Mon agenda prévisionnel de cette semaine

Retrouvez ci-dessous mon agenda prévisionnel du lundi 6 au samedi 11 mai :

AGENDA PRÉVISIONNEL

DU LUNDI 6 MAI AU SAMEDI 11 MAI 2013

Lundi 6 mai

08h00–08h50 : « L’interview politique » de Christophe BARBIER – I-Télé (Paris).

10h30-14h30 : Réunion de travail gouvernemental (Palais de Élysée).

18h00 : Entretien avec le Premier ministre (Hôtel de Matignon).

Mardi 7 mai : 25ème anniversaire du Conseil Économique et Financier Franco-Allemand (CEFFA) à Berlin, dans le cadre du 50ème anniversaire du Traité d’amitié franco-allemand

09h30 : Allocutions de M. Wolfgang SCHÄUBLE, ministre fédéral des finances allemand et de Pierre MOSCOVICI sur « Le couple franco-allemand et l’avenir européen » (Berlin – Freie Universität, Dahlem).

11h30 : Conseil Économique et Financier Franco-Allemand (CEFFA) avec les deux ministres des finances, Christian NOYER, gouverneur de la Banque de France, et Jens WEIDMANN, gouverneur de la Bundesbank (Berlin, Ministère des finances)

13h00 : Dialogue des membres du CEFFA avec la jeunesse sur les relations franco-allemandes et leur contribution à la construction européenne

13h40 : Conférence de presse du CEFFA (Berlin, Ministère des finances).

17h00 : Entretien avec le Président de la République (Palais de Élysée).

20h00 : Dîner d’État offert par le Président de la République en l’honneur de Son Excellence M. Bronislaw KOMOROWSKI, Président de la République de Pologne (Palais de Élysée).

Mercredi 8 mai

11h00 : Célébration du 68ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945 (Arc de Triomphe).

Vendredi 10 et samedi 11 mai : réunion des ministres des finances du G7 (Hartwell House, Royaume Uni).

10 réflexions au sujet de « Mon agenda prévisionnel de cette semaine »

  1. Le chômage des seniors bondit de 17% sur un an
    Par Jean-Philippe Dubosc – jeudi 25 avril 2013 19:06
    PartagezShare on emailShare on facebookShare on twitterMore Sharing Services

    Le nombre de demandeurs d’emplois en France a atteint un nouveau record en mars. Les 50 ans et plus sont particulièrement touchés.

    Sur le front du chômage en général et du chômage des seniors en particulier, les mois se suivent et malheureusement se rassemblent. Mars n’a pas manqué à la règle avec une nouvelle hausse de 1,2% du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (en recherche active d’un poste) par rapport à février, selon les données publiées le 25 avril 2013 par le ministère du Travail.
    La France compte désormais plus de 3,2 millions de chômeurs, soit le pire niveau depuis 1997. Comme d’habitude, les 50 ans et plus sont particulièrement touchés. Le nombre de seniors au chômage a augmenté entre février 2013 et mars 2013 de 1,3% pour atteindre plus de 688.000 personnes.

  2. Les retraites, un an après l’élection de François Hollande
    Par Jean-Philippe Dubosc
    – lundi 6 mai 2013 14:02

    http://www.toutsurlaretraite.com/les-retraites-un-an-apres-l-election-de-francois-hollande.html

    Pour François Hollande, ce 6 mai 2013 sonne l’heure du bilan de sa première année de quinquennat. Le (lourd) dossier des retraites n’y échappe pas. Premier constat : la retraite à 60 ans pour ceux ayant commencé à travailler jeune, l’une des promesses phares du candidat socialiste durant la campagne présidentielle, a bien été mise en place.
    60 ans, c’est maintenant

    Le décret du 2 juillet 2012, dit « de carrières longues », autorise les personnes ayant débuté leur carrière professionnelle avant 20 ans et justifiant du nombre de trimestres de cotisation exigé à partir à la retraite dès 60 ans (voire avant). Ce dispositif est très critiqué par l’opposition qui y voit un recul par rapport à la réforme de 2010 qui avait reporté l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans.

    Moins emblématique et moins médiatisé, un autre décret important est paru sous la présidence Hollande. Publié au Journal Officiel du 5 mars 2013, il permet aux demandeurs d’emploi en fin de droits, nés en 1953, de bénéficier de l’allocation transitoire de solidarité (ATS). Instaurée en 2011 pour remplacer l’allocation équivalent retraite (AER) supprimée en 2009, l’ATS est destinée aux chômeurs ayant assez cotisé mais trop jeunes pour pouvoir partir à la retraite.

    Le décret du 5 mars a instauré une prestation similaire à l’ATS (1.030 euros par mois) pour ceux de la génération 1953 qui n’ont pas encore 60 ans, l’âge requis pour bénéficier de l’ATS. Ce qui représente 10.000 personnes, selon Matignon. Défense AER, une association regroupant 300 membres, qui a été la première à dénoncer les conséquences souvent dramatiques de la suppression de l’AER, estime que le décret ne va pas assez loin et aurait dû également concerner les chômeurs en fin de droits justifiant de leurs trimestres nés en 1954, 1955, 1956, voire 1957.
    Une nouvelle taxe pour les retraités

    Laisser des sénoirs 1954 55 56 57 vivres avec 470 euros qui ne trouverons pas de travail malgrès leurs volontés avec la situation du chomage et qui ont leurs trimestres ont fait leur carrières!
    Tous ces sénoirs Sarko ou hollande c’est pareil!
    ces ouvriers ne voterons plus PS!!

  3. Je suis outrée de voir des gens qui ont commencé tot a travailler et qui a cause d’une maternité, d’une maladie, d’un chomage etc…. n’ont pas leurs nombres de trimestres cotisés arriver souvent a,57,58,59 voir 60ans et plus.Ces gens se retrouvent dans la misère en fin de carriere car pas assez de trimestres pour la retraite (il faud attendre plus longtemps pour y prétendre) peut etre la fin des indemnitées de chomage et tous les petits revenus de subtitutions de misères qui ne cotises en rien pour finir dignement Je trouve cela trés grave et il faudrais y songé serieusement.et trés vite pour tous ces pauvres gens
    Merci
    (Répondre)

Les commentaires sont fermés.