Pierre Moscovici invité de Radio Classique et Public Sénat

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de Guillaume Durand et Gilles Leclerc dans l’émission « En route vers la Présidentielle ».


EN ROUTE VERS LA PRESIDENTIELLE,Invité : Pierre… par publicsenat

179 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici invité de Radio Classique et Public Sénat »

  1. Le meeting de Villepinte, avec sa mise en scène théâtrale et quasiment fasciste,n’avait qu’un objectif: rassurer les partisans du candidat sortant et inquiéter les autres. Sur le fond globalement bien creux,un discours xénophobe et apocalyptique,haineux bien sûr pour exciter une foule rameutée par bus et T.G.V.
    Cela montre,une fois de plus,le caractère pernicieux de l’élection présidentielle au suffrage universel qui pousse à une personnalisation caricaturale de la campagne au détriment des idées et du programme. On sait bien que s’il y avait eu seulement des législatives ,la droite les aurait largement perdues :c’est une évidence! C.Q.F.D.

  2. Sarkozy dit « sus à l’Europe! »
    … et à Hollande « suce l’Europe ! »

  3. Je croyais que le discours de Villepinte devait être un discours programmatique, a part la renégociation de Schengen quelqu’un a rétenu autre chose sachant que le Small Business Act européen a été voté en 2008 par le parlement européen?

    En tout cas, il nous prouve que l’on peut renégocier un traité signé quand on veux vu que Schengen a été non seulement signé mais ratifier depuis belle lurette.
    J’ai remarqué avec plaisir que Sarko se converti à la démondialisation de Montebourg qui a été attaqué, caricaturé pendant les primaires par l’UMP, j’aimerai bien voire l’avis de Montebourg sur ce revirement.

    Sinon ce Villepinte aujourd’hui ressemblait plus à un congres UMP qui se crois dans l’opposition que d’un candidat à la présidence de la France.On a eu droit aux état d’âmes, zéro bilan mais un réveil soudain que la situation des français qui serait mise à mal.

    Hollande devra répondre, je pense qu’il le fera mardi soir dans l’émission des paroles et des actes. J’espère qu’il le fera avec des propositions, en expliquant son programme sans évoquer Sarko.

    Par exemple expliquer le quotient familiale, perso je pensais qu’il deviendrait un crédit d’impôt ce que je trouvais génial mais on m’a dit que non, c’était un plafonnement des parts supplémentaires, qui a tord qui a raison?

    J’aimerai aussi qu’on parle plus du monde rurale, je me rappelle que le PS avait fait de bonnes propositions sur l’agriculture, sont elles reprise ou pas ?

    Qu’on parle de la transformation écologique sans parler d’énergie mais des autres aspects du développement durable

    Qu’on parle d’internet, en 2007 Rocard avait fait à Ségo des propositions bien ficelés, aujourd’hui je n’ai pas l’impression que les propositions de Hollande soit aussi carré.

    Preuve qu’il y a encore plein de choses a expliqué

    • l’emission des paroles et des actes sera jeudi sur france2.
      pour la renégociation tout a fait d’accord.après s’être quotidiennement moqué de FH qui veut renégocier un traité non ratifié, il pose un ultimatum à l’europe sur un traité entériné depuis des lustres. il nous prend vraiment pour des cons

  4. Si Villepin et Le Pen ne peuvent se présenter,Sarko approchera les 40% au 1er tour. Certes,il aura épuisé ses réserves et ne pourra compter que sur Bayrou( en partie seulement et heureusement!). Mais, de toutes façons,ce ne sera pas bon pour nous. On espère donc que les responsables socialistes ont compris ce qu’il fallait faire. L’U.M.P. a d’ailleurs donné, sans aucun complexe, des signatures à Arthaud,Poutou et Cheminade pour nuire à Hollande. A la guerre comme à la guerre!!!

    • Une majorité de Français (53%) jugent que le programme économique de François Hollande n’est pas crédible, selon un sondage CSA pour l’émission Capital de M6 dont le candidat PS à la présidentielle est l’invité dimanche.

      Dans cette étude, ils sont 40% à considérer que le programme économique de François Hollande est « crédible » et 7% ne se prononcent pas.

      Parmi les sympathisants PS, 74% jugent son programme économique crédible et 20% pensent le contraire, tandis que 6% ne se prononcent pas.

      Par ailleurs une majorité de Français (55%) « ne font pas confiance à François Hollande pour lutter contre les excès des marchés financiers », 42% lui font confiance et 3% ne se prononcent pas.

      A cette question, 80% des sympathisants PS répondent par l’affirmative, 19% par la négative, et 3% ne se prononcent pas.

      Sondage réalisé par téléphone le 5 mars auprès d’un échantillon national représentatif de 1002 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

      (AFP)

      • Maintenant, on attend la même étude pour Sarko et les autres candidats, et là méga surprise :)

        • les dernières études ont démontrées que sur tous les points hollande est crédités de + 10 points par rapport à sarkozy

          • oui pascal, exactement, l’étude serait sûrement une cata pour notre bientôt ex-président

    • D2V pèse à peu près 1% avec des électeurs qui iront plutôt vers FB.

      Quand à LePen fille, il est fort probable qu’une partie de ses électeurs irait vers Mélanchon, une autre voudrait faire payer à Sarkozy la non-présence de leur candidate, et seule une dernière partie irait voter NS.

      Et on se rappellera utilement que les ralliements de Borloo, Boutin, Morin et Nihous n’ont pas réussi à sortir sarkozy du marais où sa politique catastrophique l’a planté.

  5. Oh le scoop!!

    Louis Sarkozy fils, du président, aurait balancé des billes et des tomates sur une policière!!!

    Que n’aurait on entendu si cela avait été un autre gamin qui avait fait ça!!

    • Sarko c’est excusé à la place de son fils, il a surement expliqué à la policière que c’est la faute à Cécilia si son fils est mal élevé.

  6. rama yade ne soutiendra pas sarkozy, elle qui il y a à peine 3 ans ne jurait que par lui. courage politique ou lucidité d’un échec annoncé. borloo de la même façon fera le service minimum.
    A y regarder de plus près il n’y a plus grand monde autour de lui, alors qu’ils tapaient tous sur FH après les primaires. hortefeux, xavier bertrand ont disparus. morano est au placard. pas un mot de coppé qui pense déjà à 2017. reste juste nkm très critiqué dans son parti, le facho guéant et son pote guaino qui pète les plombs dès qu’il est contredit. et….DEPARDIEU, un allié de poids!

    • Pascal

      concernant DEPARDIEU , c’est vraiment un allie de poid au sens propre du mot.

      Un artiste qui ne me déplaisais pas lorsqu’il etait plus jeunes , mais qui est devenu, grossier et vulgaire.

      des soutiens de ce genre on s’en passe…

    • Quant à Borloo, le lutin noir doit avoir de sérieux moyens de pression pour qu’il ne se barre pas soutenir FB.

  7. Au sujet des massacres perpétrés en Syrie : Silence, on tue . La voix de la France ne peut-elle pas se faire entendre ? Où bien sommes – nous trop intéressés par notre nombril ? Un silence mortifère !

    • Pour l’instant non.
      Mais quand Flamby sera président, le monde entier aura intérêt à filer doux. Sinon…

      … Rien.

    • Je vous rappele que le Fouquet’s s’est dégonflé.C’est vrai que Assad a eu droit au tapis rouge , et que Napoléon 0 ,a peur de la Russie de Poutine ( son compagnon de beuverie). 10 3 2012 18 26

    • On s’en fout, on entrera en résistance tout comme contre Sarko.
      Qu’ils aillent se faire foutre tous ces libéraux européens conservateurs.
      Nous la Gauche, on est pour tout ce qui est contre. On est le Progrès.

    • Pourquoi insulter François Hollande de cette façon?
      C’est comme si on traitait Sarkozy de « nabot à talonnettes »! Vous vous rendes compte?

      • C vrai Lambda, ça ne nous viendrait pas non plus à l’idée de parler de Sarko comme le marchand de tapis cocaïné, jamais :)

        • traitrer FH de la sorte démontre la grossièreté de personnes mal ou peu éduqués.
          par contre nabot à talonnettes convient totalement au naim qui a régulièrement choisi des gens plus petit que lui pour l’entourer devant les caméras

    • Il fut un temps où l’on aurait dit que l’ump était devenu le parti de l’étranger avec tous ces « soutiens » et autres interventions plus ou moins déguisées.
      Sarkozy a besoin des américains pour sa campagne facebook (entre autres), de Merkel pour lui donner une tribune européenne, et de tous les conservateurs pour limiter l’impact des visites de FH à l’étranger.

      Heureusement que Kadhafi,Moubarak, Ben Ali sont tombés et que Assad est coincé en Syrie. La visite à l’ump de Poutine c’est pour quand ?

  8. Avez-vous remarqué que(sur notre blog) les intellos( de nulle part ) se calmaient ? Ils doivent être convoqués à un meeting en tant que figurants( les petits devant). Profitons-en pour nettoyer la maison,ouvrir les fenêtres afin d’aérer! Mais attention,il est certain qu’ils reviendront,au plus vite, polluer, insulter.Ils se mettent le doigt dans l’oeil (où ailleurs). Démonstration de leur petitesse est (de nouveau) faite! TIC TAC TIC TAC …

    • Trop d’ivresse nuit. Gare à la gueule de bois au soir du 6 mai; la gauche ne pèse que 40% dans ce pays.-)

      • Oui oui, on verra bien qui aura le sourire le 6 mai :)

  9. @Salcone
    « …mais il ne c’est pas mis a ce niveau et sais tant mieux. »

    Et là, les fautes tu les as faites exprès? Pour me faire réagir, c’est çà?
    Pauvre tarée. Pfff…

    • a PAPA RAZI

      oui et ça marche a tout les coups , mais je ne vous insulterai pas plus que je n’utiliserai le tutoiement.

      je vous laisse tout ça …ça vous va tellement bien, et a moi ce genre de vocabulaire me choque.

      mais vous êtes le digne héritier de votre maitre!!!

      sans rancune…

      ce genre d’échange n’apporte rien au débat, et je ne vous répondrai plus.

      • faut surtout pas répondre à ce mal élevé. qu’il retourne vite fait sur son forum UMP FN. qu’il se magne, dans 45 jours sa boutique ferme pour 5 ans minimum

  10. Sur l’école .j’ai vu ,sur Arte ,une émission de 30′ vendredi,de 11H à midi :le blogueur ; plusieurs petits reportages sur l’évaluation des profs et de l’établissement ,en Allemagne ; ensuite en Angleterre ; d’où il ressortait qu’ il y a des moyens pour améliorer tout le système ,sans y injecter de nouveax profs ,
    sans orienter ( mettre à la porte ) les élèves qui sont à la traîne , en 5° ! .L’école ,en france, est figée sur des structures napoléoniennes et les « réformes » proposées par les différents candidats sont nulles ;celle de N.S. est basée sur le mépris ,celle de JL.M sur la titularisation de tous les auxiliaires (démago) ,celle de F.B.sur rien ! sauf qu’il faut mettre la langue et l’expression ,au 1° plan.Ces 30′ m’ont plu ; j’ai pensé à l’usine à gaz ,dépeinte par N.S. :des profs qui feraient 26h de « présence » ????; pour les agrégés ,cela fait 11h de plus ! payées 15 € de l’heure ; pour quel bénéfice pour les élèves?? au regard de ce qui est possible , ailleurs ,les candidats sont vraiment ringards ,tous .

  11. Intervention de libération d’otage manquée au Liberia. Le gouvernement italien reproche au gouvernement anglais de n’avoir pas été informé : http://www.guardian.co.uk/world/2012/mar/09/anger-britain-failed-nigeria-raid

    C’est presque pareil que pour l’intervention franco-française pour soi-disant « libérer »… est-ce que Antoine de Léocour et Vincent Delory n’auraient pas voulu être « informés » des « aimables » intentions de messieurs Juppé et Fillon quant à leur « libération » ? Étaient-ils consentants de cette sorte de « libération » ?

  12. Au secours! En Grande-Bretagne,les riches vont devoir aider leur pays.Un impôt supplémentaire va les frapper! Encore un coup de Hollande… Si çà continue, ils viendront se réfugier en France, Terre d’Asile… TIC TAC TIC TAC

    • Pour parler comme ça, tu dois faire partie des 50% de Français qui ne paient pas l’impôt sur le revenu. Avec ton candidat – au fait, tu as fait le deuil de DSK? Déjà? – la réunion de l’impôt sur le revenu et de la CSG, le tout à la source, ça peut changer. A moins que tu sois au RSA? Au chômage? C’est assez probable.

  13. depuis quelques annees on entend beaucoup parler de suicides chez les salaries moi meme travaillant dans un grand service postal des yvelines je viens d apprendre le suicide d un collegue qui s est jete dans la SEINE .sous le quinquennat sarkozy les petits fonctionnaires ont ete continuelleemnt denigres humilies d ailleurs nos salaires ont ete quasimment bloques 0.5% EN TROIS ANS le mal etre au travail a explose beaucoup de mes collegues vont voter utiles le 22 AVRIL mais ajoutent on n attend pas grand chose de hollande c esT surtout pour faire degager sarkozy mr moscovici le ps et f hollande ont ils l intention de remonter le moral des agents de la fonction publique que sarkozy n a cesse de decrire comme des couts pour la societe????

    • Ici Londres. Les Français parlent aux Français. Les Français non fonctionnaires disent aux Français fonctionnaire: les postiers, les profs, les instits, les infirmières : on en a besoin et on les aime.

      • Je n’ai rien contre les fonctionnaires mais le calcul et l’age du départ la retraite devrait être identique pour tout le monde.
        c’était une promesse du naim qu’il n’a pas tenu et dont le seul but était de faire semblant d’aligner les régimes pour au final augmenter celui du privé.

  14. @ Bangor
    (« Encore un grand malade obsédé par Peyrelevade. Qui lit cela? »)

    Ne soyez pas si désinvolte. l’histoire se répète parfois…
    mais jamais de façon identique:
    Le nouveau 21 avril pourrait bien être celui de l’effondrement de Sarkozy (provoqué ou non)… laissant la seconde place à un Bayrou qui n’a rien caché, hier soir sur France 2, de ses espoirs en la matière: battre Sarkozy au premier tour, et (ce qui serait alors garanti à coup sûr) Hollande au second !
    La journaliste l’interrogeant a enchaîné:
    – Et vous connaissez votre futur premier ministre ?
    – J’ai une idée très précise à ce sujet !
    – Ce serait Jean Peyrelevade ?
    Son sourire en coin tint lieu d’aveu…

    Pour les mêmes raisons, beaucoup à gauche, en 2007, voulurent au dernier moment porter Bayrou second au lieu de Ségoléne, afin d’échapper à Sarko !

    Croyez bien que la droite y a pensé d’autant plus que Bayrou, héritier de Giscard et de Barre, atlantiste, euro-libéral et anti-étatique , est en fait le plus à droite de tous les candidats, comme ce fut toujours le cas des prétendus « centristes »!

    • Mais la catastrophe absolue ne serait pas celle-là. Il y a pire !
      J’en tremble encore d’effroi… L’alliance de l’aveugle et du paralytique. Avez-vous trouvé ?

      Hier, en différé sur la chaîne parlementaire passait un long interview personnalisé de « petit Pierre » comme l’a appelé l’animatrice de l’émission « Déhabillons-les », rencontrant ses protestations à ce sujet.
      Il a expliqué pendant demi-heure pourquoi et comment il avait finalement abouti à la place de chef de campagne chez Hollande.
      L’animatrice a, là aussi, glissé complaisamment: on dit que vous pourrriez être le prochain premier ministre d’un Hollande président.
      Nous, on savait, c’était pas la peine de nous expliquer:
      Dans l’art de l’indécision et du compromis pour admettre tout et raconter n’importe quoi, Moscovici est presqu’aussi fort que Hollande: quand Hollande ne sait pas ce qu’il veut ni où il va, Mosco, lui, est capable d’expliquer aux autres pourquoi… Mais c’est tout !
      On en avait eu une démonstration magistrale pour le traité de Lisbonne où Hollande avait chargé Mosco de l’explication de… non-vote à l’assemblée.
      Ce fut le cas plus récemment avec le nouveau traité européen, où l’on a senti se profiler la patte du presque-Président, brillamment secondé: à nouveau… abstention !
      A ce rythme, on risque d’avoir, le 6 mai, un record à gauche… d’abstentions !

      • Sarkozy sera réélu de toutes façons. C’est juste du bons sens.

    • J’ai entendu Rost s’expliquer sur cette phrase sur LCI. Et il dit « Même si la gauche passe, ca ne veut pas dire que le risque d’émeutes dans les banlieues n’existe plus ». En d’autres termes, si on fait pas gaffe et si on attache pas une importance majeure aux banlieues dans le prochain mandat, rien n’empêche qu’il y ait de nouvelles émeutes.

    • Si tu as lu le rapport, quelles sont les principales conclusions et propositions qui en sont faites ?

      • Le mix éolien – gaz est la seule possibilité d’utilisation de l’éolien dans l’état actuel de la technologie. L’éolien pur nécessiterait de stocker l’électricité dans des batteries (mais la technologie n’est pas au point et on ne la voit pas venir à l’horizon) ou dans des barrages (mais les Écossais n’accepteront probablement pas que l’on construise des barrages dans chaque vallée). Et ce mix éolien-gaz n’est pas très efficace en réduction d’émissions carbone, à cause des turbines à gaz qui font beaucoup de CO2. Les « cycles combinés gaz » qui font très peu de CO2 ne sont hélas pas adaptés à une production intermittente.

        Si l’on fait passer la part d’éolien au delà d’un certain seuil, on est obligé d’arrêter les centrales nucléaires qui sont en concurrence directe avec l’éolien puisque ces deux formes d’énergie assurent la production de base (le niveau minimum d’électricité pendant les heures creuses) car ni l’une ni l’autre ne peuvent assurer les heures de pointe (on ne peut pas ordonner au vent de souffler pendant les heures de pointe – on ne peut pas démarrer une centrale nucléaire en un clin d’oeil à six heures du soir et l’éteindre trois heures plus tard). Donc c’est soit l’un, soit l’autre. Cela peut plaire aux antinucléaires, mais si l’objectif est de réduire le carbone, c’est contre productif, puisqu’on va remplacer les centrales nucléaires (zéro carbone) par du gaz.

        Il y a aussi le problème du coût, puisque un mix éolien-gaz est plus coûteux (le jeu n’en vaut la chandelle pour un investisseur que s’il y a une subvention) qu’une filière gaz pure ou qu’une filière nucléaire pure.

        Il est proposé de revenir sur le régime actuel de subventions, pour subventionner en fonction des volumes de CO2 gagnés et non subventionner une technologie arbitrairement. Par exemple l’éolien marin est actuellement subventionné en Angleterre deux fois plus que l’éolien terrestre alors que les deux technologies sont d’efficacité égale en matière de réduction de CO2.

        • Il est proposé aussi de responsabiliser les opérateurs d’éoliens en les obligeant à acheter eux mêmes l’électricité (au gaz) au prix du marché pendant les périodes où il n’y a pas de vent, c’est à dire de subventionner le prix du mix éolien-gaz plutôt que de subventionner le prix de l’éolien pur uniquement les jours où il y a du vent en déresponsabilisant l’opérateur du coût de la fourniture d’électricité les jours sans vent. Enfin si j’ai bien compris. Car tout cela est assez complexe.

        • C’est même pire que cela. Page 32, l’auteur suggère qu’un mix éolien-gaz produit probablement plus de CO2 qu’une fourniture d’électricité par des cycles combinés gaz de bonne qualité qui génèrent peu de carbone. Donc même si on veut se débarrasser du nucléaire, il n’est pas utile de s’encombrer d’éoliennes. On n’a rien à y gagner d’un point de vue environnemental.

          Pour ne pas accroitre les émissions de CO2 (en entamant la suppression des centrales nucléaires ou des cycles combinés à gaz peu générateurs de carbone), il propose en gros de geler les constructions d’éoliennes au Royaume Uni à hauteur de 15 GW installés, niveau qui sera atteint en 2015.

  15. Meme le jour de la journée de la femme, Narcisse tartine tous les écrans télés de son image égocentrique.
    Quelle tristesse ! Quel triste spectacle !

  16. La droite et les médias ont toujours pensé que Sarko gagnerait la présidentielle. Ils jugeaient que la force de Hollande fin 2011 était uniquement due à son succès aux primaires et que ça changerait du tout au tout dès Janvier comme en 2007. Comme ça ne s’est pas produit, ils commencent à envisager une éventuelle défaite d’où ce désordre et ces attaques tous azimuts plutôt incohérentes et les propos de Sarko sur son abandon de la politique qui sont peut-être une manoeuvre mais révéleraient tout autant son profond désarroi…

    • il est évident que la droite n’a pas pris FH au sérieux considérant qu’il s’effondrerait de lui-même dès que le grand petit nicolas rentrerai en campagne

    • « Comme ça ne s’est pas produit »

      – Pas encore. -)
      Ca va venir.

      • Bah allez le dire à Juppé et à tous les élus de droite qui passent leur temps, en off, à dire aux journalistes que c’est mort, ils ont l’air vraiment morose, c’est eux qu’il faut remobiliser apparemment…

  17. ATTENTION

    Restons objectif en toutes circonstances ce qui n’interdit pas de faire son choix.

    Le problème majeur de la France est économique.

    – le productivisme subventionné que propose Mr. Hollande c’est ce qui creuse la dette
    – l’austérité sans la relance que propose Mr. S@rkozy c’est ce qui paralyse l’économie, crée des faillites d’entreprises et du chômage

    la seule alternative dans une économie mondialisée c’est de retrouver des parts de marchés à l’export et importer moins.
    Mais pour y parvenir il faut non pas des entreprises compétitives, non pas de la main d’œuvre compétitive, non pas un savoir-faire car tout cela nous l’avons déjà

    NON, CE QU’IL FAUT C’EST UNE MONNAIE COMPÉTITIVE

    c’est justement ce qui nous manque et cette réalité personne ne veut la reconnaître excepté Dupont Aignan et MLP, dommage car nous courons à l’échec.

    • Il s’agit de vendre des produits innovants de qualité dans le monde entier. La monnaie est juste la contrepartie de l’échange commercial.

      • l’euro n’est peu être pas la meilleure monnaie. mais si l’on peut être perplexe de l’intérçet de l’avoir mis en place, revenir au franc serait catastrophique pour notre économie. croire DA et la fasciste relève de la naïveté

        • vous vous exprimer non pas objectivement mais avec la peur au ventre par simple méconnaissance

          La sortie de l’euro soutenue par deux Nobels, mais ignorée des médias.
          http://goo.gl/gDVzL

          Intervention de Jacques Nikonoff au débat organisé par la fédération M’PEP 75 à Paris le 14 février 2012.
          •Annulation et restructuration de la dette
          •Sortie de l’euro
          •Mesures protectionnistes dans un cadre –internationaliste
          http://goo.gl/UHqSl

          Pour Jacques Sapir, la sortie de l’euro est inévitable
          Longtemps ignoré des grands médias nationaux, l’économiste Jacques Sapir est devenu l’une des figures les plus remarquées parmi les opposants à la monnaie unique. Dans son dernier ouvrage, « Faut-il sortir de l’euro », il explique pourquoi cette monnaie n’a, selon lui, pas d’avenir.
          http://goo.gl/Ggohj

          Pourquoi faut-il sortir de l’euro
          La monnaie unique, un frein pour les économies européennes
          http://goo.gl/tBgrq

          « L’Euro : comment s’en débarrasser », de Jean-Jacques Rosa
          http://goo.gl/AUpAz
          Video: http://goo.gl/MQHic
          Jean-Jacques Rosa dirige le Master of Business Administration de Sciences Po quil a créé en 1993. Il y enseigne lanalyse des prix, des marchés, et des stratégies de la firme.

          Soral lynche le gouvernement sur l’arnaque de la dette publique et l’hypocrisie de la réforme des retraites.
          http://goo.gl/O7a3p

          Les marches financiers manipulent les medias par Marc FIORENTINO
          http://goo.gl/cA3kj

  18. Toujours à l’affiche, mieux que Trierweiler :
    PEYRELEVADE et les énormités de son avant-dernier billet (21 février)

    On est étonné d’y lire des conclusions que contredisent les experts, notamment ceux de l’INSEE dans leur dernier rapport http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?codesage=EMPSAL12 .
    Ce billet est-il une inadvertance ou une (vaine) tentative de contre-feu, comme souvent sur son blog, aux informations parues au même moment et évoquées jusqu’au Parlement ?
    Voici une partie de tout ce qu’on relève de contraire permettant de le corriger :

    Coût horaire: dans le domaine industriel, « notre vecteur principal d’exportation et notre secteur d’activité le plus capitalistique », la France avait un retard salarial qu’elle a rattrapé sur l’Allemagne, mais son coût horaire (33,16 E) est encore légèrement inférieur au coût allemand (33,37 E).

    Coût salarial unitaire: il mesure le coût moyen de la main d’oeuvre par unité produite « compte tenu de la productivité horaire et du nombre d’heures de travail ». Depuis 1996, dans l’industrie manufacturière, il a reculé dans les deux pays: -0,5% par an en France et -0,7% en Allemagne.

    Les trente cinq heures: l’essentiel de la baisse des coûts, chiffrée ci-dessus, s’est produite en France entre 1996 et 2000, lors de la mise en place des 35 heures. Le repli n’est intervenu en Allemagne qu’à partir de 2002.

    Les « charges » sociales: il n’existe aucun » lien significatif entre le niveau du coût horaire et le taux de charges » dans les pays à l’étude depuis 1996.
    Et l’INSEE précise pourquoi:
    » Toutes choses égales par ailleurs, à moyen terme, le taux de cotisations sociales employeurs n’est pas un déterminant du coût horaire. Seul le niveau global de prélèvement compte, pas la répartition entre cotisations sociales employeurs, cotisations salariales et impôt sur le revenu « .

    Nombre d’heures travaillées par habitant: il dépend évidemment de la démographie car il ne concerne que la population en âge de travailler. Compté sur celle-ci , il s’élève à 1470 en France contre 1310 en Allemagne, ce qui fait dire à l’actuaire O. Berruyer que « l’Allemagne travaille 10% de moins que la France » !
    Il n’a de toutes façons pas d’influence sur la compétitivité (coût salarial unitaire)

    Le haut de gamme technologique: il est aussi faux de dire que, face à l’objectif
    «organiser une montée en gamme des biens et services produits en France»,
    nous divergerions politiquement en France, quant aux causes et remèdes,
    « parce que depuis trente ans, gauche et droite confondues, nous avons préféré une politique de la demande,… à une politique de l’offre. »
    Il n’y a aucun manque de politique de l’offre en la matière, du côté public:
    La somme des aides directes et fiscales à la R&D des entreprises a atteint en France 0,37% du PIB, un montant sensiblement plus élevé qu’en Amérique du Nord (0,22% selon l’OCDE), ce qui fait dire à G. Colletis dans son livre « L’urgence industrielle » (2012):
    « La France est ainsi devenue le pays de l’OCDE qui apporte le plus fort soutien aux dépenses de R&D des entreprises »
    En comparaison, les dépenses de R&D que financent les entreprises elles-mêmes sont, en part de PIB: 1,2% en France, 1,9% aux Etats-Unis, 2,3% au Japon, 3,1% en Suède.
    Et le même auteur d’ajouter:
    » C’est bien parce qu’ils ont négligé leur effort de recherche, en dépit de soutiens publics considérables, que les groupes français ont fait perdre à la France son dynamisme technologique. »
    « Rationnant leur recherche en France, comme ils ont rationné l’emploi,
    il ne leur reste plus qu’à se battre sur les coûts et les prix, ce qui accentue les conséquences… »
    La conclusion est inverse de celle de ce billet:
    « On peut donc raisonnablement se poser la question de la bonne utilisation des fonds publics consacrés à cet effort »

    Peut-on rappeler que ce problème ne se posait pas en France, du temps de nos grandes entreprises nationalisées, capables de « prendre des risques » adossés à l’Etat, avec des dépenses de recherche bien supérieures, sur la politique des grands projets ?
    Mais il est vrai qu’à l’époque on avait nationalisé également les banquiers… et l’économie ne se faisait pas plus « à la corbeille », qu’à leur convenance !

    Quand on pense que Peyrelevade était prêt à soutenir Hollande !
    Alors, c’est pour quand… cette lutte contre la finance ?

    • Après Herman Von Rumpoy et son recueil de haïkus, offrons à Jean Peyrelevade en réponse à son dernier billet « Hollande, pas crédible! », une petite adaptation du célèbre poème de Paul Eluard :

      Compétitivité, Austérité !

      Sur mes cahiers de banquier
      Sur mon pupitre et les arbres
      Sur le sable des pétroliers
      J’écris vos noms

      Sur les pages de mon blog
      Sur toutes les pages blanches
      Pierre sang papier ou encre
      J’écris vos noms

      Sur les parachutes dorés
      Sur les armes des billets
      Sur la couronne des patrons
      J’écris vos noms

      Sur la jungle et les marchés
      Sur les nids sur les profits
      Sur l’écho de mes agences
      J’écris vos noms

      Sur les merveilles des traders
      Sur le pain blanc des ouvriers
      Sur nos saisons excédentaires
      J’écris vos noms

      …..

      Sur la santé des affaires
      Sur le risque disparu
      Sur l’espoir sans scrupule
      J’écris vos noms

      Et par le pouvoir de ces mots
      Je recommence ma carrière
      Je suis né pour vous connaître
      Et pour vous célébrer

      Compétitivité, Austérité !

    • Encore un grand malade obsédé par Peyrelevade. Qui lit cela ?

      • Je me suis attaché au factuel dans mon commentaire reporté ici le 8 mars à 20h10, car Peyrelevade a coutume de biaiser le choix de ses chiffres.
        J’en sort conforté par l’émission d’hier soir sur France 2, réservée à F Bayrou:
        Quelle a dû être la déception de Peyrelevade en l’entendant dire que le coût de notre main d’oeuvre n’est pas un problème! Et de citer Rocard comme l’un de ceux avec qui il se verrait bien. Or, Rocard est partisan, comme Larrouturou, d’une réduction plus avant de la durée du travail, en raison de la productivité croissante (cf son dernier livre).
        J’ignore si c’est la raison pour laquelle le petit poème, reporté ici le 8mars à 20h15, est paru sur le blog de “La refondation”, ou si c’est une marque d’humour du récipiendaire, mais la critique sera ainsi passée!

        De même, lorsque Bayrou cita nos quatre succés novateurs classiques (nucléaire, aeronautique, spatial et ferroviaire), il fut obligé de rappeler que cela remonte aux entreprises nationalisées des années 60 !

        Cela m’amène à expliciter ma critique de fond sur la vision néoclassique du capitalisme chez ceux criant au mensonge du “système de contrôle étatique” car il détruirait “à la base le mécanisme de création de richesse par la société civile ou le privé.”

        Pour ne pas être suspect de théoricisme, j’illustrerai mon propos par l’expérience, ayant dans mon entourage un patron de PME (400 personnes environ, actuellement), unique propriétaire de l’entreprise qu’il a créée à partir de rien (ses propres économies d’ancien salarié) et dont le fonctionnement est exemplaire: il la dirige comme salarié, et tout le surplus est utilisé en auto-financement de son expansion et en redistribution au personnel en fin d’année. Il se plait à souligner qu’il “n’y touche jamais” et que ce fonctionnement ne lui serait pas plus défavorable si l’entreprise était nationalisée.
        Seule différence: le patrimoine que représente l’entreprise lui appartient ainsi qu’à ses ayant-droit (plusieurs enfants). Si ceux-ci, à la succession, entretiennent l’entreprise dans les mêmes conditions (à supposer qu’ils en aient la compétence), le patrimoine ne sera jamais “réalisé” et restera donc le même outil de travail “socialisé” qu’il est actuellement.

        Dans ces conditions, peut-on me dire quelle est la différence d’éfficience économique, entre ce “meilleur des cas” capitaliste et une entreprise étatique fonctionnant de la même manière ?
        Aucune, si ce n’est “the pride of ownership”, comme disent les yankees !
        L’Etat peut même en créer à volonté, en s’entourant des mêmes “talents”, à ceci près qu’ils auront l’assurance d’une mutualisation des risques adossée à l’Etat, ce qui leur épargnera quelques soucis de propriétaire… et ne saurait donc être un facteur dissuasif.
        Bref, on constate sur cet exemple que le modèle capitaliste familial est trés proche dans son fonctionnement et ses objectifs du capitalisme d’Etat, sauf que le premier est au second ce que la chasse individuelle est à l’élevage à grande échelle. Ce qui pose la question:
        Le capital est-il donc caractérisé par “la propriété des moyens de production”, ou est-il un simple outil intermédiaire utilisé en boucle aux fins de croissance ?

        Dans ce dernier cas, le capital n’est plus une fin en soi, et bien des problèmes actuels disparaissent comme par enchantement, contrairement à l’esprit néoclassique de ce blog :
        Ainsi, le problème actuel de la Grèce disparaîtrait en 24 heures de création monétaire effaçant la dette, car diluée pour portion négligeable en zone euro, si les gouvernants étaient formés à autre chose que l’imbécile réflexe classique de l’orthodoxie allemande “je veux pas qu’un autre en profite” !
        De deux choses l’une: ou bien on considère que l’impasse grecque est un accident transitoire de l’histoire de la construction européenne, et on l’efface en arrêtant le massacre; ou bien on considère qu’il y a un problème d’incompatibilité de gestion entre le Nord et le Sud de l’Europe, et l’on en tire les conséquences en créant deux zones, ou plus… Mais on arrête de s’enfermer dans un système qui s’ingénie à se punir lui-même d’une croissance nulle et à ouvrir ses marchés à une compétition biaisée favorisant celle des autres, sous prétexte d’orthodoxie et de libéralisme néoclassique !

  19. Nicolas Sarkozy s’est demandé jeudi pourquoi son rival socialiste François Hollande n’abaissait pas son salaire de président du Conseil général de Corrèze, puisqu’il veut réduire de 30% celui du président s’il est élu à l’Elysée.

    «J’ai vu que François Hollande proposait de baisser les salaires. Ce que je ne comprends pas, c’est qu’alors qu’il est président du département le plus endetté de France, il ne l’a pas fait pour lui-même», a déclaré le président candidat de l’UMP sur RMC/BFMTV.

    «Pourquoi dire qu’il le fera dans les années qui viennent? Qu’il le fasse tout de suite !», a-t-il lancé.

    • Et vous trouvez ces propos digne d’un président et digne des citoyens qui attendent des réponses à leur situation?

      C’est d’autant plus de mauvaise foi que la Correze est endetté depuis la présidence de madame Chirac, Hollande n’a fait que hériter d’une situation catastrophique comme il va hériter la situation d’une France catastrophique quand justement l’état pour des raisons budgétaires transférait des compétences comme le rsa, l’allocation aux handicapés sans transférer le budget qui va avec.

      • Lorsque la bulle spéculative éclata,tous les crocodiles se mirent à pleurer,l’état providence leur sauva la peau.Comme par hasard ,l’argent coula à flots.Ce sont bien aujourd’hui,les départements les moins fortunés qui se trouvent contraints d’emprunter ,sinon la lame tomberait: faillite! Sarkozy est le seul et unique coupable.Une politique d’Etat qui charge les Régions dans le but de discréditer les Socialistes qui gèrent nos belles provinces.Dans une France républicaine,les plus fortunés doivent venir au secours des plus pauvres.La solidarité est le ciment de la Nation. Vive la République Vive la France …@ Amelle 8 mars 2012 16:34

      • Ou avez vous vu que Bernadette était présidente du conseil général?

        • Elle voulait parler du successeur UMP de Jacques Chirac, qui a fait passer en 6 ans la dette corrézienne de 100 milliards à 360 milliards d’euros.

      • « sans transférer le budget qui va avec. »

        Faux, c’est transféré au centime d’euro près. Il ne faudrait pas non plus écrire n’importe quoi au prétexte de l’opposition systématique. Merci.

        • raton, soyez plus précis.

          Le transfert de compétences, et notamment pour le RSA, a été fait au centime près sur la base de l’année où cela a été fait. Sauf que depuis, ces allocations ont explosé et c’est aux départements de prendre en charge le surplus, l’Etat a refusé d’adapter ses versements. Même les départements de droite gueulent depuis 5 ans, notamment en Alsace et dans la région Centre. L’Etat s’est délesté d’une compétence en fournissant des moyens mais en considérant que ces moyens ne devaient plus augmenter, ça a foutu bon de nombre de départements dans la mouise…

    • Si le candidat sortant connaissait mieux le fonctionnement de la puissance publique, il saurait que le salaire des présidents de Conseil général est fixé par l’Etat et pas par les départements, par référence à l’indice 1015 de la fonction publique. Il se souviendrait également qu’il a pratiquement bloqué les salaires des fonctionnaires, donc des présidents des conseil généraux depuis qu’il est président de la République.

  20. 7 mars 15h51 ??? // 8 mars 11h 06 ???
    tiens , même les posts anonymes sont acceptés !! tiens tiens

    • @ iola

      monsieur ou madame?

      C’est votre vrai nom?

      Ou votre pseudo?

      ??? est mon pseudo.

      En quoi cela vous pose-t-il problème?

  21. Contraste.
    Regardant l’autre soir NS pleurnicher sur ses déboires conjugaux (il s’agissait en fait de se dédouaner du bling-bling : « Le Fouquet’s, c’est la faute à Cécilia »), je me souvenais que François Hollande vivait à l’époque un événement comparable, doublé d’un choc d’ambitions.
    On doit constater qu’il n’en fît pas le même étalage, ni la même exploitation.

      • Toujours aussi classe à l’UMP,zennnnnnnnnnnn !

        Y’a t’il un modérateur dans la salle ?

      • Voila un commentaire qui donne une bonne idée du niveau où l’UMP veut placer la campagne.

        • A l’Ump il savent manier mieux l’insulte, et le mensonge de façon héonté que la syntaxe.

          • Ils sont un bon exemple du « sarkozysme culturel », comme dirait Frédéric Martel. Il faut dire que l’inoubliable auteur du « casse toi pov’con » leur montre l’exemple.
            Dans le genre, je préfère le titre de Libé de ce matin : « ça passe ou il se casse ».

          • 1/ Tout le monde peut faire une faute de frappe.
            2/ Vous semblez incapable d’écrire un message qui ne contienne pas une insulte dans le genre « gros con » ou « connard ».
            3/ Vous êtes un parfait exemple du sarkozysme culturel.
            4/ Comme on dit en langage présidentiel : « casse-toi, pov’con ».

          • A PAPA RAZI

            il est vrai la faute est enorme!!!Mais mes doigts se sont croisés sur le clavier désolé, mais rien ne mérite cette insulte…si ce n’est que certaines vérités blaisses…

            C’est vraiment le même vocabulaire du maître que vous défendez…

            Juste pour votre gourverne , je suis une femme , il y a a mon avis une faute, mais ce genre de mots ne font pas parti de mon vocabulaire courant je n’en connais pas le feminin.

          • @Salcone

            « …si ce n’est que certaines vérités blaisses… »
            > BLESSENT

            « Juste pour votre gourverne »
            >GOUVERNE

            Tes doigts se sont sans doute encore croisés sur le clavier.

          • Emblématique ce Tonton Razzi !
            Je me réjouis et je m’honore que mon com l’ait fait sortir du bois l’injure au clavier.
            Quoi ? Je suis un connard ? Merci, Tonton Razzi !

      • a PAPA RAZI

        en réponse a votre post de 14h28 .

        ces fautes éhontées de ma part ont été calculée , et faite pour vous faire réagir, et je me rends compte , que vous ne savez manier que l’insulte…

        Le programme de l’UMP se limite – t-il a cela? Pauvre de vous…

  22. L’affiche était alléchante et choisir Laurent Fabius pour affronter Nicolas Sarkozy était judicieux et pertinent… Seulement, j’ai trouvé que Laurent Fabius était un peu décevant. Il n’a pas toujours été très inspiré dans ce débat offrant à plusieurs reprises à Nicolas Sarkozy des arguments de contre attaque sur un plateau. Ce dont N.S. a su profité par quelques revers cinglants.

    – Entamer le débat sur les propos « violents » que N.S. aurait prononcés à l’encontre de François Hollande était particulièrement mal venu. Dire de quelqu’un qu’il ne sait pas dire non (même si c’est faux), ce n’est pas une parole violente. Laurent Fabius a été renvoyé dans les cordes. Nicolas Sarkozy ne manquant pas de rappeler à Laurent Fabius les propos qu’il a tenus envers François Hollande :  » François Hollande, président ? On rêve… François Hollande comparé à une fraise des bois…  » etc… On peut se rappeler également du « sale mec » de François Hollande lancé à l’égard de Nicolas Sarkozy… qui n’a pas été épargné par les critiques, les invectives et les insultes tout au long de ces 5 ans. Un début de débat donc plutôt maladroit de Laurent Fabius…

    – Amener le débat sur le coté rassembleur du président était un peu risqué également. Nicolas Sarkozy a fait remarquer qu’il avait été élu avec 53% des suffrages. Il renvoyait Laurent Fabius 26 ans en arrière quand il était premier ministre rappelant que depuis il n’avait pu jamais rassembler son seul camp pour être candidat à la présidence de la république et que ce n’était pas faute d’avoir essayé… concluant : « La politique, c’est difficile ».

    – La fin du débat que Laurent Fabius a orienté lui-même (un peu en donneur de leçons) sur les valeurs, la morale républicaine et l’équilibre des pouvoirs n’était pas très habile non plus. Il a été renvoyé rapidement à son soutien à DSK… ce qui était un peu prévisible. Quant à l’équilibre des pouvoirs, ce n’était surement pas le meilleur angle d’attaque car tout le monde s’accordera pour dire que c’est peut-etre ce que N.S. a fait de mieux (ou de moins pire) durant ces 5 ans : le vote du Parlement pour l’engagement des forces armées, la question prioritaire de constitutionalité, la nomination d’un socialiste à la Cour des Comptes, la nomination d’un socialiste à la commission des finances, la nomination d’un socialiste au Conseil constitutionnel, le contrôle de l’Elysée par la Cour des Comptes…

    Pour conclure, un Laurent Fabius… quelque peu décevant… comme s’il avait mis quelques buts contre son camp.

    • Finalement il n’est pas si mal ce Sarkozy. Je vais réfléchir…

      • attention vous allez vous faire jeter ici .. tout à fait . je pense comme vous .. et on va avoir des surprises !!

        • Il y a toujours des surprises par rapport aux sondages. Reste à savoir si ce seront des petites ou des grosses surprises, et dans quel sens iront ces surprises. Une élection n’est jamais jouée tant que les électeurs ne sont pas allés aux urnes. On verra le 22 avril puis le 6 mai quel est le verdict des français.

          • Dans quelques jours il y aura égalité de temps de parole entre candidat, Marine Le Pen tiens a garder voire récupérer ses électeurs, elle ne va pas se gêner, elle et son père qui a une revanche à prendre depuis 2007 de taper sur Sarko de manière très forte sur ses thèmes de prédilection notamment la sécurité vu que l’immigration, c’est déjà fait, les arguments de Le Pen sont passés

            A moins que Le Pen et que Sarko négocie avec pour le second tour et les législatives.

            Sinon j’espère que Poutou, Dupond Aignant et De Villepin aient leurs signatures

          • « A moins que Le Pen et que Sarko négocie avec pour le second tour et les législatives. »

            Oui, ce serait logique.

            Le PS négocie bien avec les communistes et l’extrême gauche; or les doctrines politiques dont se réclamaient hier encore ces partis ne peuvent guère se réclamer du label « républicain » au sens où on l’entend en France. Bizarrement personne ne s’en étonne, c’est passé dans les moeurs. Vous avez dit bizarre?

      • Ce n’est pas digne d’un président de ressortir de telles phrases, je mremarque que Fabius a été classe.

        il aurait pu lui répondre plein de choses, lorsque Sarko a évoqué la fortune personnelle de Fabius, il aurait pu lui répndre que celle de son épouse (Carla fille de riche indutriel)n’avait rie a envier a celle de Fabius.

        tout le monde sais que Carla est riche comme cresus.

        lorsque Sarko a parlé de DSK il aurait pu le renvoyer a G TRON, mais il ne c’est pas mis a ce niveau et sais tant mieux.

        Ce n’était pas un débat mais des coups bas de la part de la part du encore président , c’était assez proche du  » casse toit pauvre con ».

        • Fabius n’a peut-être pas voulu être trop appuyé sur les effets de style; il préfère les garder pour son nouvel « ami », le champion du PS…

    • Question de buts, les footeux ont eu raison de M. Hollande et de ses 75% d’impôts. Quelle constance!

      • C’est une adaptation logique c’est tout, il faut pouvoir adapter cette imposition aux revenus exceptionnels et non réguliers.

      • j’ai lu ce matin qu’il allait revoir le calcul de l’impôt pour les footeux .. mdrr .. mdrr .. un pas en avant .. un en arrière !!
        et pan dans le mur le 6 mai ..attention..attention !!

        • Une autre qui me vient en tête c’est la taxe carbone, qu’il avait jugé « aussi importante pour lui que l’avait été l’abolition de la peine de mort pour Mittérand », si je me souviens bien, et qu’il avait complètement laissé tombé. Mais on peut trouver encore bien d’autres exemples.
          Mais à part ça, il n’a « reculé sur rien ». Enfumage, quand tu nous tiens !

          • Sarkozy n’a en tout cas pas « reculé » sur les salaires des Français, sur le maintien du RSA – tu connais, dis, toi? – des allocations chômage, sur le versement des retraites. Jette un coup d’oeil « ailleurs » et alors tu pourras te lancer dans ton argumentation critique. Depuis que je te suis sur les forums, et tu y apparais souvent, et pas ici seulement…, ton discours ne varie pas. C’est assez triste.

        • ils seront toujours taxé à 75% au dessus de 1million c’est ça l’important, il n’a jamais dit qu’il changera un mode calcul juste que pour les joueurs de foot comme pour les artistes il y aura un lissage c’est déjà le cas aujourd’hui

          • « lissage »

            Mot bien trouvé. Comme le personnage joué par M.Hollande. Lissage et teinture.

      • Avec la démonstration de la dernière coupe du monde,la France a eu une publicité mondiale! @ raton

        • Chauffer les terrains de foot pendant que les sans-abri meurent de froid(ce n’est pas une image),voilà une belle démonstration… @ raton

  23. ce petit homme ne doute vraiment de rien.
    il découvre subitemement que les grosses sociétés payent peu d’impots. 5 ans qu’il gouverne, un autre aurait été taxé d’incompétence.
    il souligne que seulement 10% des chomeurs ont accès à une formation et en veut 100%. mais encore une fois, qu’à t’il fait ces 5 dernières années.
    il affirme qu’il a protégé les emplois, que la france s’en sort mieux que les autres et accuse en même temps les 35 heures d’avoir fait perdre toute compétitivité à la france. c’est totalement incohérent.
    3 points que j’aurai aimé relevé par L. FABIUS.
    on verra bien d’ici la fin de la semaine dans les sondages si les indécis sont tombés dans le panneau.
    la semaine prochaine c’est fh qui sera dans l’emission, ça sera bien plus interessant à n’en pas douter

    • Pour un flop à 3,2 millions de téléspectateurs comme dans Paroles de candidat? Quelle aura -)

  24. Soyons objectifs pour une fois!!!Sarko a fait une seule chose bien au début de son quinquennat:il a nommé une femme ministre de l’Intérieur;certes,elle était nulle comme elle l’a montré aussi dans ses autres postes,mais,justement,Françoise Giroud avait dit qu’il y aurait égalité politique homme-femme quand une femme incompétente serait nommée à un poste important. Seulement,maintenant,les femmes au gouvernement sont très minoritaires,et,de plus,n’occupent que des ministères secondaires ou quasiment fictifs(la fameuse Morano n’a pu obtenir le ministère de la Justice et a dû laisser la place au gros Mercier,nul de chez nul). Même dans ce domaine,Sarko n’a pas su rester constant et faire preuve d’un peu de courage alors qu’il proclame qu’il en a à revendre…

  25. Avec NS, le film est toujours le même : l’agressivité et la colère, la chanson est toujours la même : le mépris et les insultes.
    Quelle tristesse! Quel triste spectacle!
    Il veut prendre toute la place, partout.
    Dans le public, les personnes étaient crispées et tendues. Certaines se rongeaient les doigts.
    Face à lui, L. Fabius est resté solide et poli.
    NS consume son agressivité contre lui-même.

    • A-t’on vu la même émission?
      Militer c’est bien, se raconter des histoires c’est dangereux.

  26. Souvent superficiel,Elkabach interroge Hollande d’une manière prétentieuse, fielleuse et malveillante; il a toujours fait ça avec les gens de gauche. On se demande pour qui il vote dans le secret de l’isoloir…

    • allez on prends des gants pour l’interroger ..ce n’est pas ça le travail d’un bon journaliste ..c’est etre percutant !!

      • Un journaliste doit être impartial, ce qui n’est pas le cas d’Elkabach, qui est clairement un partisan de Sarkozy

    • Ce n’est un secret pour personne, sauf toi, qu’il est à droite, comme le JDD.

  27. Sinon je crois qu’il doit avoir un nouveau slogan pour la campagne non ? svp, ne pas demander à une agence de com de faire, que Hollande trouve seul son slogan perso j’aimerai que le mot réconciliation y soit mais pas le rassemblement qui reste un mot connoté ps, gauche.

    Réconciliation pour des raison politique, Sarko a passé son temps à diviser, il m’a fait sourire quand il c’est vanté d’avoir nommer Charasse alors que c’est un retour d’ascenseur, pour les autre il l’a fait pour diviser la gauche pas pour les beaux yeux de Migaud un coup politique en sorte m^me chose quand il a soutenu DSK au FMI mais cela il s’en vante nettement moins.

    Donc réconciliation entre français parce que c’est une nécessite politique et de maintien du lien social et du vivre ensemble.
    Réconciliation aussi pour des raison « tactique », dans un sondage on a demandé a ceux qui veulent voter Sarko s’il le faisait car il souhaite que Sarko gagne ou par peur que Hollande, plus de la moitié disent voter pour Sarko par peur que Hollande passe perso je pense qu’il est temps de les rassurer.

    Beaucoup à droite ont peur que la gauche aient tous les pouvoir, il faut savoir que Chirac en 2002 à eu aussi tout les pouvoirs présidence, parlement, région, département, commune donc c’est déjà arrivé à droite mais plus que cela je pense que Hollande devrait rassurer en s’engageant à travailler avec les élu de droite de prendre en compte de leur préoccupation notamment les élus de terrain,de ne pas être arrogant et m^me de leur donner plus de moyens à l’opposition de faire correctement leur travail avec plus de souplesse pour diligenter des enquêtes parlementaire.

      • @ $$$ Une chose ne change pas .C’est le bilan de Sarko! Vous êtes certainement atteints du même syndrome à l’ U M P !. L’amnésie ne règle rien ! La calomnie,le mensonge,la vulgarité,les minauderies ,et j’en passe,rien n’y fait…C’est le chant du cygne! Le Peuple n’a pas la mémoire courte . TIC TAC TIC TAC

        • A force de faire « Tic Tac », fais gaffe que ta « breloque » ne t’explose en plein visage, Chronos (le temps) réserve parfois des surprises.

          • Je n’ai pas gardé les cochons avec vous,alors je ne vous autorise pas à me tutoyer.Gardez votre calme ,il arrive le temps des cerises! TIC TAC TIC TAC…

    • C’est vrai que réconciliation serait très bienvenu, bien meilleur que rassemblement !
      Fasse qu’il lise Amelle ou qu’on le lui dise.

  28. La droite et les médias ont souvent comparé le duel Chirac- Balladur de 1995 avec la situation actuelle : ils disaient haut et fort que Balladur en tête dans les sondages depuis plusieurs mois avait été définitivement dépassé par Chirac fin février début mars et que ça allait se reproduire avec Hollande et Sarko bien sûr!!!…Cette comparaison n’est pas pertinente,car Chirac et Balladur étaient issus du même camp et du même parti et avaient le même électorat: c’était une sorte de primaire et leurs électeurs passaient aisément d’un candidat à l’autre. Tout ça pour dire qu’il n’y a aucune raison « mécanique » pour que H.passe derrière S.comme on nous le suggère encore.

  29. Parmi les énormités énoncées par le candidat S@rkozy

    il y à celle des 35 heures qui est une obsession de la droite

    Monsieur S@rkozy à énuméré chiffres à l’appui un certain nombre de pays où le % de chômeurs à nettement plus augmenté qu’en France

    mais dire que le chômage en France est dû aux 35 heures alors que tous les pays cité par Mr. S@rkozy où le chômage est pire qu’en France n’ont jamais appliqué les 35 heures est une absurdité totale que Mr. FABIUS aurait dû relever.

    Quand à Laurent FABIUS je me serait attendu à ce qu’il démontre avec efficacité que les mesures d’austérité du nouveau traité Européen sont des mesures anti-relance économique et ce ne fut pas le cas.

    Par ailleurs lorsqu’on entend de la bouche du candidat S@rkozy à quoi se résume la politique économique de la France c’est à dire à déshabiller Paul pour habiller Jacques on se dit que n’importe quel bac + 5 de n’importe quelle école serait capable de conduire une telle politique économique.

    Je suis donc très inquiet pour notre pays car non seulement je n’attendais rien du candidat S@rkozy mais je suis déçu de la prestation de Laurent FABIUS.
    Il aurait pû évoquer l’augmentation des repas servi par les restos du cœur par exemple ou les problèmes de logement, les sujets ne manquent pas pour mettre le candidat S@rkozy face à ses nombreux échecs.

    Je crains que le peuple ne soit plus intelligent que nombre de ceux qui le représente.
    Laurent FABIUS à été beaucoup trop gentil avec son adversaire.

    • Je vous cite:  » n’importe quel bac+5 de n’importe qu’elle école « . Et encore: « Je crains que le peuple ne soit plus intelligent « . Je vous pose donc 2 questions: 1) Les citoyens sans diplômes sont-ils des citoyens inférieurs? 2)L’intelligence du peuple est-elle dangereuse? Pour le reste : Laurent Fabuis bien que diplômé (et en plus cultivé), n’a jamais été un grand débatteur. La démocratie est l’affaire de tous.La République Française nous l’enseigne : Liberté Egalité Fraternité @ Quantronium

      • oui je sais tout le monde est parfait….et il est interdit d’interdire, merci on a déjà donné

  30. Fabius a passé un sale 1/4 d’heure, heureusement c’était lui car ça aurait pu être pire mais la soirée à été quand même assez intéressante.

    D’abord a vu un Sarko violent qui veux taper taper, a croire que c’est un besoin psychologique, un besoin de revanche, sa rancune est immense. Sarko n’a même pas hésité à rendre son ex responsable de ses échecs politiques, c’st petit, inélégant, vache, lâche, du jamais vu entre gens « civilisé », mais il n’a pas été aussi petit qu’avec Cécilia, il l’a été aussi avec Hollande, Aubry, DSK qui a quitté la vie politique donc un geste gratuit. il a passé sa soirée a faire des piques, plus de temps a attaqué des personnes non pas politiquement mais surtout sur leur personnalité qu’à faire des propositions, pendant 3h46 minutes deux tiers du temps était des attaques. d’ailleurs il a terminer son intervention avec autant de classe en accusant Hélène Juan d’avoir parler de sa vie privée qu’il a lui même mis en scène alors que lui même en parlait au début de l’émission.

    En tout cas le débat Sarko-Fabius présage de ce que va être le débat Sarko-Hollande du second tour. Apparemment Sarko joue le tout pour le tout et pense qu’il n’a rien a perdre.Il faudra penser à donner à Hollande une tisane de Camomille pour ces vertues relaxante afin qu’il ne tombe pas dans le piège de Royal en 2007 ou prendre la même substance que Fabius a pris parce que ce n’était pas facile, je pense que Fabius à été surpris parce qu’il ne s’attendait pas aux coup bas de sarko. DSK,le nombre de vices présidents dans son agglomération, les anciennes citations d’ailleurs une photo de la fiche que Sarko avait en main circule sur Twitter, on y vois les citations de Fabius sur Hollande, celles surligné en jaune ont été cité par Sarko.

    Même si cela n’était pas facile, j’aurai préféré que Fabius continue sur sa lancé quant il dit que chez Sarko les echecs sont toujours la fautes des autres en lui rappelant sa charge contre son ex femme, j’aurai aimé que Fabius parle du fichier que les députés ont voté aujourd’hui, j’aurai aimé qu’il parle de Karachi, Woerth, Bettencourt, j’aurai aimé qu’il parle du Sarko one, du pentagone à la française, j’aurai aimé qu’il parle de la nomination du president de France Télévison, j’aurai aimé qu’il parle d’Hadopi, lopsi …. bref tellement de choses non évoqués.

    En tout cas j’ai aimé la séquence Lenglet, Sarko en a perdu son latin et surtout son Français, ma séquence favorite quand Sarko lui dit en gros qu’il ne suffit pas de répéter une chose pour qu’elle devienne une vérité et Lenglet qui lui répond en gros calmement qu’il est d’accord

    • Fabius ne devait certainement pas s’attendre au propos sur DSK et encore moins sur le nombre des vice-présidents. Il en est autrement des propos sur Hollande, que la presse a rappelé dans ses articles la journée même.

      Fabius aurait pu rappeler que Sarko n’a pas revalorisé la PPE et qu’avec l’inflation, elle bénéficie à de moins en moins de gens. Pour quelqu’un (Sarko) qui veut revaloriser le travail et le pouvoir d’achat, c’est pas génial.

      Sur le fameux « vous aimez bien dépenser l’argent surtout quand il n’est pas le votre » (un truc dans le genre), il aurait pu lui rappeler la douche en or demandé pour le Sommet du G20 à Cannes et même pas utilisé à la fin, ou le Air Sarko One utilisé auss pour ses déplacements privés.

      Mais bon, ce genre de débats n’est pas évident.

      • A propos de n Sarkozy , parler de DSK, etait d’un niveau!!!!

        J’ai eu la honte de ma vie!!!

        De toute façon avec N Sarkozy , il faut s’attendre aux pires bassesses….

        Que ne ferait il pour garder le pouvoir?

        • FABIUS auraut pu rappeler que sarko se vantait il y a un an d’avoir lui même promus dsk au fmi.
          dans l’ensemble, je trouve que fabius a été assez bon, car il lui fallait un grand sang froid pour rester calme, et il a bien fait passer son message principal sur la tva sociale et surtout la prime pour l’emploi.

        • et que ne ferait il pas François HOLLANDE pour essayer d’avoir le pouvoir maintenant avec les footeux .. ils ne veut pas peut etre les imposer de 75% ..et pourquoi SAGONE .. vous pouvez me répondre .. !!

          • Rien à voir entre une adaptation logique et cohérente d’une mesure de la part d’Hollande, et une inélégance indigne d’un chef d’Etat de la part de Sarkozy.

          • JONAS est le garde chiourme ici il y passe des heures entières .. je pose une question à SAGONE pas à toi !! st p .. merci

          • @ jacline
            Ce blog est un espace de liberté, au contraire de ceux de l’UMP. Vous en profitez et nous ne pourrions pas échanger de la même manière sur les blogs de vos amis où nous serions censurés.
            Jonas écrit ce qu’il veut, que cela vous plaise ou pas, et vous ne pouvez pas obliger Sagone à vous répondre si elle ne le souhaite pas.
            J’ajoute que votre arrivée soudaine ici n’a pas contribué à élever le niveau des débats.

          • @bangor . vous vous prenez pour le centre du monde ..!! mdrrr…

    • Et pareil face au « il n’y a pas eu de blocage comme sous Mitterrand avec l’école publique », Fabius aurait pu lui rappeler la réforme des retraites et le blocage des raffineries (qui a obligé le gouvernement à faire intervenir les forces de l’ordre).

      • Pas seulement le blocage des raffineries, il y a aussi eu les émeutes de Villier Le Bel et 2 fois des émeutes dans les Dom Tom sur le pouvoir d’achat mais apparemment tout le monde hier était frappé d’amnésie.

        Hier je me suis dites que ex-1er ministre pour ex-1er ministre, on aurait du envoyer Jospin même si je pense que Sarko en aurait profiter pour lui rappeler 2002 mais au moins Sarko aurait plus de mal à le coincer vu que Jospin a toujours été proche de Hollande et qu’il l’a soutenu au primaire.

        D’un autre coté personne n’aurait imaginé que Sarko président en fonction descendrait si bas, Fabius est intelligent et a tenu ses nerfs, a expliqué que Hollande n’était pas son choix mais qu’il a fini par bosser avec lui. Il a même réussi à convaincre que la suppression de la PPE ne serait pas une mesure favorable au pouvoir d’achat. Bref même si Fabius n’a pas été génial, Sarko était pire que tout.

        • La grande difficulté de ce genre d’exercice c’est qu’il faut attaquer son contradicteur sur quelques points (en général ses points faibles) en l’enfermant le plus possible sur ces thèmes, tout en étant capable de réagir à chaud aux contre-attaques sans jamais subir le débat.

          Autrement dit Fabius a choisi d’attaquer Sarko sur le pouvoir d’achat et l’emploi, et d’en rester sur cette ligne. Son manque de réactivité sur certaines attaques était peut être une manière déguisée, et peut être malhabile, de ne pas rentrer dans le jeu de Sarkozy.

          • A distance cette tactique peut payer. Et elle paie pour FH.
            Mais en tête à tête, il est difficile d’éviter le combat.
            Le PS était persuadé que Fabius n’allait faire qu’une bouchée de Sarkozy.
            C’est le contraire qui s’est produit! D’ou la nervosité perceptible chez Hollande ce matin… car il sait qu’il devra, en principe, affronter Sarko lors d’un débat au second tour. Et là, ce ne sera pas gagné d’avance.
            Chacun se souvient de la réaction indignée de Royal que chacun a pu juger légitime et qui s’est avérée catastrophique pour elle.

            Wait & see

      • il aurait dù le faire effectivement. sarko s’est ici piégé lui-même car je pense que tous les télespectateurs y ont pensé.

    • Moi ce qui m’a le plus choqué, c’est toute sa tirade par rapport à sa famille, j’ai trouvé ça d’une inélégance crasse par rapport à Cecilia. Le genre de remarques sournoises et gratuitement blessantes, en plus d’être petites, car franchement, cette façon de reporter systématiquement la faute sur les autres, c’est d’un mesquin et d’une lâcheté. Ne pas assumer ses erreurs, c ce qui le perdra dans deux mois.

      • Il y avait beaucoup d’inélégance en effet, et on peut parler d’inélégance crasse (très desprogien comme formule, j’adore)… après la vulgarité crasse dont il a parfois-souvent fait preuve en tant que président (et qui, justement, ne donnait pas l’image d’un président).

    • « D’abord a vu un Sarko violent  »

      Pourquoi chercher toujours à accabler dans le style? Ca ne fonctionnera pas jusqu’aux urnes, je ne le crois pas.

  31. J’ai écouté hier soir, avec un certain étonnement, les déclarations du banquier Peyrelevade représentant désormais le candidat Bayrou lors de l’émission Mots croisés, sur France 2:
    Pour condamner la taxation exceptionnelle des revenus au-dessus d’un million d’euros, il n’a donc pas d’autre argument que d’évoquer nos traders aux dents longues exilés à Londres, en alléguant qu’on les empêcherait ainsi de revenir exercer leurs « talents » en France ? Les pauvres chéris…
    Quant on sait que ces jeunes gens, formés par notre éducation nationale républicaine aux processus stochastiques et à la théorie des martingales, n’ont d’autre souci que d’aller en user chez les financiers de la City pour ponctionner un peu plus des ressources de l’économie réelle à leur profit, on se dit que la solidarité corporatiste entre financiers et banquiers, et la préservation de leurs intérêts, est sans doute pour eux la seule chose bien réelle !

    • Au fait, il en est où, Hollande, de sa lutte-contre-la-finance-qui-n’a-rien-à-craindre ?

      • @ Footnote Patience, attendez l’axe franco-allemand prévisible pour fin 2013. Dormez sur vos deux OReilles,la vie est belle! 6 3 2012 17:54

        • Patience. C’est vrai que le PS en a de la patience. 10 ans hors des affaires. Et 5 de plus, voire 10 – 2012, 2017 – quelle patience, en effet. « Dominique, reviens! »

    • Sapin a fait une erreur en disant que l’on 3 mettrait pas 3 flics dérrière chaque qui contribuable qui veut s’exiler.
      il y a des choses à faire contre ces personnes de même que celles déjà partis; par exemple leur faire payer chaque année un impot en qualité de « personne de nationalité française » quelque soit l’endroit où ils habitent. Ou encore leur interdire de continuer à profiter de système, comme les soins car l’ironie est qu’il viennent toujours se faire soigner en france.
      que dire également des sportifs comme les tennismans tous en suisse mais ramassant les sous en équipe de france, des chanteurs comme aznavour quémendant régulièrement les français pour l’arménie; ect, ect…..

      • Pascal, si je ne me trompe pas, pour les tennismen et -women, les impôts sont payés dans le pays où ils jouent le tournoi/la rencontre. Evidemment, pour ceux en Suisse, ils paient leur impôts en Suisse pour tout le temps de résidence en Suisse, mais s’ils jouent un tournoi en France par ex., ils paient des impôts en France pour les gains amassés sur ledit tournoi.

      • « il y a des choses à faire contre ces personnes »

        Et si on commençait pas toi, par vérifier tes « petites » affaires. Qu’en penses-tu? Tu est tout blanc? Personne n’est blanc.

  32. J’ai vu que Libé allait sortir un hors série sur Sarko intitulé « c’était Sarkozy », je suis outrée de voire qu’on crie victoire alors que la campagne officielle n’a même pas commencé. D’abord c’est incité les gens à ne pas voter… vu que c’est plié, secondo ça mobilise les sarkozytes un peu déçu qui avait décidé de boycotter le scrutin, ça renforce le sentiment d’arrogance, une animosité contre Hollande que les favori récoltent toujours…

    Et puis il y a le climat qui se délétère, j’aurai préférer que Hollande reste zen et ne répondent pas à Sarko, franchement des fois ça ne mérite même pas. Et puis je crois que la « dualisation » de la campagne abaisse le débat, la primaire qui est pourtant moins importante pour les français était mille fois plus intéressante, plus attractive avec beaucoup plus d’idées, heureusement la campagne officielle va commencer et donnera au autre candidat plus de temps de parole et donc plus d’échange d’idée.

    En parlant des petits candidats, je remarque qu’une dynamique se développe du coté du front de gauche, de plus en plus de personne dans mon entourage s’intéresse à Mélenchon, j’ai même entendu une personne de droite ex-sarkozyste qui pense voter pour Mélenchon. Je comprenais pas mais ensuite je me suis dit que c’est la personnalité de Melenchon ou plutôt sont coté hyper dynamique qui rappelle Sarko et sa manière claire et méthodique d’expliquer les choses qui peuvent expliquer cet intérêt.
    En tout cas s’il veut continuer à séduire les bobos parce que c’est mon entourage bobo qui commence à s’intéresser à lui, il faudrait qu’il diminue d’agressivité et se recentre sur son programme.

    D’un autre il y a Bayrou qui patine espérant que Sarko s’effondre en attendant il renvoie les deux favoris dos à dos avec beaucoup de mal honnête surtout concernant Hollande, il l’attaque sur l’imposition à 75% en rajoutant la CSG alors que la CSG est déjà payé avant l’imposition donc c’est un million sans CSG, il parle de buzz médiatique alors que c’est une idée de fond qui peux avoir des effets positives concernant les salaires mirobolants des patrons, tradeurs qui ont ruiné l’économie. j’aimerai bien que quelqu’un au PS lui réponde.

    Cela dit concernant cette imposition comme dirait Marc Fiorenttino qui ne pense pas que c’est une mauvaise mesure aujourd’hui, j’aurai aimé qu’il y est une prime au génie à l’action créatrice, on doit pouvoir inciter les jeunes d’entreprendre, de rechercher la réussite et si cela ne passe pas par les impôts cela doit se faire avec d’autre moyen.

    En parlant de justice fiscale la tranche qui fait passer une personne qui gagne dans les 26000€ donc dans les 2000€/mois de 15% à 35% est très injuste d’autant plus que cette tranche va jusqu’à 76000€ qui fait passer à la tranche supérieur du système fiscal actuel dont le taux est à 41%. Perso j’ai fais des simulation sur le site de Piketty revolution-fiscale.fr en rajoutant 3 tanches intermédiaire et bien le rendement fiscal augmentait de 3 milliard de plus. Donc plus de justice est possible concernant cette tranche en diminuant la pression fiscale sur les classes moyennes inférieures .

    • CSG avant imposition, c’est bien la payer quand même, et sur la somme qui reste, au dessus de un million d’euros, c’est 75 %
      Le peu de personnes concernées vont fuir en Suisse. Un simple changement d’adresse suffit. Cette proposition simpliste de Hollande va le faire chuter grave. Le bruit va circuler qu’il reprend la pratique de Ségolène Royal en 2007, essayer de faire de la surenchère face à Sarko. Cela dénote surtout un manque de maturité du projet, et une pratique marketing qui a permis à Sarkozy de l’emporter. Les mêmes causes conduisant aux mêmes effets, on risque fort d’assister au même résultat. La gauche est minoritaire dans ce pays face à la droite. Seul un projet crédible aurait eu la force de s’imposer face au storytelling; la relance économique dans un cadre européen face à la mondialisation, et le salaire citoyen universel. Quelle inattention …

    • Une élection n’est jamais jouée tant que les électeurs ne sont pas allé aux urnes ! Convaincre et mobiliser jusqu’au bout !

  33. Que des dirigeants européens rencontrent le président en exercice et non un candidat à la présidentielle n’est pas surprenant en soi. D’ailleurs,les dirigeants étrangers n’aiment pas changer d’interlocuteur surtout s’il est docile: ainsi,en 1981, l’U.R.S.S.soutenait Giscard!!! Mais que Sarko aux abois vienne supplier les dirigeants conservateurs européens de venir à son secours,c’est assez original. Cela risque,en outre,d’être contre- productif sur le plan électoral d’où le rétro-pédalage accéléré du pouvoir!!! La campagne sarkozienne devient plus que jamais du grand n’importe quoi…

  34. Alors la tartufferie!!!!Notre ami Nimbus 1er a le même vocabulaire que moi.Je ne respecte que les gens qui me respecte.Mon pere m’ a appris cela et je suis son commandement .Oui juste pour dire que ce brave homme qui avait débarqué lui (Morin l’a vu passer) disait On respecte l’ennemi, on le traite bien à condition que celui-ci se soit comporté dignement!!!
    Sarko est indigne de cette république, il est l’insulte à celle-ci.Pour Bangor, il est une bonne chose d’être respectueux mais voyez vous je n’ai aucun respect pour lui et ses sbires qui dépecent la France.
    Nous attendons notre heure , les ravages du néo-libéralisme prédateur, de l’outranciere finance, conduira inéluctablement à la liquidation de cette fange.
    Discours haineux s’il en est, car voir les gens crever la dale en Europe pendant que d’autres se roulent dans l’incivilité financiere et festoyent en faisant couler les billets ,commande de se débarasser de cette lepre qui ne fait qu’appauvrir et asservir le peuple.Demain un autre monde.ONE

    • « Nous attendons notre heure »

      Tu n’as pas précisé l’année. Peut-être que tu n’intégrais pas 2012. Ca se pourrait bien.

  35. L’EUROPE DANS LE PIÈGE NÉOLIBÉRAL

    L’accord des dirigeants européens concernant le « Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance » (TSCG) et son bras séculier, le « Mécanisme Européen de stabilité » (MES), a momentanément mis en sourdine les spéculations relatives au sort de la zone euro. Pourtant, fruit d’une idéologie fondée sur l’équilibre budgétaire et les réformes néo libérales et non d’une analyse objective des faits, il ne résout pas les difficultés qui affectent le fonctionnement de cette zone. Au contraire, il marque un infléchissement inquiétant pouvant annoncer sournoisement, comme l’explique Bruno Amable dans Libération du 28 février 2012, « la mort du modèle social européen ». C’est cette perspective qu’il faut refuser.

    suite sur http://www.pauljorion.com/blog/?p=34730#more-34730 (4 mars 2012)

    • @ JPP En supprimant le modèle social français la droite (celle assujettie au F M I ) verrait ses rêves les plus fous devenir réalité. Cela équivaudrait à tuer la République( qui est déjà fiévreuse).Je pèse mes mots: avec ces élections,c’est bien un moment crucial que vit la France.Celle des Lumières,pas des spéculateurs qui considèrent les Hommes comme étant des quantités négligeables. Vive la République ! Vive la France !

      • « c’est bien un moment crucial que vit la France »

        Vous disiez déjà la même chose en 2007.

        • En 2007 certains voyaient clair( pas moi ).Les ravages causés par des personnes qui se moquent de notre République n’ont fait qu’avérer leurs craintes.En 2012 le constat est accablant. La défaite est interdite,sous peine de désastre! @ raton 11 mars 2012 1:50

  36. Pensez-vous que d’ici le 22 avril, le candidat sortant aura présenté un projet ? J’ai l’impression que non, qu’il est comme un étudiant qui se dit : « je fais l’impasse sur telle matière ». En l’occurrence, la matière de ma métaphore, c’est le projet. Mais un candidat sérieux à la présidentielle sans projet, c’est comme un aspirant à normale sup’ qui fait l’impasse sur la littérature ou un aspirant à polytechnique qui fait l’impasse sur les maths.
    Bientôt un echec à l’examen ? Avec un reçu qui, lui, n’a pas fait l’impasse mais au contraire étudié à fond la matière, encore et encore ?
    Réponse dans deux mois.

  37. Autre article interessant:
    PEYRELEVADE (toujours lui!) EST-IL PLUS CRÉDIBLE QUE LE FIGARO ?
    http://larmeemexicaine.20minutes-blogs.fr/archive/2012/02/23/tva-sociale-quand-le-figaro-truque-une-etude-de-l-insee.html

    Ainsi lit-on dans son dernier billet, co-publié avec le Figaro, sur
    « …la compétitivité: Des 44 milliards de prélèvements de François Hollande, près des deux tiers (28) affectent les entreprises, quelle que soit leur taille. Même si l’on déduit de ce montant les avantages consentis pour le « pacte productif » soit 5 milliards,
    … Croit-on que c’est ainsi que l’on améliorera ses performances ? »

    Or, on apprend dans le lien ci-dessus:
     » l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) remet les pendules à l’heure et fait s’écrouler ces arguments. En 2008, la différence de coût des salaires dans l’industrie manufacturière entre chaque côté du Rhin n’était que de 21 centimes d’euros. Au profit de la France.
    Dans ce secteur, le coût horaire de la main d’œuvre était de 33,16 euros en France contre 33,37 en Allemagne. Dans le seul domaine de l’automobile, le coût moyen est de 33,38 euros dans l’Hexagone contre… 43,14 euros en Allemagne. Outre-Rhin, les salaires bénéficiaient déjà de la TVA sociale locale, quand la France n’y passera qu’en octobre. Les salaires français couteront bientôt encore moins cher. »

    De même, pouvait-on lire dans son billet précédent, se référant à une commission paritaire pro-patronale :
    « Sur les dix dernières années, le coût du travail par unité produite (donc compte tenu de la productivité horaire et du nombre d’heures de travail) a progressé en France à peu près comme dans la moyenne de la zone euro (+20 %), plus vite qu’en Allemagne (+7 %), en Autriche ou en Irlande (+15 % chacune), en ligne avec la Belgique, la Finlande ou les Pays-Bas. »

    Or, on apprend également dudit rapport INSEE, qui vient de paraître:
    « la seule prise en compte du coût horaire de la main-d’oeuvre ne permet pas de tirer des conclusions en termes de compétitivité. Il faut également tenir compte de la productivité horaire. À cet égard, l’hétérogénéité observée en matière de coût salarial est considérablement réduite après prise en compte de la productivité [d’où le CSU, coût salarial unitaire] :
    Dans l’industrie manufacturière, le coût salarial unitaire a diminué entre 1996 et 2008 en France [-0,5] et en Allemagne [-0,7]. Dans les services, le coût salarial unitaire a évolué à la hausse pour l’ensemble des pays de l’ex-UE à 15, mais dans des proportions différentes. C’est en Allemagne et en Autriche que l’évolution annuelle a été la plus faible [0,2]. La France connaît une évolution à la hausse [1,6] légèrement inférieure à celle de la moyenne de la zone euro. »

  38. Reponse à Bangor 3.03.2012. 12H52
    Pensez vous que les centrales nucléaires fonctionneront pendant 100 ans ou plus ?
    Il sera bien nécessaire de les démanteler un jour …
    Voulez vous que les Allemands s’attaquent à ce marché et qu’une fois de plus, ils dépassent les Français sur leur propre terrain ?
    Fessenheim est le meilleur site nucléaire possible pour commencer et organiser une coopération franco-allemande pour une filière de démantèlement des centrales nucléaires.

    • « Pensez vous que les centrales nucléaires fonctionneront pendant 100 ans ou plus ? »
      Pourquoi pas ? Je ne voudrais pas faire de la provocation, mais ce serait techniquement possible. On ne peut cependant pas raisonner sur des durées aussi longues et les prévisionnistes se sont toujous trompés sur le long terme.

      « Il sera bien nécessaire de les démanteler un jour »
      Bien sûr, et il y a actuellement des tranches qui sont en cours de démantèlement. Je ne pense pas qu’une coopération franco-allemande soit envisagée dans ce domaine.

  39. Parfum de Printemps en Bourgogne. Beau discours et beau meeting à Dijon. En Bourgogne, une région modèle qui a toujours favorisé l’éducation, la formation, la recherche, le développement, le transfert de technologie, le lien entre universités, centres de recherches, centres de technologies et entreprises, l’agriculture, l’agroalimentaire.
    Une bien belle région, très dynamique.

    • Les bateleurs d’estrade passent, les vrais présidents demeurent. Encore raté pour ce coup-ci, sondages ou pas sondages. Et tout le monde le sait assez bien.

Les commentaires sont fermés.