elles pensaient souscrire, cherchant par là à obtenir une hausse significative de leur rémunération…
    C’est le marché interbancaire qui devint le lieu central de détermination des taux d’intérêts (et non plus la bourse ou le marché à terme de la dette publique). Le résultat fut, par conséquent, une organisation des banques entre elles , notamment des plus grandes, pour s’assurer mutuellement la liquidité nécessaire…

    A partir de 1933, en raison de la spéculation sur le franc, le président du Conseil Edouard Dalladier, reprendra la formule du mur de l’argent pour y ajouter celle des deux cents familles: « Deux cents familles tiennent les rênes de l’économie française et, en fait, de la vie politique française… Ce sont des forces qu’un Etat démocratique ne dvrait pas tolérer ». Comme nous le savons, ce chiffre de deux cents lui a été inspiré par les statuts de la banque de France. De statut privé, avec un contrôle d’Etat, elle rassemblait des milliers d’actionnaires, mais représentés en assemblée générale par les deux cents plus gros d’entre eux. Seule une dizaine, les plus importants de ces actionnaires, choisis parmi les plus grands banquiers, accédaient au statut de régent de la banque de France.
    Avec le changement de statut de la Banque de France en 1936, le pouvoir des régents cesse.

    La Banque de France fut nationalisée de plein droit en 1945, mais, après la loi Pompidou/Giscard de 1973, les affaires ont repris leur cours…

    L’histoire monétaire et financière que la France a connue sur son sol entre les deux guerres est malheureusement aujourd’hui EN TRAIN DE SE RÉPÉTER mais cette fois À L’ÉCHELLE MONDIALE.

    (*) François Morin, Professeur de sciences économiques à l’université de Toulouse I, fut membre du Conseil d’analyse économique et du Conseil général de la Banque de France.

  • h-toutcourt dit :

    Il est tout aussi désolant de constater chez les économistes dont Hollande s’entoure (Elie Cohen, entre autres), le caractère « suiviste » et purement évènementiel des leurs commentaires: on s’ingénie à reprendre les additions, mais à l’intérieur d’un système préformaté ne remettant jamais en cause les fondements:
    1/ quelle est la raison d’être des dettes publiques ?
    2/ pourquoi y a-t-il toujours en face des montagnes d’argent privé à prèter ?
    3/ comment évitait-on cela durant les trente glorieuses ?
    4/ pourquoi ne pas reprendre le problème à sa base ?

    1/ Les dettes publiques, La Palisse l’aurait dit, proviennent d’une insuffisance de recettes de l’état face à ses besoins.
    Pourquoi donc ne regarder désormais que du côté des dépenses ?
    L’idéologie libérale ne voit l’économie que de façon conflictuelle: la raison du plus apte à sous-tirer de la plus-value aux autres est toujours la meilleure, tout comme la raison du plus fort ou du plus agressif, à l’ère primitive (sans penser que la civilisation et le progrès sont nés de son dépassement) . Elle est donc l’ennemi de la redistribution et nous enferme dans la logique de l’Etat minimum.

    2/ La traduction concrète de cette idéologie revenue en grâce au début des années 80 (Reagan, Thatcher), ce fut: « starving the beast » (affamer la bête): réduction d’impôts, de dépenses sociales, etc. en laissant s’endetter les secteurs de la société en manque, tant privés que publics.
    L’argent à emprunter ne manque pas: c’est celui dont ne savent plus quoi faire les riches… (théorie des « miettes », ou l’argent dégouline du haut en bas)

    3/ Les trente glorieuses s’inspiraient du contraire: sur la lancée du New Deal qui avait porté les tranches supérieures de l’impôt jusqu’à 91%, avant la guerre, elles reposaient sur l’idée que seule la consommation populaire à grande échelle amène la croissance, l’emploi et la prospérité.
    Keynes avait en outre introduit l’idée que l’Etat ne saurait y être étranger.

    4/ On voit donc une première façon de reprendre le problème, en prenant pour exemple la France :

    -revenir sur les niches fiscales et sociales, tout particulièrement en France où elles furent aggravées par Sarkozy:
    Un petit calcul tout simple suffit (sur l’année 2009, la pire de la crise):
    15 miliards d’euros de pertes fiscales l’ées aux modifications apportées au barème de l’IRPP dès 1999
    + 20 milliards d’euros de pertes fiscales sur L’IS
    + 64 milliards d’euros des 6 niches fiscales les plus iniques (régime sociétés , intégration fiscale, niche Copé, défiscalisaton des heures sup, baisse de la TVA restauration, bouclier fiscal)
    + 38 milliards d’euros d’exonération de cotisations sociales
    = 137 milliards de « dépenses fiscales et sociales »
    Il y a déjà là de quoi stopper le déficit budjétaire, et donc l’endettement public… en ne retenant que les 6 niches les plus notoires sur prés de 500 au total !

    – Reprendre la maîtrise publique de la création monétaire:
    48 milliards d’intérêt annuel de la dette sont versés aux rentiers et banquiers
    (depuis la loi Pompidou/Giscard du 3 janvier 1973, confirmée par le traité de Lisbonne, obligeant le Trésor public à emprunter au marché privé au lieu de sa Banque centrale)
    Ajoutés aux suppressions de niches, cela ferait amènerait à 185 milliards !
    Sans les niches fiscales indues et ces intérêts versés aux rentiers, les finances publiques seraient donc trés largement excédentaires…
    Sans compter que la monétisation directe par la Banque centrale permettrait de ramener l’euro à son cours d’introduction, au change plus compétitif.

    Ce dernier point (bien que non nécessaire pour équilibrer les comptes) est évidemment un sujet de discorde avec les allemands qui nous ont refilé leur mark sous le nom d’euro, et entendent bien le reprendre si le Sud (60% de la zone euro) sort de l’orthodoxie monétaire.
    Mais rester sous l’euro-mark actuel, c’est s’offrir en marché captif à l’Allemagne qui a investi dans l’économie anti-keynésienne de la sous-consommation intérieure:
    Sa balance commerciale est largement excédentaire, alors que la notre est déficitaire. Pourtant, le PIB par tête (et donc le revenu par tête) ainsi que la croissance sont les mêmes depuis des années ! Où passe la différence ? En consommation intérieure réduite (ce pourquoi LIDL est allemand), avec une population où il n’y a pas de SMIC, et où 8 millions de plus ont récemment basculé sous le seuil de pauvreté…
    Mais évidemment, pour les banquiers ou les économistes du papier qui appartiennent à une classe qui ignore le dur labeur et ses problèmes, vive l’Allemagne ! Ils n’osent pas encore nous dire « vive la Chine », mais ils devraient: la Chine, elle, conjugue une monnaie volontairement faible avec l’anti-keynesianisme, de sorte qu’elle est largement excédentaire vis à vis de l’Allemagne !

  • gauche_sociale dit :

    Qui doutait de l’incapacité d’Hollande à rassembler.

    Nous avons choisi le plus mauvais nous aurons les résultats qui correspondent et bien sur ce sera de la faute des autres comme en 2007.

    • Bangor dit :

      Une grosse majorité d’électeurs de gauche ont pensé que François Hollande était le meilleur candidat et les autres partipants à la primaire citoyenne le soutiennent. Joly et Mélenchon sont légitimes à se présenter mais rien ne justifie la virulence de leurs attaques contre le seul candidat de gauche susceptible de battre Sarkozy.

    • h-toutcourt dit :

      Pas besoin d’être virulents: on ne peut qu’être inquiets lorsqu’on connait certains de ceux qui se portent à son soutien…
      Ainsi, de Peyrelevade qui, du haut de ses deux années d’économie après l’X, s’intronisa conseiller économique du tournant de la rigueur en 82/83 auprés du Premier ministre P. Mauroy. Il reprend aujourd’hui du service comme « soutien » de F. Hollande, en expliquant dans un livre que le redressement des déficits du libre-échange avec monnaie surévaluée, ce sera tout pour la pomme des salariés:

      LE REDRESSEMENT ( dans « France, état critique », Plon, Septembre 2011)
      par J. Peyrelevade, membre du conseil scientifique de TERRA NOVA
      Retenez bien ces trois là: Bayrou-Hollande-Peyrelevade. Vous en entendrez parler durant la campagne présidentielle; le dernier soutient à la fois les deux premiers (déclaration chez « Zemmour et Naulleau », sur Paris première), ce qui augure malheureusement de leur proximité programmatique… avec la pensée unique du banquier retranscrite ici fidèlement [aux encarts près] avec ses sous-titres:

      [On l’a vite compris, à la lecture du reste de l’ouvrage, c’est à une économie de guerre permanente entre les pays qu’invite J. Peyrelevade]:
      « Ce qu’il faut, c’est que les pays européens déficitaires, dont la France, regagnent en compétitivité vis à vis du reste du monde. Ils s’amélioreront du coup vis à vis de l’Allemagne. » (p 101)
      [et l’Allemagne voudra alors regagner son « espace vital », etc.]
      « Nous avons en France une déformation idéologique, à droite comme à gauche, selon laquelle il faut par priorité soutenir la consommation.
      [Nein!] Il faut investir… et donc renoncer à consommer.
      Juste un exemple, celui du modèle chinois: le niveau actuel de la consommation y représente environ 40% du PIB annuel. La Chine a un taux d’investissement, certes excessif, qui est de l’ordre de 50% de son PIB. A supposer que le PIB chinois double en sept ans à [ce] taux d’investissement trés élevé, la consommation doublera également… » (p 36-37)
      [L’ennui de ce raisonnement libéral, c’est qu’il repose sur les autres pour absorber l’excédent, sinon c’est la crise… (on disait autrefois: « comme en 29! », mais ce n’est plus la peine. Aujourd’hui, tout le monde comprend)]

      LA MÉTHODE
      « … on ne peut être que très inquiet lorsqu’on observe les positionnements actuels des divers partis et candidats à l’élection de 2012, qui sont tous hors sujet. Nous sommes à la veille d’un indispensable redressement mais pour l’instant le discours n’en est porté par aucune voix autorisée. Le gouvernement actuel, malgré une prise de conscience des difficultés, propose une thérapie qui relève de l’homéopathie. Il est trés loin de proposer une action de l’intensité voulue. » (p 176)

      LE PROJET SOCIALISTE [sic]
      « Réduire ce qui peut l’être des dépenses publiques, contraindre l’évolution dans le temps de l’Etat-providence, augmenter les prélèvements libératoires supportés par les ménages, voilà ce qui attend les Français. (p 183)
      « Pour réduire le déficit, il faut immanquablement ralentir la progression des dépenses de retraite, d’assurance maladie, d’allocations familiales, auxquelles on devra bientôt ajouter celles pour la dépendance. Dès lors, l’affirmation du retour en arrière sur la réforme des retraites relève de la pure démagogie. » (p 181)

      ESQUISSE D’UN PROGRAMME
      « L’addition, ensuite, en considérant, pour simplifier, que la durée du redressement est celle d’un quinquennat:
      … 25 milliards par an, ce qui rejoint l’estimation de la cour des comptes.
      Même étalé, même supportable, cela représente toutefois un effort que la France n’a jamais produit sur une telle longueur. Cela signifie aussi nécessairement, inutile de le cacher, pendant toute cette période d’ajustement, une faible progression du pouvoir d’achat individuel des Français. » (p 184-185)

      LA FRANCE et les cotisations sociales
      « Les dépenses sociales, compte tenu de l’allongement de la durée de vie, des progrès médicaux, des problèmes de dépendance, progressent spontanément au minimum d’un point de plus, soit une vingtaine de milliards d’euros supplémentaires par an. L’Etat ne peut pas suivre le mouvement et colmater en permanence une fuite de cette ampleur. La situation de nos finances publiques imposant de stabiliser le montant de la dépense couverte par l’intervention de l’Etat, une partie croissante doit être prise en charge par les ménages eux-mêmes. Il n’y a pas d’autre option.
      [Mais si! JP ne disait-il pas sur son blog, en parlant des revenus du capital:
      « Si on les impose comme les revenus du travail, à 30% en moyenne, on gagne à tout casser (compte-tenu des incontournables exonérations) une vingtaine de milliards d’euros… »]
      Pour les retraites… il n’existe pas d’autre solution sérieuse que de… faire glisser dans le temps, progressivement, l’âge du départ effectif en retraite.
      En matière d’assurance-maladie, il est inéluctable à terme que nous basculions au moins partiellement vers un système assurantiel. » (p 189-190)
      [Pourtant, O. Berruyer, dans « Stop! Tirons les leçons de la crise », souligne «ces cotisations sont stigmatisées par les idéologues néoconservateurs …mais les Etats-Unis sont le pays développé qui dépense le moins pour sa santé sous forme socialisée;…et ce sont eux qui dépensent le plus pour leur santé au global – sous forme privée. Ainsi, en quoi remplacer 1000E d’impôts pour la santé par 1500E de dépenses privées, pour strictement la même chose pour le patient, est-il une bonne idée? Bref, en l’espèce, l’idéologie forcenée devrait céder la place à plus de pragmatisme…»]

      LA LOI TEPA et les 35 heures
      Le passage aux trente-cinq heures, dans les conditions et au moment où il a été décidé, a été un crime contre l’économie et Lionel Jospin en fut l’auteur, sur une inspiration malheureuse de Dominique Strauss-Kahn…
      Halte au feu! Halte à l’imagination populiste! (p 196)
      [Berruyer, dans le même ouvrage sus-dit, relève pourtant sur les graphiques:
      « On constate que la mise en place des trente cinq heures coincida avec la plus forte augmentation du pouvoir d’achat en France depuis dix ans.
      On n’observe aucun impact négatif des 35 heures sur l’emploi – au contraire, la situation de l’emploi s’améliore un peu comparativement.
      Le dernier graphique démontre l’absence du moindre impact négatif des 35 heures sur la croissance »]

      LA FISCALITÉ
      « …un des plus vieux fantasmes de la gauche: les revenus du capital seraient largement détaxés en France, au point qu’il suffirait de les imposer comme les revenus du travail pour réduire la pression fiscale sur la grande majorité de la population…. Ce n’est certes pas avec de telles recettes que l’on règlera les problèmes de déficit public de notre pays.
      Si on veut redresser notre compétitivité, il convient d’organiser un transfert significatif de charges des entreprises vers les ménages… Une hausse de plusieurs points de la TVA (comme l’a fait l’Allemagne) ou de la CSG, compensant la diminution des charges sociales des entreprises, est inéluctable. »
      [Mais non! JP ne disait-il pas sur son blog en parlant des revenus du capital:
      « Si on les impose comme les revenus du travail, à 30% en moyenne, on gagne à tout casser (compte-tenu des incontournables exonérations) une vingtaine de milliards d’euros… »
      Tout d’abord, pourquoi « incontournables exonérations », alors qu’il y a en France 468 niches fiscales pour les particuliers nantis, représentant 72 milliards, aggravées de « déclassements » qui portent le total à 145 milliards, selon un décompte récent détaillé par La Chaîne Parlementaire…? et pourquoi qualifier, même une vingtaine de milliards, de « à tout casser » quand ils représentent 40% du total de l’impôt sur le revenu, seule base d’imposition juste qui a bien besoin d’être relevée…?]

  • LIBERTE 2012 dit :

    Est ce que les écologiste,le PS, Mélechon et l’union des gauches est elle possible.
    Voulez vous dégagez cette UMP et son petit caporal? Ou non?
    Si l’on ne réussit pas à faire abstraction de nos différences et additionner nos forces ( qui résultent d’ailleurs de vues différentes mais plutôt proches)nous renouvelerons le mandat du fossoyeur du pays.
    Dire non, non, non et non c’est de la connerie, nous devons reflechir et surtout ne pas se tirer dessus sinon la droite va remonter facilement et se droitiser encore plus.
    SVP réflechissez bien; Vous ne pouvez pas être d’accord sur tout , tout le monde a son opinion, mais ou est votre interêt, qui pourra changer le monde?
    Vous , apres FH élu, il y aura les législatives et là il faudra élire en force tous les représentants des courants d’une société juste et libre.

  • jpl dit :

    Pour répondre à Mr Mathieu Parnex,

    Jusqu’à ce jour j’ai voté durant de nombreuse années presque exclusivement socialiste…

    Quelle crédibilité y a t il a faire une confiance aveugle à des multinationales dont la fibre nationale a depuis longtemps été étouffé par les profits à courts et moyen termes.

    Je pense qu’il y a plus de courage et de crédibilité à remettre la politique sur le devant de la scène en se posant les bonnes questions plutôt qu’en laissant les financiers, économistes et industriels dicter ce qui devrait être bon pour nous les citoyens.

    Vous vous gaussez du coût des énergies renouvelables, avez vous juste pris le temps d’établir le bilan du coût du nucléaire en n’oubliant pas d’y inclure le cout des recherches payées en grande partie non pas par EDF ou Areva mais par vos impots et le coût du démantèlement des centrales en fin de vie. Nous avons a ce sujet le bel exemple d’un surgénérateur qui bien que n’ayant jamais servi continue de couter cher au contribuable… Faites ce bilan et nous reparlerons du coût des autres énergies.
    Concernant Flamanville, Les rares informations disponibles vous donnent t elles l’impression d’un projet maitrisé, moi non et j’ai du mal à croire que la sécurité fasse partie des préoccupations…

    Tout cela sans même se référer à l’exemple japonais!!!

    Alors comme vive le vent et bien que j’ai encore à l’esprit le souvenir cuisant de 2002, si le parti socialiste reste sur ces positions, je ne voterai plus socialiste.

  • LIBERTE 2012 dit :

    Pour l’économie d’énergie commençons à imposer le LED partout ou cela est possible.Solution simple et qui peut faire économiser beaucoup de consommation électrique dans l’éclairage.On peut diviser de 6 à 15 notre consommation.

    Imposer cette norme dans tous les magasins, les éclairages publics et foyers .Cela coute mais fera rapidement baisser la consommation qui plus est aux heures de pointes.Donc on peut rapifdement soit fermer des sites, soit les utiliser à terme pour avoir des marges de manoeuvre.
    Mise en place des solutions alternatives: Géotherme, éolien, hydrolique)
    Supprimer le nucleaire n’est pppas possible à court et même à moten terme.Ne pas prendre le virage de la consommation écologique serait suicidaire en terme d’emplois.Nous étions les 1er sur le photovoltaique, aujourd’hui on est largué.
    Industriellement les pouvoirs en place ont été incompétents et incapable de travailler en prospective.Nous avons des anes (et encore je suis irrespectueux pour cette merveilleuse bête)qui sont incapables de raisonner et d’avoir une vision écologico-industrielle.
    Alors le PS c’est pareil, bougez vous, integrez les parametres sans tomber dans le piege de la sur-enchere vis à vis des écologistes, integrez tous ces points dans un plan en prospective pour les 25 prochaine années.
    Réduction des consommations ( changement de type de mode d’éclairage, isolation maison passive)
    Utilisation de la géothermie, de l’hydro, de la géothermie, du solaire, de l’éolien partout ou c’est possible
    Utilisation des ressources locales bois (replantation et utilisation de tous les produitsvégétaux)
    En face inciter les filieres industrieles entre autre par l’aide dans la recherche.
    Des chercheurs qui cherchent sur des pistes utiles à la société, pour les sociétés et pour l’emploi
    Cela demande de la matiere grise et des master-plans

  • matthieu parneix dit :

    La réduction de la part du nucléaire à 50% de la part de production d’électricité est déjà une mesure coûteuse et nécessitera la création d’unités de production utilisant les énergies fossiles, notamment pour combler les manques liés à l’intermittence des renouvelables…
    Que dire du coût (plusieurs dizaines de milliards d’euros !) des milliers d’éoliennes que les écologistes voudront construire…
    Tenez bon sur les questions énergétiques.
    Il y a plus de voix à gagner sur le terrain de la crédibilité que sur celui de la démagogie écologiste.

    • Pablo dit :

      « des milliers d’éoliennes que les écologistes voudront construire… »

      Certains écolos sont pour l’éolien tant que c’est pas sur leur territoire, parce que vous comprenez c’est une atteinte au paysage, ça perturbe les oiseaux etc.

  • vive le vent dit :

    Tout d’abord je précise que je ne suis pas écolo au sens d’adhérer aux idées des VErts (trop intégristes) ni à gauche toute,MAIS je suis aussi pour la sortie du nucléaire et le développement des renouvelables. c’est possible en baissant fortement nos conso énergétiques, ça veut dire moins de fric dans les caisses d’EDF et beaucoup d’emplois non délocalisables, dans la rénovation des bâtiments et la construction d’outil de production renouvelables

    Sortir du nucléaire est une obligation morale et économique et certainement pas un pari à très haut risque sur le fait qu’il n’y ait pas d’accident sur un réacteur comme c’est le cas avec le nucléaire

    Quand bien même il n’y aurait pas de mort, imaginez le coût économique d’une importante fuite radioactive d’une centrale du Blayais ou en normandie par vent d’ouest (fréquent), la moitié du pays voire Paris contaminés pour des siècles. Fini le tourisme, l’agriculture la vie économique et sociale… bienvenue à panique-land, sauve-qui-peut etc… Combien cela couterait? ce serait la faillite assurée de la France!

    Donc M. P moscovici, je vous informe que si vous restez sur vos position en matière de nucléaire je vous assure que je ne voterai ni au 1er ni au 2eme tour, ni pour F Hollande ni pour quelque candidat que ce soit qui sera sur la même position. je ne serai pas complice de la prochaine catastrophe
    A vous de choisir!

    je ne suis certainement pas le seul, à vous de voir si vous avez besoin de toutes les voix mais surtout si vous souhaitez entrer positivement dans l’Histoire. Non pas pour y entrer -dans l’Histoire- mais pour préserver l’avenir de notre pays et de l’Europe

  • marie mcb dit :

    L’avenir du nucléaire est la fusion. La fission est dépassée et tres dangereuse. Les réacteurs de fission seront fermés à long terme.

    N’importe qui peut envoyer un sms de n’importe quel mobile. Il suffit de prendre le mobile !

    • Bangor dit :

      « L’avenir du nucléaire est la fusion. »

      C’est probable, Marie, mais le présent, c’est la fission qui n’est ni dépassée ni aussi dangereuse que certains le proclament.

        • Bangor dit :

          Je maintiens : pas aussi dangereuse que certains le proclament. Le Japon a vécu une catastrophe causée par un tremblement de terre suivi d’un tsunami. Le bilan est de plus de 20 000 morts et n’a rien à voir avec le nucléaire. Fukushima est certes un accident grave mais qui ne justifie pas l’idéologie de la décroissance véhiculée par les écolos. Même en faisant abstraction de la pollution, le charbon est beaucoup plus dangereux que le nucléaire.

      • marie mcb dit :

        Je prefere le nucléaire au charbon, mais je ne suis pas tranquille avec les réacteurs de fission, surtout quand ils sont vétustes, je sais qu’il y a des fuites, et surtout quand les blocs electrogenes qui doivent fabriquer l’electricité pour refroidir le reacteur en cas de panne électrique, sont situés au niveau du sol en zone inondable en cas d’inondation, au lieu d’etre situés en zone non inondable.

        • jpb dit :

          Le problème des accidents, c’est qu’on ne sait pas les prévoir, sinon il n’arriveraient pas. Le nucléaire est dangereux par définition, et on est incapable de faire une centrale fiable à 100 %
          Le jour où un accident arrive, c’est comme celui qui gagne au loto, il a joué et tenté sa chance. On s

          • jpb dit :

            On sait pertinemment qu’il y aura encore de nouveaux accidents nucléaires, un tous les dix ans, mais on ne sait pas quel est le pays qui en bénéficiera. La seule solution pour y échapper, c’est de passer en force vers les énergies renouvelables. En politique, il y a un mot qui fait peur, c’est « courage ». Mais ce n’est pas nouveau…

  • LIBERTE 2012 dit :

    Pour ce qui est de la crise, c’est vrai que l’on cherche à faire croire que le peuple est responsable des dérives de cette élite auto-proclammée et de leurs valets de l’UMP.Il ne faut cesser de clamer partout que ces Messieurs de l’UMP , Sarkoen tête, Fillon, Juppé et tous les membres des derniers gouvernements comme Borloo qui se fait oublier dans son coin en son responsable.Ils sont des ultra-libéraux et essayent de faire croire qu’ils réglent les problémes.
    Sarko chef des pompiers pyromanes et son équipe , qui aujourd’hui claironnent qu’ils gérent , maitrisent, mentent au peuple, à la société, trichent, cachent.Oui ils cachent que ce sont les banques et les filiales qui jouent avec la dette , ils le savent.Nous demandons une enquete par des gens de la société n’ayant aucun lien avec ces gens là.Nous devons connaitre impérativement les mouvements des comptes et des capitaux utilisés.
    Nous savons que Sarkosy et les membres de ce gouvernement ont des interêts particuliers à cacher beaucoup de choses.Attention la Geece,l’Itale, l’Espagne, le prtugal ne sont plus maitres de leurs propres élections puisque la finance fait tomber les gouvernements. Ils les ont amenés à une situation qui les rend totalement dépendant et leurs imposent les lois, l’exploitation des populations.
    Nous devons reprendre le pouvoir , la démocratie ne nous donne plus la possibilité de gérer nos affaires et bientôt on nous imposera un ordre établi par ces possédants.
    Souvenez vous de l’Argentine, de la Russie , le FMI voulait leur imposer sa loi.Qu’ont ils fait? Ils n’ont pas suivi et ont géré comme ils l’entendaient et ont fini par payer leurs dettes.On peut ne pas aimer Poutine, néanmoins, il a travaillé pour la Russie, de façon digffférente l’Argentine a plus auto-géré et à construit un mode économique qui fonctionne plutôt pas mal.Ils gerent leurs ressources, ont pris leurs monnaies en main, se sont libéré pour une grande partie des groupes américains qui pillaient les ressouces (bien sur certains groupes russes reproduisent le schéma , hélas).Ce qui est important c’est de reprendre l’indépendance française et les leviers de notre pays.L’Europe est entrain de faire une société qui ne nous convient pas car la majorité fonctionne suivant les directives de l’OMC et des lobbyes de toutes sortes.
    Alors FH doit clairement dire non à cette Europe là, sans verser dans la fermeture des forontieres, nous devons être maitre de nos décisions .L’Europe ne fait que nous enfoncer dans la crise, dans l’inégalité.On nous montre l’Allemagne en exemple, ils sont aussi endettés que la France.Sarkosy ne tient strictement aucun levier, c’eest un aboyeur qui est incapable de faire progresser les idées car il n’en a pas.Il méprise le peuple comme Juppé dont il faut se méfier particulierement.Ces gens là sont des parvenus, imbus de leur personne, n’écoutant surtout pas le peuple alors si FH veut être Président, il doit signer un manifeste d’engagement pour des mesures claires , des mesures participatives du peuple, prendre en compte les idées pour mettre en application toutes les suggestions d’équité et porteuse d’avenir.Bien sûr toutes les idées ne sont pas bonnes mais il y a necessité à écouter et décider avant mai 2012;
    Important d’ouvrir un portail pour tracer la route vers le pouvoir (France-futur vers un nouvel ordre).Je suggere à FH d’appeler les français à s’exprimer à travers des idées sur ce qui peut être construit.Lorsque vous êtes seul, vous avez des idées, lorsque vous êtes plusieurs, vous avez plus d’idées.Un groupe fait progresser toutes les idées, on est plus fort)Il faut sortir du socialisme de l’interieur et s’ouvrir, la cosanguinité tue, le PS doit se renouveler dans ses idées et sortir d’un monde classé gauche pour montrer sa vigueur, sa vitalité et qu’il sait créer de la valeur et partager celle-ci.Construire n’est pas détruire ce qui est, c’est renouveler, faire évoluer et pour cela, il faut ajouter et développer les idées centrales du fiutur.
    Alors « Un site France avenir consacré à des propositions concretes peut être un bon moyen d’attirer des talents)

  • Margo Channing dit :

    Il m’est insupportable ce lynchage médiatique, judiciaire
    à l’encontre de DSK.
    On croirait qu’il est le seul homme au monde pratiquant
    l’infidélité. Toutes ses suppositions sont absolument
    immondes, dégueulasses.
    Il a été broyé comme par hasard au bon moment, les affaires Diallo, Banon, et maintenant le Carlton.
    En 7 mois, tout éclate.
    Le seul but était de l’évincer du FMI, et les premiers mots de Christine Lagarde avant qu’elle ne soit nommée au FMI, était
    de recapitaliser les banques…Mission accomplie.
    DSK était et est genant.
    La finance gère les gouvernements, et fait démissionner les élus du
    peuple.
    Et que dire de l’abandon des amis de longues dates de DSK, que de la lâcheté pour briguer un maroquin ministériel.
    DSK a été laminé professionnellement et maintenant on essaie
    personnellement.
    Tout mon soutien ainsi qu’à ses proches.

  • stone dit :

    Les gens ne comprennent rien ou presque à la crise.Ils constatent qu’on les en rend responsables alors qu’ils n’ont rien fait de mal! Ils ont l’impression que les gouvernements st tétanisés par des puissances financières anonymes et par les fameuses agences de notation. Enfin, des pouvoirs de gauche(grec)ou de droite(italien)chutent remplacés, comme par hasard, par des « banquiers » .Bizarre,bizarre,comme c’est bizarre…..

  • Laret dit :

    Ces incessantes négociations avec les Verts/écolos ne sont pas de bons augures et ne accentuent l’images de Hollande, trop consensuel et peu enclin à s’affirmer.

    Les Verts ne sont pas en position d’imposer leurs exigences. De plus, ces exigences sont excessives et déconnectées des réalités. Je suis sensible à l’écologie. Je suis aussi, consciente qu’il y a des limites et que des mesures écologistes doivent être inclus dans un programme réaliste et pertinent.

    A trop vouloir en faire. A être fermé sur des exigences qui ne correspondent pas aux priorités des citoyens français, le message devient caduc et peu crédible.

    De plus, que Hollande ne puisse pas trancher et s’affirmer pour recadrer les écolos excessifs et déconnectés de la réalité, renvoie le message qu’une fois élu (si cela est fait puisque rien n’est gagné donc ne pas se présenter en vainqueur avant l’heure),n’est pas positive et encourageante.

    Hollande confirme son image d’homme « mou » et trop consensuel. Qu’en sera t’il s’il est élu ? A cette allure là et avec une telle démarche, il renvoie l’image d’un (peut-être) futur président, incapable de décider, d’agir en conséquence pour réformer structurellement, la France.

    Ce n’est pas en passant des semaines et des semaines à négocier, à s’embourber dans des discussions qui dépassent les limites et qui deviennent usantes et ridicules que la France va évoluer et avancer.

    Il faut arrêter de jouer le jeu des écolos (qui ne sont pas en position de force et peu réalistes) et donner à l’UMP, matière à se régaler en plus, de démontrer que Hollande n’a pas la stature d’un futur Président !

    Parti comme c’est, je suis de moins en moins optimiste pour la suite.

  • jll dit :

    Bonjour,

    En préambule je dois dire que je suis un simple citoyen, et ce sont les simples citoyens qui vont élire le prochain président. Les militants socialistes voteront de toute façon pour leur candidat et il ne sont pas assez nombreux.

    Pas question de céder sur le nucléaire.

    Voilà un parti qui ne pèse pas grand chose et qui a des députés, des sénateurs, mêmes des maires d’arrondissements à Paris.
    Ils avaient fait un score important il y a quelques années conséquences des affaires touchant le PS et une maladie touchant les volailles.

    Même s’il y avait la proportionnelle jamais ce parti n’aurait eu autant d’élus.
    Pourtant on voit comment il se comporte avec le parti socialiste. Ils veules imposer leur loi, imposer la date de l’accord. La souris veut imposer sa loi au chat !

    Il n’est pas question de les faire grandir artificiellement car le parti socialiste va le regretter. Car les élus leur donnent plus de visibilité. Et quand je vois le comportement. Eva Joly n’est pas au tribunal, rien à foutre de son ultimatum.

    Je peux déjà dire si on laisse ma circonscription pour un vert je n’irai pas voter.

    Revenons sur le nucléaire :
    – Pas question d’arrêter l’EPR qui a déjà coûté des millions
    – Les recherches montrent qu’aucune autre source d’énergie crédible ne peut remplacer efficacement, à l’heure actuelle, une centrale nucléaire. Recouvrir une partie du territoire d’éoliennes !
    Qui va investir dans la recherche ? l’Etat ?
    Dans les 5 ans à venir il y aura des efforts à faire sur la dette, il y a tellement à faire.

    Sans accord ce sont les verts qui perdront.
    On peut se passer d’accord.

    Les verts ont leur candidat je ne vois pas pourquoi il faut un accord avant l’élection. On va se mettre d’accord sur un nombre de député sans savoir le score qu’ils vont réalisé.

    Avec le PRG c’est normal car François Hollande représente les deux partis.

    Voilà de gens dogmatiques. Je suis pour la défense de l’environnement, mais réaliste. C’est la guerre contre les automobilistes, contre les motards, il faut plus construire de route, ils veulent supprimer le périphérique parisien.
    La politique menée à Paris sous la pression des écologistes est scandaleuse. Il n’y a pas baisse significative de la circulation pour autant.

    Il faut penser au parent qui doivent déposer leurs enfants chez la nourrice, à l’école avant d’aller travailler. Certains trajets qu’on fait en 10 mn en voiture il faut parfois 1h15 en transport ….

    PAS QUESTION DE CEDER AUX ECOLOGISTES.

  • baillergeau dit :

    Dire du bien de François me pèse, mais je le fais.
    Sa position sur le nucléaire est d’un courage que je ne lui connaissais pas.
    S’il ce tient à ce qu’il adit, il peut passer la rampe.
    Les Duflot et Joly attendaient la baffe qui les reconduit à leur place, dans un univers où la responsabilité politique n’est pas fondamentale – dossier -étude – état d’âme – psychodrame –
    Quand les curés et les pasteurs ont fait de la politique, s’était pareil, leur pouvoir sur les choses n’en a pas été grandi.

  • gauche_sociale dit :

    Après les verts, c’est Mélanchon qui nous tire dessus.

    Nous somme vraiment INCAPABLE de rassembler. Faut dire que les médias et les sondeurs ont choisi le plus mauvais cheval.

    Perdre contre Sarkozy était une chose impossible et Hollande va la rendre probable voire certaine.

    Je me demande vraiment si je vais continuer longtemps à me battre pour un type comme ça

    • Pablo dit :

      Il ne vous a pas échappé qu’Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon sont tous deux candidats à la présidentielle. Ils n’ont aucune raison et intérêt de nous faire des cadeaux.

      Les négociations avec les Verts portent sur les législative (possibilité de créer un groupe écolo au Parlement etc) absolument pas sur le retrait de la candidature Joly.

      Le rassemblement n’est possible que si les deux parties sont disposés à faire des concessions et des compromis. Il est de coutume que chacun se renvoie la balle pour justifier la non signature d’un accord.

    • Pablo dit :

      J’ai l’impression que derrière gauche_sociale se cache Sodem qui intervenait un temps ici, en particulier pour critiquer Hollande.

      Hollande n’est pas exempt de critiques et a beaucoup à prouver (j’aurai dit la même chose si un autre candidat avait été désigné) mais les critiques arrivent trop tôt pour être honnête.

      Je pense que c’est à partir de janvier que tout sera décisif et les erreurs de com’ ou de prises de positions inacceptables/ impardonnables.

      • gauche_sociale dit :

        Oui, j’ai changé de pseudo SoDem (social démocrate) ne me convient plus.

        Oui je critique Hollande ICI mais je le défends partout ailleurs et férocement.

        Il n’empêche que je maintiens que ce sera difficile avec lui. Il ne fera pas le poids même s’il dispose d’autres qualités.

        Il est parti très tôt dans les primaires et s’est montré parfait tant qu’il n’a pas eu d’opposition. Dès que la campagne s’est durcie on a bien vu que si elle avait duré quelques semaines de plus il ne serait pas passé.

        Il faudra faire avec même si ce n’est pas facile quand on est socialiste depuis 45 ans de défendre une équipe que l’on n’aime pas.

        J’ai déjà dit souvent qu’en 2002 j’ai voté contre Le Pen, en 2007 j’ai voté contre Sarkozy, en 2012 je voterai contre Sarkozy, je rêve du jour où je voterai pour quelqu’un.

        Ceci dit regardez sur les sites des journaux, Le nouvel obs, Le figaro, Le point, libé, l’express (où je me fais modérer souvent) avec le pseudo gauche_sociale (ou SoDem) je me bats tous les jours pour le candidat socialiste.

  • stone dit :

    Le harcèlement des Verts sur le nucléaire est surtout de la gesticulation médiatique. On ne peut vraiment le leur reprocher puisqu’ils font ça pour obtenir le maximum de sièges de députés gagnables en 2012. Il ne faut donc pas trop prendre au sèrieux cette controverse! Quand un accord sera signé par contre, la logique voudrait que Joly retire sa candidature, pas trop tôt cependant pour empêcher Hulot de réapparaître!!!…

    • gauche_sociale dit :

      C’est vrai on peu jeter tout le monde on va gagner quand même…

      Plus j’avance plus je me dis qu’on ne le mérite pas, ceux qui nous représentent surement pas.

      • toto dit :

        @gauche_sociale
        Très bonne autocritique, salutaire même; signe de bonne santé. Bravo!Rendez-vous donc en 2022!

  • HB dit :

    pas un mot sur l’incendie de la mosquée de Montbéliard…Par contre pour défendre Mr DSK là il y a le temps! Deux poids deux mesures

  • laurent dit :

    bonjour monsieur,

    je viens de trouver sur mediapart, un article que j’espérais depuis longtemps. non pas forcément dans les détails, mais sur le fond, le thème en lui même.
    j’aimerais connaitre vos commentaires, vos avis, vos convictions, ceux du parti socialiste sur cette question.

    http://www.mediapart.fr/journal/international/111111/europe-l-effacement-de-la-democratie

    je vous en remercie d’avance, et avec espoir.

    Laurent

    • Alceste dit :

      Oui, hélas ! La démocratie est non seulement « effacée » depuis des années, mais elle a été littéralement enlevée aux peuples, a l’instar de cette princesse d’autrefois qui s’appelait Europe (1) justement. Comme toujours, la Grèce sert de modèle : depuis 180 ans son sort politique et économique tient sans discontinuer en deux mots : xénocratie et soumission (2). Certes, le « xenos » ne s’appelle plus Othon, mais c’est tout comme. Il s’appelle « marché », « financier », « spéculateur » etc. Ces gens-là, venus d’ailleurs ou non, sont dans leur propre monde, parlent une langue étrange, qui n’est pas celle des peuples. Quant aux dirigeants officiels, éphémères, ils n’ont que la dérisoire ambition de leur plaire en pliant, n’ayant plus à proposer aux peuples que des alibis. Peut-on imaginer que cela puisse durer ? Certes non.
      (1) A explorer, si l’on veut : http://www.aiems.fr/wp/?lang=fr
      (2) Sophie Boutillier,Dimitri Uzunidis : La Grèce face à l’Europe : dépendance et industrialisation truquée (1991 ! Extraits : dans Google, rechercher )

    • Alceste dit :

      Dans Google rechercher : Grèce xénocratie

  • pilou dit :

    Bonjour,

    Je me penche un peu sur le problème du nucléaire, et des dissensions avec les Verts.
    Je vous encourage à lire le magazine « Science et Vie » de novembre, qui décrit un nucléaire possible sans uranium, sans risques d’explosion, de fusion de coeur, avec un mini minimum de déchets, et sans possibilité de construire une bombe. Une filière « thorium-sels fondus », qui a déjà été expérimentée, mais à petite échelle, la filière « uranium » ayant été privilégiée au temps de la guerre froide… avant que le lobby nucléaire ne prenne le relais.
    Rêvons un peu… d’un chantier nucléaire de l’EPR changeant de destination pour en faire un centre de recherches avancées sur la filière « thorium-sels fondus », accompagné d’une centrale expérimentale, qui nous placerait à l’avant-garde de la recherche sur un nucléaire « sans risques » et pourrait contenter tout le monde…Enfin, je crois. Mais la chose ne mérite-t-elle pas d’être examinée?

    Cordialement

    PS (Ce qui signifie Post-Scriptum ;)): je précise que je n’ai aucun intérêt dans les affaires de Science et Vie »

  • LIBERTE 2012 dit :

    Pour Paul, vous auriez pu corriger ma phrase mais je vois que vous l’avez parfaitement lue .
    Nous sommes bien d’accord pour dire qu’il y a systeme organisé pour faire passer la grosse majorité des profits(les paradis fiscaux)Toutes les grandes sociétés et banques le font.Si FH et les hommes de gauche , élus ne réforme pas cela!!!!
    La Grece a 3 ministre d’extreme droite, on risque de retourner au régime des colonels sous peu.La droite italienne et espagnole commence à regarder vers une prise en main de ces 2 pays.
    Si la France ne résoud pas le souci, attention c’est une prise de pouvoir qui se fera entre les 2 camps de façon violente.Cesélites consacrées!!!Lorsque l’on voit le niveau du grand timonier, on comprend pourquoi nous en sommes là.Le moyen-age, on a changé pour aller sous la coupe de 1% de familles qui se croient tout permis et qui possedent le pouvoir à travers les politiques élus.Certains contestant même le verdict des urnes (Mr Baroin et il est toujours ministre), certains condamnés dirigent le pays.Juppé est là, silencieux profitant du systeme, ayant fait valoir sa retraite des finances juste avant la 1ére réforme des retraites sur laquelle il travaillait. C’est cela l’élite et les français continuent de leur donner le pouvoir, pour continuer de se faire plumer.Ces mêmes français qui crient « au privilége lorsqu’un personnel d’une fonction publique touche 1500 Euros!!!!!!.
    Alors ce n’est pas gagné et certain parle de comité de salut public, cela va peut être devenir la solution pour une vraie démocratie participative des couches populaires.Nos élus, hélas ne représentent plus la société pluraliste mais des castes!!!!
    La guerre des mondes et la lutte des classes sont redevenues d’actualité.Bien sur Marx ne présenterait pas tout à fait la même analyse mais regardons comment les 1% deviennent de plus en plus riches et combien gagnent le bataillon de la pauvreté.Est ce acceptable qu’un smicard paye d’une journ »ée de travail à la solidarité lorsque des cas comme bettencourt n’y participent pas.Ramené à une journée de travail elle verserait plus d’1 MILLION D4Euros pour la solidarité alors qu’elle fraude , avec l’aide des gouvernants.Que devient l’affaire Woerth?Pourquoi on ne parle plus de Servier????C’est cela ce que l’on doit combattre .Pas Sarkosy,non , pas Jupopé, non leurs commanditaires et leurs maitres.Les pouvoirs informatiques permettent de pouvoir suivre toutes les tractations et il faudra une brigade pour débusquer les milliards d’Euros transférés et ce jour là faire arrêter tous ceux qui participent à cette fuite organisée car c’est un complot contre les français, c’est une trahison.Je suis outrancier!!!Peut être mais je crois que beaucoup commence à se poser la question: »Doit on rester inactif ou doit on passer un message fort à cette élite » Ils ne le savent pas , pourtant ils sont en danger!!!!!Mais veulent ils croire que la France ce n’est pas la Tunisie, la Lybie, la Syrie et que les français accepteront de crever pour les enrichir et payer leurs conneries permanentes.

  • LIBERTE 2012 dit :

    Etre derriere cela peut vouloir dire de le pousser à la gagne et dans des propositions nécessaires au français.Emettre des réticenses , des opinions peut, si Pierre Moscovici est intelligent ( ce dont je ne doute pas)à retenir les remarques, les propositions pour connaître la tendance!!!!!
    Je suis de l’opinion de certains qui prone un cpontrole des banques et ce n’est pas dépassé loin de là, c’est même essentiel.Controler l’actionnariat et ne pas se ranger au tout privé.Les ricains, les anglais ont intervenus alors qu’ils pronnent toujours le privé, le privé.On voit la limite du capitaliste non controlé, la ruine des états par la spéculation.Aujourd’hui on réetend les ultra-libéraux crier que c’est la faute des états !!!!Tellement c… qu’ils sont de ceux qui demandent le secours de l’état pour la finance et qui les accusent de tous les maux en permanence.Des que les banques vont avoir des soucis , ils vont encore la ramener pour vider encore plus les caisses, ils sont minables.L’ultra-libéralisme n’est que le visage caché dans une appelation , de l’exploitation des masses par quelques élites et grandes familles possedantes pour toujours plus.
    La liberté est de se libérer de ce carcan financier, qui enchaine la populasse à ces profiteurs en prenant donc le pouvoir financier et en le gérant dans l’interêt de l’état.
    Nous n’avons pas besoin de payer ces fameux talents à coup de fortune pour en arriver à la ruine de ce pays.L’on va remettre les talents de la gestion au coeur de ce monde.Croyez vous que quelqu’un payé 50000 ou 100000 Euros par mois est plus performant qu’un autre payé 5000 ou 10000
    C’est le systeme que l’on créee ces soi disant élites pour berner tout le monde.Ils inventent des moyens opaques de faire passer le profit vers les lieux qui leurs conviennent.
    Il faut prendre la part , sa part des entreprises qui sont essentiemlles aux pays.Le modernisme n’est pas l’UMP , qui travaille à l’exploitation de ses électeurs mais un parti qui va rénover le capitalisme français pour lui retirer sa co-sanguinité.
    L’effort à venir va commander de vraies réformes structurelles et du courage pour attaquer de plein fouet ces 1% de possedants, pour dynamiser les 99% restants.

  • stone dit :

    « Nous ne pouvons accepter que notre vie économique dépende de ce petit groupe d’hommes qui envisage essentiellement le bien commun sous l’angle des gigantesques profits qu’ils peuvent retirer en prêtant de l’argent et en spéculant sur les titres…Le pays a besoin d’une direction audacieuse et opiniâtre »: Roosevelt en 1932. Voilà l’exemple qui doit guider Holl.surtout si on songe au résultat du vote de Novembre 32.C’est le meilleur positionnement ds le contexte actuel!!!

  • guillaumeA dit :

    On voit que la politique ne comprend rien au marchés.

    Les banques vendent toute leur dette avec une décote.

    La raison est simple, la Grèce a créer une distorsion de marchés. En demandant une décote de 50% pour la Dette Grèce c’est un signal que toute dette des états est risqué.

    Donc tout le monde vends.
    Le leman brothers des états est arrivé.

    Comment calmer les marchés(les banques et assureurs) ?
    La réponse est simple c’est prendre le contrôle. La France a une épargne(actif financier) de plus de 3800mds€ pour les ménages et de 2500mds€ pour les personnes morales.
    Qui gère cette masse d’argent? Les banques et les assureurs.

    La BNP a un bilan qui est plus important que le PIB de la France.

    Il faut obliger le monde financiers en France a financer le pays et pas a aller mettre les capitaux en dehors de notre zone économique.

    La France se retrouve avec une dette détenue a 65% part des étrangers alors que l’on peut s’autofinancer. Il y a un problème de gestion de l’épargne des Français.

  • Saint Just dit :

    FH commence à modifier sa stratégie.il ne faut pas qu’il donne l’impression que Sarko est son rival, nous sommes tous d’accord.Il doit attaquer l’UMP, Sarko et la gestion droitiere qui a été pratiqué depuis l’arrivée de la droite et qui a conduit aux résultats que l’on connait.
    Le camp de Sarko essaye de postionner nimbus comme un grand de ce monde et un personnage reconnu à l’échelon mondial.Il ne l’est pas et en réalité, il calque ses actions sur les USA .même Poutine ne peut pas le voir, ni les chinois, ni beaucoup de dirigeants européens.Sur ce point de l’international, il y a necessité de se positionner avec une grande neutralité (comme De Gaulle) et de faire valoir que l4Europe a progressé sous l’ere Mitterand et complétement déraillé aprés.FH doit expliquer qu’il setra un partenaire de la démocratie et pour cela on doit paufiner un pla de communication international pour préparer l’arrivée de FH à l’Elysée, cela participera à sa victoire.
    On ne doit pas oublier toutefois que lla victoire se jouera à l’interieur , par une vraie politique de rigueur , d’investissements et de redéploiement des capitaux.
    Investissements vers les PME ( Mr Sarkosy s’est emparé de l’idée d’un fond d’investissements pour les PME ( en 2007 je le souhaitais et l’avais posté sur le site de Ségoléne Royal)Les emplois sont à conquérir dans le cvert par l’investiossement.Inutile de se battre avec les écolos durs et qui ne veulent pas voir que l’on peut faire de l’écologie sans eux.On doit prendre le duo industriel-écologie dans une solution d’avenir, car c’est le vrai chemin de développement de notre avenir.
    Le PS doit muscler la recherche entre les un iversités, iUTT ou autres en collaboration avec les filieres industrielles.
    Exemple: La filiere bois doit être develloppée par la plantation, la gestion, la transformatiion , l’adaptation au monde de demain par lla recherche de solutions innovantes donc filiere plus centre de recherche (ingénieurs-chimistes dans les centre de formation d’ingénieur ou du chimistes etc)

    Les matériaux c’est la même chose, nous devons trouver les solutions écologiques par le même biais
    Peintures, revetements,produitde sols, extérieur , interieur.
    La France doit avoir de vraie filiere dans lesquelles l’argent de la formation va générer des brevets exploitables dans les différents domaines .

    L’éducation, la formation et l’industrie (on peut travailler dans cet axe sur le plan des grandes régions pour simplifier, organiser, dynamiser et exploiter nos ressources intellectuelles )
    Ces mêmes éleves participant par la formation à la recherche seront d’excellents relais danns les entreprises .
    Ce n’est pas de l’auto-gestion mais de la gestion pure de nos réserves et faire converger les 2 mondes en non les opposer.Education, formation et monde industriel )
    On doit donc integrer l’écologie dés l’éducation pour en faire un parametre de la recherche d’un monde meilleur sans tirer sur l’industrie.

    Cela rejoint le participatif et la création de fonds populaires à travezrs l’investissement des classes de petits épargnants qui peuvent se con,stituer un matelas d’économie tout en travaillant au développement de l’avenir.
    Don FH doit communiquer sur le futur, pour valoriser l’apport du programme à chacu des secteurs et des français.L’étudiant, l’apprenti, les formateurs, les industriles, les employés, les ouvriers en faisant valoir les changementset les avantages quantifiés pour chacun.
    N’oublions pas que lorsque l’on dit : augmentation de 1% pour les salariés cela donne 14 Euros pour un smicard et 50 Euros pour un cadre supérieur gagnant 5000 Euros soit 600 eEuros pour l’un ,168 pour l’autre.1% ne veut pas dire grand chose, pourtant cela accroit fortement l’inégalité .Bien sur intervient l’impot, néanmoins, si l’on se met dans la peau d’un salarié au SMIC à votre avis pensez vous qu’il croit que l’on fait quelque chose pour lui?
    FH doit parler à chacun d’entre nous dans sa campagne à travers un vrai plan pour combattre les affameurs et ceux qui ont ruiné ce pays et expliquer que le rêve prendra réalité.
    L’UMP et Copé peuvent rigoler, alors qu’il méprise l’homme ordinaire et veulent un Président bling-bling.Le peuple veut un Président populaire, pas populiste !!!un Prsident honnête, juste, un pragmatique, un homme courageux, jovial avec de la bonhommie (Pompidou) et qui fera avancer les choses en écoutant et en mettant en place des comités populaires pour faire avancer la démocratie.
    Loius xvi s’est coupé la tête pour ne pas avoir écouté le peuple.
    Le peuple veut parler à FH, à lui de réunir les idées , les intégrer et les mettre en forme pour être fort en janvier.
    Je me permets de dire que l’élite française n’écoute pas, ne comprend pas les français car si cette élite dit « écouter » elle n’entend pas ou ne veut pas comprendre les modifications à apporter au systeme capitaliste.
    En réalité l’économie est trés simple, les banquiers la rendre compliquée.
    FH commence à parler réellement de la finance, de la régulation des paradis fiscaux (disparus selon Nicolas 1er) .Les français veulent connaitre le nom des banqueset des sociétés qui ont des filiales, des prete-noms, des fonds là bas.
    Olivier Sarkosy!!!!! que fait-il,Que font les banques françaises? Combien ont elles fait passer de capitaux depuis 25 ans?
    Question Messieurs les politiques: « Voulez vous le dire ou non? »
    Préferez vous que la vérité soit connues par la communication des Hackers d’O.N?

  • CHRIS dit :

    bonjour
    le début de campagne de Hollande est une nullité …!
    On ne doit jamais prononcer le nom de son rival …il ne fait que ça !
    Il attaque Sarko sur le G20…cela n’aurait de sens que s’il expliquait ses moyens pour faire plier les Chinois ou les allemands et anglo-saxons….or ces moyens il ne les a pas !
    Il fournit à la droite le bâton pour se faire battre …La droite se moque à juste titre..
    …aussi il se ridiculise et se décrédibilise …je commence à douter de sa capacité à battre Sarko Hélas!
    Merci de corriger !!!

    • guillaumeA dit :

      Le problème de hollande c’est qu’il change trop d’avis.

      Mettre le programme du PS en sourdine est déjà signaler que l’on peut rien faire pour changer la situation.
      Le programme du PS demande 2,5% de croissance pour le réaliser et régler les déficits.

      Le mettre au placards ce programme signifie que l’on pense que l’on va pas faire de croissance.

      Entendre que finalement les emplois pour l’éducation vont être des redéploiement est pas sérieux. On va pas mettre des policiers ou des infirmières dans des classes.
      De plus l’éducation est de la croissance en plus sur le long terme, autant le dire au lieu d’avoir honte de prendre des fonctionnaires, on va bientôt s’excuser d’embaucher du monde.

      Cahuzac fait le tour des télés en racontant que l’ump est méchante car il y a des hausses d’impôts, il se moque du monde. On est dans l’opposition depuis 10 ans et on tape sans cesse sur les baisses d’impôts. Alors tenir le discours contraire est ridicule.
      Les restaurateurs ont eu une TVA a 5.5%, le PS a dit pendant 2 ans que c’est du clientélisme et maintenant on critique la droite pour la TVA a 7%. C’est n’importe quoi.

      Si a chaque augmentation de taux sur la dette Française ont enlève une promesse , il va bientôt plus rien avoir. C’est le piège de la droite.

      • Pablo dit :

        GuillaumeA

        « Le mettre au placards ce programme signifie que l’on pense que l’on va pas faire de croissance. »

        Vu le contexte économique européen (renchérissement du coût de la dette, politique d’austérité générale, croissance zéro les deux derniers trimestres et révision à la baisse des perspectives de croissance pour l’an prochain), c’est difficile d’imaginer un retour de la croissance à court/moyen terme.

        Quand bien même le programme PS prévoit des mesures ciblées de relance, ça ne garantie pas un retour à une croissance de 2,5% d’ici 2012. On critique le gouvernement pour ses prévisions de croissance trop optimistes, c’est pas pour baser notre programme sur des hypothèses encore plus optimistes.

        Sur les impôts, c’est pas faux ce que tu dis, à ceci près que l’effort fiscal c’est en gros les classes moyennes et populaires qui vont le supporter.

        Mais c’est certain qu’Hollande devra trancher parmi les positions, afficher ses mesures et s’y tenir le plus possible. Il n’a pas besoin de se précipiter et de répondre au coup par coup, mais à compter de janvier les principaux doutes devront être levés sinon…

    • bloggy bag dit :

      Manifestement on ne voit pas les memes evenements. choisissee une fois pour toutes de vous battre pour vtre defaite et laissez nous gagner sans nous pomper l air

  • Eva dit :

    Bonsoir M. Moscovici

    J’apprends qu’en Grèce le Pasok ( Ps Grec ) gouverne avec l’Extreme – droite & la droite dans un gouvernement d’union nationale sous les ordres du FMI et de la BCE.

    Le fait de participer à un gouvernement commun avec l’Extrême droite et la droite cela ne vous pose pas de problème ? Quelle est l’avis du PS français sur cette nouvelle réalité politique?

    J’attends avec impatience votre réponse. Elle influencera grandement mon vote en 2012. Merci

  • gauche_sociale dit :

    Sale histoire que cette histoire de SMS.

    Souvenez vous de mes propos. Les médias et les sondeurs ont choisi Hollande. Comme en 2007, il va s’agir maintenant de le descendre, je suis sur qu’une saloperie va sortir à son encontre un de ces jours.

    Déjà les commentaires vont bon train sur le Figaro.

    J’ai hurlé sur toi et sur le choix que tu as fait de soutenir Hollande, mais je ne souhaite pas revoir Sarkozy passer même si ça semble bien parti.

    Il va falloir se défendre, je te conseille de porter plainte le plus vite possible

    • Bloggy Bag dit :

      3 millions de votants, je crois que c’est un peu différents d’un sondage.

        • baillergeau dit :

          On ne parle jamais de ce qu’il faudrait.
          Si tu ne réalises pas que DSK est victime d’une attaque le conduisant au suicide, tu ne comprends rien;
          Il vaut mieux que tu sortes du térrain du combat.
          Amitiés
          Alain

      • cricri dit :

        Bloggy c’est pas 3 millions pour Hollande, c’est 1,5 pour Hollande et 1,2 pour Aubry. La présidentielle c’est 40 millions de votants, rien a voir. Quand à la campagne de Hollande, elle est catastrophique. Abandon du projet PS, programme en cours avec les libéraux, aucune proposition pour relancer l’emploi et la croissance, sondages en baisse, on se croirait de retour en 2006 avec le « trou d’air » de Segolene, il ne manque plus que la déclaration de Hollande sur la muraille de Chine….

        • Christine dit :

          Vous êtes lassant (e) avec votre « trou d’air » … ! ce n’était pas mon candidat mais bon les primaires ont eu lieu et désormais il ne faut pas de division , MA doit comme les autres se ranger derrière le candidat et comme je j’ai déjà dit ne pas refaire l’erreur de non soutien de la Gauche à son candidat !

        • bloggy bag dit :

          C est bien trois millions qui se sont deplaces pour deux candidats unis apres le vote. le reste n est qu autoflagellation

      • toto dit :

        3 millions de votants, c’est même pas le nombre de chômeurs de ce pays.

Flux RSS des commentaires de cet article.