Pierre Moscovici invité de Patrick Cohen sur France Inter

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de Patrick Cohen sur France Inter

[vsw id= »xu2ppj » source= »dailymotion » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

4 réflexions au sujet de « Pierre Moscovici invité de Patrick Cohen sur France Inter »

  1. Bonjour Mr MOSCOVICI

    UNE PETITE IDEE EN VUE d’amélorer l’ épanouissement des gauchers de FRANCE et d’ EUROPE , innover en fabriquant plus d’ustensiles et d’équipements ménagers et outillage pour les gauchers qui sont toujours contraries par les droitiers dans de multiples domaines de travaux manuels ,comme si être « gaucher » est un éternel handicap dans la vie de tous les jours.
    Bonne réception et bonne continuation .

  2. Je ne suis pas une fine fine économiste , mais n’ayant pas comme seule sources d’inspiration le canar enchainé , je peux vous dire que la séparation des activités bancaires , n’est certe pas aux oubliettes mais en cours, mais je ne crois pas que cela se fasse en un claquement de doigts , au lieu de penser a 2017 essayer d’encourager ce gouvenement qui ne peux pas faire en 4 mois ce que les autres n’ont pas fait en 10 ans.

    • je suis d’accord avec votre propos, les chantiers sont en cours et se font dans la concertation.
      Par contre, je reviens une nouvelle fois sur l’Europe/ M Moscovici, au delà du bien fondé du désendettement, ne pensez vous pas qu’il y aurait un travail à faire, au niveau européen sur les méthodes utilisées par les différents pays pour améliorer leur compétivité; vous parlez de ce en exemple l’Allemagne mais est ce un bon exemple quant au sait que les écarts de richesse se sont creusées, et qu’en France certaines entreprises ont empruntées la même voie en délocalisant dans des pays à bas coût mettant à mal nos emplois en France.
      Depuis 10 ans, et plus, diverses exonérations ont été mises en place à l’attention des entreprises françaises, pour quel résultat : des déficits et du chômage et qu’alors se dessine une probable augmentation de CSG pour compenser l’exonération de charges pour les entreprises en ce qui concerne les allocations familiales.
      D’où ma question quelles sont vos actions au niveau européen, pour « enrayer » cette fuite en avant sur la compétivité. Merci

Les commentaires sont fermés.