Mon interview à l’émission « Questions d’info » sur LCP

J’étais hier l’invité de « Questions d’info » sur LCP, émission présentée par Frédéric Haziza, avec la collaboration de Françoise Fressoz (Le Monde), Sylvie Maligorne (AFP) et Marie-Ève Malouines (France-Info), en partenariat avec Dailymotion.

J’ai notamment abordé les sujets du pouvoir d’achat, de l’emploi, de la compétitivité, de la croissance, de l’Europe, et de l’industrie automobile.

Retrouvez ci-dessous la vidéo de cette interview.
http://www.dailymotion.com/video/xukstn_questions-d-info-pierre-moscovici-ministre-de-l-economie_news

2 réflexions au sujet de « Mon interview à l’émission « Questions d’info » sur LCP »

  1. Les « couacs »martelés avec gourmandise par les médias ne sont en fait que des indiscrétions; certains ministres annoncent à l’avance des mesures non encore décidées.Ce n’est pas vraiment gênant si elles sont effectivement adoptées ça l’est plus si elles ne le sont pas.Ce phénomène est assez répandu dans tous les gouvernements et il n’y pas dequoi enfaire tout un drame…

  2. Je retrouve comme toujours votre constance dans vos propos et je vous en remercie. Je viens de finir de lire le dernier livre de M Stiglitz, » le prix de l’inégalité » (enfin) et je ne regrette pas d’avoir voté pour M Hollande. Même si M Stiglitz fait une analyse sans complaisance de l’économie sociale de son pays, il n’oublie pas l’Europe et je retrouve dans vos actions les propositions faites au chapitre X de son livre: Ne changer pas. Il rappelle aussi qu’une des grandes idées des banquiers centraux est,je cite: »est la nécessité d’accroître la flexibilité sur le marché du travail laquelle signifie en général baisse du salaires et du salaire minimum et l’affaiblissement des dispositifs protégeant les salariés » ce que s’apprêter à faire la droite! J’espère que le chantier sur la compétitivité et l’emploi n’aboutira pas à une décision de même type. J’ai été content de vous entendre parler des réformes Schroëder qui ne sont certainement pas, sur certains points la panacée.
    Les patrons réclament à corps et à cri une baisse de charges sociales, j’aimerais bien connaître l’envergure des cadeaux fait aux entreprises depuis 10 ans, je pense que nous serions surpris…
    M Stiglitz aborde aussi l’indépendance des banques centrales et du dikta des 2% d’inflation à ne pas dépasser (je comprends mieux pourquoi), il serait intéressant de connaître votre point de vue sur le sujet
    Enfin, une dernière chose, si je peux me permettre car je ne sais pas comment m’y prendre, c’est d’adresser tout mon soutien à M Ayrault car depuis des mois il n’a pas la tache facile. Je suis âprement écoeuré par la campagne de démolition que M Ayrault subit de la part de la droite relayée par la quasi totatilité des médias (on se demande d’ailleurs s’il connaissance quelque chose en management).

Les commentaires sont fermés.