Extraits de mon interview parue aujourd’hui dans Paris Match

 

Retrouvez ci-dessous des extraits de mon interview parue aujourd’hui dans Paris Match :

La zone euro ne pouvait tolérer une « économie casino », ni demander aux contribuables européens de régler à eux seuls la note. Il fallait donc agir.

Paris Match : Êtes-vous satisfait des décisions prises dans la nuit du 25 mars concernant Chypre ?
C’est un accord finalement juste. Nous ne pouvions pas rester inertes face à cette situation. Et il faut rappeler que l’économie chypriote reposait sur un système critiquable, où la totalité des dépôts bancaires représentait sept fois le PIB, avec des rémunérations des comptes très avantageuses et des impôts très bas, dont celui sur les sociétés. Les non-résidents détenaient 45% des dépôts. Ce système n’était plus soutenable puisqu’il y avait des fuites de capitaux. Sans oublier que la zone euro ne pouvait tolérer une « économie casino », ni demander aux contribuables européens de régler à eux seuls la note. Il fallait donc agir.

[…]

Le rôle du politique, c’est d’élever le débat, de rassembler, pas de diviser ou d’insulter.

Compte tenu de vos efforts, comment avez-vous régi aux attaques lancées par le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon ?
Se faire traiter de « salopard », dont on dit qu’il a « un nom et une adresse », est inacceptable en toutes circonstances. Ces attaques, qui ne sont pas un dérapage verbal mais bien une stratégie de dénigrement des sociaux-démocrates, mélangent l’invective, le dénigrement et la brutalité. Cela va trop loin. Le rôle du politique, c’est d’élever le débat, de rassembler, pas de diviser ou d’insulter. […]

Vous pouvez retrouver la suite de cette interview dans le magazine Paris Match, paru ce jour, ou en cliquant sur le lien suivant : http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Actu/Pierre-Moscovici-La-mechancete-de-melenchon-est-regrettable-473941/

6 réflexions au sujet de « Extraits de mon interview parue aujourd’hui dans Paris Match »

  1. le commentaire que je souhaite faire c’est de demander à pierre moscovici de s’asseoir sur les saloperies de melanchon, de ne plus l’aider à être élu puisqu’il crache dans la soupe qui le nourrit avec l’aide du ps, qu’il se fasse élire par les communistes et on n’en reparlera plus
    continuez la politique que vous avez entrepris et vous serez jugés sur vos résultats
    bon courage

  2. je trouve vos commentaires ridicules et je ne doute pas que vous puissiez voter le pen ou sarkozy qui sont frères jumeaux
    ne revez pas vous ne reviendrez pas au pouvoir de sitot, nous avons vu le résultat et la panique est dans votre camp entre les fillon, copé,nkm etc…nous verrons ça au moment des élections pour la mairie de paris et les autres
    a bientot and don’t worry pour la gauche

  3. il y a déjà 6 camions de police présents à proximité de France Télévisions dont 4 dans la rue du professeur Florian Delbarre, et 2 sur le pont du Garigliano, côté XVIe.
    Apparemment, il n’y a pas que Sarkozy qui ne puisse se déplacer sans boucler le quartier.
    Ca risque d’être chaud tout à l’heure.

      • « 800 à 1000 CRS déployés autour du siège de France TV. » BFMTV, 18H30

        « Le siège de France TV ressemble à une citadelle assiégée. » i>Télé, 18H

        • c’est bien vous avez compté les crs et combien y avait il de crs pour sarkozy; c’est normal car avec autant d’abrutis les présidents doivent être protégés

Les commentaires sont fermés.