Pierre Moscovici invité du 7/9 sur France Inter

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de Patrick Cohen, durant le 7/9 de France Inter.


Pierre Moscovici par franceinter

Pierre Moscovici a également répondu aux questions des auditeurs dans Interactiv’.


Pierre Moscovici par franceinter

20 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici invité du 7/9 sur France Inter »

  1. J’avais cru comprendre que le gros benêt voulait faire tout le contraire de l’infâme Sarkozy.
    Eh bien non. Pour ce qui est de « La Lanterne » il n’en est rien.

    http://www.lejournaldesarts.fr/site/archives/docs_article/100945/francois-hollande-devrait-conserver-l-usage-de-la-lanterne-a-versailles.php

    Si l’on en croit Villepin la cave est bonne.
    Et comme Rocard, en poste seulement 3 ans, y a fait construire (pour quel coût?) une piscine et un tennis !!
    Décidément on ne se refuse rien les socialauds.

    • Que M. HOLLANDE « conserve » la Lanterne, très bien. Je préfère que ce lieu soit occupé plutôt que laissé à l’abandon. µ

      En revanche, je m’interroge sur la piscine et le cours de tennis. Comment de tels travaux « modernes » ont ils pu être réalisés dans un lieu d’intérêt national ? A quand un piscine intérieure à Versailles ? De préférence dans la Galerie des Glaces ?

      Que certains personnages « occupent » des lieux nationaux, très bien. Qu’ils « entretiennent » lesdits lieux ou adaptent ceux ci à une évolution moderne, en faisant installer électricité, eau, etc. Ok encore.

      Mais, par pitié, que les « occupants » ne puissent pas modifier les lieux à leur guise…A l’instar d’un sénateur, locataire d’Amboise, qui conscient des frais du château…Fit raser les trois quarts du château (qui avait survécu à tout jusqu’à l’arrivée dudit locataire !!!)

      • La Lanterne n’a jamais été laissée à l’abandon! Quelle idée!
        Elle était dévolue, après De Gaulle, au premier ministre jusqu’à ce que Sarkozy « l’emprunte » à Fillon.
        Hollande n’a qu’à la rendre à Ayrault, tout simplement.

    • @vous êtes toujours aussi mal renseigné ,monsieur mordre-de-rire : vous ignorez que M.de Villepin avait épuisé toutes les réserves de Grands crus de la Lanterne ?? il faut revoir vos fondamentaux ; quant à laisser la Lanterne en veilleuse ,il n’y a aucune raison à cela,et ,on peut deviner que certains vont en faire l’un de leurs sujets favoris ; alors laissez divaguer votre imagination au gré de vos fantasmes…nul doute que cela soit réjouissant….

    • @rions vraiment : vous ne regardez pas les Guignols, mon ami ; vous ne savez donc pas que Valls se marie ??quelle lacune dans vos infos ….

  2. Sur la forme :

    Plutôt bonne interview. Les réponses sont encore très évasives mais peuvent quelque part se comprendre (au regard de la situation en Europe et dans le monde) même s’il est un peu surprenant que le nouveau Gouvernement en fonction semble prendre connaissance de la situation économique et financière du pays, en dépit du fait que le Président de la Cour des Comptes soit issu du PS, que ladite formation soit la première force d’opposition, et que pendant cinq ans (à ma connaissance) la commission des finances ait été géré par un membre du PS !

    Sur les choix à faire, le journaliste est vraiment offensif et ce n’est pas toujours tendre. Les auditeurs sont eux plus cools de ce coté là et je regrette à cet égard que vous ayez usé du fait qu’ils ne puissent vous reprendre, pour éluder certaines questions « tabous ».

    Sinon, j’ai trouvé que vous étiez assez à l’aise et ai apprécié votre demande de temps. Même si le reproche que vous adressez au journaliste pourrait aussi convenir pour ce qui est de Bruxelles : la Commission est elle au courant que la France a changé de Président et de Gouvernement ? Qu’elle s’apprête, aussi, à former une majorité parlementaire ?

    Autant ses « conseils » (menaces ?) peuvent avoir leur utilité quand ses membres se penchent sur les travaux du Gouvernement actuel ou s’interrogent sur des mesures du programme de ce dernier…Autant villipender le pays sur la foi des prescriptions d’un Gouvernement n’ayant plus de légitimité est ridicule ! Sans compter que la Commission est dirigé par l’homme qui a coulé le Portugal, la BCE par celui qui est responsable des filouteries des politiques Grecs et que le Parlement européen est désormais présidé (d’une manière super démocratique !) par un Allemand qui a dû oublié l’origine du terme « diktat » !

    Que Bruxelles et les journalistes se calment. On ne change pas le monde en un jour. Et la France, convalescente, a besoin de temps pour récupérer.

    Sur le fond :

    Un des auditeurs vous a demandé ce que vous pensiez de l’idée de faire en sorte que les Etats puissent se financer à des taux bas, au lieu de toujours s’endetter auprès de banques prédatrices. Vous avez répondu banque d’investissement, euro obligations (interdit par le traité de Lisbonne et Maastricht !) et MES – qui dépend du traité que ne veut pas M. HOLLANDE pour entrer en application – et éluder la problématique (oserais je dire) du financement public et par là même de la dette publique (avant de donner notre droit régalien, l’endettement du pays n’était pas aussi fort)

    Pourtant, permettre aux Etats de se se prêter à des taux 0% ou très bas, via la BEI pourrait se faire…Si on le voulait bien !
    http://www.rtbf.be/info/economie/detail_on-peut-preter-aux-etats-europeens-a-du-0-02-sans-changer-les-traites?id=7288313

    Cela serait probablement beaucoup plus utile que toutes les décisions illégales et inconventionnelles réalisées jusqu’à ce jour – y compris le MES, qui parce qu’il est juridiquement plus faible qu’un traité ne peut qu’être illégal au regard du traité de Lisbonne – et plus simple aussi. Mais le Ministre des Finances aura t il le cran d’affronter l’oligarchie dénoncée ?

    Concernant l’exemplarité en terme de salaires, est il question aussi de conditionner l’octroi de marchés publics à une politique d’exemplarité en terme de salaire au sein des sociétés « qualifiées » ? L’Etat, en tant qu’actionnaire, ne peut pas beaucoup agir. En revanche, l’Etat, en tant que client, peut conditionner les marchés qu’il offre (et cela sur le plan natonal comme local) à sa règle du 1/20 voire 1/10. Ce faisant, il lancerait une dynamique auprès de toutes les sociétés qui ainsi auraient à coeur de répondre à l’engagement étatique.

    • « Pourtant, permettre aux Etats de se se prêter à des taux 0% ou très bas, via la BEI pourrait se faire…Si on le voulait bien ! »

      Mais on ne le veut pas. Il s’agit d’une idée défendue par quelques hétérodoxes farfelus comme Changeux ou Sapir. Prêter aux étas à taux zéro serait une prime à la mauvaise gestion. C’est le contraire de ce qu’il faut faire.

      • Est il préférable de faire payer aux citoyens – contribuables – les bétises de leurs dirigeants ?

        Je rappelle, tout de même – parce que certains ont tendance à l’oublier – que tous les problèmes « d’endettements » actuels n’auraient pas lieu d’être si :

        –la Commission Européenne avait fait son travail : faire respecter les traités ! C’est bien de signer des traités mais si celui qui a pour charge leur respect s’en tamponne, comment voulez vous que les choses aillent bien ?

        –Golman Sach – et consorts – n’avait pas « aider » à trafiquer les chiffres comptables. Mieux, on a eu une « prime » pour ce genre de délit (s’en est un pour un « simple » chef d’entreprise de falsfifier ses comptes) : l’actuel Président de la BCE est précisément celui qui a permis ce genre « d’accords » malhonnêtes, tout cela avec la bénédiction de BARROSO et cie !

        –On avait laissé les banques couler – comme n’importe quelle entreprise – en 2008 au lieu de les arroser gracieusement pour qu’elles aient un sentiment total d’impunité !

        Au nom de quoi les contribuables – de l’Etat endetté mais aussi des autres pays « bon gestionnaires » – devraient ils payer pour des erreurs commises par ceux ayant été mandatés pour exercer un rôle qu’ils ont complètement oublié ?

        • Je ne vous convaincrai pas et il est sans doute inutile de vous suggérer de vous plonger dans un cours d’économie. Cependant, comme vous aimez l’histoire de France, je vous propose d’étudier dans les moindres détails les erreurs monétaires des légistes de Philippe le Bel, et en particulier les causes des émeutes de 1306 au cours desquelles la maison d’Etienne Barbette, le Pierre Moscovici de l’époque a été brûlée.

          • J’avais passé un sale quart d’heure à tenter de mettre la main sur Hanna Arendt ,qui avait disparu ; et puis, j’avais dû remuer mes esprits animaux en découvrant,au détour d’un post, les noms de Changeux et de Sapir; des économistes ??je ne connais de Changeux que « l’homme neuronal « et de edward Sapir, un livre qui m’avait passionnée,il y a longtemps ,un ethnologue qui avait étudié le langage ;je me suis posé qqs questions ; et, paf, voilà qu’on introduit … Philippe le Bel…sans crier gare ; ce blog est d’une brutalité,je ne vous dis pas ! mais en cherchant Sapir sur mes mètres linéaires ,j’ai retrouvé Serge Moscovici: »la société contre nature » 444p.peut-être que ce serait bien de l’épousseter et de rafraîchir mes idées ;un peu grises et pas vaillantes ;alors ,comme ça ,du temps de Ph le bel a existé un clone de Pierre Moscovici ?je n’ai pas la prétendue piscine de la Lanterne ,mais je vais sûrement prendre un bain de lait pour noyer mes chagrins.

          • Heureusement que vous veillez au grain, Lola. C’est par erreur que j’ai cité Changeux en pensant à Jacques Généreux, économiste proche du Front de gauche. Jacques Sapir, également proche du Front de gauche, est un spécialiste de l’économie russe.

            L’air du large dilue mes neurones et il faudrait que je fasse plus attention. Par ailleurs, le temps est superbe à Palma de Majorque.

          • A Bangor,

            Les erreurs commises par P. Le Bel ne peuvent se comparer à celles que nous traversons, puisque le problème n’est pas le même.

            Dans le premier cas, on a un roi qui dévalue la monnaie pour des raisons qui lui sont propres, sans souci pour les affaires et ses sujets (peu amateurs de la monnaie de singe de leur souverain), et qui renfloue les caisses du pays avec des expédients populaires sur le moment – il taxe les Juifs, s’empare de la fortune des Templiers réduisant dans le même temps ses dettes puisque des créanciers emprisonnés ou tués ne peuvent réclamer leur dû! – mais qu’on lui reprochera vivement par la suite.

            Dans le deuxième cas, nous avons des banques qui ont « aidé » des gouvernants à falsfifier leurs comptes (1) et se sont gorgés d’actifs peu prudents (2) le tout avec la bénédiction de la Commission Européenne (3) qui en sa qualité de gardienne des traités et de responsable du Marché Intérieur (de la politique économique commune a vrai dire) aurait dû intervenir.

            En 2008, lesdites banques se rendent compte de leurs erreurs et appellent l’Etat (contribuables) à la rescousse, pour que ce dernier achète leurs actifs pourris…Ce qu’il fait au mépris des traités et avec la bénédiction (là encore) de la Commission Européenne (5)…Un an plus tard, les mêmes banques se mettent à jouer les Etats les uns contre les autres en arguant d’un endettement trop important (6) résultant pour partie (1/3 selon la Cour des Comptes) de ce « sauvetage » bancaire ! (7)

            La Commission Européenne découvre la situation (8) et…Garde à sa tête M. BARROSO (qui a fait couler le Portugal, quelle référence !), prend à la BCE l’ex patron de Golman Sach (qui est responsable de la falsfication des comptes) et encourage la mauvaise gestion des banques (et des Etats) puisqu’elle accourt (ou plutôt fait accourir) les Etats pour sauver les banques défaillantes (au mépris des contribuables) et agit semblablement pour sauver (soit disant) les Etats défaillants (toujours au mépris des traités qu’elle est censée garder !) avec des résultats foudroyants puisque la Grèce (pour ex) n’a jamais été aussi mal !

            Avec une telle équipe, les investisseurs, bien évidemment, ne sont pas prêts à mettre un cent dans l’affaire…Sauf si l’on vend à pertes les actions (grecques notamment) et qu’on les fait racheter (à prix d’or) par la BCE (= contribuables) qui détient dès lors de superbes actions bien pourries !!!

            Fort de cet état génialissime, les Grecs, avec sérieux, envoient bouler les responsables nationaux des falsfications…Et reçoivent, pour cet acte courageux…Les menaces de la Commission Européenne, de la « troika » en général, qui depuis ne cesse d’exiger le retour des menteurs au Gouvernement et la poursuite de ces « aides » qui ne font qu’aggraver la situation du pays !

            On a un ex récent, avec M. MOSCOVICI :
            http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/euro-sortie-de-la-grece-pas-exclue-si-elle-renonce-a-ses-engagements-03-06-2012-2030379.php

            De toute évidence, la Commission Européenne et le Conseil Européen cherchent à faire peur aux Grecs, en brandissant une hypothétique « sortie de l’euro » par la Grèce…Qui ne saurait être possible sans l’aval…Des Grecs, lesquels ne sont pas « engagés » par quoi que ce soit, puisque ce sont leurs anciens gouvernants qui ont validé les préconisations la troika…Une troika dont la légalité juridique n’existe pas !

            La saignée ne me semble pas être un remède pour l’économie grecque pas plus qu’elle ne l’ait pour sauver une vie ! Il est, au reste, facile d’exiger d’autrui ce que soit même on n’est incapable de faire.

            C’est vrai pour la France – dont les finances ne sont pas mirobolantes, à cause là encore d’une Commission très complaisante envers le respect du traité de Maastricht, même si effectivement on doit reconnaitre que PS, UMP, MODEM (des partis se prétendant « européens ») ont été 100% d’accord pour violer les traités nous « engageant » (et là, pas qu’en mots) ! – c’est aussi vrai pour les instances européennes dont les comptes ne sont pas franchement « exemplaires » ! Tant en terme économique que sur le plan moral (au moment où la Commission exige des plans d’austérité nationaux elle demande pour elle une augmentation de son budget de 7% !)

            http://www.euractiv.fr/hans-werner-sinn-argent-europeen-enfonce-pays-crise-interview

            http://lecercle.lesechos.fr/economistes-project-syndicate/nouriel-roubini/221135175/endettement-lue-doit-arreter-jeter-largent-fr

            Apparemment, M. HOLLANDE a relayé le message des « économistes attérés » pour ce qui est de la croissance. Qu’il continue en écoutant les économistes…Les vrais…Ceux qui ont vu la crise (!) au lieu de prendre en compte uniquement les désirs de la Commission Européenne (qui se prend pour un Etat et pleurniche de ne pas l’être), les chefs d’Etats (qui ont peur qu’en remettant en cause leurs plans foireux cela leur porte atteinte) !

            Peut être arrivera t il à « exporter » l’exemplarité morale…Et économique !

            http://bichau.canalblog.com/tag/d%C3%A9put%C3%A9s%20Europ%C3%A9ens

  3. @sagonne 13h49 :je n’ai pas dit la même chose que G.Guillaume !P.Moscovici parle bien trop vite ,c’est une habitude, pas un manque de respect pour les auditeurs ;( pour le reste,je ne comprends pas le post de G.Guillaume ).Le journaliste attendait, et moi aussi!des orientations beaucoup plus précises ; quand j’en aurai le temps, j’écouterai et regarderai la video .Par ailleurs, je trouve cocasse votre réflexion : il n’était pas aux affaires si cela vous a échappé .Quelle pince sans rire vous faites ,chère blogueuse.Et puis, P.M. préférerait sûrement que vous le trouviez exCellent.

    • @ Iola 1 6 2012 1h00 Pierre Moscovici en tant que Ministre se prononcera lorsqu’il aura reçu le feu vert de son patron ( le Premier Ministre ).

  4. Moi aussi j’ai ecouté Mr Moscovici ce matin Pareil on ne comprend pas tellement il parle vite C’est un manque de respect pour les auditeurs ! Puis les reponses sont evasives ……….. enfin il parait que le PS va faire tellement de choses pour les français !!! bla bla deja 3 ou 4 choses qui font couac les gens condamnés restent en poste les soldats non combattants restent en Afhganistan ( y a t’il des soldats NON combattants ??? )etc…etc…. c’est cela les promesses pour passer aux elections Rendez vous dans 6 mois pour voir l’etat de la France !!

    • @Lola et Genevieve Guillaume,

      Moi aussi j’ai écouté( je dis bien écouté ) P Moscovici, et je l’ai trouvé exellent!!!

      a quoi vous attentiez vous qu’il vous parle du passé , il n’était pas aux affaires si cela vous a échappé!!!

      d’autre part je ne l’ai pas entendu parler d’Afhganistan, et je vous promets je ne suis pas sourde.

  5. –J’ai écouté avec attention P.M. sur F.Inter ,à 8h20 .D’abord P.M. a un débit d’élocution tellement rapide qu’on ne comprend pas tt ce qu’il dit ; penser à respirer et penser à l’auditeur .P.Cohen lui a posé qq questions simples sur l’action de Bercy ; mais il est, et moi aussi, resté sur sa faim ;dire qu’on attend l’audit demandé : OK ; et après : un coup de pouce au smic ,et aux allocations de rentrée scolaire , et puis après ?? que le dg rembourse le trop perçu :400.000€ ….que les ministres travaillent dans la cohérence et dans l’esprit du PrdelaR. bien ; mais P.M. n’a employé que des futurs !! alors ,dans l’immédiat , Bercy décide de faire quoi ??enfin P.M. etA.M. vont aller ,main ds la main ,à Montbéliard ; j’espère qu’il y aura de l’écho .
    –j’ai vu ce matin , sur arte , 2 émissions très intéressantes de 10h30 à 11h25 sur les économies et la finance au M.Orient et ds l’Asie du sud-est ;j’ai appris bcp ,tout en pelant des pde terre !!

  6. Bravo Mr le Ministre ! Pour vous,discipline,travail en équipe,cohérence,sens de la justice,ne sont pas que des paroles! Le renouveau national passe par une Europe Nouvelle. UN NEW DEAL . Le changement,c’est l’innovation au pouvoir,et,c’est maintenant!

Les commentaires sont fermés.