Dans les médias

Pierre Moscovici invité d’Europe 1

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 03/01/2012 à 10:36

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de Bruce Toussaint sur Europe 1.


Pierre Moscovici : "le président de tous les… par Europe1fr

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , , ,


7 commentaires

  • David dit :

    Pierre Moscovici, tout en soutenant la candidature de François Hollande, ce début de campagne me semble très chaotique. J’écoute, je discute avec mon entourage -de gauche mais aussi de droite- et je constate qu’il est très volatile. Or, dans une période d’incertitude comme celle que nous traversons, nous savons bien que la victoire repose en grande partie sur la capacité à rassurer.
    La différence, c’est qu’après 5 ans -minimum!- de promesses non tenues et de mesures non annoncées, la méfiance est de mise. J’ai l’impression que, à défaut d’un projet clair et solide qui verrait le jour dans les prochaines semaines, nombre d’électeurs pourraient faire le choix suivant :
    – voter blanc
    – voter Le Pen
    – voter par dépit pour celui qui semble -oui, semble !- être le plus crédible.
    J’entends l’UMP critiquer la moindre annonce avec la même sémantique : irresponsabilité, inconséquence et même incompétence.
    Que ce soit de la mauvaise foi est un chose, mais que ce soit perçu comme tel en est une autre.
    Vous citez Léon Blum sur votre Blog. Pourquoi ne poussez-vous pas l’UMP jusqu’au bout de leur logique, de leur pensée -on verra bien s’il y en a une… .
    L’indécision, le bricolage, c’est l’Ump depuis cinq ans. C’est mon avis, je constate que ce n’est pas perçu comme cela, loin s’en faut.
    Je crois que les gens ont envie d’autre chose que de la justice, ils veulent de la justesse.
    On le sait, nous sommes au point mort, il n’y a plus de projet de société. Au nom d’un certain pragmatisme, on a caricaturé l’idéologie pour la mettre de côté. Notre objectif semble désormais se résumer à trois lettres… . Serait-ce un nouvelle religion avec sa hiérarchie et ses intouchables ?
    Pragmatisme, pragmatisme, quand tu nous tiens.

    Je crois pour ma part que l’on doit être réaliste mais pas résolu.
    La politique menée ces dernières années repose sur un certain nombre de postulats, parfois scandaleux -cf bouclier fiscal, etc. mais dont il n’est jamais question aux heures de grande écoute -je parle bien de ces postulats. L’efficacité de L’ump en ce « début de campagne » réside, à mon avis, dans le fait qu’il peuvent marteler une idée fausse, à la télé, à la radio, sur internet, en sachant pertinemment qu’elle fera quand même son chemin. C’est effrayant…mais ça marche.

    Enfin je voudrais dire un mot de notre politique industrielle dont je ne suis pas un spécialiste mais dont je pense qu’elle sera un thème important de la campagne.
    Je pense, sans démagogie, que nous présenter le marché chinois comme une aubaine, c’est vraiment nous prendre pour des imbéciles; ou bien il faut nous parler du marché de l’emploi, c’est autre chose. Que ce soit bien clair, je ne suis pas pour un protectionisme forcené, mais je pense que l’absence d’une politique d’emploi pour le profit d’une infime minorité (the « happy few ») n’est pas une erreur, mais une faute.
    Le désœuvrement qui en résulte m’inquiète à bien des égards. Je vois même les meilleures volontés, patrons de pme, artisans, cadres, ouvriers, enseignants, etc. se décourager.
    Je m’interroge.

  • hamdoune fannia dit :

    « sale mec » : le concert des indignés UMP sur un soi-disant dérapage verbal est ubuesque, alors que les chiffres du chômage atteignent des sommets historiques depuis 10 ans, leur préoccupation majeure se limite à une pseudo insulte envers le pauvre président sarkozy, qui faut-il le rappeler ne s’est pas gêné pour insulter un citoyen qui refusait de le saluer le fameux « casse toi pauv’con », c’est hallucinant d’atteindre un niveau aussi bas, mais cela est corrélé à un bilan économique et social calamiteux pour la droite, cette attitude est révélatrice en elle-même d’un échec total de la droite à apporter un horizon d’espoir pour l’avenir.
    En espérant que le débat politique va réellement avoir lieu et que ces bassesses dignes d’une cour de récréation vont cesser, la situation est trop grave pour perdre du temps sur des soi-disants propos tenus ou pas et en matière de vulgarité la droite n’a absolument aucune leçon de morale à donner, il est pitoyable de voir le défilé des ministres UMP pleurnicher devant les médias et s’offusquer d’une attitude qu’ils incarnent depuis des années, celle de la grossièreté et du mépris pour le peuple français, usé par tant d’hypocrisie et de gesticulations politiciennes

    • K nivo dit :

      Traiter Sarkozy de « sale mec », c’est un peu comme si Sarkozy traitait Hollande de « couille molle… ou « gros enculé »… ou « enflure de socialaud ».

      Quand on vous avait dit que la campagne allait être sale…

      • Didier dit :

        RAPPEL des faits : Hollande N’A PAS traité Sarkozy de « sale mec ».

        • PSchitt dit :

          A mon tour j’imagine que chaque matin, en se rasant et en se regardant dans la glace, Hollande DOIT se dire:
          « Quelle gueule de con j’ai, avec mon air ahuri » , « je n’assume pas mon âge et ma teinture noir de geai est vraiment ridicule », « …comme mes nouvelles lunettes qui étaient censées faire moderne, djeun’ « , « moi président? Je ne fais pas le poids, je suis trop nul, Aubry a raison, je suis une couille molle », etc…

          Bien sûr je ne fais qu’IMAGINER ce que se dit Hollande devant sa glace.

          NE ME FAITES PAS DIRE CE QUE JE N’AI PAS DIT.

          Pas de polémiques stériles. Pas d’insultes de bas étage. Juste un débat digne.

    • Bangor dit :

      L’UMP ferait mieux de défendre son bilan, en supposant que ce soit encore possible, au lieu de monter en épingle des petites phrases sorties de leur contexte. Il se trouve que la plupart des journalistes présents démentent la version du Parisien. Comme le souligne hamdoune fannia, le défilé des ministres UMP est pitoyable.

      • lola dit :

        « le défilé des ministres UMP est pitoyable » c’est ce que vous jugez ,parce que vous avez de la jugeotte !mais certains admirent la sortie théâtrale de N.M.et la solidité courageuse des ministres….il est temps que le débat politique ait lieu, et pour cela ,enfin,aborder les problèmes de fond;les français sont ,dans leur ensemble, las
        qu’on les prenne pour des poires;nous sommes les dindons de la farce.

Flux RSS des commentaires de cet article.