Dans les médias

Séance des questions au gouvernement du Sénat du jeudi 11 avril

Catégorie : Actualité | Par pierre.moscovici | 11/04/2013 à 17:24

Retrouvez mes réponses aux questions au gouvernement lors de la séance au Sénat du 11 avril 2013.

Ma réponse à Eliane Assassi sur la crise morale et politique

aperçu 

Ma réponse à Philippe Marini sur le dossier CAhuzac

aperçu 

Ma réponse à Nathalie Goulet sur la lutte contre l’évasion fiscale

aperçu 

Ma réponse à François Marc sur la lutte contre les paradis fiscaux

aperçu 
Be Sociable, Share!

37 commentaires

  • Amelle dit :

    Et si les allemands nous pompent l’air en ce moment, il faut reconnaître que l’Amérique d’Obama elle peut être considérer comme un véritable appui.

    Obama a soutenu Hollande lors du dernier G8 et même lors du sommet européen de juin dernier, Hollande veut une politique de croissance, Obama la revendique, Hollande hausse les impôts pour les riches, Obama fait de même, Hollande accorde le mariage au homosexuel, Obama le suit.On pourrait rêver que Hollande suive Obama quant à la défense de la consommation, Obama c’est battu pour que la consommation de ses compatriotes ne baisse pas, il continue en augmentant le smic de 20%, ok la banque fédérale est sur la même ligne n’empêche qu’Obama ne mise pas tout dans la subvention des entreprises surtout que beaucoup n’en ont pas besoin, contrairement à la France qui les aident toutes sans distinction et le pire c’est que les TPE qui sont elles qui créent le plus d’emploi, c’est elles qui demandent le moins d’aide.

    Pour revenir à Obama, celui ci a été le 1er chef d’état non européen à inviter Hollande à la maison blanche, Sarko en rêvait mais il n’a pas eu ce privilège que sous Bush. Il est peut être temps de lui rendre l’invitation, l’inviter à l’Elysée avant d’aller au G8 en Irlande et en profiter pour mettre en place une veritable alliance pour une croissance mondiale y compris en Europe. Seul Obama peut convaincre les autres pays du G20 de faire pression sur l’Allemagne qui avec sa politique plombe l’économie de tout le monde.

  • Patclo dit :

    J’approuve totalement les décisions du Président Hollande sur la transparence et la fraude fiscale. La droite a fait de tout bois, criant à tout va au voyeurisme, suite aux propositions du Président car en aucun cas ils voulaient en arriver là, mais ils ont mérité ce qui leur arrive ce ne serait-ce que dans leur attitude face à l’affaire Cahuzac Déplorable!
    D’autres pays européens ont mis en place cette transparence et cela ne cause aucun problème pour la population.
    Pour ma part je trouve qu’il est normal qu’une haute autorité puisse contrôler la sincérité des déclarations et le cumul du mandat parlementaire avec l’exercice d’une activité professionnelle comportant des risques de conflit d’intérêt. Quant aux déclarations de patrimoine peut m’importe ce que les élus gagnent et comment ils dépensent leur ragent dans la mesure où ils le font dans le respect des règles et des lois; le reste m’indiffère totalement.Point bar.
    Hier par hasard je suis tombé sur l’émission de « salut les terriens  » sur canal plus Inutile de vous dire que tout l’émission a été à charge contre le gouvernement et sans parler du rédacteur du Figaro invité à l’occasion qui claironné: « Hollande ment lorsqu’il dit que le chômage s’inversera d’ici la fin de l’année » sans aucune explication; de la part d’un journaliste ce n’est pas « fortiche » mais que peut-on attendre d’eux vous me direz lorsqu’on est de gauche RIEN!
    Bon courage aux membres du gouvernement car vous en aurez besoin, n’en est bien peur, pendant tout votre mandat

  • Amelle dit :

    Le ministre allemand de l’économie appelle la France à faire des reforme, un député, la fédération allemande des chambres de commerce et de l’industrie aussi se permette de juger de la politique économique comme s’il était tous membres de l’UMP.

    Je veux bien que les conservateurs européens se soutiennent mais trop c’est trop. Il faudrait leur rappeler qu’aucun contribuable français n’a demandé de l’argent à un contribuable allemand donc qu’ils se calment.
    Le pire c’est que depuis le début de l’année tout les quelques jours un proche du ministère de l’économie allemande nous sort sa petite phrase pour mettre sur le gouvernement français de la pression comme si il en manquait.

    Je ne comprend pas comment personne au gouvernement français ne peut leur dire que ce genre de petite phrase est juste inacceptable. Des reformes il faut en faire non pas pour exécuter les ordres venu d’Allemagne mais parce que nous vivons une crise de mutation non anticipée ni par les gouvernements précédents ni par les entreprises scotchées à leur dividendes oubliant qu’il fallait investir pour préserver leur avenir.

    Et pourquoi pas leur demander à réfléchir à mettre en place la monnaie commune histoire de permettre d’atténuer les effets néfastes d’une monnaie qui n’a jamais tenue compte de l’économie des pays du sud de l’Europe et donc inadaptée pour eux, qui les oblige de faire des sprints de 100m quand l’Allemagne et les pays à tradition monnaies forte font au maximum du marathon voire de la marche rapide.
    Cette proposition permettrait aux pays qui n’en peuvent plus de courir de sortir de la zone euro sans que cela ne soit un drame …. (y compris la France s’ils n’arrêtent pas de jouer le jeu de l’opposition dans autre pays que le leur.)

    Ce genre de proposition devrait les inciter à être plus discret au moins jusqu’aux élections Allemandes

  • marie mcb dit :

    La justice a fait son travail sans entrave et en toute liberté, contrairement à ce qu’il s’est passé pendant le précédent quinquennat.
    Jamais une affaire n’a été aussi vite résolue : en quatre mois.
    Il fut un temps ou même un condamné n’abandonnait jamais son poste, ou un mis en examen n’abandonnait pas son poste.
    Aujourd’hui, la justice est allée tres vite et un homme a avoué sa faute.
    C’est un grand changement, en effet.
    Auparavant, les affaires trainaient en longueur sur plusieurs années, sans jamais aucun aveu et sans aucune démission.
    Oui, c’est un grand changement.
    Pendant le précédent quinquennat, si un ministre avait eu un compte en Suisse, à Singapour, à Dubai ou ailleurs, on ne l’aurait jamais su.
    C’est un grand changement.

  • Amelle dit :

    Quelqu’un peut dire à Dominique Lefebvre de lâcher les baskets à JC, que publier une lettre ouverte au JDD est contre productif surtout que ça entretien un feuilleton qui commence a généré l’overdose chez p. Que même s’il ne démission pas avant le 19, il pourra toujours le faire plus tard et qu’enfin il y a des problèmes hautement plus important pour le citoyen de base, que l’administration de l’assemblée reglera son cas à JC quand celui ci s’y rendra en personne.

  • bourgeois parisien dit :

    Le déferlement hystérique contre le pouvoir n’est ni scandaleux, ni justifié: il est tout simplement pathétique. Il exprime le désarroi d’une population affrontée non seulement à une crise mais à une évolution générale absurde et féroce concernant toute la planète et tous les pays d’une manière ou d’une autre et ce dans tous les domaines. Pour se soulager ou se rassurer,l’opinion publique cherche un bouc émissaire: le pouvoir en place évidemment;il ne saurait en être autrement!

  • Justice? dit :

    emploi mon amour
    Le nouvel AER, version Ayrault. Syndrome de Paris ou complexe de Cassandre ?
    Article15 CommentairesPartager @ 20 février 2013 Par Becquet53
    Vous vous souvenez le 24 janvier dernier, Jean-Marc Ayrault avait annoncé, la « l’arme à l’œil », le retour de ce dispositif pour les chômeurs âgés, précaires et en fin de droit.

    Notre amie GRAIN DE SEL, fine mouche avait publié ce papier : http://blogs.mediapart.fr/edition/lhonneur-du-chomeur/article/050213/une-reforme-en-trompe-l-oeil.

    Et bien oui, c’était bien cela, une réforme en trompe l’œil !

    Car maintenant il est connu et sera présenté ce jour au conseil national de l’emploi, c’est bien un ATS bis (version Ayrault)

    Concrètement, il s’agit d’une extension de l’allocation transitoire de solidarité (ATS). Il est prévu qu’elle soit ouverte aux demandeurs d’emploi nés en 1952 et 1953 (et non ceux âgés de 60 ans comme pour l’ATS, vous voyez la nuance !) licenciés avant le 31 décembre 2010 (et non le 10 novembre 2010 comme pour l’ATS, très généreux !) et qui avaient à cette date (comme pour l’ATS) le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein (164 trimestres pour la génération 1952, 165 pour celle de 1953) à l’extinction de leurs droits à l’ARE. (Source CFDT).

    Une urgence sociale, comme l’as dit Jean-Marc Ayrault, mais qui ne résiste pas à l’urgence budgétaire. 500 personnes qui ont bénéficié L’ATS, pas mieux pour l’ATS bis !

    Et je me suis dit soit ils sont fous, soit ils sont malades.

    Comme pour la première hypothèse, je n’ose me prononcer, j’ai un peu fouillé la question pour la seconde. Et là j’ai découvert des choses inquiétantes.

    Le syndrome de Paris est un trouble psychologique rencontré par certaines personnes en visite ou en vacances à Paris et qui, désemparés par l’écart entre la réalité et leur vision idéalisée sont très désillusionnés et déstabilisés.

    Le complexe de Cassandre désigne les situations où on ne croit pas ou ignore des avertissements ou préoccupations légitimes.

    Faut-il croire en l’un ou en l’autre, faisant référence à la politique pratiqué par ce gouvernement, sommes-nous déstabilisés ou n’entend-il pas nos préoccupations légitimes?

    Les deux mon capitaine ! Il n’entend pas nos préoccupations légitimes et nous sommes déstabilisés.

    Et comme cette maladie n’a pas encore de nom, même si on le perçoit bien, on va le baptiser le syndrome de l’Elysée-Matignon !

    Maladie rare ? Pas tant que cela !

    D’ailleurs France Télévision en parle assez régulièrement le week-end dans un feuilleton.

    Il faut soigner ce syndrome ! On ne peut pas laisser cette maladie se répandre chez nos politiques.

    On pense de suite à des jeux de thérapie du style : « Reviendra-t-il en seconde année, à vous de voter » Stupide ? Quoique ?

    On pense aussi leur dispenser un stage façon Pôle emploi : « Comment vous perfectionnez dans votre nouveau métier. » La formation permanente tout au long de sa vie politique ! Pas idiot ! Mais ça ne marche pas toujours, comme on le sait.

    On pense à une thérapie avec séances de rééducation dans les bassins de la précarité et de la misère. 480 euros par mois, non remboursé par la Sécu ! Une thérapie de choc, mais vont-ils le supporter ?

    On pense à un élyséthon, ou matignonthon, week-end complet relayé par France Télévision pour soigner cette maladie, témoignages en direct, vedettes au chevet des malades. Pas bête, mais il faut un sponsor. Les banques ? Les grandes entreprises ? Les fonds de pension ? Les agences de notation ? Bruxelles ? Pas facile à trouver !

    On peut penser à mettre en place des groupe de parole du style « les promesses-non-tenus anonymes » avec des anciens qui sont maintenant sevrés parce que battu aux élections. Pas idiot !

    Vous voyez, on peut finalement mettre en place des parcours de soin pour combattre ce syndrome !

    Encore faut-il une volonté politique pour y parvenir et comme ceux qui peuvent prendre les décisions sont ceux qui en sont atteint. On n’est pas sûr que cela se fasse.

    Mais il vient une autre idée, et si finalement ce syndrome ne touchait que des personnes qui veulent habiter ces endroits et font toujours des promesses pour y parvenir !

    Va savoir !

  • georges dit :

    Pour la réforme des retraite ca vas péter!!!
    Des millions de salariés dans la rue a l’automne!!
    Pour ce gourvernement qui ce dit de gauche agisse dans la justice!!!

    JOUR APRÈS JOUR DU SAMEDI 13 AVRIL 2013
    Réforme
    > RETRAITES: LE PAS DE DEUX BIEN ORCHESTRÉ DE L’EXÉCUTIF
    Article paru dans FO Hebdo 3070
    La réforme des retraites est encore dans la marmite, mais le président de la République a décidé d’en donner un avant-goût en annonçant, lors de son intervention télévisée le 28 mars, qu’il y aurait un allongement de la durée de cotisation.
    Share on facebookShare on myspaceShare on twitterShare on emailShare on favoritesShare on printMore Sharing Services La commission d’experts réunie sous la houlette de la conseillère d’État Yannick Moreau doit plancher jusqu’au mois de juin, et ce n’est qu’à ce moment qu’elle présentera des pistes de réforme qui feront l’objet d’une concertation avec les interlocuteurs sociaux. Mais le président François Hollande a créé la surprise en anticipant une partie des conclusions des experts mandatés par le gouvernement: «Ceux qui ont cotisé longtemps doivent pouvoir partir à temps, mais comme on vit plus longtemps –l’espérance de vie s’allonge– il va falloir avoir des durées de cotisation plus longues», a-t-il indiqué sur France 2. «Ça sera l’objet de la négociation avec les partenaires sociaux, mais nous n’en aurons pas fini pour autant», a-t-il précisé.

    UN CASUS BELLI

    Le Secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, a immédiatement réagi, déclarant que «les gens ne sont pas prêts à travailler plus longtemps». Et à la question de savoir si la proposition du président était un casus belli, il a répondu «oui».

    Trois jours plus tard, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a à son tour pris la parole. Comme dans un pas de deux bien orchestré, il a précisé dans une interview au Journal du Dimanche le 31 mars: «Nous ne toucherons pas à l’âge légal.» Un âge légal que la réforme Fillon de 2010 va faire passer à 61,5 ans en 2015 et à 62 ans en 2017. Ne pas toucher à l’âge légal revient ainsi à entériner la hausse décidée par le précédent gouvernement. Au final, les salariés vont bien devoir travailler plus longtemps s’ils veulent partir à la retraite avec une pension à taux plein. Sans compter qu’un allongement de la durée de cotisation va toucher de plein fouet les salariés aux carrières hachées, notamment les femmes et les salariés ayant connu des périodes de chômage. Lesquels auront bien du mal à faire valoir des carrières complètes pour leurs droits à la retraite.

  • jean dit :

    lire sur lepoint.fr 13/04/2013 à 15h25
    Selon un ex-conseiller de la banque, « 40 parlementaires possèdent un compte à l’UBS »
    Signalé par
    Laurent Mauriac

    Envoyer l’article par email

    Xavier Kemlin, héritier du groupe Casino, qui a pris sa retraite à 40 ans et vit en Suisse depuis 16 ans, a raconté à un journaliste du Point.fr que, selon des confidences qu’il a reçues de la part d’employés de la banque UBS, plusieurs parlementaires français y ont ouvert un compte. Il dit l’avoir appris en jouant un rôle de conseiller pour aider la banque à attirer une clientèle étrangère « qui envisageait de se délocaliser en Suisse ».

    Il déclare ainsi au journaliste du Point.fr :

    « J’ai appris qu’au moins 40 députés et sénateurs de droite comme de gauche possèdent des comptes rien qu’à l’UBS. Ces titulaires devraient se méfier car, à trop recevoir de coups, Jérôme Cahuzac risque, lui aussi, de faire des révélations. »

  • La Manif pour Tous dit :

    communiqué (suite à l’agression dont a été victime Samuel Lafont)
    https://www.facebook.com/LaManifPartout/posts/635563626459036

  • La Manif pour Tous dit :

    EN VOILÀ DU SANG!
    http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/13/samuel-lafont-agression-reseaux-sociaux_n_3075944.html?utm_hp_ref=france

    QUE LA GAUCHE CESSE SA HAINE ET SON INTOLÉRANCE!

    • Jeanine dit :

      Les personnalités qui appellent publiquement à la haine portent une grave part de responsabilité dans cette escalade : que ce soit Pierre Bergé, qui ne se disait pas dérangé si une bombe explosait dans la manif pour tous, ou Manuel Valls, qui insultait les manifestants après avoir gazé des enfants, et qui ne se préoccupe pas de l’insécurité dans ce pays.

      • Sagone dit :

        Jeannine,

        J’ai honte que vous puissez employer le mot « GAZE »!!!

        soit vous ne connaissez rien a l’histoire de notre pays et c’est plutôt ce que je pense , et vous êtesune pauvre nulle!!!

        soit vous l’employé pour l’exageration du terme!!!

        perso j’ai honte que vous puissiez employer ce mot avec tout ce qu’il comporte, avec le fait qu’il y ai eu usé des bombes lacrimogères qui n’ont jamais tués personne même si cela est désagréable!!!

        les personnes qui ont étés gazées , pour de bon , sont mortes !!
        essayez de faire la difference et employer les mots a bon escient!!!

        Honte a vous!!!

    • Amelle dit :

      Quel rapport avec la gauche? le mec a été agressé par un rom pour un mauvais regard.

      Maintenant que la loi est passé baissez d’un ton, arrêtez vos conneries et respectez la loi

  • Alceste dit :

    Madame Simone Wapler
    Contrairement à ce que vous semblez imaginer ailleurs qu’ici pour vendre ce que vous pensez être vos « secrets », personne ne songerait à vous confondre avec Cassandre. Chacun sait que celle-là avait à l’égard de son pays des préoccupations d’une noblesse qui vous est manifestement étrangère, ce que la rareté du fait rend chose commune aujourd’hui il est vrai. Il reste que votre persiflage du jour a bien du mal à se distinguer, tant la concurrence est devenue rude dans ce domaine. Ici comme ailleurs on ne voit que digression oiseuse, banalement malveillante et en tout état de cause totalement inutile au regard des orientations que doit prendre notre pays au profit de la collectivité, à quoi s’attache, ne vous en déplaise bien que la chose soit nouvelle, le ministère de M.Moscovici et de quelques autres. Vous parveniez presque à sortir de la mêlée quand vous faisiez la promotion de placements plus ou moins exotiques censés prémunir vos clients fortunés contre les exactions – selon vous – de l’Etat. De là à y soupçonner une invitation détournée à l’émigration fiscale, il n’y a qu’un pas, accompli sans peine, on vous l’assure, quand on ne dispose pas, situation dont on ne peut pas dire qu’elle soit exceptionnelle, de quoi recourir à vos bons services – ou qu’on n’en ait aucune envie pour des raisons que vous ne pourriez manifestement pas comprendre. Que vous ne puissiez décidément pas compter M.Moscovici au nombre de vos éventuels clients, on comprend votre dépit. Sachez cependant qu’on se réjouit et d’un fait et de l’autre.

  • Christine R dit :

    Je subodore que cet article n’est pas le dernier de la série »plus con que moi tu meurs! ».
    Les salaires, traitements et biens des élus et membres du gouvernement relèvent de la vie publique puisque c’est l’argent des contribuables, la manière dont ils le dépensent ne relève que de leur vie privée.
    La consommation est aussi un support, et pas des moindres, de l’économie.

  • bourgeois parisien dit :

    Fin du texte précédent: Chapeau l’artiste!!!…

  • bourgeois parisien dit :

    C’est amusant de voir tout le monde tomber sur Cahuzac et le traiter en paria alors que la majorité des Français fraudent le fisc ou essaient de le faire. En fait,ce lynchage montre la jalousie de ce qu’il a réussi à faire pendant 20 ans avant de se faire prendre uniquement parce qu’il était ministre du budget.Chape

  • J4M dit :

    Je ne sais pas si les accusations portées à l’encontre du ministre de l’économie sont indignes ou pas, elles me semblent résulter d’un jeu politique délétère dont la droite comme la gauche portent la responsabilité de longue date. Cette fois-ci c’est à PM d’en subir les conséquences, nul doute qu’il aurait été parmi les accusateurs s’il avait été dans l’opposition.
    Je persiste à penser que ce gouvernement auquel PM appartient en bonne place fait des erreurs stratégiques majeures en voulant s’exonérer de manière trop empressée de son action ou inaction dans cette affaire:
    -tenter de faire croire que c’est l’erreur d’un homme isolé pour éviter de contaminer le collectif est vain. Il aurait mieux valu pour rétablir la confiance et l’assise du président Hollande écarter ceux sur lesquels pèsent des soupçons, justifiés ou non. Car c’est le soupçon qui fait des ravages ( 77% des français soupçonnent les élus d’être corrompus)
    -concentrer les éléments de langage sur le thème de l’instrumentalisation politique par l’opposition et les extrêmes est contreproductif : c’est une vision clanique empreinte de parisianisme, qui minimise l’écoeurement,individuel, qui s’est répandu progressivement dans la population, et qui sans doute éclatera un jour en menaçant la démocratie. La gauche en portera la responsabilité tout comme les autres bords politiques. C’est davantage une question de fonctionnement (cf les positions exprimées par GGorce) de la caste politique dans son ensemble qui doit entendre la population et non pas rester dans son entre-soi.
    -S’appuyer sur la haute fonction publique pour trouver des garants de bonne moralité c’est prendre le risque de l’amalgame en effet, entre élus et administration. Mais qui peut croire qu’un haut fonctionnaire peut démentir son ministre???? C’est mal connaître l’administration que de l’imaginer possible, à quelque niveau que ce soit.
    -cerise sur la gâteau: il vaudrait mieux éviter le vaudeville en laissant de côté les proches et en évitant les interviews dans la presse locale ou nationale qui donnent une impression pitoyable…

    • Christine R dit :

      « Je ne sais si les accusations portées à l’encontre du ministre de l’économie sont indignes ou pas… », c’est votre introduction, alors merci de ne pas développer votre argumentation comme si vous saviez, ce que témoignent les formules telles que « tenter de faire croire que… »,
      Vous n’êtes d’ailleurs pas le seul sur ce blog à vous faire procureurs en commençant votre réquisitoire par « je ne sais pas ».
      Nous sommes en démocratie, on ne fait pas tomber un gouvernement sur des supçons »justifiés ou non », mais sur des faits avérés, on ne lynche pas les ministres par la vindict populaire.
      Pour le moment il y a des enquêtes, laissez les travailler. Les investigations menées à Bercy (par des membres de L’UMP, il faut le rappeler) n’ont rien trouvé, et ça la presse ne le clame pas très fort, le travail continue.
      Sachez qu’un haute instance ne risque effectivement pas démentir son ministre car elle n’a pas de ministre, c’est ce qui fait sa spécificité.
      Sachez aussi, mais ça c’est un détail, que Pierre Moscovici, pour qui vous affirmez que  » nul doute qu’il aurait été parmi les accusateurs s’il avait été dans l’opposition », ne fait pas partie de ceux qui ont demandé la démission D’Eric Woerth, pas de son poste de ministre du moins.

  • infox dit :

    http://www.lepoint.fr/politique/quarante-deputes-et-senateurs-possedent-ou-ont-possede-des-comptes-a-l-ubs-12-04-2013-1654525_20.php

    Extrait:

    Grande gueule et bon vivant, Xavier Kemlin, héritier du groupe Casino, a pris sa retraite à 40 ans. Depuis 16 ans, il vit dans le canton de Genève. « Né avec une cuillère en argent dans la bouche, je préfère être un pauvre chez les riches en Suisse plutôt qu’un riche chez les pauvres à Saint-Étienne », assure-t-il en souriant. L’UBS, dont il est client, lui a parfois demandé de l’accompagner dans des manifestations huppées à l’étranger.

    « Il s’agissait de donner des conseils utiles à une clientèle qui envisageait de se délocaliser en Suisse. Comment se loger, quelles assurances souscrire, où inscrire les enfants à l’école. Bref, tous les bons tuyaux que l’on apporte aux expatriés », raconte Xavier Kemlin. À ces occasions, le millionnaire a pu recueillir quelques confidences. « J’ai appris qu’au moins 40 députés et sénateurs de droite comme de gauche possèdent des comptes rien qu’à l’UBS. Ces titulaires devraient se méfier car, à trop recevoir de coups, Jérôme Cahuzac risque, lui aussi, de faire des révélations », ajoute l’exilé fiscal, qui se déclare proche de Manuel Valls et de Claude Bartolone. Au cours de l’entretien, Xavier Kemlin donnera au Point.fr le nom d’un ministre titulaire, selon lui, de plusieurs comptes non déclarés à l’UBS, sans pouvoir en apporter la preuve.

    On attend la suite avec impatience…

  • Domi 25 dit :

    Elle est belle votre conception de la Démocratie! Voilà qui est chrétien?

  • Amelle dit :

    Il est temps que les Barjot, Boutin, Bourges, Laffont & co aillent faire un séjour à Sainte-Anne, seul moyen de leur permettre de respirer un bon coup et de se détendre.

    Ou sinon je propose que pour une prochaine occasion les CRS n’envoient pas des grenades lacrimo et plutôt qu’ils tirent sur les grandes personnes exités avec des tirs anesthésiant, qu’ils dorment un peu ça leur fera le plus grand bien

  • JUMP dit :

    Et dire qu’il y en a ici qui ne comprennent toujours pas ce qui se passe et ce qui est en jeu!
    http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/04/12/semaine-d-affolement-dans-les-coulisses-du-pouvoir_3158738_3208.html

    C’est beau le militantisme. Ou plutôt l’aveuglement militant.
    Mais il a ses limites.
    Même Gaëtan Gorce songe «presque tous les jours» à quitter le PS !!! C’est dire.
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/04/12/malheureusement-je-pense-a-quitter-le-ps-presque-tous-les-jours_3158569_823448.html

    N’est-ce pas Amelle, Sagone, Bangor, marie mcb & cie ? Un peu de lucidité, voyons…

    • Bangor dit :

      En ce qui me concerne, je ne suis plus membre du PS et donc pas militant. Je porte un regard très critique sur le fonctionnement du PS et je partage les réticences de Gaëtan Gorce.
      Mais je reste profondément de gauche, et je souhaite le succès du gouvernement. En particulier, je considère que les attaques indignes menées contre Pierre Moscovici ne peuvent rien apporter de bon à notre pays.

    • Amelle dit :

      Tout de suite les grands mots, c’est juste une semaine ou quelques jours de folie, on passera ensuite à autre chose.

      Quant à la critique du PS ça ne commence pas d’hier, c’est un sport au PS, je rappelle que c’est un parti à courant donc on débat et on se tape dessus éternellement. D’ailleurs le PS se meurt quand il n’y a pas de débat et au contraire devient intéressant quand les débats de fond sont au plus fort, c’est typique de gauche.

      Je soutiens toujours le gouvernement et même au contraire les problèmes qu’il affronte me donne envie de revenir au PS après une longue absence parce je pense que les militants peuvent aider le gouvernement à mieux appréhender les choses.

  • jean dit :

    transparence entre eux!!!!honte au ps!!

    Sciences Po: Frédéric Mion recrute la femme de Jean-Pierre Jouyet
    Le successeur de Richard Descoings à la tête de Sciences Po, Frédéric Mion, a constitué son équipe. Il vient de nommer Brigitte Taittinger directrice de la stratégie de l’IEP. Celle-ci est la femme de Jean-Pierre Jouyet, membre influent du conseil d’administration de la FNSP, instance dirigeante de Sciences Po.12

  • Monsieur le Ministre,

    Je veux bien vous croire quand vous dites devant la représentation nationale, que vous ne saviez pas sur le dossier de M.Cahuzac.
    J’ai un doute, vous êtes un proche ami, et à la fois collaborateur dans le même Ministère cela me semble un peu étrange, ou les questions ont raison d’avoir lieu..!

    Vous savez un jour ou l’autre on saura la vrai vérité, et cela viendra de votre entourage si vous avez menti ou pas.. Alors vaut mieux dire ce que vous savez, afin de clore le chapitre, car de toute façon les français ne vous croient pas et encore moins certains de vos amis socialistes et aussi celle de l’opposition.

    Réfléchissez bien à votre position, rien ne sert de s’énerver et de s’en prendre à certains sénateurs UMP ou UDI!

    Cordialement,

    Ludovic Zanker
    Président d’European Consulting

    • Bangor dit :

      « Ludovic Zanker
      Président d’European Consulting »

      Qu’est-ce c’est que ce truc ? C’est important ? J’ai un doute, comme vous diriez. Cela sent sent un peu l’arnaque, la combine. Non ?

  • jean dit :

    Transparence!!
    Combien de député de gauche ou de droite ont comme assistant parlementaire leur femmes ou leur filles, famille transparence !! comme Le député de la dordogne germinal peiro ou bien autre!!
    ce n’est pas normal !!

    faut dénoncer tous ca!!
    ils ne sont plus dans la réalité!!
    Mr moscovici poser cette question!!

  • Amelle dit :

    J’espère me tromper mais qu’on ne me dise pas que Hollande a promis la transparence en affichant le patrimoine des élus et que Ayrault a décidé de passer à la trappe cette mesure?

    Je rappelle que la quasi majorité des pays européens le font et jusqu’à présent on a toujours pas vu l’ombre de « totalitarisme » de la transparence. Si on ne veut pas montrer son patrimoine on peut laisser sa place, personne n’oblige personne d’être élu. D’ailleurs j’aurai préféré que Ayrault demande aussi qu’on affiche la déclaration d’intérêt qui encore plus intéressante, parce que afficher le patrimoine une fois que tout le monde l’aura fait cela deviendra anodin mais la déclaration d’intérêt permet de savoir si un parlementaire qui a par exemple travailler dans ou avec des labo s’il est intervenu dans le cadre d’une loi sur les médicaments ou la sécu.

    Les conflit d’intérêt sont plus manifeste, et l’affichage de cette déclaration d’intérêt rendra le parlementaire attentif à ce problème.

  • Iflop dit :

    Les Français attribuent une note moyenne de 7 sur 20 à l’action de François Hollande depuis son élection à l’Elysée en mai 2012, 64% lui attribuant moins de la moyenne, selon un sondage BVA pour Le Parisien Magazine/Aujourd’hui Magazine publié jeudi.

    31% des personnes interrogées donnent entre 1/20 et 5/20 au président de la République et 18% lui donnent 0/20, tandis que 15% lui accordent entre 6 et 9/20, soit 64% qui lui donnent moins de la moyenne (10/20).

    27% des sondés notent François Hollande entre 10 et 14/20 et 8% entre 15 et 20/20 soit un total de 35% qui le placent au-dessus de la moyenne. 1% ne s’est pas prononcé.

Flux RSS des commentaires de cet article.