Dans les médias

Mon interview dans Libération : « J’ai fait ce que je devais sans couvrir qui que ce soit »

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 03/04/2013 à 20:04

Retrouvez ci-dessous mon interview dans le quotidien Libération, dans laquelle j’apporte des précisions sur la gestion du dossier de Jérôme Cahuzac par mon administration :

Comment avez-vous agi dans l’affaire Cahuzac ?

J’ai pris la main dès que l’affaire a été rendue publique. Jérôme Cahuzac (patron de l’administration fiscale en tant que ministre du Budget, ndlr) a été totalement tenu à l’écart de tout ça. Il n’a jamais été tenu informé d’aucune procédure. De son côté, l’administration fiscale a fait sérieusement et sereinement son travail. Elle a transmis tous les dossiers fiscaux de Jérôme Cahuzac depuis vingt ans à la police judiciaire.

Comment a agi l’administration fiscale, la DGIFP, vis-à-vis de la Suisse ?

La demande d’entraide, en vertu d’une convention qui lie la France et la Suisse depuis 2009, est partie le 24 janvier. Les autorités suisses ont répondu le 31 janvier. La question qui a été posée était la plus large possible compte tenu des délais de prescription, elle concernait la détention d’un compte en Suisse à son nom ou à ses ayants-droits entre 2006 et 2013. Aller au-delà n’était pas possible. C’était un échange d’administration fiscale à administration fiscale. Ce n’est pas un dossier qui a été traité dans mon bureau. J’ai été informé du contenu de cette note par la DGFIP.

Mais vous connaissez le contenu de la réponse ?

Oui. Elle a été clairement négative… Nous ne pouvions pas faire moins – il fallait que la justice fasse son chemin – mais nous ne pouvions pas faire plus. Notre travail ne consistait ni à blanchir, ni à innocenter mais à établir la vérité. Ou à tout le moins, par cet éclairage fiscal, contribuer à l’enquête.

La réponse parvient à la DGIFP le 31 janvier, qu’en fait l’administration ?

La lettre a été transmise dès le lendemain matin à la police judiciaire. Elle n’a eu que deux destinaires : la DGFIP et la police.

Pour lire la suite de cette interview, cliquer sur le lien suivant : http://www.liberation.fr/politiques/2013/04/03/pierre-moscovici-j-ai-fait-ce-que-je-devais-sans-couvrir-qui-que-ce-soit_893357

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , ,


125 commentaires

  • prat marie helene dit :

    merci de nous avoir éclairé bon courage pour tenir devant ces harcelements de la droite j ai confiance en vous

  • Adrien dit :

    Voila, c’est ça qu’on veut voir…
    http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202694735058-moralisation-fraude-fiscale-hollande-devoile-son-arsenal-556864.php

    Bien sur le diable se cache dans les détails, mais voila une réaction appropriée, juste et proportionnée face à une crise qui aurait pu très mal tourner pour ce gouvernement.

    Qui pour présider cette haute autorité ? Jospin par exemple ? C’est bien sûr un peu tot, mais on aimerait en entendre d’avantage.

    Et notamment à propos de la détermination et l’engagement du gouvernement et du chef de l’Etat à aller jusqu’au bout le plus vite possible, en garantissant dès aujourd’hui les décrets d’application de ces réformes que l’opinion « exige ».

    A propos des mesures de lutte contre les paradis fiscaux, voila (enfin) les mesures indispensables que nous sommes nombreux à attendre. Elles sont à mon avis incontournables. Autant s’en occuper dès aujourd’hui, et c’est deja bien tard. On ne s’en sortira pas sans rétablir un niveau d’imposition juste et équitable pour les multinationales, qui jusque là ne se sont pas privé d’une défiscalisation quasi totale via des montages offshores…
    Effectivement ces mesures auront encore plus de sens à l’échelon européen ! Ca mérite naturellement quelques éclaircissements car les français ne croient plus au père noel depuis longtemps, mais l’opinion sera derrière vous dans ce combat si vous affirmez dès maintenant votre volonté d’aller jusqu’au bout, notamment au niveau européen.

    En tout cas bravo, c’est maintenant qu’il fallait le faire, c’est fait.
    C’est pour ça qu’on a voté pour vous, merci de nous le rappeler.

    Continuez !

  • marie mcb dit :

    La question n’est pas de savoir si un ministre ou un élu est riche ou pauvre, la question est de savoir s’il s’est enrichi pendant son mandat.
    La déclaration du patrimoine doit être publique et obligatoire.
    Pour savoir si un élu ou un ministre s’est enrichi pendant son mandat, il faut connaitre son patrimoine au début de son mandat et à la fin.
    Il est bien évident que si la déclaration du patrimoine n’est pas publiée, alors, l’investigation et le controle sont impossibles.
    Ceux qui refusent de publier leur patrimoine font déja preuve de mauvaise foi.
    Le fait que les députés de droite pratiquent constamment l’insulte à l’Assemblée nationale est bien la preuve qu’ils n’ont pas la conscience tranquille.
    L’obligation de déclarer leur patrimoine pour les ministres et les élus devrait être demandée au niveau européen, dans les 27 pays de l’Union européenne.

  • Nicolas dit :

    J’ai vu le Petit Journal d’hier. En fait, c’était désolant. Désolant de voir un président de la république dans la rue principale de son ancienne ville, rue très vilaine d’ailleurs, chercher à serrer la paluche aux quelques personnes qu’il allait chercher (pour les caméras) jusqu’au fin fond des magasins. Les gens ne se déplaçaient pas. Puis à un moment, les perches ont gêné, le caméraman faisait son boulot. Plusieurs fois, il avait été bousculé par le service d’ordre pour ne pas gêner le couple présidentiel très tendu, il s’est repositionné et comme Hollande avançait sans attendre Trierweiler, Madame est arrivé par derrière et lui a tiré violemment la capuche. J’ai trouvé cela très mesquin d’autant que Trierweiler est toujours journaliste et connaît les difficultés du métier. C’est la 1ere fois que je vois un tel geste. On n’a l’habitude de la mauvaise humeur de Mme Chirac, mais là, c’est une harpie qui faisait le service d’ordre.

    • Sagone dit :

      Nicolas,

      est ce votre prenom qui vous pousse au sens de l’exageration???

      tiré la capuche violement n’exagerons rien!!!!

      j’ai vue cette vidéo même si je n’apprecie pas le geste je trouve que dire que le geste est violent est exessif!!!

    • Grégoire dit :

      Ahahahah les sarkôlatres toujours le MOT pour RIRE !!! La violence des propos de Sarko à l’égard des retraités, des ouvriers, des juges et des Français dans leur ensemble est autrement + violent que tout ce qu’on pu faire Hollande et sa campagne jusqu’à là !

  • PSchitt dit :

    A méditer ce billet de Gaëtan Gorce
    http://gorce.typepad.fr/blog/2013/04/la-crise-dun-système.html

    09 avril 2013

    La crise d’un système.

    Cahuzac après Strauss-Kahn, et alors que d’autres affaires sont en cours : tout cela ne peut plus être mis sur le compte seulement des personnes. Tout cela au contraire fait système !

    Je le dis sans ambages, et d’autant plus à l’aise que je n’ai cessé de le dénoncer depuis des années : c’est la dérive clanique qui s’est emparée du parti socialiste qui a conduit presque mécaniquement à cette situation. DSK, pas plus que Cahuzac, ne sont des accidents. Leur attitude, et plus encore le sentiment d’impunité qui, manifestement, les habitait, sont la conséquence d’un processus d’oligarchisation de l’appareil dirigeant du parti : à mesure que les luttes de clan ont perdu toute dimension idéologique se sont constitués des groupes d’intérêt visant seulement à perpétuer le pouvoir et l’influence de leurs chefs, le cynisme prenant la place des convictions, le rapport de force celle de la confrontation d’idées.

    La belle série de victoires remportées aux élections locales durant la dernière décennie a fait le reste, offrant mandats et emplois à des ribambelles d’alliés, clients et porte-flingues en tout genre, peu portés du coup à dénoncer des errements auxquels ils étaient indirectement associés.

    Le tout a été facilité par un triple processus auquel n’échappe aucun parti mais qui s’est révélé mortel pour le PS (car le PS n’est plus ! Il lui faut désormais renaître !).

    D’abord sa confiscation par une bourgeoisie d’appareil, qui a pris soin de remplacer l’intervention et le vote des adhérents par une cooptation systématique dont la désignation d’Harlem Désir à Toulouse a été la caricaturale illustration, la lâche passivité des cadres du parti à cette occasion témoignant également de l’ampleur du mal.

    Mais comment ne pas voir qu’il s’agit là aussi du produit d’une professionnalisation à outrance de la vie publique qui fait que l’on devient toujours plus tôt, toujours plus jeune, dépendant, pour vivre, d’un mandat ou de celui ou celle qui l’exerce ? Loin de corriger cette déviance, la parité comme le non-cumul des mandats vont conforter cette tendance en favorisant l’ascension de clones sans jamais contribuer à un quelconque renouvellement, notamment celle INDISPENSABLE relative à l’origine sociale des dirigeants.

    Ici enfin se trouve la troisième caractéristique de la déliquescence de ce que fut le parti socialiste qui a cédé à son tour à une « peopolisation » de la politique qui a conduit pour une partie de ses dirigeants à faire de la notoriété médiatique et des facilités qu’elle offre une fin en soi et développe connivences et passe-droits.

    Là est le principal échec du parti socialiste : son mode de sélection des élites ne diffère en rien de celui à l’œuvre dans le reste de la société. Son mode de fonctionnement ne promeut aucune valeur propre distincte de celles qui gouvernent le reste du monde politique. Aussi est-il désormais incapable de produire en interne les anti-corps qui lui permettraient de prévenir ou de stopper l’ascension d’hommes ou de femmes dont l’attitude comme les choix de vie se situent aux antipodes de ses principes.

    Tout cela est-il réversible ?

    Sans doute, à la condition de changer brutalement de cap ! Puisque le mal trouve sa source dans une pratique du pouvoir et un mode de fonctionnement, il faut en changer de fond en comble pour se doter d’une nouvelle charte qui partout fasse vivre la démocratie, le libre choix des adhérents, l’influence des sympathisants; qui permette de casser les féodalités locales ; qui retire aux clans et courants le pouvoir de décider de la composition des instances; qui encourage une vraie diversité dans l’origine sociale de ses membres et de ses chefs.

    Pour y réussir, j’en appelle à la formation d’une équipe de crise restreinte qui de façon autonome et indépendante de la direction du parti, travaillerait à réfléchir et mettre en place assez rapidement de nouvelles mesures propices à la rénovation du parti: une sorte de comité « des irréprochables » autour par exemple de Robert Badinter pour engager un véritable travail de refondation du PS en s’inspirant des valeurs éthiques et démocratiques qui forment son héritage le plus précieux ! A défaut, si rien ne change qu’à la marge, nous, socialistes, connaîtrons la lente agonie de tous ceux qui un jour ont refusé de voir la vérité en face et d’en tirer les conséquences.

    Le regard que porte déjà sur nous une bonne partie des Français, et parmi les plus modestes, n’est-il pas déjà suffisamment douloureux à supporter ?

  • Patclo dit :

    Moi, la question qui me vient à l’esprit dans tout çà est la suivante: Pourquoi
    1- l’affaire Cahuzac arrive maintenant, c’est à dire après l’élection de M Hollande?
    2- l’affaire Strauss Khan est arrivée pendant la primaire socialiste (je parle de l’affaire du Cartlon à Lille?
    Ne trouvez vous pas ces coïncidences troublantes?
    Les mises en accusation de Woerth et de Sarkozy n’ont pas fait et ne font pas autant de bruit médiatique et pourtant…..

    La deuxième chose c’est le déferlement de certains de vos propos sur les revenus des élus (je ne suis qu’un simple citoyen qui paye ses impôts) Ce genre d’affaire ne peut que conduire qu’à de la rancoeur et la jalousie. Dois je vous rappeler que Sarkozy a triplé son salaire dès son arrivée à l’Elysée, sans compter l’augmentation de salaire de certains de ses collaborateurs Et pourtant aucune réaction violente sur le sujet motus et bouche cousue à l’époque.
    Je crois que nous pourrions discuter des heures et des heures sur le sujet qui touche plus au ressentiment et au colportage qu’à l’analyse et je trouve cela d’ailleurs, dommage et attristant
    Enfin pour ma part je prends toutes ces allégations avec beaucoup, beaucoup de recul en me demandant quel est le but inavoué de tout ceci…..

  • Vérité dit :

    IL EST BON DE LE RAPPELER:
    Jean-Marc Ayrault, ex-maire de Nantes, a été condamné en 1997 à six mois de prison avec sursis et 30.000 francs d’amende (4.600 euros) pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public à Nantes. Dix ans plus tard, il a bénéficié d’une réhabilitation pour cette condamnation, comme le prévoit le Code pénal.

    Pour sa part, Harlem Désir a été condamné en 1998 à dix-huit mois avec sursis pour avoir reçu des salaires fictifs d’une association.

    • Sagone dit :

      les propos de jacob a l’Assemblée nationale envers J M Ayrault sont indigne d’un député de la Tépublique et qui plus est dans les couloirs de l’Assemblée!!!

      ça ne choque personne moi si !!!Il y a un minimum de decense a respecter envers le premier ministre de la France!!!

    • Grégoire dit :

      Et alors ? On va voir si vos parents ont été condamnés pour une quelconque affaire à vous ? Vous faites une bonne mégère, comme toutes les chèvres de l’UMP qui ruminent à longueur de journée, fous de ne plus avoir le pays entre les mains pour le ruiner comme il l’ont fait en 17 ans de pouvoir !

  • domi 25 dit :

    Les fleurs du mal.L’albatros.

  • marie mcb dit :

    Il est interessant de voir comment certaines personnalités politiques de droite commencent à trembler quand on leur propose de publier leur patrimoine.
    Tous les hommes et femmes politiques sont d’accord pour moraliser la vie politique française mais quand on leur propose de voter des lois précises pour vraiment moraliser la vie politique, alors, ils commencent à refuser.
    Mais dans quel pays vit-on ???
    Bien sur, il ne faut pas céder, il faut absolument voter ces lois, comme le proposent les verts depuis longtemps.
    Dans toute cette histoire, ce sont les verts qui ont raison.

    • Amelle dit :

      Tout à fait d’accord, si tu parles de Copé franchement son comportement m’amuse avec celi de Jacob.

      Non seulement il ne faut pas ceder mais au contraire il faut aller plus loin. Il me font rire avec leur commision de transparence qui n’a aucun pouvoir de controle et d’investigation et même les rares fois ou elle a envoyé des dossiers au parquet, il n’y a aucune suite. Un echec à 100% qui prouve qu’elle n’a été mis en place que pour la com.

      Les copéistes vont apparamment tout faire pour bloquer les choses, il faudra les ignorer complètement.

  • PERDRIAU dit :

    eh oui quel comédien ce Filloche
    il pense avoir défendu les ouvriers
    il se trompe complétement, il les a entassés,
    cet extrémiste a été inspecteur du travail en ayant sa carte politique
    il peut jouer au théatre ce soir

  • Christine R dit :

    Et vous qu’en savez-vous?
    Il y a une différence entre croire et savoir.

  • Michel Broué dit :

    La déviance, sous toutes ses formes. Déviance par rapport aux règles de base de la morale politique et à celles de la morale individuelle. Les connivences discrètes et tenaces, à Marrakech, à New York, à Marseille, et ailleurs. Les groupes de pression organisés, depuis des années, depuis peut-être des décennies, groupes de pression encadrés et soutenus par les moyens professionnels de la « communication ». La communication politique, qui n’est somme toute que de la triche, triche construite et pensée pour égarer le journaliste et le citoyen. L’appât du gain comme moteur de l’engagement politique, et tant pis si on saccage ce qui reste de l’un des plus beaux idéaux de l’histoire humaine. Le fric via le pouvoir, le fric/le fric/le fric, qui salit le socialisme presque autant que le stalinisme a souillé le communisme. Le cynisme de tous ces gens, qui savent ce qu’ils font.

    Ce qu’ils font, et faisaient ? Chercher à imposer au pouvoir, si possible au pouvoir suprême, un homme qui leur assurerait protection et liberté de gain.

    Et nous, nous les citoyens, nous qui sommes loin de ces bandes-là, qu’en savons-nous ? Je vais écrire ici ce que je sais, ce que je pressens, ce dont nous ne voulons plus. Puissent ces quelques lignes engager ceux qui en ont les moyens à poursuivre et approfondir les enquêtes, pousser des langues à se délier. Pour qu’enfin ceux dont nous ne voulons plus disparaissent du champ politique de notre République. Avant qu’ils ne nous emmènent tous à la catastrophe.

    Pourquoi a-t-on partout entendu dire que Strauss-Kahn et Cahuzac ont « proposé leur démission », alors qu’ils y ont été contraints, l’un par Jospin, l’autre par Hollande ? Qui a donné cette « information » ? Je voudrais qu’on retrouve les traces des communiqués.

    Pourquoi est-ce la même personne (Anne Hommel), qui a collaboré de si près et si longtemps avec Jean-Christophe Cambadélis dans bien des structures, puis a conseillé pendant des années Dominique Strauss-Kahn, qui depuis quelques jours est chargée de la communication de Jérôme Cahuzac ? Quels sont ses liens avec Stéphane Fouks et son entreprise ? Il faut maintenant que nous sachions.

    Une autre personne (Marion Bougeard), liée à la même entreprise de communication, fut conseil de Liliane Bettencourt avant d’être celui de Cahuzac. Il y a quelques semaines, elle menait une entreprise de déstabilisation personnelle de Fabrice Arfi particulièrement répugnante. Nous ne voulons plus de ces gens-là et de leurs méthodes.

    Pourquoi a-t-on entendu la même antienne répétée à satiété, celle de « l’homme superbement intelligent », du « meilleur ministre », du « grand économiste » tant à propos de Strauss-Kahn que de Cahuzac ? Car derrière l’énergie, le culot sans borne et les talents de bateleurs de ces deux hommes, on cherche en vain les contributions, les idées nouvelles, les apports de l’un ou de l’autre aux terribles problèmes de l’économie. Oui, pourquoi ? Eh bien parce qu’il s’agissait, avec les méthodes communicantes, d’imposer un homme qui pouvait s’avérer utile au groupe, si on le mettait en situation de pouvoir.

    Je voudrais qu’on examine les diplômes universitaires d’un certain nombre de personnes de ce groupe. Les hommes-clef ne sont pas si nombreux, ce devrait être possible. Et on se souvient du cynisme avec lequel Alain Bauer a cherché à imposer son propre domaine de recherche (sic) au monde universitaire, afin d’obtenir sa propre chaire. Tiens ! Avec l’aide de Sarkozy.

    Je voudrais que l’on cherche vraiment à comprendre le comportement de Cahuzac depuis décembre dernier. Pourquoi ces mensonges si entêtés, pourquoi ces aveux soudains, pourquoi ce montant (600 000 €) auquel personne de sérieux ne donne crédit ? Tout laisse à penser que cet argent, ce montage, ne sont pas qu’une entreprise personnelle. Qu’il a menti, puis avoué, pour protéger autre chose. Quoi ? Qui ? Il dit vouloir revenir à l’Assemblée. Cela doit-il être entendu comme une menace voilée ?

    Je voudrais que l’on enquête plus sur les liens, personnels, politiques, financiers, directs ou indirects, qui unissent par exemple Fouks, Strauss-Kahn, Cahuzac, beaucoup des « strauss-kahniens », certains des ex-« rocardiens », certains des ex-responsables de l’UNEF des années 80-90, leurs « petites-mains », et bien d’autres… — et il semble nécessaire que Manuel Valls, ministre de l’intérieur, s’explique sur ses liens avec l’entreprise et les personnes qui ont assuré et assurent la « communication » de Strauss-Kahn et de Cahuzac.

    Si on connait maintenant le comportement dégueulasse de Strauss-Kahn vis-à-vis des femmes, qu’en est-il de ses liens avec la droite – devenue la droite extrême – et l’argent ? Si on découvre les amitiés de Cahuzac avec les anciens du GUD, qu’en est-il des liens anciens et récents d’autres membres du groupe cité ci-dessus avec la droite extrême, et le fric ?

    Je voudrais qu’on enquête sur les trains de vie de ces gens-là depuis les années 80, la taille de leurs appartements – que, pour certains, leurs revenus officiels ne sauraient expliquer. De la MNEF à Gbagbo, de Genève à Singapour, peut-être en passant par Taïwan, et bien d’autres lieux ou combines. Nous devons savoir.

    François Hollande pourrait signer ce que je viens d’écrire. Il le sait, que ce groupe maîtrise l’art consommé de se mettre derrière le puissant du moment, tout en se préparant un abri sous le possible président à venir : « mitterrandiens » sous Mitterrand, puis « rocardiens » avant de soutenir Jospin, ils sont devenus les promoteurs zélés de Strauss-Kahn. Et ont rallié Hollande dès qu’il est devenu clair que Strauss-Kahn n’avait plus d’avenir politique. Leur intérêt et leurs intérêts leur servent de boussole, de principes et de convictions politiques.

    Oui, François Hollande le sait. Pourquoi donc a-t-il laissé en place ces réseaux (dont il ne fait pas partie), comme d’ailleurs les réseaux du régime précédent ? Parce qu’il pensait ne pas avoir les moyens d’agir autrement ? Parce que la gangrène va plus loin que nous le pensons ? Quoiqu’il en soit, il n’a plus le choix. Il faut qu’il en débarrasse son entourage, son gouvernement, et la République. Il est temps, plus que temps, de faire barrage, de détourner le fleuve de la corruption. Nous n’en voulons plus, la démocratie n’en peut plus.

  • infox dit :

    Ca tombe mal pour Royal qui rêvait de revenir au gouvernement.
    Elle est définitivement décridibilisée.
    http://www.lemonde.fr/emploi/article/2013/04/08/troisieme-faillite-pour-heuliez_3155841_1698637.html

    • j'aime pas les riches dit :

      Mia électric qui a vendu 700 modèles au lieu de 12000 soit très très loin du seuil qui permettrait de gagner de l’argent !!!
      Malgré ces piètres résultats, son ex lui a accordé la récompense suprême: un poste de vice-présidente à la BPI !!!

      La preuve que nos socialistes savent récompenser ….. le talent . Et quel talent !!!

      • Hou, la menteuse... dit :

        J’ai entendu à la radio un enregistrement de l’époque « c’est le plus beau jour de ma vie politique » ou elle prétendait qu’Heuliez avait déjà 4000 voitures en commande !

        Hou, la menteuse…

  • Christine R dit :

    Plennel et Arfi veulent votre peau Pierre,en croyant défendre la république et la démocratie. Bon courage,il va vous en falloir!
    J’apprécie Médiapart et y suis abonnée, ils ont fait du bon boulot d’investigation, mais le succès qu’ils remportent en ce moment leur fait perdre le sens de la mesure et de la réalité.
    Quant à moi, je fais partie des naïfs imbéciles qui font encore confiance à François Hollande, ce n’est pas dans l’air du temps mais peu importe, et qui ne crois pas au « tous pourris » qui nous mène droit aux régimes populistes.
    En revanche il faut réellement des mesures fortes, je suis pour un référendum sur la moralisation de la vie publique(les questions sont cernées et précises), Bayrou, (tout Bayrou qu’il est) a publié une pétition que j’ai signée.

    • Nafissatou dit :

      Mediapart perdrait le sens de la mesure? de la réalité? En dénonçant ceux qui s’acharnent sur un homme [Cahuzac] à terre? En soulignant la liberté de la presse dont ils ont joui sans entraves? En affirmant que la justice fait son travail sans intervention gouvernementale? Pour des journalistes qui ont eu raison contre tous, je trouve au contraire qu’ils se démarquent par une modestie, un souci de vérité soutenue par les faits, peu communs de nos jours, en particulier dans le monde politique.
      En revanche, à moins d’être un nouveau-né, il est impossible de croire que MM Moscovici et Hollande n’aient pas su ce que Bauer, Valls, Sarkozy, Guéant, Guaino, Woerth… savaient!
      Vous avez aimé Cahuzac? Vous adorerez Moscovici, puis Hollande.

  • Lachamp dit :

    Monsieur,

    Nous attendons votre vérification fiscale approfondie de votre ex-subordonné pour reprendre les termes du Code général des impôts
    Et puis vous pourrez vous en aller et que l’on entende plus jamais parler de vous…

  • Domi 25 dit :

    Il est nécessaire,vital, que le Président de la République s’adresse à la Nation. Celle-ci a été humiliée! L’annonce de mesures radicales est plus que souhaitable! Une TV en direct,lundi ,20 h ? Avant que le cancer ne se propage…

  • Amelle dit :

    Pendant que l’on parle que de Cahuzac, les barjots homophobes qui sont contre le mariage des home et qui se revendique « du printemps français »(sic)ont encore frappé avec des saccages.

    Ma question est quand est ce que Valls va enfin se bouger? imaginons que ce ne sont pas les illuminés de Cevitas qui prient devant le sénat mais des salafiste ça aurait été le barnum médiatique et on aurait vu un Valls menaçant en boucle dans les télé, si des jeunes de banlieue se mettaient à persécute des parlementaires et saccagé des permanence, si des roms se mettait à attaquer des lieux comme l’association des LGBT comme l’on fait les idiots du « printemps français » (re sic) on les auraient renvoyer vite fait la même chose.

    Le deux poids deux mesures n’est plus supportable, Valls doit monter aux créneaux, dénoncer ses extrémistes et aller demander des comptes au responsables politiques qui les encouragent surtout embarquer tout ce beau monde qui se permet de ne pas respecter la loi.

    Si Valls ne sait pas part ou commencer, je peux l’aider.
    Sur la video qui suit, c’est apparemment Samuel Lafont conseiller national UMP qui est juste à coté de celui qui déchire la banderole qui se trouvait sur la façades du printemps des assos LGBT. Valls peut commencer par lui envoyer des enquêteurs lui parler

    http://www.youtube.com/watch?v=wC0WbGSgw9E

    • Nabilla dit :

      Allo, non mais allo quoi ? Valls t’es un super flic et tu n’interviens pas ?

      Erwann Binet a raconté que des participants à ce débat, « majoritairement » défavorables au projet de mariage pour tous, l’ont sifflé puis ont scandé des slogans tels que « La France aux Français » ou encore « Hollande démission » dès son arrivée dans la salle, provoquant l’annulation de la rencontre.

      « Cinq ou six » d’entre eux, appartenant aux jeunesses nationalistes, ont brandi « des affiches avec un aigle (NDLR : symbole de ce groupuscule d’extrême droite), alors que des enfants étaient présents dans la salle », s’est indigné Erwann Binet.

      Vous avez bien lu: CES FACHOS ONT BRANDI DES AFFICHES AVEC UN AIGLE ALORS QUE DES ENFANTS ÉTAIENT PRÉSENTS DANS LA SALLE! BRRR…. CA FAIT FROID DANS LE DOS, NON?

      Que fait la police?

    • Amelle dit :

      @Chochotte et Nabilla

      Heureuse de voire que cette scene vous a choqué, cette photo devrait peut être vous convaincre

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151552317384433&set=a.10150119035019433.291272.795204432&type=1

      Le compagnon de ce type subit les commentaires homophobes et cruels de vos semblable, peut être que vous pourriez leur demander d’arrêter de déconner, enfin en attendant que Valls se bouge … à moins qu’il attende qu’il y ait un mort.

      C’est à se demander s’il ne faut pas se déguiser en salafistes rejoindre la manif pour tous et le « printemps français » en djellaba et barbe d’un an et de se mettre aussi à prier dans la rue … histoire d’être sur que l’intérieur se mette en branle

  • marie mcb dit :

    Un referendum est inutile.
    Quelles question serait posée ?
    Voulez vous une moralisation de la vie politique ?
    Avec 80 pour cent d’abstention, on risquerait même d’arriver à une réponse : non !
    Un remaniement gouvernemental serait inutile.
    Ce serait se plier à la volonté de la droite et ce serait encore plus désastreux.
    Alors que faire ?
    Faire des lois, comme le proposent les verts.
    Et augmenter le nombre de juges de le brigade financière et leur donner les moyens d’exercer leur métier, comme le propose Eva Joly.
    En ce qui concerne la présence de J. Cahuzac à l’Assemblée nationale, il serait préférable qu’il ne revienne pas, mais alors Eric Woerth ne doit pas siéger non plus.
    Il faut donc modifier la loi.
    Je n’aime pas l’idée que celui qui a avoué soit plus sanctionné que tous ceux qui n’ont jamais avoué et qui risquent de ne jamais avouer.
    Quelquepart, ce n’est pas tres moral.
    Et il est vrai que je n’aime pas l’idée non plus qu’un homme puisse se suicider parce que la meute est lachée contre lui.

    Si son aveu peut servir à moraliser la vie politique française, cela aura été un mal pour un bien et cela aura fait progresser notre société, même si les moments que nous vivons ne sont agréables pour personne.

    • JUMP dit :

      « mais alors Eric Woerth ne doit pas siéger non plus »

      Ah bon? Pourquoi ce « donnant-donnant »? Que faites vous donc de la présomption d’innocence?
      Alors que Cahuzac, lui, a avoué. Sans que personne ne l’y oblige. Pas de chantage. Pas de torture. Juste une toute petite faute, sans doute, 600000 euros, pour en masquer une autre, beaucoup plus grande, 15 millions d’euros de provenance douteuse.

      Que le PS assume SEUL ses turpitudes. S’il a encore un peu de dignité.

    • Amelle dit :

      @Marie

      Effectivement le remaniement serait inutile sauf à la marge et vu que des soupçons gagnent maintenant Fabius concernant un compte en Suisse je pense que celui ci ne tardera pas même si je suis la présomption d’innocence pour lui aussi mais vu comment le gouvernement a été attaqué pour avoir fait invoquer cette présomption …. (d’un autre coté il y avait des rumeurs comme quoi Fabius s’endormait partout, le ministère des affaires étrangère n’est pas adapté à une personne de son age mais c’est autre chose) Un vrai remaniement serait souhaitable pas pour sortir d’un scandale surtout qu’il risque de durer avec des révélations successives mais pour changer de politique, avoir un 1er ministre différent, à l’offensive et rassembleur à gauche (je ne parle pas du PG qui a pour obsession de prendre le pouvoir aux socialistes)
      Par contre un remaniement avec la mise en place d’un ministère à la délinquance financière cela pourrait avoir de la gueule et cela prouve que ce domaine devient une priorité.

      Un référendum multi question aurait aussi sa place dans le cadre dans un plan d’action d’ensemble et ceux qui disent que les gens répondent à coté se trompent énormément sur les gens, les gens répondent aux questions posé et en 2005, les gens ont petit à petit étaient convaincu par les partisans du non qui avaient fait une belle campagne sinon au mois distiller le doute sur l’opportunité du traité. Un référendum montre que le Hollande prend son courage à deux mains et c’est très bien mais avec la question du cumul l’assemblée doit voter une loi pour que le suppléant puisse prendre la place du député quelque soit le motif vu qu’il a la même légitimité. On vote pour un président et un vice président qui ne sert pas à grand chose mais quelque soit la raison pour laquelle le président n’occupe plus son poste le vice président le remplace parce que tout simplement la légitimité et la même.

      Mais tout cela ne suffit pas il faudrait aussi:

      -Mettre en place un statut de l’élu afin qu’il sache qu’il a des devoir aussi et qu’il n’est pas un sur-citoyen bénéficiant d’une impunité éternelle

      -Concocter une loi sur le conflit d’intérêt s’appuyant sur le rapport Sauvé, sur la proposition de loi des verts en l’enrichissant avec des mesures sur les réserves parlementaires ou ministérielles

      -Une autre loi sur l’évasion fiscale en lien avec la commission de Yann Galut et les paradis fiscaux comme par exemple interdire la caisse des dépôt d’investir dans des boites qui se trouve dans ces paradis.

      -Mettre en place les propositions de Hollande de mercredi dernier et celle proposé par Mosco ce matin à mettre en place au niveau européen et pourquoi pas du G8 même si c’est plus compliqué mais l’important c’est d’être volontaire et qui sait cela pourrait aboutir à quelque chose.

      -Utiliser l’open data pour plus de transparence, je suis sure que Benoît Thieulin du conseil national du numérique aurait plein d’idée sur ce sujets.

      -Et enfin peut être ( on peut toujours rêver), faire la révolution fiscale. Hollande justement voulait un choc de simplification, c’est formidable commençons par le code fiscal. Qu’il mette en place une commission avec Piketty en tête et d’autre pour réfléchir à cette simplification pour un impôt plus égalitaire et plus juste et en plus un financement de la protection social.

      Le scandale va continuer autant en sortir par le haut au lieu de bricoler.

  • infox dit :

    Question: si ce montant est avérée – 15 millions d’euros- d’où provient le fric? Des implants capillaires? Ca fait beaucoup de chauves. Moscovici n’était pas client?
    http://www.rts.ch/info/monde/4799834-jerome-cahuzac-aurait-tente-de-deposer-15-millions-d-euros-dans-un-etablissement-genevois.html

  • bourgeois parisien dit :

    La politique de Holl est généralement critiquée;chacune des mesures qu’il prend est « techniquement » condamnée. Soit. Mais on ne voit pas très bien ce que ferait un autre à sa place. Certes,à gauche,une politique + dépensière,+interventionniste,protectionniste et anti-européenne aboutissant à un isolement total;à droite,une politique bcp plus austère avec un désengagement accru de l’état aboutissant à une explosion sociale. Entre les 2,le pouvoir applique une politique dite de « juste milieu » peu séduisante et impopulaire,bien sûr. Si la condamnation vise seulement à changer les hommes et à faire à peu près la même chose,on est en pleine tambouille politicienne: ôte-toi de là que je m’y mette! Bonjour la moralisation de la vie politique!!!…

    • Patclo dit :

      Une politique à l’image de ce que fait M Cameron en GB?, dont on en voit le résultat. Une politique menée par l’Allemagne?, là aussi renseignez vous sur l’état réel de l’économie sociale en l’Allemagne.
      Cette même Allemagne qui propose aux jeunes des pays en difficulté de venir travailler chez elle; il lui faudrait trouver 2 à 3 millions d’emplois, il me semble ( une des raisons pour laquelle le chômage est si bas en Allemagne….), D’ailleurs leur proposition m’interpelle quelque peu: Les pays en difficultés forment les jeunes et sortent les deniers pour assurer leur éducation et ce serait l’Allemagne qui récupérerai ces jeunes permettant entr’autre de combler partiellement leur déficit sur le plan des retraites Sympa, non! Bon je sais, c’est un peu plus compliqué sur le plan économique.
      Je lisais aussi l’article de Claire Guélaud et Philippe Ricard du journal Le Monde du 06 avril, un article de comportant de plein de sous entendus, à charge bien sûr, mettant en relief les relations de proximité entre notre amie Christine Lagarde et Wolgang Schaübe, ministre des finances de l’Allemagne, libéral pur jus selon l’article. Nous sommes bien entourés!
      Et je m’arrêterai là.
      Bon courage M le Ministre

  • infox dit :

    Pierre Moscovici a officialisé dimanche les nouvelles prévisions de croissance et de déficit de la France pour 2013 et 2014. Comme la Commission européenne, le ministre de l’économie table notamment sur une croissance de 0,1% cette année et un déficit public de 3,7%.

    Traduction: « Récession pour tous » en 2013 et + de 4% pour le déficit.

    Merci qui?

  • bourgeois parisien dit :

    Hollande devra modifier un jour ou l’autre le gouvernement mais pas maintenant sous la pression. Il lui faudra alors nommer un premier ministre plus autoritaire,plus tranchant,plus dynamique et plus énergique que l’actuel. Plusieurs ministres correspondent d’ailleurs à ce profil. Cette forte personnalité permettrait au président de se tenir plus en retrait alors qu’il est obligé d’être présent sur tous les fronts(ce qui n’est pas normal)à cause de la faiblesse de l’actuel chef du gouvernement. Voilà une contribution raisonnable au débat actuel!..

  • Courage...fuyons dit :

    COURAGEUX LE BONHOMME !

    On impose une loi à un pays et on se planque dès qu’il y a trois sifflets et quelques cris… Ah bon ?

  • Sagone dit :

    ça suffit!!!

    Nous ne sommes pas dans le tous pourris !!!Qu’est que c’est ça!!!

    Non mais !!!Arretez il y a des gens honnetes vous n’avez pas le droit pour l’instant de jeter la suspicion sur qui quonc!!!

    Il y en a marre, marre et plus que marre de ce genre de propos!!!

    Que cherchez vous Comme J L Mélenchon a provoquer le bazar ??? lui qui a bien fricoté avec Chavez !!!

    ça suffit!!!

  • Sagone dit :

    l’insulte n’a pas sa place ici!!! a quoi sert donc l’insulte !!! ce n’est même pas une expression!! c’est juste lamentable!!! vous êtes lamentables!!!

  • J4M dit :

    Puisque ce n’est pas le genre du ministre de l’économie d’eluder les questions (quant à y répondre vraiment…) peut-être pourrait-il préciser la teneur de son entretien lors du forum de Davos, comme le rapporte les journalistes suisses? On serait bien curieux de savoir ce qui a pu être dit au sujet du ministre Cahuzac entre le 23 et le 27 janvier.
    De l’art de prendre les gens pour des imbéciles, on dirait. C’est de mieux en mieux, du grand art.

  • Sagone dit :

    La manif pour tous,

    Armelle a raison , vous petez completement les plombs!!!

    Moi je suis fiere d’être socialiste!!! et de soutenir F Hollande et son gouvernement!!!

  • Sagone dit :

    vous êtes lamentables!!!!avec vos reflections a 3 balles !!Honte a vous

  • JÉRÔME BÉGLÉ dit :

    François Hollande annule deux déplacements « au contact des Français », puis à peine s’est-il posé sur l’aéroport de Brives qu’il doit être exfiltré pour éviter d’entendre les sarcasmes des Corréziens. Les membres des cabinets ministériels n’osent plus parler aux journalistes. Des élus locaux PS déchirent leur carte d’adhérent. Le rapporteur de la loi sur le mariage pour tous, Erwann Binet, est empêché d’intervenir lors d’une conférence-débat à l’université de Saint-Étienne. Mediapart et Le Monde annoncent à mots à peine couverts qu’ils ont d’autres révélations à rendre publiques. Les enquêtes pour connaître l’identité de ceux qui étaient informés de la situation fiscale de Jérôme Cahuzac cernent désormais Pierre Moscovici, son ministre de tutelle, Christiane Taubira, garde des Sceaux, et Manuel Valls, ministre de l’Intérieur. Les sondages sont chaque jour plus désastreux. Le juge Van Ruymbeke semble avancer à pas de géant sur le montant et les conditions d’alimentation du compte en Suisse de Cahuzac et d’autres personnalités enregistrées à la fiduciaire Reyl & Cie… C’en est trop pour un seul gouvernement ! La pression est insupportable. Les jours du gouvernement de Jean-Marc Ayrault sont comptés.

    • Sagone dit :

      Vous êtes absolument lamentable!!!

      Vous n’avez pas compris que les temps ont changé et que les enquètes parralleles n’existe plus depuis le 5 mais ou plutôt le 16 dernier!!!!

      manipuler le procureur de nanterre et la DCRI ça c’était avant !!!

      aujourd’hui fort heureusement la presse est libre !!! et la justice n’est pas entravée!!!

      C’etait avant qu’un procureur corrompu pouvais ralentir certaines affaires!!!

      c’etait aussi avant que le patron de la DCRI enquetait pour des rumeurs sur l’ex couple présidentiel au lieu de s’occuper de Merah!!!

      • PERDRIAU dit :

        Eh bien c’est bien, tout va être transparent. Mais dans ce cas, « MOIPRESIDENT » doit tirer des enseignements de ses choix et nominations. Personne ne l’a obligé de dire que son gouvernement serait irréprochable: il ne l’est pas, il doit en tirer les conséquences
        allons jusqu’au bout, Et si ces évènements avaient au moins pour impact de faire cesser l’arrogance de Pierre Moscovici, cela mettrait un peu de sérénité dans les débats

        • Sagone dit :

          Vous ête fatigant!!! pourquoi parlez d’arrogance??? l’arrogant ou (e) dans ce cas precis c’est vous!!!

  • Amelle dit :

    C’est honteux! Comment vous pouvez vous permettre de menacer et persécuter des parlementaires ? Vous pétez complément les plombs … et je ne parle pas de la lettre délirante de Boutin qui compare les forces de l’ordre à des escadrons de la mort.

    Quant au printemps français ou du mai 68 que Barjot la bien nommée veut mettre en place, vous pouvez toujours rêver. On sait que vous considérez Hollande comme illégime parce que selon vous seule la droite à la légitimité divine mais il faudra vous y faire, ce pouvoir est là pendant au moins 5 ans.

    Si j’étais « la pauvre chochotte » je n’hésiterai pas à déposer une plainte en bonne et due forme

  • JUMP dit :

    Pour empêcher Cahuzac de revenir siéger à l’Assemblée nationale, Hollande n’a qu’ une seule solution :

    la DI-SSO-LU-TION

  • zero dit :

    Sur médiatpart (Becquet53 spécialiste en économie))!!
    On nous ment sur le chomage!!

    Chômage : des modèles erronés et des prévisions fausses à l’impossible équation.
    Article Commentaire Partager 06 avril 2013 Par Becquet53

    Lors de son intervention, François Hollande a réitéré sa promesse d’inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année. « Ce n’est pas un pronostic, c’est un engagement et une bataille. Les moyens sont là ».

    En l’écoutant, on se dit naturellement, et en voyant les chiffres mois après mois du chômage, c’est impossible ! Oui, c’est l’impossible équation !

    Mais le président pour persévérer dans cette affirmation, se base sur des prévisions qui lui sont fournies, commentées et analysées par nombre de ses conseillers, avec notes de synthèse et rapports détaillés à la clé. Et ses prévisions sont fournies par plusieurs sources : les prévisions de chômage de l’UNEDIC (voir ICI), vérifiées par le ministère du travail (voir ICI), avec des comparaisons sur les années précédentes et en liaison avec les travaux de l’INSEE (voir ICI).

    Des modèles incertains.

    Pour que des prévisions soient établies, on « fabrique » des modèles de prévisions, souvent mis en place par l’INSEE, et que l’on affine en fonction des données fournis chaque mois sur le sujet par Pôle Emploi.

    Mais pour établir le degré de fiabilité d’un modèle de prévision, il est intéressant de comparer sur une certaine période les décalages entre la prévision faite et la réalité.

    Année PIB Prévu PIB Réalisé Prévision catégorie ABC Réalisé catégorie ABC

    2009 -1,0 -2,2 287 000 596 700

    2010 1,4 1,4 104 900 185 000

    2011 1,8 1,6 -40 000 217 000

    2012 0,0 0,1 191 000 375 000

    2013 0,1 178 000

    Très intéressant tableau, pour 2009, erreur complète du modèle, tant sur la prévision du PIB que sur le nombre de chômeurs supplémentaires (catégorie ABC). Le modèle est donc adapté, et l’UNEDIC s’empresse pour l’année suivante de reprendre, non plus les prévisions du gouvernement mais les prévisions (plus réalistes) de plusieurs organismes indépendants (OCDE, OFCE, CE). On s’aperçoit alors que les prévisions et les réalisations du PIB sont plutôt justes, mais pas le nombre de chômeurs.

    Pourquoi ? Et bien parce que la crise a bouleversé les corrélations établiées entre le PIB et le chômage.

    En travaillant sur des modèles statistiques, on s’aperçoit qu’avant la crise, à partir de 1,9 % d’accroissement du PIB, on créait de l’emploi, et le nombre de chômeurs diminuait, cette tendance d’inversion de la courbe du chômage, depuis 2009, se situe maintenant à 2,4 % de PIB.

    Des prévisions fausses

    Plusieurs explications à cela, la première est le nombre de personnes entrant chaque année sur le marché de l’emploi. Jusqu’en 2010, 140.000 emplois étaient nécessaire (voir ICI) pour faire baisser le chômage (solde entre les jeunes arrivant sur le marchés et les départs en retraites), depuis la réforme de 2010 sur la retraite, avec le recul de l’âge de la retraite, le solde est d’environ 200.000 emplois, la tendance commencera à s’inverser en 2013 avec le dispositif carrière longue.

    Le second facteur de moindre importance, est l’amélioration de la productivité, qui est même en accélération depuis 2010, qui a pour conséquence qu’à production constante, le nombre d’emploi nécessaire diminue, et donc le chômage augmente.

    Pour confirmer cette tendance, il suffit de voir la prévision établit au début de cette année par l’UNEDIC d’un accroissement de 178.000 chômeurs supplémentaires sur l’année 2013, alors qu’en deux mois, c’est déjà 87.300 chômeurs en plus. La prévision sera certainement fausse et le nombre réel plus important que la prévision

    Alors pourquoi cette prévision optimiste ?

    Et bien, les statistiques établies à partir des coefficients de corrélation sur les dix dernières années donnent respectivement un accroissement de 266.000 pour 2013 et 55.000 pour 2014.

    Si de plus, on tient compte des prévisions de création d’emploi sur les différentes mesures prises (à supposer que chaque création d’emploi correspond à un chômeur en moins) :

    1) Le crédit d’impôt pour l’emploi et la compétitivité qui pourrait créer 23.000 emplois dès 2013 (voir ICI),

    2) Les emplois d’avenir qui ont un objectif affiché de 100.000 par an, soit 200.000 emplois sur la période (voir ICI), mais les bénéficiaires ne sont pas tous, loin de là, présent dans les chiffres du chômage, donc on est sur une trajectoire de 30.000 postes à pourvoir pour les demandeurs d’emplois en 2013.

    3) Idem pour les contrats de génération, 200.000 pour la période 2013-2014, mais leur objectif principal est de préserver l’emploi (voir ICI), soit une conséquence de 30.000 demandeurs d’emploi en moins.

    Pour l’instant et sur la tendance des premiers mois, c’est 88.000 demandeurs d’emploi en moins avec ces trois mesures en 2013, à déduire de notre chiffre de 266.000 chômeurs du modèle de prévision, et là on atteint un chiffre estimé de 178.000, pile poil le modèle UNEDIC.

    Maintenant, si on projette les prévisions pour l’année 2014 de ces trois mesures, tout en étant même prudent, soit 200.000 emplois, le chiffre du nombre de chômeurs baisse pour 2014, -145.000 en moins, et cela permet à François Hollande d’affirmer une inversion qui intervient fin 2013.

    Mais si on ne prend en compte dans le modèle que les chiffres sur les années de crise (2009-2012), on atteint 357.000 pour 2013 (et 218.000 pour 2014, beaucoup plus proche de la tendance actuelle.

    Et tenant compte des mesures citées précédemment, alors la réalité sera peut-être de 269.000 chômeurs supplémentaires pour 2013 et 18.000 pour 2014. Pas d’inversion donc à la fin de cette année 2103, ni même fin 2014, peut-être en 2015, mais avec une croissance plus importante.

    L’impossible équation.

    Alors on en revient aux paramètres de la loi d’OKUN (voir ICI), et dont se servent tous ces instituts pour leurs prévisions de chômage, loi qui établit une corrélation étroite entre le PIB et le chômage, quasi linéaire et qui établit qu’au-dessus d’un certain seuil, on crée de l’emploi, en dessous de ce seuil, on détruit de l’emploi. Ce seuil en France est de 1,9% depuis 1990, mais il est depuis 2009, proche de 2,4%.

    La dernière explication est donc plus structurelle, ce qu’avaient démontré d’ailleurs des économistes américains, dont Ben Benmarke, l’actuel directeur de la réserve fédérale américaine, sur la corrélation entre la diminution mécanique du PIB à chaque augmentation de chômage, liée au multiplicateur fiscal, venant ainsi perturber cette fameuse loi d’OKUN, croyance fondamentale ancrée dans la tête de la plupart des économistes, d’où aussi l’ahurissante conclusion du FMI sur ses modèles faussés (voir ICI).

    De 2009 à fin 2012, le taux de chômage est passé de 9 à 10,6%, soit 1,6% de plus. Le taux moyen d’écart entre les prévisions de départ sur le PIB annoncé par le gouvernement et la réalité constatée par l’INSEE sur la même période est de 0,9%, moins de PIB, plus de chômage et donc encore moins de PIB et donc encore plus de chômage.

    Alors pour résumé cette équation: plan de rigueur ou de récession (au choix)= baisse du PIB = chômage en plus = baisse du PIB = nouveau plan de rigueur…..

    Et là, on commence à comprendre la succession des plans de rigueur de ces dernières années. Mais le problème, c’est que nous sommes dans le cas d’une référence circulaire (voir ICI), bien connu en mathématique, où le premier élément entraîne le second qui entraîne un troisième qui entraîne de nouveau le premier élément, et que l’on pourrait traduire dans notre cas par l’impossible équation.

    En conclusion, il s’agit bien de pronostics incertains, basé sur des modèles dépassés, même si « la boite à outils » existe.

    Rendez-vous dans un an !

  • Le Grunge dit :

    avide, apatride, carriériste, européaniste, atlantiste, mythomane, cleptocrate, clientéliste, voila les mots qui me viennent à l’esprit quand je regarde les biens née de notre caste dirigeante…Français lambda, je suis venu vous dire que je ne vous croyais pas et que plus jamais je n’accorderais de crédit à vos propos, quel qu’ils soient, que j’y adhère ou pas. Et je n’ai même pas besoin de vous regarder dans les yeux pour vous le dire…Citer L. Blum, l’homme qui a soumis le socialisme au libéralisme vous va si bien, vous les adeptes de la novlangue. Comme nombre de mes concitoyens, j’attend l' »homo novus », l’hégémon désintéressé et éclairé qui saura nous guider, celui la, je serais prêt a lui voter les plein pouvoir pour 10 ans. Quand au arriviste qui peuple l’UMPS ( que nous pourrions nommer le Front Ultra Libéral), je ne leur confierais même pas ma carte de stationnement…

    A quand le vote d’ostracisme dans notre belle cleptocratie?

  • Amelle dit :

    Autre chose à faire d’urgence VIRER (oui c’est un cri) tout les communicants de l’Elysée, ça devient franchement insupportable et à ce stade autant ne pas en avoir DU TOUT de communicant.

  • bourgeois parisien dit :

    2 remarques subsidiaires:
    D’abord, si on demande à Cahu de ne pas reprendre son siège,il faut exiger parallèlement la démission de Woerth: tout le monde à la même enseigne.
    Ensuite,tout le monde sait que la majorité des Français pratique
    ou essaie de pratiquer la fraude fiscale à tous les niveaux et s’en vante;alors,Cahuzac fait un peu figure de bouc émissaire,celui qu’on a pris les doigts dans le pot de confiture: c’est le règne de l’hypocrisie la plus totale!

    • cynique dit :

      Bien d’accord avec vous:
      les salauds de gauche valent toujours mieux que des salauds de droite.
      C’est çà qu’on a martelé au peuple depuis 30 ans … et çà a marché!
      Continuons…

    • j'aime pas les riches dit :

      @ bourgeois parisien

      Es-tu si sûr d’être « de gauche »? « Socialiste » peut-être?
      Sans doute comme Cahuzac avec ses amis du GUD?
      As-tu un compte à Singapour ou aux iles caïman?
      Pourquoi « bourgeois parisien » comme pseudo?
      Tu gagnes combien?

  • bourgeois parisien dit :

    Si Cahu veut revenir à l’Assemblée,il doit estimer qu’il en a le droit « moral » puisque Woerth y siège toujours,étant en outre maire de Chantilly…En plus,ces deux-là n’ont pas de mauvaises relations!
    Par ailleurs,Cahu doit penser qu’il rend service au P.S.en récupérant son siège puisque cela évite une élection partielle que les socialistes risqueraient de perdre:ce qui ferait une nouvelle défaite à une élection partielle. C’est pourquoi,parmi les gens qui s’indignent de ce retour éventuel,certains ne sont peut-être pas totalement sincères!!!…

    • Amelle dit :

      Les excommunications successives à l’endroit de Cahuzac deviennent assez insupportable, le PS, la maçonnerie, l’ordre des médecins … j’attend qu’on lui enlève aussi son abonnement Canal+ et EDF.

      Plus que Cahuzac il y a Sylvie Andrieux qui est toujours au PS, à l’assemblée sans que cela ne dérange personne.
      Si on veut que Cahuzac ne siège pas à l’assemblée ben rien n’empêche les députés de voter une loi express ou AUCUN mis en examen n’aurait le droit d’y siéger. Là les indignations auraient du sens mais faire des deux poids deux mesures, franchement c’est désespérant.

      • Sagone dit :

        Non mais Armelle gardez votre sang froid.

        Cahuzac a avoué et nenti a l’A.N …les Andrieux Wothe non pas avoué mais simplement mis en examens !!!!Donc présumé innoncents!!!
        C’est aux élécteurs de savoir ce qu’il ont a faire face a leur candidats indelicats!!!!

        • Amelle dit :

          Rien a voire avec l’innocence ou la culpabilité ou pas de ses personnes mais juste une mesure éthique. On a viré un ministre avant qu’il n’avoue ou soit mis en examen et bien je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas la même chose pour un parlementaire.

          Si un parlementaire est mis en cause par la justice, on devrait pouvoir lui demander de rester chez lui afin qu’il puisse se défendre et une fois innocenté revenir.
          C’est ce qui se passe pour un prof il est mis à pied même chose pour un médecin par l’ordre, Ben je ne vois pas pourquoi on n’applique pas la même chose à un parlementaire.

          Quant à Cahuzac le problème n’est qu’il ait menti, (si maintenant on s’en prend à un politique à chaque mensonge, on est pas sorti de l’auberge) Le problème c’est qu’il soit malhonnête et qu’il ait planqué son argent.
          Quant à l’aveu, c’est la seule qui peut être mis à son crédit et tout ce qu’on lui demande c’est de continuer, de parler des Dreyfus et de Reyl & cie et surtout de dire ce qui lui a pris par rapport à l’hippodrome de Compeigne. Et si Cahuzac revient à l’assemblée il pourra intégré la commission Yann Galut concernant l’exil et l’évasion fiscal, il va sûrement leur apporter une plus value avec ses connaissances.

          Il pourrait aussi aller dire bonjour à JJ Bourdin et qu’il lui parler les yeux dans les yeux, ce dernier lui en veut pas de lui avoir menti, qu’il vide son sac chez lui, quelque chose me dit que cela le rendra plus sympathique

  • PERDRIAU dit :

    Voila une affaire qu’elle est bonne
    Habituellement c’est de la faute à Sarko et en plus vous ajoutez cela dure depuis 10 ans
    Dans le cas CAHUZAC ce n’est pas la faute à Sarko (à moins que …) et cela dure depuis 20 ans. 20 ans de fraude.
    Je crois que malheureusement , cela va laisser des traces; mais si cela vous faisait perdre Pierre votre arrogance, ce serait une bonne chose pour vos échanges avec l’oppposition

  • zero dit :

    Dans c dans l’air d’aujourd’hui!!
    Dans un reportage il est dit que d’autre politique de gauche et de droite vont suivre pour etre dénoncer pour fuite de capitaux!!

  • Adrien dit :

    On est bien d’accord, ami bourgeois,
    Aussi grave soit-elle, l’affaire Cahuzac n’est qu’une vaste blague, une fois remise en perspective d’un Karachi, ou des multiples démêlés d’Eric Woerth.

    Et pourtant, il semble que ce soit la goutte de trop… Les français vont exiger d’une façon ou d’une autre, un NOUVEAU PACTE.

    Alors servons leur une série de mesures en urgence (il y a le rapport Jospin déjà…), complété d’un « mouvement démocratique ».
    Personnellement, la tenue d’un référendum, je trouve ça excessif. Mais ça présente effectivement l’interet de pouvoir s’organiser rapidement.

    Sinon il y a le d’une pierre deux coups : la justice c’est aussi la démocratie, et pourquoi pas la création d’une nouvelle entité indépendante à la composition indiscutable et présidée par des magistrats ?
    Ce serait l’occasion de ressortir nos Badinter, Jospin, Védrine… On ne manque pas d’hommes respectables et présumés incorruptibles.

    Donnons leur des pouvoirs étendus et un nouvel arsenal pénal très dissuasif. Les français veulent les voir en tôle : au moins autant que les minos récidivistes pour vol de voiture, et bah pourquoi pas ?
    La mixité sociale, ça a du bon, et pourquoi pas en prison aussi ?

    Evidemment, il faudrait surtout se concentrer sur des pouvoirs d’enquêtes étendus (comme la levée du secret défense par exemple), parce qu’un nouvel arsenal législatif non rétro-actif serait mal perçu.

    Ensuite, verser un peu de Karachi, une louche de frégates de Taiwan, et naturellement Woerth, Guérini Cahuzac et consorts.
    Laisser mijoter, mais à vive allure, et paf.

    D’une pierre, deux coups.

  • bourgeois parisien dit :

    Il serait temps de tourner la page de cette affaire Cahuzac qui rend tout le monde hystérique. De plus,il s’agit d’une affaire minable par rapport à toutes celles anciennes et en cours d’instruction qui concernent la droite bien entendu. Minable voire insignifiante puisqu’elle touche une seule personne et que l’état n’a rien à voir là-dedans. On peut tout de même souhaiter qu’on s’occupe un peu plus des problèmes français,européens et mondiaux. Il faut savoir que bcp de gens souhaiteraient que Cahu se suicide pour donner une touche supplémentaire de mélodrame à ce psychodrame national: notre presse moribonde devenue people en espérerait une augmentation de sa diffusion…

    • Patclo dit :

      Moi aussi les médias commencent à me gonfler cette affaire, pour rester poli (et je ne suis pas socialiste , de gauche seulement)

      • Patclo dit :

        Malheureusement, le « lessivage « intellectuel continue sur les médias notamment sur France 2 et France 3.
        Et comme de par hasard ils ont vite relayé l’information concernant Sarkozy dans l’affaire Béttencourt Mais à part ça ils sont objectifs Pouah!Pouah!…. et je ne ferai plus de commentaire FIN

    • Sagone dit :

      bourgeois parisien,

      Je suis comme vous , la presse fait son miel sur cette affaire!!!
      avec plus ou moins de vérité!!!

      quant aux affaires de la droites elles trainent en longueur parce que les protagonistes n’avouent jamais même après leur condanation!!!

    • PERDRIAU dit :

      effectivement vous êtes un bon
      UN MINISTRE en charge du budget, qui lutte contre la fraude fiscale cache depuis 20 (VINGT) ANS de l’argent gagné au noir sur un compte à l’étranger. Depuis 10 ans il feraille la république (le parti au pouvoir). Il se fait passer et réussit à être le chevalier blanc. Il répond avec arrogance.
      il est nommé par  » MOI PRESIDENT » ma république sera irréprochable

      et vous dites que cela ne concerne pas l’état
      BRAVO je vous dis BRAVO
      mais quelles sont vos valeurs

    • PERDRIAU dit :

      j’aime bien l’expression minable
      c’est le qualificatif employé par Ayrault au sujet de DEPARDIEU qui lui a toujours payé ses impots sans même utiliser les défiscalisations.
      et comparer un mec qui paye ses impots et un autre qui vole l’état je trouve cela gonflé (en plus il était payé pour traquer la fraude)

      Enfin Cahuzac veut revenir à l’assemblée, je suppose que vous trouvez cela normal

      • Sagone dit :

        Non !!pas du tout !!! Lorsque j’ai appris ça je me demandée si ce n’etait pas une blague!!!
        il se fiche de qui là???? et bien comme d’habitude de tout le monde!!!

  • Amelle dit :

    @Patclo

    Arfi dit ce qu’il veut là n’est pas le problème. Moi c’est la droite que je ne comprend pas, lundi elle était pour la présomption d’innocence, pendant 4 mois elle n’a rien demandé pour vérifier si Cahuzac disait vrai ou pas, depuis fin janvier, elle n’a rien demandé concernant la demande d’entraide franco suisse, et il a fallu que Cahuzac avoue tout pour qu’elle se réveille.

    On espère qu’elle a fait un bon somme mais venir reprocher la formulation de la question 2 mois plus tard alors qu’elle aurait pu le faire en temps et en heure afin que Bercy rectifie sur le champs aurait été nettement mieux.

    Tout cela donne le sentiment d’un peu d’hypocrisie et surtout de beaucoup d’opportunisme, une question a été formuler selon l’accusation de Mediapart qui disait que Cahuzac avait fermé son compte à l’UBS en 2010, la Suisse répond que non et que Cahuzac n’a pas eu de compte 4ans avant cette date.

    Bercy envoi cette réponse à la justice et bien qu’il avait cette info le procureur décide en toute liberté de faire intervenir un juge, c’est bien qu’il a fait une enquête complète dont la réponse suisse n’était qu’un élément lui permettant cela

    Donc ça a très bien fonctionné et il n’y a eu aucune entrave même si la réponse suisse à permis de rassurer quelques-uns au gouvernement un certain temps.

    Après la bataille, on peut refaire l’histoire et dire qu’on aurait du mieux s’exprimer mais qu’on le veuille ou non c’est au moment à la réception de la réponse suisse pas une fois que Cahuzac à avouer qu’il fallait faire ce reproche.

    Ce qui me sidère c’est qu’en général des affaires pareilles durent des années et là une affaire qui a fonctionné de manière exemplaire ce qui est exceptionnel(et c’est dommage) mais qu’on recherche le petit défaut au détour d’une question comme si c’est cela qui a permis de Cahuzac de tromper son monde? Je trouve cela d’une dune futilité mais coupable, a croire qu’ils cherchent a détourner l’attention de l’essentiel.

    Le problème est beaucoup beaucoup plus profond, le problème c’est pourquoi tout cela est possible dans cette république? pourquoi les conflits d’intérêt et les affaires d’affairisme politiques sont récurant? c’est cela qui est primordiale de changer.

  • Patclo dit :

    Tiens pour ceux qui font de commentaires je vous invite à lire les analyses dans le journal Le Monde page 11 Intéressant.
    Et je ne fais de propagande du journal…

    • Patclo dit :

      Et je rajoute pour info ce que disait Médiapart en Février: »De son côté, Mediapart, qui dénonce une opération « de communication », maintient « l’intégralité de [ses] informations » : « Oui, M.Cahuzac a eu un compte caché à l’UBS Genève » qu’il a « fermé lors d’un déplacement » à « Genève début 2010 » Fermé en 2010, n’est ce pas!
      Et comme de part hasard l’affaire ressort maintenant? Y aurait-il pas un coup foireux de nos chers amis de la droite?

  • Lachamp dit :

    Partez, Monsieur le Ministre : vous êtes fini.
    Car, n’en doutez pas, l’enquête se poursuit et elle révélera probablement que la fripouille Cahuzac
    dissimulait beaucoup que ces malheureux 600.000 € Les supputations en la matière font état de 16 millions. Il faudra que le fisc interroge ce vérolé sur l’acquisition de son appartement, sis 60 avenue Breteuil 75017 -Paris pour ne citer que celui-là….A cet égard, l’administration n’est liée par aucun délai
    de prescription. iL est même assez étrange que vous n’ayez pas annoncé une enquête de ce type.
    Pas trop curieux monsieur le Ministre…On comprend..

  • Patclo dit :

    « Aurait aurait » avec des allégations on peut aller très loin. C’est bizarre que ce cher Monsieur Arfi n’ai pas posé sa question avant que M Cahuzac avoue la vérité. Après coup on peut refaire l’Histoire mais c’est un peu tard! Sur quoi se base-t-il pour faire une telle affirmation, où sont les faits? (c’est ce que l’attend des journalistes, tout le reste n’est que cambouille journalistique)
    Etonnant aussi que les médias se jettent à corps perdu sur cette affaire, ils ont bien vite oublié les affaires de la droite. Il faut dire ils pissent tellement dans leur froc!
    J’ai regardé l’intervention de Mrs Ayrault & Vall sur France 2; j’ai trouvé notre cher ami Pujadas exécrable dans son attitude envers M Ayrault qui m’est apparu trop sur la défensive (gentillesse quand tu nous tiens) contrairement à M Vall qui ne s’est pas laissé compté par ce monsieur, refixant les priorités des français (chômage, pouvoir d’achat….) et le renvoyant dans ces buts.
    Je pense que Mrs Hollande et Ayrault devraient montrer un peu plus les dents, être moins tolérants envers les médias . ne soyez pas sur la défensive, soyez OFFENSIF
    Et que dire de cette déferlante des représentants de la droite sur les médias. Du temps des affaires de la droite, c’est tout juste si les représentants de la gauche étaient interrogés.
    Pour Hihihi: jusqu’à preuve du contraire M Ayrault est le chef du gouvernement et donc des ministres, il s’exprime pour ses ministres et non pour les députés! M Hollande s’est bien prononcé pour l’interdiction de tout mandat! Ne soyez pas optu.

  • Ca va péter dit :

    Il n’y a pas que Cahuzac:
    http://www.lexpress.fr/culture/livre/l-autre-mensonge-du-grand-rabbin-bernheim_1237622.html

    Décidément, tout fout le camp…

  • JUMP dit :

    Jean-François Copé, président de l’UMP, a réaffirmé vendredi devant la presse que François Hollande et Jean-Marc Ayrault avaient été, « d’une manière ou d’une autre, informés avant tout le monde » de la situation de Jérôme Cahuzac.

    Le président Hollande « veut à tout prix préserver son clan en isolant Jérôme Cahuzac du reste. Or on le voit bien, ce sont de très nombreux ministres, même le Premier ministre, François Hollande lui-même, qui ont été, d’une manière ou d’une autre, informés avant tout le monde », a soutenu Jean-François Copé. Selon lui, « ces multiples contradictions dissimulent trop de zones d’ombre, ce gouvernement a perdu toute crédibilité. Comment voulez-vous qu’il continue de proposer des textes de loi au Parlement dans ces conditions de discrédit complet ? » a-t-il ajouté.

    Il a réaffirmé que pour lui, il n’y avait « qu’une solution possible : un remaniement gouvernemental total. « Quant à François Hollande, qu’il s’explique en toute transparence devant les Français, parce qu’il y en aassez de ces zones d’ombre qui se multiplient ».

  • bisson dit :

    je me demande si la droite et autre ne veulent pas déstabiliser ce gouvernement,
    Il faut que vous envoyez un message fort, vous avez la majorité, alors faites voter les lois promises,
    non-cumul des mandants
    refonder la fiscalité pour une plus juste égalité
    etc…
    Je vous soutiens monsieur Moscovici, mais agissez vite, car je crains le pire…..

  • hihihi dit :

    AFFAIRE CAHUZAC – Le ministre déchu est peut-être « dévasté par le remords » mais il n’entend pas abandonner la politique pour autant. Alors que ses anciens amis et adversaires réclament que Jérôme Cahuzac renonce à son siège de député du Lot-et-Garonne, celui-ci aurait l’intention malgré tout de faire son retour au Palais-Bourbon.

    C’est le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, qui l’a confirmé à France Info. « J’essaye de lui faire comprendre qu’il ne peut pas le faire », plaide pourtant le député de Seine-Saint-Denis. « C’est pas la justice qui l’en empêche, il n’a pas été condamné, il n’est pas inéligible. Mais compte tenu de son attitude, ce ne serait pas une bonne chose, ni pour lui, ni pour le pays ».

    QU’EST-CE QU’ON SE MARRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Patclo dit :

      ci joint ce qu’à dit M Ayraul, iInvité du journal de 20 heures de France 2″: Le Premier ministre a demandé à l’ancien ministre de «tirer toutes les conséquences et de ne plus exercer de responsabilité politique.»

  • LondonCalling0033 dit :

    Je ne vais même pas lire votre article tels que les hommes et femmes de l’UMPS sont des menteurs

    Je me base sur la presse et ce qu’ils disent de votre ‘performance’ et en particulier votre lettre aux autorités suisses.

    Pour moi, vous deviez partir et en tout cas, j’espère qu’il y ait une enquête sur tous qui ont essayé de protèger le salaud Cahuzac

    A ce moment là, vous serez sans doute embêté de nouveau

    Quant à Mediapart, ils méritent la légion d’honneur

  • Maryse dit :

    Bonjour à tous,
    Et oui ce qui devait arriver… arriva. Je sais quoi penser, les places du pouvoir sont alléchantes et surtout regardez avec quelle hargne, lors de TOUTES les élections, d’un maire jusqu’à un président, ils se « défoncent » pour avoir la place. Ils nous promettent monts et merveilles. C’est pour la majorité dans leur intérêt personnel et non l’intérêt général.
    Quant à tous les coups de gueule que j’entends pour l’affaire Cahuzac, permettez moi d’avoir des doutes. Pourquoi attendent-ils tous un scandale pour prendre l’air stupéfait, larmes à l’oeil et dire qu’ils ont honte. Pourquoi restent-ils dans l’ombre avant qu’éclate le scandale. J’en arrive à me demander s’ils ne font pas ça pour faire de l’audience. Non je n’ai plus confiance ni aux uns ni aux autres. Pourquoi attendons nous sagement derrière nos PC ? Mr Cahuzac lors de ses grands discours sur le budget, disaient qu’il fallait trouver de l’argent, les caisses sont vides. Alors pas d’AER, du moins qu’une petite partie, il faut vivre avec 470 euros par mois. Il faut diminuer les retraites, les retraités sont des nantis, les chômeurs des fainéants…. Alors Mr Cahuzac et tous les autres, comment pouvez vous agir ainsi ????? Je ne suis pas de votre monde, votre monde de fric, votre monde pourri. Je ne pourrai jamais laisser quelqu’un de mon entourage ne pas avoir à manger, ni se chauffer. J’ai une morale, j’ai une conscience, j’ai le courage de me regarder dans une glace. Je dois déclarer au centime près, la retraite de mon mari pour toucher un petit différentiel de cette minable ATS. Combien de personnes restent sur le carreau ? personne n’osera faire l’annonce. Nous avons travaillé, cotisé…………pour quel résultat ? Hier j’ai entendu que certains s’inquiétaient sur l’état moral de Mr Cahuzac…. je n’ai jamais entendu qu’on s’inquiétait pour des gens qui étaient en fin de droits et qui vivaient avec 470 euros par mois.
    Je suis amère, dégoûtée. Je ne crois plus en rien. Advienne que pourra !!!!

  • DUPONT dit :

    Monsieur le Ministre,

    Tout ceci ne date pas d’hier et dans chacune des républiques des scandales de cette sorte ou d’autres ont éclaté. Je pense qu’il faut avancer et essayer de donner à la France et aux Français des espoirs de vie meilleure. Vous ne pouvez pas nier que ces fonctions politiques vous permettent de bénéficier d’une totale impunité et de nombreux avantages. Peu importe le clivage politique, nous retrouvons à chaque fois les mêmes sujets désolants. Monsieur Pierre BEREGOVOY, paix à son âme, s’est suicidé? ou il a été suicidé? pour une banale histoire de prêt. De tout temps, les tabloïds ont pu faire état de scandales de toute nature et peu importe le parti politique concerné et la personnalité concernée. Bref, le Français de base, de la France d’en bas, quand à lui n’est pas épargné. Qu’il s’immole par suite de la fin de ses assedic n’émeut personne, ni la presse, et encore moins le monde politique.
    Petite question concernant Mr CAHUZAC. Il est fait état d’un manque à gagner pour le fisc de 30 000 euros pour 600 000 euros « planqués ». Je paie 9 000 euros par an pour 50 000 euros déclarés (femme seule ayant élevé un enfant sans jamais aucune aide, et maintenant salariée et acculée par les impôts qui représentent plus du tiers de mon salaire mensuel. Pas d’arrêt de maladie, et chaque jour au travail depuis 37 ans) … j’ai dû mal à comprendre les chiffres annoncés à moins que Mr CAHUZAC ne bénéficie aussi, comme tant d’autres d’ailleurs, de niches fiscales, niches tellement bien nichées qu’elles ne sont pas décelées par votre ministère. Bravo Mr CAHUZAC vous êtes certainement moins idiot que nous autres.
    Petit mot d’humeur… Mais ça fait du bien.
    Respectueuses salutations.

  • bourgeois parisien dit :

    Ce qui dramatise la situation actuelle,c’est que nous avons une mauvaise constitution. En effet,tout mais vraiment tout remonte à une personne élue au suffrage universel(erreur majeure de 1962): le président ne devrait s’occuper que des pbs internationaux et pour le reste ne donner que des indications très générales. Lors de l’entretien télévisé,ce st le 1er ministre ou celui de l’économie qui auraient dû être invités. En fait,il faudrait revenir à un vrai régime parlementaire comme ds ts les pays européens où le chef de l’état a un rôle d’arbitre et de symbole de la nation et où le chef du gouvernement dirige le pays en fonction sa majorité. Ainsi,en Italie où ça va très mal,le président Napolitano constitue un môle de stabilité ds un pays menacé par l’anarchie!

  • Rera dit :

    Monsieur le ministre,

    J’entends beaucoup de gens dire que vous avez par un tour de passe passe de couvrir Jérôme Cahuzac

    1) Comment se fait-il que vous avez demandé aux Suisses si il y avait une trace d’un compte de J.Cahuzac dès 2006 alors que Mediapart parle d’un compte dès 2001 ???

    2) Comment se fait il que vous avez pas fait la même demande aux autorités de Singapour alors que les accords internationaux le permet???

    2) Dès que vous avez reçu cette note des autorités Suisse ,comment se fait il que cette note se retrouve dans la presse histoire d’essayer de couvrir et blanchir Jérôme Cahuzac .

    Beaucoup de français disent ouvertement que vous avez essayez de couvrir Jérôme Cahuzac !!!

  • Sagone dit :

    Non mais vous n’avez pas compris que si P Moscovici quitte le gouvernement, ce sera le tour a M Valls a qui on cherche deja des poux dans la tête et ainsi de suite!!!

    si je suis respectueuse de la liberté de la presse ce n’est pas a elle de faire le remaniment mais au Président!!!

    Lemballement de la presse est completement disprorssioné!!!

    on devrait s’attaquer plutot aux paradis fiscaux et là les surprises pourraient être terribles

  • Rera dit :

    C’est malheureusement la fin du parti socialiste !!!

    Depuis plusieurs jours les médias font des reportages sur le terrain auprès des militants et sympathisants du parti socialiste C’EST HALLUCINANT ,ils se sentent trompés ,salis et ecoeurés ils n’ont pas fait campagne et voter pour cette politique là.

    L’élection dans l’Oise il y a quelques jours où beaucoup d’électeurs du parti socialiste se sont reportés sur la candidate Front National au deuxième tour !!!

    Les français apprennent avec stupeur qu’après Cahuzac et son compte en Suisse voilà que le trésorier de F.Hollande pour l’élection présidentielle de 2012 a des comptes dans un paradis fiscales

  • Sagone dit :

    il n’est pas necessaire d’être insultants pour écrire ce que vous penssez!!

    dites vous bien qu’il aurait été encore pires si ceux qui aiment les rires avaient été au pouvoir!!!

  • Amelle dit :

    La droite essaye de faire pression mais il n’y aucune raison de lui céder, et s’ils veulent absolument un remaniement on devrait leur offrir un et c’est de nommer Benoit Hamon comme ministre ou ministre délégué auprès de la justice à la délinquance financière mais si on fait cela (Je lui conseillerai de prendre Denis Robert comme directeur de cabinet), il faudra alors s’engager à lui donner le pouvoir d’agir et les moyens qui va avec (genre la brigade Eliott Ness dans les incorruptibles qui ont fait tomber Al Capone) évidemment des moyens modernes des informaticiens, expert fiscalistes,agent du fisc … et une police judiciaire.

    Autre mesure qui irait dans le bon sens et qui est dans le sens de l’histoire et se fera un jour c’est de profiter de l’Open Data pour publier dans le site de toute les administrations au niveau nationale et local des procédures d’attribution de marché public, ça peut se faire à posteriori même chose concernant les attributions budgétaires. L’Elysée, Matignon, l’Assemblée et le sénat pourraient donner l’exemple.

    On pourrait faire la même chose au niveau du trésor, mettre en place une équipe qui a pour rôle de traquer la fraude fiscale avec des objectifs bien précis.
    Une annonce de cette sorte permettrait de donner de la légitimité aux agents au niveau local et qui j’ai lu qu’ils avaient à juste titre peur de la réaction des gens.

    Enfin on pourrait peut être s’inspirer de la méthode américaine qui consiste à ce que l’assemblée ou le sénat ou les deux puissent auditionner les ministres au moment de leur nomination juste avant le discours de politique général du 1er ministre et donner leur avis plutôt consultatif vu la conception de la Vième république.

    Sinon Desir est bien gentil avec son message pour les militants. Déjà on lui souhaite bon réveil, depuis des mois j’avais l’impression de l’entendre ronfler depuis Solferino ensuite s’il mettait en place des espaces, atelier de débat sur ces sujets se serait encore mieux aussi sympathique qu’il soit son petit message.

    Autre chose, sur les sondages, Hollande perd des voix chez les socialistes après avoir dilapider son capital sympathie auprès du reste de la gauche, (je rappel que la droite ne le soutiendra jamais) la on entre dans le dur de l’impopularité et franchement s’il pense une seconde de mettre Valls 1er ministre peut changer les choses, il se trompe complètement, le reste de la gauche aura encore plus de mal à le suivre.

    • Sagone dit :

      Armelle

      je partage tout a fait votre analyse!!!

      Mais si Copé et cie font pression et gueulent (pardon du mot)c’est parce qu’il ya un bouquin écrit par C Barjon et B jeudi ont écrit un livre a charge dans la tricherie Copé et Fillon et on comprend qu’il fasse feu de tout bois pour circuiter les revelations de ce livre!!!

  • infox dit :

    AFFAIRE BETTENCOURT – Selon une information du Parisien et du Figaro, c’est un non-lieu que le procureur de la République de Bordeaux envisage de requérir à l’égard de Nicolas Sarkozy, après sa mise en examen dans l’affaire Bettencourt.

    D’après Le Parisien, le réquisitoire est attendu d’ici trois mois. « D’ici là, les parties ont la possibilité de faire des remarques, des demandes d’acte ou des demandes d’annulation », écrit le site du quotidien.

  • J4M dit :

    Et maintenant, la théorie de l’instrumentalisation dont vous seriez victime, Monsieur Moscovici… Dans la situation, pas sûr que le contre-feu soit vraiment pertinent.
    La porte de sortie est grande ouverte, il vaudrait mieux l’emprunter rapidement et laisser la machine à laver continuer son cycle. Le changement, on en a besoin maintenant.

  • Monsieur Moscovici,

    Comment ne pouvez-vous pas savoir que M. Cahuzac votre ami, mais aussi votre collaborateur avait des comptes à l’étranger..?
    Le mensonge est le pire des enjeux en politique, à force de nier ou de cacher sur le cas de M. Cahuzac.

    Un jour tout éclatera un beau matin, et là on viendra vous demander des comptes, je comprends votre position très délicate de couvrir un ami, mais à ce stade c’est de l’escroquerie, certes je laisse dans ce dossier la justice faire son travail.

    Mais sachez une chose, dire la vérité rendra plus fort nos concitoyens, en ce moment il vous tourne le dos, les Français en ont marre, ils souffrent!

    Rendez la vérité et de ce que vous savez sur ce dossier, vous vous en sortirez grandi.

    Cordialement,

    Ludovic Zanker
    Président d’European Consulting
    Conseiller Politique auprès de la CE

  • ancien dit :

    Je ne suis pas de droite et ai eu honte tout au long du précédent quinquennat.
    Je ne pensais pas avoir encore honte pendant ce quinquennat.
    Monsieur Moscovici dit maintenant avoir été « utilisé » ce qui nuance, et pourquoi donc (?), ses propos antérieurs.
    Un ministre des Finances qui se laisse « utiliser » c’est qu’il le veut bien ou qu’il serait encore
    naïf après trois décennies de vie publique.
    Sa démission serait logique voire honorable même si cet adjectif n’est plus de mode.

  • Domi 25 dit :

    Lex dura lex. Ni plus ni moins. Et c’est maintenant,que le changement éclaire les politiques de demain. Pour la République,pour la France…

  • Adrien dit :

    Cette affaire sent la crise politique.
    De celles qui abattent des gouvernements affaiblis.

    Personnellement je ne m’étonne pas vraiment qu’on cherche à discréditer Pierre Moscovici, c’est un des poids lourd crédible et capable de ce gouvernement. C’est un vrai pétard mouillé apparemment en ce qui le concerne, mais il ne faut pas négliger les conséquences de cette séquence médiatique.
    Nos adversaires politiques vont surfer au maximum sur cette affaire, et demander toutes les têtes qui passeront.

    Il faut contre attaquer immédiatement : opération transparence, quitte à faire monter le front, tant pis, il y a des priorités.

    Si il y a du mea culpa à faire au PS, faites le. Les français SAVENT que le financement de campagne « impose » certaines pratiques franchement discutables.

    Je les crois capable de faire une distinction entre des opérations de rétrocommission sur des ventes d’armement, des financements direct de la part de dictateurs d’un coté, et quelques financements largement supérieurs à 7500€ de la part de riches industriels français via des paradis fiscaux (cependant ca reste moralement inacceptable, entendons nous bien) de l’autre.

    Ca peut être un temps médiatique moins dévastateur que ce qui s’annonce si vous déclarez dès à présent nommer une « espece de » commission indépendante extraordinaire aux pouvoirs élargis et présidées par un collège de magistrats afin d’enqueter en profondeur sur tout evenement, revelation journalistique ou début de preuve sur du montage offshore illégal.

    Des têtes tomberont de chaque bord, mais au moins ça permettra de faire avancer Karachi et les frégates de taiwan.

    C’est soit ça tout de suite, soit les français (tous les francais) dans la rue dès la prochaine réforme impopulaire touchant à leur porte monnaie.

    Punaise, on vous souhaite bien du courage quoi que vous decidiez de faire…

    Bonne chance

    • Pierre dit :

      « Je les crois capable de faire une distinction entre des opérations de rétrocommission sur des ventes d’armement, des financements direct de la part de dictateurs d’un coté, et quelques financements largement supérieurs à 7500€ de la part de riches industriels français via des paradis fiscaux (cependant ca reste moralement inacceptable, entendons nous bien) de l’autre. »

      Euh vous êtes au courant qu’on vit dans un Etat de droit et que tout le monde est sensé respecter la loi ? Non parce que franchement on s’en fiche que les français trouvent ça moral ou pas, que les français comprennent ou pas, etc. Si la loi interdit un certain comportement, de piquer dans la caisse, de pétave des bagnoles, etc. c’est pour tout le monde. On a vraiment un problème en France avec cette idée que les dirigeants pourraient, finalement, s’affranchir du droit.

      • Adrien dit :

        Je comprends votre réaction, Pierre.

        Je ne fais pas parti des pragmatico-cyniques qui seraient près à tout accepter de la part de leurs élus, sous pretexte que ce sont les seuls à pouvoir gouverner nos pays en crise.

        D’ou ma parenthèse assez explicite.

        Je dis juste qu’a priori (restons prudent !), si des tetes tomberont de chaque coté de l’échiquier (et nous sommes bien d’accord : ce ne serait pas un mal en tout point), le PS devrait s’en tirer un peu moins mal que l’UMP, qui semble avoir adopté le cynisme dans ses statuts, en tout cas en matière de financement.

        Je n’ai jamais proposé d’amnestier qui que ce soit ! Je dis juste que les français (si ils ne votent pas pour le front après ça), devront se tourner vers une classe politique renouvelée, et que la gauche au sens large devrait à priori sans tirer moins mal que la droite.

        Je n’aime pas bien cette « espèce de » notion d’épuration (ca rappelle des periodes sombres de l’histoire), et pourtant je pense qu’il faudra en passer par là… Les français en ont plein le c….l de se le faire pétave, et la classe politique est plus que jamais illégitime a leur demander le moindre effort.
        Personnellement, ça m’inquiete, il faut agir, et même si ma proposition est 100% demago, ce sera surement plus efficace qu’un enieme remaniement assorti de petites excuses.

        Et c’est par ailleurs un excellent moyen d’entamer le combat contre les paradis fiscaux

  • POLONIA dit :

    Monsieur le Ministre

    Ca me fait une peine qui me serre le coeur de voir la DROITE demander votre démission.

    Après avoir abbatu au lance flammes le ministre du budget qui voulait vivre dans le mensonge et qu’aurait du démissioner tout de suite après les premières ataques de MEDIAPART, ils veulent maintenant vous abattre aussi.

    C’est clair et encore plus honteux parce que c’est clair comme l’esu cristaline qu’ils veulent faire payer la facture de la dette honteuse et grandiose aux pauvres gens forçant à l’abandon des ministres irréprochables avec des ataques plus bas que la ceinture.

    Ils faut les contre ataquer sans merci.

    Du courage de la flamme de la vérité éclatante comme le diamant, un grand merci à vous

    POLONIA

  • Hannah dit :

    Article de presse contre article de presse, où comment une parole n’a plus de crédibilité. C’est trop tard, à quand la démission et un remaniement: http://www.lepoint.fr/politique/l-etrange-echange-entre-les-fiscs-francais-et-suisse-04-04-2013-1650169_20.php

    Du courage enfin, l’époque est délétère et la confiance est rompue: mieux vaut passer pour un salaud que pour un escroc (valable également pour l’ensemble du cabinet et certains autres membres du gouvernement qui rasent les murs en ce moment). La communication est mauvaise, tout simplement.

  • Jeanine dit :

    Écoutons cette suggestion de Cahuzac:

    IL FAUT DISSOUDRE L’ASSEMBLÉE.

    http://www.youtube.com/watch?v=dyhlK4yUg0s&feature=player_embedded

  • marie mcb dit :

    Si le jour de la grande lessive est arrivé, je voudrais bien savoir quelles sont les personnalités politiques de droite comme de gauche, du milieu et des extrêmes qui ont des comptes en banques en Suisse, à Singapour, aux Caimans et ailleurs …
    Puisque J. Cahuzac a avoué, je souhaite que les autres personnalités politiques avouent aussi si elle détiennent un compte à l’étranger …
    Je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises …
    Ce serait un mal pour un bien.
    Il n’y a pas d’autres moyens de faire si on veut moraliser la vie politique en France.
    Enfin !
    Bon courage, dans ces jours tres stressants.

  • No comment dit :

    En visite au Maroc, Hollande cite, en plaisantant, une formule de Lyautey selon laquelle :
    « gouverner, c’était pleuvoir. »
    Et il conclut: « De ce point de vue là, nous réussissons au-delà de toutes nos espérances. »

    Oui, ce sont des tombereaux de m…. qui nous sont déversés sur la tête.

    Et dire que çà le fait rire!

  • Bloggy Bag dit :

    Vous avez bien répondu aimable contributeur.

  • Aïe Aïe Aïe !!! dit :

    Le trésorier de la campagne présidentielle de François Hollande, Jean-Jacques Augier, ancien de la fameuse promotion Voltaire, est actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïmans,

    Jean-Jacques Augier, 59 ans, est éditeur et détient un holding Eurane, dont deux filiales sont domiciliées dans le paradis fiscal. Il a confirmé cette information aux journalistes du Monde en expliquant que « rien n’était illégal » : « J’ai investi dans cette société par l’intermédiaire de la filiale d’Eurane en Chine, Capital Concorde Limited, un holding qui gère toutes mes affaires chinoises », explique-t-il. « Vous me trouvez léger ?, ajoute-t-il lorsqu’on l’interroge sur le calendrier d’un second montage. Cette deuxième entité offshore, constituée en 2008-2009 avec des voyagistes de plusieurs pays, et qui porterait un investissement que M. Augier se refuse à dévoiler, aux Caïmans. Elle aurait été depuis rapatriée à Hongkong, en pleine crise financière mondiale, au moment de la déclaration de guerre des pays du G20 contre les paradis fiscaux. « C’est à mettre sur mon caractère aventurier. Peut-être ai-je manqué de prudence, lâche-t-il avec légèreté à nos confrères. »

    Jean-Jacques Augier fut, rappelle Le Monde, un fidèle collaborateur d’André Rousselet, un proche de François Mitterrand, qui l’a introduit dans les affaires. Il a récemment acheté à l’homme d’affaires et mécène Pierre Bergé le magazine gay et lesbien Têtu. L’une de ses premières décisions fut de mettre en place un plan social conduisant au départ de la moitié de la rédaction du journal. Augier a également affrété le jet privé qui, le soir du second tour de l’élection présidentielle, ramena le nouveau président et sa compagne de Corrèze à Paris.

    Ce nouveau scandale arrive au plus mauvais moment pour François Hollande qui a fait de la République irréprochable la marque de son mandat et qui est empêtré dans l’affaire Cahuzac

  • Bloggy Bag dit :

    Pierre, quand à faire le ménage, j’aimerais savoir si les fichiers de l’offshore leaks sont arrivés à Bercy, leur pertinence, et dans quelle mesure cela concerne des contribuables en France : http://wordpress.bloggy-bag.fr/2013/04/04/le-jour-de-la-grande-lessive/

  • Amelle dit :

    Si les infos du Gardian concernant Jean jacques Augier sont vraies, le gouvernement va être obliger de faire une grosse loi contre l’évasion fiscale pas d’autre alternative.

    Si les infos du Figaro sur les notes de la DCRI qui savait pour Cahuzac depuis 2009 mais qui n’en a pas informé le nouveau gouvernement ce qui recoupe avec les infos d’Antoine Peillon qui dit que la police n’est pas loyale avec l’actuel gouvernement c’est ultra grave, c’est là la vraie affaire d’état.
    Un ménage au sein de la police s’impose donc avec urgence et peut être aussi au niveau de la justice. Il se peut dans les prochains jours qu’on sache non pas que Hollande savait les cachotteries de son ministre du budget mais surtout que Sarko connaissait les cachotteries du président de la commission des finance de l’assemblée de l’époque…. est ce pour cela que Cahuzac a demandé une contre expertise aberrante dans l’affaire de hippodrome de Compiegne? Espérons que Cahuzac coopère, qui sait? Peut être que ça pourrait quelque part le racheter.

    Quelque chose me dit que l’on va en apprendre des choses sur l’évasion fiscale d’une certaine élite française surtout si les juges franco-suisse s’intéressent à cette petite banque Reyl. Ce qui est sur c’est que le gouvernement à intérêt à convaincre qu’il veut changer tout cela s’il veut être légitime a demandé un centime de plus au petit peuple qu’on passe aujourd’hui au pressing.

    J’ai l’impression que tout des abcès qui ont grossis cette dernière décennie sont entrain d’éclater les uns après les autres quelques soit le domaine, il faudra bien du courage aux députés, militants socialistes pour sortir de tout cela par le haut.

  • serge dit :

    QD JE VOIS CES POLITIQUES DE LA GAUCHE CAVIARD QUI FOND CARRIERISTE
    ET QU’ILS LAISSENT VIVRENT DES SENOIRS VIVRENT AVEC 470 EUROS AVEC TOUS LEURS TRIMESTRES ET MEME IL Y A DES TRAVAILLEURS HANDICAPES QUI FAUT ATTENDRE 62 ANS ET EUX politique QUE FONT ILS!!!!!
    QUEL JUSTICE!
    ET ON DOIS FAIRE DES EFFORTS!!

  • Pierre dit :

    M. Moscovici, pouvez vous nous préciser en quoi consiste exactement cette prescription qui vous empêchait de demander des informations antérieures à 2006, et les textes précis qui y font référence ?

    Actuellement, un journaliste de mediapart vous accuse d’avoir participé à une tentative de blanchiment de M. Cahuzac, en orientant la question posée aux autorités suisses. Il me semble que ces accusations appellent des réponses claires et précises de votre part.

    • Patclo dit :

      Etonnant après coup c’est toujours facile de dégainer
      Il y a eu une faute morale et je dis bien une faute morale de M Cahuzac. La droite se déchaîne sur le gouvernement sur cette affaire, elle me fait de plus en plus honte pour ne pas dire autre chose. Pensez qu’un député de droite dit dans le journal Le monde « il ne faut pas s’acharner sur M Cahuzac, il ne faut que cela se termine par un suicide ». Que sont ils en train de faire à votre avis? (Ce fut d’ailleurs l’une des premières réactions de mon épouse) Ces messieurs ont bien vite oublié les leurs d’affaires, notamment le mise en accusation de Sarkozy pour « abus de faiblesse », ce qui me paraît nettement plus grave! D’ailleurs quant on voit leurs réactions suite à cette mise en examen, je me suis demandé si nous n’allions pas reconstruire la bastille pour mettre sous silence les indésirables.
      Ensuite, il faudra aussi qu’on m’explique pourquoi cette affaire arrive maintenant comme de par hasard, alors cela ne date pas d’aujourdhui, si j’ai bien compris. Qui a transmis le message téléphonique à Médiapart à votre avis?
      Certains d’entre vous ont des regrets sur leur choix lors de la primaire, mais je ne pense pas que cela aurait changé quelque chose toute étant égale par ailleurs.
      Je crois que le gouvernement va encore souffrir pendant un certains temps, et je pense qu’il est plus que temps de resserrer les rangs et se serrer les coudes par vent de tempête; alors les déclarations tout zazimut, il faut que cela cesse!
      Je pense aussi qu’il y a des sujets beaucoup plus urgents à traiter et qui concernent bon nombre de mes concitoyens. Notamment que vous devriez être beaucoup plus exigeants avec l’Europe sur son orientation économique, quant on voit dans quel marasme nous nous trouvons et ce que cela engendre sur le plan sociale et politique en déplaise à l’Allemagne
      Si je devais « revoter » et je ne vois pas de raisons, je revoterais Hollande sans hésiter

  • Léon Botia dit :

    C’est dans l’adversité que l’on voit les gens de valeur. J’ai soutenu Martine Aubry car je ne croyais pas du tout en Hollande. J’ai bien peur de ne pas m’être trompé.

    Pourtant je continue à le soutenir car l’acharnement médiatique auquel il a droit n’est pas juste et je considère que la droite est bien pire. J’ai hurlé à l’erreur quand il a été élu aux primaires mais il est là et il faut faire avec.

    Un seul truc, il vous faut trouver des gens de qualité pour communiquer. C’est ce qui manque sur tous les points.

    Sinon pour cette affaire il faut laisser passer l’orage. Le soleil finit toujours par revenir.

  • Amelle dit :

    Quelle affaire! On est juste sidéré par le retournement de la classe politico-médiatique.

    Il y a même pas 48h la majorité de ces gens exigeaient avec raison le respect de la présomption d’innocence, je rappelle que le respect ce cette présomption qui est un fondement du droit c’est avant tout d’admettre que le doute profite à l’accusé.

    Mediapart a révélé des soupçons sur la possession d’un compte suisse sauf qu’il n’y avait pas de preuve probante, il y a eu une plainte de Cahuzac puis un procureur s’est saisi de l’affaire puis il y a eu la saisie de juges indépendants, deux, ce qui très bien dont le fameux Renaud Van Ruymbeke, on demande à Cahuzac de démissionner sur le champs et hier ce dernier va lui m^me demander une audience pour avouer. Cette affaire aboutie en même pas 5 mois c’est quand même exceptionnel dans les annales de la république et au lieu d’y voire un mieux, tout le monde tire à boulets rouges un gouvernement qui a laisser la presse et la justice faire leurs boulots.

    Ceux qui tape le plus fort sont evidemment la droite, par opportunisme politique alors que tous avait defendu comme un seul homme eux aussi la presemption d’innocence de Cahuzac, y compris Le Pen qui disait qu’elle ne pensait pas que celui ci devait demissionner pour le peu qu’il ne s’occupe plus de Budget. Je pense que si la droite tape si fort, c’est pour pas qu’on se pose des question sur les autres affaires Mediapart parce qu’ils n’arrivent pas gérer l’aveu alors que les politiques même comdamné ni toujours même chose pour une certaine presse et aussi parce qu’ils ne veulent pas répondre au fait de donner de faire plus de transparence dans la vie politique, Le Pen elle veut une dissolution aussi par opportunisme pensant qu’elle pourrait en profiter et enfin Mediapart qui en veut à Mosco parce qu’ils n’ont pas digérer qu’on mette en doute leur parole, petite vengeance, c’est petit parce qu’en aucun cas une enquête de l’administration fiscale ne peut empêcher une enquête judiciaire, la meilleure preuve c’est que le proc à fait ce qu’il a voulu faire même les juges disent que l’enquête c’est passé dans les meilleures conditions possibles. Maintenant l’opposition veut la correspondance entre administration fiscale française et la suisse qu’on le fasse et qu’on passe à autre chose. Tout cela n’est que politique politicienne.

    L’UDI demande une commission d’enquête pourquoi pas mais pas pour savoir quelle est la phrase utilisé par le fisc pour demander des infos aux suisses …. non il faut une commission d’enquête et j’espère qu’un groupe notamment les verts la demanderont et qui travaillera quel outil mettre en place pour qu’on puisse plus nommer un malhonnête comme ministre, comment obliger les elus à être plus transparent, travailler sur le trafic d’influence ou les abus de bien sociaux, c’est cela le plus important.

    Maintenant est ce que la réponse de Hollande était suffisante? Pour moi il manque des mesures sur la fraude et l’évasion fiscale(justement la ministre des finances suisse dit être d’accord pour des accord avec la France) mais ça allait dans le bon sens. Est ce qu’il faut un remaniement? A cause de Cahuzac ? C’est n’importe quoi, remaniement s’il fallait le faire c’est après le fiasco de Florange ou il y a faute et cassure avec l’électorat de gauche mais surtout pas maintenant.

    Maintenant s’il y a remaniement j’espère que Taubira sera 1er ministre et aussi que Mignard soit ministre de la justice.

  • J4M dit :

    Une indécrottable suspicion va désormais vous coller aux basques. C’est très dommageable pour la crédibilité de la France, d’une manière générale. Pour cette seule raison et quelle que soit la réalité de votre rôle dans cette affaire, le sens de l’intérêt général et de l’état devrait vous conduire à quitter votre fonction. Assumer de hautes responsabilités, c’est aussi savoir prendre ce genre de décision…

Flux RSS des commentaires de cet article.