Pierre Moscovici invité de la matinale d’Europe1 – Interview de Jean-Pierre Elkabbach

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de l’interview de Jean-Pierre Elkabbach dans la matinale d’Europe 1.

http://www.dailymotion.com/video/xtxg6p_moscovici-un-budget-d-engagement-et-de-combat_news

19 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici invité de la matinale d’Europe1 – Interview de Jean-Pierre Elkabbach »

  1. Monsieur le Ministre,
    Quand allez-vous penser enfin aux seniors qui sont en fin de droits et remettre rapidement l’A E R! Vous connaissez très bien ce dossier, je n’ose imaginer que rien ne sera fait, vous qui avez confié le dossier au Sénateur M. Bourquin, j’espère que vous lui apporterez tout votre soutien, je ne peux pas imaginer un seul instant le contraire.
    Monsieur le Ministre réparez vite cette injustice l’ A E R c’est maintenant??

  2. faudrait remettre l’AER dans le budget 2013 pour que les sénoirs qui ont tous leurs trimestres avec chomage qui ont fait leurs carrières ne tombent par dans la pauvreté avec 460 euros par mois qui s’endettespour se nourir et payer leurs loyers crédit!
    Mr hollande en a parler au magasine notre temps pendant la campagne.

  3. les sénoirs ne comprennent plus ce gourvernement !qui nous ballote entre la minitre de la santé et du travail ,mais nous on a une vie dramatique 460euros pour vivre après une carrière de 41 42 année ;on veut savoir ou en est cette question de L’AER!!
    cet hivers encore il vas falloir allez au restot du coeur et cette fois ce gourvernement est responsable
    pourriez vous mettre un amendement AER,sur le budget des finances 2013 de l ‘assemblée nationale pour régler notre misère comme vas le faire la présidente de la commission social du sénat Annik David ,et !!!peut’etre on auras une explication et a quel ? minitre a s’adresser!

    Comment voulez vous que ces sénoirs votent pour vous si vous (Députés,sénateurs)et le gourvernement ne règle pas notre misère ou au moins nous dit une réponse claire et communique!
    Je vous remercie de répondre ca seras très gentil et si quelqu’un essaie de nous aider!
    Voila une réponse de la ministre touraine a la sénatrice David présidente de la commission social du sénat

    Monsieur,

    Ayant appris ma rencontre avec Madame la Ministre Marisol Touraine jeudi 27 septembre, vous avez été nombreux à me relancer par mel afin que je porte la question de l’Allocation Transitoire de Solidarité et l’Allocation Equivalent Retraite, et vous êtes tout aussi nombreux à m’interroger sur le résultat de cette rencontre.

    J’avais bien sûr inscrit cette question dans l’ordre du jour. Je n’ai malheureusement pas aujourd’hui d’éléments très positifs à vous communiquer.

    l’ATS bien qu’étant relais à la retraite, est un élément d’indemnisation du chômage et ne relève donc pas du Ministère de Madame Touraine mais du ministère de l’emploi, donc de Michel Sapin.

    Madame Touraine m’a assurée de sa sensibilité personnelle sur la question mais n’a pas les prérogatives pour la traiter. La question sera donc examinée dans le projet de loi de finances 2013 présenté dans les jours à venir, au cours de la mission emploi.

    Le proposition de projet de loi que le groupe Communiste, Républicain et Citoyen a déposée au Sénat n’ayant pas pour l’instant été inscrite à l’ordre du jour, je porterai donc avec mes collègues, par voie d’amendement, l’article unique qu’ elle comporte, à savoir, le rétablissement de l’Allocation Equivalent Retraite telle qu’elle existait avant sa suppression.

    Recevez Monsieur, l’expression de mes sentiments dévoués.

    Annie DAVID
    Sénatrice de l’Isère

    • monsieur le ministre voici la question que vous avez posé au precedent gouvernement
      Question publiée au JO le : 23/02/2010 page : 1866
      Réponse publiée au JO le : 04/05/2010 page : 5014

      Texte de la question
      M. Pierre Moscovici interpelle Mme la ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi sur les conséquences économiques et sociales dramatiques de la suppression de l’allocation équivalent retraite (AER) depuis le 1er janvier 2010. Supprimée par l’article 132 de la loi de finances pour 2008 et rétablie par décret n° 2009-608 du 29 mai 2009, cette allocation a finalement pris fin le 31 décembre 2009, plongeant dans la précarité d’innombrables anciens salariés proches de la retraite et ayant travaillé la majeure partie de leur vie. Cette allocation permettait en effet d’assurer jusqu’à l’âge de 60 ans un minimum de ressources aux travailleurs qui totalisaient 160 trimestres de cotisation au titre de l’assurance vieillesse avant l’âge de 60 ans. Dans la pratique, l’AER a été perçue par des travailleurs âgés, arrivés précocement sur le marché du travail et ayant le plus souvent occupé des postes à la pénibilité avérée. La suppression de l’AER plonge les travailleurs dont la période d’indemnisation ASSEDIC a pris fin après le 1er janvier 2010 dans une situation de grande détresse. En effet, leurs anciens employeurs leur avaient certifié qu’ils seraient indemnisés pendant 36 mois par les Assedic, dispensés de recherche d’emploi et qu’ils percevraient ensuite l’AER, avant que le versement de la retraite ne prenne le relais. La suppression de l’AER va contraindre ces personnes à vivre sans cette allocation jusqu’à leur départ en retraite, les contraignant à passer d’indemnités d’un maximum de 31,82 euros par jour avec l’AER à 14,42 euros maximum par jour au titre de l’allocation spécifique de solidarité, soit une baisse de revenu de plus de 50 %. À l’heure où les chiffres du chômage sont plus qu’inquiétants et où l’on sait qu’un million de chômeurs arriveront en fin de droit en 2010, il apparaît illusoire de penser que ces travailleurs pourront compenser cette perte importante de revenus en retournant sur le marché de l’emploi. Il souhaiterait donc connaître ses propositions en la matière, et savoir si elle entend créer un nouveau dispositif prenant en compte la situation des personnes concernées ou reconduire l’AER pour les trois années à venir, afin de lutter contre les situations de grande précarité de ces anciens salariés partis avec l’assurance de leur employeur qu’ils bénéficieraient de l’AER.
      je voudrais connaitre la reponse que vous donnerriez à un deputé qui vous la poserai aujourd’hui en precisant que l’AER DOIT ETRE RECONDUITE POUR TOUS LES CHOMEURS AGES DE PLUS DE 55 ANS QUI ONT LEURS TRIMESTRES VALIDES POUR PRETENDRE A LA RETRAITE MAIS HELAS N’ONT PAS L’AGE (de 60 à 62 ans selon l’année de naissance)
      MERCI

  4. Monsieur le Ministre,

    Je tiens tout d’abord à vous remercier pour votre action et je comprends combien la situation est difficile!

    Je me permets de vous écrire pour vous parler de ma situation.

    Je suis infirmière à Genéve et j’habite en France plus exactement à Ville La Grand.
    J’ai 2 enfants dont un qui a été opéré à 1 mois d’une atrésie des voies biliaires.J’avais choisi d’assurer mes enfants en asurance privée car nous n’avons pas d’autres grand centre dans notre région et Lyon et Grenoble sont à environ 2h de route.Heureusement car l’opération qu’a subi mon fils ne se fait que dans les grands centres hospitaliers ainsi que son suivi qui devrait mener à une greffe hépatique. Cette proximité m’ a permis de voir chaque jour mon autre enfant durant l’hospitalisation de mon bébé.
    Ainsi la famille n’est jamais séparée meme les jours de controles à l’hopital ou je peux aller chercher mon ainé à l’école.

    Si demain je suis obligée de m’assurer à la CMU le suivi de mon petit devrait se faire beaucoup plus loin, entrainant de lourdes conséquences pour toute ma famille et me pénalisant au niveau professionnel (absences plus longues)!

    Je ne comprends pas en quoi le fait que je paie de ma poche une assurance privée pose probléme…

    Pour ma part j’envisage donc de m’installer en Suisse pour garder le suivi à l’hopital Cantonal de Genéve et éviter ainsi la triple peine:un enfant malade, un autre enfant séparé de sa famille et des difficultés professionnelles.
    Cordialement.

  5. Après l’évacuation d’un camp de Roms, près de 48h après les faits, ni le MRAP, ni la LICRA ni SOS Racisme n’ont daigné réagir. Seule la Ligue des Droits de l’Homme s’est dite « inquiète ».

    Deux poids deux mesures?

    • Commentaire limite raciste.
      Les Roms sont des citoyens européens comme les autres, libres d’aller ou bon leur semble. S’ils choisissent la France, c’est une chance pour elle. Nous nous faisons un devoir et un plaisir de les accueillir.

      • Je ne pense pas que Valls s’inspire tellement du Sarkozysme, mais il a trouvé un créneau porteur qui le rend populaire et il l’exploite un max. Ceci dit,il y a déjà eu des ministres intérieurs de gauche très ,très « énergiques » si peut dire: Defferre,Joxe,Chevènement…Il faut faire avec…Il faut dire aussi,pour être honnête,que la tâche de Valls n’est pas facile vu tout ce qui arrive tous les jours,complaisamment amplifié par les médias comme par hasard!

      • @xavier

        Que Valls face du Sarko ne me gêne pas par exemple en matière de com en emmenant des caméras partout. Il peux aussi jouer les zorro contre la délinquance la aussi, les gens aime voire leur ministre de l’intérieur très ferme. Donc pas de soucis.

        Tout sauf sur le communautarisme, les plaies sont profondes déjà, inutile d’en rajouter, on ne combat pas le communautarisme en versant dedans ni en faisant des différences entre communauté. Le rôle d’un ministre de l’intérieur c’est d’appliquer la loi, et dans la loi républicaine on parle aux citoyens pas au religieux, son rôle notamment dans une république laïque n’est pas de faire la leçon à une religion, encore moins de la gérer et surtout pas de menacer d’expulsion des types selon leur religion.

        S’il y a un problème d’ordre publique on le règle quelque soit la religion ou non religion de l’intéressé point barre.

        Concernant les roms, la aussi s’il y a un soucis avec l’ordre public c’est à l’état de le régler, il est inacceptable que des personnes osent « se faire justice » eux même. Le ministère de l’intérieur n’a pas être « compréhensif » ni à excuser les habitants aux alentours parce qu’ils avait alerté avant d’effectuer leur gestes.
        Ils ne sont pas content, qu’ils manifestent si ils le veulent mais ils n’ont pas à se substituer à l’état.

  6. Remettez une ligne dans ce budget l’AER pour les chomeurs sénoirs en fin de droit (470euros par mois dans la misère!)qui ont leurs annuités 41 42 années!!!
    Ces chomeurs doivent allez au restot du coeur, croix rouge pour survivrent! honteux!

  7. Je suis assez satisfaite du budget je l’avoue. Les moyennes et populaire sont préservé, perso mes impôts augmenterons de 2% dû au gel de l’indice sur l’IR pour un salaire net entre 2000€ et 2500€ par mois(proposé par Sarko et voté par la droite i faut le rappeler) mais je trouve qu’avec les 500 milliards de plus de dette, et le déficit, il est normal de contribuer un petit plus.

    Concernant la droite qui critique l’imposition des grandes entreprises on aurait aimé qu’elle nous dise où elle aurait trouvé les 40 milliards pour réduire les déficits? Qu’on rigole un peu nous aussi. Si sarko avait été réelu, les couches populaires et moyennes en auraient vraiment bavé comme chaque année depuis le dernier quinquennat.

    Perso je pense que si les prochains sujets comme la sécurisation des parcours professionnels, le financement de la protection sociale, la création d’un micro climat pour les TPI et PME, l’amélioration de la compétitivité (et je ne parle pas du coût du travail) sont suivi et mis en oeuvre avec autant de sérieux, la croissance pourrait revenir au second trimestre 2013 et peut être le AAA même si la perte de cette note ne me gêne pas plus que ça, juste un pied de nez à l’UMP.

    Après il y aura tout le reste du quinquennat pour réparer les injustices qui perdurent toujours et même en place un bon projet de société de gauche.

    • J’imagine qu’on fera avec, pour l’instant l’austérité dont parle UMP, FN et PDG je ne la vois pas. Cela dit, le début de croissance n’arrivera que s’il y a une amélioration du pouvoir d’achat qui elle seule peux faire redémarrer la machine même si ensuite cela ne suffira pas, il faudra continuer le travail de rénovation de l’économie et du monde du travail.

      Et c’est pour cela, s’il y a une diminution du « coût du travail » prochainement cette diminution doit prioritairement être utiliser pour l’augmentation du salaire net sans pour autant que cela ne puisse bloquer l’augmentation des salaires dans les années à venir comme cela a été le cas pour les 35h.

      D’ailleurs en parlant des 35h j’espère que pour le budget 2014, il y aura une remise à plat des aides et des exonérations du au passage des 35h, les entreprises ont eu quand même + de 10 ans pour s’adapter.

    • Il faut mettre les pieds dans le plat. Tout le monde sait que le budget présenté est le meilleur ou le moins mauvais dans la conjoncture actuelle. Les critiques contre lui sont contradictoires et purement politiciennes. Quant au traité budgétaire européen, on sait bien qu’il est incontournable et qu’il sera adopté; son rejet nous placerait dans une situation aggravèe; les manifestations contre lui expriment une colère justifiée,mais sans perspective:les propositions d’un Mélenchon ne seraient écoutées par aucun pays européen!

  8. Les niches fiscales sont plafonnées à 10 000 euros, c’est tout à fait conséquent. Pourquoi jouer les cassandres avec d’aussi faibles arguments.
    Pour les agences je ne vois pas de quoi vous parlez, je ne suis pas un spécialiste.
    D’une manière générale, les réformes en profondeur prennent du temps.
    Personnellement je trouve qu’il faut vraiment être très difficile pour ne pas considérer que l’effort demandé est justement réparti.

  9. Jean-Marc Ayrault a été excellent dans ses réponses à des journalistes agressifs et à une N.K.M. ridicule et pathétique. On dirait que ces gens ne se rendent pas compte de la situation dans laquelle on se trouve .Imaginez un instant les mesures qui seraient prises si Sarko était encore au pouvoir!!!…

    • Oui, surtout que de toute façon, les journalistes ne font que chercher un angle d’attaque. Le gouvernement présente un budget sérieux qui va dans le sens du désendettement, haro sur la rigueur, l’austérité etc. etc. Alors que si le budget était hors des clous, c’eut été haro sur le laxisme budgétaire de la gauche, sur les dangers de l’endettement, les agences de notation, les taux d’intérêts qui montent etc.

      Enfin bref, c’est peut-être tout simplement français après tout, typique de ce peuple de râleurs jamais contents mais si attachants.

  10. mr le minitre
    il est urgent d’agir; de remettre l’AER pour les sénoirs qui on fait leurs carrières et victimes du chomage qui sont dans la pauvreté avec 470 euros et ne pas trier dans la misère comme surgère le sénateur Bourquin qui réclame que ceux d’avant 2009 sous la pression d’une petite association de votre département.

Les commentaires sont fermés.