Dans les médias

Articles de mars 2012


Pierre Moscovici invité de BFMTV

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 16/03/2012 à 13:10

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de l’émission « Bourdin 2012 » sur BFMTV et RMC.


Bourdin 2012 : Pierre Moscovici par BFMTV


Pierre Moscovici invité de « Questions d’info » sur LCP

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 14/03/2012 à 17:43

Pierre Moscovici était aujourd’hui l’invité de l’émission « Questions d’info » sur LCP.


Pierre Moscovici invité de France 2

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 14/03/2012 à 11:49

Pierre Moscovici était lundi l’invité de l’émission « Les 4 vérités ».
Cliquez sur l’image pour accéder à l’interview (vidéo du 12/03/2012).


Pierre Moscovici invité de Radio Classique et Public Sénat

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 05/03/2012 à 11:34

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de Guillaume Durand et Gilles Leclerc dans l’émission « En route vers la Présidentielle ».


EN ROUTE VERS LA PRESIDENTIELLE,Invité : Pierre… par publicsenat


Pierre Moscovici invité de RTL

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 05/03/2012 à 11:10

Pierre Moscovici était hier l’invité de l’émission « RTL2012 ».


"RTL 2012" accueille Pierre Moscovici par rtl-fr


Division et réconciliation

Catégorie : Actualité,Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 02/03/2012 à 16:13

Le premier tour de l’élection présidentielle est maintenant dans 50 jours. La semaine écoulée n’a pas été conforme aux espérances du candidat sortant ou aux attentes de certains médias. Elle a au contraire fait ressortir les différences entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, et montré l’impérieuse nécessité du changement.

C’était prévu, presque écrit, le scénario était imparable : la remontée irrésistible de Nicolas Sarkozy était en marche, les courbes des sondages allaient forcément se croiser, la campagne devait prendre un nouveau tour. Tel était le rêve, un peu fanfaron, suggéré quand il n’était pas franchement claironné, des chefs de l’UMP. Le récit était tout prêt. L’entrée en campagne du candidat sortant devait montrer son énergie, son savoir faire, valoriser son expérience et son talent, souligner l’amateurisme et la faiblesse supposée de François Hollande et de son équipe, une autre compétition, plus ouverte, marquée par la crainte à gauche et la confiance retrouvée à droite, allait inéluctablement commencer. Vous savez, pour m’avoir vu, entendu ou lu, que j’étais persuadé que la campagne du candidat sortant, tirée vers le bas par son bilan, ne pouvait entrainer et surtout convaincre, faute de sincérité.

La reculade finale sur la suppression de la règle du non remplacement d’un départ en retraite sur deux a signé l’aveu d’incompétence

Force est de reconnaitre que je n’ai pas été détrompé, et que la semaine dernière a été particulièrement difficile pour Nicolas Sarkozy. On ne sait plus, à vrai dire, par où commencer, tant les fiascos, les approximations, les mensonges abondent. J’en retiendrai, pour ne pas être trop long, seulement deux. Le propos sur l’éducation du candidat sortant, tout d’abord, m’a frappé par son incohérence absolue. Au-delà de la méconnaissance abyssale de ce dossier, démontrée par des erreurs terribles sur les chiffres – il n’y a pas eu, ces dix dernières années, 400 000 élèves en moins, mais seulement 140 000, il n’y a pas eu de créations de postes mais des suppressions massives – la proposition faite aux enseignants de travailler plus pour gagner plus, outre qu’elle rappelle les riches heures de la campagne éventée de 2007, révèlent une ignorance crasse des besoins du système éducatif : il n’est pas tant question de moins de professeurs travaillant plus que de plus d’enseignants travaillant mieux ! La reculade finale sur la suppression de la règle du non remplacement d’un départ en retraite sur deux a signé l’aveu d’incompétence. Le Président sortant n’y connait rien, il ne sait pas où il va sur cette question essentielle, là où François Hollande a exposé, à Orléans, une vision cohérente.

Lire la suite