Dans les médias

Conférence de Presse devant la presse étrangère

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 03/04/2012 à 17:59

Retrouvez, en cliquant sur l’image, l’intervention de Pierre Moscovici ce matin devant l’Association de la presse étrangère.
L’audio de la conférence est accessible en cliquant sur l’icône du haut-parleur.

Be Sociable, Share!

33 commentaires

  • Footnote dit :

    Mitterrand et Mauroy avaient fait la gauche cocue au bout d’un an (désindexation des salaires par Delors dès Juin 1982, avant la dérèglementation et libéralisation de la finance) malgré le Programme Commun…
    Délivré de cette contrainte, Le PS propose aujourd’hui par la bouche de Bloggy Bag , ci-dessous, de le faire avant même que Hollande soit élu !

    Ça rappelle le bon mot de de Gaulle, à propos de sa disparition prévue:
    « Beaucoup redoutent que ce soit ensuite la pagaille…
    Alors, certains proposent de l’instaurer tout de suite ! »

  • Bloggy Bag dit :

    Et pour que les choses soient claires par rapport à ce que j’ai écrit plus bas sur Mélenchon, il a gagné symboliquement la bataille du premier tour, s’il veut vraiment faire un acte révolutionnaire et porter sur son nom la victoire de la gauche, je l’invite à se rallier avant le premier tour aux forces qui soutiennent François Hollande.

    • Footnote dit :

      C’est présumer un peu vite de l’issue du premier tour…
      Bizarre cet empressement, vous ne demandiez cela à aucun troisième homme (ou femme) quand Mélenchon n’en faisait pas partie ! Y aurait-il une crainte ?
      Attendez que Mélenchon franchisse les 20%, et c’est lui qui vous retournera l’offre.

      Mais les renoncements risquent d’être sévères, après les déclarations de Hollande au Guardian:
      « La gauche a été au pouvoir pendant 15 ans, durant lesquels elle a libéralisé l’économie et ouvert les marchés à la finance et aux privatisations. Il n’y a absolument rien à craindre. » ,
      C’est vrai qu’il n’y avait plus à craindre !
      Il ne lui restait plus grand chose à libéraliser ni à privatiser…
      Aprés le passage de Delors-Lamy, Beregovoy-Naori, et Jospin-Strauss-Kahn :

      LIBÉRALISATION DE LA FINANCE PAR LE PS AU POUVOIR:

      1984 : loi bancaire libéralisant et dérèglementant le métier bancaire

      1986 : acte unique européen (« Le marché intérieur comporte un espace sans frontières intérieures dans lequel la libre circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux est assurée…
      [Le Conseil] s’efforce d’atteindre le plus haut degré de libération possible. L’unanimité est nécessaire pour les mesures constituant un recul en matière de libération des mouvements de capitaux. »)

      1986 : loi Bérégovoy sur la dérèglementation financière (déréglementation, désintermédiation, décloisonnement, désinflation « compétitive »)

      1988 : la France accepte le principe de la fin du contrôle des changes et la liberté de circulation des capitaux, sans la moindre harmonisation fiscale

      1988 : directive Delors-Lamy prévoyant la libéralisation complète du marché des capitaux pour 1990

      1990 : forte diminution de la fiscalité sur les revenus du capital

      1992 : traité de Maastricht (« toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites »)

      1998 : création d’un régime fiscal avantageux pour les stock-options

      PRIVATISATIONS JOSPIN / STRAUSS-KAHN, SOUS LE SECRÉTARIAT DE HOLLANDE :
      Cession des 31 milliards d’actifs restés publics sous la droite:

      Le Crédit Lyonnais
      Le GAN
      Le CIC
      L’UIC
      CNP Assurance
      La Soc’été Marseillaise de Crédit
      Dassault
      L’Aerospatiale
      Thomson-CSF
      Thomson Multimédia
      EADS
      ASF
      TDF
      La SFP
      Les autoroutes du Sud de la France
      France Telecom
      Air France
      +
      Préparation du changement de statut d’EDF
      Filialisation des opérateurs dans le rail et à la Poste

      Au fait, comme on le rappelait sur ce blog, Hollande ne s’est-il pas érigé en pleine assemblée nationale contre la « privatisation rampante » Suez-GDF du gouvernement Fillon, et n’a-t-il pas promis qu’elle serait défaite quand le PS reviendrait au pouvoir ?
      Je n’ai pas su le voir, dans les 60 propositions…

      • Bloggy Bag dit :

        Lequel des 15 clones parle ici ?

        • Footnote dit :

          C’est votre réponse-type lorsque vous ne pouvez pas répondre sur le sujet?

          • Bloggy Bag dit :

            C’est ma réponse lorsqu’il n’y a d’autre question que de savoir pourquoi vous venez faire du bruit.
            Vous ne posez aucune question, vous jetez une suite de dates accompagnées d’un phrase en forme de condamnation définitive (de façon plus ou mois implicite).
            Vous ne cherchez pas le dialogue, vous affirmez votre vérité.
            En utilisant plusieurs pseudos vous voulez faire croire qu’il y a foule là où il n’y a qu’un monologue solitaire.

          • Footnote dit :

            Vous ne savez donc pas ce que signifie footnote?
            …Note de bas de page (renvois, rappels,etc.)

            Footnote n’intervenait donc jusqu’à présent qu’à propos de commentaires ou réponses déjà émis…
            Ayant eu depuis peu des commentaires en propre (senryu), j’ai respecté cette dichotomie…

      • Amelle dit :

        Concernant la période Mitterand demandez des comptes à Melenchon c’est un grand admirateur comme beaucoup d’entre nous.

        pour les privatisation du gouvernement Jospin, Melechon et Marie George Buffet y ont participé en tant que ministre.

        Je me demande si en vérité vous n’êtes pas un sarkozyste, vu que vous passez votre vie à critiquer la gauche mais jamais Sarko et son gouvernement.

        • Footnote dit :

          Concernant sa période au PS, Mélenchon a été aux premières loges pour en juger… C’est pourquoi il en est parti !
          De même pour Buffet qui s’est prononcée à diverses occasions.

          L’ennui, avec le recul, c’est que Mitterand et Mauroy ont fait la gauche cocue au bout d’un an (désindexation des salaires par Delors en 1982) malgré un programme commun…
          Hollande, lui, déclare ouvertement le vouloir avant même d’être élu !

          Quant à Sarkozy absent de ces échanges, rappelez-vous le dicton:
          Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en occupe !

          • Amelle dit :

            Ils n’ont pas démissionné du gouvernement Jospin à ce que je sache, d’ailleurs Mélenchon a beaucoup d’admiration pour la personne. Pour l’avoir entendu directement plusieurs fois depuis 2001 jamais, je dis bien jamais il n’a critiqué que se soit Mitterrand ou Jospin, dites lui face a face que Mitterrand a fait cocu la gauche, croyez moi vous allez l’entendre.

            Si Melenchon a quitté le PS ce n’est par déception des gouvernements de gauche mais lui même l’a dit, parce qu’il en avait marre d’être dans un courant minoritaire et qu’il était subjugué par le destin du Die Linke en Allemagne.

            Quand a vos ennemis amis, on a bien compris qui est votre ennemi, votre haine est réservé au PS, Sarko ne vous dérange pas plus que cela.

  • Alceste dit :

    « Révolte, vrai creuset des dieux. Mais elle forme aussi les idoles. »
    Ce matin, cette note lapidaire de Camus (Carnets III) (*) nous trotte par la tête, allez savoir pourquoi.
    Mais, ce matin toujours, voilà que nous contrarie franchement un passage de discours, ironisant pourtant à juste titre sur les grossiers compliments adressés par Sarkozy au candidat du Front de gauche : « Il admirait son talent — il est grand. Il saluait ses propositions — il y en a d’intéressantes. » Sans doute ceux de nos concitoyens, plutôt nombreux, qui se « reconnaissent » (au sens propre) dans J.-L. Mélenchon ne devraient-ils avoir aucune raison de voir ici la moindre trace de condescendance.
    On soutiendra donc forcément le bien-fondé de l’annonce qui termine la séquence : « Eh bien non, il (= Sarkozy) n’y parviendra pas (= à diviser la gauche) parce que nous nous rassemblerons, nous nous rassemblerons toujours pour gagner, pour la victoire ! »
    Mais encore faudrait-il y aider un peu, et qu’on ne se contente pas d’une injonction, fût-elle impérativement motivée par les circonstances, et que le futur président de la République en vienne, aussi, à s’interroger un instant sur ce qu’est la révolte, cette révolte qui n’était pas prévue par les planificateurs, une fois de plus pris de court par l’histoire. Il a eu raison récemment d’évoquer Sisyphe. C’est effectivement le moment, pour tous, de relire Camus, autrement que pour son intérêt décoratif dans le discours.

    (*) http://classiques.uqac.ca/classiques/camus_albert/carnets_III/camus_carnets_t3.pdf

  • xavier de villebrun dit :

    Il paraît que le vote tendance,le vote à la mode,le vote bobo pour tout dire est le vote Mélenchon. Curieux destin que celui de ce politicien sexagénaire,apparatchik de la gauche socialiste pendant 3 décennies,sénateur de 1986 à 2009,célèbre pour son langage direct et brutal qui devient,pour ainsi dire,l’idole des jeunes(pour combien de temps?). D’autre part, on constate que Joly gagne un point dans les sondages depuis sa chute dans un escalier!!!
    Tout cela ne mérite pas de commentaires…

    • Footnote dit :

      Si! Un commentaire:
      Selon le recueil de ses petites blagues (qui vient de sortir en librairie), Hollande avait cru bon d’ironiser:
      – ce qui est terrible avec Mélenchon, c’est qu’il a été socialiste et que ça le suivra toute sa vie…!
      (Prix journalistique de la meilleure bourde de cette année-là [sic])

      Comme on connait ses saints, on les honore… Mais nul n’est tenu de se prévaloir de ses propres turpitudes !

      Si l’on y ajoute les commentaires de chutes d’escalier…, ce blog devrait décrocher le prix des potins de la concierge dans la catégorie « chats écrasés » !

    • senryu dit :

      Curieux destin que celui de cet autre quasi-sexagénaire, apparatchik de la gauche socialiste pendant la même durée, ministre des privatisations sous Jospin, nommé au SMI grâce à Sarkozy, célèbre pour ses frasques sexuelles et mis en examen pour proxénétisme aggravé, pour ainsi dire l’idole des jeunes vieux-beaufs.
      Pour combien de temps? C’est déjà fini !
      Mais ses lieutenants Moscovici (qu’il renseignait par SMS sur ses dernières « petites ») et Cahuzac (parvenu président de la Commission des finances à l’Assemblée, lui aussi grâce à Sarkozy) sont reconvertis dans la gauche molle…
      De quoi rappeler ce bon mot: « j’aime le luxe et même la luxure, le confort et même la mollesse » !
      Ah! J’allais oublier le petit dernier, le porte-parole de cette fine équipe:
      Valls, du nom ancien de cette eau qui fai(sai)t Pschitt !
      Une autre sommité près du peuple, mais seulement les « white », comme il dit en aparte à l’écart des micros…

      Si, avec toutes ces casseroles, Hollande ne remporte pas le prix de la meilleure tambouille politicienne, c’est à ne plus croire en rien !
      Car tout cela, en effet, se passe de commentaires.

      Et… Mélenchon vous salue bien. Rendez-vous au second tour !

      • Amelle dit :

        La faute collective n’existe pas, c’est un principe fondateur d’une bonne justice. Personne au PS n’a à rendre de compte sur la vie privée de DSK sauf lui même.

        Et pourquoi cette haine envers les socialistes, personne ne vous a injurié, on ne peux pas dire la même chose dans votre coté. Je parle surtout des militant du parti de gauche, les communistes ont plus de recul. A croire qu’avoir appartenu au PS vous rend amer, comme si vous aviez une revanche à prendre.

        Dire que Melenchon a été sénateur socialiste pendant des années n’est pas une injure, arrêtez de monter sur vos chevaux et arrêter de faire des socialistes votre unique obsession.Ça ne vous grandi pas et ça n’apporte rien à la gauche a part la victoire de Sarko.
        Comme dirait Melenchon occupez vous de Sarko et foutez nous la paix.

        Les socialistes vous saluent bien.

        • Footnote dit :

          Mon texte ci-dessus est le « fac-simile » de celui qui le précédait, afin qu’il n’y ait aucune ambiguïté:
          – sexagénaire, quasi-sexagénaire
          – apparatchik, apparatchik lui-même
          – etc.
          J’ai même évité le « vote bobo » et le « langage brutal ».
          Figurent pourtant dans les PV rapportés par « Le Monde » les termes « abattage » et « bestial » a propos du sens des relations humaines qu’avait votre ancienne idole…

          La transposition s’imposait donc. Quand on sème le vent, on récolte la tempête !

          • Bloggy Bag dit :

            Il vous a semble-t-il échappé que DSK ne fait plus de politique depuis presque 1 an.

            Mais sans doute êtes-vous adepte du moderne La Fontaine : « si ce n’est pas toi c’est donc ton frêre ».

            Mélenchon est aujourd’hui la seule personne qui peut empêcher Hollande et la gauche de gagner et ce qu’espère sarkozy c’est que certains rejouent 2002.

          • Bloggy Bag dit :

            senryu dit :
            4 avril 2012 à 20:10
            Curieux destin que celui (…)

            Footnote dit :
            5 avril 2012 à 13:40
            *Mon* texte ci-dessus est le « fac-simile » de celui qui le précédait
            (…)

            J’ai raté quelque chose sur les pseudos ou il s’agit d’un flagrant délit de trollisme sous plusieurs identités ?!

          • Bangor dit :

            @ Bloggy bag,
            Oui, tu as raté quelque chose. Footnote, c’est senryu, c’est aussi Hadrien, h-toutcourt, marianne, krimo, kazem, JLM, etc…
            Cela fait au moins huit avatars pour le même troll gauchiste qui n’intéresse personne ici mais qui a découragé la plupart des contributeurs habituels.

        • Bloggy Bag dit :

          « personne ne vous a injurié » : pour lui si, on laisse à penser que Méluche est autre que ce qu’il paraît être.
          Encore un qui n’a pas retenu la leçon de 2002.

          • Footnote dit :

            « DSK ne fait plus de politique depuis presque 1 an. »
            Malheureusement, ce n’est pas à vous qu’on le doit…

            « Méluche est autre que ce qu’il paraît être »
            Pour DSK, par contre, l’erreur était impossible…
            Il n’y avait que les socialistes pour prétendre le contraire!

            Désormais, il n’y a plus selon eux qu’à attendre le « prochain président » que les Strauuss-Kahniens d’hier vilipendaient lorsqu’il maintenait sa candidature…

            Encore un qui n’a pas retenu le leçon de…l’année écoulée !

          • Bloggy Bag dit :

            « il n’y a plus selon eux qu’à attendre »

            Pas plus aujourd’hui qu’hier, nous n’attendons pas, nous agissons pour faire gagner la gauche.

            Contrairement à vous qui avancez masqué sous 2 pseudos et qui depuis le début souhaitez la défaite du PS et la victoire de la droite. Encore le vieux fantasme des « révolutionnaires » qui privilégient à court terme le pire dans l’espoir toujours déçu de pouvoir récupérer la révolte populaire plus tard.

            Mélenchon a ressuscité la gauche radicale (ce qui d’ailleurs me va très bien), mais s’il veut empêcher Hollande de gagner (ce que je ne crois pas), cette résurrection n’aura duré qu’un bout de printemps.

            La gauche radicale a impérativement besoin que la gauche social-démocrate gagne cette élection, et la gauche socdem a besoin de l’appui de la gauche radicale pour cela. C’est ma conviction (peu partagée je l’admets) depuis très longtemps. Je regrette que cela n’ait pas été perçu plus tôt et qu’au lieu de cela certains se soient fourvoyés avec un accord contre-nature. Mais c’est ainsi et il faut faire avec.

            Les choses sont claires. Si Mélenchon ne fait pas ce qu’il faut, il y a un fort risque de gonfler le moral de la droite après le 1er tour et ce sera pile ou face ensuite. Dans le cas contraire la victoire au 1er tour annoncera la victoire au second.

      • Christine R dit :

        Article 29

        Créé par Loi 1881-07-29 Bulletin Lois n° 637 p. 125.

        Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation . La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés.

        • Footnote dit :

          Il vous faut donc poursuivre « Le Monde » qui a dévoilé le contenu des procès-verbaux la semaine dernière, en des termes si crus que les allusions ci-dessus sont d’aimables euphémismes…
          Révisez votre droit: « Il ne peut y avoir diffamation que pour des « allégations », c’est à dire des faits non avérés !

          • Christine R dit :

            Ne faites pas semblant de ne pas comprendre, vous avez cité plus d’un nom dans votre post. C’est à ceux-là que je faisais allusion.

          • Christine R dit :

            Erreur pour le « vous », il s’agissait de senryu.

      • domi 25 dit :

        Mélenchon qui ferme ses portes aux gars des banlieues ! Un grand diseux , un petit faiseux ! @ senryu

  • Josianne dit :

    Et ça vous fait quoi de voir que la campagne du PS fait Flop !? En êtes-vous content ? Tant de nullité, c’est à vous qu’on le doit ? Qu’est-ce que je dois penser en tant qu’électrice du PS depuis vingt années ? Pathétique, lamentable.C’est à désespérer.

Flux RSS des commentaires de cet article.