4 réflexions au sujet de « Intervention de Pierre Moscovici dans le JT de FRANCE 2 »

  1. Que comptez vous faire pour empêcher la prolifération des « micro partis » ? Qui sont une dérive à la loi ? Et sont interdits par le PS ?

    30 millions d’euros d’économie à la clé s’ils étaient interdits. Et en plus, dérive de « droite », donc…!

      • C’est une dérive au sens où ces « possibilités » de « micro partis » visent à contourner la loi sur le financement des partis. En témoigne « l’affaire Bettancourt ».

        http://bibifa.wordpress.com/2010/07/04/comment-financer-avantageusement-un-parti-politique/

        Autant je suis d’accord pour la création d’associations politiques, autant cela me gène que l’on coutourne la loi pour financer un « gros » parti via des « petits » qui alimentent ce dernier…Sans même que ses adhérents le sachent…Quand il y a adhérents ! Et « vie politique » ! On a souvent un « micro parti » qui récolte des fonds avec un membre…Celui qui va bénéficier des fonds ! Etant donné que les élus nationaux et locaux – hormis les maires de petites communes – sont bien payés, je ne vois pas pourquoi je financerais de « l’argent de poche » pour ceux ci !

        Le même problème se pose d’ailleurs pour les « instituts », « labos » ou « commissions » : ok pour financer des membres qui travaillent vraiment et apportent un réel plus au pays (ou à la région…), pas ok pour financer un organisme public dont le boulot consiste à faire ce que font les 10 autres de la même sphère, dont le travail n’apporte rien (puisqu’on ne s’en sert pas) et qui a pour seule vocation de donner un placard doré à un « fidèle » ou un « déçu du suffrage universel ».

        L’ex le plus emblématique étant le CES dont l’utilité publique – en dehors de recaser les personnes mentionnées plus haut – est pour moi très faible.

        Le PS s’était prononcé pour l’interdiction des micros partis…Et M. AYRAULT ayant fait valoir « qu’il faut éliminer cette possibilité » je pense qu’il serait bon (tant financièrement que moralement) d’aller dans ce sens.

        http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/le-parti-socialiste-veut-interdire-les-micro-partis-517082

Les commentaires sont fermés.