Dans les médias

Interview à mon arrivée à la réunion de l’Eurogroupe à Luxembourg

Catégorie : Actualité,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 20/06/2013 à 15:07

J’ai été interviewé cet après-midi à mon arrivée à la réunion de l’Eurogroupe à Luxembourg.

Recapitalisation directe des banques et résolution des crises bancaires seront les deux principaux sujets traités aujourd’hui avec mes homologues Ministres des Finances des États membres de la zone euro. Nous aborderons aussi les questions de la croissance en Europe et du Pacte de croissance, de la consolidation budgétaire, de la lutte contre le chômage des jeunes, ou encore de la compétitivité.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à la vidéo de cette interview :

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,


28 commentaires

  • bourgeois parisien dit :

    On peut tirer quelques enseignements du 2ème tour du Lot et Garonne. D’abord,le F.N.n’arrive jamais à gagner un duel électoral même la fille Le Pen en 2012; il ne peut dès lors concrétiser ses progrès qu’à des élections à la proportionnelle(comme les européennes). Ensuite,cette élection montre une fois de plus que l’adversaire principal(et le plus dangereux)pour le P.S. reste l’U.M.P. dans le système électoral majoritaire bien sûr. Donc,les 2 grands partis n’ont aucun intérêt à changer le mode de scrutin et,d’ailleurs,ça ne se fera pas,pas plus que l’interdiction du cumul de 2 mandats…

    • inquiet dit :

      On peut aussi constater que, élection après élection, la barre des 50 % approche pour le FN… avec le soutien de voix socialistes! Leurs candidats sont souvent extrêmement jeunes. Qui sait si l’avenir ne leur appartient pas?

  • Iflop dit :

    François Hollande voit sa cote de popularité baisser de trois points en juin, à 26%, Jean-Marc Ayrault perdant deux points à 31%, selon le baromètre mensuel Ifop pour le Journal du dimanche. Selon ce sondage publié dimanche, la cote de popularité du chef de l’État s’établit à 26% contre 29% en mai.

    73% des Français se déclarent « mécontents » de son action (+ 2%). 4% sont « très satisfaits » (+ 1), 22% « plutôt satisfaits » (- 4%). 39% sont « plutôt mécontents » (+ 4%), 34% « très mécontents » (- 2%). Les autres ne se prononcent pas. Les hommes sont un peu plus mécontents que les femmes (75% contre 72%). Les 35/49 ans sont les plus nombreux à être mécontents (77%). Idem pour les artisans, commerçants et chefs d’entreprises (82%), talonnés par les ouvriers (80%).

    • bourgeois parisien dit :

      Ce mécontentement est normal et naturel: il pourrait d’ailleurs être plus important. En effet,dans les périodes difficiles,l’opinion fait comme si le pouvoir en place était responsable de la crise et du chômage :ça peut paraître bizarre,mais c’est comme ça!Il faut faire avec…

      • Patclo dit :

        Effcetivement Hollande avait obtenu 28% des voies au premier tour des élections Ce qui serait inteéressant c’est de connaître les raisons de ce mécontentement Si c’est pour nous qu’il ne tient pas ses engagements, comme j’ai pu le lire, c’est un peu court comme réponse! Peut-êre que les français attendaient une baisse des impôts ou plus de redistribution Je ne vois pas comment le gouvernement pourrait faire dans la situation actuelle de déficit.
        La droite crtique Hollande mais c’est le jeu politique, si ces derniers étaient au pouvoir ils ne feraient certainement pas mieux, il suffit de regarder l’évolution du chômage depuis Juiillet 2011. Nous connaissons les méthodes de la droite: transfert de charges vers le contribuable, réduction du nombre de fonctionnaires pour combler les déficits et baisse des impôts pour les plus riches; c’est ce qu’elle a fait pendant 10 ans! Je vous renverrai vers le dernier livre de Rocard et Laurrouturou et sur l’état de la France 2011-2012 édition La Découverte, pour plus d’informations. Je regrette que bon nombre de mes concitoyens ne s’appuient que ce qu’ils voient sur les médias télévisés même si je les comprends (80,7% des ouvriers regardent la TV).
        Enfin il serait intéressant pour ceux qui ne sont pas d’accord avec la politique menée par Hollande de vous exprimer sur le sujet et d’étayer vos arguments, ce qui rendrait ce blog beuacoups plus vivant; je n’ai rien contre les idées contraires et je les respecte dans la mesure qu’elles sont argumentées et étayées sur de faits

  • ANACONDA dit :

    On constate le niveau des intervenants de l’UMP ou du FN sur ce forum,montrant le niveau intellectuel de ces gens qui ironisent sur FH.
    Lorsque l’on voit la gestion de ceux qu’ils avaient mis au pouvoir et dont ils espèrent le retour qu’effectivement FH est d’un niveau qu’ils ne peuvent pas supporter car lorsque l’on est habitué à naviguer dans un caniveau, on ne peut héla comprendre une politique de moyen ou long terme.
    Pour ce qui est de Borlo, excusez moi »voir quelqu’un qui n’a même pas eu le courage de se présenter aux présidentielles , donner aujourd’hui des leçons!!!!!!Toujours à sucer la roue de Sarko et qui aujourd’hui comme Fillon ou Lemaine essaye de faire croire qu’il est modéré, SVP silence, on bosse, les margoulins politiques on vous a vu à l’œuvre la résultante 600 Milliards d’Euros de dettes, pas un emploi de drée dans le quinquennat, la France est en récession depuis 2008 bravo, vous saviez ce qu’il faillait faire alos Messieurs : »Pourquoi ne l’avez vous pas fait? »
    Les paradis fiscaux, monde disparu par le bon vouloir de Sarko, ils n’existent plus alors que tous les plus riches français et vos amis des banques ont des centaines de filiales là bas. Pourquoi n’a-t-il rien fait?????Les centaines de milliards de dettes sont allés ou? Pouvez vous nous parler de la bande des 4 Dalton ,la famille Sarko et ce que fait CELUI QUI DIRIGE LE FOND Carlyle,,,,Pouvons nous parler des dirigeants des journaux dont les propriétaires étaient tous au Fouquet, qui passent leur temps à injurier, à tromper les français dans leurs écrits? Pouvons nous parler des années Chirac et Sarko dirigeants de cette droite incapable de gérer et dont les supporters d’aujourd’hui n’ont que la haine à véhiculer?
    Pour le FN croyez vous qu’une bande de petits fascistes vont pouvoir défier la république, Que nous dont nos parents ont construit la liberté vont laisser des mal finis vouloir nous imposer leur idées???Croyez vous que nous laisserons les espèces de fanatiques religieux et des chantres du racisme arriver au pouvoir?????? Et bien oui nous vous laisserons gagner par les urnes pour montrer juste que vous êtes incompétents. Oui les français verront vite qu’en dehors de l’exclusion vous n’avez strictement rien à proposer.

  • On ne lâche rien! dit :

    Magistrats de France, réveillez-vous!
    http://www.lepoint2.com/pdf/magistrats.pdf

  • bourgeois parisien dit :

    Admettons que le F.N.soit aussi « respectable »,aussi « démocratique »,aussi « responsable »que les autres partis politiques.Soit! Mais alors ses dirigeants,ses élus etc…ont les défauts et les qualités que l’on attribue aux autres politiciens. Donc,si ce parti arrivait seul au pouvoir(hypothèse peu vraisemblable),son programme volerait en éclats et il serait amené à pratiquer une politique qui serait grosso modo celle de l’U.M.P.;s’il n’avait pas la majorité absolue,il travaillerait d’une manière ou d’une autre avec ce dernier parti et la boucle serait ainsi bouclée.C.Q.F.D.

  • infox dit :

    Le président de l’UDI Jean-Louis Borloo fustige la politique gouvernementale en matière d’emploi, estimant notamment que les emplois d’avenir ne sont pas « à la hauteur », dans une interview publiée samedi par Le Parisien/Aujourd’hui en France.
    Interrogé sur la conférence sociale, M. Borloo tire à boulets rouges sur les orientations de François Hollande en matière d’emploi, assurant notamment que l’engagement présidentiel à inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année est « une plaisanterie »
    « On voit bien malheureusement que les emplois d’avenir ne sont pas une réponse à la hauteur, poursuit-il. Il y a une grande naïveté de sa part à penser que des emplois aidés font une politique pour l’emploi. Non, c’est une politique sociale de lutte contre l’exclusion qui n’empêche pas la dégradation des grands secteurs d’activité: automobile, bâtiment, services à la personne ».
    « La France est à l’arrêt », déplore-t-il et « on a encore perdu un an pour réagir ». « La boîte à outils gouvernementale reste du niveau du bricolage », ironise enfin M. Borloo.

    • bourgeois parisien dit :

      Borloo essaie de se positionner plus ou moins adroitement entre l’U.M.P. et la majorité présidentielle; c’est la tactique classique du centre depuis toujours. En général,il termine à droite, mais,comme actuellement,il part déjà de la droite,c’est plus compliqué pour lui de faire son trou. Quant à ses considérations sur le chômage,il ne propose rien comme de bien entendu!!!…

      • Sagone dit :

        Borloo!!!Borloo !!!un rigolo , a part critiquer et tirer a boulet rouge sur le gouvernement que prpose -t il au fait????
        rien il cherche juste a se faire un nid …. de coucou!!!et peut importe l’orientation politique!!! Là il n’a plus tellement le choix !!!

  • bourgeois parisien dit :

    Il saute aux yeux qu’une grande partie des commentaires de ce blog est issue d’adhérents de la droite de l’U.M.P. d’où des vociférations hystériques et des injures bas de gamme assez drôles parfois,minables le plus souvent. On peut y ajouter les jérémiades des éternels déçus de la gauche qui,comme toujours,ne sont jamais contents et n’ont rien à proposer sinon le sort de la Corée du Nord… Tout ça,c’est un moyen comme un autre de se défouler. Why not?

  • Bof dit :

    Les Femen perturbent la visite de Hollande au Bourget
    Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a été interrompu dans son discours-hommage à la Résistance par un militant anti-mariage gay.
    L’activisme bat son plein…

  • infox dit :

    Les sombres prévisions de l’INSEE sur l’emploi qui vont à l’encontre du discours de l’exécutif, ne semblent pas entacher l’optimisme de François Hollande et de son gouvernement. Alors que l’institut des statistiques a retoqué les prévisions du président de la République, le chef de l’Eatt est toujours persuadé de pouvoir inverser la courbe du chômage à la fin de l’année. L’écart entre les deux positions, «c’est la différence entre la prévision et la volonté», a-t-il expliqué à son arrivée vendredi matin au salon du Bourget.

    Michel Sapin,ministre du Travail, a tenu le même discours un peu plus tôt sur RTL «La grand différence entre ceux qui font des prévisions et un gouvernement, c’est que les uns prévoient, les autres agissent, a-t-il répondu. L’objectif du gouvernement c’est de voir les actions, les décisions, qui vont peser sur la réalité.» Et Michel Sapin de réutiliser sa formule : « Si nous mettons le turbo dans la lutte contre le chômage, oui ,la courbe du chômage s’inversera.»

  • bourgeois parisien dit :

    Paradoxalement,une victoire du F.N. dimanche serait salutaire pour la démocratie: ça aurait un énorme retentissement dans les médias,ça secouerait l’opinion et ferait peut-être réfléchir sur ce problème de l’extrémisme actuel. Au contraire,l’élection à l’arraché d’un U.M.P. terne et insignifiant ancrerait l’idée rassurante que le Front National est toujours battu dans un duel et ne gagne très rarement et de justesse que dans le cas d’une triangulaire comme en 2012 avec Collard et la petite Le Pen. Ce résultat n’apporterait qu’un 3ème frontiste à l’assemblée alors que l’U.M.P. s’éloignerait de son objectif minable d’arriver à 200 députés pour niquer le P.S. qui n’en a pas tout à fait 300!!!….

    • J'aime pas les riches dit :

      « …l’U.M.P. s’éloignerait de son objectif minable d’arriver à 200 députés pour niquer le P.S. qui n’en a pas tout à fait 300!!!
      Ah bon?
      L’objectif de l’UMP, me semble-t-il, est plutôt et surtout de reprendre au PS autant de sièges que possible, jusqu’au point ou le PS n’aura plus de majorité absolue et sera obligé de composer avec ses turbulents alliés… ce qui l’affaiblirait immanquablement.
      Les prochaines élections municipales de 2014 devrait lui donner l’occasion de réaliser cet objectif avec le désistement de nombreux députés qui préfèreront se rabattre sur leur seul mandat de maire en anticipant la loi sur le non-cumul.

    • jeanine dit :

      Pauvre « bourgeois parisien »! Votre raisonnement est complètement dépassé. Pourquoi parler d’extrémisme concernant MLP et le FN?
      Les français, heureusement, ne s’y trompent pas et ne se laissent pas intimider. Si l’opinion a besoin d’être secouée comme vous dites, c’est celle des bien-pensants. Il faudra vous y faire et trouver autre chose pour empêcher son irrésistible ascension.
      Lisez au moins ce qu’en dit Michèle Cotta pour vous éclairer.
      http://www.lepoint.fr/invites-du-point/michele-cotta/michele-cotta-marine-le-pen-un-homme-politique-comme-les-autres-21-06-2013-1684350_1595.php

    • Lambda dit :

      Je constate, chez les socialistes, la montée d’un sectarisme contre tous ceux qui ne pensent pas comme eux. La gauche applique systématiquement ce qu’elle interdit aux autres. Elle répète qu’elle veut apaiser la société et dénonce la haine à tout propos. Or, paradoxalement, ses discours sont de plus en plus marqués par le rejet, par la peur de l’autre, par sa détestation. Cette violence, qui est celle du désespoir, a un côté effrayant.

  • franc comtoise dit :

    Monsieur Pierre Moscovici,

    vous aviez dit le 25 mai que cette réunion était très importante.

    Je vous souhaite de faire avancer votre position, que des décisions concrètes et efficaces soient prises pour la recapitalisation des banques européennes.

    bonne journée
    salutations sincères

  • infox dit :

    Le chômage pourrait s’approcher de son record historique d’ici à la fin de l’année, révèle l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) jeudi 20 juin.
    Selon l’institut, le nombre de chômeurs devrait continuer de grimper à la fin de 2013 pour atteindre 10,7 % de la population active en métropole, très proche du record historique de 10,8 %, atteint en 1994 et en 1997.
    Des chiffres qui mettent à mal l’objectif de François Hollande « d’inverser la courbe du chômage » d’ici à décembre. Un objectif pourtant répété jeudi par le président, lors du lancement à Paris de la seconde « grande conférence sociale » de son mandat.

  • Charle dit :

    Retraites : le mensonge de l’espérance de vie
    C’est un argument qu’on nous martèle, et dont personne ou presque ne peut se permettre de contester la pertinence ni la véracité. En pleine réforme perpétuelle des retraites, on nous sort les courbes d’espérance de vie pour nous expliquer que nous vivons de plus en plus longtemps et qu’il convient donc de travailler de plus en plus tard. Cela semble une évidence mais n’est ce pas justement trop évident ?

    De nombreux acteurs se gargarisent de l’augmentation de l’espérance de vie dans nos pays développés, justifiant de fait le modèle de société à très grande consommation. Ainsi vous entendrez toujours un industriel de l’agroalimentaire, celui qui vous met du cheval malade roumain à la place de bœuf ou qui va vous remplir le caddy de produits aux graisses saturés, contenant un maximum de sucre, de sel, d’huile de palme et de produits chimiques, vous affirmer que cette alimentation industrielle est plus saine que l’alimentation naturelle d’antan.

    Il est vrai que les courbes ne prêtent pas à confusion : l’espérance de vie est actuellement de 77 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes en France. Il y a 50 ans, elle était respectivement de 66 et 77 ans. On a gagné 10 années de vie en un demi siècle, il est donc normal de travailler au moins 5 ans de plus non ? Pas si simple.

    1ère manipulation : ne pas parler d’espérance de vie à la naissance

    Le débat sur les retraites touche actuellement les gens âgés entre 30 et 60 ans. Or l’espérance de vie donnée dans les médias est celles des nouveaux nés en 2013(1). Demander aux personnes actuellement sur le marché de travailler jusqu’à 65 ans sous prétexte qu’ils vont vivre jusqu’à 77 ou 85 ans en moyenne est donc un mensonge.

    Si on considère une personne qui a 50 ans aujourd’hui, son espérance de vie, si c’est un homme, est bien de 66 ans. Il appréciera le report de son départ…

    2ème manipulation : ne pas parler du taux de mortalité infantile

    C’est une des plus grosse arnaque de notre temps. Croire que l’allongement de l’espérance de vie est uniquement dû à l’allongement de la vie des adultes. Or même avec une espérance de vie de 30 ans, les périodes antérieures nous ont bien montré que de nombreux adultes vivaient aussi vieux que notre troisième et quatrième âge actuel. Que s’est-il donc passé ? Et bien tout simplement la médecine et l’hygiène ont permis de juguler le taux de mortalité infantile. Une simple recherche dans les archives paroissiales ou communales vous fera découvrir le nombre impressionnant d’enfants morts dans la première année sous l’ancien régime. Si de nombreux enfants mourraient avant 5 ans, l’espérance de vie était autant impactée, alors que ceux devenus adultes pouvaient vivre relativement vieux.

    Il y a 60 ans le taux de mortalité avant 5 ans était de 29/1000. Il est passé à 4/1000 soit une baisse de 86% environ. Ce taux de mortalité a fait augmenter l’espérance de vie de manière mathématique, pourtant, les adultes n’ont pas vu pour autant leur vie allonger d’autant réellement.

    3ème manipulation : occulter l’espérance de vie « en bonne santé »

    L’Espérance de vie sans incapacité » (EVSI) désigne une vie sans limitations des fonctions essentielles telles que les aptitudes à se déplacer, se nourrir, se vêtir. Une absence de dépendance majeure en somme. Le dossier consacré à ce sujet dans le magazine Science et Vie de juin 2013 se révèle particulièrement alarmant. Aujourd’hui, la mesure de l’évolution de la part de la vie que l’on peut espérer passer en bonne santé affiche une forte baisse. Ainsi, elle est de 74% pour une femme qui naît aujourd’hui alors qu’elle était de 77% en 2004. Ainsi, elle pourrait passer 22 ans de sa vie avec des incapacités contre 15 ans et demi si elle était née en 2004. Plus la vie s’allonge, plus elle se passe en mauvaise santé. Un phénomène non anticipé, qui remet bien des choses en cause et dont on ne parle pas trop au risque de fâcher (2) .

    En conclusion

    Ces manipulations visent surtout à ne pas remettre en cause le mode de société dans lequel nous nous trouvons et le mythe du progrès constant linéaire, inéluctable et universel Le rôle de la filière médicale (improprement appelée « santé ») est de dépenser des sommes folles pour maintenir en vie coûte que coûte des êtres isolés (madame vivra 10 ans minimum sans son mari) dans des établissements où la retraite paye intégralement les mensualités (si on peut y ajouter la vente du capital) et permet ainsi à certains secteurs d’être florissants. Quand cette tromperie est utilisée comme argument pour reporter l’âge de la retraite il convient de la dénoncer avec plus de force.

    notes :

    L’espérance de vie à la naissance indique le nombre d’années qu’un nouveau-né devrait vivre si les règles générales de mortalité au moment de sa naissance devaient rester les mêmes tout au long de sa vie. (source, Banque Mondiale)
    http://blogs.mediapart.fr/blog/newcotcot/280513/esperance-de-vie-en-bonne-sante-elle-baisse-le-grand-mensonge-de-letat-sur-la-legitimite-dune-nouvell

    autres références :

    http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/SP.DYN.LE00.IN?cid=GPDfr_10

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Esp%C3%A9rance_de_vie_en_bonne_sant%C3%A9

  • Patclo dit :

    Pour en revenir au CICE, il semblerait selon le 20h de France 2 que les patrons ont des difficultés pour faire appel à ce crédit d’impôt, je cite l’interviewer (un patron de PME): » C’est trop complique, il faut remplir des papiers et cela prend du temps, les 8 à 10 heures d’invertissement pour faire la demande et in fine ne pas aboutir; c’est trop de temps et c’est la raison pour laquelle je ne fais pas la demande. « Je ne remets pas en cause la bonne fois de ce patron mais si c’est la vérité il y aurait des actions à mener de la part de vos services pour lever les blocages.
    Bien sûr France 2 a encore diffusé un reportage à charge contre le gouvernement et je ne vous parle pas de la façon dont France 2 à aborder la réformes des retraires qui doit s’engager!
    Monter les fonctionnaires contre le privé en s’appuyant sur des données qui ne veulent rien dire (niveau de pension dans le privé et dans le public, sans plus) N’est ce pas là, la méthode de la droite!
    Enfin Bref

Flux RSS des commentaires de cet article.