Invité de la matinale de France Inter

J’étais ce matin l’invité du 7/9 de France Inter, à partir de 8h20. J’ai répondu aux questions de Patrick Cohen et des auditeurs sur la croissance, la politique économique et fiscale du gouvernement, la transparence, le redressement de la France, ou encore l’emploi.

Retrouvez ci-dessous la vidéo de cette interview :
http://www.dailymotion.com/video/xz0nom_pierre-moscovici-la-france-ne-veut-pas-mener-une-politique-d-austerite_news?search_algo=2#.UWvFJXmXS70

Mes réponses aux auditeurs dans « Interactiv' » :

9 réflexions au sujet de « Invité de la matinale de France Inter »

  1. Beaucoup de gens défendent discrètement Cahu: ils disent que c’était un excellent ministre,dynamique, efficace et offensif vis à vis de l’opposition. L’erreur qu’il a commise,selon eux,n’est pas d’avoir ouvert un compte à l’étranger(presque tous les gens aisés le font),mais de ne pas l’avoir fermé quand il a été élu député en 1997. Ces gens pensent aussi qu’il aurait bien tort de ne pas récupérer son siège à l’Assemblée; puisqu’il est devenu le paria de la République,il sera condamné par tout le monde quoiqu’il fasse, alors un peu plus, un peu moins…

  2. Ce qui m’inquiète ces derniers jours plus que l’affaire Cahuzac c’est la radicalisation des anti mariage homo avec il faut le dire l’encouragement en sous main de l’UMP.

    Ce matin Gaino qui a pété une durite l’a bien exprimé, il veut que les gens descendent manifester demain, après demain … jusqu’au 26 mai (pourquoi le 26?) jusqu’à ce que Hollande change ou parte.

    Au delà du fait qu’on se demande bien pourquoi Hollande devrait changer sous son injonction vu qu’il a été élu pour appliquer son programme pas celui de Gaino, si ce dernier c’est autorisé autant de délire c’est qu’il pense qu’Hollande et la gauche sont illégitime, il veut le virer par la rue faute de l’avoir battu démocratiquement dans les urnes.

    On voit que finalement ces manif contre le mariage homo qui est devenu « le printemps français » n’est pas une manif contre une loi mais l’abcès qui c’est développé à droite suite à la défaite de mai. Se comparer au printemps arabes (ce qui est juste honteux surtout venant de fachos) montre que comme les sociétés arabes ils veulent faire tomber le régime oubliant que les arabes eux luttaient en risquant leurs vies pour plus de droits, pour ne plus être des citoyens de seconde zone, pour ne plus subir la peur des dictature qui régissaient pendant des décennies et voulaient perpétuer ces régimes en laissant le pouvoir à leurs progénitures.

    Le « printemps français » c’est complètement différent, c’est même le contraire puisqu’ils veulent au contraire que les homo n’aient pas le même droit mais je ne pense pas que cette hystérie soit seulement dirigé contre les homo mais surtout contre le pouvoir en place. C’est taré n’iront pas très loin surtout avec promulgation de la loi qui devra aller très vite en croisant des doigt afin que le conseil constitutionnel que sanctionne rien afin de ne pas revenir au parlement.

    Mais n’empêche l’UMP doit répondre des actes violents et de la radicalisation de certain, on ne peut l’exonérer de la détérioration du climat actuel, ce n’est pas le climat social qui rend l’air très lourd, on a vu pire en 2009-2010, c’est donc l’UMP qui met de l’huile sur le feu qui doit bouger pour condamner tous ce beau monde en sont sein en commençant par Boutin qui menace toujours le pouvoir si on ne fait ce qu’elle dit, Guaino qui veut l’insurrection…. et en s’adressant aux autres pour leur expliquer les règles de la démocratie, quand un pouvoir est élu démocratiquement, il a le droit absolu d’appliquer son programme et ceux qui ne sont pas d’accord attendront gentiment 2017 pour le changer démocratiquement comme la gauche à fait cette dernière décennie. Qu’ils comprennent que l’opposition ne peut renverser un pouvoir légitime parce que celle ci subira la même chose une fois au pouvoir et que se sera un bordel pas possible.

    • « Mariage pour tous : la guérilla des anti », titrait lundi Libération.fr. Et de faire le catalogue de toutes les actions menées dans le week-end, de l’accueil de Fourest samedi après-midi à celui de Valls dimanche soir, en passant par le pique-nique et le camping pour tous à Paris. Un article assez symptomatique du tournant que semblent avoir pris les grands médias : même si la plupart d’entre eux cherchent toujours à en minimiser les effectifs, ils ne peuvent plus ignorer les multiples et inlassables mobilisations. France Info elle-même n’a-t-elle pas qualifié, ce même jour, la loi dite du mariage pour tous de « pour le moins controversée » ?

      Ils peuvent d’autant moins les ignorer que sont à chaque fois déployés des dispositifs policiers démesurés qui sont, à eux seuls, une reconnaissance implicite de ce que l’on cherche à cacher : le nombre et la détermination des opposants, la trouille diffuse du gouvernement de ne pas avoir le dessus dans cette affaire.

      Trente cars de CRS pour permettre à Manuel Valls de quitter tranquillement son petit concert de la salle Pleyel, ce n’était pas un peu beaucoup ? S’ils angoissent terriblement et se sentent obligés de convoquer deux compagnies de gendarmes mobiles chaque fois qu’ils mettent un doigt de pied dehors, peut-être serait-il raisonnable, dans un esprit d’économie du denier public, de penser à se faire un plateau-télé le soir plutôt que de prendre des engagements mondains ?

      Sont-ils croquignolets quand même, tous ces militants vaguement anars d’hier (Manuel Valls a fait ses premières armes à l’UNEF-ID, il faut voir là-bas comme on y adore l’armée et les flics), à aller se cacher dans les jupons des forces de l’ordre : « Là, monsieur l’agent, cette vilaine dame, avec ses enfants, qui agite son drapeau rose, elle ne fait rien que m’embêter ».

      Interdit d’interdire, faites l’amour pas la guerre, flower power et les petites pâquerettes dans les cheveux, ce n’est plus trop à l’ordre du jour, on va attendre des temps meilleurs pour redire aux CRS qu’ils sont des SS. 67 jeunes du « camping pour tous » venus monter leur petite tente Decathlon derrière l’Assemblée nationale — sans faire de bruit et en prenant soin de laisser passer la circulation — ont été mis en garde à vue durant plus de de douze heures (rappelons que le DAL a organisé, quant à lui, une centaine de campements à Paris avant d’être poursuivi pour la première fois en 2008).

      Non mais les gars, vous vous êtes vus ? Vous ne vous sentez pas un peu grotesques avec vos paniers à salade pleins de mères de famille et de chefs scouts qui chantent à pleins poumons (« C’est à bâbord qu’on gueule, qu’on gueule… c’est à tribord qu’on gueule le plus fort ! », se répondait-on gaiement de fourgon à fourgon dimanche après-midi boulevard Saint-Michel), vos dépôts dans lesquels règne une ambiance de kermesse paroissiale — ce sont les poivrots et les dealers qui doivent être vachement surpris —, vos P.-V. cérémonieux dignes d’un sketch de Fernand Raynaud, pour port de corsage fuchsia, vos gazages de poussettes et vos mobilisations pharaoniques de forces de l’ordre pour vous défendre contre des petits drapeaux, pendant que les délinquants de tous poils continuent de courir les rues ?

      Et si ceux qui vous donnent de l’urticaire n’obtempèrent pas, c’est quoi l’étape suivante ? Vous les collez en taule ? Pour avoir commis un port de pull rose en réunion ? Vous avez conscience quand même qu’ils sont très, très nombreux ? Et bien que polis, extrêmement tenaces ? Et que parmi les forces de l’ordre, plus d’un, comme le rapportent de multiples témoignages concordants, commencent à en avoir leur claque de faire le sale boulot ? Il serait dommage que votre irrationnelle fuite en avant, pour un projet de loi « pour le moins controversé » comme dirait France Info, génère bêtement une révolution de fuchsia. Sous les pavés, y a le mariage. Note, François, que la vie à Baden-Baden ne doit pas être si désagréable.

  3. François hollande est encore là pour 4ans, ne pensons pas aux échéances à venir, il est temps de prendre enfin des mesures énergiques, même impopulaires, ne gouvernez pas en fonction des sondages, la période n’est pas propice c’est vrai.
    du courage!

  4. C’est quand même regrettable que l’on soit obligés d’en venir à une augmentation de la TVA, aussi mesurée soit elle. Bien sur, combinée avec une baisse sur les produits de premiere nécessité, on entrevoit un peu mieux la justice annoncée lors de votre campagne, mais à mon sens ça sonne quand même comme un aveu d’échec. Je ne doute pas que ce soit nécessaire, mais je m’inquiète de l’impopularité de cette réforme.

    Vous annoncez travailler en parallele sur les niches fiscales (toujours très nombreuses). Personnellement, j’aurai préféré vous voir tailler profondément dedans dès le mois de septembre 2012 (quitte à allouer des aides directes aux DOM-TOM en compensation), plutot que de vous voir y revenir par couches successives.

    Je défends ce gouvernement depuis bien longtemps maintenant, mais je commence a fatiguer… C’est maladroit, ça donne vraiment l’impression de ne prendre la mesure de rien, d’agir contraint et forcé, en réaction…

    Et donc sujet d’indignation du jour, qui fera probablement le lien avec les niches fiscales : Alain Vidalies déclare que les feuilles d’impots ne seront pas publiées… Et bien sur en contradiction avec ce qu’annoncait Ayrault jusqu’alors… C’est réussi, carton plein !

    Non mais franchement, vous pensez que ce sera accueilli de quelle façon ? Vous vous rendez compte du seisme ? Alors que les médias sont entrés dans une surenchère inquiétante, en tirant à boulets rouges pour tenter de vendre leurs canards en fin de vie, vous leur offrez trois semaines de vente bénéficiaires pour soutenir la presse, c’est bien ça ?

    Si certains ministres sont mal à l’aise avec leur feuille d’impot, tant pis, on s’en passera dans le prochain gouvernement, mais en faisant ça vous jettez le discrédit sur tous les autres. Le Président de la République a annoncé des mesures d’urgence dans la tempête, et ca se passe de commentaires.

    Un peu de courage que diable… François Hollande sera jugé à la fin de son mandat. Qu’il tape à nouveau du point sur la table, qu’il tienne ses troupes. Il ne pourra pas piloter au consensus cette fois-ci, les français ont besoin de se sentir gouvernés.

    • Adrien

      La feuille d’impôt n’est pas le plus important et cette feuille fait vraiment partie des données personnelles, à ce que je sache aucun autre pays ne les publie y compris les USA ou pourtant la publication de patrimoine se fait depuis 1978 donc que Vidalies revient dessus ce n’est pas si grave puisque le patrimoine est affiché et surtout ce n’est pas Hollande qui avait promis cette mesure mais juste suggéré par Ayrault suite a une question de journaliste.

      J’attend que les médias arrêtent avec cette excitation sur le patrimoine et parlent des autres mesures comme le parquet spéciale, de paradis fiscaux, de FACTA …. s’ils le veulent bien.

      Hier Montebourg invité plus d’une heure à C politique n’a pas pu parler de son action à la tête de son ministère (sauf sur PSA) mais seulement de questions purement politicienne alors que j’aurai bien savoir plus sur sa mise en place des filières industrielles mais rien. Sur son action au niveau européen mais la aussi rien.
      J’aimerai voire un bon débat notamment gauche contre gauche sur le le projet de loi sur la sécurisation de l’emploi entre par exemple Germain du PS et un type comme Corbiere du PG mais la aussi rien.

      On a l’impression que les medias sont toujours à coté de la plaque ne s’intéressant qu’a la cuisine politicienne jamais à la politique au sens noble du terme.

      • Amelle,

        Autant pour moi si c’est Ayrault qui l’annonce, c’est différent. Enfin c’est quand même le chef du gouvernement et de la majorité. Dans une démocratie affaiblie, on s’interroge un tantinet avant de contre dire sa parole il me semble.

        Nous sommes apparemment d’accord sur l’impact des médias sur la qualité du débat politique. Mais si Montebourg souhaitait s’inscrire durablment dans l’action, la encore il aurait pu s’abstenir d’alimenter de dangereuses polémiques.

        Pour mettre fin à la chasse aux sorcières, il faut agir vite et juste, mais surtout éviter les batons dans les roues au sein même de la majorité, qui plus est du gouvernement, c’est tout ce que je dis.
        Revenir en arrière, face à l’opinion, c’est désastreux. On pourrait publier une version allégée des informations les plus personnelles, personnellement, ca ne me choquerait pas : que l’on publie les seuls revenus brut, revenus imposable et montant net payés, ca me semble suffisant.

        Enfin, pour terminer sur les médias, je trouve que très justement, lorsque le gouvernement s’enterrait dans un calendrier politique invraisemblable (10 mois de débats sur le mariage homo et la paralysie sur les autres sujets), les journalistes ont tenu leur role en demandant que les vrais sujets de la croissance et de l’emploi soient ENFIN traités et expliqués à l’opinion qui commencait à s’impatienter.

    • Je partage totalement votre point de vue le Président Hollande doit taper sur la table plus souvent! Que M Ayrault doit tenir ses troupes, que les ministres doivent faire appel au « droit de réserve » sinon on voit de suite les conséquences sur le plan médiatique hic!
      L’accélération du vote sur le mariage pour tous est la démonstration de la reprise en main. La droite a profité du jeu démocratique laissé par Hollande pour tenter de foutre le bordel. Là dessus je pense que le président Hollande s’est fait piégé comme Obama avec les républicains. Il ne faut pas leur laisser de la marge de manoeuvre
      Sur le plan com, je pense que vous ne mettez pas assez en avant vos avancées (sur le plan de l’emploi: les emplois jeunes, les emplois générations, le retour de 8600 jeunes à l’école de la deuxième chance les aides aux entreprises etc, etc…) Rappeler à l’occasion que c’est la droite qui a augmenté le plus les impôts et non la gauche (voir note Insee de mars : 9,7% en 2011 et 8,4% en 2012)……

  5. Ping : Invité de la matinale de France Inter | Pierre Moscovici - Le blog

Les commentaires sont fermés.