Pierre Moscovici invité de Bourdin 2012 sur BFMTV et RMC

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC.

32 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici invité de Bourdin 2012 sur BFMTV et RMC »

  1. Monsieur le Ministre Il serait de bon ton d’eviter les grosses colères vulgaires comme vous le faites Vous donnez une triste image du PS !
    Ce n’est pas parce que vous savez tres bien que nous entamons une sévère austérité ( avec votre courage habituel au PS vous n’osez pas en parler ) et que vous savez que les prommesses de François Hollande ne peuvent etre tenues qu’il faut etre malpoli .Soyez maitre de vos nerfs nous ne sommes pas dans les pays de l’Est ( d’ou vous etes originaire ) ou les elus s’invectivent et sont grossiers Cela poserai le pays d’etre poli ! Geneviève

    • M. Moscovici a déjà reconnu qu’il n’aurait pas dû s’exprimer ainsi, et a bien dit que c’était une réaction à l’agressivité et l’amnésie de la droite UMP qui se permet de donner des leçons avec un bilan aussi mauvais.
      Pour finir je ne sais pas trop comment interpréter ceci :
      « nous ne sommes pas dans les pays de l’Est ( d’ou vous etes originaire ) »

  2. j’aimerais décerner 2 palmes :à M.Lebranchu et à V.Peillon .
    — M.Lebranchu a refusé le Perchoir ; mais surtout, elle défend comme une diablesse son travail comme ministre de la fonction publique ; elle cloue les journaliste mal préparés, par sa connaissance précise des dossiers et ses explications , très loin de la langue de bois .
    –V.Peillon travaille dans un secteur explosif où se retrouvent les Parents, les Profs, les Lycées et leurs multiples problèmes, les exams, les programmes ,et les multiples Conseils . Heureusement qu’il est Philosophe, dans tous les sens du terme .
    Il y a ,sur le Monde-net du 06 un article intéressant sur « concertation et consultation »;dans le 2° cas il suffit de faire remonter des informations ; dans le 1° cas il faut imaginer des solutions , et c’est ce qu’a choisi V.Peillon ; c’est difficile , plus intéressant , plus long à mettre en place.
    — Et ces 2 ministres ne peuvent réussir qu’avec une concertation avec le ministre des Finances….

  3. @Seb 12h46 .Vos posts st tjrs longs ! mais documentés ! Vous avez ,peut-être lu dans le Monde ( je vous les conseille ) les articles suivants:
    ~~5/07 , »les puissances occidentales doivent revoir leur méthode de négociation  » (chat autour de B.Badie )
    ~~~5/07, « pour hollande,la clarté,c’est maintenant  »
    ~~~5/05, « hollande veut clore,vite,la séquence européenne »
    ~~Il y a également les blogs de « courrier international » et de la presse étrangère, qui ouvrent des pistes sur les points, intéressants, que vous soulevez .
    [il faut chercher ds le Monde idées , et, le Monde international .
    Pour la presse étrangère ,elle est payante pour l’essentiel des grands articles]

    • A Lola :

      J’ai effectivement lu les articles que vous mentionnez. Pour la longueur de mes interventions, mea culpa. Il n’est pas toujours aisé de parler ou d’analyser des politiques européennes, en quelques lignes !

      *Concernant le premier article, je partage beaucoup de choses avec M. BADIE, surtout s’agissant de l’incapacité des « Occidentaux », vivants parfois dans une nostalgie du passé, qui les font passer pour arrogants envers autrui. Etant donné la manière dont certains pays de la zone euro respectent leurs homologues, il n’est guère étonnant que les choses ne s’améliorent pas de ce coté là.

      *Concernant le deuxième article, je comprends fort bien que M. HOLLANDE ne souhaite pas qu’on s’éternise sur ces performances européennes – une belle déclaration d’intention est tout ce qu’il nous a obtenu, sur le reste (l’essentiel en somme) il a plié devant A. MERKEL – il lui faudra sans doute patienter, cependant.
      D’une part, parce que je doute fort que M. SARKOZY reste neutre dans cette affaire. En tant que membre du Conseil Constitutionnel, il lui faudra examiner un texte que M. FILLON souhaitait soumettre aux Sages ! On se trouve d’ailleurs devant un conflit d’intérêt – comme sur l’histoire du harcèlement moral – puisque le texte qu’il devra juger est celui la même qu’il a signé ! Bref, s’il participe, il est fort probable que sa voix ira au Congrès, non seulement pour satisfaire ses troupes (UMP) mais aussi pour porter un coup à son possible rival pour 2017.
      D’autre part, parce que faire voter le Parlement (en Congrès ou en vote simple), si rapidement, n’a aucun sens. Une partie des sénateurs n’aura, en effet, pas de mandat républicain pour ce faire, avant septembre 2012. (Le report des élections ne signifie nullement que le mandat est prorogé. Dès lors, une partie des sénateurs, qui auraient dû remettre leur mandat en septembre 2011, ne pourront pas (sauf à violer la DDHC) participer à un vote d’une telle importance).

      A cela s’ajoute des complexités, disons juridiques. Le Conseil Constitutionnel reconnaît – et ses avis s’imposent à tous – que le droit européen, sous réserve des coutumes constitutionnelles françaises, a primauté sur son droit intérieur (lois, décrets) et extérieur (accord gouvernemental type Schengen). Cela signifie qu’un pays qui signe un accord avec un autre pays, doit le faire en conformité avec le droit européen, autrement dit les traités.
      Or, le traité de Lisbonne (ratifié par la France en 2008) comme le traité de Maastricht (ratifié par référendum en 92) interdisent clairement toute solidarité financière entre Etats et aux profits d’établissements financiers. (Banques)

      Depuis 2008, nos gouvernants font mine d’ignorer ce fait. Cependant, appelée à se prononcer sur le sujet, la Cour de Karlsruhe a mis au pilori le FESF – qui doit se terminer en 2013 – et est aujourd’hui saisi pour se prononcer sur le MES, ainsi que sur le TSCG. Le premier pouvant être perçu comme un pas de trop pour la Cour – laquelle recommanderait alors un référendum sur le sujet pour être cohérente avec sa position sur le FESF – le deuxième comme une violation de sa décision citée…Qui donne notamment au Parlement Allemand une primauté de décision sur l’extérieur, fut il l’union européenne.

      En faisant voter à la va vite le « paquet budgétaire », M. HOLL.ANDE risquerait de passer pour un Président fort peu soucieux de ses devoirs, en ce qu’il ne respecterait pas le caractère républicain du régime (puisqu’une parmi des sénateurs seraient, par cette précipitation, de faire leur devoir de représentation ou bien ils le feraient en toute illégalité, puisque dépourvu d’un mandat républicain, à l’image des parlementaires votant les pleins pouvoirs au Général Pétain), les traités engageant la France et la Constitution. Le deuxième article de la DDHC, qui a une primauté sur les traités (merci l’article 16 !) est : la souveraineté est ESSENTIELLEMENT nationale. Et la DDHC ne peut être révisée.

      Il pourrait aussi faire face à de sévères critiques…Dans son propre camp (à gauche) ce qui n’est sans doute pas la meilleure chose à faire, politiquement parlant ! En effet, le Sénat ne peut être gagné sans les communistes et l’on voit mal pourquoi la droite ferait des cadeaux à Flamby !

      Dernier point, et c’est peut être le plus important : les parlementaires se sont vus promettre plus de respect. C’est probablement, comme souvent, une proclamation pour la forme…Mais la gauche est, culturellement, beaucoup plus bougeotte que la droite, qui se la joue militaire. Il me semble donc politiquement stupide de risquer de se mettre à dos sa majorité, alors qu’on est en début de mandat, alors qu’on est tout à fait apte à se la concilier, en lui donnant le temps d’apprécier son œuvre. Après…Effectivement, si l’on a la certitude de ne pas avoir donné des résultats satisfaisants, on ne peut que craindre le regard de ses alliés ou/et du peuple devant qui l’on s’est engagé !

      En jouant la guerre éclair, M. HOLLANDE y perdrait beaucoup. Ne serait ce que parce qu’il serait tout de même difficile de demander à sa majorité d’avaler des couleuvres…Pour six mois plus tard repasser les plats !

  4. J’accuse monsieur Moscovici d’être un blasphémateur injurieux. Cet homme n’a le respect de rien si ce n’est de sa propre petite colère. Rendez lui son hochet, sinon nous devrions entendre je ne sais quelle injure nouvelle au plus grand Saint des Saints. Comme il n’a rien de bien catholique, j’entreprends une démarche de plainte vis à vis de l’Evêché de Paris, qui doit bien pouvoir réagir de temps en temps, à des excès inacceptables, et en priorité, aux élucubrations de ce monsieur qui pose sans vergogne ses fesses sur les bienfaits (ors et dorures) du trône catholique de la France, tout en insultant ses grands instaurateurs, instigateurs, inspirateurs, à savoir Dieu le Père, et Sa Sainte-Mère, la Vierge Marie.
    Shame, vergonha, honte à la France d’avoir des hommes aussi vulgaires à sa tête.

    • Tordant en effet.
      Au passage : « trône catholique de la France »
      Il y a 107 ans il y a eu une loi, renseignez vous, ou remémorez vous!

  5. @demonstrateur 5/7 &6/7 (8h04)Vos 2 posts contiennent des affir-
    mations fausses et sujettes à contestations .
    — « les socialistes…voie à la domination des masses « : ns ne sommes pas encore sous une dictature, de type soviétique ,ou chinoise .Nous vivons dans une république avec un régime démocratique .
    –« quant à ses compétences (P.M.) c’est à revoir » .Sur quoi vs fondez-vous pour affirmer cela ? sur vos propres compétences en la matière ?
    — vous martelez que P.M. n’a aucune légitimité en tant qu’élu :
    71,35% des citoyens « ne veulent pas de lui » . Or, dans la 4° circonscription du Doubs il y a eu 59% de votants(39.856 suffr )avec 704 bull blancs ou nuls (1,04%) –39.152suffr exp ,donc58,10%

    ET P.M. a été élu avec 19.311 voix =49,32% des suffrages exprimés .Arrêtez de dire des énormités .Il y a eu 27.536 personnes qui ont préféré aller à la pêche ! et sur les 39.856 qui se sont déplacées ,il y en a seulement 704 qui ont refusé de voter en faveur d’aucun des 3 candidats .
    —je ne vote pas dans le Doubs et je ne suis pas « FAN » de P.Moscovici ; mais il est inacceptable de lire les ENORMITES que vs véhiculez . Quant à ses compétences ,on verra dans 6 ou 12 mois .Quel but poursuivez-vous ? il y a plein de gens qui lisent ce blog, qui ne postent aucun commentaire mais que vous faites beaucoup rire .

    • @ Iola 06 07 2012 13:23 Bien dit! Dans le Pays de Montbéliard ,nous sommes fiers de « Notre Ministre » ! Les absents ont toujours tort,après tout ils n’avaient qu’à assumer leur responsabilité! VOTER Bien le bonjour à Frédéric Barbier qui va prendre son poste à l’Assemblée Nationale (suppléant).

      • Je n’en ai pas particulièrement aprés Mr Moscovici je suis un tout simple citoyen qui paie des impôts et surtout qui sait compter. Vous tentez d’ignorer complétement ces 71,35 % d’inscrits qui ne veulent pas de lui, vous avez le droit de croire au père noël, votre protégé est comme tous les politiques payé par le contribuable donc il se doit d’être compétent et nous n’avons en aucun cas le temps d’attendre 12 mois ou plus pour faire un bilan. Le socialiste ne gère pas il dépense il achète des électeurs avec l’argent qu’il doit gérer . C’est l’expérience qui parle en ce qui concerne ses compétences, son patron Mr Hollande avait décroché le César d’or du département le plus endetté de France; qui s’assemble, se ressemble OK

        • @ demonstrateur 15h19 / il n’y a pas 71,31% de citoyens qui « ne veulent pas de P.Moscovici ». Arrêtez
          de gamberger . Pour moi ,terminé !

          • .71,35 % d’inscrit c’est la base des élections vous avez avant tout les inscrits et parmi ces inscrits, il se trouve que 71,35% de ceux-ci ne veulent pas de Mr Moscovici c’est clair non, il n’est pas le seul à avoir de tels résultats, c’est pour cela qu’il faut se poser la grande question est-on légitime avec de ce genre de résultats ???
            Quand une minorité impose ses vues à la majorité par un tour de passe passe ce n’est pas de la démocratie c’est de la dictature, quant à ses crises de nerfs ça se soigne. Je ne gamberge pas c’est implacable les chiffres autre chose que des parlotes pour manipuler les citoyens. Sans rancune il faut manger de poisson ça contient beaucoup de phosphore c’est bon pour le cerveau une garantie contre l’endoctrinement

        • demonstrateur, vous etes gratiné!!!!UMP c’est le niveau .Belle analyse des %
          Avec cette vision, on se doit de penser que Moscovici a du pain sur la planche et qu’avec les génies de l’UMP FH et lui même devraitent avoir tout régler en 1 mois.
          Pour les dépenses vous irez demander à notre grand timonier comment il a fait pour laisser 600 milliards de dettes supplémentaires, plus des dépenses non financées, plus des engagements au niveau européen en termes de garanties.Les genies de la finance UMP et cela vient demander des comptes 1 mois e demi aprés.
          Démonstateur allez apprendre à démontrer.Bonjour aux umpétainistes.Vous avez vu l’allemande!!!!Sarko lui lechait le ….

          • Réponse à hier liberté 2012 : dés que l’on vous met le nez dans le caca vous estimez que celui qui l’a fait est d’un parti opposé au vôtre, vous n’avez rien compris, je savais que les socialistes avaient des problèmes de ce coté, mais a ce point c’est un lavage de cerveau pour ceux qui en ont.
            Contrairement à vos affirmations je n’ai rien à voir avec l’UMP et ni autre parti je vous le répéte je suis simple citoyen contribuable payeur d’impôts OK ! C’est rentré dans ce qui vous sert de cerveau .C’est quand même pas difficile de comprendre élection législative 2012 4 eme circonscription du dept 25 : inscrits 67392, votants pour Mr Moscovici 19311 voix des inscrits, remarquez : il a fait le plein donc 71,35 %des inscrits ne veulent pas de lui ou est la légitimité quand 71,35 %des inscrits ne veulent pas de vous ! La différence entre vous et moi c’est que je n’ai aucune attache politique l’impartialité va de pair. Pour en finir vous n’avez encore par compris que droite gauche ou autre c’est le même problème ils s’entendent pour tout en laissant croire qu’il y a différence, croyez vous que si ces fameux élus étaient intègres et compétents on serait dans un pays en faillite? Réfléchissez .

        • Les Socialistes( et bien non !): le Peuple paie pour l’incompétence de l’UMP!!

  6. Sincèrement, je trouve çà génial la finance ! On ne trouve pas quelques 8 milliards d’euros pour la France…Mais on n’en trouve (en fait pas) au moins 130 pour sauver des banquiers ! Je reviens sur le sommet européen, parce que, franchement, je me dis que c’est sans doute ce genre de réunion qu’il conviendrait d’arrêter, puisque chaque fois – et à ma grande déception le dernier ne fait pas exception – on nous sort le grand cirque, salué temporairement par les bourses (seules gagnantes dans l’affaire)

    On notera le seul effort fait durant ce sommet : l’usage du français pour la déclaration.

    En premier lieu, nos dirigeants affirment le caractère impératif de « briser le cercle vicieux qui existe entre les banques et les États ». Là, tout le monde applaudit…Mais comme ensuite, le moyen pour ce faire – interdire aux banques d’acheter de la dette publique, séparer les établissements de crédits de ceux faisant de la spéculation… – n’est même pas abordé, on déchante vite !

    « La Commission présentera prochainement des propositions sur la base de l’article 127, paragraphe 6, concernant un mécanisme de surveillance unique. »

    Trop top…La Commission Européenne va bûcher pour instaurer une structure de surveillance unique (enfin, européenne quoi) des banques…Qui existe déjà ! Depuis janvier 2011 en fait, cela a même un nom : autorité bancaire européenne. (Heureusement que la réunion a été préparée…)

    Bref, la Commission Européenne va bosser sur un truc existant…Fameux. En revanche, la séparation des activités bancaires n’est pas à l’ordre du jour…

    Et attention, se mettre d’accord sur un bidule visant à remplacer la supervision de 17 types, par un seul, s’appuyant sur les 17 types – ceux là même qui ont échoué dans leurs missions – doit se faire de manière urgente…Fin 2012 !

    « Lorsqu’un mécanisme de surveillance unique, auquel sera
    associée la BCE, aura été créé pour les banques de la zone euro, »

    Et tiens, le conflit d’intérêt, çà manquait ! La BCE n’étant pas du tout partiale dans l’affaire, non…Pas plus que les conseillers de l’OMS sur le pseudo vaccin contre le virus H1N1 !

    « Le MES pourrait »

    On notera l’usage du conditionnel au lieu du futur. A l’évidence, certains n’ont guère envie de repasser par la case constitutionnelle – modifiée le MES qui n’est même pas encore validé par tous les pays nécessaires (et qui est, en outre, conditionné à la ratification du TSCG !) revient à modifier les traités existants

    « À la suite d’une décision ordinaire, avoir la possibilité de recapitaliser directement les banques. »

    Je suis allé voir la version anglaise pour être sur qu’il n’y avait pas d’erreur de traduction. Résultat ? Aucun. On nous dit bien que le MES va recapitaliser les banques, c’est-à-dire, en français, devenir actionnaire des banques en difficulté. On transforme donc (une fois de plus) le MES, qui passe de mécanisme financier pour prêter aux banques (ou aux Etats) à investisseur/actionnaire.

    « Nous réaffirmons que l’aide financière sera fournie par le FESF jusqu’à ce que le MES devienne opérationnel, et qu’elle sera ensuite transférée à ce dernier, sans obtenir de statut prioritaire. »

    Le FESF va donc (alors qu’il ne peut déjà s’alimenter sur les marchés de manière satisfaisante) prendre à sa charge de nouveaux besoins. Cool !

    « Nous affirmons notre ferme détermination à faire ce qui est écessaire pour assurer la stabilité financière de la zone euro notamment en ayant recours aux instruments existants du FESF/MES »

    Le FESF se terminant en 2013 – décision de Karlsruhe oblige – et le MES n’étant pas encore ratifié (pour les raisons évoquées plus haut) et nécessitant (du reste) un nouvel examen parlementaire ou/et un référendum (puisqu’on lui donne de nouvelles attributions qui violent les traités existants et que, par ailleurs, il convient que le traité ratifié soit le même pour tous), les promesses européennes sont diablement séduisantes !

    Vous l’aurez compris : nous sommes sauvés ! Le MES, qui n’existe pas, va devenir actionnaire des banques et/ou des Etats ! La problématique essentielle – le retour de la confiance – elle, est totalement occultée.

    Rappel : le souci, c’est que les Etats européen du Sud, n’arrivent plus à se financer. Pour pallier au problème, les gouvernants ont d’abord aidé les banques, ce qui évidemment les a rendus plus risqué. Ils ont donc encore plus de mal à trouver de l’argent. Désormais, lesdits dirigeants passent leur temps à créer des bidules publics – le dernier en date, le MES – qui va aller emprunter avec la garantie desdits Etats pour prêter aux banques et aux Etats.

    Le léger souci, c’est qu’il n’est pas sur que l’investisseur accepte d’aller perdre des billes dans un truc aussi dingue que le MES. En effet, personne ne sait à quel taux pourra emprunter le MES dans six mois…

  7. Dans le domaine économique et financier, la politique gouvernementale est évidemment conditionnée par la conjoncture. Mais ce qui est entrepris paraît équilibré et raisonnable et aussi le plus juste possible. De toutes façons,personne ne s’attendait à des lendemains qui chantent et ce n’avait d’ailleurs pas été promis! Dans les autres domaines,aucune réforme n’a été abandonnée et le projet peut être appliqué. Les critiques de la droite vont continuer violemment, elles sont grotesques et sectaires, mais tellement classiques et automatiques qu’elles ne méritent même pas qu’on s’y arrête…

  8. Bonjour,

    Quel serait l’impact d’une taxe sur tous les achats mentionnes dans les comptes comptables des entreprises identifees en France compensee par une baisse de l’IS, des charges salariales et patronales ?

    Cordialement

  9. . A ceux qui nous font rire et empruntent le chemin classique des socialistes : c’est pas moi c’est l’autre, il est bon de savoir que la France depuis plus de 30 ans a toujours voté des budget en déficit pendant cette période gauche et droite ont participé à la catastrophe, la faillite actuelle. La prédominance dans les collectivités locales et la multiplication des staffs c’est faite à une vitesse grand V les socialistes ont vite compris qu’ils avait là une voie à la domination des masses.
    Au gros malin qui tente d’expliquer la légitimé de Mr Moscovici avec 71,35 % des inscrits qui ne veulent pas de lui, il n’y a pas photo comment voter contre un candidat quand aucun de ceux qui se présentent ne garantissent la fiabilité ? Vu le % d’abstentionnistes ils sont nombreux à en avoir ras le bol, à ceux endoctrinés qui tente des explications , Mr Moscovici devrait refuser les impôts des 71,35% des inscrits qui ne veulent pas de lui et de sa politique . Il est fait certain il ne faut pas confondre démocratie avec médiocratie. En tout état de cause Mr Moscovici n’est ni mon mentor et encore moins le centre du monde , pas même le centre de sa circonscription , retenez ce chiffre 71,35 des français inscrits son contre lui .

    • Le gros malin persiste et signe dans votre incompréhension (ou mauvaise foi) sur le fonctionnement de la démocratie ! Vous êtes consternant !

  10. Il nous feronttoujours rire ces socialistes ils ont un TOC sérieux celui de dire c’est pas nous c’est les autres, c’est l’héritage, on se croirait dans une maternelle.
    En tous cas ils sont malicieux et travaille surtout à la domination des masses super bons de ce coté, comme au bon vieux temps des communistes en URSS, la situation est grave .

    • Bah entre nous, les 7,5 milliards à trouver pour cette année, c’est la faute de qui d’après vous ? La Cour des comptes a reconnu que des dépenses engagées en fin d’année dernière n’étaient pas financées cette année et Carez a reconnu ce matin que le précédent gouvernement avait surestimé la croissance de 2012 d’un demi-point, ce qui représente environ 5 milliards de recettes en moins…

      • Concernant certains commentaires, et sans polémique aucune, j’ai l’impression que certains ne lisent pas les documents mis à leur disposition et c’est dommage. Je pense notamment, puisque le sujet est sur la table, à la note de synthèse de la « situation et perpectives des finances publiques » écrite par la Cour des Comptes dernièrement 5document qui accompagne le rapport remis au gouvernement). Ce document est riche d’enseignement, notamment les pages 12 et 14 et vous aurez la réponse sur les 7 Mds€ d’impôts en plus pour 2012 et sur les 33 Mds qu’il faudra trouver en 2013
        Déjà la Commission européenne avait pointé les « flous sur l’atteinte des objectifs des déficits de la France lors de l’analyse du Programme de Stabilité 2012/2016 et du Programme de Réformes 2012 de la France présentés en avril (On peut retrouver ces documents sur le site de la commission)

        • Le problème n’est pas la lecture de documents. Il est tout simple : nous Contribuables nous n’avons que faire de ces considérations aujourd’hui, il faut se poser la question de savoir si nous devons reprendre la main et cesser de confier notre argent à des incompétents qui refusent de rendre des comptes précis, secondo mis à part les nommés, quand on voit que Mr Moscovici aux dernières législatives 2012 à fait un score formidable 71,35 % des inscrits citoyens Français ne veulent pas de lui, ce sont les véritables chiffre nous confions notre argent et une mission à un individu qui représente son rejet par la majorité des inscrits, seul le chiffre des inscrits a une valeur effective, il n’a aucune legitimité dans son poste d’élu. Quand à ses compétences comme nommé c’est à revoir.

          • Une gestion calamiteuse pendant 5 ans et ce sont ceux qui viennent d’arriver et font les choses avec responsabilité qui sont incompétents. Cela illustre bien votre inconséquence et votre mauvaise foi.
            Par ailleurs, les abstentionnistes n’expriment pas un rejet, si on veut exprimer un rejet, on vote contre, on vote pour un autre candidat, et donc, en l’occurrence, M. Moscovici a été élu et bien élu. Revoyez donc le fonctionnement de notre démocratie avant de dire de telles bêtises.

        • @COPA / vous avez raison :la seule chose à faire, en 1°lieu est de lire les documents ; faute de cela , on se limite à des réactions d’humeur qui ne mènent nulle part . Merci pour les références ;les comptes-rendus de la Commission sont souvent longs MAIS très clairement segmentés ; idem pour ceux de la Cour des Comptes ;il faut prendre le temps de s’y plonger.

  11. Payer plus d’impôts n’est pas un problème ! Avoir des services publics et une protection sociale,çà se paie !

Les commentaires sont fermés.