Invité de la matinale de France Info ce matin

J’étais ce matin l’invité de la matinale de France Info, pour parler finances publiques, emplois, industrie automobile, taxe à 75% et EADS.

Notre tâche, c’est le redressement du pays : redressement productif, redressement de nos finances publiques.

http://www.dailymotion.com/video/xx2x3o_pierre-moscovici-l-engagement-d-inverser-la-courbe-du-chomage-est-tenable_news?search_algo=2#.UQZBYXlRC70

12 réflexions au sujet de « Invité de la matinale de France Info ce matin »

  1. monsieur le ministre
    etant assistante maternelle je ne comprend pas cette loi qui nous
    oblige a déclarer les frais de nourriture des enfants que nous avons en garde et même pour ceux qui sont nourris par leurs parents.
    en effet les frais de nourriture ne sont ni un avantage ni une rémunération puisque la somme reçue des parents sert a acheter la nourriture pour leur enfant et de plus c’est moi qui paie la T V A.
    quand a déclarer des frais de nourriture pour des enfants que je ne nourris pas permettez moi de vous dire que c’est une aberration totale,cela revient a déclarer une somme fictive!
    j’ai toujours votée a gauche mais la je me demande si même SARKOSI
    aurait eue une idée aussi saugrenue
    alors le changement c’est pour quand et dans quel sens ?

  2. Monsieur le Ministre des Finances,

    Vous parler de redressement de la France, de l’indistrie et du reste. Vous ne parler jamais de l’Artisanat pourtant c’est la 1ère entreprise de France et la moins écoutée. Avez-vous seulement suivi notre manifestation du 18 janvier ? Les riches quittent la France, nous on reste et on meurt en silence.Pensez un peu à nous, artisans du Bâtiment. L’AVENIR DES ARTISANS DU BÂTIMENT est entre vos mains et de votre Gouvernement.
    DOIT-ON VIVRE ou MOURIR ?
    LES ARTISANS DU BÂTIMENT SONT EN GRAND DANGER, TROP C’EST TROP, ON ETOUFFE.
    NOUS VOULONS:
    TRAVAILLER POUR VIVRE : OUI
    TRAVAILLER POUR MOURIR : NON
    Après tout, nous participons aussi au redressement de la France.
    Mais chaque jour des Artisans meurent et personne s’en soucis.
    Que pensez-vous faire ? Nous soutenir ou nous abandonner ? L’Avenir nous le dira.

  3. Sinon on voit que le gouvernement ouvre les problème un à un, c’est bien parce que si on ne le fait, cela nous le saura reprocher et la droite le fera à sa manière c’est à dire de la pire des manières.

    Maintenant il est normal que ceux qui ont voté pour cette majorité soit assez exigent et ils le sont justement, il se trouve que j’en fait partie et j’attends cette fameuse loi fiscale sur la fusion de l’IR et de la CSG avec si possible une refonte du quotient familiale tant qu’a faire, j’attends si possible une reforme sur le patrimoine avec une assiette nettement elargie même si cela n’est pas dans le projet. Concernant la TVA il est déjà prévu la refonte pour 2014.

    J’attends pour 2013 une reforme de la protection sociale, Terrasse parle des états généraux de protection sociale, je ne sais pas ce qu’il en ai vraiment mais l’idée me parait bonne idée, sachant que la reforme des retraites à mis 15ans de concertation, en France 15 mois de négociation sur la protection sociale serait appréciable mais contrairement à la nego avec les médecins ou celle sur la sécurisation de l’emploi on aimerai bien que cette fois, les usagers, les associations et même quelques universitaire devrait participer à ses negos.

    Réviser les politiques publique et le périmètre de l’état est une excellente chose, une mise en place en parallèle de l’Open Data aurait permis plus de transparence et aurait permis de donner plus de service au citoyen.

    La loi prochaine sur les banques et spéculations devrait aller dans le bon chemin, on regrette que les banques annoncent que seulement 0.75% à 2% de leurs activités concernent la mise en filière vu qu’a part l’achat d’obligation et d’action tout le reste est hautement spéculatif. Il aurait en fait fallu inversé la logique, mettre toutes les activités des banques d’investissements (transactions sur produits dérivés, dérivé de credit, LBO…) et ne l’enlever de cette filière que si au bout d’une année on voit que cela n’a rien de spéculatif, ce qui m’étonnerai quand même.

    Reste enfin le logement, sujet majeur, je vois que Dufflot veut baisser les prix, c’est excellent mais ce n’est pas avec des mesurette qu’on va y arrivé, il faut vraiment y aller.
    D’abord supprimer tout les prêt de +20 ans, supprimer tout les mécanisme de subvention type Scellier, supprimer la vente à la découpe. D’un autre coté augmenter les droits de mutation sauf pour les primo accédants ou ils faudrait les baisser, supprimer les prêts à taux sauf éventuellement pour les primo accédant mais pour le neuf et l’ancien car rénover l’ancien c’est aussi bien que faire du neuf, on devrait même élargir ces prêts au rénovation écologique et rénovation tout cours d’appart, maison ou immeuble.

    La garantie des loyer impayés pas sur que cela marche, je préféré que l’état assume son rôle et via des agences comme l’OPAC loue lui même des logements en dessous des prix du marché, aide les propriétaire a rénové leur logement si besoin puis celui reloue à des locataires, l’OPAC peut le faire vu que c’est son métier sauf qu’aujourd’hui il gèrera un parc public et aussi un parc privé. Les propriétaires seront rassuré contre l’impayé, cela relancera le secteur de la rénovation d’habitat, on évite les délits de facies, on peut mettre en place de la mixité sociale dans les quartiers et surtout faire baisser les loyers.

  4. Taubira a été ces deux derniers jours juste sublime, j’ai été séduite (bien que ce soit le cas depuis très longtemps)et apparemment je ne suis pas la seule vu que club de fan ne cesse de s’élargir, elle a su entrainé et rehausser le débat très haut. Hier quand elle a répondu en fin de séance à 2h du mat, les gens derrière leur ordinateur était juste scotché. C’est fou. Et même cette fameuse bourde concernant le fameux circulaire n’en est pas une vu qu’elle redonne aux enfants injustement privés de leur droit à une nationalité qui leur appartient de droit leur père étant français. En ces temps ou nous parlons justement d’égalité de droit, je trouve que sa sorti et justement bien approprié.

    La droite qui hurle aujourd’hui n’avait qu’a mettre en place un délit pour les parents qui à l’étranger recourent à la GPA, maintenant c’est la gauche qui est en charge et si effectivement la GPA est considéré comme une marchandisation du corps et une possibilité de dérive vers l’eugénisme alors c’est à la gauche de changer la loi et mettre en place ce délit.

    • Un article du monde aujourd’hui montre comment la droite, en 2008, était quasi sur le point d’autoriser la GPA en France, dans la cadre d’une réflexion du Sénat, pour justement régler le problème de reconnaissance des enfants portés par une mère à l’étranger.

      Et je veux bien qu’on crée un délit pour les parents français qui ont recours à une mère porteuse à l’étranger, mais là encore, ça ne règle rien. On fera quoi des enfants portés à l’étranger, puis ramenés en France ? On les expulsera vers le pays d’origine ? On les enlèvera du couple ? On mettra les parents en prison avec l’enfant à la DDASS ?

      Non, on fera rien de tout cela, on laissera les parents avec leur enfant.
      Il faut voir la réalité en face. La GPA est interdite en France, soit, mais la réalité est que des parents y ont recours depuis bien longtemps et on ne peut rien faire contre. La seule chose à faire, c’est de reconnaître civilement l’enfant.

      Idem pour la PMA, même si là il n’y a pas de risque de marchandisation du corps, on peut l’interdire autant qu’on veut en France, de toute façon ça se fait et depuis belle lurette. Donc qu’est-ce qu’on veut ? Pénaliser l’enfant en ne le reconnaissant pas civilement ?

      Il faut voir la réalité, c’est tout.

      • Non mais il est hors de question de punir le père de prison par contre une grosse amende peut être envisagée afin que le couple y réfléchissent à deux fois avant d’y recourir, quant à l’enfant il est hors de question de le punir pour un acte dont il n’est pas responsable.

        Personnellement et ça n’engage que moi,mais je ne suis ni contre la PMA ni contre la GPA par principe aussi. Ce qui m’intéresse le plus mais vraiment c’est la filiation principalement pour les raisons que l’académie de médecine a évoqué aujourd’hui.

        Je pense qu’une personne de savoir qui sont ses « géniteurs » pas pour leur donner un droit particulier mais pour qu’une personne puisse savoir d’où il vient s’il le veut. C’est valable pour un enfant issus de PMA ou de GPA ou même concernant un enfant né sous X, voire qu’un enfant né sous X passe sa vie à rechercher qui sont ses « géniteurs » (parce que le mot parent me parait excessif) m’a toujours indigné.

        Du coup jusqu’à il y a quelques jours je n’avais pas d’avis sur les questions de PMA et GPA, aujourd’hui j’ai réussi à avoir un avis et c’est que quelque soit la méthode utilisé pour avoir l’enfant celui ci doit savoir au final qui sont ses géniteurs, je trouve que cela devrait même un droit fondamental inscrit dans la charte, ça n’enlèvera rien au droit au parents adoptifs responsables de l’éducation et n’en rajoute pas plus à ses géniteurs donneur de sperme ou d’ovocyte. Il faut dire que l’interview de président du comité consultatif de l’éthique me conforte dans mon avis tellement les demandes qu’il reçoit sont très complexes.

        Pour revenir à la PMA celle ci me parait bien encadrée en France voire en Europe ou elle est pratiquée sans transaction commerciale par contre la GPA c’est autre chose, d’abord parce qu’il y a une notion d’argent, de transaction commerciale mais surtout qu’il est possible de choisir l’ovocyte ou le sperme selon la couleur des cheveux ou des yeux qu’on veux pour son enfant, c’est juste horrible.

        Et c’est pour cela que je suis contre le GPA non pas par principe mais par peur de marchandisation de l’humain. Tout autant je ne suis pas contre la PMA voire la naissance sous X par principe du moment que l’enfant voire même ses enfants auront la possibilité de savoir qui sont les géniteurs.

  5. POURQUOI LA FRANCE NE NOUE PAS DES LIENS PLUS IMPORTANTS D ECHANGES COMMERCIAUX ET AUTRES AVEC L AUTRALIE LES 4 DRAGONS ASIATIQUES ET L AFRIQUE DU SUD ????

  6. Sinon satisfaite que le gouvernement demande à Ghosn de baisser son salaire quand il demande le gel de leur à ses salariés. Si l’état actionnaire pouvait aussi demander à Renault de rééquilibrer la production entre site de manière a soulager les roumains qui ont du mal avec des délais de livraison qui atteignent les 6 mois alors qu’en France la production est en ralenti ce qui fait augmenter les couts fixes.

    D’ailleurs la taxe de 75% qui ne satisfait personne à droite et à gauche, il serait peut être pertinent que cette taxe soit imposée au salaire dans la fiche de paie des patrons qui ont des salaires stratosphérique et comme nous sommes de gauche autant que cette taxe soit progressive c’est à dire que le taux n’a pas à être le même pour celui qui est payé 20x ou 100x ou 1000 x le smic.

  7. J’apprends que Pellerin veut mettre en place un CPE qui permettrait d’embaucher une première fois sans charge. J’hallucine.

    Et puis j’aimerai comprendre comment arriverons nous un jour à financer la protection sociale si chaque mesure pour l’emploi consiste a supprimer les charges à une partie des salariés?

    Si Pellerin veut aider une première embauche pourquoi ne pas jouer sur l’impôt sur les sociétés, mettre en place la promesse de Hollande d’un impôt à 15% jusqu’à un certain montant dont pourrait en profiter même les sociétés des autres secteurs et pas seulement le numérique?

    Dans le secteur du numérique s’il y a bien un problème qui devient même scandaleux c’est son jeunisme, quand on voit des ssii & co qui dans leurs sites respectifs ventant leur modèle en mettant en scène la moyenne d’age des salarié ne dépasse pas 30ans on ce dit qu’il y a un gros soucis surtout que l’on sait pertinemment que si on préfère se débarrasser des salarié à partir de 30-35ans c’est parce qu’ils coutent cher alors que jeunes diplômés sont moins cher et corvéable à merci.

    Il faut savoir qu’arrivés à la 40aine il y a pas mal de salariés du numérique qui flippent tout simplement parce qu’il savent pertinemment que s’ils quittent leur boulot, ils n’ont aucun moyens d’en retrouver un autre. Si Pellerin voire Sapin veulent améliorer les choses dans ce secteur qu’ils entendent le Munci, je n’aime pas leur proposition par rapport au dumping des travailleurs étrangers mais sur le reste ils sont pertinent en tout cas sur le constat concernant ce secteur.

    Perso je pense que le minimum serait

    D’imposer un seuil maximal du nombre de stagiaire par rapport au nombre de salarié par exemple 30% maxi (mesure valable aussi pour la presse people apparemment)

    D’imposer un seuil minimum de salariés de plus de 40 ans à partir de 5 salariés et de 50 ans à partir de 10 salariés, parce que la il faut vraiment sévir, les abus sont généralisés.

    3- De permettre aux ingénieur ou bac+5 en informatique de créer des cabinets sur le modèle des cabinets d’avocat ou médecin, leur permettre de travailler en indépendant et en groupe s’ils le veulent afin de valoir leur expertises dans plusieurs spécialités.Il y a un business model a créer qui pourrait régler un minimum le problème des salariés en SSII dont le turn over peut atteindre les 20% voire plus à certain moment et qui ne savent plus quoi faire à partir de 35 ans.

    • L’idée de tout ce type de mesures d’allègement de charges pour une première embauche ou autre, c’est de parier sur une stimulation de l’emploi et de retrouver ses fonds par la baisse des alloc chomage correspondantes et par la hausse de TVA due à une reprise de consommation.

      Le CPE n’était pas une première embauche avec un salaire inférieur au SMIC ??? Je pense pas que Pellerin ait proposé cela, ou je me trompe ?

      C’était l’idée de Bayrou en 2007, un emploi sans charge quelle que soit l’entreprise, histoire de stimuler fortement les embauches dans les petites PME qui n’ont pas vraiment de budget mais qui ont des besoins d’une personne en plus pour se développer…

      Je sais pas si c’est pertinent, mais l’idée peut être tentée.

      De façon générale, je comprends pas trop ces mesures, car c’est du court-terme, ou plutôt la volonté de créer un choc momentané.

      Crédit d’impot, annulation de charge pour un emploi, etc… Je préférerais qu’on baisse généralement les charges salariales et patronales sur l’ensemble des emplois, même si ça représente que 1 ou 2 % par emploi. C’est beaucoup plus simple, ça demande pas aux entreprises, et notamment les PME, de devoir passer un temps interminable à calculer des trucs compliqués, et puis ça donne de la visibilité. C’est moins visible en termes de communication pour l’Etat, mais je pense plus clair et plus performant pour qqun qui gère une entreprise. Ca le met en confiance.

  8. CONFIRMATION EN LIVE
    MR MOSCOVICI Pierre
    CHER MONSIEUR LE MINISTRE DES FINANCES
    Trop d’impôts en Belgique?

    Belgique
    En Belgique, les contribuables doivent se soumettre à un impôt dont le taux maximal légal atteint 50%. Le taux d’imposition y est donc supérieur à la moyenne des 17 pays de la zone euro, évaluée à 34,3%.

    Le taux de taxation moyen pour les entreprises y est de 34%.

    COMME QUOI !!!! JE ME TROMPE PAS LOL :o)
    L INTERNET LE CONFIRME EN LIVE

  9. Bonjour,
    Nous sommes 32.000 personnes en France de plus de 55 ans au chômage, ne touchant plus d’indemnités, ayant acquis tous nos trimestres pour la retraite mais n’ayant pas atteint l’âge légal de celle-ci.
    Et la mesure annoncé par Jean-Marc Ayrault ne concernera que moins de 10.000 personnes, car elle sera soumise à conditions, et nous n’en faisons pas parti.
    Alors, on va devoir continuer à vivre avec moins de 480 euros et en dessous du seuil de pauvreté.
    Mais nous n’avons pas voulu du chômage, on aurait préféré continuer à travailler. Nous n’avons pas voulu être exclu du travail à cause de notre âge. Nous n’avons pas voulu que nos employeurs nous licencient. Nous n’avons pas voulu de cette crise qui nous a balayé.
    Aidez-nous.
    Très cordialement

Les commentaires sont fermés.