13 réflexions au sujet de « Fraude fiscale : ma réponse à Barbara Pompili lors des questions au gouvernement »

  1. Retrouvez ma réponse à la députée […] du 9 avril 2014.

    –> On est en 2013

  2. Ce qui est sur c’est que sous Sarkozy tot ça n’aurait pas eu lieu!!!

    Non pas parce qu’il aurait mieux géré tout ça pas du tout !!!
    mais parce que tout ceci aurait été étouffé!!!
    (Pour preuve le procureur de Nanterre Courroy!!!!)
    la presse impressionée et en la fasant fliquer par la DCRI, ce qui n’est pas son role !!! quant aux juges je n’en parle même pas !!!il a suffit de voir de d’entendre les réactions envers le juge Gentil lorqu’il a osé mettre en examen Sarko!!! Sacrilège!!!
    La droite ne doute vraiment de rien!!!

  3. Ce qui est sur c’est que sous Sarkozy tot ça n’aurait pas eu lieu!!!

    Non pas parce qu’il aurait mieux géré tout ça pas du tout !!!
    mais parce que tout ceci aurait été étouffé!!!

    la presse impressionée eten la fasiant fliquer par la DCRI ce qui n’est pas son rome !!! quant aux juges je n’en parle même pas !!!il suffit de voir de d’entendre les réactions envers le juge Gentil lorqu’il a mis en examen Sarko!!!

  4. Passez à l’offensive,frappez fort! Nous ne sommes pas prisonniers de l’Europe libérale.Démonstration est vitale!

  5. La réponse d’aujourd’hui est assez globale donc bien proportionnée, pas d’impression de bricolage ou de précipitation, maintenant cela ne veux pas dire que ce plan ne peut être enrichi comme par exemple par la proposition de loi de Yann Galut ou par cette des écologistes qui complète celle du gouvernement. Elisabeth Guigou parlait hier d’une loi crée par la droite qui permet aux banques de créer des sociétés écran qui permettent de garder le secret bancaire, si c’est bien ça, on pourrait aussi enrichir la loi bancaire en deuxième lecture et en profiter pour revenir sur cette loi.

    Bref les grandes lignes d’un plan cohérent sont là, et tout enrichissement part parlement qui pourra consulter magistrats, fiscalistes, policier enquêteur, banquier, ONG….sont les bienvenue.
    J’ai l’impression que petit à petit le parlement prend dans cette législature tout son rôle, les parlementaires on pris toutes leurs places comme leur amendements significatifs de la loi bancaire ou il y a avait un texte structuré et on a laissé aux parlementaires de remplir les vides et d’enrichir le texte. Même chose concernant la loi de sécurisation de l’emploi, profondément amendée,on attend rapports et commissions mais cela devrait venir et cela fait plaisir à voire.

    En parlant de commission, la commission Borloo c’est bien mais il serait mieux c’est de savoir si comme le dit Gonelle, la droite savait pour le compte suisse depuis 2008 et qu’elle a laisser Cahuzac devenir président de la commission finance de l’assemblée sans prévenir personne comme la DCRI.

    • Petit rappel:

      Le 24 février 2010, Cahuzac est CHOISI par le groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche à l’Assemblée nationale (103 voix contre 60 pour Jean-Pierre Balligand et 3 voix pour Dominique Baert) pour prendre la présidence de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire, en remplacement de Didier Migaud, nommé premier président de la Cour des comptes par Nicolas Sarkozy.

      Je sais que çà va être difficile, mais il faudra bien qu’un jour, enfin, les socialistes assument ce qu’ils sont et ce qu’ils font.

      • Mais personne ne met en cause le fait que les socialistes ont choisi Cahuzac comme président de la commission des finances. D’ailleurs tout le monde c’est accordé à dire qu’il a été bon dans son rôle.

        Ce que je reproche au gouvernement de l’époque c’est de n’avoir rien dit des info sur le compte suisse alors que Gonelle dit avoir prévenu le gouvernement et qu’on lui a bien préciser qu’ils savaient via les douanes et les renseignements, Antoine Peillon qui enquête sur ses sujets affirme que la DCRI savait mais qu’il y rétention d’information, ils ne sont pas loyal au pouvoir en place aujourd’hui mais loyal à des personnes de l’ancien pouvoir.

        En tout cas tout va sortir, différents journalistes sont sur ce sujet.

  6. Mr le Ministre,je sais que vous subissez de réelles épreuves en ce moment.Vous forcez le respect.La France a de la chance de pouvoir compter sur des Serviteurs de votre trempe. Vive la République! Vive la France !

  7. Il avait bu 1 litre de café avec la séance de questions ??? Du calme M. Moscovici, pensez à votre coeur !

  8. Bon courage en ces temps troublés !
    Les attaques diverses de la droite ou de Mélenchon comparé à ce qui compte vraiment : redresser la France et redonner espoir aux français. Les mauvaises langues de droite et d’extrême droite me tomberont dessus. Sans importance, crachez donc votre venin qui n’avilit que vous. François Hollande est élu pour cinq ans, c’est à la fin de son mandat qu’il sera jugé.

    Et il est heureux de constater que la justice et les médias ont pu faire leur travail sereinement, contrairement à l’affaire Bettencourt, même Edwy Plenel l’a reconnu. Bien sûr, cel

    • suite : cela ne fait pas les gros titres.

      Bon courage. Je sais que vous aussi, vous avez le cuir solide.

Les commentaires sont fermés.