103 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici présente l’équipe de campagne de François Hollande »

  1. M. le Directeur de campagne
    Il faut contrôler la communication
    Chacun ne doit s’exprimer que sur le thème dont il a la charge
    La communication semble désordonnée et chacun veut donner son avis
    Alors maintenant au boulot
    On attend le changement

  2. Je rajoute encore un mot
    Car je suis révolte par certains commentaires
    Vous comprenez disent certains, drapés dans leur manteau de vertu, je suis déçu
    Mais déçu par quoi vous voulez bien me le dire
    Parce-qu’il n’est pas a 100% écologique ou parce-que ceci où parce-que cela
    Pendant ce temps le peuple vit de plus en plus mal, souffre et attendre sans vraiment y croire
    Nos professeurs de vertu nous font la leçon et servent le pouvoir en place
    L’irresponsabilite c’est cette ultra gauche jamais satisfaite qui joue le rôle de l’idiot utile pour la droite qui bien entendu l’oublie toujours une fois l’élection acquise
    Je me rassure en le disant que certains de ces posts irresponsables dont probablement rédigés par des UMPistes, c’est leur façon de faire coutumière, qui veulent jeter le trouble parmi nous
    Le 06 mai 2012, ceux qui s’abstiendront porteront une très lourde responsabilité

  3. Je trouve affligeant certains commentaires et qui font du chantage sur leur vote.
    Vous avez des désaccords, vous trouverez toujours des sujets de désaccord, vous avez des états d’âme
    Il est trop écologiste, il ne l’est pas assez
    Assez de cette versatilité, assez de cette inconscience
    Vous voulez encore de Le Pen au second tour, vous voulez encore que notre pays s’enfonce, qu’on risque la guerre civile, l’explosion sociale parce que vous comprenez j’ai eu des états d’âme
    Le 06 mai chacun sera face à sa conscience

  4. autre probleme tres important : la suppression de postes dans le
    groupe PSA . concretement, comment le département , l’agglo et la region – ne parlons pas de l’état , de droite- vont-ils agir pour
    faire changer les initiatives du groupe?

    le probleme du blog : nous n’avons jamais de reponse !!!

    • Selon Besson ex PS, il n’y a pas de plan social chez PSA.5000 suppressions ce n’est pas un plan social!!!A partir de combien cela en devient un?Mr Besson montre une trés bonne gestion d’homme de gauche!!!!
      Donc PSA supprime 5000 postes en France 6000 en Europe, et ils reclassent tout le monde et en plus avec des indemnités!!Attention PSA fait les choses bien!!!!Donc PSA peut reclasser 5000 postes !!!Que fait Pole Emploi pour laisser vacants 5000 emplois donc????.Vous vous rendez compte il y a des gisements non exploités pour les reclassements, on le constate c’est vraiment facile de trouver du travail 5000 postes d’un coup.
      Sarkosy avait dit en deux ans il n’y aura plus un français sans toits!!!!!Résultats 5 ans aprés il n’y en a jamais eu autant.
      Renault, PSA savent demander les aides publiques quand cela va mal et le gouverneùment sait donner à ces gens là.
      Vous avez vu Carlos Gohn chez Renault, il tente de faire passer Renault sous controle de Nissan alors que Renault à sauver Nissan. Tout cela pour éviter les impots et se goinfrer un peu plus.On oublie que ce type a fait virer des cadres importants , les a fait clouer à l’infamie.Aujourd’hui il est toujours là.Alors Renault, PSA feraient bien de regarder chez les allemands pour savoir « comment gerer les crises »

    • +1
      Même s’il n’est pas possible d’espérer une réponse à chaque commentaire, il serait en effet bienvenu de poster une réponse de temps en temps.
      Le problème, c’est que M. Moscovici ne doit pas savoir ce qu’est un blog. Où bien alors, pense-t-il que nous ne vallons pas la peine qu’il « nous adresse la parole ».
      On ne lui en voudrait même pas si ce n’était pas lui qui répondait personnellement (combien sont-ils, parmi ceux qui répondent, à le faire eux-même ?)
      A vous décourager de s’intéresser à eux …

  5. Mais qu’est ce que ce bazar?
    Les écologistes dans le dos de Eva jolly qui discutent de circonscriptions législatives pour quelques concessions sur le nucléaire.
    L’ image donnée dans l’ opinion est extrémement néfaste avec des socialistes locaux qui se sentent floués par les parachutages organisés par la rue de Solférino.Ce sont les gens de Solférino qui viendront coller les affiches?
    C.Duflot passe pour une arriviste.JV Place on le savait arriviste et le PS qui finit par se faire doubler en bonne largeur…
    Non que je n’ ai pas de préoccupations environnementales mais on finit par occulter le vrai progrès du candidat Hollande..
    Le vrai problème est certainement le mode de scrutin et qu il faudrait probablement une dose de proportionnelle et que ces législatives reléguées après les présidentielles sont une plaie..
    Il faut que l’ équipe de F.Hollande reprenne la main et ne laisse pas certains savonner la planche comme en 2007.

  6. Obsédé!

    Mon impression est qu’à l’issue de ces belles primaires, chaque bon socialiste est retourné dans son petit lopin de territoire vaquer à ces impérieuses occupations;c’est à dire à sa promotion personnelle, se disant que la campagne des présidentielles, se serait l’affaire du candidat et de son équipe.

    Si la victoire est effectivement d’abord de la responsabilité de cette « première ligne », elle ne sera pas si d’autres lignes d’appui ne se mettent pas en place aussi. La victoire assurément, sera le résultat d’une mobilisation collective totale.

    C’est pourquoi, il importe que nous soyons toutes et tous sans délai, mais bien sûr pas sans organisation, complètement obsédés par le seul objectif de la victoire présidentielle. Désormais, le reste doit être second!

  7. Avec les Verts,il faut faire preuve d’une grande fermeté et d’une certaine compréhension de leurs motivations comme avec des enfants indisciplinés. Leur péché originel,c’est d’être devenu un parti politique au lieu d’être resté un groupe de pression; alors,ils réclament sans arrêt des postes de députés, de sénateurs, de conseillers régionaux etc…se rendant ainsi encore plus insupportables alors que leurs idées sont souvent enrichissantes. Dommage pour eux!!!…

  8. Pour bangor, affirmer que certaines centrales ne seront pas fermées c’est de la pure connerie puisque toutes ont une durée de vie.Certaines ont vu leur durée rallonger en (augmentant theoriquement leur sécurité) et on a reposser les fermetures de 20 à 30 ans sous la pression d’EDF.Cela c’est la rélité, vous croyez qu’une centrale est construite pour des siécles????Alors le démantezllement de certaines sera necessaires dans les 25 ans à venir.Vous citez 24 centrales , qui parlent de ces chiffres, certainement pas moi.Pour ce qui concerne la Bratagne on attend toujous le démantellement de la centrale de Brennilis.Oui c’était une centrale nucléaire Marie mcb.Vous avez raison maintenant il n’y en a plus.Il y avait eu une forte mobilisation contre celle de Plogoff et Mitterand avait cédé.
    Par contre Brennilis et son démantelleùment la Bretagne attend.Pour EDF le profit pour l’état donc nous le coût du démantellement.
    Pour les algues vertes malgré un déces humain des animaux qui crevent le lobby agricole continue de régner en maître, insultant, menaçant les adhérents d’eaux et riviere ou ceux qui dénoncent la profileration de ces algues spécifiques.Certains types d’algues sont trés utilisées en idustrie (alimentaire, blanchissement de papier, fortifiant) hélas pas cette espece.Néanmoins on commence à monter des unités pour les traiter mais cela traine.Le dréan n’a pas fortement aidé à cette évolution pourtant il pouvait faire hater les choses, car c’est aussi du domaine de la région.
    Donc certains peuvent parler de 24 s’ils le veulent mon discours est arréter en fin de cycle aux frais d’EDF et de ses actionnaires et avant l’arrêt on travaille sur les alternatives et cela necessite de la matiere grise, de l’argent et cela generera plus d’emplois que le nucléaire.
    Mais voyez vous il faut prendre tous les parametres pas des chiffres citer par certains comme réalité.
    On peut ^^etre pour le nucléaire, néanmoins il faut prendre l’ensemble du probleme.Le nucleaire n’est pas plus dangereux que beaucoup d’autres énergie, si on le maitrise complétement.Les dangers d’un accident doit faire partie de la réalité.La centrale de Chinon est reconnue dangereuse dans 2 cas .Le 1er en cas de baisse de la Loire et en cas de crue de la Loire.Des travaux doivent être effectués depuis 6 ans.Rien n’a été fait , c’est cela laisser EDF maitre du nucléaire ou Areva.
    On doit controler la filiere et communiquer pas mentir.
    Arreter des centrales ne dit pas les supprimer mais avec le temps et l’investissement on vertra la part de ce type d’énergie baisser comme en Allemagne.
    Pour notre super soleil Yter :Pour l’instant on ne controle rien, théoriquement cela doit marcher, il nous faudra le tester.
    Voyez vous le danger ce n’est pas l’atome, c’est l’homme (voyez Hrichima)
    J’ai confiance dans nos capacités et nos compétences mais aussi de nos failles et travers.
    Dans l’état actuel de nos connaissances nous ne maitrisons pas l’atome car nous ne maitrisons pas les démanttellements, les rejets et leurs effets, le retraitement réel et définitif de ces fameux déchets.
    Je ne fais pas confiance au directeur de la sécurité atomique français pour l’avoir écouté sur le Japon.Cela fait peur, car il ne maitrise rien.
    Sous Mitterand à l’époque Mr Chirac était premier ministre et il a géré la catastrophe de chernobyl.Les radiations et les retombées s’arrétaient aux frontieres françaises.Ils sont tellements cons qu’ils ne savaient pas que sur le haut des montagnes, partout ou passe la frontiere avec les autres pays on dessine celle ci avec des pointillés.Alors les particules, les retombées ont traversé juste dans les pointillés.
    Croire notre élite dans ce domaine, non!!!!
    Je suis pour l’utilisation rationnelle des différents types d’energie, pas sur la concentration de l’ensemble des budgets comme l’ont fait les différents gouvernements successifs.
    On doit redeployer notre sécurité d’appro et réduire celle du nucléaire par toutes les solutions existants dont déjà l’économie par le LED.

    • Vous m’avez mal lu, ou je me suis mal exprimé. Je n’ai pas évoqué 24 centrales (il n’y en a que 19 en France), mais 24 réacteurs. C’est le chiffre qui figure dans l’accord entre le PS et et je ne l’ai pas inventé.
      Par ailleurs, je vous remercie de m’avoir affublé de « pure connerie », ce qui est un argument comme un autre quand on est incapable de débattre, mais je n’ai pas affirmé qu’aucun réacteur ne serait jamais fermé. Beaucoup l’ont été depuis le début du nucléaire. J’ai simplement répondu à votre remarque selon laquelle « fermer des centrales de toute façon c’est inéluctable car la duréee de vie de certaines arrive à terme bientôt. » C’est faux et, sauf décision politique qui n’aurait rien de rationnel d’un point de vue technico-économique, il n’est pas prévu d’en fermer dans les dix ans.

      • Relisez à nouveau ce que vous dites et je vous repete et ce n’est pas un argument qu’il sera inéluctable d’en fermer car leur durées de vie est limitée comme la votre d’ailleurs.Vous dites sous 10 ans .Si vous lisez les posts , vous constaterez que je n’indique aucune date et que certains parlent de 25-30 ans.

        Débat ne veut pas dire avoir raison à tout prix.Donc je n’ai pas mal lu et je réitere l’expression  » connerie ».Je vois que j’ai affaire à une personne qui tout de suite donne des cours dans la maniere de débattre.
        Avant de réagir relisez bien ce qui a été écrit
        Certain parlent de 24 centrales, vous lisez Eost c’est ce qu’il indique.Vous montez sur vos grands chevaux mais il faut aussi lire ce que les autres écrivent avant de donner des cours.Dans peu de temps, vous allez faire référence aux fautes , c’est en général l’étape suivante.
        Cele dit .
        Lorsque vous dites aucune centrale n’est arrêtée.Brenilis l’a été et depuis on attend son démantellement.
        Voilà, maintenant affirmer que certaines n’arrivent pas à terme, lorsque l’on parle de vie industrielle, on ne raisonne pas à 10 ans sauf en France hélas ou la prospective n’est pas le point fort.
        Combien faut il de temps pour construire une centrale , comment EDF la finance , à votre avis si l’on doit migrer en terme d’énergie , quand faut il commencer les investissements?Lorsqu’on en arretera une, peut être?????
        Le plan énergétique français présente un risque majeur de crise d’approvisionnement et ce malgré le nucléaire sous 3 ans .
        Aux heeures de grandes consommations, cela pourrait lacher des l’an prochain .Alors on peut décider d’arreter des centrales tout de suite, nous sommes d’accord, simplement on n’est incapable de palier les manques.Le débat n’est pas seulement sur le nucléaire mais sur le plan énergie.Le PS d’ailleurs me semble à la rue comme les écolos (dont je fais partie), comme l’UMP et le FN.
        La grande difficulté , étant d’integrer tous les parametres à la reflexion: Temps, coût, durée, quantité, besoins à 25-50 et plus , arrets, couts démantellement.
        Justye une précision au départ les centrales ont été prévues pour une durée de 30 ANS.Les pouvoirs publics les ont prolongé de 20 ans, avec vous elles ont une vie infinie!!!!!
        Voilà cher Bangor.Excusez moi de froisser votre susceptibilié vous remplacer connerie par bétise !!!!!

        • Où et quand ai-je parlé de durée de vie infinie ? Où et quand ai-je prétendu qu’aucune centrale n’avait été fermée ? Vous citez Brennilis, mais il y en a d’autres.

          • Vous avez raison Bangor .Relisez ce que l’on écrit et si vous avez du mal à comprendre ce que veut dire « des fermetures sont inéluctables  » derriere vous dites c’est faux .Excusez moi de vous dire « vous ne comprenez pas le français »
            Voilà on va clore le débat .On voit tout de suite à qui on a affaire.Si vous contestez la fermeture inéluctable cher Monsieur, vous considérez qu’elles ont une vie indéfinie.
            Et quand vous dites « aucune fermeture de centrale n’est prévue à ce jour » .
            A ce jour c’est aujourd’hui, vous avez acces au dossier EDF des centrales?
            Vous connaissez celle de Chinon???? Vous pouvez parler des travaux.Celle de fessenheim devait s’arreter , on l’a prolongé de 10 ans mais inéluctablement elle s’arrtera mais pour Mr Bangor ce n’est pas vrai!!!!!
            Vous dites aucune n’a fermé, vous ne connaissez pas celle de Brennilis donc.
            Débattre peut être mais pas avec vous hélas.Vous voulez avoir kle dernier mot, vous l’avez vous me faites penser à Duflot

  9. Monsieur Moscovici, devant l’attitude de votre équipe en place très technocratique et très intransigeante, voire méprisante, sur toutes les questions qui touchent à l’environnement, c’est-à-dire à la façon de produire, à l’excès et au gaspillage des ressources naturelles, etc., je puis vous assurer désormais qu’en tant que simple citoyen et habitant de notre petite planète Terre (et non comme radical-écolo comme vous tendez trop souvent à le faire croire) et également de forte sensibilité de Gauche, je ne voterai pas pour M. Hollande à l’élection présidentielle. J’ai bien trop peur que votre manière d’aborder les affaires au plus haut niveau de l’État ne ressemble par trop à celle de l’actuelle équipe en place. Ceci bien entendu même en cas de désistement de l’actuelle candidate d’Europe-Écologie Les Verts pour le candidat Hollande.
    Avec mes regrets.
    P.G.

    • Tant que les Verts n’auront pas un programme convaincant et efficace pour supprimer le nucléaire en 25 ans, je trouve l’objectif de Hollande très bien.

  10.  » A quand,un PS tourné vers
    l’avenir,crédible,rénovateur,pertinent et efficace ? »on a envie de répondre :aux Kalendes Grecques !!les 2 jours précédents relèvent d’une pantalonnade;en fait,cela n’était-il pas prévisible ?qui est LE pilote?E.Joly,qui veut faire la loi ou C.Duflot qui fait la loi?F.Hollande a disparu,victime de quels « enchantements » ??tous font comme si la présidentielle était déjà ,in the pocket,et se distribuent les prébendes;X veut Paris ,en échange il cède 1 centrale nucléaire !!qui a l’envergure d’ un politique ?aucun;on pourra tjrs voter pour qui l’on voudra,les lauriers sont coupés et les espoirs aussi.

  11. La France d’aujourd’hui ressemble à la Grande Bretagne des années 80 sous Thatcher : pauvreté et démoralisation, dues à une politique regressive.
    Francois Hollande et Pierre Moscovici ont réuni une belle équipe autour d’eux et je leur fais confiance pour gagner.
    Le PS et les Verts ont des différences, heureusement. Il est légitime que ces différences soient exprimées.
    Cecile Duflot ressort de cette cacophonie avec une image d’arriviste …
    Martine Aubry a été manipulée par les Verts qui ne sont pas tres fair play.
    L’election se fera au centre, et les électeurs du centre ne veulent pas supprimer le nucléaire, mais le reduire et favoriser enfin le developpement des energies renouvealbles parce que nous avons beaucoup de retard sur les autres pays, malheureusement !
    Si par malheur, la droite était reelue, les reacteurs vetustes fonctionneraient encore au moins dix ans de plus alors que leur durée de vie est deja depassée et qu’ils auraient deja dus etre fermés. Le risque d’accident nucleaire sera tres elevé si ces reacteurs continuent à fonctionner.
    L’avenir du nucléaire est la fusion et tout doit etre fait pour la favoriser.

    Quant aux écologistes en Bretagne, je suis pour.
    Les algues vertes sont un probleme beaucoup plus important pour les Bretons que les centrales nucleaires puisqu’il n’y en a aucune puisqu’ils les ont toujours refusées.
    Les Bretons sont donc des écologistes dans l’ame.

    • euh ok, ils ont refusé les centrales, mais ils ont pas refusé les élevages de porc qui ont pollué toutes les nappes ;)

  12. j’ai voté aux primaire , ok , mais j’attend maintenant veritablement de l’action , quand a l’accord avec les verts il est pour moi hors de question de voter au cas ou ,pour ces integristes irresponsables et beaucoup pensent comme moi !

  13. N’offrez plus a la droite le baton pour vous battre! Hier soir sur Antenne 2 Melenchon etait bien plus efficace que Jack Lang… Envoyez donc face a Coppe des orateurs de choix et attaquez enfin et avec plus de pugnacite leur bilan et leurs fausses promesses. Il est temps que les spectateurs, auditeurs et citoyens que nous sommes puissent enfin croire que vous avez le arguments et les propositions de la necessaire et attendue conquete du pouvoir. Ne nous decevez pas!

  14. Fermer des centrales de toute façon c’est inéluctable car la duréee de vie de certaines arrive à terme bientôt.
    Donc fermer c’est une chose et prévoir le changement en est une autre.
    On a interêt à présenter un plan de prospective clair sur le sujet énergie, car cela engage notre avenir à tous et nos emplois.
    Sarko lui dit nucléaire, nucléaire sans prévoir quoi que ce soit en cas d’arrêt ( il ne parle pas du coût d’ailleurs) Il se contente de dire aux français dont la majorité est pour que c’est vital et que ceux qui veulent arreter celui-ci sont des irresponsables.
    Le bon discours est de donner la liste de celle qui sont vétustes
    de celles dont les travaux de sécurisation ne sont pas faits
    Celles qui continueront
    Et dernier volet l’alternative chiffrée en coût et en emplois induits.Cela les français le comprendraient.Nucléaire, sécurité d’approvisionnement, securité tout court et création d’emplois avec une priorité pour les zones ou les centrales arriveraient à termes pour rassurer au niveau de la reconversion.
    Besson pour PSA dit il n’y a pas de plan social: 5000 emplois supprimés (ce n’est pas un plan social!!!!) PSA va recaser les gens!!!! Il y a tant d’emplois que cela de disponibles pour que PSA recase facilement 5000 personnes.Ceux ci n’étaient donc pas pourvus et 5000 demandeurs d’emplois auraient déjà travailler dans ces postes.
    Voila la droite ment, elle ment bien même car une partie des électeurs la croit.

    Un message personnel pour LANG?, silence la gauche avec vous perd, vous êtes discrédité, ne parlez pas pour le peuple.Merci de m’écouter

    • « Fermer des centrales de toute façon c’est inéluctable car la duréee de vie de certaines arrive à terme bientôt. »

      C’est faux et il n’est pas, à ce jour, prévu de fermer des centrales. Il y a deux jours, personne n’avait entendu parler de la fermeture de 24 réacteurs. La plus ancienne centrale, Fessenheim, vient de subir avec succès sa VD3 (troisième visite décennale) et 200 millions d’euros ont été investis pour prolonger son exploitation pendant dix ans.
      Pendant que les écolos marchandent le nucléaire contre des circonscriptions, pendant que les écolos fustigent ce qu’ils appèlent le productivisme du PS, Sarkozy martèle que l’emploi doit être une priorité. Il ne faudra pas s’étonner si les français, dont le pouvoir d’achat et l’emploi sont la priorité, réélisent un président pourtant décrié.

      • La durée de vie des reacteurs a été estimée à 30 ans.
        Certains ont deja 50 ans.
        L’avenir est la fusion, la fission est dépassée.
        Qu’en pense Anne Lauvergeon ???

        • « Certains ont deja 50 ans. »
          Non Marie. Les plus anciens ont à peine plus de trente ans (Fessenheim, Bugey…).

          « L’avenir est la fusion, la fission est dépassée. »
          La fusion représente l’avenir à long terme, à condition de réussir à en maîtriser la technologie, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. C’est l’objet des recherches effectuées dans le cadre du programme international ITER. Donc la fission n’est pas dépassée, pour au moins vingt à trente ans.

          « Qu’en pense Anne Lauvergeon ??? »
          Il faudrait lui demander, mais je ne vois pas pourquoi elle penserait différemment. Je lui avais succédé dans un de ses postes au ministère de l’industrie il y a … longtemps. Je ne l’ai pas revue depuis des années.

  15. Merci pour votre très belle prestation de soumission au lobby d’Areva. Cela m’a aidé à faire mon choix : ne voter pour vous ni au premier, NI au deuxième tour (alors que je l’ai toujours fait). Aller au bout de ses pensées, c’est bien, faut il encore que ces pensées soient libres !

    • s’engager à réduire de 75% à 50% la part du nucléaire dans l’électricité en 13 ans, vous trouvez que c’est un effort non conséquent ???

  16. Je ne comprends pas pourquoi le PS s’évertue à créer une machine à perdre les élections présidentielles … encore et encore !

    Plus le temps passe et moins je suis confiante quant aux résultats finaux de 2012.

    Moi-même, je ne pense plus voter pour le PS, dans telles conditions.Pourtant, j’ai été voter aux primaires. Je croyais à l’évolution de ce parti. Mais, dès le début, le PS n’est pas crédible. Et cet accord avec EEVS qui n’a aucun sens. Et cette sortie de Lang qui rappelle bien trop le passé et les lourdeurs d’un système PS, etc …

    A quand un PS tourné vers l’avenir, crédible, rénovateur, pertinent et efficace ?

    A priori, ce ne sera pas encore pour cette élection présidentielle. Et malheureusement, c’est un avis que de nombreuses personnes autour de moi (pro-PS) partagent. Quelle déception !!!

  17. Jack Lang a certes fait de belles choses dans le passé, mais sa prestation d’hier a été calamiteuse.
    Pensez-vous qu’il a pu donner envie à « la jeunesse » d’aller voter François Hollande ou même d’aller voter tout court ?
    Ne pourrait-il pas passer la main en douceur ?

  18. M. Moscovici le débat hier soir sur france 2 était désastreux pour le PS. J’ai des convictions et des valeurs et je peus vous dire que M. Lang n’a pas fait son boulot hier soir. Les citoyens attendaient des idées et des positions solides. Je pense qu’il faut muscler vos discours et donner confiance au français.

  19. Je trouves les derniers jours très bon.
    On a négocier un accord dans la difficulté mais il existe.

    On a éliminer la candidate écolo, elle ne peut pas continuer a faire campagne.

    Résultat, le cafouillage de ces derniers jours est largement compensé par le gain tactique.

    • ridicule. un non accord aurait été bien plus bénéfique pour l’image de hollande. en plus les photos officielles montre un accord entre dufflot et aubry. ou est le pilote hollande ? c’est lui qui doit être le capitaine. quel est l’intérêt politique de créer une polémique économique en annonçant la fermeture d’une 15ème de réacteur, y’a pas d’autres sujets plus intéressant à defendre pour gagner ?. et le parachutage de duflot est choquant, en lieu et place d’une élu socialiste qui à mérité son poste.

  20. J’oubliais, notez bien : les 60000 postes à créer dans l’Education + les 24 centrales nucléaires à fermer = Sarkozy élu en 2012 !

  21. Depuis plusieurs jours les cafouillages vont bon train, notamment avec EELV. Comment pouvez-vous être aussi approximatifs… Je croyais que Hollande veillerait à verrouiller. Rien de rien… Quelles actions contre-productives pour votre image ! Vous ne vous en rendez pas compte ? Vous êtes la risée de Copé qui s’est bien foutu de vous ce soir à la télé, et aussi de Lang qui était nul… Et lui était sur un petit nuage. Zen ! Si vous continuez comme ça, la cote de Sarko va remonter vite fait. Il ne nous restera que les yeux pour pleurer… Ressaisissez vous, vite !

    • je suis d’accord avec toi c’était affligent le débat d’hier soir. J’ai presque honte!!!!!!

  22. c’est bien joli tout ça mais il est temps de vous réveillez. Après un accord avec les verts calamiteux en terme de communication où on a franchement l’impression que c’est les 4% d’écolos qui dictent leur volonté et que hollande est totalement dépassé (cet accord à fait plus de mal que de bien), il est plus que temps de vous montrer et d’attaquer la droite sur ses actions. comment admettre aucune réaction de la gauche sur les mensonges éhontés de sarko sur le plan social PSA. thème majeur de la campagne, ça aurait été une bonne occasion de reprendre la main et d’entamer le vrai débat qui interesse les français. A ce rythme là c’est perdu d’avance et pourtant la majorité ne veut plus de sarko. SI SARKO REPASSE VOUS EN SEREZ LES PREMIERS RESPONSABLES! AU CHARBON MAINTENANT.

  23. En réponse, plus bas, à adolphe 17 novembre 2011 à 11:59, j’ai évoqué Jacques Nikonoff qui rappelle dans son livre la notion d’empire, au sujet des allemands.
    Il résume également assez bien l’eurolibéralisme, au sujet de la révolution conservatrice dans son introduction à

    RESTITUER LA SOUVERAINETÈ MONÉTAIRE AU PEUPLE

    Un spectre hante l’Europe : la sortie de l’euro ! Il n’est pas un jour, depuis le printemps 2010, où des dirigeants de l’Union européenne (UE) ne tentent d’effrayer les citoyens sur les risques que pourrait provoquer le départ de certains pays de la zone euro. Ainsi, présent le 27 janvier 2011 au sommet de Davos, en Suisse, qui rassemble chaque année les représentants des classes dirigeantes mondiales, le président français Nicolas Sarkozy a estimé, sous les applaudissements enthousiastes du millier de participants, que « les conséquences de la disparition de l’euro seraient tellement cataclysmiques qu’on ne peut jouer avec cette idée ».
    Cette opération d’affolement de la population a été relayée par les grands médias et tous ceux qui avaient promu le « Oui » aux référendums de 1992 et de 2005. Ils utilisent à nouveau les mêmes arguments fallacieux qu’à l’époque. En 1992, ils prétendaient que ce serait la « catastrophe » si le traité de Maastricht – ce texte qui prévoyait d’ouvrir la voie à la monnaie unique – était rejeté par une majorité de suffrages. En 2005, ils affirmaient que ce serait l’« explosion de l’Europe » si on ne votait pas pour le projet de constitution européenne…

    Qui pourrait croire à de pareilles menaces, surtout quand elles viennent de ceux qui sont responsables de la crise financière qui touche l’Europe depuis 2009 ? Si les plus riches de la planète ont applaudi comme ils l’ont fait le discours de M. Sarkozy à Davos, alors les plus pauvres ont de quoi se faire du souci…

    L’eurolibéralisme est la version européenne du néolibéralisme. C’est la doctrine économique qui a servi à la construction européenne et qui aujourd’hui verrouille la politique de l’Union européenne.
    Sur le plan monétaire, le néolibéralisme a pris la forme du monétarisme…
    Le tournant monétariste eut lieu en juillet 1979 à Tokyo, lors d’une réunion de ce qui s’appelait à l’époque le G5 : il y fut décidé d’abandonner les politiques keynésiennes en vigueur depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Peu à peu, les principaux pays industrialisés mirent en place des politiques monétaires d’inspiration monétariste. Le gouvernement des États-Unis, cependant, conserva la possibilité d’imposer à l’institution qui fait office de banque centrale, la Réserve fédérale, l’achat de titres d’État (création monétaire). La Banque centrale européenne, elle, fut conçue selon le dogme libéral pur : non interventionniste.
    Sur le plan financier, le néolibéralisme prenait la forme de la pseudo-théorie de l’efficience des marchés. Selon cette conception délirante, pour qu’ils soient capables d’une « allocation optimale des ressources », il ne faut soumettre les marchés à aucune contrainte : la liberté la plus totale leur est nécessaire, est-il décrété…
    Le marché fut l’instrument d’une gigantesque reprise en main patronale, camouflée sous des théories fumeuses, et d’une guerre idéologique sans merci menée par les grands médias : étaient visés les salariés et les salaires. Pour le profit immédiat et futur. Pour des raisons économiques autant que politiques. La courbe du partage des richesses allait donc se modifier : la part affectée au travail baissait. Cette baisse a été particulièrement spectaculaire en France à partir de 1983, après que le gouvernement socialiste eut décidé de prendre le tournant « de la rigueur », néolibéral. À l’échelle internationale, les socialistes français ont été les plus efficaces pour redresser la part des profits dans la richesse produite et écraser celle du travail. C’est sans doute pour cette raison que l’ancien ministre socialiste des Finances, M. Strauss-Kahn, a été choisi par les milieux d’affaires internationaux et le président américain pour diriger le FMI.

    L’idéologie de la révolution conservatrice a imprégné la Communauté européenne qui l’a régurgitée sous la forme de l’eurolibéralisme et instituée avec l’Acte unique, qui en pose les fondements : l’ouverture des marchés publics, la libre prestation (banques, assurances, finances…), la liberté pour une entreprise de s’installer dans le pays de son choix datent de cette époque. La libre circulation des capitaux était effective le 1er juillet 1990. L’Acte unique ouvrait la voie au traité de Maastricht de 1992 qui allait décider de la monnaie unique. C’est encore un socialiste français, Jacques Delors, qui avait été le ministre de l’Économie et des Finances de François Mitterrand au moment du tournant de 1982-1983, qui conduisit la bataille. Nommé président de la Commission européenne en 1985 (jusqu’en 1994), il façonna l’Acte unique européen signé en février 1986.

    Du coup, il fallait que l’euro concurrence le dollar. La « construction » européenne a donc été subordonnée à ce but : attirer vers les marchés financiers européens les capitaux libres recherchant à l’échelle de la planète une rentabilité maximale et à très court terme. C’est cet objectif qui a été systématiquement poursuivi par la Banque centrale européenne (BCE), qui s’est traduit par une politique de taux de change élevés, appuyée sur des taux d’intérêt supérieurs à ceux des États-Unis. L’euro devait être le vecteur permettant la libre circulation des capitaux : il n’est pas un « bouclier » anti-spéculation, il attire la spéculation ! Dès lors, pour compenser le renchérissement des produits fabriqués dans la zone euro face à leurs concurrents de la zone dollar et des pays émergents (en raison de l’euro « fort »), les entreprises de la zone euro ont été volontairement poussées à exercer une pression sans cesse croissante sur les coûts salariaux et sur l’emploi. Les délocalisations ne trouvent pas d’autre explication.

      • Vous avez bien raison d’approuver:
        Le PS et son eurolibéralisme… c’est vraiment n’importe quoi !

        Nikonoff conclue d’ailleurs là-dessus:

        Le Parti socialiste, si l’on considère ce parti comme étant encore à gauche, a fait de l’Europe le substitut au socialisme qu’il a abandonné: il alimente en permanence le mythe européen, l’Europe pour l’Europe, quel que soit le contenu, c’est son nouvel horizon historique. Il n’y a rien à attendre de ce côté, tant que l’électorat du PS CONTINUERA À SOUTENIR CETTE ORIENTATION POLITIQUE.
        Cependant, une grande pertie de son électorat ne vote pas pour le PS par conviction, mais par « utilité », c’est un vote par défaut pour éviter la droite. Qu’une vraie gauche apparaisse, et en quelques années ces électeurs désabusés, rejoints par beaucoup d’abstentionnistes, se remettront en mouvement.

        Jacques Touraine, qu’on connaissait à l’ordinaire moins incisif, avait eu cette phrase célèbre:
        « Le libéralisme avait mauvaise presse parmi les peuples. Alors, on a inventé un nouveau mot, le mot Europe ! »

  24. Par contre vous démarrez mal en envoyant D’Jack Lang face à Copé pourquoi pas Kouchner.Il y a mieux au PS comme représentant vous n’allez pas marquer des points ce soir.

    • +1 avec Moricet
      Pourquoi Jacques Lang à ce poste de Conseiller et pourquoi dans le poste ce soir ?
      Cette affaire des 60000 créations de postes, vous allez vous la trainer comme un boulet. Si seulement vous parliez tous d’une même voix. Mais à 3 jours d’intervalle, nous avons eu droit à un chiffrage de 7,5 Milliards d’Euros par vous même M. Moscovici, alors que ce soir M. Lang s’est fait donner un cours de math par J-F Copé.

      Même si les Français en ont plus que marre de N. Sarkosy, votre amateurisme risque de nous faire rempiler pour 5 ans à l’insu de notre plein gré.
      Il serait peut être temps de vous en rendre compte.

  25. très bonne équipe de campagne c est bien il y a de la jeunesse, en tant que militant et depuis le départ soutient de françois hollande souhaitons nous bonne chance , pour celà il faut croire alors ,nous allons ganger la bataille salutations socialistes :::christian eich 9.rue du bout enragé 76640 Ricarville
    christian-eich-@live.fr

  26. PETIT RÉBUS… L’ÉQUIPE DE CAMPAGNE AURAIT-ELLE UNE IDÉE ?

    L’histoire du billet faux qui circule, et fait néanmoins travailler tout le monde, est l’exemple même du caractère dynamique de la logique keynesienne (la demande crée l’offre, les crédits font les dépots, etc.).
    http://postjorion.wordpress.com/2011/11/15/217-trop-cher/#comment-8585
    La masse monétaire M s’y trouve multipliée par sa vitesse de circulation V, pour acheter au prix moyen P la production Y suivant l’égalité macroèconomique:
    M.V = P.Y
    ( En termes microéconomiques de bilan détaillé:
    Somme des Mi.Vi = Somme des Pi.Yi )

    Cela m’amène à reposer ici, de façon plus précise, ma question du billet précédent:

    Pour une vitesse de circulation donnée, la croissance temporelle (temps t) de la masse monétaire, soit (dM/dt), est:
    dM/dt = 1/V . (dP/dt + dY/dt) suivant la règle des faibles variations relatives que l’on apprend au lycée.

    Or, suivant les statistiques de la BCE, la croissance monétaire de M1 (la plus liquide) dM1/dt est égal à 9% de moyenne depuis quinze ans, dans les pays de la zone euro, alors que la croissance des prix et celle de la production sont respectivement de 2% et 3%. Cela implique que la vitesse moyenne V de circulation est un peu supérieure à un.
    En termes annuels, c’est un peu plus d’une transaction moyenne par an sur le total du PIB, ce qui n’a rien d’anormal pour la consommation: il s’y trouve aussi bien de l’alimentaire journalier (trés fréquent) que de l’équipement durable (moins fréquent), ce dernier étant de masse unitaire plus importante.

    Mais un coup d’oeil aux courbes (M1+M2+M3), par exemple dans le récent livre de O. Berruyer, montre qu’il en est à peu près de même pour M2, et même M3.
    Or, il s’agit là d’actifs, non consommables: la transaction peut se renouveler tous les jours sur le même actif échangé à la bourse, sans grand changement de prix. Mieux: en quinze ans, le niveau du CAC 40 est revenu approximativement à la même valeur !
    Comment, dans ce cas, la croissance de près de 10% est-elle possible, concernant les actifs ?
    S’agit-il donc de création pure et simple (émission d’actions, de CDS, etc.) en dY/dt, malgré un dP/dt nul, qui assure une telle croissance monétaire ?
    Le point est d’importance, car il dévoile un aspect caché de l’économie financière, qui porte sur des sommes énormes et peu d’individus :
    Pendant que l’on nous pinaille des quarts de % d’augmentation des prix, des taux d’intérêt de la BCE, etc., le secteur financier se gave par création pure et simple ! Exemples: l’Oréal, LVMH…, le secteur bancaire ?

    • Pardon d’être allé un peu vite en notations:

      « suivant la règle des faibles variations relatives que l’on apprend au lycée » signifie:
      en variations relatives Mr=dM/M, Pr=dP/P et Yr=dY/Y, soit:
      Mr = 1/V. ( Pr + Yr)
      d’où, en divisant par la variation de temps dt:
      dMr/dt = 1/V (dPr/dt + dYr/dt),
      ce qui est bien la croissance temporelle relative, en % !

      • C’est un bête problème de compta : 6 personnes avaient un débit de 100 euros et un crédit de 100 euros donc au total aucune dette et non une dette de 600.
        Cette histoire de la dame de Condé traine sur le net depuis des années et n’a aucun sens. Elle n’a en particulier rien à voir avec le fonctionnement de la planche à billets que vous prônez par ailleurs.

        • Est-ce que j’ai parlé d’une dette de 600 euros ?

          Je maintien donc ma phrase introductive:
          « L’histoire du billet faux qui circule, et fait néanmoins travailler tout le monde, est l’exemple même du caractère dynamique de la logique keynesienne (la demande crée l’offre, les crédits font les dépots, etc.) »

          Et prenez vous les autres assez idiots pour n’avoir pas compris…
          qu’on peut trés bien transposer sans billet ni dette, au cas de naufragés recommençant à zéro sur une île déserte (exemple pris, par ailleurs, dans le dernier livre de AJ Holbecq, avec Derruder):
          Sans même évoquer une monnaie, on peut dire que la production spécialisée, destinée à l’échange, ne commence que lorsqu’on introduit un surplus de la part de l’un au moins des naufragés. La même histoire peut alors se répéter avec le troc.
          On peut même ajouter, pour faire le parallèle total: y compris lorsque le premier échange est une escroquerie!
          L’essentiel est d’amorcer (ou ré-amorcer) le mouvement… c’est à dire la dynamique keynésienne: avec ce qu’aura récolté l’escroc, il fera travailler un autre, etc., et retrouvera tôt ou tard son propre faux-produit dans la boucle.
          Dans nos sociétés, le surplus initialement insufflé ne peut être en général que de la monnaie.

        • Mais c’est évidemment réservé à un traitement d’égal à égal.
          Ceux à qui viendrait l’idée de se distinguer en exploitant des indigènes de l’île pour les faire travailler plus que la côte-part, et en tirer bénéfice, mettraient vite la zizanie…

      • Remarque:
        Prière de ne pas tomber, comme Bangor, dans le piège:

        Le rébus commence à « Cela m’amène à reposer ici… », et ne concerne pas le paradoxe bien connu du faux billet… qui existait bien avant le net !

  27. En additif à ma réponse par ailleurs, je suis persuadé que le PS ou certain(e) au PS joue contre F.Hollande…Le PS va nous refaire le coup de 2007 et nous imposer N.S encore 5 ans, non seulement on n’y survivra pas mais croyez moi, on en voudra tellement au PS qu’il ne sera pas près de retrouver le pouvoir; que Martine se fasse une raison elle n’est pas la candidate au présidentielle et j’espère qu’elle n’a pas « flingué » la candidature de Hollande…seulement (je cotoie bcp de monde) ça passe très mal, il faut une réaction forte et médiatique qui rattrape le coup : à mon avis il n’y a pas d’accord possible actuelement, il faut attendre l’entre deux tours si F.Hollande passe le premier (si aux prochain sondages-en decembre-il dévisse considérablement celà sera dû à ce couac); j’ai lu l’ensemble des commentaires et nous sommes tous d’accord sur l’essentiel : c’est une énorme confusion que F.Hollande nous rende l’espoir, il faut un acte fort, c’est maintenant que l’élection se joue et la droite l’a bien compris, ne jouez pas que sur l’anti sarko, il peut y avoir de l’abstention en masse et celà j’en suis conscient favorisera sa réelection, mais comme beaucoup je suis dégouté ce jour,si l’élection se déroulait dimanche je n’irai pas…. Cordialement P.F

    • FH n’a pas négocié cet « accord » (Joly non plus d’ailleurs). Il s’agit surtout pour les deux candidats de recadrer leurs troupe et de montrer clairement qui est le chef. FH a été déjà clair, j’espère que le message et bien passé.

  28. Je souhaite que le plus possible de députés PS dont la circonscription est promise à des écologistes se présentent quand même aux législatives.
    Les écologistes représentent 4% des intentions de vote et on leur accorde un groupe parlementaire!
    Leur programme est pourtant truffé de « y faut qu’on et y’a qu’à »!
    Un exemple: interview TV de Duflot; comment recréer de l’emploi en électronique: il suffit de décréter que les appareils devront être garantis 5 ans (lutte contre l’obsolescence programmée) et cela créera des milliers d’emplois en SAV réparations…
    Non Madame, cela augmentera juste de 20% le prix des appareils, et fera au contraire disparaître les emplois actuels en SAV, ainsi que de nombreux emplois dans la vente!! Je peux en parler, j’ai de l’électronique de marques robustes, résultat mes appareils ont tous 10 à 20 ans!
    Je ne parle pas d’autres solutions évoquées, qui sont du même acabit.
    Eriger la Terre en déesse mère, avec les dieux du vent, des pierres et des arbres ne suffit pas à faire un projet cohérent.
    De plus, comme l’écrit LIBERTE 2012, il est amusant de voir des personnes si opposées au cumul des mandats, au système en général, tout faire pour en récolter des avantages……

    • c pas si simple, ils ont fait 16% aux dernières européennes, de très bons scores aux régionales et aux municipales, il est logique, en tant que partenaire, qu’ils aient un groupe. Maintenant, des négociations, ca doit acter les accords et les désaccords, rien de plus normal à ça. S’ils étaient d’accord sur tout, ils ne feraient qu’un seul parti. Or ce n’est pas le cas.

      • En Bretagne Le Drian a refusé une alliance avec EELV et a largement gagné.

        Quant aux désaccords, mieux vaut éviter d’en faire la liste de façon trop exhaustive…

        • tu ne peux pas nier que les verts réalisent de bons scores dernièrement aux élections intermédiaires… maintenant, oui, un parachutage c’est toujours compliqué et criticable

  29. La victoire passera par un gain de voix au centre dans ceux qui sont pour plus d’équité, un état fort et qui permet la liberté d’entreprendre sans laisser l’anarchie financiere s’installer.Les sectaires du PS ou des Verts cela donnera une défaite .Etre jusqu’auboutisme ne menera pas loin.Beaucoup de gens du MODEM sont des gens mesurés, qui sont pour une vraie équité et sont fatigués aussi de Nicolas Sarkosy alors le PS ne doit pas perdre de vue qu’une partie du centre gauche est orpheline du pouvoir et un gouvernement d’union de la société française ne réunit pas seulement le PS et les verts.Je crois que FH doit aussi s’adresser à ceux qui représente ce courant de pensée pour ouvrir les portes à certains de leurs représentants qui ne sont pas forcement interessé que par une posture mais qui souhaite faire évoluer le pays dans un axe beaucoup plus juste.Ce n’est pas se prostituer c’est être un rassembleur, le sectarisme ne permet pas l’évolution des idées et l’acces au pouvoir.Un vrai programme d’union hors FNUMP est possible

  30. Cet accord entre Aubry et dufflot de toute façon, est un coup portée à la crédibilité du PS.Aubry veut en tant que secretaire continuer à avoir le pouvoir.De l’autre une arriviste comme Hulot, c’est le même genre.
    L’écologie est un sujet, vaste et délicat qui ne peut être dissocié de l’économie réelle et de l’industrie.
    Dufflot c’est du pipeau, elle est incapable de donner de vraies solutions chiffrées et permettant de remplacer le nucléaire pour les 40 ans à venir car c’est impossible.
    Ces gens cherchent des postes à conquérir pour leur gueule!!!!Je vais être desagréable, l’écologie doit être traitée comme un sujet de société au même titre que l’emploi.Pensez vous que les verts vont faire chuter les statistiques des demandeurs d’emplois rapidement,?Non et c’est un vert qui vous le dit.
    L’objectif des verts, du PS de tout citoyen ayant une sensibilité pour le changement doit oeuvrer dans ce sens.
    Les écologistes élitistes comme certains politiques se font mousser et se fontt élire pour une carriere, pas pour l’interêt de l’état et des français.C’est la même chose que Sarkosy.
    Nous devons voter pour un changement, et s’il faut aussi ralier les voix de centristes, il faut le faire pour avancer, avoir le pouvoir et engager des réformes qui sont vitales pour toutes les couches de la société.
    Regardez les retraites chapeau, ce qui est lamentable c’est que des gens ayant parfois passé trés peu de temps à la tête d’entreprise se voient verser des sommes colossales.Que fait le gouvernement de justice sociale dont se targue Nisolas 1er? Rien, il ne les taxe pas, c’est cela notre combat, c’est changer cela, c’est récupérer des moyens pour relancer notre machine française et remodeler la société.Dufflot se regarde le nombril .J’aime Eva joly mais je ne voterai pas pour elle au premier tour .En aucun cas je ne permettrais la victoire de l’énnemi du peuple.
    FH n’est pas parfait , il sera difficile de gagner car ce groupe recommence à verser dans les conneries.Certains n’avaient pas soutenu Ségolene et elle a perdu de 3% car n’oublions pas que 3% c’est peu.Alors les verts svp soutenez celui qui doit gagner et aprés on négociera des circonscription mais de toute façon il faut arreter les connerie.
    Aubry recommence ses coups foireux, elle ne peut pas s’en empêcher , elle est prete à faire fonctionner la machine à perdre et elle a commencé.FH doit avoir le courage d’expliquer aux français ce que je disais dans un autre post :Financierement ,comment ferions nous pour nous priver du nucléaire!!!La verité doit ^petre dite, le pragmatisme fera gagner et les écologistes non dogmatiques le comprendont aisement.Par contre il est necessaire de proposer un plan énergétique en janvier (Géothermie, solaire, hydro, methane, gaz ( pas de schiste).le plan de mutation d’économie par la baisse de consommation (LED, isolation) etc, etc ) pour présenter une politique cohérente dans ce domaine pour faire graduellement évoluer les sources d’approvisionnement en énergie de notre pays.
    Croyez vous que l’on va se chauffer au crotin de cheval ou à la bouse de vache?
    Sérieusement je me repete: »la cible est Sarko, arrtons Sarko et sa clique) Le grenelle auquel participait les verts , cela a donné quoi? Une grande tromperie, Borloo s’est foutu du monde et les verts cautionnaient cette comédie alors du sérieux pour l’avenir, n’écoutons pas les arrivistes , écoutons notre coeur et suivons notre propre parcours d’écologiste.Ne pas se renier, ne pas se compromettre mais faire gagner notre cause sur de veritables solutions industriellles.

  31. Bonjour Mr Moscovici,

    Je suis élu centriste au conseil municipal d’Angers, participant à la majorité municipale PS-Verts-centre. Je souhaite par dessus tout l’élection du candidat PS en 2012. Je suis de près l’actuel débat PS-Verts sur le nucléaire et je trouve la tourne que prend celui ci particulièrement affligeante et délétère en terme d’image dans l’opinion.
    Bien entendu l’attitude jusqu’auboutiste des Verts ne facilite pas le travail. Mais de votre côté (PS) le discours est confus. J’approuve l’objectif de réduction de 75 à 25% la part du nucléaire dans la production d’ici 2025, j’approuve le maintien de la construction de l’EPR de Flammanville, mais le cafouillage de ces derniers jours est incompréhensible.
    Il y a pourtant un moyen simple, me semble-t-il, de concilier les points de vue Verts et PS, en étant cohérents, et sans perdre la face pour chacun des camps: il s’agit simplement d’affirmer que le nucléaire par fission est une ENERGIE DE TRANSITION. On n’a pas pour but de la maintenir comme énergie quasi exclusive, on doit réduire sa part, mais ceci nécessite d’avoir pu réussir une transition vers un mix énergétique. Donc pas d’annonce de date de sortie du nucléaire, ni même besoin d’avoir à prononcer ce terme de sortie.
    Je pense vraiment que plutôt que s’arc bouter sur des postures qui créent un effet désastreux dans l’opinion, vous devriez axer votre communication sur cette notion d’énergie de transition. De plus ce n’est pas qu’une posture, cela correspond assez bien à la réalité à venir.

    Bien cordialement.

    Philippe Markowicz

    • Bonjour, cadre de santé dans la fonction publique, impliqué dans la vie de mon administration en tant qu’élu syndical et aussi dans la vie associative de quartier; je suis tout à fait d’accord avec votre analyse; cette histoire autour du Moox a jeté le trouble, il gêne et sera peut-être le point d’orgue qui fera douter nos concitoyens; je suis expectatif depuis hier et F.Hollande m’apparaît de moin en moins présidentiable (rejetant de toutes mes forces N.Sarkozy)d’ou mon désespoir en ce jour, je suis ecoeuré et comme nombre de mes voisins,collègues suite aux converstions entendues ce jour(17/11)j’ai de plus en plus envi de m’abstenir au 1er et 2nd tour….Que le PS et F.Hollande réagissent dans le bon sens au plutôt, ne vous fiez pas aux sondages actuels, SVP Sarko ne peut pas gagner mais Hollande peut perdre…Il faut qu’il construise sa crédibilité et c’est mal parti (regardez toutes les chaînes d’infos et vous comprendrez)il faut rattraper le BUG au plus vite.

    • « J’approuve l’objectif de réduction de 75 à 25% »
      J’espère que tu approuves aussi celui de la réduction à 50% de la production car c’est l’objectif affiché.

      Pour le reste, les écolos sont viscéralement contre le nucléaire, quelle que soit sa forme (on attend d’ailleurs le point de vue sur le nucléaire médical et militaire).

  32. bonjour,
    c’est la premiere fois que je vient sur ce site,j’en profite pour dire a Mr MOSCOVICI,que j’aimerai et que je voudrais vous faire part que bon nombre de Français attendent des projets de reindustrialisations,car dans notre beau pays industrie veut dire :automobiles!!!
    non vous le savez comme moi que l’industrie c’est aussi:
    la metallurgie,
    la siderurgie
    acierie,
    haut fourneaux,
    cela manque cruellement a notre pays,toutes ces entreprises ne sont plus,ou delocalisees,
    merci d’avoir lu ce billet,bonne journee a tous et bonne campagne pour gagner en mai 2012

    • Mon pauvre vieux, vous révez…
      Les derniers socialistes qui ont connu les hauts fourneaux du Nord (Mauroy et consorts) sont ceux qui les ont fermés !
      Quant aux énarques de cette équipe de campagne, à l’image de Moscovici, ils n’ont jamais fait autre chose que de la politique en gants blancs et vous diront, comme je l’ai relevé ailleurs:
      « Merkel indique la solution, plus d’intégration politique, ce qui veut dire ouvrir la porte à la construction du fédéralisme… »

      Or, c’est précisément tout ce qu’a refusé Merkel dans la proposition d’adosser le FESF à la BCE: Pas question de faire bourse commune avec les « untermenschen » du Sud. Chacun chez soi, et les bons comptes feront les bons amis, tel est le message !
      http://www.marianne2.fr/Les-piig-s-ou-l-Europe-des-untermenschen_a205492.html
      Vous devriez lire Jacques Nikonoff, sur la notion d’empire allemand:
      « Un empire n’est pas une nation, c’est une ensemble de nations sous le joug d’une seule autorité dominante! »
      Mais, comme chez les sados-masos, certains semblent aimer ça…

  33. bojour

    par pitie la gauche, montrez vous unis, sinon nous allons garder zarko, ce serait le pire scenario pour les classes populaires et moyennes MERCI.

  34. Bonjour,
    je parcoure -en la découvrant- l’équipe de campagne (les futurs ministres?) de M Hollande et les différentes thématiques qui seront traitées. Rien sur le sport, évidemment. Comme d’hab…peut être un petit passage devant le CNOSF en plénière, quelques promesses à la volée, une écharpe autour du cou lors d’une France-quelque chose au Stade de France cet hiver et une vague interview à la mi-temps…bref les temps changent, mais tous ne changent pas. C’est vrai, il n’y pas de réél enjeu pour un grand pays à avoir une politique sportive intelligente et cohérente! Bonne journée à tous.

  35. Un peu de logique et de bon sens. S’il y avait un programme identique entre P.S.et Verts, il n’y aurait pas 2 candidats à la présidentielle et à la limite il n’y aurait qu’un seul parti. Les divergences seront dès lors tranchées le 22 Avril qui sera une sorte de primaire. A ce propos,il eût été plus cohérent que les Verts fassent comme Baylet et présentent leur candidate aux primaires citoyennes au lieu de faire voter en douce pour Aubry !!!

    • Exactement. Quel sens a une négociation si tôt avec un parti qui n’a pas voulu être dans la primaire citoyenne ? Cette tentative de résurgence de la gauche plurielle ne pouvait qu’aller au clash.

  36. Cher camarade,

    He ben, je ne sais vraiment pas en penser de cette équipe. Pourquoi cette majorité d’énarques, et de dinosaures !!! Où êtes-vous allés chercher ces nouvelles têtes qui sortent de nulle part !!!! Cela est vraiment à l’image de Hollande qui n’a aucune vision (on le voit sur le nucléaire) et est encore dans un esprit politique des années 80-90. J’ai bien peur que cela ressemble à la machine à perdre … Je suis très déçu de cette équipe et j’ai bien peur que les idées qui vont en sortir n’aient rien d’encourageantes. Dans quel merdier, Pierre, tu t’es mis !!!!

    Petite question: j’ai du mal à comprendre pourquoi il n’y a pas de thématiques « Internationales » dans l’organigramme (à moins que j’ai mal lu). J’ai bien peur que cela montre l’ouverture d’esprit et la culture de Hollande et de son équipe.

    • Il me semble qu’au contraire, sur le nucléaire FH a une vision précise de ce qu’il veut. C’est tout le problème avec les écolos qui n’ont pas la même.

  37. Je ne comprends pas comment le pS a t’il pu s’engluer et se faire mettre sous pression, se faire mener par le bout du nez jusqu’à en devenir moins crédible, par les Verts/Europe Ecologie.

    Cet étalage public et cette obsession du PS à vouloir négocier encore et encore alors que les Verts/Europe Ecologie ont un comportement et des exigences inadmissibles et décalés de la réalité.

    Cela envoie un message négatif du PS. Entre ces négociations qui basculent en magouilles, entre un Hollande qui se prend déjà pour le président de la République, le copinage qui sclérose le PS, etc … le PS me laisse de plus en plus sceptique. Trop d’amateurisme. Pas encourageant pour l’avenir. Finalement, les intérêts politiques priment sur les intérêts des citoyens. Quelle déception !

    Désormais, je réserve mon vote et je suis de plus en plus attentive aux autres partis mais surtout, aux autres candidats plus déterminés, cohérents et réactifs.

    Au moins, ces élections m’auront fait connaitre un candidat : Valls que je trouve bien plus pertinent, affirmé, sensé, constructif, réformateur et tourné vers l’avenir.

    Valls et Moscovici sont les plus pertinents.Il vous faut agir et vite avant que le PS s’enfonce prématurément !

    Nombreuses personnes autour de moi sont de plus en plus sceptiques quant à la victoire du PS. Et ça, ce n’est pas positif !

    • AUBRY, CE N’EST QUE LE PS. HOLLANDE, C’EST BIEN PLUS.

      LA VERITABLE QUESTION, C’EST LA LOYAUTE OU PAS DE AUBRY VIS-A-VIS DE HOLLANDE.


    • AUBRY, CE N’EST QUE LE PS. HOLLANDE, C’EST BIEN PLUS.

      LA VERITABLE QUESTION, C’EST LA LOYAUTE OU PAS DE AUBRY VIS-A-VIS DE HOLLANDE.

  38. Les accords avec les verts et dans une moindre mesure avec les radicaux de gauche ont contribué à la défaite de la gauche dans le Jura aux législatives de 2008 et aux sénatoriales de 2011. Nous ne souhaitons pas revivre ça en 2012. Nous pensons que passer un accord avec une formation qui maintient son candidat au 1° tour de la présidentielle est une erreur. Mieux vaudrait attendre le résultat du 1° tour pour se compter et accorder des circonscriptions en proportion des résultats. Quant à passer des accords, il serait plus pertinent de se rapprocher du front de gauche pour une union au premier tour.

  39. SUJET : L’ACCORD DONT TOUT LE MONDE PARLE

    PAS SI DRAMATIQUE QUE CELA SI L’ON CONSIDERE QUE CET ACCORD EST UN ACCORD ENTRE CHEFS DE PARTI POLITIQUE ET NON PAS UN ACCORD ENTRE CANDIDATS DECLARES.

    LE PROJET AUBRY N’ENGAGEAIT PAS HOLLANDE. L’ACCORD AUBRY-DUFLOT N’ENGAGERA PAS DAVANTAGE HOLLANDE.

    DITES-LE (OU FAITES-LE DIRE PAR VALLS) AUX MEDIAS.

    ERIC BERTIN

    • oui et il est assez étonnant que dans cette histoire Duflot efface Joly du côté des verts et qu’Aubry mette dans l’accord le paragraphe MOX qu’Hollande rejette.

      Qui est candidat à quoi ? En tout cas du côté PS, le patron c’est François Hollande point barre.

  40. J’ai toute confiance en cette nouvelle équipe.Surtout pas de guerre intestine,il faut nous débarrasser de ce président qui est entrain de faire sombrer le pays.Le seul reproche si je peux me permettre à l’assemblée nationale le PS devrait répondre un peu plus fermement aux attaques et aux invectives de cette majorité qui ne respecte rien.Tout accepter ce n’est pas une vertu.
    Sarkozy va utiliser tout les travers pour arriver à ses fins,encore une fois avec Pierre Moscovici et son équipe la confiance renaît.
    Que la force soit avec vous.
    Bien Cordialement.
    PS:Je compte les jours.

  41. ATTENTON VALLS DANGER ! Parmi les explications de l’échec de Jospin au 1er tour de 2002, il y avait sa communication (mauvaise)et son positionnement lâche « je ne suis pas socialiste! ». Qui était en 2002 son directeur de la communication ? Manuel VALLS !
    Or, la campagne personnelle de VALLS candidat aux Primaires Citoyennes a confirmé, s’il en était besoin, qu’il ratissait à droite sans vergogne, feignant – ou pas – d’ignorer qu’il éloignait chaque fois des électeurs de gauche – ceux qui souffraient – et qu’il les poussait soit à s’abstenir, soit vers les deux extrêmes gauchet ou droite ! Jospin est arrivé 3e !
    Ce soir à propos de l’accord avec les Verts sur le MOX, les déclarations de VALLS sont de l’huile sur le feu, alors que l’interprétation du paragraphe nécessite plus de doigté et de nuance ! Attention VALLS = DANGER …Il fait fuir les électeurs de gauche !

  42. Bon, et bien Pierre et l’équipe de campagne vont avoir du boulot demain. Soit ils attendent que les verts disent non à l’accord samedi, soient ils ont le courage d’acter très rapidement de l’erreur.
    Pour l’instant j’ai relevé une levée de bouclier à Paris, à Lyon et dans le Finistère nord, mais je ne serais pas surpris de voir l’épidémie s’étendre demain. Je ne sais pas ce qui a foiré dans la réflexion, mais cela a bel et bien foiré (les remontées des commentaires écolos sont aussi sévères que les nôtres).

  43. Les réactions qui remontent semblent montrer que cet accord va avoir du mal à passer la semaine.
    Pour l’instant, il coince sur le nucléaire et les circonscriptions, mais ce ne sont pas les seuls sujets. Quid des OGM ? Quid de l’agriculture ? Quid de la politique industrielle de la France ?

    MA a je crois essayé de nous refaire vivre la majorité plurielle, mais l’époque n’a plus rien à voir.

    Nous avons le temps de passer à autre chose, mais il faut trancher.

  44. Il est temps de se reprendre.Pas de soutien aux écologistes, je ne voterai pas pour le PS.C’est bien là le probleme, les susceptibilités mal placées entrainent la division.
    Maintenant si vou voulez la victoire de notre CHER Président Sarkosy continuez sur cette voie.Libre à chacun de s’exprimer mais n’oubliez pas la réalité actuelleSarkosy et toute la clique qui dirige et ruine ce pays.Que voulez vous, êtes vous capables de faire des concessions, de dialoguer, de comprendre le court et le moyen terme.
    Supprimer le nucléaire, allons y et on fait quoi????A court terme d’énormes quantités de fonds pour arreter, démenteler les centrales§§§§
    Du jour au lendemain des milliers de salariés à la rue!!!!!
    Aprés cette décision et application immédiate, vous avez utilisez les énormes budgets ^pour casser le nucléaire, vous allez chercher l’argent ou pour développer les filieres alternatives et vous compensez cela sous combien d’années???
    Comment fait on pour alimenter en électricité nos unités de production, nos foyers,?Ou va t’on chercher les considérables besoins pour les heures de pointes?A l’étranger?Il n’y a plus de réserve car ils sont entrain de sortir de ces filieres.
    FH est un imbécile, ah bon!!Vous croyez? NOn sérieusement il faut être pragmatique et personnellement je suis écologiste mais sans un être un inconditionnel , je prends la défense à court terme la défense du nucléaire car nous sommes dans une situation imposée et qu’il faut gerer.
    J’ai toujours soutenu les verts au premier tour , cette fois je ne le ferai pas car l’enjeu est trop important.Le sectarisme n’est pas ma tasse de thé et lorsque l’on a des alliés, c’est comme avec les amis on prend le bon côté et le mauvais pour que l’entente dure.L’on ne peut pas et nous n’avons en aucun cas le droit de faire gagner le camp de Sarko et de l’UMP .
    Pensez à toutes les souffrances engendrées aujourd’hui par ce petit caporal et imaginez les conséquences d’un nouveau mandat.Nous n’avons pas le droit de nous déchirer pour la réussite de cet énergumene.Svp , que chacun comprenne bien le poids qu’il représente, que chaque vote sera vital et nous devons faire abstraction de ces différences pour que le peuple gagne et cela vaut pour Mélechon aussi.Vous avez une responsabilité historique qui vous incombe en tant que citoyen, la victoire du peuple contre l’exploiteur!!!!Ce n’est plus du civisme c’est du courage et de la volonté dont il faut parler.Chacun, pas moi,moi,moi, non!!!!!Chacun d’entre nous portera l’espoir de notre juste cause alors si certains veulent déjà trahir les espoirs des français c’est dramatique!!!!

  45. Pas très BRILLANT pour les socialistes qui chassent Danièle Hoffman-Rispal, députée SRC de la 6ème circonscription de Paris afin de permettre à Cécile Duflot d’être élue à Paris. Souvenez-vous en, elle mettra la pagaille au conseil municipal de Paris, si la gauche est réélue, bien entendue !!!
    NAVRANT, j’ai HONTE d’être socialiste, cette fois ne comptez plus sur moi pour vous soutenir. Je resterais à la maison.

    • Pour ne pas avoir honte, bats-toi au côté de Delanoé. Rien n’est définitif, en particulier les accords bâtis sur le sable des faux-semblants.

      Il y a plus de points de convergence entre l’écologie version Lepage que l’écologie version Duflot. Un comble !

      Et tout cela pour un vote EELV qui risque de faire moins de 5% aux présidentielles.

    • surtout que si la maire sortante se présente face à Duflot, Duflot est pas du tout sûre d’être au second tour…

      Mais de toute façon, les parachutages c’est jamais simple. Certains les réussissent et d’autres se plantent, ça a toujours marché comme ça. Quand qqun est parachuté, évidemment ceux qui sont présents sur place se sentent lésés… Parfois ça passe quand même, parfois ça casse… on verra bien.

  46. Votre campagne, je n’y crois plus.
    Je suis déçue, écoeurée, honteuse d’être socialiste. Mensonges, manipulations, mépris pendant les négociations avec les écologistes, tout ça me dégoûte. Hollande est malproprement pour le nucléaire, je ne serai plus pour Hollande.
    Au deuxième tour, je m’abstiendrai pour la première fois de ma vie.
    Et pour ça, je vous crache dessus.

    • Hollande est malproprement pour le nucléaire…
      C’est pas une raison pour être plus malpropre que lui!

  47. DERRIÈRE L’ÉQUIPE DE CAMPAGNE ET CELLE DES CONSEILLERS ÉCONOMIQUES (ci-dessous, à 17:57),
    J’allais oublier L’ÉQUIPE DES « SOUTIENS »
    au rang desquels Jean Peyrelevade… qui ne sait pas encore qui, de Hollande ou de Bayrou, il va soutenir le plus… mais qui fait pourtant mieux que les prophètes sus-dits :

    Voici, en effet, un extrait de ses dernières « rétro-prédictions » du mois dernier, avant qu’il ne ferme son blog de « La Refondation du Capitalisme ») sine die :

    « En octobre 1963, je fus chargé des études de marché et des aspects économiques du programme Concorde qui avait été lancé un an auparavant. Dès la fin 1964, j’avais des doutes profonds sur sa commercialisation. En 1965, j’étais certain qu’il ne se vendrait pas.
    L’accident de Concorde (Un peu de statistiques comparées… ferait du bien) met en cause la machine et elle seule.
    A Roissy, l’avion roule sur une pièce métallique alors qu’il est au maximum de vitesse… Des fragments brûlants pénètrent dans la voilure à travers son revêtement (parfaitement anormal) et mettent le feu au carburant, les réservoirs étant non protégés (probablement pour des raisons de poids, ce qui est également anormal). Sans commentaires.
    Je maintiens que l’échec de Concorde fut total : technique comme l’a montré hélas l’accident de Roissy, commercial (pas un seul avion vendu)… »
    (Peyrelevade, commentaires d’Octobre 2011)

    Je donne ici la primeur de la réponse non parue (pour cause de fermeture sine die, afin vraisemblablement de fuir la contradiction… ou le ridicule):

    RÉPONSE À [peyrelevade | le 21 octobre 2011 à 17:27]

    Un simple clic sur Wikipedia à Concorde (avion) révèle, on l’a vu, ce qu’il en est sur ces deux points:

    Dès que le programme Concorde s’avèra techniquement achevé, est-il dit notamment, les Etats-Unis s’empressèrent de l’interdire d’atterrir directement à New-York, ce qui dura deux ans, le temps de s’assurer que le premier choc pétrolier survenu entre temps le condamnait par le quadruplement du coût de son carburant.
    Rien de tout cela n’était prévisible avant 73/74, et le programme Concorde fut lancé dès 1960 !
    On voit donc mal où serait l’echec d’une décision d’investissement prise plus de dix ans avant… sauf pour les voyants extra-lucides ! Il fut d’ailleurs question un moment, de la part des américains, de remettre en selle leur propre projet de supersonique civil…

    «Un peu de statistiques comparées» dixit Peyreklevade, s’agissant de l’unique accident grave survenu au Concorde en vingt-cinq ans de carrière ! Bravo aux statisticiens capables de faire des statistiques sur un seul évènement…
    En revanche, le DC-10 qui éjecta la pièce sur la piste suspectée d’être à l’origine du drame a connu, quant à lui, un nombre d’accidents si variés et significatifs que sa carrière fut bel et bien écourtée pour ces raisons:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accidents_et_incidents_de_DC-10
    Ainsi lit-on sur le site AVIONI- CLS, à DC-10 (Commercial level simulations):
    «Directement ou indirectement le DC-10 est un des avions les plus meurtriers par rapport à sa production (d’après l’article Statistiques d’accidents d’avion).»

    Encore bravo à Hollande d’avoir su s’entourer de pareil expert, moins pro-américain qu’anti-français. Comme Bayrou, il soutient le « modèle » exportateur plus compétitif qui enrichit l’Allemagne… des plus riches, les autres allant chez LIDL : même PIB par tête que chez nous, mais moins de consommation intérieure avec plus d’inégalités et de pauvreté!)

    On ignore si les contre-arguments adressés à Jean Peyrelevade ont eu quelqu’effet sur son aveuglement de banquier. Cela sous-entendrait qu’il a la faculté d’assimiler et de répéter autre chose que le disque rayé enregistré avant son « départ » du Modem…
    Sa musique lancinante, qu’il adresse désormais aux Socdem, semble pourtant n’avoir changé en rien !
    Témoins les deux livres jumeaux:
    « France, état critique » (J Peyrelevade)
    « 2012, état d’urgence » (F Bayrou)
    qui, outre leur contenu semblable dont nous avons ici largement rendu compte, semblent tous deux s’amuser du même jeu de mots (voulu?) sur l’Etat actuel des choses…

    En revanche, son nouvel état de «journaliste indépendant» qu’il affiche désormais dans la presse semble bien être un encourageant signe de modestie adressé à tous ceux qui avaient jugé ses deux années d’introduction à l’économie, après l’X, comme un bagage un peu mince pour signer en tant qu’ « économiste ».
    Reste à savoir si, là encore, notre expert en tout n’usurpe pas, un peu vite, une carte de journaliste dont il est probablement tout autant démuni.
    Peut être sera-ce le titre de nouvelles aventures:
    « Journaliste… état critique ! »

  48. On peut comprendre pouquoi la France va perdre son triple A il est temps d’agir..des idées à mettre en oeuvre

    oui il est temps d’agir…..depuis longtemps en France, la France un modèle administratif archaïque!

    Alors allons jusqu’au bout de nos idées et soyons justes!

    – 4 jours de carence dans le privé mais pourquoi ne pas rétablir la justice dans ce pays?
    4 jours de carence dans le privé ET dans le public pas 1 jour.

    – une vraie réforme institutionnelle pour montrer l’EXEMPLE aux français redonner une valeur morale à la France: suppression des départements et créations de 6 grandes régions le Nord-Picardie, l’Est, l’Ouest le littoral, l’Ile de france, le Sud à partir de Lyon, le Centre.

    – Suppression des concours pour catégorie A puis des autres catégories.

    – Allocations familiales supprimées dès 5000 euros de revenus mensuels net.

    – Assedics montant plafonné à 3500 euros durant 24 mois à 36 mois garanti. 36 mois garanti à partir de 55 ans.

    – Suppression pure et simple du Sénat, 250 membres à l’Assemblée nationale.

    – Hausse de la TVA à 10% sauf alimentation.

    – Taxation du revenu du capital.

    – Un plafond annuel de salaire dans la fonction publique (10.000 euros net sur 12 mois), gel des salaires dans la fonction publique plan quinquennal.

    – 5 euros pour visite chez le médecin généraliste, 3 euros pour les enfants non remboursés par la sécu.

    – Bibliothèques payantes dans toutes les communes cotisation de 10 euros par adultes et 5 euros par enfants.

    – Une cotisation annuelle forfait de 15 euros par enfant maternelle et primaire à la rentrée scolaire obligatoire et de 30 euros pour les lyceens.

    – Inscription universitaire plafonnée entre 500 euros et 1500 euros par an par année.

    – Stationnement payant obligatoire dans toutes les communes pour résidents plafond à 50 euros par mois.

    – Accession à la propriété dans les logements sociaux avec prêt à taux zéro uniquement pour ce type d’achat et un vrai coup de pousse 30.000 euros à taux zéro.

    – Retraite à la carte: entre 5 ans et 1 an avant la date légale possibilité de prise de retraite à 70% jusqu’à la fin de la retraite.

    – Revenu minimum vieillesse garanti à partir de 60 ans.

    – Suppression pure et simple de la plupart des niches fiscales.

    – Assouplissement du temps partiel pour les CDI « le 75% non opposable (1 journée) » c’est à dire: à la demande du salarié s’il le souhaite aucun refus opposable si 1 ou plusieurs enfants à sa charge jusqu’au 25 ans de l’enfant…vous allez voir les demandes affluées si non opposable et cela dans l’intérêt de tous.

    – Les modalités sont prévues par l’employeur et le salarié. Demande des Hommes ou femmes.

    – 1 jour par semaine de télétravail en CDI non opposable si l’activité le permet ( cf à ajouter dans les contrats de travail).

    – vente rapide du patrimoine immobilier local et étatique.

    Des mesures justes et compréhensibles s’adressant aux français moyens sans les pénaliser!

    Vous voyez les économies en France…j’en ai d’autres dans ma hottes….

    Qu’en pensez-vous?
    C.I, 37 ans, Juriste, Droit Public, Sciences Politiques, 3ème cycle en Aménagement du Territoire.

    Dans l’attente de réformes dans le Travail, les Institutions, le Territoire.

    • Y a pas à dire, chez les « aménageurs du territoire », y a des idées:
      – Bibliothèques payantes dans toutes les communes cotisation de 10 euros par adultes et 5 euros par enfants.
      – Cotisation annuelle forfaitaire de 15 euros par enfant maternelle et primaire à la rentrée scolaire obligatoire et de 30 euros pour les lyceens.
      – Stationnement payant obligatoire dans toutes les communes pour résidents plafond à 50 euros par mois.
      …..
      Et un centime par litre d’air respiré, vous n’y avez pas pensé ?
      Ça développerait l’emploi: plus d’enseignants privés… pour apprendre à moins respirer! Et ça plairait aux écologistes… avec moins de rejets C02 dans l’atmosphère!
      Je l’ai toujours dit: sur ce site socdem, c’est l’imagination au pouvoir !

    • Ce programme est flippant et irréaliste. Ca fait penser à un régime soviétique. Je crois qu’il va falloir se resoudre à voter pour NS,vu la gestion du dossier nucléaire, je crois bien qu’il a perdu beaucoup de crédibilité. Ségolène avait plus de c…. que lui

  49. Existe t il un endroit où les membres de cette équipe peuvent recevoir des idées, des conseils…

    Ce n’est pas que l’on soit meilleur qu’eux mais des fois on trouve des truc très très intéressants.

    Je pense que celui ci est un truc de première à utiliser et à réutiliser en boucle

    http://desintox.blogs.liberation.fr/blog/2011/11/lerreur-funeste-de-la-retraite-%C3%A0-60-ans-sarkozy-plomb%C3%A9-par-les-archives.html

    Dons Sarkozy a voté pour la retraite à 60 ans.

  50. DERRIÈRE L’ÉQUIPE DE CAMPAGNE, CELLE DES CONSEILLERS ÉCONOMIQUES…
    au premier rang desquels Elie Cohen et… bien sûr, l’ami de toujours Jacques Attali.

    Rappelons ici toute la clairvoyance de leurs recommandations, avant la crise, saisie sur le vif par la plume alerte d’un de leurs pairs, l’économiste Frédéric Lordon, pour qui ils sont tête de liste de tous « Les disqualifiés » :

    ELIE COHEN, qui a beaucoup donné de sa personne pour avertir de l’effrayante aberration en quoi consiste l’intervention publique, et soutenu la privatisation de tout ce qu’il y avait à privatiser, est maintenant d’avis qu’il faut nationaliser — on imagine sa tête si on lui en avait soumis l’idée il y a deux mois… époque où il enjoignait encore les socialistes de rompre avec le « discours d’ultragauche fondé sur le déni de la réalité » et regrettait beaucoup qu’ils soient « devenus altermondialistes par peur d’une mondialisation qu’ils ne comprenaient pas et dans laquelle ils ne voyaient que les manifestations de multinationales assoiffées de profits, les dérives d’une finance débridée et les inéquités d’une régulation au service des puissants ».
    Il n’est pas un mot de cette adresse qui n’impressionne par sa lucidité puisque, comme chacun sait, non seulement le Parti socialiste est un repaire d’altermondialistes, mais il faut en effet ne rien comprendre à la mondialisation pour en donner pareil portrait que la réalité infirme chaque jour davantage.
    Il est vrai qu’en matière de « réalité » Cohen est un expert : « Dans quelques semaines, le marché se reformera et les affaires reprendront comme auparavant », écrit-il le 17 août 2007, avant de livrer sa philosophie (presque) définitive des crises financières : « Il faut s’habituer à l’idée qu’elles ne constituent pas des cataclysmes mais des méthodes de régulation d’une économie mondiale qu’on n’arrive pas vraiment à encadrer par des lois ou des politiques. »
    Des gens malintentionnés iront sans doute suggérer que Cohen n’est pas le type même de l’économiste académique et que, avec le temps qu’il passe sur les plateaux, on se demande s’il a jamais pu faire effectuer le moindre progrès à une science autre que celle de sa propre notoriété.

    Il y a pourtant mieux que les clairvoyants ; [avec ATTALI]… il y a les prophètes ?

    La question se pose car, faut-il le dire, non seulement le RAPPORT ATTALI ne compte pas la moindre remarque sérieuse quant aux dangers de la déréglementation financière, mais il n’est qu’une longue ode aux prodiges des marchés de capitaux — et une exhortation à s’y rallier plus complètement encore.
    Dès la page 7, le modèle qui réussit est indiqué à l’imitation de la France : c’est le Royaume-Uni, qui « s’est engagé durablement dans la valorisation de son industrie financière » — n’est-ce pas là une idée que son excellence range évidemment dans la catégorie du prophétique ? Il y a ainsi « des révolutions à ne pas manquer », celle des « secteurs porteurs » (p. 54) ; parmi eux, « la finance » (id.). C’est pourquoi « faire de Paris une place financière majeure » est l’« objectif » qui préside à la dégelée des propositions 96 à 104.
    Décision 97 : « Harmoniser les réglementations financières et boursières avec celles applicables au Royaume-Uni pour ne pas handicaper les acteurs européens par rapport à leurs concurrents internationaux. » Décision 101 : « Multiplier les initiatives communes entre les enseignements supérieurs et les institutions financières dans le financement de chaires dédiées aux recherches sur la modélisation financière », car si l’université doit être condamnée par l’attrition des budgets publics, rien n’est trop beau pour les formations des futures élites de la classe parasitaire.
    Pour la fin, la meilleure, la décision 103 : « Modifier la composition des commissions et des collèges de régulateurs, pour que les champions de la finance puissent s’exprimer et influencer la position du haut comité de place. »
    La fin du rapport… n’est pas moins goûteuse que le commencement puisque la décision 305 lâche enfin le morceau en suggérant de « réorienter massivement le régime fiscal de l’assurance-vie et du plan d’épargne en actions vers l’épargne longue investie en actions (à coupler avec les fonds de pension) ».
    Nous y voilà. On ne sait trop si Attali a tout prévu de la crise autrement que sur le mode de l’hallucination rétrospective, mais, en janvier 2008 en tout cas, il est d’avis de propulser toute l’épargne des Français sur les marchés financiers — se peut-il que ce soient les mêmes marchés à propos desquels il dit si bien « tsunami » à la télévision ?
    Le rapport Attali plaide donc ouvertement pour le passage à la capitalisation — « la montée en puissance de l’épargne- retraite individuelle ou collective est donc nécessaire » (p. 213) — au moment précis où les ménages américains, du fait de la crise, voient leurs pensions partir en fumée et quand l’extrême détresse où ils se trouvent ne les a pas déjà forcés à puiser dans leurs comptes-retraite. Quel heureux sens de l’histoire de pousser à la capitalisation en une période où l’on ne tardera pas à voir apparaître les premiers vieux miséreux sur les trottoirs des villes américaines !
    Et, puisque le message de ce rapport est de soumettre toute la société française à la logique de la finance, qui démontre si spectaculairement ses vertus, on n’oubliera pas de mentionner la décision 22, qui vise à faire monter en puissance le rôle des fondations privées dans le financement des universités avec, on s’en doute, retrait équivalent des financements publics. Mais comment fonctionnent au juste ces fondations ? Elles placent leurs capitaux sur les marchés et vivent à l’année avec « les petits » (les intérêts). Dans les conditions d’effondrement de tous les secteurs de la finance que le prophète a anticipées de longue date, il se pourrait donc que les universités américaines se préparent quelques années au pain sec et à l’eau. N’est-ce pas le modèle qu’il nous faut absolument imiter ?

  51. A l’attention de Pierre Moscovici,

    Militant actif au PS, militant associatif dans plusieurs assocs de protection de la nature et des milieux naturels, je dois vous faire part de l’émoi suscité en Franche Comté par les importants travaux décidés unilatéralement, sans autorisation et sans concertation sur le sommet du Ballon de « La Planche des Belles Filles », afin d’y accueillir le Tour 2012, ce qui était au départ une bonne nouvelle. Le maitre d’ouvrage est le CG 70 avec Yves Krattinger.

    Ce déni de démocratie se double d’un déni des règles existantes, notamment en matière d’urbanisme et de droit de l’environnement. EELV et l’association « Commission de Protection des Eaux » ont saisi le TGI et le TA en référé. Jugement semaine prochaine en principe.
    Depuis le 10 octobre, ce Ballon aux courbes harmonieuses et rebondies a été transformé sur 2 hectares en « planche à pain ». (Voir le Canard du jour)

    Le camarade Sénateur-Pdt du CG70- « délégué thématique » de campagne « Territoires-services publics-ruralité » devient la risée des citoyens qui aimaient beaucoup ce site historique et naturel situé au coeur du Parc Naturel Des Ballons des Vosges :
    – Création collectif des « indignés de la Planche des Belles Filles », page facebook, pétitions -3000 signatures à ce jour, manif prévue sur place le 20 novbre prochain …

    Je ne peux hélas que partager leur désarroi devant un tel gâchis démocratique et politique dans une période sensible pour reconquérir le pouvoir. On ne comprend pas comment « Amaury Sports Organisation » (ASO), société commerciale privée a pu imposer un black-out acté sur ce projet et surtout comment ce silence a pu être accepté par des élus socialistes locaux qui ont préféré se retrancher derrière un contrat sous seing privé plutôt que de se référer au droit public et au devoir politique d’information-concertation de leurs concitoyens et électeurs.

    Amitiés socialistes,

    JR

  52. C’est quoi cette histoire de paragraphe supprimé d’autorité par Hollande?

    Si c’est le cas, ça commence bien.

    Sacré équipe, c’est pas avec ça qu’on va gagner la guerre.

    C’est quand même le plus mauvais qui a été désigné.

    Aux primaires, 2 mois de plus et il n’existait plus, j’espère qu’avec 20% d’avance il lui en restera 2 ou 3 mais ça va être difficile.

  53. Mardi soir, le Bureau National du PS a validé l’accord a minima avec EELV. On retiendra que si cet accord permettra aux écologistes d’avoir probablement un groupe à l’assemblée, il ne brille pas par la puissance du signal envoyé à la gauche. Mais dont acte pour cet accord électoral, François Hollande aura besoin des 5% de voix d’Eva Joly.

    Il n’en reste pas moins que, comme je le décrivais dans mon dernier article, la troisième circonscription du Finistère est un cas singulier et le fait que la décision de Solférino refuse aux citoyens de notre circonscription le droit de voter pour un candidat PS provoque des réactions indignées. On peut avancer beaucoup d’arguments qui expliquent cette indignation, mais je me contenterai de reprendre celui que j’avançais la semaine dernière :

    « Le succès des dernières primaires a montré que les électeurs d’Iroise étaient en attente d’un changement profond, qu’ils faisaient confiance au PS, qu’ils attendaient de nous que nous apportions et incarnions ce changement. Ne pas présenter un candidat PS au profit d’un candidat EELV qui a refusé de participer à ces primaires citoyennes risquerait au minimum de créer de l’incompréhension, et peut-être même un sentiment de trahison par rapport à l’espoir et l’enthousiasme des primaires. »

    Devra-t-on demander aux électeurs d’Iroise de voter Modem au deuxième tour de la législative pour faire battre la députée UMP sortante ? Si c’est le cas, mieux valait alors négocier avec le Modem directement ! Il est d’ailleurs troublant de constater que les positions de Corinne Lepage (ex Modem) sur le nucléaire sont plus proches de nos positions que celles d’EELV. Au-delà du non-sens de cette décision de gel, on se sent saisi d’un étrange sentiment de schizophrénie idéologique dans notre situation.

    EELV et nous sommes en désaccord profond sur la gestion de la rupture énergétique, on l’a clairement vu avec Flamanville. Nous n’avons pas les mêmes priorités concernant la gestion de la rupture climatique. Quant aux déséquilibres socio-démographiques, j’ai l’impression que les enseignements fondamentaux des révolutions méditerranéennes n’ont pas été retenus. Lorsque le peuple n’est pas entendu, il a désormais les moyens de se faire entendre, d’envoyer de façon éclatante son propre message politique. Nos primaires ont été un magnifique succès démocratique, quoi qu’il arrive, le message envoyé par les électeurs d’Iroise ne se perdra pas dans un accord sans queue ni tête. Nous répondrons à leurs attentes !

    Je ne suis pas militant socialiste par plaisir ou pour me passer le temps. Je me suis un jour décidé à sortir du café du commerce pour élaborer et défendre des idées parce que je ne voulais pas laisser à mes filles une France dans l’état où elle était à l’époque. Cet état est aujourd’hui encore pire, 10 ans de gouvernement UMP étant passés par la !

    C’est pourquoi je joints avec force ma voix à celle de tous ceux que l’absence d’un candidat PS aux futures législatives en Iroise indigne. Je vous appelle solennellement à refuser la défaite locale annoncée par cet accord, je vous appelle à ne pas abdiquer. Nous devons présenter une candidature PS à cette législative, c’est le sens de notre engagement, c’est ce qu’attendent de nous les plus de 7114 sympathisants qui sont venus nous apporter leur soutient et leurs encouragements lors des primaires.

Les commentaires sont fermés.