24 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici est l’invité du 20h de TF1 »

  1. Que voilà, effectivement, des commentaires rudes…Et pour le coup, sans doute un peu trop méchant à l’endroit du Ministre actuel (notre hôte).

    On ne peut, en effet, guère reprocher à M. MOSCOVICI de tenir une promesse de campagne, même si celle est passée de « blocage des prix » à « baisse transitoire » des prix. (A confirmer dans la pratique)

    Du point de vue de la logique démocratique, qui voudrait que les propos de campagne électorale soient suivis d’actes cohérents avec ces derniers de la part du vainqueur de l’élection, je ne peux que s’en féliciter.

    Là où cette mesure pêche, selon moi, c’est qu’il n’y a rien derrière. Le Gouvernement – revenu de vacances – semble se rappeler qu’il a des engagements à tenir (calendrier suivi par les médias) et les accomplis sans se poser la question de leur intérêt (réel) pour le pays.

    J’entends par là qu’il que c’est très bien de diminuer le prix de l’essence en diminuant les taxes portant sur ce dernier…Mais est ce bien cohérent avec l’objectif affiché de tout faire pour ramener le déficit public de la France à 3% en 2013 ? Ou avec l’objectif prioritaire de…Relancer l’emploi ? A tout le moins de protéger les Français « victimes de la crise » de sombrer dans l’endettement, les maladies mentales, l’échec sociétale ?

    Par ex, suivant le même objectif de soutien à la consommation, à la demande des ménages, est-ce que les montants en jeu, plusieurs centaines de millions d’euros semble-t-il, n’auraient pas été mieux utilisés en augmentant l’un ou l’autre des minima sociaux ? (Ne serait ce que parce que la consommation est tirée par les ménages modestes)

    Et si le but était d’aider les professions « vivant » du pétrole, au sens où leur activité en dépend, ne fallait il pas concentrer la manne budgétaire annoncée sur eux seuls ? (Ne serait ce que pour éviter un effet mikado ?)

    Autre souci : la vision gouvernementale semble de court terme, même si je laisse le bénéfice du doute à M. MOSCOVICI.

    Que compte faire, précisément, le Gouvernement pour mettre fin (sinon immédiatement, à tout le moins dans les années à venir) pour réduire notre dépendance aux véhicules motorisés ?

    En France, la distance domicile-travail a augmenté, la périurbanisation a continué de plus belle, et une bonne part des classes populaires et moyennes a cherché dans ces (très) lointaines périphéries des agglomérations des logements à bon compte. C’est d’ailleurs ce contexte d’étalement urbain, de plus en plus biaisé socialement, qui explique la sensibilité d’une bonne part des électeurs des classes populaires et moyennes au sujet du prix de l’essence.

    Cet étalement urbain a continué, alors même que, pendant ces mêmes années, l’État a continué à taxer très fortement l’essence. Si l’on veut faire en sorte de redonner du pouvoir d’achat aux ménages en diminuant le poids dans leurs dépenses courantes de l’essence, c’est donc avant tout sur cet étalement urbain qu’il faudrait agir, sur la cause et non sur l’effet en somme.

    Or il ne m’a pas semblé malheureusement que le Gouvernement Ayrault ait montré jusqu’ici la moindre velléité de s’attaquer à ce problème de l’étalement urbain. Certes, il a annoncé toute une série de mesures pour encourager la construction de logements dans les zones les plus urbanisées, là où les loyers sont devenus les plus inabordables pour les classes populaires et les classes moyennes. Mais il pourrait aller bien plus loin, en annonçant clairement que l’étalement urbain n’est plus tolérable.

    On pourrait ainsi imaginer de bloquer toute nouvelle construction, aussi bien de logements que de locaux professionnels, dans des zones qui ne sont pas desservies par des transports en commun, de ne plus aider (par des prêts à taux zéro par exemple comme actuellement) la construction de maisons individuelles, de subventionner au contraire tous les déménagements qui rapprocheraient un ménage du/des lieux de travail, de différentier fortement les droits de mutation en fonction de la desserte ou non du bien par les transports en commun, etc.

    Ces mesures ne coûteraient pas grand chose à l’État, puisqu’elles reviendraient le plus souvent à ne plus subventionner l’étalement urbain. Elles auraient bien sûr le démérite de tuer la poule aux œufs d’or que représente ce dernier pour ceux qui en bénéficient directement (propriétaires de terrains dans les campagnes, constructeurs de maisons individuelles, aménageurs en particulier) et auraient contre elles ces milliers de maires qui en profitent indirectement.

  2. En 3 mois, vous savez déjà que tout est perdu, que nous allons à la catastrophe ?

    Juste deux secondes pour vous rappeler que les 90% de dette et les 5,3% de déficit public en 2011 ne sont pas la cause de ce gouvernement.

    Nous saurons fin 2013 si ce gouvernement gère bien les finances ou pas. Nous pourrons alors juger. Avant, c’est simplement crier avec les loups.

  3. C’est tout de même amusant votre commentaire de la part de qqun qui soutenait un candidat affirmant qu’il ne fallait rien faire sur le prix de l’essence et en tous cas ne proposait rien pour en baisser le coût.

  4. Pour dépasser les discussions sur le prix de l’essence -qui est un
    problème politique plus large – je propose 2 lectures faciles et rapides ; c’est sur :non fiction.fr ;le 1° article (du 17/01/2012)
    s’intitule « Europe empire anonyme  » et le 2° qui est une réponse
    (du 21/08/2012) s’intitule « un prince pour l’europe » de giorgio benigni . Très intéressant .

  5. « Nous avons tous besoin de l’honnêteté intellectuelle de ceux qui prétendent nous gouverner  » .Très bien dit ; je mets derrière ces mots pleins de réflexion, d’autres réalités que celle de Frankie .
    Il est vrai que le gouvernement et le président devaient s’attendre à un retour de bâton ! ne l’avaient-ils pas prévu ?

  6. @ jacline ;la bande de guignols est peut-être ailleurs ; vos posts manquent de « bon sens » ,bon sang !! je vous trouve très intéressante ,vulgaire et grossière à souhait ,et il faut savoir qu’il y a des citoyens tels que vous .

  7. Un peu de cohérence ! Vous ne pouvez pas vous plaindre que le gouvernement tarde à intervenir (votre message du 16 août 2012 à 08:19) puis une fois qu’il le fait, protester sur le coût de cette action.

  8. Pierre Moscovici avec les 6 centimes sur l’essence a cherché à donner un peu d’air aux ménages pour les 3 prochains mois, et même si quelques euros sur un plein ne sont pas de nature à nous transformer en gagnants du loto, je ne fais pas partie de ceux qui claironnent que cela ne sert à rien. D’ailleurs, si 6 cts ne servent à rien, alors que ces personnes suggèrent à Bercy d’augmenter de 6 cts l’essence, cela fera toujours cela de moins sur la dette sans que cela pèse sur leur portefeuille ! L’appel à une augmentation de la production est également un second élément de court-terme capable d’amplifier l’effort de baisse des prix. Là où par contre une critique est possible, c’est que PM n’a pas encore annoncé de mesures structurelles pour sortir de la trajectoire fondamentalement haussière de l’énergie issue du pétrole. Je crois que le moment est venu de mettre sur pied le démarrage d’un plan de sortie de l’ère du pétrole, ce qui pourrait par exemple prendre la forme de mesures comme :

    * interdiction à court terme (1 an) à la vente des chaudières domestiques utilisant le fuel et à moyen terme (d’ici la fin du quinquennat) des chaudières industrielles à pétrole.
    * interdiction à court terme de l’immatriculation de voitures neuves de grosse cylindrée non hybridée et interdiction d’ici la fin du quinquennat de circulation de ces voitures
    * interdiction d’ici la fin du quinquennat de la mise en circulation de véhicules de transport collectif urbain à pétrole non hybridé
    * réajustement à la baisse des seuils permettant de bénéficier du bonus écologique sur l’achat des véhicules neufs
    * mis en place d’un plan de reconversion des travailleurs de la filière pétrolière

    • Vu à une station service près de chez moi : hier augmentation du prix de l’essence de 5 centimes, ce matin ( décision prise hier et applicable immédiatement, c’est à dire à partir d’aujourd’hui) diminution de ce même prix de 6 centimes… A écouter la radio ce matin, ce n’est pas un cas isolé. C’est somme toute assez logique : quelle entreprise accepterait de perdre de l’argent sans imaginer une solution pour se « refaire » ???
      Alors, le discours d’autosatisfaction du ministre, on est fondé à le prendre pour ce qu’il est : de la communication anesthésiante avant toute chose.

    • L’important c’est que la prix n’augmente plus enfin pendant un certain mais si la croissance mondiale augmente, la prix du pétrole augmentera forcement, sans mise en place de la TIPP aussi couteuse soit cette mesure je ne vois pas comment bloquer les prix sur le cours terme le temps de développer les énergies alternatives pour le long terme.

      Concernant les énergies d’avenir, Montebourg pense que c’est le nucléaire, selon les scientifiques c’est l’avenir est dans l’autonomie énergétique c’est à dire que normalement dans 20-30-50 ans une maison, une voiture, un frigo, un bâtiment sera autonome énergiquement soit via des énergies propre qui produisent des énergies selon les besoin des particuliers soit via des piles nouvelles.
      L’idée serai d’investir aussi dans ce domaine, je vois bien EDF et Areva investir sur une société mixte qui sera plus un labo pour fera des recherches dans ce domaine.

      • Je ne pesense pas, Amelle, que « selon les scientifiques l’avenir est dans l’autonomie énergétique ». Il y a en France un consensus des scientifiques et des opérateurs sur le nucléaire. Le débat politique sur ce sujet est pollué par les positions idéologiques des écolos.
        A titre personnel, je me réjouis de la prise de position de Montebourg. J’ajoute qu’un abandon du nucléaire se traduirait par une augmentation de la facture énergétique et que nous n’avons pas besoin de cela dans la conjoncture actuelle.

        • Il y a des centrales qui vieillissent et qu’il faudra un jour ou l’autre démanteler, lorsqu’on aura fait un démantèlement qui s’annonce être une plaie avec un coût juste effroyable alors à ce moment nous pourront donner un coût définitif à l’énergie qui est loin d’être celui qu’on paye aujourd’hui.

          Et je ne parle pas du risque d’accident qui peut être plus coûteux que toute les autres source d’énergie réunies en cas d’accident, Fukushima est un exemple dans ce domaine.

          Je ne suis pas une anti nucléaire de base n’empêche qu’elle m’inquiète, perso je n’habiterai jamais près d’une centrale à moins d’y être forcer. L’exploitation de l’énergie nucléaire était un pari sur l’avenir, il est plus que temps de parier aujourd’hui sur les énergies alternatives et tout aussi important de diversifier les sources d’énergie.

          • la catastrophe de fukushima est dûe à l’incurie
            des hommes ;si vous avez peur des centrales nucléaires ,Amelle , allez en visiter une .

          • Notamment celle des dirigeants de Tepco qui proposent de déplacer les combustibles nucléaire d’ici fin 2013, comme s’il était question d’une carcasse d’automobile, pas très urgent. Preuve qu’on ne peux faire confiance au privé pour s’occuper de nucléaire c’est beaucoup trop sérieux.

            Cela dit j’aurai aimer qu’Areva qui a fourni le combustible, aide Tepco à les déplacer vers un endroit moins sujet au tremblement de terre, Tsunami, Typhon, tornade saisonnière.

  9. Le Gouvernement tient toutes les promesses du Président de la République. C’est du pouvoir d’achat en plus pour les Français. Toutes les bonnes nouvelles sont à saluer.

  10. Mr Moscovici et Mr Ayrault et Mr Hollande

    Décision ridicule ; baisser le prix de 3 euros sur un plein de 50 E (j’en ai eu pour 74 euros) c’est vraiment pas assez.
    ça serait bien de retomber sur terre et fassiez vous meme le plein.

    Mr hollande vous avez fait des promesses pour faire de l’anti sarkozisme mais vous voyez que tout ce que vous avez promis est irréalisable.

  11. Ces s… de producteurs n’ont même pas écouté Moscovici. Quel affront!

    En prévision de l’ouragan Isaac, les installations pétrolières ont baissé la production de près de 1,3 million de barils.
    Environ 93% de la production de pétrole brut est à l’arrêt dans le golfe du Mexique et huit raffineries ont décidé de fermer ou de réduire leur activité avant l’arrivée de l’ouragan Isaac, selon un rapport de situation publié mardi par le département de l’Energie (DoE).
    En prévision du passage d’Isaac, qui vient de se transformer en ouragan, du personnel a été évacué sur 503 plate-formes de production. Les suspensions de production représentaient à la mi-journée 1,29 million de barils de pétrole brut par jour (soit environ 93,28% de la production de la région) et 85 millions de mètres cubes de gaz naturel (66,7%), selon le DoE.
    En outre, à 13H30 (18H30 GMT) mardi, cinq des 11 raffineries de la région se trouvant sur le passage du cyclone avaient indiqué au DoE qu’elles étaient fermées ou en passe de l’être, et trois autres qu’elles avaient réduit leurs capacités de production.
    Les inquiétudes sur l’impact d’Isaac pour la production d’or noir dopent les cours du pétrole, qui ont terminé en hausse mardi à New York.

    AFP

  12. Bravo monsieur le ministre , je vous croyais competent et serieux , quelle deception ! 6 centimes et encore ! Tous vos copains et intervenants de tous secteurs qui gagnent un minimum de 25000 € par mois devraient expliquer a une majorite de francais que vous vous foutez un peu de nous . Politiques de droite ou de gauche nous redoutons en fait vous vous montrez sans pouvoir ,incompetents devant les differentes crises sociales et economiques passees ou a venir . Pourquoi ne pas vouloir prendre des decisions simples et pratiques pour l avenir de notre pays . Notre  france merite un autre traitement . Soyeux courageux bon sang ! Si vous manquez d idees simples et efficaces , adressez vous a des francais de la base ou des classes moyennes qui peuvent peut etre vous suggerer des actes ou des decisions pratiques et utiles au pays , et a ce peuple qui sait que beaucoup.de decisions simples et saines existent . Soyez plus pres des realites . A bientot peut etre. 

Les commentaires sont fermés.