Dans les médias

Articles de août 2012


Pierre Moscovici : « Il n’est pas question de taxer les biens professionnels à l’ISF » [Les Echos]

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 30/08/2012 à 11:34

Alors que les réunions d’arbitrage se succèdent à Matignon et à l’Elysée pour préparer le PLF 2013, le ministre de l’Economie et des Finances clarifie ses projets. Il se rend aujourd’hui à l’université d’été du Medef.

Croissance nulle au deuxième trimestre, chômage en hausse… Comment qualifiez-vous la rentrée économique ?
Nous nous étions préparés à affronter une situation économique extrêmement difficile. Les Français, notamment les jeunes et les seniors, ont déjà payé un lourd tribut à la crise, avec la hausse du chômage. Le pouvoir d’achat n’a pas progressé depuis cinq ans, et la France a enregistré trois trimestres de croissance nulle. En réalité, nous héritons d’un triple déficit de croissance et d’emploi, de compétitivité et de crédibilité budgétaire.

Vous êtes donc contraints de revoir votre prévision de croissance pour 2013…
La prévision de croissance, que le gouvernement Fillon avait calée à 1,7 %, a déjà été abaissée à 1,2 % avant l’été. Nous ajusterons notre prévision au moment du bouclage du projet de loi de Finances pour 2013, afin qu’elle soit à la fois réaliste, parce que je souhaite un budget de vérité, et volontariste. Nous pourrons améliorer notre performance, si nous sommes capables de résoudre les tensions dans la zone euro, qui sont le principal facteur d’atonie.

Quelles sont les conséquences budgétaires concrètes de cette révision à la baisse ?
Nous présenterons un budget sincère, sérieux et juste. Nous ferons les efforts nécessaires, car la qualité de notre signature est essentielle. Nous empruntons aujourd’hui à des taux très bas parce qu’on nous prête une certaine crédibilité budgétaire ; je souhaite que cela perdure.

Lire la suite


Pierre Moscovici invité de la matinale de France Info

Catégorie : Actualité,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 30/08/2012 à 10:39

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de la matinale à 8h15 sur France Info


: "Une situation insupportable pour beaucoup de… par FranceInfo


Pierre Moscovici est l’invité du 20h de TF1

Catégorie : Actualité,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 28/08/2012 à 21:26

Pierre Moscovici est l’invité du 20h de TF1


Moscovici : La croissance faible n’est pas une fatalité [Le JDD]

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 20/08/2012 à 10:08

INTERVIEW – Le ministre de l’Economie et des Finances estime que l’économie française peut rebondir l’an prochain. Même si les prévisionnistes sont pessimistes.

La France accuse une croissance nulle et les perspectives sont médiocres. Le gouvernement va-t-il revoir à la baisse sa prévision pour 2013 (+1,2%) dans la loi de finances que vous préparez?
Ce n’est pas d’actualité. Dès lors que nous sommes capables de relancer la dynamique en Europe et en France, nous avons un réel potentiel de croissance en 2013. Il faut pour cela mettre en œuvre les mesures obtenues fin juin par la France auprès de nos partenaires européens. Je souhaite également des progrès rapides et forts sur la supervision bancaire, ainsi que des mécanismes d’intervention financière de nature à stabiliser les marchés et à restaurer la confiance. Sur le plan national, nous voulons aussi soutenir l’activité par une politique économique active, notamment en faveur du pouvoir d’achat, du logement et de l’investissement des entreprises.

Les économistes anticipent une faible hausse du PIB l’an prochain…
Ce n’est pas une fatalité. Beaucoup a d’ores et déjà été fait pour relancer la croissance et le pouvoir d’achat. Nous avons augmenté le Smic et l’allocation de rentrée scolaire, encadré les loyers dans 38 agglomérations, étalé la facture du gaz léguée par le gouvernement précédent… J’ai aussi à cœur la compétitivité de notre économie. Nous voulons mener une politique favorable à l’entreprise et à l’investissement, en particulier grâce à la banque publique d’investissement. Des réformes de structure, à la francaise, stimuleront la croissance.

Lire la suite


Inauguration de la coopérative oléicole de Balagne rénovée

Catégorie : Actualité | Par pierre.moscovici | 16/08/2012 à 16:05

Pierre Moscovici a inauguré le 8 août dernier la rénovation de la coopérative oléicole de Balagne, à Corbara, en Haute-Corse.


Pierre Moscovici invité de la matinale d’Europe1

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 14/08/2012 à 23:30

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de la matinale à 8h20 sur Europe1


Essence : Moscovici a "plusieurs solutions" par Europe1fr


Devoirs de vacances

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Réflexions | Par pierre.moscovici | 02/08/2012 à 18:32

cc Elysee

Vous le voyez, le temps me manque désormais pour écrire souvent sur ce blog. C’est au fond rassurant, le contraire indiquerait un temps libre qui ne conviendrait pas aux fonctions que j’exerce. Je veux toutefois, à la veille de vacances particulières – car les vacances « ministérielles » sont forcément courtes, actives, et peuvent être interrompues à tout moment- vous livrer quelques remarques sur les mois écoulés et les temps à venir.

Tout, évidemment, n’a pas été fait, mais le travail accompli, en si peu de jours, est d’ores et déjà considérable.

La gauche est au pouvoir depuis 10 semaines, et cette période a été incroyablement dense. Je lis, ici ou là, des commentaires, j’entends des réflexions, non pas de déception – ce serait prématuré ou c’est de mauvaise foi – mais d’impatience ou de scepticisme. Notre action serait prudente, équilibriste, pour ne pas dire immobiliste. La session parlementaire aurait été creuse, voire vide, et marquée par la revanche, notre politique – en particulier dans le champ économique qui est le mien – serait insuffisamment claire et lisible. Je comprends les attentes, je sais que l’action humaine est perfectible, je connais le devoir de dévouement à la tâche et de réussite qu’exige l’exercice des responsabilités que nous ont confiées les Français, d’abord en élisant François Hollande à la Présidence de la République, le 6 mai, puis en donnant à la gauche, et en particulier au Parti socialiste, une large majorité parlementaire les 10 et 17 juin. Mais je veux dissiper les malentendus et corriger une injustice. Tout, évidemment, n’a pas été fait, mais le travail accompli, en si peu de jours, est d’ores et déjà considérable.

La gauche avait quitté le pouvoir depuis 10 ans. Elle s’est sérieusement et soigneusement préparée à le retrouver, si les Français lui accordaient à nouveau leur confiance. Nous savions, d’abord, l’état du pays, affaibli à la fois par la crise et par 10 ans d’une gestion de droite marquée par la brutalité et l’iniquité du sarkozisme après les hésitations du chiraquisme à son crépuscule. Le pays doute de lui-même, et souffre – je ne cesse de le dire, parce que c’est vrai- d’un triple déficit – de crédibilité budgétaire, de compétitivité, de croissance et d’emploi. Il se défie des politiques, parce qu’il ne saisit plus le sens de son avenir. Il s’interroge sur sa place dans le monde. Il n’est plus au clair sur son vivre ensemble. La tâche est donc considérable, lourde, elle est historique. C’est pourquoi, dans la campagne présidentielle, que j’ai dirigée aux côtés de François Hollande, nous avons tant insisté sur le redressement dans la justice. Car, si le redressement est indispensable, et s’il appelle des efforts, ceux-ci ne peuvent être acceptés que s’ils sont, à l’opposé des dernières années, justement partagés.

Lire la suite


Pierre Moscovici invité de la matinale de RTL

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 01/08/2012 à 12:52

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de la matinale à 7h50 sur RTL.


Pierre Moscovici : "La CSG est une piste mais il… par rtl-fr