Dans les médias

Pierre Moscovici invité de Public Sénat

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 24/11/2011 à 15:59

Pierre Moscovici était ce mardi l’invité de Michel Grossiord dans l’émission « Preuve par 3 ».

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , , , ,


136 commentaires

  • MACHACEK dit :

    Je pense qu’il faudra installer une commission ( pardon une de plus ) pour vérifier et si il y à lieu porter plainte contre les hommes politiques de toute couleurs qui nous ont mis dans cette panade , les gabegies , les mauvais choix fait en tout état de cause dans l’intérêts des lobbies et non du peuple Français , les conflits d’intérêts , les prise illégales d’intérêts et les copinages . Mais pas dans le quartier VIP de la santé mais comme tous les délinquants , je suis aussi pour la suppression des quartiers VIP dans toutes les prisons , les Français sont tous égaux devant la loi

  • Emilie dit :

    Je ne peux ouvrir un site de presse sans lire que la zizanie au PS continue, c’est pas bientôt fini de se disputer comme des chiffoniers , chasser le naturel il revient au galop.

    Je pensais bien naivement qu’ils (que ce soit M Aubry ou F Hollande) avaient tiré toutes les leçons de 2007. Eh bien!!Non!!

    Il y a toujours plus de chomeurs en France, la misère frappe a notre porte , et au PS ,on sert copieuseument les verts comme des rois , et ça se dispute, allegrement, pour des circonscriptions, ça alors, me désole, ou plutôt j’ai honte pour eux.

    C’est a penser qu’ils souhaitent la réelection de N Sarkozy, en tout ca, là il l’aide très bien. continuez!!!

    Une militante très en colère

    • lola dit :

      n’y-a-t-il pas bien d’autres « gens-de-gauche » en colère ?ça politicaille à tout va et à tous vents; il faudrait peut-être raconter l’anecdote bien connue :une patiente,allongée sur le divan de son psy,s’interroge sur l’attention que ce dernier,muet comme il se doit,porte à ses dires,et c’est alors qu’elle profère,dans le silence du cabinet:c’est à ce moment que j’ai étranglé mon père .///Que croyez-vous qu’il arriva ??

    • domi 25 dit :

      Chère camarade,je suis éxactement dans le meme etat d’esprit.Malgré tout, mon engagement socialiste demeure(merci la droite). Le combat ne fait que commencer.Courage,le peuple de France mérite de gagner…L’avenir nous appartient! Amicalement…

  • Amelle dit :

    Si j’ai bien compris on nous prépare à une Europe gettoisé, d’un coté un club select des riches détenant le sésame AAA et d’un autre les pauvres fouteur de ***** qu’on ne veux plus voire même en peinture.

    Naive comme je suis, j’ai toujours pensé que le but de l’union était la réconciliation, la paix et la prospérité aux peuples. Depuis deux ans j’en doutais aujourd’hui je pense que c’est le contraire que l’on sème avec ses politiques égoïstes, individualistes et terriblement mauvaises.

    Quand je pense que quand on disait qu’il faut pour l’Europe une constituante faite par les peuples pour les peuples, on nous repondait que ce n’est pas utile. Ce qui est sûr c’est que les traités fondés sur le plus petit dénominateur commun, ou chaque pays ne recherche que son propre intérêt et pas celui de la majorité et donc terriblement technocrate nous ont menés tous droit dans le mur.
    La règle selon laquelle la banque centrale ne doit pas prêter aux états en est le plus bel exemple, on aurait préféré voire un peuple à genoux au lieu de changer cette règle inepte mais maintenant que les pays les plus puissant sont aussi en zone de trouble, on pense que cela pourrait être possible selon les condition du pays le plus puissant.

    Le bon sens aurait voulu qu’il y ait une concertation entre petites et grandes nations européennes, que la commission européenne trouve des réponses simple validées par le parlement européen mais on a préféré laisser les duettistes Sarko/Merkel faire leur show pendant 2 ans, décider des choses toujours avec deux temps de retard, par égoïsme toujours en retard d’une guerre et qui acte ultime aujourd’hui propose rien de moins que la séparation entre riche et pauvre.

    Cette Europe qu’on nous dessine qui permet aux plus puissant d’imposer leur diktat est franchement détestable. On marche sur la tête c’est du grand n’importe quoi.

    • Nicolas(Nantes) dit :

      Salut Amelle,

      je trouve tes commentaires pertinents car en effet, à force de vouloir faire une Europe où chacun ne veut rien donner mais absolument prendre ce qui est dans ses intérêts, on finit par avoir un bloubibulga incompréhensible et inefficace.

      L’Allemagne, pour des raisons historiques, refuse tout rôle de financement et planche à billets pour la BCE, les Anglais veulent en être sans en être tout en profitant d’en être sans en être, certains pays, pour ne pas nommer la Grèce, ont cru que grâce à l’Euro ils pourraient gérer leur pays n’importe comment puisque qqun d’autre paierait au final…

      Donc soit on sort de l’Europe (ce que je crois serait pire pour nous), soit on va plus loin dans l’Europe en acceptant d’élire un gouvernement européen avec des droits supérieurs aux gourvenements nationaux. Il est devenu impossible de mutualiser les erreurs tout en individualisant les responsabilités. Ca ne marche plus.

    • Nicolas(Nantes) dit :

      les parachutages ont toujours existé, très souvent de façon forcée et expéditive. Maintenant, cette pratique est de moins en moins acceptée à chaque nouvelle élection, c’est la bonne nouvelle.

      Mais c’est vrai qu’il est difficile de passer son temps à dire qu’il faut donner la parole aux militants, localement, et puis en dernier ressort d’imposer une personnalité contre une autre.

  • morceaux choisis dit :

    Dominique Strauss-Kahn évoque dans un livre à paraître jeudi 1er décembre une relation « consentie mais stupide » avec Nafissatou Diallo dans la suite du Sofitel de New York et dit avoir la prostitution et le proxénétisme « en horreur. » Dans « Affaires DSK, la contre-enquête », dont Paris Match publie mercredi des extraits, le biographe attitré de Dominique Strauss-Kahn, Michel Taubmann, dit s’appuyer sur des confidences de l’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI).
    L’ancien favori pour la présidentielle de 2012, qui se préparait à une candidature quand a éclaté l’affaire Nafissatou Diallo, reconnaît dans le livre « une vie sexuelle libre » mais dit qu’un tel comportement n’a rien de rare dans la politique ou les affaires et assure n’avoir « rien fait d’illégal ». L’ancien ministre de l’économie donne, pour la première fois en détail, sa version des faits, à la fois sur l’affaire de New York et sur les soirées libertines auxquelles il a participé, évoquées en marge d’une enquête sur un réseau de prostitution.

    « Rien ne serait arrivé si je n’avais pas eu cette relation consentie mais stupide avec Nafissatou Diallo », confie Dominique Strauss-Kahn dans le livre. « Ce jour-là, j’ai ouvert la porte à toutes les autres affaires ». Le 14 mai, dans la suite 2806 du Sofitel, Nafissatou Diallo n’aurait été guère surprise ni choquée de voir « DSK » sortir nu de la salle de bains, écrit Michel Taubmann. Elle se serait dirigée vers la sortie sans se hâter avant de fixer Dominique Strauss-Kahn du regard, écrit le biographe.

    Ce dernier y aurait vu une invitation et n’aurait pas résisté à la tentation d’un acte sexuel précipité mais consenti, affirme Michel Taubmann, qui dit s’appuyer sur le récit fait des événements par Dominique Strauss-Kahn lui-même. L’auteur évoque par ailleurs la possibilité que la femme de chambre se soit attardée dans la suite pour dérober le téléphone portable du FMI que Dominique Strauss-Kahn dit avoir égaré.

    Arrêté le 14 mai à l’aéroport de New York, l’ex-ministre socialiste a été poursuivi pour agression sexuelle et tentative de viol, écroué quelques jours puis placé en résidence surveillée à Manhattan. Le procureur de Manhattan Cyrus Vance a renoncé en août aux poursuites en raison des doutes sur la crédibilité de la parole de Nafissatou Diallo, convaincue de mensonges répétés. Michel Taubmann relate aussi une conversation téléphonique de Dominique Strauss-Kahn avec Anne Sinclair dans laquelle l’ancien ministre des finances évoque le « piratage » de sa messagerie et le fait que des courriels privés échangés avec son épouse se soient retrouvés entre les mains de l’UMP.

    Cet élément a été avancé récemment par un journaliste américain pour relancer la thèse d’une machination politique dont aurait été victime Dominique Strauss-Kahn, scénario que reprend implicitement à son compte Michel Taubmann. L’auteur revient aussi sur les soirées en compagnie de prostituées évoquées en marge de l’affaire du Carlton de Lille, dans laquelle Dominique Strauss-Kahn est cité à de nombreuses reprises et a demandé à être entendu par les enquêteurs.

    >> Voir notre infographie animée Comprendre l’affaire du Carlton en trois minutes

    « ON ASSOCIE MON NOM A LA PROSTITUTION, C’EST INSUPPORTABLE »

    « Lors de ces soirées galantes, il ne débourse jamais un centime », écrit Michel Taubmann. « Il ne se pose pas la question de savoir si ses partenaires d’un soir sont rémunérées, ce qui n’est pas systématique ». Dominique Strauss-Kahn est cité dans le livre à propos de ces soirées, dont l’évocation aura peut-être dégradé son image plus sévèrement encore que l’affaire Nafissatou Diallo. « Dans la presse, on associe mon nom à la prostitution, c’est insupportable », dit-il. « J’ai participé à des soirées libertines, c’est vrai, mais d’habitude, les participantes à ces soirées ne sont pas des prostituées ».

    « La prostitution, le proxénétisme, je les ai en horreur », dit encore Dominique Strauss-Kahn. « Ce n’est pas moi, cela. Vous vous rendez compte des dégâts causés sur ma femme, sur nos enfants ? » Comme Michel Taubmann lui demande ce qui a changé dans sa vie en six mois, il répond : « J’étais en position de devenir président de la République. Et je ne le suis plus, c’est tout. » Dominique Strauss-Kahn affirme enfin avoir décidé de modifier radicalement son mode de vie. « J’ai décidé de rompre avec tout cela. C’est fini ».

  • infox dit :

    Pour mémoire, Faouzi Lamdaoui est quand même Chef de cabinet de François Hollande!!!
    http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2011/11/organigrammecampagne.pdf
    La guéguerre à Argenteuil a laissé des traces.
    Cela montre en tout cas le peu d’autorité qu’a FH sur MA et Solférino.

  • Villard dit :

    Comme ce forum aborde tous les sujets, moi je voudrai revenir à un sujet purement politique.

    Mon ressenti actuellement c’est que Martine AUBRY et son staff continuent à faire des erreurs graves.

    Elle avait commencé à introniser ce pauvre DSK comme candidat potentiel alors qu’elle devait connaitre son attitude libertine vraiment incompatible en ces temps d’austérité, cela a enlevé une partie de la confiance qu’on pouvait avoir dans son discernement.
    Elle a ensuite traité avec DUFLOT un contrat d’union électorale complétement décalé des attentes du pays en faisant perdre au moins 5 % des voix à son parti et aboutissant à valoriser les écolos actuellement en chute libre depuis que l’émotion est passée pour Fukushima.

    Cette femme semble incontrôlable à la tête de son parti qu’elle a su trés bien verrouiller …Ce pauvre François Hollande a bien du mal à se positionner en leader et le risque important de Ségolinisation est contrebalancé par son attitude à chercher à prendre de la hauteur pour y échapper…
    Il n’empêche que d’autres erreurs émanant du siège du PS sont à craindre, et il sera encore mouillé malgré lui !

    • Emilie dit :

      Martine Aubry que j’ai soutenu, et voté pour elle parce que j’y croyais me déçois de plus en plus , j’ai même l’imprssion qu’elle savonne la planche à F Hollande, et ça j’ai horreur de ça.

      On dirai que pour certains socialistes la réelection de N Sarkozy ne les generaient pas.

      Il y a là de sa part un mépris total des militants.

  • Fabienne Ghali dit :

    et cette lettre vous en pensez quoi et pourtant elle le tous les jours de beaucoup de pères divorcés ? Si vous voulez reéagir j’ai mis l’adresse, elle date de désespoir et est un appel au secours

    Dominique TOUSCH
    5, Rue des Vosges
    57230 BITCHE

    Monsieur le président de la République,

    je m’adresse à vous aujourd’hui car vous représentez à mes yeux le dernier recours.

    Depuis mon deuxième divorce je me retrouve face a des difficultés financières insurmontables
    et inadmissibles.
    Je suis le père de 7 enfants issus de 2 unions . Mis à part mon ainée Nora qui est prof d’anglais depuis 1 an, je paye une pension alimentaire pour les 6 autres. Celle ci est prélevée directement sur mon salaire chose que je ne remet d’aucune façon en cause.

    Depuis octobre 2009 lorsque la mère de mes 4 derniers enfants m’a quitté je tente par tous les moyens d’obtenir la garde alternée, car j’estime que le rôle d’un père ne doit pas se limiter au paiement d’une pension alimentaire. Je veux faire face à mes responsabilités de père et pour cela je veux qu’on m’en laisse les moyens.

    Celle ci s’y oppose fermement et utilise pour cela tous les moyens mis a sa disposition par la justice et la société. Il faut savoir qu’elle ne travaille pas, bénéficie des aides de la caisse d’allocation familiale, de l’aide juridictionnelle a 100% et de la couverture maladie universelle.

    Ces aides lui assurent d’une part un revenu plutôt confortable, et lui donnent d’autre part les moyens de multiplier les procédures sans engager le moindre frais, alors que c’est moi qui prend en charge le s frais d’huissiers et de justice. Depuis elle vit en concubinage avec quelqu’un qui travaille.

    Avec mon salaire de conseiller Pôle emploi je ne bénéficie pas de l’aide juridictionnelle, je dois engager des frais importants pour défendre ma cause, la révision de la pension alimentaire et la garde alternée pour mes enfants.

    Comme je n’ai plus les moyens de payer un avocat, je fais pâle figure face a l’institution judiciaire,
    et je ne maitrise hélas pas tous les aspects procéduriers. On se retrouve avec des décisions qui sont remises aux calendes grecques. Pendant ce temps mes enfa nts souffrent aussi de cette situation
    notamment ma fille Léa, qui dès la séparation a demandé a vivre avec moi.

    Ma demande de révision de pension alimentaire est reportée au Mois d’Avril 2012, la décision quant a la garde alternée est reportée au mois de Janvier 2012, et pendant ce temps je continue de m’enfoncer.

    Mes loyers ne sont plus payés, les huissiers me harcèlent, les factures s’accumulent( taxe d’habitation, redevance audiovisuelle, eau électricité etc…) je vais finir par me retrouver à la rue.
    Quel en sera sera le bénéfice pour mes enfants ?

    J’ai toujours travaillé dans ma vie et j’ai toujours payé ce que je devais, mais la je me retrouve face a un mur.

    Si je sollicite votre intervention aujourd’hui c’est parce que je suis arrivé au bout de mes possibilités et que je ne vois plus d’issue.
    Dans le cadre de mes fonctions à pôle emploi je suis confronté quotidiennement à la précarité et aux difficultés des usagers pour qui je fais le maximum car j’ai choisi ce métier par vocation.
    Il est de ce fait paradoxal que je me retrouve dans une situation encore pire que celle de mes demandeurs alors que je ne suis pas de ceux qui profitent du système.

    Il est aisément vérifiable que mes revenus ne me permettent pas de faire face à cette situation.
    Pour information mon revenu fiscal de référence est de 8371 euros.
    Les salaires que je perçois sont de l’ordre de 730 euros après prélèvements, 500 euros pour le mois d’octobre. Je pense que ces chiffres parlent d’eux même.

    Jusqu’à ce jours j’ai toujours réussi à garder la tête hors de l’eau, grâce surtout à l’appui de mes collègues de travail qui sont une vraie famille pour moi, mais la j’ai atteint mes limites.

    Cette présente démarche est difficile pour moi, mais je veux croire que la justice de ce pays
    vient en aide a ceux pour qui le travail et la droiture sont des valeurs a défendre.

    Veuillez agréer, Monsieur le président, l’expression de mes sincères salutations.

  • Fabienne Ghali dit :

    Les métiers de l’apprentissage doivent être revalorisés. Il faut arriver à partir d’un simple CAP à aboutir à des diplômes universitaires. Cette possibilité existe mais sur le terrain elle n’est pas assez soutenue financièrement. Et dans la tête des gens on ne se rend pas compte des débouchés . L’impresssion donnée est tu fais un CAP de maçon , tu restes maçon et pas tu fais un cap de maçon et tu connaîtras le vrai métier pour devenir un meilleur architecte par ex ou ingénieur.
    Les langues étrangères doivent être une priorité à l’école et déjà en bas âge.Leur coefficient d’importance doit être élevé au même grade que les maths ou le français.

  • Fabienne Ghali dit :

    Les vraies mesures ne sont toujours pas prises et apparemment la gauche n’ose les prendre.Il faut mieux réglementer les CDI. On traite l’ouvrier de voleur parce qu’il se met peut-être 2 jours de trop en maladie mais les vrais voleurs sont les grandes entreprises. Elles embauchent les gens en CDD pour toucher des primes et au bout du contrat c’est « au suivant ». Ce n’était pas le but du CDD. Si une entreprise laisse une personne travailler jusqu’au bout de son CDD, la personne lui convenait il doit l’embaucher à temps plein et sinon rembourser les primes perçues.
    Il ne pourra pa embaucher quelqu’un à nouveau en CDD pour remplacer le premier
    IL y a des entreprises qui ne travaillent qu’avec ces contrats et volent donc l’état. Elles nese rendent pas compte que leur propre entreprise en souffre car ce n’est qu’avec des employés expérimentés et dans lesquels on investit qu’on arrivera à la compétivité.Les travailleurs n’ont aucun avenir se retrouvent sous-payés et vont d’un contrat CDD à l’autre. Ils perdent toutes leurs connaissances au bout d’un certain temps et ne sont plus competitifs non plus

  • lemême dit :

    bonjour,
    d’ou vient cette dette? que le ps comme la droite font mine d’ignorer : interessant petit cours d’economie politique
    http://www.mrquelquesminutes.fr/#dettepublique_video

  • GUYON JACKY dit :

    Bonjour, je me permets de vous faire part de quelques réflexions sur cette campagne électorale qui me parait tout simplement contourner le véritable problème de cette dette, de cette crise. Je ne comprends pas pourquoi le ps pour qui j ai toujours voté ‘(sauf impossibilité) mais sans jamais avec une grande conviction, n’entre pas dans le véritable problème de la dette. Pourquoi ne faites vous pas un véritable retour en arrière : des années 73 par exemple à l’époque ou Giscard a bradé la France aux banquiers en mettant au rencart les banques d’État qui elles pouvaient prêter à des taux d’intérêt permettant aux états et surtout par là vos électeurs de vivre. A quoi sert cette banque Européenne si elle n’a aucun pouvoir? Qu’attendez-vous « députés » européens de surcroit? avez vous un quelconque pouvoir avez vous une raison d’être? Nous entrons dans une crise qui ne semble pas vous inquiéter, le peuple paiera jusqu’au jour ou il ne pourra plus, descendra dans la rue et dans quelques mois, certainement après les éléctions, vous serez au gouvernement vous aurez continué dans la voie purement sarkosiste parce que vous n’ aurez rien voulu changer véritablement. Notre démocratie, nos acquis sociaux sont mis à mal. Sarko ou holland le choix n’a plus d’importance à ce niveau, nous sommes dirigés par les banques et vous n’avez pas le choix, sauf maintenant celui du sang et de la rue

  • baillergeau dit :

    Merci de prendre connaissance d’un message qui me parait digne d’y passer quelques secondes.
    http://​legueduyabboq.blog.lemonde.fr/

    • bof dit :

      C’est toi?

      C’est nul!

      10 secondes perdues…

      Chié…

      • baillergeau dit :

        Ces choses sont nulles pour ceux qui ne savent les voir que quand c’est trop tard pour eux.
        Pour les autres, l’indifférence n’a d’égale qui la chialenerie ordinaire !

        Chacun peut dormir au lieu de chercher si le Sten , la Kalashnikov, l’Uzi ou le Thompson serait l’outil adapté au combat à venir.

  • cauchemar dit :

    On vous soutient plus que jamais, juste une chose le nabo à droit à un procès équitable en Afrique (référence aux valises). Il est très courtisé.

  • cauchemar dit :

    La crise, c’est les étrangers, le chômage c’est les étrangers, le pouvoir d’achat c’est à cause des étrangers, le nucléaire c’est les étrangers, l’insécurité c’est les mineurs étrangers, OGM c’est les étrangers, la fraude c’est les étrangers, les paradis fiscaux c’est les étrangers, les voleurs en col blanc c’est les étrangers, les curés pédophile c’est les étrangers, la faillite c’est les étrangers, l’iceberg devant le titanic c’est les étrangers qui l’ont mis là exprès… C’est un cauchemar l’ UMP.

  • LOYARTE dit :

    Hue a toujours été quelqu’un de diplomate et constructif même si je ne partage pas ses opinions.Respect des accords passés, compromis acceptable.Melenchon est un peu excessif mais, il a des attaques contre Sarkosy qui tiennent la route.Dommage qu’il oublie qu’il est dans un camp qui doit s’allier pour la gagne.Inutile de tirer sur FH ou les autres .Défendre sa chapelle passe par la reconnaissance des différences et le respect des hommes.
    FH doit gagner en fermeté, il pourrait être plus »Souple-dur) Plier ne veut pas dire rompre , ni tout accepter , ce qu’il fait par moment.Contrairement à Nicolas 1er qui lui est souple comme un fer à repasser.Fermeté, rigueur et attentif aux problémes ne veut pas dire refuser les opinions des autres mais « choisir et rancher » ce n’est pas toujours évident lorsque l’on dirige.Tout choix est contestable.FH doit continuer à expliquer ses plans comme pour le domaine énergie, expliquer encore et encore.
    C’est inutile de tirer sur Mélenchon ou Eva Joly , il faudra composer avec .FH doit rassembler les camps pour la gagne mais ne doit pas oublier son propre groupe.Pas évident!!!!quand on voit les réactions des uns et des autres.

  • Nicolas(Nantes) dit :

    gros LOL de la matinée.

    Mélenchon qui reproche à Hue d’être soumis au PS, non mais mdr, lui qui a passé 30 ans de sa vie à appartenir au PS, à vivre très joliment grâce à son salaire de sénateur PS et qui aujourd’hui les Besancenot en essayant de faire oublier qu’il a participé aux gouvernements PS, qu’il en a défendu les lignes politiques, en somme qu’il a été soumis donc… gros LOL. Heureusement que le ridicule ne tue pas…

  • h-toutcourt dit :

    Réponse à Bangor : « Je me suis contenté de recommander la lecture du livre de Peyrelevade, rien de plus. (24 novembre 2011 à 22:35)

    Outre les extraits édifiants donnés, plus bas, sur son livre, voici ce que l’on trouve en ce moment sous la plume de Peyrelevade, sur son blog :

    1/ « Il faut que les salaires non pas diminuent mais augmentent moins vite que la productivité… Or c’est le contraire qui se passe depuis dix ans. »
    Totalement faux:
    Cf la courbe 2 de la référence ci-dessous (concernant la France) que l’on retrouve partout, sous diverses formes… http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3010

    2/ « Le problème s’est aggravé avec les 35 heures qui ont été imposées à l’économie française par un acte législatif »
    Des évaluations réalisées par la DARES au début des années 2000, concluent cependant que les entreprises qui se sont engagées les premières dans la réduction du temps de travail étaient plutôt plus dynamiques que les autres et qu’elles ont créé en deux ans 9 à 12 % d’emplois en plus que les autres. La Dares concluait donc que la réduction du temps de travail a été massivement créatrice d’emplois (presque 200 000 emplois créés à la mi-2000).
    (cf Wikipedia sur le temps de travail)

    3/ « les capacités de notre appareil de production ont perdu en compétitivité…
    Sur l’ensemble de sa vie professionnelle, l’Allemand travaille plus que nous. »
    La compétitivité n’a rien à voir avec la longévité du travailleur (bien au contraire!). Ce qui compte, c’est son coût global, y compris l’amortissement des prestations sociales et de l’imposition:
    Or, selon un rapport de de la Sécurité Sociale de 2010 (ccss201006):
    LE COÛT DU TRAVAIL EN ALLEMAGNE RESTE NEANMOINS PLUS CHER QU’EN FRANCE !

    4/ »il faut faire payer directement par les ménages (tous les ménages, salariés et non salariés, revenus du travail et du capital) des charges aujourd’hui supportées par les entreprises et, au sein de celles-ci, le seul travail salarié. D’où le transfert d’une partie des charges sociales sur la TVA ou la CSG ou un mélange des deux. »
    Rédigé par : peyrelevade | le 28 novembre 2011 à 16:03
    Sans doute un bel aperçu du programme de Hollande conseillé par cet ancien « haut fonctionnaire de gauche » !

  • stone dit :

    « Quant aux injures, aux calomnies,aux colères extèrieures,on peut les multiplier,les entasser tant qu’on voudra, on ne les élèvera jamais au- dessus de mon dédain. »Guizot 26 janvier 1844.
    Cette phrase célèbre peut être reprise par F.H.( en remplaçant dédain par mépris) abreuvé d’injures grossières et ridicules par toute la « Sarkozye » et parfois,hélas,par la « Mélenchonie »…Je pense, d’ailleurs qu’il a déja adopté cette attitude!

    • wait & see dit :

      Ne pas se tromper de stratégie en croyant qu’on peut passer entre les gouttes. Les coups, plutôt.
      Le problème est que c’est l’électeur-arbitre qui compte les points et refuser le combat est toujours passible d’être sanctionné. Alors que le travail de sape est redoutable d’efficacité.

      Wait & see

  • Une question concernant les députés:
    Est il normal que les députés bénéficient d’un budget pour des usages choisis par eux ?
    Réponse à mes yeux  » Peut être  » Quoi que je pense que de l’argent sous cette forme, dont on ne connait pas toujours l’utilisation et les montants alloués réellement à chacun, me semble dans la méthode daté d’une autre époque et manque de clarté.
    Là ou cela me choque, c’est vérifié que les budgets pour les uns et les autres ne wsoient pas les mêmes.
    La fourchette est de 30 à 150000 Euros .Est il normal que les élus de la république ne soient pas tous traités de la même façon ou à défaut qu’ils reçoivent un montant correspondant à une somme x par le nombre d’habitants de la circonscription.ce qui serait à mes yeux équitable.
    Je parle de cela, car on parle beaucoup de rigueur et dans cette république, on manque singulierement de controle sur les budgets et l’on découvre que des sommes représentant un total non négligeable est utilisé à discrétion.
    Lorsque l’on cumule tous ces budgets cela pose question.
    Jospin avait fait supprimer les enveloppes de liquide que les ministres revevaient chaque mois et c’était une bonne chose que de controler ces sommes importantes et d’éviter une utilisation non fiscalisée de cet argent.
    Que feront nos députés aprés 2012:Voterons t’ils la supprsssion de ces sommes ou présenteront ils un bilan de l’utilisation de ces fonds?
    FH qui me parait aussi honnete que Jospin pourra le moment venu y répondre.

    • MACHACEK dit :

      ça se nomme un conflit d’intérêt quand quelqu’un choisi pour sa pomme , et pour les Sénateurs et les Députés c’est eux même qui peuvent mais le veulent ils changer le système . Sinon il faut refaire 1789 et la Gui……..te pour changer le mode de représentation nationale . Messieurs qui sollicité notre vote rappelez vous que vous êtes élus pour nous le peuple pas pour vous Faite passez le message

    • Nicolas(Nantes) dit :

      il y a autre chose à supprimer : le reversement des surplus de salaire (le fameux écrêtement) à la libre discrétion de l’élu.

      En clair, quand un élu a deux mandats ou plus, il ne peut pas cumuler tous les salaires correspondants, du moins ils les cumulent jusqu’à un certain plafond. Au-delà de ce plafond, tout le surplus doit être reversé et c’est là qu’est le gros hic voté par les députés. L’élu reverse le surplus à l’élu ou aux élus de son choix, au lieu de reverser ça à son parti ou mieux aux caisses de l’Etat.

      Ainsi, un exemple nantais bien connu : M. le Maire et sa première adjointe. M. le Maire a un surplus de 2000 euros (en gros) à reverser, tout comme sa première adjointe. M. le Maire reverse son surplus au fils de sa première adjointe (qui est élu au conseil général ou régional / à vérifier) et la première adjointe (la maman) reverse son surplus au compagnon dudit fils (lui aussi élu depuis peu). Le jeune couple obtient donc chaque début de mois 4000 euros sans rien dire… et après ça donne des leçons.

      Mais bon, évidemment, tout ça est parfaitement légal, et cela concerne évidemment aussi tous les partis, de tous bords (gauche, droite, extrême gauche, extrême droite). Perso, je trouve que ça pue.

      • Tout ce qui est légal, n’est pas forcément moral!!!
        Il y a necessité de légiférer pour encadrer et réduire ces travers dont profitent certains élus.
        Beaucoup sont à temps partiel en terme de temps de travail avec un salaire comptabilisé à temps plein puisqu’ils cumulent les fonctions.Ils ne peuvent nous faire croire qu’ils travaillent 24:24 pour réussir à occuper toutes ces fonctions.
        En tant que cadre dans une entreprise, je m’implique dans mes tâches et je ne vois pas comment je pourrais occuper 1-2- voire 3 fonctions comme le font certains politiques!!!!!
        Maintenant je peux me tromper.

  • MACHACEK dit :

    Il faut discuter et encore discuter pour affiner un projet pour le pays . La première question est de savoir si nous voulons gagner pour le peuple FRANÇAIS et la FRANCE ou laisser le capital nous broyer, nous asservir , revenir en arrière sur toutes les avancées sur le droit du travail , et reculer de 100 ans en arrière à l’époque du servage , regardez devant vous le capitale ne veux que vous avoir à sa botte , Le capitale c’est la spéculation boursière , Le capital déclare la guerre aux peuples de la terre entière , le capital c’est l’hydre vous lui coupé une tête une autre repousse dans un autre paradis fiscal , mais il faut regarder les chose en face car le capital c’est l’homme c’est vous bien sur amplifié par d’autre autres homme encore plus perfide que vous . Vous vous demandez 2% eux en veulent aussi 2% et les actionnaires de l’établissement (ex les fonds de pension ) où se trouve vos petites économies eux c’est 2X par X% plus les frais de gestion et alors là c’est l’Everest des % . Pour finir il y à une chose à ne pas oublier c’est vous avec vos économies et votre envie de gagner encore plus de % qui faîte flamber le système . Donc placer votre argent et vos économies dans des banques qui ne spécule pas à outrance et ne cherchez pas le plus gros % sinon c’est allumé le FEU allumé le FEU allumé le FEU .

  • MACHACEK dit :

    J’ai regarder Mots Croisés et il y a la pauvre Madame Roselyne Bachelot-Narquin , que j’aime bien elle qui rit toujours d’habitude , qui me faisait de la peine elle était sur le point de se mettre à pleurer quand je la voyais défendre les affaires du gouvernement avec la conviction quelle n’a plus . C’est se que j’ai ressenti j’ose espérer pour elle que je me suis trompé

  • Amelle dit :

    Grand merci à Bernard Thibaut sur mots croises sur France2 pour remettre les points sur les i concernant la fraude sociale qui confirme que 80% de cette fraude est du aux professionnels

  • Emilie dit :

    Armelle a raison c’est vraiment du grand n’importe quoi, et ça devient vraiment très fatigant.

    Je n’ai pas compris cet accord avec EELV avant le 1er tour c’st vraiment du grand n’importe quoi!!!et en plus d’ajouter a 165j du 1er tour qu’il pourrai y avoir un accord avec le modem…ou va-t-on?

    En même temps je trouve le front de gauche un peu gonflé il ne cesse de cogner comme un sourd sur F Hollande..et là il est mécontant qu’il fasse un clein d’oeuil au modem.

    • pascal dit :

      le front de gauche en veut au ps car les socialistes ne leur feront pas de cadeau; il n’y aura pas d’accord et donc aucun député. mélanchon en oublie son vrai ennemi et devient un petit besson à sa manière. tel est mon analyse

  • Amelle dit :

    La stratégie d’alliance du PS semble virer au grand n’importe quoi.

    L’accord avec EELV n’en finit pas de faire des vagues, ça en devient épuisant et gonflant. Autant passer à la vitesse superieur et choisir entre deux maux, soit on assume l’accord tel que rédiger et alors il faudra le faire sans faille, sans couac d’un coté comme de l’autre soit les candidats qui n’ont pas fait parti de la négociation ne veulent pas assumer cet accord, alors celui est soit abandonner purement et simplement soit ajourné pour après la présidentielles avec tout ce que cela implique d’impréparation au niveau des circonscriptions. Cela voudra un pluie de critique de l’UMP, mais il veut mieux les essuyer aujourd’hui qu’au fur et à mesure de déclaration sur un accord mal ficelé et mal négocié.

    Tout comme l’alliance avec le modem, c’est du grand n’importe quoi avant un 1er tour ou beaucoup sont persuadé que Bayrou ne fera jamais plus de 3,4%. Bayrou est mort politiquement depuis 4 ans, il n’y a que le PS qui le maintient en vie artificiellement? ses 18% de 2007, il faudra les oublier pour de bon, c’est Le Pen qui est crédité de ce pourcentage.

    La dynamique pour le changement sera à gauche, soit on arrive à la capter est on passera au second tour soit on la rate et on risque un 21 avril, je rappelle qu’en 2002 la gauche faisait dans les 30% et seul 16% ont jugé utile d’aller voter Jospin et je ne parle pas de ceux qui n’ont pas voulu aller voté.

    • Bloggy Bag dit :

      Elle était du grand n’importe quoi à la signature. Je trouve qu’au contraire cela va finir par être enfin raisonnable (et cohérent) :

      François Hollande a pris aujourd’hui ses distances avec l’accord électoral signé dans la confusion par le Parti socialiste et EELV en affirmant qu’il n’appliquera que les mesures « essentielles » s’il est élu président de la République.

      Autres extraits saillants :

      « Tant que je serai dans la situation d’exercer la responsabilité de mon pays, si les Français me la confient, il n’y aura pas de remise en cause unilatérale du droit de veto », a-t-il déclaré sur RMC Info et BFM TV.

      « j’appliquerai les mesures qui me paraissent les plus essentielles ».

      « Cet accord, il existe, c’est un accord entre partis, moi je suis candidat à la présidence de la République »,

      Chacun pourra conclure qui, des sections socialistes constestant cet « accord » ou des organes administratifs du PS, sont dans la même ligne que notre candidat et qui est le plus à même de défendre sa candidature.

      Cet accord n’a pas de sens, nous devons reprendre notre liberté électorale et citoyenne dans le respect des autres forces de gauche, mais pas plus et pas moins.

  • Pascal dit :

    FH se démarque de l’accord et je pense qu’il a raison. La grande majorité ne lui reprochera pas une petite gueguerre avec les écol (4 % POUR RAPPEL). Qu’il affirme des perspectives simples et claires pour le pays, et les français lui feront confiance tellement le bilan du naim est catastrophique. c’est une évidence et aujourd’hui je reprend confiance en la victoire.

  • Bangor dit :

    François Hollande publie ce soir dans Le Monde une tribune sur la transition énergétique :
    http://fh12.fr/l/2a78d353

    • Bloggy Bag dit :

      Eh bien on va enfin pouvoir s’occuper des questions politiques essentielles et pas de la tambouille de Solférino.

      Qui est chargé de nettoyer la marmite où a cuit la soupe avec EELV ?

    • marie mcb dit :

      La réponse de François Hollande est claire et raisonnable. Il n’etait pas nécessaire de paniquer, ni d’etre inquiets.

      Je n’ai pas vu le débat entre JF Copé et Jack Lang. J’ai zappé.
      Je pense qu’il n’est pas nécessaire de choisir de bons orateurs face à JF Copé. Si j’ai bien compris les commentaires, Jack Lang a fait l’oreiller ? Il a encaissé sans rendre les coups ?
      Il a eu raison. JF Copé est caricatural dans tout ce qu’il dit, son langage est proche de celui de Marine Le Pen.
      Les bons orateurs doivent se confronter aux adversaires situés au centre.
      Excellente expression hier soir de Marisol Touraine face à Roseline Bachelot.
      Pourtant R Bachelot est une excellente tchatcheuse, mais elle ne peut plus défendre des bétises pareilles.

  • MACHACEK dit :

    Je vote pour pouvoir râler , critiquer , pester , quoi être un bon Français mais ceux qui ne votent pas ne peuvent et ne doivent faire qu’une chose se la ferrer et subir leur non choix il faut choisir et assumer Portez vous bien «  » N’oublier pas la pensée d’un grand Homme politique qui à dit les Français sont des veaux , et moi pour certain , je lui donne mon quitus «  »

  • MACHACEK dit :

    Il faudrait mieux regarder de plus près les dépenses de représentations inutiles ou trop somptuaires , les déplacements pour serrer , comme diraient plein de Français , deux louches un aller retour 1 heure sur place un discourt et puis s’en vont . Messieurs les Hommes politiques qui prôner les nouvelles technologie comme la vidéo conférences il faudrait vous l’appliquer à vous . Voila les vraies économies , elles commence par une non dépense . Et tous les frais que vous vous faites rembourser , les voitures de fonctions , elle pourrai être des C1 sans chauffeur sauf pour les plus hauts placées , mais pas les sénateur et autre petits chefs , et leur cantine , les ouvriers voudraient bien venir y manger . Faites de vrai économie , la retraite pour tout le monde , au même âge et avec le même temps de cotisations , je pense que assis dans une assemblée n’est pas trop fatiguant la preuve plusieurs représentants de la nation si endorme pour mieux digérer ! vous n’avez pas honte de nous donner ce spectacle NON . Je vote PS mais faites attention vous nous donnez aussi la même image que les autres représentants sur certain sujet

  • DETRAIT Jocelyn dit :

    Bonjour ,

    L’image véhiculée par le parti tant au niveau local qu’au niveau des législatives conduit à penser que les français en 2012 auront à choisir entre l’ordre et le désordre au profit de l’UMP !

    Stop ! Donnons une image de raison ,si on passe des accords , il faut les respecter même s’ils ne sont pas vraiment ce que l’on voulait ! La négociation c’est avant et pendant , pas après !!!

    Le combat féroce mené à l’intérieur du parti pour les législatives laisse plus à penser que les places sont bonnes occultant la préoccupation de l’intérêt général !

    Il faut mettre en ordre une communication plus claire , plus nette pour être au second tour !
    Nos élus socialistes doivent avoir plus de cohérence , par exemple si François Hollande affirme vouloir baisser son indemnité de président une fois élu ,il fallait maintenant voter en bloc pour une baisse symbolique de celles des parlementaires , qu’en est il aussi du trésor du Sénat , etc….!
    Je ne fais que relayer tout ce que je peux entendre autour de moi , c’est très inquiétant !

    Cordialement

  • jpb dit :

    C’est une pratique lamentable que de réserver quoi que ce soit à des militants d’un autre parti dans l’espoir de conclure un quelconque accord. C’est trahir ses propres militants, les démobiliser, et montrer au final que l’on n’a aucun respect de son idéal, de ses idées et des citoyens. La démocratie, c’est laisser les gens voter, à tout les niveaux, sur tous les territoires, y compris à la 10ème circonscription de Paris.
    C’est avant tout un problème d’éthique politique, les petites magouilles conduisent aux échecs à répétition, en salissant l’image de ceux qui s’y adonnent.

  • Les bourses repartent à la hausse sur des rumeurs de plan du FMI.Qui alimentent ces rumeurs, sinon les spéculateurs , qui en quelques heures engrangent un profit maxi à la vente.Les bourses vont rechuter trés vite, c’est inéluctable.Les marchés assechent les liquidités.Captation des fluxs financiers par les fonds vautour.
    Quand va-t-on voir une vraie politique pour contrer ceux-ci?Quand va t’on taxer fortement ces allers et retours continuels permettant d’engranger beaucoup de profit au détriment de l’économie réelle.
    Quand va-t-on aider les entreprises dans l’investissement au lieu de spéculer sur la valeur de l’entreprise?
    Sarkosy, est un incompétent qui depuis 2008 brulent les fonds français.Quand va-t-on l’attaquer et attaquer clairement la finance internationale des 1% les plus riches.
    L’emploi n’est en aucun cas généré par ces manipulations, mais détruits par l’assechement de liquidités pour preter à moindre rentabilité.Les banques prérferent continuer de spéculer en payant grassement des traders qui en réalité détrisent les valeurs réelles des entreprises.
    A combien sont estimées les entreprises cotées ,? A combien l’étaient elles il y a 4 ans? Ce sont les mêmes qui disaient d’acheter en 2007 et qui disent d’acheter aujourd’hui.Combien ont perdu les épargnants sur leur PEA , ou dans les fonds placés dans les entreprises cotées?
    On a moins de risque à investir dans a création d’entreprises nouvelles que de jouer des grandes entreprises cotées.FH doit clairement indiqué le chemin des futurs fonds français vers ces investissements d’entreprises nouvelles.
    On va assister dans les 3 mois à une nouvelle forte baisse des cours .Les financiers se réjouissent que la BCE outrepasse son rôle en intervenant , malgré les textes régissant son rôle.Ils se réjouissent de voir cette banque faire des choses totalement illégales.
    Le peuple français a voté contre cette constitution européenne , Sarko , le centre et des socialistes dont FH ont transgressé la constitution française qui n’autorise pas le vote par l’assemblée d’un texte qui a été refusé par référendum.
    Aujourd’hui la BCE discretement , accomplit des interventions que les peuples vont devoir couvrir.On a dit non, Sarkosy s’est permis un deni de droit et nous a foutu dans la merde la plus complete.Ils ont craché sur la volonté du peuple en passant outre, la résuktante est que les gouvernements ne controlent plus rien.Ils ont livré les états aux financiers qui sont la plupart des proches.Sarko continue ses conneries, le PS ne dénonce pas les actes illégaux de la BCE.Aujourd’hui , rumeurs sur rumeurs font dpenser des sommes colossales en pures pertes.Qui est cautionnaires des conneries du petit caporal irresponsable????
    On ruine la république et je le répéte Sarko va avoir engager entre 800 et 850 milliards de dettes supplémentaires à la fin de son mandat avec toutes les dettes récupérées par la BCE.
    On prete à 8% et on alége la facture de 50%, vous voyez les conséquences et les pertes à venir!!!!

  • MACHACEK dit :

    Toutes personnes de nationalité Française qui pour le choix plus ou moins révélé , est de ne pas payer d’impôts en France quitte le territoire , devrai s’acquitter d’une taxe quand il revient pour quelques temps sur le territoire , pour assumer l’usage des routes , du tout à l’égout , des pompiers et autre service qu’il peut être appeler à utiliser mais dont il s’exonère de toute participations financière puisqu’il ne paye pas l’impôt

    • Machalec lorsque je vais à l’étranger pour quelque temps, il faudrait aussi que je paye!!!!!

      • MACHACEK dit :

        Non pour ceux qui se délocalise pour ne pas payer d’impôts .Ex comme des chanteurs , des grands patrons , des sportif pour tous ceux que ce qui compte le plus c’est FRIC , ai le répondu à votre question Bonne journée MACHACEK

  • Amelle dit :

    A Gueant qui assimile étranger et fraudeur et qui veux les débusquer en croisant leurs fichier avec ceux de la sécu (Qu’en pense le CNIL ? ), quelqu’un peut -il lui demander par la même occasion de croiser le fichier fiscal des français avec ceux qui ont fait des transferts de capitaux dans des paradis fiscaux, la fraude fiscale coute « juste » 40 milliards contrairement à la fraude sociale qui coute à l’état « quand même » dans les 3 milliard et pour beaucoup pas imputable à des particuliers.

    Dans la même veine, quelqu’un au PS (pas forcement la même personne) pourrait aussi demander le croisement des comptes de la sécu avec le fichier des cliniques détenues par des Edges Founds qui gagnent pas mal d’argent en utilisant le système de santé français

    • Armelle, la liste des évadés fiscaux est entre leurs mains et ils l’utilisent d’une drole de façon.Il serait souhaitable que les 6 premiers mois de la Présifdence de FH soit placé sous le régime de la poursuite des fraudeurs et de sces ennemis de la République.Monsieur Woerth le plus Woerthueux était chargé de ces tractations avec tous ses évadés fiscaux.Ce fichier existe donc ce n’est pas légal car ce listing a été acheté pour pouvoir négocier .Ils se targuent de récupérer de l’argent quelques centaines de millions d’Euros mais les sommes qui s’échappent chaque année se chiffrent en milliards .
      Ils montent le privé contre le public, les actifs contre les demandeurs d’emplois, les actifs contre les retraités, ils enfoncent des coins dans les égoismes.Ils parlent de voleurs, de tricheurs, de racailles car ils savent ce que c’est la racaille, mais la haute, la mafia financiere.Comme ils ont les médias pour eux, ils desinforment.
      Bien sûr qu’il est necessaire de poursuivre la fraude sociale mais la fraude d’en haut aussi.N’oublions pas que le grand chef Nicolas voulait avant son mandat réduire le temps de prescription pour les abus de biens sociaux à 18 mois.Les elections arrivent, il est en mauvaise posture maintenant il rallongerait celle_ci, comme il voudrait taxer les ordres boursiers, depuis 2008 il n’a rien fait.
      Mais des français le croient et nombre de supporters de Le Pen voient les choses de la même façon.L’étranger est un ennemi, le demandeur d’emploi est un fainéant, le malade aussi et celui qui fraude en haut lieu c’est normal car il paye trop d’impôt.C’est cela la France.Rude tache que d’aller chercher l’argent dans les poches de ceux là.L’exemple Bettencourt en terme de délinquance , de protection est révalateur de ce que font les grandes familles françaises depuis des decenies.Les déficits proviennent pour l’essentiel de cette fraude massive mais l’on détourne l’attention vers les salauds de pauvres qui volent les autres pauvres.

  • MACHACEK dit :

    Parlons politique , Pourquoi je vote PS , Mon Père était Gaulliste , il a même était incarcéré au cours de la seconde guerre mondiale pour cela par les hommes fidèles au maréchal , mais mon Père était venu en France comme travailleur émigrés pour ne pas être avec adolf Hitler , donc quand la France a été envahie il ne pouvais qu’être pour le Général De GAULLE , mais pas pour l’UMP , moi j’ai été placé à 8 ans dans une école d’enfants de troupe (10 ans au total) , ou j’ai appris le partage , la fraternité , l’amitié , l’amour de la camaraderie , de l’entraide avec les autres , pas la jalousie , la violence , l’appât du gain , l’envie du bien d’autrui , nous avions une Sœur de Saint Vincent qui dès que nous recevions un colis de nos parents (je ne recevais pas de colis ) les ouvraient nous donnait quelques chose de personnel , et le reste allait dans sa grande valise ce qui lui permettait et à nous d’avoir tous les matins un bombons ou un gâteau qui sans elle certain n’auraient été que des spectateurs de ceux qui en recevaient , voila la redistribution des richesses pas que pour quelques un et rien pour les autres , Le Général était plutôt à gauche ou au centre que de la droite ou de l’extrême droite , la grandeur de la France ce n’est pas de laisser certain sur le bord de la route c’est de se donner la main pour que tout le monde arrive . Pour ce qui du nucléaire les verts et autres écolos ils faudrait vous mettre sur la même longueur d’onde . Vous ne voulais plus de centrale mais quand il y a un projet d’éoliennes vous dites non pas là, les éoliennes , si demain il faut en mettre 100 000 en France mettons les il y a plein de territoire avec 2 habitants aux km2 qui ne sont ni Versailles Le mont Saint Michel au boulot , pour les panneaux photovoltaïque il faut recouvrir tous les édifices publics non classés , et il faut aussi d’installer 3 ou 4 usine de production de ces fameux panneaux en France , L’autre jours je voyais a la télévision l’installation de turbines immergées dans les courants marins à l’essais à la fin du reportage le commentateur nous dit quelles sont fabriquées ailleurs , nos grands groupe qui nous font des TGV des centrales des ponts les plus hauts et les plus grands du monde dans certain cas ne sont pas capables de fabriquer des panneaux , des éoliennes ou des turbines . Voila des journées de travail trouvé Nonnnnnnnnnn ?????

    • Villard dit :

      Les infra-sons d’une éolienne provoquent de grandes nuisances sonores !
      Les éoliennes géantes d’Estinnes (wallonie) ont 200 m de haut et une puissance de 7,5 MW. Elles sont incompatibles avec des résidences à moins de 2 km et c’est la distance de 4 km qui est recommandée pour que ce soit supportable.

  • MACHACEK dit :

    Je ne fais la morale à personne mais quand je dois faire quelques chose je me pose une seule question , je gêne ou pas , le pire quand je vois certain comportement je me dis et en plus ça fait des enfants

  • MACHACEK dit :

    La je me lâche sur la connerie Humaine : Ou commence votre liberté , en principe ou commence la mienne ou celle d’un autre , Donc quand vous vous garez sur des clous ou sur une place Handicapé vous lésez quelqu’un de sa liberté . Vous faite preuve de dictature moi d’abord et les autre peuvent mourir

  • MACHACEK dit :

    Mesdames vous devriez porter recours en annulation pour toutes les élections ou les hommes on voté . Je pose une question LES HOMMES À MA GRANDE HONTE ONT DONNER (GAG) LE DROIT DE VOTE AUX FEMMES MAIS QUI LEUR À DONNÉ LE DROIT DE VOTE À EUX , personne ne sait posé la question officiellement en FRANCE et dans beaucoup de pays les hommes ne possèdent pas le droit de vote C’EST RIGOLO NON ???????????????????????

    • bon public dit :

      Oui bouffon, tu nous fais beaucoup rire.

      … A propos c’est bientôt la fin de ton sketch?

      • MACHACEK dit :

        Mais oui je vais finir mon délire , mais le bouffon voudrai avoir ton avis sur la situation et quelques solutions pour en sortir , Passe une bonne Soirée CAMARADE

  • MACHACEK dit :

    Dans le cadre de je vais en faire craquer encore quelques un !! Les gros ou petits propriétaire Nobles peuvent ils produire les actes d’achats de leur propriétés ou ce n’est que du sang des têtes coupées pour spolier les anciens propriétaires qui la leur ont coupé

  • Ben dit :

    Les articles suivants qui sont parus dans le Monde il y a quelques jours ont le mérite de recentrer le débat sur l’énergie en général:

    « L’électricité ne représente que 25 % de l’énergie finale que nous consommons en France » rappelle Alain Grandjean dans ht tp://w ww.lemonde.fr/idees/article/2011/11/24/politique-energetique-ne-pas-se-tromper-de-debat_1608210_3232.html

    Le sénateur PS Didier Guillaume est sur le même diapason : « Si 75 % de notre électricité est produite grâce à la technologie nucléaire, celle-ci subvient seulement à 15 % de nos consommations en énergie. » ht tp://w ww.lemonde.fr/idees/article/2011/11/24/oui-a-un-debat-sans-tabou-sur-l-energie_1608205_3232.html

    Pour le député socialiste Christian Bataille, « l’accord PS-Verts qui prévoit la fermeture de 24 centrales d’ici 2025 me paraît totalement inapplicable. Pour répondre aux besoins immédiats, nous avons besoin du moindre kilowattheure » : ht tp://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20111125.OBS5370/nucleaire-nicolas-sarkozy-n-y-connait-rien.html

    En quoi est-il contestable d’avoir 75% x 15 % = 11% de l’énergie produite en France d’origine nucléaire ? En quoi serait-il plus intelligent de porter cette part du nucléaire à 50% x 15 % = 7.5 % ?

    Surtout que, comme le dit Alain Grandjean, « Le développement de transports en commun suppose, dans la majorité des cas, un recours croissant à l’électricité. Les énergies fossiles peuvent aussi être remplacées par l’électricité dans l’industrie. »

    Est-on encore dans une démarche de promotion de l’éducation et de la recherche scientifique, si après avoir formé des ingénieurs, des techniciens, des ouvrier spécialisés, développé une technologie de pointe qui est la meilleure du monde dans le domaine nucléaire, on décide de mettre un terme à ce savoir-faire en refusant de construire la centrale de Penly ?

    Si véritablement il est question de passer de 75% à 50% la part nucléaire en mettant à la place des énergies renouvelables subventionnées ou obtenues au prix d’une augmentation de la facture d’électricité des Français, cela équivaut à détruire des emplois en France et à subventionner des emplois en Chine, puisque, comme le rappelle Maïté Jauréguy-Naudin, « Sinovel, désormais numéro 2 mondial de l’éolien, remporte des marchés en Europe. Concernant le photovoltaïque, la Chine est déjà le numéro un mondial de cette technologie. » ht tp://w ww.lemonde.fr/idees/ensemble/2011/11/21/sortie-du-nucleaire-quelles-consequences-economiques-et-sociales_1607184_3232.html

    Il ne faut pas compter sur les énergies renouvelables pour créer des emplois, puisque l’expérience allemande nous apprend que les emplois créés n’ont pas excédé les emplois détruits dans les énergies non-renouvelables: « Economic Impacts from the Promotion of Renewable Energy Technologies The German Experience » Ruhr Economic Papers 2009 ht tp://repec.rwi-essen.de/files/REP_09_156.pdf

  • MACHACEK dit :

    Pour infos tous les pays d’Europe qui se débrouillent mieux que nos ne possède pas et n’entretiennent pas la bombe Nucléaire . C’est bien la gloriole mais depuis 20 ans combien la bombinette nous coûte . Question pour qui la gardons nous je pose une questions ??? Pour éviter les délocalisations une seule chose , mais il faut se serrer un peu la ceinture achetez FRANÇAIS , c’est plus cher , mais fabriquer en FRANCE , créé des emplois , au lieu d’acheter 10 tricots en début d’été pour les jeter à la fin de l’été achetez en 1 ou 2 qui vous ferons 2 à 3 ans . C’est un choix de vie de société à vous de voir . Maintenant il ne faut pas chercher à me faire croire que nous ne connaissons pas ceux qui jouent à spéculer sur les monnaies et sur la dette des états , ils faut une guerre mondiale pour les arrêter ou au moins les nommer . SUITE À DEMAIN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Pablo dit :

      On entend souvent que l’Allemagne et le Japon se sont mieux développés après-guerre parce qu’ils n’avaient pas de dépenses militaires, mais la corrélation n’est pas démontré. Des dépenses militaires importantes (domaine technologique et scientifique) peuvent bénéficier au reste de la société et de l’économie (nucléaire, Internet).

      Un produit français n’est pas par principe de meilleur qualité qu’un produit étranger. Pour le « acheter français » le problème c’est que le circuit de production et de distribution fait intervenir beaucoup d’acteurs/agents, et que même si un bien est produit à l’étranger, beaucoup d’intermédiaires peuvent être français (sous-traitants, services de transports, centrales d’achats, commerces, services marketing etc).

    • bloggy bag dit :

      Precisez votre position les verts veulent ils la fin du nucleaire medical et du nucleaire militaire?

  • jean michel dit :

    supprimer ou tendre vers en tout cas , les avantages des grands groupes
    ils ne creent pas d’emploi , pire , en recherche de productivite plus que
    de marchés ils detruisent l’emploi , de plus ils delocalisent facilement
    leur activite , ce qui n’est pas le cas des PME la suppression permettrait
    de reverser vers les PME , zero cout supplementaire pour l’etat

  • Geneviève dit :

    @ Wait & see

    Parce que vous vous imaginez encore que les Françaises et les Français en pleine crise du capitalisme financier, ont quelque chose à faire des histoires de cul d’un pauvre type ?

    A vous écouter, franchement, pas étonnant que certains se barrent : http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/11/25/je-suis-en-bretagne/comment-page-3/#comments

  • Wait & see dit :

    Selon la présidente du Front National, Gérard Dalongeville, l’ancien maire d’Hénin-Beaumont, serait “à l’origine” de l’affaire Carlton. C’est ce qu’elle a déclaré sur le plateau de l’émission “La Voix est Libre” sur France 3 Nord-Pas de Calais.
    http://www.dailymotion.com/video/xml76o_marine-le-pen-a-la-voix-est-libre_news

    Chaud chaud pour le PS dans les semaines à venir?

    Wait & see

  • Pascal dit :

    Un sondage de mercredi vient de paraître et FH reste stable à 30% alors que sarko retombe à 26%. un soulagement au vu des 15 derniers jours calamiteux. s’ils se confirment, cela montrera que le peuple ne veut vraiment plus de cette droite. attendons aussi les retombés de la charge de sarko sur le nucléaire (il en a trop fait mais a taper juste quand mème) et de la l’hypothétique suppression du véto de la france. et en espérant qu’il n’y a pas d’autres casseroles dans ce médiocre accord.

    • Pascal dit :

      MV a tout a fait raison. on passe pour des cons avec cet accord et on ne parle que de cela au lieu de taper sur sarko. Cela étant, puisqu’il n’y aura pas de retour en arrière, alors inutile à gauche d’en rajouter

    • citoyen75 dit :

      Il se passe @jeanine qu’il faut se mobiliser et se battre
      Le début de la campagne aura été laborieux et bien, la suite sera meilleure
      Sans arrêt, il faut discuter avec les indécis et les convaincre
      Nous l’emporterons
      Merci de m’avoir lu

  • Kali dit :

    DSK / Complot : Opération Ultime de Sauvetage
    Au moment où Dominique Strauss-Kahn est en grande difficulté, où il peine à obtenir le silence des medias malgré les plaintes en diffamation.

    A moment où l’affaire du Carlton distille de plus en plus de révélations sur la vie secrète de DSK, nonobstant le fait qu’à ce stade, aucun communiqué officiel ni audition ne permet d’affirmer son implication au sens pénal du terme.

    A ce moment précis, l’affaire du Sofitel revient sur le devant de la scène ravivant plus que jamais la théorie du complot ourdi contre DSK.

    Après les menaces, la manipulation ?

    Après avoir été menacés, parfois poursuivis, les journalistes sont désormais entrain de se faire manipuler. Ils relaient sans analyse ni investigation, les affirmations d’un journaliste américain et des avocats de DSK.

    En effet, depuis deux jours, tous les medias relaient les fameuses « zones d’ombre » de l’affaire du Sofitel et notamment le fameux Blackberry disparu.. ainsi que moult détails de ce fameux 14 mai, détails déjà mille fois triturés depuis, entre mai et juillet 2011.

    D’abord rue89.fr puis ont suivi les autres : lemonde.fr , nouvelobs, BFM TV ..

    Examinons quelques-unes de ces « révélations » incroyables :

    « Le BlackBerry de DSK n’a jamais été retrouvé

    Dominique Strauss-Kahn, depuis l’aéroport qui devait l’emmener vers Paris dans l’après-midi, a appelé l’hôtel pour demander si d’aventure son Blackberry avait été trouvé (sa fille l’a d’abord cherché en vain au restaurant où ils ont déjeuné). L’employé, en présence de la police, lui a répondu (faussement) que oui, et lui a fait savoir qu’il lui serait porté à l’aéroport. En réalité, ce BlackBerry, avec tous ses messages, a disparu. Il n’a jamais été retrouvé. Tant la police que les détectives privés de DSK ont depuis fait chou blanc. » (rue89.fr)

    Surprenant, n’est ce pas ? Vous oubliez votre téléphone dans un grand hôtel et vous vous étonnez qu’il ne soit jamais retrouvé.

     » 2-Une étrange célébration de joie

    A 13h33, selon les images d’une caméra de surveillance, deux hommes de la sécurité, Brian Yearwood et un autre qui n’a pas été identifié (mais qui est celui qui a accompagné Nafissatou Diallo à la sécurité de l’hôtel) s’isolent pour une sorte de danse de célébration : ils se tapent mutuellement dans les mains, cela dure trois minutes. Puis, ils se postent près de l’entrée de service, attendant visiblement la police.  »

    Vous l’avez compris : Toute célébration de joie en public est suspecte et peut alimenter la thèse d’un complot. Et surtout si elle survient dans un hôtel qui héberge une personnalité politique qui vient d’avoir un rapport sexuel express – et non tarifé- avec une femme de chambre excisée.

    Qui est à l’origine de ces « investigations journalistiques » très opportunes ?

    Edward Epstein, journaliste américain, qui a été le premier à publier un article sur les  » zones d’ombre » du Sofitel de New York, et qui tendraient à soulever des questions en faveur de la théorie du complot.

    Qui est Edward Epstein ? Un très bon ami de..Michel Taubmann le biographe de DSK.

    Voici l’extrait d’un article paru le 22 août 2011 dans entrevue.fr

    « Le journaliste Michel Taubmann donne son avis sur ce qu’il s’est passé dans la chambre.

    Interrogé par nos confrères de France Soir, le journaliste et écrivain Michel Taubmann, auteur d’une biographie sur DSK, s’est exprimé sur l’agression sexuelle présumée de l’ancien patron de FMI.

    « Je suis persuadé, selon les informations que j’ai pu recueillir ici en menant ma propre enquête auprès de diverses sources, que DSK a eu une relation consentie avec cette femme de chambre, une relation qui n’a duré que quelques minutes.

    6 minutes sans doute, selon le timeline qui a pu être reconstitué par mon ami le journaliste américain spécialiste des affaires criminelles, Edward Epstein. Mais qu’à aucun moment il n’y a eu de violence entre eux. »

    Observations d’un internaute perspicace

    1) Un prétendu SMS venant de quelqu’un travaillant à l’UMP et signalant un hackage du Blackberry
    2) Naïf ou inconscient, DSK utilise le téléphone visé pour appeler son épouse, lui demander de prévenir untel pour examen du téléphone. Le journaliste était-il présent pour écouter la conversation ? Pourquoi utiliser ce téléphone alors qu’il en avait plein d’autres et pouvait appeler depuis la ligne fixe ? Par définition, si j’ai un doute sur un téléphone, je ne l’utilise pas.
    3) Pas de bol, c’est justement ce téléphone suspect qui est oublié et DSK ne sait plus où. Quel désordre et quelle tête en l’air ce DSK.
    4) Pourquoi ne pas avoir soulevé avant cette histoire de hackage ?

    Ces « révélations » fort opportunes de M.Epstein, arrivent quelques jours à peine avant la sortie de la nième biographie de DSK by Michel Taubmann, son ami.

    Venant d’un journaliste d’investigation américain, ces révélations ne pouvaient manquer de donner un peu de crédibilité à la prose d’un biographe qui peine depuis le mois de mai, à restaurer l’image de DSK.

    Post Scriptum : Ce nième billet sur DSK va en agacer plus d’un, cependant c’est l’actualité qui commande. Elle commande surtout de rester en éveil sur ce sujet où manifestement, certains nous prennent pour des naïfs.

    Car complot ou pas complot, nous avons vu se dévoiler sous nos yeux depuis le mois de mai, la vraie nature d’un homme qui ne s’encombre ni de principes ni d’éthique et cela, nous ne l’oublierons pas.

  • Samuel dit :

    Vu les depeches de l´AFP ,la Crise n´attendra pas Mai 2012, je me demande s´il y aura une election ou des emeutes avec etat d´urgence

    MILAN (Italie) – Les taux d’emprunt de l’Italie se sont envolés vendredi à des niveaux records lors d’une émission obligataire mais le pays a réussi à lever comme prévu 10 milliards d’euros grâce à une demande qui reste soutenue, a annoncé la Banque d’Italie.

    Les taux d’intérêt des obligations à six mois ont bondi à 6,504%, contre 3,535% lors de la dernière opération similaire le 26 octobre. Les taux à deux ans se sont envolés à 7,814%, contre 4,628%, des niveaux jugés insoutenables sur la durée pour la péninsule qui croule sous une dette colossale de 1.900 milliards d’euros (environ 120% de son PIB).

    (©AFP / 25 novembre 2011 11h32)

    • Samuel dit :

      La pepite du jour :
       » Un écroulement de l’Italie amènerait inévitablement la fin de l’euro » auraient déclaré, selon un communiqué de la présidence du Conseil italien, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel au cours du mini-sommet de Strasbourg auquel participait Mario Monti. »

      Qu´en pense le candidat socialiste ?

      Vais je vraiment continuer à voter pour vous ou dois je aller voir ce qui pense deja à la sortie de l´Euro ?

      • Les spéculateurs y vont bon train contre l’Euro.Ils ont enclanché un mouvement qu’il ne controle plus.Tous les fonds qui attaquent chaque pays les uns aprés les autres sont aujourd’hui dépassé.
        La bourse qui doit refleté l’économie réelle et la vraie richesse est tirée vers les plus bas.
        Depuis 20088 je maintiens que les politiques n’ont rien réglé et je crois que Sarkosy me donne raison .Je claieonne que l’on va aller au dessous de 2500 et je vois des masses considérables de’argent cramée ces dernieres années .Des milliars d’Euros ont été détruits en terme de valorisation ( et quoi qu’en dise certains c’est réellement de l’argent)
        Sarkosy ne fait qu’alimenter le foyer des spéculateurs, il n’y a plus construction de richesss, il n’y a plus qu’une alimentation de l’incendie, par l’apport de fonds nouveaux.
        Dans peu de temps, la destruction mlassive d’emplois va suivre ces effets dus à la spéculation et nous ne sommes pas rendus à mai 2012.
        Olivier, le cher Olivier Sarkosy , la famille de notre chef d’état est en bonne ligne dans cet incendie.Le bilan de Carlyle le fond du frere de notre Président sera interessant à connaitre avant les élections.
        Pourquoi ce grand silence? Pourquoi ne parle-t-on pas plus des affairistes proches du pouvoir?
        Que va-t-on faire contre les ennemis de notre république?
        Va-t-on continuer à de se taire en haut lieu?
        On tire à boulets rouges sur DSK pour des affaires de sexe et on se tait sur les affaires qui concernent des milliards d’Euros, pourquoi?Les médias sont aux ordres, que veulent-ils un coup d’état, une revolution pour reprendre la main en force car ils voient les commandes leur échapper.
        Attention danger!!!!
        L’ordre nouveau européen se constitue, les mécontentements commencent à unir les peuples!!!!Si vous ne voyez pas le danger !!!!!

      • Roland dit :

        Jacques Généreux : « Il faut reprendre le contrôle de la finance »

        http://jacquesgenereux.fr/

  • MACHACEK dit :

    La survie de l’humanité c’est la femme et je dirais ( je vais en faire hurler pas mal mais je me régale ) c’est la femme communiste , je parle des fondamentaux . Une MAMAN fait des enfants pas des guerriers , une MAMAN partage , une MAMAN soigne , une MAMAN réconforte , une MAMAN aime tous les enfants , une MAMAN c’est l’antidote à la misère à la peine à la peur . tous les grands dictateur étaient des Hommes pas des MAMANS . Quand je parle de communisme je ne parle pas des dictateurs qui se dise communiste et d’autres pires , mais il y à aussi ceux qui ne sont pas communistes eux sont des Royautés des présidents à vie mais qui ne font pas mieux voire pire pour leur peuple Vive la Femme VIVE LES MAMANS …………………………….

  • MACHACEK dit :

    Arrêtez de vous cacher derrière un pseudo et nommez vous avec votre nom . Le malheur de l’homme c’est l’homme lui même , radin , raciste , guerrier , esclavagiste , qui veux tout pour lui , le seul mammifère terrestre ou être vivant obèse , c’est** c’est** je pose une question c’est l’HOMME c’est le seul qui ne partage pas ou juste avec ses très très proche et sur une ou deux générations

  • lola dit :

    J’aimerais conseiller le dessin de Peter de Seve,du 14 Nov qui s’intitule :chicken run ;ses plumes sont en bleu,blanc,rouge ;nul doute que cela nous concerne !! LOL!!

  • BRUCHON dit :

    Est ce que l’équipe de campagne de FH écoute le club de la presse sur Radio Classique tous les matins à 8H40 ?
    Il est temps de se mettre en ordre de bataille. De bosser les dossiers à fond. De ne pas avoir peur d’être agressif. Pourquoi François Hollande ne va-t-il pas en banlieue Toulousaine serrer la main en réponse à Géant qui va à Corbeil Essone avec 13 cars de CRS ? Pourquoi ne pas faire de la pédagogie sur le mix énergétique français qui est le seul en Europe à plus de 75% de nucléaire ?
    Je suis prêt à voter Hollande, mais il va vraiment falloir changer de braquet. En face, vous avez des pirates. L’affaire du Carlton en terme de Timing n’est pas un hasard. La sortie de l’affaire Guerini non plus. Vous devez être courtois, mais il faut attaquer ce gouvernement sur le fond. Faire de vraies enquêtes sur les dépenses de l’Elysée. Sur les exonérations d’impot des patrons du CAC 40, sur l’augmentation de leur revenus depuis 15 ans. Alors que les centaines de millions de petits patrons, artisans, boulangers, pme, galèrent avec la crise. Etc, etc…
    Vous n’êtes pas là. Eux sont là, et ils grignotent du terrain en vous faisant passer pour des charlots.

  • jll dit :

    Sauver la planète ce n’est pas seulement fermer les centrales nucléaires.

    La déforestation en Amérique latine, les gens qui n’ont pas d’autres choix que de détruire la forêt pour se chauffer voir faire à manger, la pollution des usines etc.

    Qu’est-ce qui est fait au niveau international ?

    Il s’agit d’un débat avant tout idéologique.

    SUR LE PLAN POLITIQUE

    Des élus socialistes qui ont labouré le terrain pendant des dizaines d’années, on met un candidat vert à leur place ! Sans aucun effort il sera élu député.

    INACCEPTABLE

    UN PARTI QUI PESE PAS PLUS DE 5% au niveau national veut imposer sa loi.
    Obtenir la fermeture de 24 centrale nucléaire est inacceptable.

    Si en plus c’était un parti reconnaissant ! NON. ILS ETAIENT PRET A METTRE EN CAUSE LE CREDIT DE FRANCOIS HOLLANDE POUR PARVENIR LEUR FAIM.
    Pourquoi ne pas accepter le principe d’une primaire à gauche aux élections législatives ?

    Martine AUBRY EST RESPONSABLE DE CETTE SITUATION. On comprend pourquoi ce parti des verts voulait la nomination d ‘AUBRY comme candidat socialiste !

    J’ai toujours voté à gauche. Pour ma part si un candidat EELV était désigné dans ma circonscription, je n’irai pas voter pour lui.
    J’ai toujours voté à gauche.

    Même avec la proportionnelle ils n’auraient pas eu d’élus.

    La gauche peut gagner sans eux, on n’a pas besoin d’eux dans un gouvernement.
    Cet accord va coûter plus cher à F. HOLLANDE. J’avais prédit une chute vertigineuse dans les sondages.

    C’est facile de prendre l’exemple sur l’Allemagne qui au départ possède une part moins importante en terme de nucléaire. Ce n’est pas le cas de la France.

    C’est comme si dans une ville il y avait 22% de délinquance et dans une autre 75%.
    Cela va générer des milliers d’emplois ! On sait ce qu’on perd mais on ne sait pas ce qu’on retrouve. Malhonnête !

    PAS QUESTION DE PAYER L ELECTRICITE PLUS CHER. JE SUIS PRES A LA GUERRE.

    • BMD dit :

      Pour la première fois de notre vie, suite à cet accord PS-EELV sur le nucléaire ma femme et moi ne voteront pas à gauche à la présidentielle, pour les raisons suivantes:
      – la haine du nucléaire a été entretenue dans notre pays par les partis écologistes, pour lesquels l’antinucléarisme joue exactement le même rôle que l’immigration pour le front national: un moyen de prendre le pouvoir en jouant sur les instincts des foules et leur méconnaissance des problèmes. Avec la complaisance des médias,ils ont systématiquement empêché toute pédagogie sur cette question. Les scientifiques et les médecins spécialistes de ces questions n’ont jamais été appelés à la barre, et même déconsidérés en les faisant passer pour des vendus au lobby nucléaire. Ils ont créé dans une partie de l’opinion publique une nouvelle religion laïque: Il y a le diable,le nucléaire et le bon dieu,les renouvelables.La désinformation et la diabolisation sont la règle. Un exemple actuel,celui des transports de déchets, transports qualifiés y compris sur les chaînes de télévision nationales de hautement radioactifs, alors que les écologistes viennent se vautrer en famille sur leur trajet. Leurs leaders, qui ont été associés aux mesures de radioactivité lors de la formation du convoi,savent pertinemment qu’il n’y a aucun risque, mais ils le font croire aux gens par imbéciles interposés!Des écologistes qui n’hésiteront d’ailleurs pas à aller se faire traiter par radiothérapie s’ils ont un canceer du sein ou de la prostate.
      Des images thermographiques,censées démontrer la radioactivité des transports,alors que si le preneur de vue tournait la caméra vers lui-même, ou vers les maisons avoisinantes il aurait enregistré le même type d’image,qui ne met d’aucune façon en évidence la radioactivité.Et aucun journalisme là encore pour dénoncer cette imposture!
      L’imposture est donc devenue la règle de la communication sur le sujet. C’est de plus en plus pesant et il serait peut-être temps de se secouer un peu pour faire venir le temps de la pédagogie.
      L’imposture de base, et c’est le fond de commerce principal, consiste à faire croire que la radioactivité,dans laquelle en fait nous baignons en permanence,est dangereuse aussi faible que soit la dose, et que les déchets radioactifs sont d’autant plus dangereux qu’ils ont une longue durée de vie. Si cela était vrai,je conseille instamment aux lecteurs de ce blog de ne plus jamais mettre les pieds dans les cimetière, où s’accumulent depuis des dizaines d’annnées des squelettes contenant comme nous tous du potassium 40, dont la période est de 1,25 milliards d’années (oui,vous avez bien lu!).Et à Fukushima, malgré la gravité de l’accident, les doses de radiations reçues par la population seront très faibles et n’entraîneront pas de mortalité, de l’avis des médecins spécialisés. Un communiqué de la division spécialisée des Nations Unies a été publié a ce sujet, qui bien évidemment n’a jamais été relayé, ni par EELV, ni par les médias!
      – Se lier les mains de cete façon avec des gens qui pratiquent l’imposture depuis tant d’annnées, et qui vont aussi facilement au-delà du raisonnable en évacuant totalement les préoccupations écologiques de base(que devient dans tout çà la lutte contre l’effet de serre?), et en voulant que soient prises des décisions qui aurant pour résultat de multiplier par 3 le prix de l’électricité en 20 ans, avec des résultats désastreux pour les plus pauvres d’entre nous qu’ils prétendent pourtant défendre, est une prise de risque considérable pour l’avenir. Elle contient en germe l’élimination de la filière nucléaire alors qu’il n’y a pour l’instant rien de sérieux, hors le gaz, dont nous serons à court dans 20 ans et le charbon, beaucoup plus dangereux (de 1 à 2 millions de morts chaque année dans le monde, dont 30 000 en Europe, mais puisque les médias n’en parlent jamais, personne ne s’en rend compte) pour s’y subsituer. C’est d’ailleurs ce qui est en train de se passer en Allemagne (on peut y prévoir plusieurs centaines de morts supplémentaires par an, car pour l’essentiel c’est le charbon qui est en train d’y remplacer l’essentiel du nucléaire.)
      – Il est scandaleux et antidémocratique(ce qui est un comble pour des partis qui se prétendent les seuls détenteurs de la démocratie!), après avoir réclamé haut et fort un débat national sur le nucléaire( pourquoi d’ailleurs pas un débat sur l’énergie en général?), et même un référendum, de régler la question sur un coin de table à l’abri des regards. On observe ici les mêmes méthodes antidémocratiques que celles qui ont conduit à l’élimination du réacteur surgénérateur Creys-Malville.
      – Mon épouse me demande d’ajouter, qu’elle ne veut pas d’un Berlusconi de gauche,empêtré par des alliances avec des monomaniaques et qu’elle trouve Eva Joly en-dessous de tout!

      • citoyen75 dit :

        Bonjour,
        Sachez que votre femme et vous-même, par votre absence de vote, laisserez au pouvoir un Berlusconi de droite qui détruira dans les 5 ans viennent, si par malheur, il était réelu, ce qui détruira ce qui reste du service public.
        Voyez-vous, ma femme et moi souffrons tous les jours du mépris de ce Monsieur et de sa politique et avons honte pour notre pays.
        Les assertions de votre mail sont fausses : F.Hollande organisera (il l’a annoncé) un grand débat sur le nucléaire
        Il ne fermera que très progressivement les réacteurs les plus dangereux (pour l’instant, il ne parle d’ailleurs, que de fermer la centrale de Fessenheim.
        Il développera les filiéres d’énergies renouvelables, ce qui sera créateur d’emploi.
        La France doit devenir leader écologiste en Europe.
        Vous dites que F.Hollande joue avec la peur, d’ailleurs il a rencontré hier AnneLauvergeon, ancienne Présidente d’Areva. C’est Sarkozy qui joue démagogiquement et cela me révolte que vous ne le dénonciez pas.
        Je ne comprends pas votre attitude, vous favorisez Le Pen et Sarkozy.
        Ma femme tient à ajouter que vous ne remplissez pas, avec votre attitude inadmissible, votre devoir d’assistance de citoyen à votre pays en danger.
        Merci de m’avoir lu

    • citoyen75 dit :

      On se calme
      Vous ne paierez pas l’electricite plus cher
      C’est sous la droite, qu’elle vient d’être augmentée de 10%
      Et vous aurez un candidat socialiste dans votre circonscription
      Il n’y aura pas de chute vertigineuse comme vous dites dans les sondages et Heureusement François Hollande sera élu
      Merci de m’avoir lu

  • MACHACEK dit :

    Pouvez vous arrêtez tous vos problèmes interne de personne ou d’ego et penser au peuple qui veux le changement continuez comme , ça , et il sera en deuxième semaine grâce à vous , vous lui offrez l’homme MOU , maintenant les places de travail dans la filière dans le nucléaire , si vous ne rendez pas coup sur coup et coup pour coup *ADIEU * la rose vous savez ouvrir la boite à perdre je croise les doigts que vous allez vous reprendre . Vive la ROSE et ne me faite pas regretter d’avoir fait 200 km pour voter au primaire

  • h-toutcourt dit :

    Et comme au tennis: double faute!
    http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/reforme-de-l-onu-cope-reclame-des-explications-a-hollande-25-11-2011-1738345.php

    Après notre programme nucléaire, notre siège au Conseil de sécurité…
    Décidément, pour l’Europe et l’Ecologie, les socialistes sont prêts à tout brader.
    On connaissait le mot de De Gaulle sur ceux qui sautent de leur siège en criant: l’Europe, l’Europe, l’Europe !
    C’est maintenant: l’Ecologie, l’Ecologie, l’Ecologie !
    Le Grand Charles doit se retourner dans sa tombe.
    On pouvait pas mieux trouver pour hérisser les Chevènementistes, écoeurer les Gaullistes, et pousser les patriotes vers le FN !
    Et tout ça pour 4% en voix d’un candidat EELV qui ne les gardera même pas, ou n’ira pas jusqu’au bout !
    Monsieur Mou aurait mieux fait de continuer… à ne rien faire et ne rien dire.

    • h-toutcourt dit :

      Oui…
      Car la devise de Hollande, qu’avaient trouvée ses conseillers, c’était mieux que la pub de Monsieur Propre:
      « Ne rien faire et ne rien dire… c’est ce que Monsieur Mou sait faire de mieux! »

      • citoyen75 dit :

        Ce blog est libre et démocratique
        Ce qui n’est pas le cas des blogs de droite
        Vous êtes libre de critiquer notre candidat m

        • citoyen75 dit :

          mais pouvez-vous arrêter de l’injurier
          Il n’a rien de mou, cela suffit de reprendre les calomnies de la droite !

        • hihihi dit :

          « Vous êtes libre de critiquer notre candidat m  »

          « m » comme « mou » peut-être?

      • kad dit :

        Vous devriez peut être faire comme lui (ne rien dire).La seule différence entre vous et lui, c’est qu’il represente une force vivace contrairement à vous.Qui est le plus MOU de vous deux ?
        Un conseil l’ami, retournez chez vos amis de l’UMP, les vipères y sont !

    • MACHACEK dit :

      Quand vous parlez du grand Général vous ne pouvez pas être dans l’UMP , Il quitte l’OTAN vous y retournez il parle de la grandeur de la FRANCE vous de sauvez l’argent des riches . Oui vous avez raison Le Grand Charles doit se retourner dans sa tombe.

    • citoyen75 dit :

      C’est faux
      Ne vous laissez pas abuser systématiquement par la propagande de droite
      Lisez donc la réponse de P. Moscovici très éclairante à ce sujet

  • Ben dit :

    Que signifie « Votre commentaire est en attente de modération » sur ce blog ?

    • h-toutcourt dit :

      … sans doute qu’ils en ont marre des « soutiens » de Peyrelevade !

    • Ben dit :

      Si la condition pour participer à ce blog, c’est d’approuver tout ce qui est dit sans poser de question, sans débattre, il faut le dire. Et on ira débattre ailleurs. Peut-être que ce blog n’a en période de campagne qu’une finalité de message promotionnel sans débat. Il faut le dire et arrêtera de perdre son temps à poser des questions qui ne sont plus à leur place sur ce blog.

      • LOYARTE dit :

        Non, il est acceptable d’éviter des propos brutaux, racistes, xénophobes ou autres, ou calomnieux.
        Des fois ils peuvent en retirer parce que l’on a été un peu loin!!!!!!
        Dés fois ils peuvent avoir peur!!!!
        Ce n’est de la censure, je pense que parfois les propos tenus peuvent les mettre mal à l’aise.
        C’est un avis personnelParfois il nous arrive de qualifier un président français trés connu, de nimbus, ou autre et c’est irrespectueux donc il se peut que l’on enleve un post pour éviter cela.
        C’est plus tolerant que dans beaucoup de blogs, à mes yeux , même si certains n’aiment pas beaucoup la contradiction, j’ai l’impression d’être sur un blog PS!!!!!!!.

    • El_Acil dit :

      peut être parce que tu réponds à toutes les questions.
      Tu as une réponse à tout , alors le mieux est de mettre en retrait et de laisser les gens s’exprimer.

      Tu as osé me répondre à une question qui te dépasse

  • h-toutcourt dit :

    Encore du boulot pour Zorro, et l’occasion de ronfler pour Monsieur Mou…
    CONSÉQUENCES DE L’ENTÊTEMENT MONÉTARISTE ALLEMAND:

    Etats-Unis et Royaume-Uni sont plus endettés que la zone euro, mais se permettent de lui donner des leçons, tout en se préparant à la mort de « la monnaie la plus forte du monde »…
    car elle s’ingénie à empêcher sa Banque centrale jouer le rôle que jouent toutes les Banques centrales!

    Si ce n’était si inquiétant, ce serait à mourir de rire:

    Un responsable de l’Autorité des services financiers (FSA), le superviseur des marchés britanniques, a relancé les spéculations en affirmant jeudi que les banques du pays avaient été priées de se tenir prêtes à affronter tous les scénarios, y compris les « pires ».
    « Nous ne pouvons pas ignorer l’éventualité d’une sortie désordonnée de certains pays de la zone euro », a expliqué Andrew Bailey lors d’une conférence à Londres.
    Le ministre des Finances George Osborne avait été le premier à dire, début novembre, que Londres « préparait des plans » en cas d’éclatement de la monnaie unique.
    « Ici, hors de l’euro, il faut nous préparer à toutes les éventualités et c’est exactement ce que nous faisons », avait renchéri un peu plus tard devant des hommes d’affaires le Premier ministre David Cameron, sans donner lui non plus le moindre détail.
    Une crise totale conduisant à la mort de la monnaie européenne est envisagée avec une certaine délectation par une presse largement eurosceptique. Elle est en revanche redoutée par les milieux économiques qui craignent un impact dévastateur sur le Royaume-Uni, qui réalise plus de 40% de ses échanges commerciaux avec ses voisins.

    http://www.romandie.com/news/n/CRISELondres_se_prepare_a_la_fin_de_la_zone_euro_mais_les_plans_sont_flous251120111511.asp

  • El_Acil dit :

    On dit qu’en France , il y a une mosaique de cultures , une mosaique venant des 4 coins du monde mais , de l’Afrique du Nord principalement.
    ==> Si la gauche aborde les points concernant la dignité des étrangers ; notamment Arabes
    ==> Si la gauche parle du reglement définitif du problème Palestinien
    ==> Si la gauche parle de la piteuse loi de facies appliquée honteusement par la droite
    ==> Si la gauche parle de la France comme étant un jardin où toutes les roses sont jolies et sans distinction et que ces roses peuvent croître librement au milieu d’autres fleurs (entendre par là : sans racisme )
    ==> Si la gauche parle de liberté de culte à tous les Français quelle que soit leur origine .
    ==> Si la gauche promet aux pieds noirs de s’interesser à leurs cas et d’écrire l’histoire de la guerre d’Algérie sans rechigner sur les vérités et les mensonges connus jusqu’à ce jour ce , en accord avec le gouvernement d’Alger
    ==> Si la gauche s’eloigne du problème du Sahara occidental colonisé par le Maroc et reconnait la liberté au libre choix des populations locales sahraouis loin de toute pression de la monarchie Marocaine

    …Croyez moi , les Algériens , les Arabes quelle que soit leur nationalité, les PN longtemps oubliés par la droite (boîte aux mensonges et promesses) , ce sont des millions de voix qui seront à vos profits et, croyez moi , je suis Algériens et tous les Algériens voteront pour la gauche Française qui demeure l’espoir de ceux qui veulent vivre en paix en non pas dans l’errement ou pilotage à vue comme actuellement.

    De loin , j’ai suivi et soutenu par mes écrits le Président Obama .(Je regrette de l’avoir fait puisqu’il a viré de trajectoire sous la pression du lobby sioniste)

    De loin , je promets de continuer à suivre et à soutenir la gauche Française et Dieu sait l’amour que nous portons envers la France .
    Nos deux pays ont toujours été comme un couple avec ses hauts et ses bas.

    Vive la gauche Française
    Vive l’amitie et la confiance enfin retrouvées entre nos 2 pays .

    • Ben dit :

      Quid de la liberté de culte en Algérie ? A-t-on le droit de se convertir au christianisme ? A-t-on le droit de construire des églises ? A-t-on le droit de distribuer des Bibles ? http://www.saphirnews.com/Liberte-de-culte-l-Algerie-repond-a-Washington_a9439.html

      Je précise que je suis, pour la France, hostile à la loi anti-burqa qui est selon moi une atteinte à la liberté de conscience et à la liberté d’expression.

      • El_Acil dit :

        Pour ton info , le peuple Algérien est à 99.99% Musulman.
        Les églises seraient inutiles ce serait du gaspillage d’argent. Si le nombre de Chrétiens était important , le problème ne se pose pas da’illeurs je vous invite à Alger pour vous montrer qu’il existe bel et bien une cathédrale où les étrangers fréquentent mais , leur nombre correspond aux doigts d’une seule main.

        Distribuer des Bibles ?
        Je suis moi-même professeur en théologie et je t’apprendrai que la BIBLE est complètement fausse puisqu’elle n’est pas d’essessence divine mais humaine.

        Je voudrai bien t’envoyer des preuves pour te convaincre mais je n’ai pas tes coordonnées. Qu’en penses tu ?

        • MACHACEK dit :

          La Torah la Bible et le Coran c’est Tome 1*2*3* de la même histoire du livre , vous avez tous pour Dieu le Dieu d’Abraham ( Juif ) puis le Dieu de Jésus Chris (Chrétien ) et enfin de Mahomet ( Islam ) Vous vous entre-tuer au nom du même Dieu pour dire à l’autre que le vrai Dieu c’est le mien Moi je suis tranquille vous m’avez dégoûté des Dieu je ne crois plus par votre Faute Alors croyiez ce que vous voulez et qui vous voulez et foutez nous la paix pas la guerre MRECIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII .

        • Les musulmans sont trés tolérants!!!C’est la seule religion qui n’accepte pas la conversion à une autre.On voit la tolérance en Irack, en Egypte.
          Personnellement je ne crois pas .Que m’importe que l’on soit musulman, catholique ou autres, du moment que l’on laisse les gens libres de penser ce qu’ils veulent.
          Quand vous dites 99,9 % sont musulmans , donc il n’y a pas besoin de construire une église , c’est déjà restrictif, on voit le degré d’ouverture .
          Je vous tretorquerai qu’il n’ y a pas plus de besoin de mosquées en France car vous pouvez prier chez vous et en tant qu’état laic nous n’avons pas à voir proliferer les temples, mosquées ou eglises.
          Les musumans , on le voit dans les pays qui se libérent de tyranss, instaurent un état avec des lois divines.Alors , ne demandez pas la liberté du culte en France si vos freres imposent la charia ailleurs.
          Jusqu’à preuve du contraire personne n’a encore rencontré dieu sur terre.
          Les catholiques, ont massacré les protestants, les cathares.En Espagne on a tué et torturé au nom de dieu.les arabes ont converti par la conquête et le massacre.
          L’Algérie, la Tunisie, la Lybie, l’Egypte est de majorité musulmna , c’est un fait comme en France la majorité est chretienne et cela s’est fait par la force.
          L’Islam et sa tolérance c’est bon en France mais surtout pas dans les pays islamiques ou à majorité musulmanes.Le Soudan, l’Iran sont de trés beaux états trés tolérants.L’Iran n’est pourtant pas arabes mais on a vu l’effet des occupations et comment ont été éradiquées les autres religions.
          L’Algérie est on le sait un pays qui peut donner des leçons de démocratie à la France(ancien occupant)!!!!!
          Il y a quand même des signes qui ne trompent pas, il y a plus de migrants vers les pays occidentaux que dans l’autre sens.
          Alors aujourd’hui en France les musulmans donnent des leçons de démocratie, de tolérance religieuse , il me semble que s’ils évitaient de mettre en avant leur religion, le respect de leur religion dans un état laîc cela se passerait mieux.
          Au nom de dieu, on a perdu plus d’un siécle de progrés par le massacre de gens qui pronaient une autre vérité que celle qui est véhiculée par les soi-disant possesseurs du savoir divin.
          J’ai d’excellents amis musulmans, catholiques,protestants et juifs et ce qui nous unit est le fait que la religion n’est pas notre lien et nous nous respectons pour ce que nous sommes « tout simplement des hommes, qui pensons avec nos erreurs, nos défauts et notre capacité de discernement et de respect, pas par la force »

  • JEAN dit :

    Etant fonctionnaire aux finances et constatant quotidiennement les ravages insupportables de la RGPP qui contrairement aux dires du pouvoir a fait exploser par manque d’agents chargés du contrôle la fraude fiscale et sociale,je veux apporter mon vécu à hollande.je l’ai d’emblée soutenu ainsi que sa normalité même quand dominique était là…je pense que le PS doit être plus offensif en publiant une étude qui met en lumière les mensonges énormes de sarko (zéro sdf, croissance avec les dents, france des propriétaires,etc), les revirements spectaculaires traduisant une inconséquence notoire(retraite à 60 ans, le vote des étrangers,etc),les cadeaux fiscaux massifs aux riches (bouclier fiscal, niches fiscales,etc).Les gens auront des chiffres indiscutables sur cette monstrueuse gabegie et ne croiront plus les exagérations de l’ump.
    Moi, je pense que françois peut tuer le match en étant plus offensif encore.les affaires qui encerclent le palais et la perte à venir du AAA à cause grandement des cadeaux fiscaux pléthoriques du pouvoir vont mettre hors d’état de nuire sarko c’est minc qui le dit.cette étude aurait comme vertu d’employer un langage de vérité…

    • h-toutcourt dit :

      Malheureusement, le dit François est non seulement muet mais toujours sans programme…
      Aprés avoir été onze ans à la tête du PS et n’avoir eu d’autre activité professionnelle que la politique, il semble qu’il n’ait pas encore d’idée arrêtée sur la façon dont il conviendrait de conduire la France !
      Mieux:
      – son premier acte de candidat fut de renier (ou faire renier par ses proches) les promesses de la primaire, au prétexte (dixit Moscovici) que le programme du candidat ne saurait être le programme socialiste… Ça sent le 21 Avril de Jospin: « Mon programme n’est pas un programme socialiste » !
      – son second acte est de se préter à un compromis électoraliste mal ficelé sur le nucléaire avec les verts, qui obtiennent la perspective d’un groupe parlementaire en sus de l’abandon du programme nucléaire… pour les 4% de voix d’Eva Joly !
      Tout cela a déjà désenchanté un nombre de français bien supérieur… et les sondages récents en témoignent: les deux parties y ont perdu en crédibilité.

      Sarkozy n’a même pas besoin de faire campagne. L’irrésolution et les faux pas de Hollande la font pour lui !
      Quant à l’économie, on attend le massacre, son « soutien » Jean Peyrelevade ayant déclaré et écrit sur son blog:
      « Les propositions de François Bayrou ne sont pas démagogiques, c’est le moins qu’on puisse dire. Et je pense que François Hollande, que je soutiens, est lui aussi lucide. Il sait que le défaut de compétitivité de l’économie française est un défi immense. Quel projet proposera-t-il pour y répondre ? J’attends de voir. »
      Identifier ainsi Hollande à Bayrou, qui propose à mots couverts un programme libéral-conservateur dans son livre « 2012, état d’urgence », ça va encore lui faire des amis à sa gauche !
      Il est vrai que le programme socialiste [sic] qu’aligne Peyrelevade dans le sien, « France, état critique » n’est guère différent. Pour preuve, ce lapsus entendu ce midi sur nos écrans TV:… le livre de Bayrou, « 2012, état critique »! C’est pourquoi, sans doute, Bangor, ici-même, en redemande en recommandant fortement la lecture de Peyrelevade comme un « régal » !
      On a donné ci-dessous (réponse à Bangor) un aperçu de ce contenu étrangement « socialiste » selon Peyrelevade, conseiller scientifique à Terra Nova. Voici celui, « démocrate », par le dit Bayrou qui semble faire un concours d’irrésolution dans la même veine que Hollande… Il est difficile de choisir entre les deux !

      2012 ETAT D’URGENCE, par François Bayrou,
      plus fort que « France, état critique »:
      Ni à droite, ni à gauche, tout à la fois et son contraire…

      1/ Tout pour la GUERRE économique !
      « C’est une guerre que nous avons à livrer. Guerre qui ne dit pas son nom…
      Pour gagner une guerre, il faut se concentrer sur l’essentiel… savoir par quoi commence la survie d’abord et la victoire ensuite. » (p.7-8)
      En quatre générations avant nous, quatre guerres: la guerre de 70, avec l’arrachement de l’Alsace et la Lorraine, la guerre de 14, avec son million presque et demi de jeunes hommes morts, la sève de notre pays, la guerre de 40 avec les destructions physiqueset, c’est pire, la ruine morale, l’Algérie, avectant de gâchis et d’incompréhensions. De tout cela, nous sommes sortis plus grands, plus forts, plus jeunes. (p.16-17)
      [Mais c’est « Frankreich über alles »!]

      1-bis/ Non, tout pour la MONDIALISATION heureuse !
      « Il n’y aura pas de protectionnisme français.
      Encore moins y aura-t-il un protectionnisme européen.
      Le protectionisme européen ne peut tout simplement pas exister en 2012.
      C’est une immense duperie intellectuelle que de proposer un programme qui requiert l’assentiment de nos voisins, tout en sachant avec certitude que ces voisins n’y souscriront jamais. Jamais au grand jamais. » (p.40-41)
      [Et que croyez vous que disent à nos voisins, leurs hommes politiques…?]
      « Parmi les différences qui rendent la compétition difficile entre nous, Européens, et le reste du monde, en particulier l’Asie, il en est que nous n’effacerons pas… la différence de prix du travail.
      D’ailleurs, cela ne durera pas: l’aspiration au progrés social aura son prix, y compris en Chine et en Inde, chez eux demain, comme elle a eu son prix chez nous hier. » (p.41-42)
      [Hier, il n’y avait précisément pas la financiarisation mondialisée pour laminer les acquis sociaux!]

      1-ter/ Non, finalement tout pour la lutte contre l’OMC !
      « Il est bien plus innacceptable que la concurrence soit artificiellement faussée par des décisions politiques qui avantagent les uns au détriment des autres. » (p.42)
      [Comme le sketch de Bourvil: la concurrence capitaliste par l’exploitation de la misère, oui! la concurrence politique par la monnaie, non!]
      « Tant qu’il est encore temps, l’Europe devrait agir. Elle devrait au moins parler d’une voix forte dans le cadre de l’OMC, où s’éternisent des discussions secondaires, alors que tout le monde est muet sur l’essentiel, sur la déstabilisation dont souffrent nos producteurs exposés à une artificielle concurrence. » (p.44)
      [Comme Roger Pierre et Jean-Marc Thibaud: si nous, l’Europe, n’avions pas Pascal Lamy à l’OMC pour nous empêcher, vous, les chinois, seriez bel et bien embêtés, vous savez!]

      2/ Une seule solution: la MOBILISATION GÉNÉRALE !
      « Peut-on en sortir? Il le faut. Que faut-il faire? Cibler le sujet…
      C’est le programme de Clémenceau en mars 1918: Ma doctrine, dans les circonstances actuelles, c’est que nous sommes en guerre, c’est qu’il faut faire la guerre, ne penser qu’à la guerre, c’est qu’il faut avoir nos pensées tournées vers la guerre et tout sacrifier aux règles qui nous mettraient d’accord dans l’avenir si nous pouvons réussir à assurer le triomphe de la France… » (p.62-63)
      [Mais Clémenceau avait aussi dit: la guerre est une chose trop sérieuse pour qu’on la laisse aux… professionnels de la chose! A méditer…]

      2-bis/ Oui, tout pour l’OFFRE plutôt que la demande!
      « Les choix ici défendus reposent sur une option économique, favoriser l’offre plutôt que la demande.
      La pensée des keynesiens les plus simplistes m’a toujours laissé perplexe.
      Vous faites peut-être repartir la machine économique, mais chez le voisin , ou le lointain. Vous devenez soutien de choix à l’économie allemande ou à l’économie chinoise. » (p.70-71)
      [Au lieu de mettre en cause la vision conflictuelle de l’économie, mieux vaut tous s’affamer mutuellement car… Je veux ne pas qu’un autre en profite!
      On retrouve bien là tout l’idéal du libéralisme]
      « Si l’on doit aider un secteur de l’économie, ce doit donc être le secteur de la production, afin qu’il réponde… à la demande, et non pas le secteur de la demande qui ne peut faire naître… une production. » (p.71)
      [C’est la poule qui fait l’oeuf, et non l’oeuf qui fait… ce genre d’ânerie que les keynésiens n’ont pas fini d’éradiquer…]

      3/ L’exemple ALLEMAND:
      « …il y a à peine sept ans, une étude présentait l’ensemble des décisions que venait de prendre le chancelier socialiste Gerhard Schröder [Agenda 2010].
      L’annonce de ce plan entraîna la rupture de la majorité de gauche. Quelques mois après le début de son application, Angela Merkel entrait à la Chancellerie … Elle en confirmait l’orientation et elle y ajoutait un rééquilibrage des finances publiques et un allègement des charges sociales pesant sur le travail par une augmentation de la TVA (trois points…) » (p.66, 68)
      [Ach…, meine damen und herren, gross malheur !]

      3-bis/ Et non au DIRIGISME!
      « Il faut surtout inciter à reconquérir les champs de bataille considérés comme perdus.Encore faut-il vraiment inciter.
      J’écris inciter, et pas diriger. Une des grandes lignes de clivage de la vie politique, c’est la frontière qui sépare ceux qui croient que l’Etat peut faire à la place des gens, à la place de la société, et ceux qui n’en croient rien. J’appartiens sans hésitation à la seconde catégorie.
      Il ne faut rien comprendre à l’écologie des sociétés, au biotope des sociétés, pour imaginer qu’il puisse exister un pouvoir central assez intelligent, imaginatif, pour répondre tout seul aux milliers d’attentes, de besoins, de hasard qui font la vie » (p.72-73)
      [Pourtant, vous nous expliquiez qu’il nous manque la main de fer d’un Schröder ou d’une Merkel…]

      3-ter/ Alors, tout pour le COMMISSARIAT AU PLAN !
      « Nous n’avons plus l’outil collectif qui permette de réfléchir ainsi ensemble avant de partager, entre pouvoirs publics et secteurs industriels, grandes entreprises et PME, bien sûr indépendantes… mais d’une certaine manière [laquelle?] solidaires, une stratégie nationale.
      Cet outil a existé. C’était le Commissariat au plan… Par sa fonction, il était moderne en nourissant un débat collectif sur les grandes orientations à prendre. Un tel lieu de réflexion est (re)devenu indispensable. La France a besoin d’un Conseil de la production… » (p.74)
      [En somme, une sorte de GOSSPLAN! C’est bien la peine que Peyrelevade se décarcasse à écrire « l’illusion collectiviste » dont il nous a donné la primeur sur son blog!]

  • Ben dit :

    Je crois que le débat de 2012 est retombé dans les erreurs du débat Royal-Sarkozy de 2007 où il y avait eu confusion des chiffres entre la part du nucléaire dans l’électricité et la part du nucléaire dans l’énergie consommée en France. Les articles suivants qui sont parus dans le Monde hier ont le mérite de recentrer le débat sur l’énergie en général:

    « L’électricité ne représente que 25 % de l’énergie finale que nous consommons en France » rappelle Alain Grandjean dans http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/11/24/politique-energetique-ne-pas-se-tromper-de-debat_1608210_3232.html

    Le sénateur PS Didier Guillaume est sur le même diapason : « Si 75 % de notre électricité est produite grâce à la technologie nucléaire, celle-ci subvient seulement à 15 % de nos consommations en énergie. » http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/11/24/oui-a-un-debat-sans-tabou-sur-l-energie_1608205_3232.html

    En quoi est-il scandaleux d’avoir 75% x 15 % = 11% de l’énergie consommée en France d’origine nucléaire ? En quoi serait-il plus intelligent de porter cette part du nucléaire à 50% x 15 % = 7.5 % ?

    Surtout que, comme le dit Alain Grandjean, « Le développement de transports en commun suppose, dans la majorité des cas, un recours croissant à l’électricité. Les énergies fossiles peuvent aussi être remplacées par l’électricité dans l’industrie. »

    A quoi rime le discours de promotion de l’éducation et de la recherche scientifique, si après avoir formé des ingénieurs, des techniciens, des ouvrier spécialisés, développé une technologie de pointe qui est la meilleure du monde dans le domaine nucléaire, on décide de la saborder en refusant de construire la centrale de Penly ?

    Si véritablement il est question de passer de 75% à 50% la part nucléaire en mettant à la place des énergies renouvelables subventionnées ou obtenues au prix d’une augmentation de la facture d’électricité des Français, cela équivaut à détruire des emplois en France et à subventionner des emplois en Chine, puisque, comme le rappelle Maïté Jauréguy-Naudin, « Sinovel, désormais numéro 2 mondial de l’éolien, remporte des marchés en Europe. Concernant le photovoltaïque, la Chine est déjà le numéro un mondial de cette technologie. » http://www.lemonde.fr/idees/ensemble/2011/11/21/sortie-du-nucleaire-quelles-consequences-economiques-et-sociales_1607184_3232.html

    Il ne faut pas compter sur les énergies renouvelables pour créer des emplois, puisque l’expérience allemande nous apprend que les emplois créés n’ont pas excédé les emplois détruits dans les énergies non-renouvelables: « Economic Impacts from the Promotion of Renewable Energy Technologies The German Experience » Ruhr Economic Papers 2009 http://repec.rwi-essen.de/files/REP_09_156.pdf

  • h-toutcourt dit :

    La re-industrialisation de nos pays, dont on parle tant, ne saurait se faire, si elle se fait, qu’avec un sérieux changement des règles du jeu. Il sera même déjà difficile de stopper la dégradation !

    PARCE QU’ON NE PROTÈGE PAS NOS INNOVATIONS…
    ET QU’ON ABANDONNE L’EXPLOITATION À LA MONDIALISATION !
    A quoi cela sert-il d’éduquer nos jeunes jusqu’au Doctorat ès Sciences, si c’est pour en laisser les fruits aux hommes d’affaires chinois exploitant leurs congénères ?
    Ainsi Alcatel, qui avait bénéficié d’innovations de la recherche publique (CNRS, UNiversité, etc.) est aller les porter en 2002 à des bureaux d’étude en Chine, après avoir divisé ses propres effectifs par deux !
    C’est aussi vrai des Etats-Unis dont les universités, notamment de la côte ouest, sont envahis d’asiatiques envoyés par leur pays pour y « pomper » les résultats scientifiques et technologiques, et violer les brevets !
    Rédigé par : h-toutcourt | le 24 novembre 2011 à 10:56 | Répondre | Alerter

    Qu’on me comprenne bien:
    La Mondialisation à long terme ne peut être qu’un bien pour tous les peuples actuellement défavorisés. Mais la transition doit se faire avec équité si l’on ne veut pas habiller Paul en déshabillant Jacques !
    On voit bien, en cas d’aggravation de la crise, en quoi nos populations largement urbanisées d’aujourd’hui n’auraient plus, comme en 39-45, la possibilité de s’appuyer sur les campagnes, ou même d’un retour à la condition du tiers-monde. La transition serait catastrophique, car tout (transports, télécommunications, énergie, information, etc.) fonctionne aujourd’hui sur des schémas irréversibles qui rendent vulnérable au moindre retour en arrière.
    Dans le même ordre d’idées, un « défaut » européen serait plus meurtrier qu’on ne semble le penser… en envisageant ce scénario d’un coeur léger.
    Si l’Argentine a pu s’en relever exceptionnellement vite, c’est qu’il s’agissait d’un pays à surplus alimentaire fortement exportateur.
    Dans une moindre mesure, c’est aussi le cas de l’Europe du Sud, mais gare à la crise généralisée pour la Grande-Bretagne et l’Irlande qui ont connu dans le passé la famine pour moins que ça !

    A l’inverse, on comprend le parti-pris du rentier spéculateur ou du banquier « engagé » (Peyrelevade) qui profite du système: n’étant pas au nombre des producteurs, mais de ceux qui en profitent, leur intérêt objectif est de pouvoir déplacer leurs mises pour maximiser leurs gains dans un « level playing ground » sans obstacle, c’est à dire exempt de toute régulation et de toute implication publique.

    Ainsi, Peyrelevade, qui nous revient d’Afrique du Nord pour une chasse (au contrat) reprend-t-il sa rangaine sur son blog « La refondation du capitalisme »:
    ON CROIRAIT ENTENDRE UN DISQUE RAYÉ !
    Les mêmes contre-vérités sont répétées à satiété, les unes après les autres:

    1/ « Il faut que les salaires non pas diminuent mais augmentent moins vite que la productivité… Or c’est le contraire qui se passe depuis dix ans. »
    Totalement faux:
    Cf la courbe 2 de la référence ci-dessous (concernant la France) que l’on retrouve partout, sous diverses formes… http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3010
    On y voit les salaires brutalement décrocher au « tournant de la rigueur » de 82.
    Car 1982, c’est le moment du “don Delors” au patronnat, celui de la desindexation des salaires sur les prix…et donc sur la productivité.
    Le ministre en question s’en félicitera plus tard en ces termes:
    ” Nous avons obtenu la suppression de l’indexation des salaires sans une grève ! ” (Cité in Jean Lacouture et Patrick Rotman: Mitterand, le roman du pouvoir, Seuil, 2000)
    Les salaires ne purent jamais reprendre la même progression que leur productivité, ce dont l’auteur se félicitait il y a peu, dans son avant-dernier livre
    « L’erreur historique », publié en août 2008:
    “C’est ainsi que fut pris le virage de politique économique de Juin 1982, puis mars 1983, vers ce que Lionel Jospin, alors premier secrétaire du parti socialiste, crut bon d’appeler la parenthèse de la rigueur, commettant ainsi une erreur de forme et de fond…” (p.151)
    “De 1982 à 1984, le taux de croissance de l’économie française fut divisé par deux (de 2,4 à 1,2%)… Simultanément, en 1983 et 1984, le pouvoir d’achat des ménages subit une légère diminution (-0,1 puis -1,1%), ce qui était conforme à la politique suivie.” (p.156-157)
    Autrefois, sur ce blog, l’auteur s’évertuait à justifier comme un fait inévitable ce type de décrochage en baisse qu’il avait, en fait, contribué à provoquer…
    Aujourd’hui, non seulement il en nie l’existence, mais prétend contre toute évidence chiffrée que c’est dans l’autre sens !

    2/ « Le problème s’est aggravé avec les 35 heures qui ont été imposées à l’économie française par un acte législatif »
    Des évaluations réalisées par la DARES au début des années 2000, concluent cependant que les entreprises qui se sont engagées les premières dans la réduction du temps de travail étaient plutôt plus dynamiques que les autres et qu’elles ont créé en deux ans 9 à 12 % d’emplois en plus que les autres. La Dares concluait donc que la réduction du temps de travail a été massivement créatrice d’emplois (presque 200 000 emplois créés à la mi-2000).
    (cf Wikipedia sur le temps de travail)

    3/ « les capacités de notre appareil de production ont perdu en compétitivité…
    Sur l’ensemble de sa vie professionnelle, l’Allemand travaille plus que nous. »
    La compétitivité n’a rien à voir avec la longévité du travailleur (bien au contraire!). Ce qui compte, c’est son coût global, y compris l’amortissement des prestations sociales et de l’imposition:
    Or, selon un rapport de de la Sécurité Sociale de 2010 (ccss201006):
    LE COÛT DU TRAVAIL EN ALLEMAGNE RESTE NEANMOINS PLUS CHER QU’EN FRANCE !
    Je cite : « Le salaire annuel brut moyen des salariés travaillant à temps plein dans l’industrie et les services est largement plus élevé en Allemagne qu’en France (43 942 € en 2008 contre 32 826 €, soit une différence de 34%). L’écart se réduit mais reste substantiel au niveau du coût du travail annuel par salarié (52 458 € contre 46 711 €, soit 12%). Il est sensiblement plus faible, en restant positif, pour le revenu net après impôt (25 167 € contre 23 694 €, soit 6%).
    Le niveau supérieur du salaire moyen et du coût annuel du travail en Allemagne ne semble pas être justifié par une productivité supérieure du travail et n’est que partiellement lié au nombre d’heures travaillées. »

    4/ « Il faut sortir d’une économie de la consommation pour entrer dans une économie de production. »
    Rester sous l’euro-mark actuel, c’est s’offrir en marché captif à l’Allemagne qui a investi dans l’économie anti-keynésienne de la sous-consommation intérieure:
    Sa balance commerciale est largement excédentaire, alors que la notre est déficitaire. Pourtant, le PIB par tête (et donc le revenu par tête) ainsi que la croissance sont les mêmes depuis des années ! Où passe la différence ? En consommation intérieure réduite (ce pourquoi LIDL est allemand), avec une population où il n’y a pas de SMIC, et où 8 millions de plus ont récemment basculé sous le seuil de pauvreté…
    Mais évidemment, pour les banquiers qui appartiennent à une classe qui perd de vue l’objectif de l’économie réelle et de la société, la pauvreté qu’importe !
    Ils n’osent pas encore nous dire « vive la Chine », mais ils devraient: la Chine, elle, conjugue une monnaie volontairement faible avec l’anti-keynesianisme, de sorte qu’elle est largement excédentaire vis à vis de l’Allemagne, avec beaucoup plus de pauvreté et… d’inégalités !

    • Bangor dit :

      Vous postez le même message trop long, à quelques variantes près, pour la septième fois. C’est votre disque qui est rayé. Votre acharnement à dénigrer Peyrelevade, ainsi que l’indigence de vos commentaires, m’a donné envie de lire son livre. C’est un vrai régal et j’en conseille la lecture.

      • h-toutcourt dit :

        Votre aveu de conseiller est une information cruciale, et je vais le faire savoir de ce pas sur tous les blogs auxquels j’ai accès.
        Je n’étais pas sûr de mon comportement d’électeur au second tour. Maintenant j’en suis sûr:
        Hollande serait pire que Sarkozy! même Mélenchon est en dessous de la vérité:

        Tout ce qui pourrait être vécu comme une critique du « prochain président », comme il s’est lui-même nommé à la une du journal « Libération », est, vous le savez, la preuve d’une « convergence avec le cabinet noir de Sarkozy et Marine Le Pen », ainsi que l’a très bien asséné Jack Lang. Ce qui suit est donc juste une information tirée d’une dépêche de l’agence Reuter. Elle nous permet de savoir de quelle faveur nous gratifiera notre « prochain président » en matière de finances publiques. Vous ne pouviez pas le savoir puisque malheureusement il n’a pas eu le temps d’en parler avant son investiture aux primaires. Ce sera merveilleux. Jugez-en vous-même en préparant votre bulletin de « vote utile ». François Hollande envisage, pour 2012 et 2013, les deux premières années de son « prochain » quinquennat, un « effort » de 50 milliards d’euros de redressement budgétaire. Cette coupe claire s’ajoute aux saignées déjà réalisée par les plans d’austérité de Fillon. Elles ne seront donc pas remises en cause. François hollande approuvera donc rétrospectivement le moment venu la politique qui s’applique sous la droite et son cabinet noir. A quoi bon alors les critiquer ? Le but annoncé est de « réduire le déficit public à 3%, en 2013 a déclaré, à l’agence Reuters, Karine Berger. Cette personne est économiste, conseillère du prochain « prochain président bien aimé » comme dirait Jack Lang, ancien délégué spécial de Nicolas Sarkozy pour la Corée du Nord et actuel « représentant spécial » de François Hollande. Ne plaisantons pas. C’est du sérieux et le prochain président est déterminé. « Quand François Hollande dit 3% du PIB en 2013 et tendre vers zéro déficit à la fin de son quinquennat, c’est un élément intangible », déclare son économiste.

        Il y a aura donc un très grand changement avec le gouvernement actuel. Qu’on en juge : « Notre ligne est qu’il faut évidemment continuer un contrôle des dépenses extrêmement strict. » Comment ? « Pour ramener le déficit à 3%, l’évolution des dépenses sera fortement contrainte. » Fortement, vous avez bien lu. « Le nombre de fonctionnaires n’augmentera pas », donc toutes les suppressions de l’ère Sarkozy sont validées. « Les 60.000 emplois supplémentaires prévus dans l’Education Nationale étant compensés par des départs en retraite ailleurs. » Cela signifie donc soixante mille postes de moins dans le reste de la fonction publique. Une vraie révolution, comme dirait Jack Lang, également un temps délégué de Nicolas Sarkozy pour Cuba. « On fera tout pour conserver la note ‘triple A’ et si, par malheur, on devait la perdre, on s’engage à tout faire pour la rétablir », a précisé l’économiste de François Hollande. Elle reproche donc au gouvernement d’avoir une austérité saccadée au lieu du bon coup sur la tête qui rassurerait les marchés : « Avoir deux plans d’austérité de moins de 10 milliards d’euros à deux mois d’intervalle n’est pas la bonne solution pour faire comprendre ce qu’on veut faire aux marchés financiers. » Voyons le détail. Deux tiers du plan Hollande viendraient de mesures fiscales. Parmi elles l’annulation du « paquet fiscal » de 2007. Un tiers viendrait d’économies, la répartition définitive pouvant aller jusqu’à moitié-moitié, a précisé l’économiste. « On parle de 50 milliards », a-t-elle déclaré. « L’accent sera mis sur le redressement des comptes de santé, avec un objectif de progression des dépenses d’assurance maladie nettement inférieur au 2,5% par an désormais prévu par le gouvernement, en mettant notamment les consultations médicales à contribution » précise Reuter. Pour prévenir un emballement des comptes sociaux,  » il y a aura des propositions fortes sur la façon de limiter l’évolution des dépenses de santé » a dit Karine Berger. Mais, bien sûr, comme c’est le gouvernement Hollande, ce sera « de manière socialement juste ». Evidemment !

        Michel Sapin, l’homme du programme du prochain président, décrit la méthode générale du gouvernement Hollande: « Lorsque la gauche arrivera au pouvoir, ce ne sera pas pour donner pendant deux ans pour ensuite reprendre pendant trois ans ». « Cela peut être l’inverse : être extrêmement sérieux pendant deux ans pour pouvoir distribuer un peu plus pendant les trois ans qui suivront. » Fascinante, n’est-ce pas cette gauche-là. Non ? « Une fois le déficit ramené à 3% du PIB fin 2013, le PS mènera une politique de croissance et équilibrera les comptes publics d’ici 2017, consolidant la note « triple A » de la France auprès des agences de notation, ou permettant de la retrouver si elle est dégradée », a ajouté Karine Berger à Reuter. Vous êtes prévenu. Le vote utile est servi.

    • h-toutcourt dit :

      Quitte à se voir reprocher indûment une répétition qui n’en était pas, autant mériter ce reproche pour de bon en rappelant bien ici au lecteur ce dont il est question:

      Le programme économique et social en soutien de F. Hollande, que recommande Bangor:
      LE REDRESSEMENT ( dans « France, état critique », Plon, Septembre 2011)
      par J. Peyrelevade, membre du conseil scientifique de TERRA NOVA

      RÉSUMÉ des chapitres précédents:
      [On l’a vite compris, à la lecture du reste de l’ouvrage, c’est à une économie de guerre permanente entre les pays qu’invite J. Peyrelevade]:
      « Ce qu’il faut, c’est que les pays européens déficitaires, dont la France, regagnent en compétitivité vis à vis du reste du monde. Ils s’amélioreront du coup vis à vis de l’Allemagne. » (p 101)
      [et l’Allemagne voudra alors regagner son « espace vital », etc.]
      « Nous avons en France une déformation idéologique, à droite comme à gauche, selon laquelle il faut par priorité soutenir la consommation.
      [Nein!], Il faut investir… et donc renoncer à consommer.
      Juste un exemple, celui du modèle chinois: le niveau actuel de la consommation y représente environ 40% du PIB annuel. La Chine a un taux d’investissement, certes excessif, qui est de l’ordre de 50% de son PIB. A supposer que le PIB chinois double en sept ans à [ce] taux d’investissement trés élevé, la consommation doublera également… » (p 36-37)
      [L’ennui de ce raisonnement libéral, c’est qu’il repose sur les autres pour absorber l’excédent, sinon c’est la crise… (on disait autrefois: comme en 29!)]

      LA MÉTHODE
      « … on ne peut être que très inquiet lorsqu’on observe les positionnements actuels des divers partis et candidats à l’élection de 2012, qui sont tous hors sujet. Nous sommes à la veille d’un indispensable redressement mais pour l’instant le discours n’en est porté par aucune voix autorisée. Le gouvernement actuel, malgré une prise de conscience des difficultés, propose une thérapie qui relève de l’homéopathie. Il est trés loin de proposer une action de l’intensité voulue. » (p 176)

      LE PROJET SOCIALISTE [sic]
      « Réduire ce qui peut l’être des dépenses publiques, contraindre l’évolution dans le temps de l’Etat-providence, augmenter les prélèvements libératoires supportés par les ménages, voilà ce qui attend les Français. (p 183)
      « Pour réduire le déficit, il faut immanquablement ralentir la progression des dépenses de retraite, d’assurance maladie, d’allocations familiales, auxquelles on devra bientôt ajouter celles pour la dépendance. Dès lors, l’affirmation du retour en arrière sur la réforme des retraites relève de la pure démagogie. » (p 181)

      ESQUISSE D’UN PROGRAMME
      « L’addition, ensuite, en considérant, pour simplifier, que la durée du redressement est celle d’un quinquennat:
      … 25 milliards par an, ce qui rejoint l’estimation de la cour des comptes.
      Même étalé, même supportable, cela représente toutefois un effort que la France n’a jamais produit sur une telle longueur. Cela signifie aussi nécessairement, inutile de le cacher, pendant toute cette période d’ajustement, une faible progression du pouvoir d’achat individuel des Français. » (p 184-185)

      LA FRANCE et les cotisations sociales
      « Les dépenses sociales, compte tenu de l’allongement de la durée de vie, des progrès médicaux, des problèmes de dépendance, progressent spontanément au minimum d’un point de plus, soit une vingtaine de milliards d’euros supplémentaires par an. L’Etat ne peut pas suivre le mouvement et colmater en permanence une fuite de cette ampleur. La situation de nos finances publiques imposant de stabiliser le montant de la dépense couverte par l’intervention de l’Etat, une partie croissante doit être prise en charge par les ménages eux-mêmes. Il n’y a pas d’autre option.
      [Mais si! JP ne disait-il pas sur son blog, en parlant des revenus du capital:
      « Si on les impose comme les revenus du travail, à 30% en moyenne, on gagne à tout casser (compte-tenu des incontournables exonérations) une vingtaine de milliards d’euros… »]
      Pour les retraites… il n’existe pas d’autre solution sérieuse que de… faire glisser dans le temps, progressivement, l’âge du départ effectif en retraite.
      En matière d’assurance-maladie, il est inéluctable à terme que nous basculions au moins partiellement vers un système assurantiel. » (p 189-190)
      [Pourtant, O. Berruyer, dans « Stop! Tirons les leçons de la crise », souligne «ces cotisations sont stigmatisées par les idéologues néoconservateurs …mais les Etats-Unis sont le pays développé qui dépense le moins pour sa santé sous forme socialisée;…et ce sont eux qui dépensent le plus pour leur santé au global – sous forme privée. Ainsi, en quoi remplacer 1000E d’impôts pour la santé par 1500E de dépenses privées, pour strictement la même chose pour le patient, est-il une bonne idée? Bref, en l’espèce, l’idéologie forcenée devrait céder la place à plus de pragmatisme…»]

      LA LOI TEPA et les 35 heures
      Le passage aux trente-cinq heures, dans les conditions et au moment où il a été décidé, a été un crime contre l’économie et Lionel Jospin en fut l’auteur, sur une inspiration malheureuse de Dominique Strauss-Kahn…
      Halte au feu! Halte à l’imagination populiste! (p 196)
      [Berruyer, dans le même ouvrage susdit, relève pourtant sur les graphiques:
      « On constate que la mise en place des trente cinq heures coincida avec la plus forte augmentation du pouvoir d’achat en France depuis dix ans.
      On n’observe bien aucun impact négatif des 35 heures sur l’emploi – au contraire, la situation de l’emploi s’améliore un peu comparativement.
      Le dernier graphique démontre l’absence du moindre impact négatif des 35 heures sur la croissance »]

      LA FISCALITÉ
      « …un des plus vieux fantasmes de la gauche: les revenus du capital seraient largement détaxés en France, au point qu’il suffirait de les imposer comme les revenus du travail pour réduire la pression fiscale sur la grande majorité de la population…. Ce n’est certes pas avec de telles recettes que l’on règlera les problèmes de déficit public de notre pays.
      Si on veut redresser notre compétitivité, il convient d’organiser un transfert significatif de charges des entreprises vers les ménages… Une hausse de plusieurs points de la TVA (comme l’a fait l’Allemagne) ou de la CSG, compensant la diminution des charges sociales des entreprises, est inéluctable. »
      [Mais non! JP ne disait-il pas sur son blog en parlant des revenus du capital:
      « Si on les impose comme les revenus du travail, à 30% en moyenne, on gagne à tout casser (compte-tenu des incontournables exonérations) une vingtaine de milliards d’euros… »
      Tout d’abord, pourquoi « incontournables exonérations », alors qu’il y a en France 468 niches fiscales pour les particuliers nantis, représentant 72 milliards, aggravées de « déclassements » qui portent le total à 145 milliards, selon un décompte récent détaillé par La Chaîne Parlementaire…? et pourquoi qualifier, même une vingtaine de milliards, de « à tout casser » quand ils représentent 40% du total de l’impôt sur le revenu, seule base d’imposition juste qui a bien besoin d’être relevée…?]

      • Bangor dit :

        Je me suis contenté de recommander la lecture du livre de Peyrelevade, rien de plus. Pour le reste, vous déformez comme d’habitude et le second paragraphe de votre trop long post est mensonger. En effet, je n’ai pas parlé du programme de Hollande que je ne connais pas et qu’il ne rendra public qu’en janvier.

        • baillergeau dit :

          Putain !
          Pourquoi tout le monde, y compris Hollande, ne peut pas fermer sa gueule avant début janvier -annonce officielle –
          Ca va lui être déjà bien difficile de tenir debout avant le premier tour, nous ne sommes pas obligés d’en rajouter !
          Je dis « debout » car les conneries déjà lâchées valent un KO debout !!!

          • baillergeau dit :

            PAs de réaction ?
            Nous sommes morts sans le savoir ?
            LE BILAN DE CHAQUE MORT ?

            les autres y causent pas , maiS moi ?

            Si Je dégage les mensonges, c’est déjà plus simple.
            Il reste un métier où je n’ai pas trop volé, malgré la tendance qui venait,
            c’était chez groupama avant 2002, depuis je sais que les horreurs sont nées, pour es années passées et suivantes !
            MERDE !

          • citoyen75 dit :

            C’est Sarkozy qui sera KO debout

        • Paul dit :

          Peyrelevade ? Le truand du crédit Lyonnais ? C’est ça maintenant vos références idéologiques au PS ? Mais c’est vraiment la Bérézina dites moi ! Pire que je n’aurais pu caricaturer. Au secours ! bon, je vais voir ailleurs si j’y suis…

          http://www.jean-luc-melenchon.fr/carnet-de-route-en-bretagne/

          • Bangor dit :

            « Le truand du crédit Lyonnais ? »

            Vous n’êtes pas à une approximation près. Celui qui était le patron lors de l’affaire du crédit lyonnais s’appelait Haberer et ce n’était pas un truand.
            Peyrelevade, haut fonctionnaire de gauche, ancien du cabinet de Mauroy à Matignon, a été nommé ensuite au Crédit lyonnais afin de relever la banque.
            Vous feriez mieux de réserver vos critiques à Sarkozy, ce serait plus intelligent.

          • h-toutcourt dit :

            Oui, Paul a raison. Voici ce que l’on trouve en ce moment sous la plume de Peyrelevade, sur son blog :

            1/ « Il faut que les salaires non pas diminuent mais augmentent moins vite que la productivité… Or c’est le contraire qui se passe depuis dix ans. »
            Totalement faux:
            Cf la courbe 2 de la référence ci-dessous (concernant la France) que l’on retrouve partout, sous diverses formes… http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3010

            2/ « Le problème s’est aggravé avec les 35 heures qui ont été imposées à l’économie française par un acte législatif »
            Des évaluations réalisées par la DARES au début des années 2000, concluent cependant que les entreprises qui se sont engagées les premières dans la réduction du temps de travail étaient plutôt plus dynamiques que les autres et qu’elles ont créé en deux ans 9 à 12 % d’emplois en plus que les autres. La Dares concluait donc que la réduction du temps de travail a été massivement créatrice d’emplois (presque 200 000 emplois créés à la mi-2000).
            (cf Wikipedia sur le temps de travail)

            3/ « les capacités de notre appareil de production ont perdu en compétitivité…
            Sur l’ensemble de sa vie professionnelle, l’Allemand travaille plus que nous. »
            La compétitivité n’a rien à voir avec la longévité du travailleur (bien au contraire!). Ce qui compte, c’est son coût global, y compris l’amortissement des prestations sociales et de l’imposition:
            Or, selon un rapport de de la Sécurité Sociale de 2010 (ccss201006):
            LE COÛT DU TRAVAIL EN ALLEMAGNE RESTE NEANMOINS PLUS CHER QU’EN FRANCE !

            4/ »il faut faire payer directement par les ménages (tous les ménages, salariés et non salariés, revenus du travail et du capital) des charges aujourd’hui supportées par les entreprises et, au sein de celles-ci, le seul travail salarié. D’où le transfert d’une partie des charges sociales sur la TVA ou la CSG ou un mélange des deux. »
            Rédigé par : peyrelevade | le 28 novembre 2011 à 16:03
            Sans doute un bel aperçu du programme de Hollande conseillé par cet ancien « haut fonctionnaire de gauche » !

      • sorel dit :

        Bonjour,
        Dans le cadre des dispositions prises par le sénat et l’assemblée nationale pour réduire le déficit il n’a pas été évoqué la suppression de l’exonération de plus-value sur cession de titres du chef d’entreprise partant à la retraite. Si nombre de français vont supporter un impôt de plus-value sur les immeubles,il peut sembler juste que le chef d’entreprise qui cède ladite entreprise subisse également un impôt sur la plus-value qu’il réalise ….alors qu’aujourd’hui il est exonéré de cette fiscalité. Le chef d’entreprise qui cède aura perçu des dividendes tout au long de sa carrière qui compenseront cette taxation..
        Espérons que cette mesure soit également intégrée dans les mesures de rigueur budgétaires…cela permettrait de renflouer les caisses de l’Etat…

Flux RSS des commentaires de cet article.