Dans les médias

Courage et injustice

Catégorie : Actualité,Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 30/01/2012 à 18:31

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai regardé l’émission de Nicolas Sarkozy hier soir. Convenons qu’il était difficile d’y échapper, à moins d’être un téléspectateur d’Equidia, de Gulli ou de France 3… curieusement épargnée par l’opération de propagande digne de l’ORTF à laquelle les Français ont été condamnés ce dimanche. On dira que j’ironise : ce n’est pas faux, mais on en conviendra il y a là une entorse sérieuse aux règles de la démocratie, une utilisation inacceptable du statut de Président de la République au profit d’un candidat, au mépris de toutes les règles d’équité qui s’imposent – ou qui devraient s’imposer si la France tournait enfin le dos à ses traditions monarchiques pour devenir une République moderne.

Nicolas Sarkozy veut faire du courage son mot d’ordre, peut-être son slogan de campagne : le plus simple pour cela eût été de sortir de l’hypocrisie commode dans laquelle il se réfugie, pour annoncer sa candidature.

Car, oui, Nicolas Sarkozy était hier soir candidat, et uniquement candidat. Certes, il ne s’est pas officiellement déclaré, voulant jusqu’au bout profiter des privilèges de sa fonction, du déséquilibre médiatique en sa faveur que ceux-ci engendrent. Nous ne sommes même plus dans le secret de polichinelle, mais dans le mince déni d’une évidence. Le candidat sortant ne s’en est pas caché, d’ailleurs, avouant qu’il ne se déroberait pas à son rendez-vous avec les Français, que ceux-ci auraient à juger son bilan, et que le moment approchait. L’annonce de sa candidature, de surcroit, avait été faite la veille… par le secrétaire général de la CDU allemande, prévoyant la venue de la Chancelière Angela Merkel lors des meetings de campagne du candidat de l’UMP. Je regrette, au passage, ce dévoiement de la relation franco-allemande. Certes, il n’est pas illégitime, et au demeurant pas inédit, que des dirigeants conservateurs européens fassent campagne côte à côte. Mais en cette période de crise, à l’heure où la relation franco-allemande est plus décisive que jamais pour une Europe en danger, alors qu’elle devra, quoi qu’il arrive, quel que soit le choix du peuple français, être forte et féconde, il n’est pas bon de laisser entendre qu’il n’y aurait qu’une incarnation, qu’une direction possible pour ce couple plus essentiel que jamais. Nicolas Sarkozy, je vais y revenir, veut faire du courage son mot d’ordre, peut-être son slogan de campagne : le plus simple pour cela eût été de sortir de l’hypocrisie commode dans laquelle il se réfugie, de l’abri factice que lui offre son statut mensonger du « Président qui agit jusqu’au bout » pour annoncer sa candidature. Il s’y est refusé.

L’échec ainsi décrit est donc avant tout celui du Chef de la droite, ministre pendant 5 ans, Président depuis 5 ans, que la crise ne suffit pas, loin s’en faut à expliquer

Le caractère électoraliste de sa démarche, son artifice même sautait pourtant aux yeux. Nicolas Sarkozy, hier, semblait frappé d’amnésie. Son diagnostic, cruel, était d’une implacable justesse. Oui, la France a reculé ces dix dernières années, son commerce extérieur s’est effondré, sa compétitivité s’est dégradée, le chômage a explosé, les déficits et la dette ont atteint des niveaux insupportables, insoutenables. Oui, elle a tardé à mettre en oeuvre les réformes, les changements qui doivent lui permettre de rester dans le peloton de tête de l’économie mondiale. Mais il y a là comme un oubli. Qui dirige le pays depuis 2002, si ce n’est le parti de Nicolas Sarkozy ? Qui préside la France depuis 2007 ? L’échec ainsi décrit est donc avant tout celui du Chef de la droite, ministre pendant 5 ans, Président depuis 5 ans, que la crise ne suffit pas, loin s’en faut à expliquer. Car l’Allemagne, devenue en tout le modèle du candidat sortant, si elle a eu à affronter la même tempête que nous, n’a pas les mêmes résultats – sa croissance a été l’an passé de 3 % contre moins de 1 % pour la France, son excédent commercial est de 160 milliards d’euros, quand notre déficit est de 70 milliards, le chômage y reflue.

Nicolas Sarkozy feint d’ignorer qu’il termine un quinquennat d’échec, il croit débuter un mandat de réformes.

Amnésique, Nicolas Sarkozy ne se prive pas pour autant de tirer des traites sur un avenir dont il n’est pas propriétaire. Le voilà, en effet, qui lance à 83 jours des présidentielles un train de réformes, un choc d’offre, prétendument indispensable car trop longtemps retardé – on se demande par qui… – en enjambant allègrement le rendez-vous démocratique du 22 avril et du 6 mai : ce n’est pas courageux, cette fois, mais audacieux, voire irrespectueux. J’ai la conviction que ce tour de passe-passe ne convaincra personne, ne trompera personne. Quelle est, en effet, la légitimité d’un Président en bout de course, candidat à une réélection pour le moins difficile, à faire voter en février une taxe sur les transactions financières applicable… en août, et de surcroit réduite à la restauration de l’impôt de bourse, une hausse de la TVA qui frappera les Français… en octobre, ou une loi sur le formation professionnelle visant 2015 ? Nicolas Sarkozy, en fait, se comporte comme s’il n’était pas Président depuis 5 ans et comme s’il était déjà réélu pour 5 ans. Bref, il feint d’ignorer qu’il termine un quinquennat d’échec, il croit débuter un mandat de réformes. Ajoutons à cela que nombre des « réformes » préconisées – la hausse de la TVA qui modifiera le financement de la protection sociale, les contrats compétitivité-emploi mettant fin aux 35 heures – exigent une discussion, une négociation en profondeur avec les partenaires sociaux, dont le candidat sortant n’a ni le temps, ni la force. C’est presque surréaliste !

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy se termine par un piteux « travailler moins pour garder – peut-être – son emploi » – et gagner moins !

La politique proposée aux Français hier n’est, enfin, que la perpétuation et l’aggravation de l’injustice au pouvoir depuis 5 ans. Nicolas Sarkozy se pose en responsable, en homme d’Etat prêt à braver l’impopularité, candidat de la vérité, de la sincérité face à la démagogie socialiste selon lui, incarnée par François Hollande, qu’il caricature en défenseur des impôts et des taxes. Mais la réalité des mesures évoquées est celle de coups durs et de prélèvements nouveaux pour les couches populaires et les classes moyennes. La TVA anti-sociale est à la fois une faute économique – elle ne dopera pas notre compétitivité, mais pénalisera la consommation et aggravera la récession, tout en stimulant l’inflation – et une faute sociale – elle pèsera sur les revenus les moins élevés, qui feront seuls les frais de l’allègement des cotisations patronales sur les entreprises. L’augmentation de la CSG sur les placements financiers touchera aussi les retraités. Et la fin des 35 heures, outre qu’elle affaiblira encore le pouvoir d’achat des salariés, menacera l’emploi, fragilisera le contrat de travail. Dans cette fin de mandat crépusculaire, l’aveu d’échec de Nicolas Sarkozy aura été complet. Il avait commencé un quinquennat par le «travailler plus pour gagner plus », par le paquet fiscal qui avait favorisé les plus riches et abimé nos finances publiques. Il le termine par un piteux « travailler moins pour garder – peut-être – son emploi » – et gagner moins !

L’espoir ne peut venir, ne viendra que du redressement dans la justice proposée par François Hollande.

Je ne prétends certes pas à l’objectivité, mais cette prestation ne me paraît pas convaincante. Elle indique ce que sera la campagne du candidat sortant : une offensive brutale, mensongère – oui, Nicolas Sarkozy a déjà évoqué la TVA sociale en 2007, et oui, la TVA allemande est inférieure, d’ores et déjà, à ce qu’elle est en France – inspirée par une lecture partielle et partiale du modèle allemand, dont il use et abuse, et dont il ne retient que la flexibilité, et non la recherche de la compétitivité hors prix, la mobilisation autour de l’industrie, la sécurité professionnelle et la démocratie sociale. Nicolas Sarkozy, en réalité, ferait payer sa pseudo-sincérité par des inégalités accrues, il confond courage – pour lui – et injustice – pour les autres. Il ne peut, après ce quinquennat calamiteux, incarner le renouveau. L’espoir ne peut venir, ne viendra que du redressement dans la justice proposée par François Hollande. A tous ceux, en tout cas, qui doutaient du clivage gauche-droite, la semaine passée, des socialistes au Bourget au retour des grandes heures de l’ORTF d’hier soir, aura opposé un sévère démenti. Ce sont deux conceptions de la politique, deux représentations de l’avenir du pays, deux visions de la France et de son modèle social qui se confronteront. En effet, le temps approche. Et nous ne nous déroberons pas, avec François Hollande, à l’attente du changement qu’espèrent, plus que jamais, nos concitoyens.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , ,


44 commentaires

  • Greg dit :

    Show servi sur un plateau par des journalistes consentants totalement au pouvoir, un exercice que Sarkozy apprécie particulièrement, à se demander si les questions lui avaient été communiquées à l’avance !

  • xavier de villebrun dit :

    Cette intervention télé ne changera quasiment rien au vote final. En effet,au moins 80% des électeurs(surtout à droite)votent pareil toute leur vie et ce quoi qu’il se passe,quel que soit le candidat!!!.Ce qui fait varier le résultat des élections,c’est le renouvellement du corps électoral;sur 5 ans,il y a environ 1,5 million d’électeurs en moins(décédés)et 4 millions en plus,les jeunes évidemment:ce sont donc ceux-ci qu’on peut influencer en notre faveur. C’est pour ça que ce n’est ni démagogique ,ni compassionnel de parler des jeunes en campagne électorale,c’est tout simplement logique!
    P.S.:le discours de Sarko présentait peu d’intérêt,car on savait en gros ce qu’il allait dire y compris la non-annonce de sa candidature bien sûr!

  • marie mcb dit :

    Sapin etait tres bien. Guaino etait nul et à bout de nerfs. Trois intervenants sur quatre, hurlaient au lieu de parler.
    Le débat de la semaine derniere entre Valls et Copé etait interessant. Valls etait la vérité. Copé etait la supercherie.

  • Jean Cambefort dit :

    Retraité de la politique, mais sympathisant tout disposé à voter Hollande, j’ai entendu hier Michel Sapin à Mots Croisés et je reste perplexe, car je trouve ses propos concernant les dépenses très inquiétants. Dire qu’il suffira de les « maîtriser » (sans préciser comment) et de profiter de la croissance retrouvée (comment?) pour trouver des ressources nouvelles me paraît bien léger et j’entends déjà les commentaires de l’UMP!
    Ancien Conseilller Général et Maire-adjoint de gauche, je sais pourtant qu’il y a sans doute beaucoup d’économies à faire sur les différentes structures de l’organisation territoriale,qui ont multiplié leurs investissements,leur politique de communication et bien des dépenses inutiles, pour prouver qu’elles sont indispensables! il faut les simplifier.
    Et je me rappelle aussi qu’avec les meilleures intentions du monde une certaine loi Sapin avait alourdi considérablement les procédures d’appel d’offres! Méfiez-vous des technocrates! Bon courage…

  • Amelle dit :

    J’ai vu ce soir mot croisé, petite remarque, comment le dire …. Je n’ai absolument rien contre Michel Sapin, mais je pense vraiment qu’il est meilleur technicien que politique, ce soir son discours l’était assez or la grande majorité des personnes qui l’écoute ne connaisse pas grand chose à la finance quand on dit par exemple et ce n’est qu’un exemple que maitriser les dépenses c’est faire des économies, je comprend que quelques uns restent perplexe.

    Heureusement il y avait Dany Cohn Bendit à coté pour faire la traduction, ce mec là est un vrai bonheur dans les débats, il n’a pas la langue de bois, pas technocrate pour un sous, très direct et sincère du coup avec lui même les institutions européennes ou personne n’y comprend rien deviennent limpides. Il a un truc que les politiciens dans leur grande majorité n’ont pas et qui rend son discours plus audible et plus simple.

    Concernant le PS et notamment pour l’avoir entendu, je pense que pour les débats télévisés si l’on veux envoyer un expert en finance, il serait plus judicieux de faire appel à Cahuzac, je le trouve plus pédagogue et plus accessible. Il y a aussi Marisol Touraine que j’ai entendu et qui était franchement pas mal.

    J’insiste que je n’ai vraiment rien contre Sapin, absolument rien, c’est juste que l’on a l’impression que les média c’est peut être pas son truc.

    • Nicolas (Nantes) dit :

      Amelle, je suis assez d’accord avec toi.

      D’autant qu’on sait que Sapin est bien placé pour devenir Ministre de l’Economie si Hollande venait à gagner. Or on sait combien il est important d’avoir, pour ce ministère précieux et très exposé, une personne certes compétente et crédible, mais aussi très fin politiquement et très habile devant un public TV… C’est essentiel, ce poste est une clé importante.

      • Amelle dit :

        Je ne parlais pas du ministère de l’économie mais seulement de prestation télévisé dans un débat contradictoire, si Sapin devient ministre dans le gouvernement, il n’est pas obligé d’aller dans ce genre d’émission, il pourra se contenter d’interview et laisser au ministre du budget ce genre d’exercice. J’ai dit Cahuzac mais j’aurai pu dire Fabius voire même Taubira que j’aimerai plus voire dans cette campagne d’autant plus qu’elle s’y connait bien en économie et c’est une excellente oratrice.

        Gagnons d’abord l’élection,on aura tout le loisir de parler ministère ensuite.

    • LIBERTE 2012 dit :

      Dany est vraiment un type extra c’est dommage pour EELV qu’il ne veuille pas représenter ceux-ci aux présidentielles.En tant que vert j’apprécie ses vues, son pragmatisme et son humour.FH pourra compter sur son soutien.

    • Jonas dit :

      Assez d’accord avec Amelle.
      J’ai été très impressioné par Marisol Touraine que j’ai trouvé très bonne dans ses interventions à chaque fois que je l’ai vu.

    • lambda dit :

      Sapin a l’avantage de paraitre sympathique et rassurant.
      Alors que Marisol Touraine, avec ses yeux exhorbités, va vite passer pour une folle… et faire peur aux gens.
      Il vaut mieux ne pas trop la mettre en avant.

    • Christine r dit :

      Je crois que ce que ce M Sapin a voulu dire c-est qu’il ferait baisser la dépense publique en pourcentage du PIB et pas forcément en valeur absolue.

      • pascal dit :

        sapin n’est effectivement pas le meilleur débateur mais guaino ne m’a pas semblé à son meilleur niveau: dire que la tva ne fera pas augmenter les prix ne trompe personne – que l’ump assume au moins ce choix politique – mais dire surtout qu’il comptait sur la peur des français pour doper la croissance, ça aurait mérité d’être repris en boucle toute cette journée. vouloir faire peur aux français, hahurissant. Dany exellent débateur et animateur, le FN sans intérêt, mais puisqu’il représente 20% faut bien qu’il s’exprime.

      • Amelle dit :

        C’est exactement ce qu’il voulait dire mais je suis sure qu’une grande partie de ceux qui l’écoutaient d’ailleurs ça se voyais sur Twitter ne comprenaient pas. Ce qui peut paraitre une évidence pour lui ne l’ai pas pour tout le monde. En plus on le voyait s’emporter pour pas grand chose,franchement Guaino ne mérite pas qu’on s’énerve sur lui, qui est il ? Même pas un élu.

        Il aurait du rester hyper zen d’ailleurs, hier je me demandais s’il ne fallait pas envoyer quelques boites d’Exomil au QG de Hollande, les sondages sont bon pour l’instant donc zen et ne pas répondre aux provocations.

        Ok, il faut monter en puissance en terme de médiatisation afin de cristalliser les opinions, mais devant les UMP dans des débats, il faut vraiment débattre calmement, sereinement.

    • Christine R dit :

      Moi aussi j’aime toujours écouter le brillant Cohn Bendit, mais il ne m’a convaincue qu’au 3/4. Si on arrive, et c’est souhaitable, par la formation et la qualification à produire à qualité égale de l’Allemagne, d’abord il faudra des années,de plus si on vend un produit d’excellence plus cher que nos voisins ils continueront à remporter les marchés.
      Le problème en campagne électorale c’est que le but des débats consiste à démontrer que tout ce que dit le type d’en face est complètement débile, alors qu’il faudrait en piquer un peu à tout le monde.
      La TVA sociale est injuste, mais ça ne m’aurait pas choquée que le programme socialiste fasse lui aussi transférer une part de charges sociales patronales sur la CSG. Après tout il est bien prévue de la rendre progressive.

  • lola dit :

    Le RV tv de dimanche fut une réussite, en terme d’Image ! dans une salle immense et vide ,un îlot intime et chaleureux :3 amis assis autour d’une petite table, bavardent à bâtons rompus ; seuls les 2 drapeaux donnent un air solennel et bizarre ; le président semble délivré de ses tics habituels, et explique d’un ton sentencieux que les temps sont durs mais qu’il fait le maximum pour sauver les meubles ; un peu tard ,peut-être ?certes ,il a commis beaucoup d’erreurs ,mais qui n’en fait pas ? mais il en a de tels regrets ,et puis, il met les bouchées doubles ; tout ce qui ne va pas ,va très vite être amendé , et puis ,sûr , cela va réussir,puisqu’on va tout faire comme en Allemagne; il est si triste ,si si triste ,notre président ,de ne pas pouvoir déclarer sa candidature ,mais il a un tel souci de mener sa charge jusqu’au bout qu’il attendra les tout derniers instants pour se déclarer ; mais il en grille d’impatience. Tout cela dans une série de gros plans ,champ/contre champ ,qui font de cette rencontre un moment intime ,amical ; les « réformes » envisagées ? elles semblent si évidentes qu’elles ne prêtent pas à discussion. Dormez, bonnes gens ,je veille sur vous …Comment résister à tant de bons sentiments !!!

    • Nicolas (Nantes) dit :

      Les 10 dernières minutes, comment dire… j’ai failli versé une larme devant tant de repentance :) Une vraie comédie. Un beau jeu d’acteur auquel personne n’a cru.

      • LIBERTE 2012 dit :

        Pauvre homme l’allemand se trompte tout le temps il devrait rouler en VAG.
        Je ne l’ai pas écouté, je souhaitais pouvoir dormir sans être énervé.
        C’est vrai qu’il est au début de son modat!!!!
        La TVA sociale!!!! à sa sauce, n’est que de la parlotte, un homme qui s’agite et qui prend des décisions à appliquer aprés lui.L’homme qui veut faire inscrire dans la constitution ses régles à lui, pas celles qui interressent le peuple.Le temps passe et l’usurpateur trépasse!!!!En mai il fera ce qui nous plait.Un voyage sans retour!!!!

        • pascal dit :

          les sondages laissent présager la victoire mais rien n’est jamais gagné d’avance même si le bilan et peut-être plus encore le caractère antipathique du monsieur j’ai toujours raison joue contre lui. rester modeste et comparer réèlement le modèle allemand et pas uniquement ce qui interesse l’ump (salaire minimum, protection sociale, prix des loyers bien inférieur, coût du travail industriel identique, tva à 19% outre rhin et à ce que j’ai cru comprendre baissé par merckel à son arrivée, chomage à 5% mais 13 millions de tps partiel, démographie en berne en allemagne qui facilite la baisse du chomage – même sarko l’avait dit). on peut aussi se demander si les mesures libérales de l’allemagne n’ont pas tirer toute l’europe vers le bas au lieu d’oeuvrer pour une europe sociale

  • Jonas dit :

    Sarkozy a tout échoué et est prêt à toutes les bassèsses. Non seulement il s’est servi de la France au lieu de la servir, mais il a en plus paupérisé le pays, aggravé la crise, et diviser les français. Il a abaissé la France, et François Hollande porte un projet crédible de redressement dans la justice après un abaissement dans l’injustice.
    Que les français ne soient pas dupes à nouveau, 5 ans après, des mensonges et de la tentative de manipulation de Nicolas Sarkozy

  • jpb dit :

    Nicolas Sarkozy veut exercer un second mandat, c’est clair.

    • LIBERTE 2012 dit :

      Parce qu’il en a fait un????

      • Jonas dit :

        Bien sûr qu’il en a fait un. La France et les français en ont suffisamment souffert pour ne pas l’ignorer !

        • LIBERTE 2012 dit :

          On lui a confié un mandat (du moins ceux qui ont voté pour lui).Pour moi il ne l’a pas exercé, il l’a utiliser pout toutes autres choses que ce qui était l’attente de ses électeurs.
          Il a fait un quinquenat oui, pas exceré le mandat .(Ne prennez mes propos que pour ce qu’ils ont!!!)
          Si les français lui confie un nouveau mandat, il ia le mettre sur son compte!!!!!

  • tranci dit :

    Je n’ai pas eu le courage de lire toute la prose de m. moscovici
    tant tellement de mensonges et de mauvaise foi me donnent des hauts le coeur.

    comment peut on donner la parole au meilleur ami de DSK ?
    à celui qui fait des procès aux magazines (l’été 2011) pour avoir publié une superbe photo de vacances avec une jolie blonde qui pourrait être sa fille ? cela fait évidemment désordre après DSK !

    Mais bien sur, on n’en parle pas, on préfère parler d’un pot au Fouquets
    (il est vrai que le pot aurait dû être pris au macdo, cela aurait fait meilleur effet).

    • Sagone dit :

      Tranci

      La vie de P MOSCOVICI ne vous regarde pas.Allez donc jeter votre venin ailleurs.

      Par habitude je regarde ou plutôt j’écoute N Sarkozy, mais là le fait qu’il convie un nombre important de chaine de TV m’a mise en colère .

      Cela relève du despotisme!!! Donc pas de TV mais je me suis bien plus amusée a lire les tweet sur internet qui étaient plutôt drole.

      Je n’ai donc rien perdu a écouter les élucubrations du chef de l’Etat.

      • tranci dit :

        Allons Sagone !

        Celle de DSK non plus !! (elle ne nous intéresse pas ?)
        Mais l’opinion en a décidé autrement.
        Heureusement, car sinon, le candidat battu par Ségolène à la dernière primaire, et qui était devenu comme par hasard le meilleur élément des socialistes, aurait pu devenir notre président !!…..
        Honte à nous et à notre pays, si les révélations que l’on connait étaient intervenues après son élection !…..

        Quant aux nombres de chaines de télé, parlons en !

        il y a eu TF1 FRANCE 2 BFM ITELE LCI ET LCP. avec les quatre interviewers des chaines respectives.
        Cela fait 6 et non 8 ou 9 comme le ps l’a proclamé.

        D’autre part, que faites vous du nombre d’heures d’antenne par tous les membres du parti socialiste tous les jours
        sans parler des interviews des stations radios.

        Il faut être juste, c’est François qui le dit.

        quant

        • Sagone dit :

          Traci il y a eu aussi M6 France 24 et TV5 , cela fait un peu plus , et puis peu importe il s’est imposé a nous et c’est qui me dérange.

          Et c’est pour cela que je ne l’ai pas régardé.

      • Jonas dit :

        Votre commentaire n’en est pas un tranci, vous n’avez pas d’argument, vous voulez sous-entendre, dans votre attaque méprisable et basse, que M. Moscovici aurait quelque chose à se reprocher. Il n’en est rien, et sa vie privée ne vous regarde pas.
        Par contre en effet, aller dans un restaurant ultra-chic avec les plus grands patrons du CAC 40 et quelques stars du show bizz, cela juste après 20 heure et l’élection, devant le peuple français qui découvre le nom de son nouveau président, oui, cela est tout à fait choquant !

        • Nicolas (Nantes) dit :

          Laissez tomber, ce commentaire avait déjà été fait y’a qqes mois sous un autre pseudo : l’attaque sur la compagne de Mosco, avec un lien avec DSK. Inutile de répondre aux culs bénis.

        • tranci dit :

          S’il pensait n’avoir rien à se reprocher, il n’aurait pas fait interdire cette photo.
          Et s’il ne l’avaigt pas fait interdire, peut-être que personne ne l’aurait remarquée.

          je pourrais bien sur répondre en listant des faits tout à fait méprisables sur les représentants du PS, mais là n’est certes pas mon intention, tant cela tournerait à la bassesse à laquelle je ne veux pas prendre part.
          Lisez donc les commentaires qui suivent le vôtre, et vous comprendrez mon dégout.

    • LIBERTE 2012 dit :

      Allez voir ailleurs!!!Merci

    • domi 25 dit :

      Sarko a raison : vous tenez des propos nauséabonds qui ont un relent de caniveau .Ce billet à TRANCI. Correspondance terminée.

      • tranci dit :

        domi 25, vous savez que j’ai raison,
        et cela fait mal de voir étalés certains faits, surtout s’ils sont réels. on préfèrerait bien sur qu’ils ne le soient pas pour que notre idéal reste un idéal.
        bonne nuit

    • pipole dit :

      Avec DSK ils étaient comme cul et chemise parait-il.
      Et ils passaient week-end et vacances ensemble!!!
      Imaginez le travail!

      • LIBERTE 2012 dit :

        J’y étais aussi alors, vous aimeriez bien enêtre, vous savez les clubs libertins sont ouverts à tout le monde!!!!!!
        Dur, jaloux, sur le plan compétences, sur le plan politique l’UMP a quelque chose à dire.On a vu un allemand dimanche soir , l’ump a prévu de fuir vers l4allemagne pour se réfugier aprés la déroute de mai??????
        Cherchez bien sur Hollande des conneries à dire.Dites vous simplement que la vie privée ne vous regarde pas.
        D’autre part on pourrait peut être reparler de ministres, de proches du pouvoir trouver dans des voitures au bois de Boulogne , ou dans certaines résidences dans des positions qui montrent que l’échange politique se limitait à ce que l’on appelle une sodomie.
        Vous voulez verser dans le caniveau, méfiez vous, les forces de police dédiées à Sarko n’ont pas forcément tous les dossiers de ce Monsieur et de tous ses proches.L’ump parle du caniveau , elle est bien placée pour cela n’est ce pas????
        Maintenant votre cher Président n’aura bientôt plus le pouvoir!!!!C’est cela qui doit chagriner les sbires de notre grand timonier, l’homme aux affaires!!!!Il va bien Olivier Sarkosy?????Comment va Ouatara???

        • pipole dit :

          Je voulais juste suggérer qu’ils étaient très proches.

          Mais vous c’est autre chose, vous laissez entendre qu’ils auraient partouzé ensemble!
          Avec AS peut-être? Y étiez-vous? êtes vous au courant?
          Venant de monsieur Moscovici je ne peux pas le croire.

          • LIBERTE 2012 dit :

            Imaginez le travail!!!!
            Oui bien sur ils ont partouzé, tout le monde le sait, il y avait aussi Carla Bruni, jacques Chirac, Copé FH, toute la classe politique de gauche et de droite se retrouve dans de grandes partouzes et ils sodomisent le peuple!!!!!
            Sérieusement,vous voyez qu’il est facile de balancer n’importe quoi!!!!
            Par contre tout le monde n’est pas vierge comme dans tous les milieux et certains ministres ont parfois quitté le gouvernement pour des affaires de moeurs et nombre de gens en France ont parfois des comportements sexuels qui les rebgardent (sauf si l’on tombe dans la pédophilie ou le viol) le reste suggéré dans certains propos sans aucun élément sont destinés juste à salir.
            Alors attention pour certains la ligne blanche peut aussi sortir .Les manipulations, écoutes et autres éléments truqués pour destabilisés peuvent entrainer des conséquences graves et comme certains ont tendance à vouloir utiliser des méthodes condamnables pour déstabiliser la gauche peuvent avoir un sérieux retour de manivelle aprés la déroute.
            La justice a un role à assumer dans notre république alors les policiers et les procureurs aux ordres peuvent se retrouver demain devant des tribunaux .
            La droite devrait juste cesser ses allusions et ses propos de caniveau car dans ce domaine, elle a beaucoup à perdre.

    • Nicolas (Nantes) dit :

      A mon avis, le moindre téton qui dépasse vous donnerait un haut le coeur…

  • patrick dit :

    Si le candidat Sarkozy ne s’est pas encore déclaré on peut dire que l’on est en pleine période d’incubation.Après avoir échoué et menti aux français durant plus de 5 ans il joue ses dernières cartouches. Sa stratégie est simple : il espère endosser le costume de président responsable à stature européenne. Sauf que la principale responsabilité qu’on lui demande d’assumer c’est celle de sa politique et que sur ce point il n’assume en rien . Il n’est pas courageux il est culotté .
    à lire sur le blog ps béziers2 : Sarkozy encore au stade oral
    http://partisocialistebeziers2.blogs.midilibre.com/archive/2012/01/30/sarkozy-au-stade-oral.html

  • domi 25 dit :

    Rassurez-vous gens de l’UMP,le peuple de France aura le COURAGE et l’INTELLIGENCE nécessaires!

    • LIBERTE 2012 dit :

      Domi 25 croyez vous que l’UMP sait ce que veut dire « courage et intelligence »!!!!!
      Faire des connerie c’est du courage et de l’intelligence !!!!!!pour eux alors difficile qu’ils puissent comprendre.

Flux RSS des commentaires de cet article.