Les vidéos de mes interventions lors de l’Eurogroupe extraordinaire d’hier à Bruxelles sur Chypre

Une réunion extraordinaire de l’Eurogroupe s’est tenue hier et cette nuit à Bruxelles, au sujet de Chypre, pour assainir la situation de son système bancaire.

Un accord exigeant, global et juste a été trouvé, avec une garantie totale des dépôts inférieurs à 100 000 €, et pas de taxe spécifique sur les dépôts.

Retrouvez ci-dessous les interviews que j’ai données à cette occasion, à mon arrivée à Bruxelles, puis à la fin de la réunion, et lors de ma conférence de presse :

Arrivée à Bruxelles :

La position de la France, depuis le début, a toujours été qu’il n’était ni souhaitable ni raisonnable de toucher les dépôts des petits déposants.

 

Sortie de la réunion extraordinaire de l’Eurogroupe :

C’est un bon accord, qui permet de résoudre la situation actuelle de Chypre et qui protège les petits épargnants.

Conférence de presse après la fin de la réunion extraordinaire de l’Eurogroupe :

Avec les décisions prises aujourd’hui, nous avons résolu l’essentiel des difficultés du secteur bancaire chypriote. La France a fait entendre ses thèses.

Partie 1/5 :

Partie 2/5 :

Partie 3/5 (questions-réponses) :

Partie 4/5 (questions-réponses) :

Partie 5/5 (questions-réponses) :

5 réflexions au sujet de « Les vidéos de mes interventions lors de l’Eurogroupe extraordinaire d’hier à Bruxelles sur Chypre »

  1. Je vends ma maison (mon unique bien).J’en tire 300 000 euros.L’argent est placé en banque (en France).Des inconnus décident de me ponctionner 30 pour cent(sur 200 000 euros).Justice,vous avez dit justice? Parlez vrai.Quand il y a un flou,y’a un loup!!!

  2. Ce message s’adresse aux – amis – du Front de Gauche :
    Essayez d’être cohérents dans vos interventions et de ne pas être en contradiction dans ce que vous dites d’une minute à l’autre.
    Vous voulez supprimer les banques ?
    Mais alors qu’allez vous faire de votre argent, tous ?
    Ou allez vous le mettre ?
    Dans un coffre-fort, sous le matelas, enterré sous un arbre ?
    La question n’est pas de supprimer les banques mais d’assainir peu à peu, car il est impossible de tout faire à la fois, les banques pays par pays.
    L’Irlande, puis la Grêce, puis le Portugal, puis Chypre, demain Malte, puis la Slovénie et ensuite les paradis fiscaux, un par un.
    Quand les banques de tous les pays seront assainies, alors le système pourra fonctionner.
    N’apportéez pas de l’eau au moulin du Front national en vous inspirant de ses insultes et de ses bétises.
    Vous ne gagnerez pas des voix ainsi, vous en perdrez.
    Si vous êtes énervés d’avoir moins de voix que le FN, au lieu de hurler, réfléchissez.
    Ce n’est pas en portant aux nues, la Chine, le Vénézuéla et la Russie que vous gagnerez des voix, nous ne sommes plus dans les années 1950 et 1960 !
    Réveillez vous !
    Réfléchissez, allez voir les électeurs des quartiers populaires et demandez leur ce qu’ils veulent ?
    Surement pas que la France ressemble à la Russie ou à la Chine.

  3. Monsieur le Ministre,
    Pourquoi courbez-vous toujours l’échine face aux banques ? Pourquoi choisissez-vous toujours de sauver en priorité « le secteur bancaire » avant les peuples européens ? On sait pourtant aujourd’hui que leurs intérêts distincts sont en parfaite contradiction. Regardez un peu les taux de chômage partout en Europe, y compris en France ! Regardez un peu l’Histoire : l’austérité n’a jamais fonctionné, pourquoi continuer ? Le PS tombe de plus en plus bas de jour, refuse de se remettre en question. Le PS creuse sa tombe, les extrêmes vont évidemment monter, et je ne suis pas sûr de le regretter. Les municipales risquent d’être l’occasion de terribles votes-sanctions, n’en soyez pas surpris. Comme plus de 60% des Français, je me demande : socialistes, où est votre courage politique ? Car je ne vous crois pas si naïf.

  4. Monsieur le Ministre, vous êtes quand même passablement gonflé d’associer une attaque contre la finance internationale (que vous vous gardez bien de bousculer contrairement aux promesses de campagne de votre candidat) à de l’antisémitisme !! Alors là, c’est quand même fort !!!
    Gardez votre souffle pour vous attaquer aux paradis fiscaux et au lieu de vous acharner sur les Chypriotes comme vous le faites avec vos complices de l’eurogroupe, commencez par regarder ce qui se passe au sein de notre pays : comment une banque comme UBS peut-elle le plus tranquillement du monde, démarcher les grosses fortunes de notre pays et leur permettre, dans la plus parfaite illégalité, de transférer leur argent sur des comptes secrets en Suisse, et ce, sans bien sûr en avertir le fisc. Combien de milliards, placés sur des comptes off-shore, échappent ainsi aux impôts de notre pays, et combien de milliards rapportent ces comptes à ces gens qui n’en peuvent plus de se goinfrer sur le travail des autres ?? Les tribunaux français ont suffisamment de preuves pour retirer à UBS sa licence bancaire en France. Qu’attend-on ? Les USA sont en train d’obtenir la levée du secret bancaire des comptes suisses de ses fraudeurs . Qu’attend-on ?

  5. Chypre un dossier en voie de solution n’en déplaise à certains.
    Reste notre probléme,avec le FSI et autres officines de placement de l’Etat,qui d’après LES ECHOS Valaient200 milliards proforma en 2007,pour aujourd’hui ne répresenter que 80 milliards.
    L’Etat qui cherche dans la poche du contribuable sa bonne fortune,ferait bien de faire plancher ses statéges finances sur ces dossiers pour que certains d’entre eux participent au désendettement et soulage nos besogneux compatriotes.
    Ce principe s’applique dans toutes les Holdings de notoriété,alors pourquoi Bercy,échappe à cette régle??
    De plus nous sommes NULS en armement,car le Mali va acheter 3000 KALA à la Russie!!!!et nos activités industielles militaires sont celles de votre portefeuille qui côtent le plus!!! et le ministre Defense parle de restriction de commandes!!!
    le bon sens près de chaque ministére doit être appliqué Maintenant;
    Merci d’avoir ou NON lu ce texte,d’un électeur qui n’accepte pas l’irréfléchi,et le manque de courage,comme pour les soins des DROGUES,qui sont à déconnecter de la Sécurité Sociale,car le Travail ne pas payer les actes suicidaires .
    Qui aura le vrai courage d’aborder ces thémes???

Les commentaires sont fermés.