Dans les médias

Mon agenda hebdomadaire du 17 au 21 juin

Catégorie : Actualité,Agenda hebdomadaire | Par pierre.moscovici | 17/06/2013 à 20:53

Agenda prévisionnel

Du Lundi 17 juin au Vendredi 21 juin 2013

 

Lundi 17 juin :          

09h30              :          Signature de la Convention sur l’Assurance-crédit, en présence de Mme Jeanne-Marie PROST, Médiatrice nationale du crédit aux entreprises, M. Bernard SPITZ, Président de la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA), M. Jean-François ROUBAUD, Président de la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME) et M. Etienne BERNARD, Président du Comité TPE/PME/ETI du MEDEF (Bercy).

11h30              :          Entretien avec M. Jean-Pierre CHEVENEMENT, Sénateur du Territoire-de-Belfort (Bercy).

15h45              :          50ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (Paris Le Bourget).

20h50              :          Intervention lors du dîner de gala du « Sommet international des think tanks économiques » organisé par l’Institut de l’Entreprise, en présence de M. Mario MONTI et M. Paul KRUGMAN (Musée d’Orsay).

Mardi 18 juin :          

07h45-07h55      :           « La Matinale » de Canal +

08h30              :          Petit-déjeuner avec M. Arnaud MONTEBOURG, Ministre du Redressement productif, M. Jean-Pierre JOUYET, Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations et M. Nicolas DUFOURCQ, Directeur général de la Banque publique (Bercy).

09h30              :          Entretien avec M. Albert FRERE, Administrateur de sociétés (Bercy).

12h00              :          Entretien avec Olli REHN, vice-Président de la Commission européenne chargé des Affaires économiques et monétaires et euro (Bercy).

15h00              :          Questions d’actualité (Assemblée nationale).

16h00-18h00  :          Salon « Planète PME »  (Palais des Congrès)

18h45              :          Inauguration de BPI France (Maisons-Alfort).

Mercredi 19 juin :

10h00              :          Conseil des Ministres (Palais de l’Elysée).

14h30              :          Entretien du Président de la République avec Mme Jutta URPILAINEN, ministre des Finances finlandaise.

15h30              :          Questions d’actualité (Assemblée nationale).

16h10              :          Entretien avec M.Thierry REPENTIN, ministre délégué aux Affaires européennes (Assemblée nationale).

19h00              :          Entretien avec M. Henri de CASTRIES, Président-Directeur Général d’AXA (Bercy).

Jeudi 20 juin :

08h30              :          2ème Grande conférence sociale –  Pour l’emploi (Palais d’Iéna).

Après-midi     :          Réunion de l’Eurogroupe (Luxembourg).

Vendredi 21 juin :

Journée          :          Réunion de l’Ecofin (Luxembourg)

 

Be Sociable, Share!

Tags: , ,


9 commentaires

  • bourgeois parisien dit :

    Certaines critiques contre ce gouvernement sont évidemment plus ou moins justifiées:nul n’est parfait. Seulement,ceux qui le condamnent ou l’insultent(en particulier les politiciens de tous bords)ne proposent RIEN …RIEN..RIEN…C’est le jeu politique bien sûr,ce n’est pas nouveau,mais c’est stérile et ça n’apporte rien. Face à cette déferlante haineuse contre des démocrates exemplaires et totalement inoffensifs,le pouvoir peut écouter certaines remarques quand elles sont de bonne foi(ce qui est rare!),pour le reste: »les chiens aboient,la caravane passe »…

  • Rera dit :

    @ Pierre MOSCOVICI,

    OU EST LA RÉPUBLIQUE EXEMPLAIRE VOULUE PAR FRANÇOIS HOLLANDE ???

    Lorsque vous ordonnez aux représentants de l’état au conseil d’administration d’Orange de voter pour le maintient de Stéphane Richard à la tête d’Orange alors qu’il est mis en examen pour escroquerie en bande organisée ???

    Déplus il est placé sous CONTRÔLE JUDICIAIRE ???????

    C’EST LA RÉPUBLIQUE DES COPAINS Mr MOSCOVICI ??? Comment voulez-vous que les français ne doute pas que Jérôme Cahuzac a été protégé j’usqu’au bout par le gouvernement Mr MOSCOVICI ??

  • Charle dit :

    Faudrais qu’ils en parle des sénoirs de la précarité a la réunuions du 20 21 juin a la 2eme comférence sociale avec les syndicat qu’ils s’expliquent
    Mr le ministre pensez a le meetre sur la table votresolutions de cette pauvretée!!

  • Ginette dit :

    Exactement il ne faut plus soutenir ce gourvernement depuis 1 an il oublient ces promesses!
    UMP PS pareil votons Mélanchon ou FN!!
    Question écrite n° 06908 de M. Jean-Luc Fichet (Finistère – SOC)

    publiée dans le JO Sénat du 13/06/2013 – page 1758

    M. Jean-Luc Fichet attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la situation précaire des seniors en fin de droit nés après 1953 et ayant validé le nombre de trimestres requis pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein. Malgré l’avancée dans le rétablissement des droits à l’allocation transitoire de solidarité (ATS) à travers le décret n° 2013-187 du 4 mars 2013, il subsiste toujours des seniors qui n’arrivent pas à s’extraire de leur situation de précarité. C’est notamment le cas de certaines personnes nées après 1953. Ces dernières, alors qu’elles ont commencé à travailler dès leur plus jeune âge, se retrouvent contraintes, une fois leurs allocations chômage épuisées, de toucher l’allocation de solidarité spécifique (ASS), ce alors qu’elles ont validé le nombre nécessaire de trimestres permettant de toucher une retraite à taux plein. Cela a pour conséquence de les placer bien en dessous du seuil de pauvreté. Il s’agit d’une situation d’autant plus dévalorisante pour ces personnes qu’elles ont souvent démontré leur fidélité à la même entreprise pendant de nombreuses années et que la notion de « valeur travail » a pour elles une très forte portée symbolique.
    Aussi, il lui demande si une modification de l’ATS serait envisageable afin de rendre ce dispositif accessible à ces chômeurs nés après 1953, qui ne bénéficient pas d’autre indemnisation que de l’ASS, alors qu’ils ont pourtant suffisamment cotisé pour leur retraite.

    En attente de réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé
    INJUSTICE

    Messages: 550
    Date d’inscription: 22/09/2012

  • Alain dit :

    Sur les sénoirs qui vivent 470 euros par mois ayant tous leur trimestres que faite vous!
    Il faut voté FN pour tous changer!!

    Question N° : 29369 de Mme Sophie Errante ( Socialiste, républicain et citoyen – Loire-Atlantique ) Question écrite
    Ministère interrogé > Affaires sociales et santé Ministère attributaire > Affaires sociales et santé
    Rubrique > chômage : indemnisation Tête d’analyse > allocation transitoire de solidarité Analyse > champ d’application
    Question publiée au JO le : 18/06/2013

    Texte de la question
    Mme Sophie Errante attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la mise en place de l’allocation transitoire de solidarité (ATS) instituée par décret en mars 2013. Par cette mesure, le Gouvernement met fin à l’injustice provoquée par la suppression, en janvier 2011, de l’allocation équivalent retraite (AER). L’ATS est, en effet, versée, sous conditions, aux demandeurs d’emploi nés entre le 1er janvier 1952 et le 31 décembre 1953 indemnisables au titre de l’assurance chômage ou de l’allocation spécifique de reclassement ou de l’allocation de transition professionnelle à la date du 31 décembre 2010, ayant validé le nombre de trimestres nécessaires pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein mais n’ayant pu bénéficier de l’allocation équivalent retraite. Cependant, le collectif AER 2012 souligne que les critères retenus restent restrictifs et excluent certaines personnes nées en 1952 et 1953. De plus, les personnes nées entre 1954 et 1957 qui ont travaillé dès 16 ans en sont exclues. Elle lui demande donc quelles sont les solutions envisagées par le Gouvernement pour les seniors en situation précaire qui ne peuvent être bénéficiaires de l’ATS.

Flux RSS des commentaires de cet article.