Dans les médias

Situation économique, compétitivité, croissance, Europe : Bourdin direct [BFM TV – RMC]

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 31/10/2012 à 11:38

J’étais ce matin l’invité de Bourdin direct, sur BFM TV et RMC.

Situation économique en France et en Europe, compétitivité et croissance ont été les sujets au cœur de cette interview.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,


5 commentaires

  • Amelle dit :

    @Domi

    Une TVA qui ne concerne que les produits importés, cela n’existe pas, les règles européennes de base stipulent bien que la TVA doit être la même pour un même produit qu’il soit fabriqué en Europe ou ailleurs.

    La proposition de sarko en parlant de produits « étranger » dans ce domaine était comme d’habitude une fumisterie.

  • COPA dit :

    Monsieur le Ministre, cela doit être assommant de toujours répéter les mêmes choses à ces messieurs les journalistes Excusez moi ce que je vais dire mais l’impression que vous adressez à des « ânes » qui ne font ne que colporter de médias en médias les idées dont je soupçonne l’origine; et cette manie de ramener les questions aux: « questions que se posent les Français », qu’en savent-ils , auraient-ils fait un sondage sur le sujet? et je ferme la parenthèse.
    Sur le pacte de compétitivité, vous avez raison de rappeler qu’il s’agit d’un paquet global et que ce pacte ne résume pas simplement à la compétitivité prix; d’ailleurs il y un très bon article dans une revue économique parue ce mois ci.
    Je partage totalement le travail que vous faites actuellement avec le gouvernement pour redresser la barre et je vous sais gré de rappeler que tout n’est pas bon à prendre en Allemagne.

  • christopher shafroth dit :

    Voila les chiffres en millions d’euros du rapport Thevenoud utilisés par la baisse de la tva dans la restauration. Au final presque la totalité de la réduction fiscale a été réinvestit d’une façon ou une autre dans le secteur.

    perte fiscale 3000
    hcr -600
    revalorisations salariales -817
    baisse des prix -590
    investissements -220
    hausse tva 7% -450
    total 323

    cout par emploi crée 12661

    On voit aussi que la mesure a changé radicalement la tendance en emplois. Sur les 2 années précédantes de la baisse de tva le restauration était sur un rythme de creation d’emplois de 3250 postes par an. Après la baisse de la tva c’est passé à plus de 28000 créations par an.

  • christopher shafroth dit :

    J’ai vu votre presentation sur BFM tv. Je trouve que vous dites beaucoup de choses justes et malgré la difficulté de votre tâche j’ai plutôt confiance en vous. Je réagi spécifiquement sur la tva réduite dans la restauration.

    J’ai lu le rapport thevenoud et j’ai repris les chiffres du rapport. Voilà ce que ça donne en faisant les plus et les moins. La perte fiscale de l’état de 3Md se résume à l’heure actuelle a une perte de 323M€. Si on regarde le rythme de créations d’emplois des 2 ans avant la mesure et des 2 ans après la mesure, la baisse de tva a créé ou sauvé une moyenne de 25512 emplois par an. Ca représente donc un cout de 12661€ par emploi crée ou sauvé. De plus une augmentation de 1% de tva génère 300M€ de recettes ce qui fait qu’un taux intermédiaire de 8% ferait un cout final de 0 pour l’état. Toute taxation supérieur pénaliserait le secteur.

    M€ emplois
    perte fiscale 3000 moy 2008-2009 6582
    hcr -600 moy 2010-2011 57605
    revalor salariales -817 créations emplois/par an 25512
    baisse des prix -590
    investissements -220
    hausse tva 7% -450
    total 323

    cout par emploi crée 12661

  • domi 25 dit :

    Efficacité prime sur l’idéologie.L’avantage d’une augmentation de la TVA(invention française):taxer les produits étrangers.Les aides aux revenus les plus modestes pourraient être accrues en conséquence…Si vraiment la TVA est injuste,il faut la supprimer…

Flux RSS des commentaires de cet article.