Devoir accompli

Le peuple français a tranché. Avec 51,62 % des voix, François Hollande a, dimanche 6 mai, été élu Président de la République. La campagne a pris fin, sur une victoire, une belle, une nette victoire. Pour moi, qui ai eu l’honneur de la diriger, ce fut une période unique, extraordinaire de ma vie, d’une intensité incroyable. Elle s’achève avec le sentiment du devoir accompli. Sans revenir sur le bilan de la campagne – je l’ai fait ici la semaine dernière –, je veux évoquer mon état d’esprit au moment où commence la transition qui conduira à l’installation, le 15 mai, du nouveau Président à l’Elysée.

j’ai ressenti à la fois une joie, une émotion contenue et la conscience immédiate d’une lourde responsabilité

Chacun a vécu le 6 mai à sa façon, avec sa sensibilité. Pour ma part, j’ai ressenti à la fois une joie, une émotion contenue et la conscience immédiate d’une lourde responsabilité. La joie et l’émotion, évidemment, l’ont emporté. Comment pourrait-il en être autrement, quand on se souvient que la gauche n’avait, jusqu’à dimanche, gagné le pouvoir suprême qu’avec l’un des siens, François Mitterrand, que la dernière élection de celui-ci remontait à 1988 – 24 ans ! –, que nous avions perdu les trois dernières élections présidentielles ? Il y avait, sur le Parti socialiste, sur la gauche, une sorte de « malédiction de la présidentielle », qui pouvait laisser penser que, si celle-ci pouvait exercer le pouvoir local avec compétence et talent, elle était illégitime pour diriger l’Etat. Il y a un an, j’avais écrit un livre intitulé « Défaite interdite ». Elle l’était : un nouvel échec eût été fatal, non seulement à une génération de responsables socialistes, mais à notre famille politique elle-même, il eût aussi été terrible pour le pays.

François Hollande a su conjurer cette malédiction. Il lui a fallu, sans doute, de la chance, celle qui a pu manquer à Lionel Jospin ou à Ségolène Royal. Mais cette victoire est surtout celle de son talent, de sa force de travail, de son opiniâtreté, de sa vigilance, de sa connaissance de la France et des Français. Il a été l’architecte de sa propre campagne, il l’a menée avec sa liberté, son intuition, sa science de la politique. Cette élection était difficile. La France est un pays compliqué, dont le vivre ensemble a été fragilisé par la crise et ces dernières années par une politique trop clivante, trop brutale, elle ne vote pas spontanément à gauche, elle conserve à notre égard une défiance qui nous oblige à montrer plus de conviction, plus de sérieux, plus de sincérité et d’engagement qu’il n’en est demandé à la droite. Pour gagner cette élection exceptionnelle, il fallait un candidat hors normes. François Hollande – rassurez vous, je ne succombe pas au culte de la personnalité, je dis juste ce que j’ai vécu à ses côtés – l’a été. Il a su être chef, stratège, orateur, débatteur, tacticien magistral, montrer des qualités d’homme d’Etat. Chapeau !

chacun sait aussi que la crise est là, que la gauche, qui a quitté le pouvoir depuis 10 ans maintenant, est attendue, qu’elle doit faire ses preuves, qu’après le devoir de victoire se présente maintenant pour elle l’ardente obligation de réussir.

En même temps, même si le plaisir reste là, fort, nous avons, et François Hollande le premier, tout de suite été saisis par la sens de la responsabilité qui désormais pèse sur lui, sur nous. Il y avait, dimanche, de Tulle à la Bastille en passant par Montbéliard et tant de villes et villages de France, une liesse extraordinaire, tant cette victoire est historique. Mais chacun sait aussi que la crise est là, que la gauche, qui a quitté le pouvoir depuis 10 ans maintenant, est attendue, qu’elle doit faire ses preuves, qu’après le devoir de victoire se présente maintenant pour elle l’ardente obligation de réussir. François Hollande m’a demandé de continuer à travailler avec lui pour préparer la transition, j’ai évidemment accepté. Je le vois, depuis dimanche, conscient de l’ampleur de la tâche qui est désormais la sienne, de la lourdeur et la gravité de sa mission. C’est pourquoi il s’est mis immédiatement, sans délai, sans sacrifier à telle ou telle festivité, au travail.

La semaine qui vient sera pour lui consacrée à la transition.
Celle-ci se déroule dans des conditions aussi satisfaisantes que possible. Tant mieux ! Nicolas Sarkozy a fait, entre les deux tours de la présidentielle, une campagne agressive, parfois violente. Le ton de sa sortie, dès dimanche soir, a été plus digne, et c’est bien ainsi. Il a félicité le Président élu – qui lui même l’a salué au titre de ses fonctions et placé la France, la continuité des institutions, au dessus des combats politiques : je m’en réjouis. C’est d’un commun accord qu’a été convenu, au terme d’une courte et courtoise discussion entre Xavier Musca, le Secrétaire général de l’Elysée, et moi-même, la participation de François Hollande aux cérémonies de commémoration du 8 mai. Le Président élu y a vu un gage de réconciliation : il a raison. De même nous sommes tombés d’accord sans discussion sur la date de passation de pouvoir, le 15 mai. Elle vient à son heure.

D’ici là, le nouveau Président travaille. Son calendrier est connu. Il va consacrer cette semaine à la préparation des échéances internationales qui l’attendent – rencontre avec Angela Merkel à Berlin, réunion bilatérale à l’invitation de Barack Obama, Sommet du G8 à Camp David, de l’Otan à Chicago – et des grands dossiers qui y seront traités – retrait des troupes françaises d’Afghanistan d’ici à la fin 2012, réorientation de la construction européenne. Dès hier, il a eu de nombreux contacts avec les dirigeants européens et mondiaux. La liste est longue, je mentionnerai simplement en Europe, outre Angela Merkel, David Cameron, Mario Monti, Mariano Rajoy, Elio Di Ruppo, José Manuel Barroso, Herman Van Rompuy, Jean-Claude Juncker, Martin Schulz, et dans le monde, au delà de Barack Obama, le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda, le Président sud africain Jacob Zuma, Benjamin Netanyahu, Mahmoud Abbas, le Président chinois, Vladimir Poutine… Certains on cru bon de moquer le manque d’expérience internationale de François Hollande – la vérité les dément. Parce que la France n’est pas n’importe quel pays, l’attention des grands pays de la planète se tourne vers elle. Parce que son nouveau Président a posé des questions inédites – sur la croissance en Europe, sur l’Afghanistan – les lignes bougent. François Hollande est en vérité très à l’aise et dispose d’une vision très claire sur ces questions. Jusqu’à présent, tout simplement il n’était pas Président de la République. Maintenant, il l’est !

J’ai consacré dix mois de ma vie, à temps plein, tous les jours, à cette campagne, je l’ai fait avec mes défauts et mes qualités, avec mon style particulier, mais sans ménager ma peine, avec humilité, avec sincérité.

Viendra ensuite le temps du choix du Premier ministre et de la formation du Gouvernement. Je n’en parlerai pas ici. Parce que c’est l’apanage du nouveau Président, qui reste très secret là-dessus. Parce que le temps n’en est pas venu : c’est le 15 mai que tout sera connu. Je sais qu’il y a ici et là des spéculations ou des conjectures. C’est naturel, même si c’est souvent infondé et parfois désagréable. J’ai tout lu sur mon propre sort – le plus flatteur et le plus désobligeant. Je succomberais à la langue de bois en disant que j’y suis indifférent : quel homme n’aime-t-il pas que ses mérites soient reconnus ou ne regrette-t-il pas qu’ils soient ignorés ou sous-estimés ? Mais je m’y suis fait. Car, au fond, j’ai avant tout ma conscience pour moi. Devoir accompli, disais-je. J’ai consacré dix mois de ma vie, à temps plein, tous les jours, à cette campagne, je l’ai fait avec mes défauts et mes qualités, avec mon style particulier, mais sans ménager ma peine, avec humilité, avec sincérité. Dimanche soir, j’ai pris ma part – modeste, mais réelle – de la fierté de cette élection. Quoiqu’il arrive demain, le souvenir de cette victoire, du rôle que j’y ai joué, restera pour moi d’une force incroyable. Pour l’heure, j’assiste François Hollande dans ce moment particulier où il passe du statut de Président élu à celui de Chef de l’Etat en fonction. Je le fais avec plaisir, avec joie. Il m’impressionne, il est à la hauteur de sa tâche. Il saura tenir son engagement d’être le Président du redressement, de la justice et du rassemblement des Français.

55 réflexions au sujet de « Devoir accompli »

  1. J’ai voté François Hollande aux présidentielles. Depuis, on voit Mme Trierweiler donner des interviews de ci de la, où elle évoque son « role » et je lis ce matin qu’elle aurait évoqué le possibilité de peut être revoir ce role. J’ai lu qu’elle avait fait des études de sciences politiques. Il ne lui a donc pas échappé que nous sommes dans une république, avec des élus représentants du peuple, et non pas dans une monarchie élective. Mais peut être à force de faire du journalisme people au sein de paris match, a t elle oublié certains fondamentaux. Alors il faut d’urgence lui rappeler qu’elle est la femme du président et c’est tout. Elle ne s’est pas présentée aux suffrages des citoyens et n’ a été élue à rien. On ne va pas réviser la constitution parce qu’elle a des ambitions personnelles. Qu’elle retourne faire du journalisme, pourquoi pas. Mais qu’elle codirige le pays avec son mari: NON.

    Vous savez qu’elle pourrait faire perdre à force les élections à son mari car rien que pour ça je me demande si je vais voter pour un parti qui soutient un président qui ne saurait dire à sa femme de rester à la place qui est la sienne On a pas viré un apprenti dictateur pour se retrouver avec un duopole qu’on n’a pas élu!!

    J’ajoute mais vous l’aurez compris, que je suis farouchement contre un statut quelconque de madame la femme du président: ça n’a rien à voir avec Mme Trierweiler, que je ne connais pas. Je suis républicaine et donc un peu agacée : je vois déjà Yves Calvi monter très sérieusement un débat d’une heure la dessus, avec beaucoup de sottises en vue.

    • Bravo,on ne joue pas avec la République! @ vincens 11 mai 2012 10:03

    • Bonsoir,
      Je suis entièrement d’accord avec vous et cela aurait été la même chose si l’élu du peuple aurait une femme. Ceci pour éviter d’être accusé de sexisme.
      Effectivement la personne est FH et non son épouse ou compagne.Il est impératif que chacun soit bien à sa place et la place d’épouse existe mais loin des affaires.
      Maintenant nous pouvons aussi nous souvenir de Mme Mitterrand…
      Bonne chance à eux tout de même

  2. Sarkozy n’a commencé à être traité de nabot que le jour où les journalistes se sont rendus compte qu’il portait des talonnettes parce qu’il n’assumait pas sa taille, ou encore qu’il montait systématiquement sur ses orteils lors des photos.

    Et c’est le fait pas de assumer qui a attiré toutes ces railleries.

    A l’inverse, Hollande n’essaie pas de faire plus haut que ce qu’il n’est et assume également son poids, il parle ouvertement de son régime et qu’il lui-même de ses kilos.

    Le fait n’est pas d’être petit ou grand, gros ou mince, mais le fait de ne pas assumer

    • Et sa teinture de cheveux alors?
      Pourquoi n’assume-t-il pas ses cheveux gris? C’est honteux d’en avoir? Pour faire plus jeune?
      Pourquoi a-t-il voulu maigrir? 15 ou 20 kilos? Pour paraitre plus présentable? Plus « présidentiable? Juste pour l’image? Comme sa nouvelle paire de lunettes? Comme Effa Choly. De l’image. Rien que de l’image. De la com’.
      Et vous osez dire qu’il assume ce qu’il est? Pfff…

      • Vous ne comprenez pas ce que je dis :) Si Sarkozy assumait ses complexes en en rigolant, ses talonnettes et sa taille n’auraient pas fait l’objet d’autant de railleries. Hollande est le premier à déconner sur ses défauts. Quoi que les cheveux j’en conviens, il a du mal à trouver sa couleur, donc ça dénote sûrement un truc qu’il n’aime pas chez lui :) Mais la question n’est pas le défaut mais la façon de réagir à ce défaut. Hollande en rigole, même sur ses régimes successifs, alors que Sarkozy était rigide par rapport à ses défauts…

      • Mais Valérie, rien ne vous interdit de vous moquer de ses régimes ou de ses cheveux, moi ça me gêne pas deux secondes. On est en démocratie ;)

  3. Perso, je serais très favorable à ne pas présenter de candidat contre Bayrou.

    • Le parti socialiste a tourné le dos aux centristes dès la primaire, où la promesse de primaire ouverte a été trahie par l’obligation faite au votant de jurer une profession de foi gauchiste. Le parti socialiste s’est défini lors de cette primaire comme ouvert à gauche et fermé au centre. Le parti socialiste a voulu faire de cette primaire un vote d’adhésion idéologique et non un vote de choix programmatique.

      Il est à noter que le nombre de bulletins blancs et nuls aux second tour bat des records avec 5.8% des votants, et qu’avec 48.6% des votants (et non des bulletins exprimés) François Hollande ne réunit pas une majorité absolue de votants, contrairement à Nicolas Sarkozy qui avait réuni un peu plus de 50.8% des votants en 2007.

      • Profession de foi gauchiste ? Vous êtes sérieux là ? Relisez-la et dites-moi ce qu’il y a de gauchiste dedans car là je vois pas du tout.

      • Pour la primaire le PS avait raison de vouloir une primaire de gauche, d’ailleurs pour rien au monde Bayrou n’aurait accepter de s’y inscrire et envisager laisser sa place de candidat. Il était sur qu’il pouvait être la surprise de 2012 et passer au second tour.

        Par contre concernant les législatives, je considère que le renvoie d’ ascenseur serait plus honorable pour le PS, c’est juste une histoire de savoir vivre, quand une personne vous aide à monter votre frigo chez vous la moindre des choses c’est de le remercier et de l’aider si celui ci est dans le besoin. On appel cela la solidarité tele savoir vivre en société, je m’étonne que le front de gauche est quelque chose à dire à ce sujet, comme s’ils recherchaient une raison pour se couper du PS, n’empêche que moralement parlant et dieu sait que cela fait des années que je critique Bayrou et sa stratégie qui est un non sens, moralement parlant le PS s’honorerait en aidant Bayrou à redevenir député et cela sans condition et sans qu’il fasse parti de la majorité présidentielle.

        Maintenant oui il y a une candidate sur place qui doit être frustrée mais je pense qu’on pourrait la contenter au niveau fédéral ou national en attendant d’autre élection, aussi s’il y a dans la région des circonscriptions dites « réservée » qu’on laisse généralement en cas d’alliance, on pourrai la lui proposer.
        Bref je suis sûre qu’il y a moyen d’arranger les choses

  4. @ Valerie Massono,

    Je propose qu’on l’appelle simplement François Hollande.

    Entre François Hollande et Nicolas Sarkozy il n’y a pas photos!!!

    Pourquoi l’affluber d’un surnom ?
    Ce n’est pas très respectueux tout ça!!!

    Pour ma part de n’ai jamais affublé N Sarkozy de quelque surnom que ce soit !!!

  5. L’UMP ,se doit de nettoyer chez elle! Ses propos extrêmistes de fin de campagne sont indignes et ne seront (pour ma part) jamais oubliés! Aucune stratégie ne doit bafouer les droits de l’Homme et du Citoyen. Vive la République,vive la France!

    • En effet, attendons,(respectons) , les choix du Peuple de France! @ 9 mai 2012 9:01 bloqqy baq

  6. C’est une belle victoire, car ce fut une belle campagne. Vous avez su y apporter la cohérence Ui vous caractérise. peu adeptes de la petite phrase,de la petite polémique, vous formiez avec François Hollande, un tandem, qui aura permis de rendre crédible le duo personnalité-projet. Ce fut une aventure collective, enrichie du meilleur de chacun. Qu on ne. s y trompe pas, si nous souhaitions que le défaite soit impossible, elle était une option possible. Comme le disait François le 20 Décembre,  » la somme des intelligences individuelles ne s’additionnent pas toujours. Elles ont même tendance à se soustraire ». Si cela n’a pas était le cas, c’est grâce au travail de beaucoup autour de FH. Pour qui connaît la famille socialiste, on sait à qui nous le devons. et si vous n’avez pas le monopole de l’esprit collectif, vous en êtes et resterez un des principaux acteurs. À ce titre, l’heure est venue de vous remercier et de souhaiter que ces qualités servent encore au mieux, les 5 ans qui viennent. Bon courage.

  7. Il n’y a pas de première dame en République française ! @ Tartuffe

  8. Belle Victoire qui réunit les français autour de François Hollande et de sa vision pour la France ! Merci pour l’excellente campagne menée.

    J’étais devant le QG lundi soir. Cela a été une grande joie de pouvoir voir François Hollande et de partager ce moment avec le peuple.

    • Tout à fait. Et depuis longtemps déjà.
      Maintenant que la campagne est terminée, peut être P. Moscovici, ou la personne qui « gère » ce « blog », vont-ils pouvoir s’en occuper un peu. Il n’y a quand même pas tant de commentaires pour que ce soit mission impossible.

    • Ca fait un moment qu’un modérateur s’impose sur ce site. Les multiples pseudos utilisés par le troll auraient dû être supprimés depuis un bail.

  9. Je ne respecte pas les chiens de Sarko.Ils veulent la guerre.Sarko a inculqué la haine.ces bons français ne sont en réalité que de pauvres abrutis ayant la nationalité française.La France creve de leur connerie et de cette bande de dégénéré.Hollande prone la réconciliation, ces types seraient prets à vous etriper.j’en ai rencontré pas mal pendant la campagne.Le probleme c’est qu’il ne comprennent jamais rien si ce n’est la taloche.Dégénéré de français.Je retourne à mes origines.Une partie de la France est déjà fasciste et il faudra l’éradiquée et pas avec des gentillesses.Les staliniens étaient encore trop sympas avec ces pourris par le fric.
    Vous voulez de la haine.On n’a vu les espingouins dans mon pays, vous avez la même racaille intolérante qui se drape dans la démocratie mais qui ne veut que le pouvoir et l’argent.Si l’on ne nettoie pas , cette gangraine vous bouffera .Ceux qui viennent ici pour l’insulte ne doivent pas pouvoir croire que la gauche sera sympa et tolérante avec cette pourriture.Il est temps de rappeler ce qu’est l’ordre, il n’est pas fraternel, il impose les régles et les fait respecter.Alors s’ils croient que Hollande est Flamby ils seront de plus en plus à la recherche de confrontation violente.Alors on va juste s’occuper de ceux- là pour leur montrer notre volonté de karcheriser la maison sarkosienne.
    Ma tolérance a duré quelques heures et j’ai dséjà commencé par montrer des ce matin à umpetainiste ce qu’il en coûtait de la ramener alors que FJH n’était pas encore en poste.

  10. Je suis totalement d’accord avec ce que P.M. vient d’écrire. Je dois préciser que,rattaché à B2G,j’étais cependant très réservé pour diverses raisons sur la candidature de DSK ; quand il s’est éliminé tout seul,la candidature Hollande m’est apparue d’emblée évidente et le 6 mai m’a donné raison! Les attaques haineuses et ordurières que H.a subies pendant la campagne prouvent que la droite et l’extrème-droite sa soeur jumelle ne désarmeront jamais et le peuple de gauche,comme on dit,n’a pas intérêt à faire preuve de naïveté et d’insouciance dans la période qui s’ouvre. Enfin,maintenant que l’élection a eu lieu,on peut dire qu’une défaite eût été plus que gravissime pour le socialisme français qui serait devenu un champ de ruines et c’est un euphémisme!!!

  11. Après un agréable week-end de 4 jours, je tenais à vous féliciter pour cette belle campagne et à féliciter aussi tous ceux ici pour leur engagement ;)

  12. Etonnant toute cette haine, ce n’est pourtant pas l’image que donne le président sortant.
    Je pense qu’il faut tout de respecter le choix de 51,6 % de français ce n’est pas rien, nous ne sommes pas en Syrie ou ailleurs.

    M. MOSCOVICI qu’est vous prenez au nom de la gauche..

    C’est quoi être du côté de l’opposition et avant comment faisait les personnes de gauche ou d’un autre parti? je ne suis pas certain que les sites de l’UMP et du MODEM étaient autant arrosés de mépris.

    Je pense que ce n’est pas le genre d’image que nous devons donner, il faut accepter qu’il y a d’autre idée et qu’il n’y a pas une pensée unique;

    On a l’impression d’être revenu à la révolution française, où il fallait couper des têtes..

    Allez soyons cool, tout en étant attentif

    Que vive notre république et que vive la France

  13. Je suis maintenant du côté de l ‘ opposition, et je puis vous assurer que nous ne vous lâcherons pas une seule seconde, de la même manière que vous l’avez fait pendant 5 ans contre Le Président M. Nicolas SARKOZY, caricaturé avec un irrespect inacceptable
    A bon entendeur ……

    • Vous pourriez au moins admettre qu’il y a eu des erreurs de comportements et des erreurs de choix économiques ou fiscaux…

      Mais vous avez raison, tout pouvoir a besoin d’une opposition active et réactive.

      • @Je me marre dejà,

        Vous nous demandez ce qu’on peut vous conseiller?

        Juste de vous taire, plutôt que de parler en ces termes!!!

    • Qui a été irrespectueux, si ce n’est votre monarque.Quand on ne respecte pas les autres il ne faut pas être étonné du retour.Sarkosy a passé son temps à prendre les gens de gauche et les français en général pour des cons.
      Ce monsieur avant de partir veut parler de respect alors qu’il ne sait même pas ce que c’est.
      La derniere surprise pour les français sera sa hausse d’impot caché à travers la non revalorisation des tranches du montant de l’inflation.Même pas assez courageux pour le dire. Cela se traduira par une hausse mécanique pour tous les gens d’enbas.Et vous parlez de respect, il n’a qu’une sale mentalité et il faut que l’on s’occupe de toutes les magouilles, de sa defermlantes de sondages payés par le contibuable à son conseiller.Allez silence on parle de changement mais on oublie rien .Vous parlez des gens de gauche qui pourrait rétablir la guillotine !!!Vos insultes permanentes, parler de staliniensetc etc ,on en a juste assez .Fermez là si vous voulez la paix mais vous ne pensez jamais qu’à cracher sur ceux qui se sont battus pour le peuple depuis toujours pendant que vous lechiez le cul des riches pour avoir des miettes.Avec vous on bosserait encore à 5 ans dans les mines.Alors si vous n’avez aucune reconaissance pour les gains de tous les gens de gauche, refusez les en bloc mais non, vous prenez les vacances, vous prenez les avantages gagnés par les grevistes, la secu mais vous ne faites pas greve pour être bien vus, pour ne pas perdre d’argent.C’est cela les droitiers,de bon chien chien.Sarko et sa clique c’est de 50 à 80 milliards de pillages en refusant de payer les impots en les faisant s’évader.Qui paye ceux qui sont en France alors Messieurs fermez là l’ensemble des déficits serait comblé si ces pourriture respectait leutr pays.On veut refuser aux étrangers (musulmans surtoutà le droit de voter mais les saloperie(oui des saloperies) gardent leur droit de français en fuyant en Suisse ou en faisant évader un maximum d’argent, vous trouvez cela normal moi, je leur retire le droit de parler et de voter car ils ne respectent ni la république , ni les français.Voilà les droitiers, des gens parlant de la patrie, de la nation alors qu’ils crachent dessus.Pas de leçon de moralité, vous n’avez même pas le respect de vous même!!!!!!Excessif mes propos, je ne suis pas le seul à penser cela, intolérance, non être français cela se mérite disent les droitiers alors ils le méritent ces gens là, ceux que vous défendezn, les 0,5% dde français qui pillent ce pays avec l’aide de votre élite droitiere.Allez jouer ailleurs et laisser FH mettre en place son programme .On a vu le votre, la décadence, la ruine, la pauvreté, l’insulte, la tricherie, la magouille .Sarkosy admire Amstrong le tricheur, on peut tricher pour gagner alors votre Président on l’a jeté, et j’espere que maintenant on va remettre l’état à sa place.

    • Vous devriez ecouter Brassens!!!!
      Vous savez les insultes, les menaces de la droite, on n’en a rien à foutre.On vous connait depuis des années c’est la même chanson.
      Bilan la ruine.Merci la droite et vous n’avez rien appris!!!!

  14. Bonjour Pierre,

    Félicitations,

    De sensibilité sociale, j’ai cependant besoin d’être éclairé sur la position du Ps, relatifs aux êxtremes de gauche, qui sont autant anti démocratique et peu fréquentable que les extrêmes de droite.
    Je suis surpris de voir un grand nombre de drapeaux étrangers à la Bastille le soir du 6 mai 2012.

    Le Drapeau français n’est pas la propriété du FN, et nous nous devons de le défendre, avec les idées qu’il représente.
    Nous devons également préserver les valeurs de la république et de la démocratie francaise. Il n’est pas acceptable qu’un jour aussi important pour notre démocratie, que celui même des élections qui permettent l’alternance choisi au suffrage universel par le peuple français, que l’on hisse des drapeaux d’autres nations, ou représentations, contraire à notre démocratie.

    Sincèrement

      • Pendant la guerre, vous présentiez les drapeaux aux boschs alors svp pas de leçon.Les patriotes français n’étaient pas dans vos rangs .A l’exeption de quelques uns , les autres sont sortis quand la guerre etait gagnée.Ils ont sali le drapeau et vous voulez vous l’appropriez.Fermez là, pas de leçon à recevoir de votre part.

    • A vrai dire, on ne comprend pas bien quel sens vous donnez au mot « démocratie ». S’agissant en particulier des drapeaux « étrangers », portés à ce qu’il semble par des gens qui tenaient à exprimer ce soir-là leur propre admiration pour les valeurs universelles du pays des droits de l’homme, ne pensez-vous pas qu’ils puissent être reçus comme un hommage enthousiaste au génie de la République française ? Ne pensez-vous pas, aussi, qu’ils puissent symboliser un espoir, celui de voir refluer le vent de la xénophobie qui souffle sur notre pays de plus en plus ouvertement ?
      Regardez ceci :
      http://blogs.mediapart.fr/diaporama.php?d=SD6maiTH&t=faf3e2e2244028dfddc2bf4150bff9ba
      Y a-t-il une seule photographie pour témoigner d’une menace à l’encontre de notre démocratie ? N’est-ce pas plutôt exactement le contraire ?

      • A y regarder de plus près, il semble bien que le travail du photographe Thomas Haley depuis de très longues années mérite un autre sort que celui que vous lui faites, même en ne considérant que son blog hébergé par Mediapart et ouvert à l’occasion de la campagne :
        http://blogs.mediapart.fr/blog/thomas-haley
        S’agissant de l’objectivité de Mediapart (ce n’était pas le sujet), je pense pour ma part que si les dossiers publiés par le site agacent c’est plutôt bon signe. En tout état de cause, il ne manque pas de contradicteurs pour y prendre part, ce qui en fait un support démocratique particulièrement précieux en ces temps troublés.
        Quand au document que vous proposez, il est en effet très intéressant et instructif. Si vous considérerez que les jugements portés par ces jeunes gens sont sujets à caution, il faudra entreprendre de leur démontrer qu’ils ont tort, ce qui ne sera pas facile étant donné leur âge, peu enclin aux concessions comme vous le savez. De plus, ils ne me paraissent pas franchement « terribles » ….

        • Fin d’un dialogue apparemment impossible, donc. Mais je vous remercie pour votre compassion. Il est doux de savoir que d’autres partagent nos peines.

        • Vous avez au moins le courage de signer. C’est bien.

  15. Je vous suis depuis longtemps… je vais faire simple et sobre.
    Devoir accompli, en effet. Mille fois merci pour tout ce que vous avez fait depuis 5 ans !

  16. Une transition est une bonne chose et pour Hollande et pour Sarko et pour le pays.
    Cela dit, la passation des pouvoirs n’est que pour le 15 et je pense que quelques jours de repos à toute l’équipe de campagne ne seraient pas un luxe.

    À partir du 15, les ennuies commenceront.

    PS: Sinon après le 15 est ce que le blog sera toujours actif et animé ?

  17. Belles images d’une démocratie apaisée apres une campagne tres rude. Belles images d’une transition républicaine paisible et exemplaire et d’une réconciliation indispensable en ce 8 mai qui honore la mémoire de ceux qui sont morts pour défendre la liberté de la France contre la monstruosité de la deuxieme guerre mondiale.
    J’adore écouter le Chant des Partisans.
    Je suis toujours tres émue en l’écoutant.
    Nicolas Sarkozy a réussi sa sortie apres avoir raté son entrée.
    François Hollande réussit son entrée.
    Jacques Chirac est un grand homme d’Etat.
    Et Pierre Moscovici est fondamentalement loyal, totalement engagé, tres efficace, lucide et solide.
    Merci.

  18. Bonjour

    Je fais partie de vos ennemis.
    Je vais m’installer bien confortablement dans mon fauteuil et compter les points.
    La première faute ne va pas tarder, suivie de beaucoup d’autres, inévitablement.
    Carton jaune! Carton rouge! Expulsion!
    Nul doute que ce sera jouissif de voir l’ennemi s’empêtrer dans les problèmes du monde, comme vous vous êtes régalé et réjouis de ceux rencontrés par Sarkozy.
    Sachez qu’on ne vous ratera pas. Qu’on ne vous laissera rien passer. Qu’on ne vous facilitera pas la tâche. Jusqu’à ce que vous soyez battus en 2017 et que vous quittiez le pouvoir sous les huées du peuple français. Avec tout leur mépris.

    Je ne vous souhaite pas bonne chance.

    • Bonjour,
      je ne sais pas qui vous êtes, maintenant je suis pas certain que c’est comme cela que les choses avanceront.
      Je pense que personne n’a le monopole des affaires bien menées ou non. Je ne vois pas en quoi le PS ou l’UMP pourraient être des ennemis.
      Avez-vous déjà vu ce que vous appelez un ennemi, moi oui dans mon passé et celui-là en plus il était armé et avait de la haine dans les yeux.. et je peux vous dire que c’est pas top de l’avoir en face.
      Vous véhiculez tout de même un sacré message de haine…. étonnant.
      Pour ma part, je donne plus que je croque dans la pomme des aides quelconques, surement vous aussi compte tenu de votre assurance.
      Vous avez surement attribué que des bons points au président SARKOZY, vous savez il faut savoir accepter une défaite c’est comme dans le sport.
      Tout le monde à droit à une chance, c’est aussi cela la démocratie.
      Je vous souhaite effectivement d’être bien installé dans votre fauteuil mais plutôt avec une bonne bière et avec un bon saucisson de chez plutot qu’avec des cartons « Rouge et jaune » car vous ne vivrez plus.
      Je vous souhaite une bonne continuation et soyez détendu, car il y a surement pire que l’arrivée de la gauche à la tête de l’état.
      Vivez et bonne chance à vous

    • Sarkosy n’a styrictement rien regle.Ruine le pays.On voit l’Espagne, la Grece grace à lui les spéculateurs ont pu faire monter les taux et s’en foutre plein les poches.Comment s’appelle l’un des dirigeant de Carlyle le fond vautour????Sarkosy.Alors votre sauveur c’est 600 milliards de dettes plus 250 milliardds d’engagement à venir.Alors juste une petite phrase »votre sauveur n’était qu’un bon laquet des spéculateurs et maintenant il veut profiter du magot »Hélas mi-juin plus protégé le bonhomme.L’heritage « une France en ruine » merci à votre nain-beau

  19. Si François Hollande a su surprendre, et je m’en réjoui, vous avez su avec votre constance et votre sincérité montrer qu’il était aussi, et c’est important, bien entouré.

    Merci à vous d’avoir redonner au mot « homme politique », un peu d’humanité, de respect et d’humilité.

    Je pense que notre nouveau président, même si ce n’est pas pour cela que vous l’avez fait, sera vous remercier de l’aide et du soutien que vous lui avez apportez à sa juste valeur.

    Et je sais que quoi que vous fassiez, vous en serez digne et à la hauteur.

  20. Bonjour,

    Voilà la gauche au pouvoir … Ce qui est loin d’être un plébiscite mais bel et bien le choix de 51,76 % des Français, et non 100%.
    Mr Hollande aura le devoir de rassembler les Français et soutenir son Pays ! Sa commence par faire baisser les drapeaux autres que ceux de la France pendant ses allocutions. Il est proprement SCANDALEUX et intolérable que sur le territoire de la république Française, les drapeaux tricolore soit brûlé ou qu’ils soit confronté à ceux du Mahgreb ! Nous sommes en France et cette élection appartien aux Français. Les origines ne doivent pas interférer !
    La France à besoins d’être forte, et les valeurs de la république doivent être respectés par chacun de nous ! Nous nous devons d’aimer notre pays ! Soyons digne, soyons patriote et soyons Français, comme l’as dit le plus grand des Présidents de la Veme République.
    Merci pour cette liberté d’expression.

    • Il y avait à la Bastille plus de drapeau Français que de drapeau étranger. Du Maghreb il n’y avait que trois drapeau algérien et le propriétaire de l’un des trois avait deux drapeau à la main un français et un algérien donc un beau symbole de réconciliation de l’histoire commune. Donc non ce n’était pas l’invasion barbare maghrébine.

      Cette polémique à deux balles me gonfle profondément, je propose qu’en cas de victoire pour les législative le PS récupère les drapeau d’au moins les pays européens parce trouver des drapeaux pour les 190 pays c’est assez compliqué et aussi des emblèmes régionaux + les drapeaux des syndicat, associations & co afin qu’on s’habitue dans se pays au mélange et à la diversité.

      Une fête ce n’est pas un défilé militaire chacun vient comme il est… pour reprendre la pub du Mac do.

  21. Bravo… Enfin le tyran de droite est parti… Depuis 2002 que j’attendais ce moment précieux pour la France !!!

  22. Bonjour,
    Oui effectivement, c’est surement une forte sensation de devoir accompli et je vous comprends. Maintenant cela ne fait que commencer tout de même, il ne faut pas décevoir car un bon nombre de français sont en attente.
    Vous vous devez de ramener les drapeaux tricolores à la bastille, notre drapeau n’est pas le monopole de la droite ou de l’extrème droite.
    Faite les bons choix dans les désignations des ministres, attention un éléphant ça trompe énormément.
    Bonne chance à notre futur président et à son équipe, bonne chance à notre pays.
    Soyez constructif, attention aux pièges. Il n’y a qu’une France.
    Un centriste

  23. Merci pour cette victoire.

    Une campagne très bien menée.

    Il faut signaler que l’équipe de campagne a fait des choix et pas les plus facile.

    Pour le Premier Ministre, franchement c’est jouable. Les dernières prestations sont très bonne mais il faut maintenant incarné cette fonction au yeux des Français. Une prise de position sur un sujet me parait importante pour marquer son autorité et dégager une ligne moscovici dans l’opinion.

  24. Merci pour ce partage ! Bonne continuation en souhaitant bonne chance a la France rose pour les annees a venir !!!!

Les commentaires sont fermés.