Dans les médias

Question au gouvernement : ma réponse sur le budget pour 2014

Catégorie : Actualité,Assemblée nationale,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 16/10/2013 à 18:25

J’ai été interrogé cet après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement de l’Assemblée nationale, par le député Thierry Mandon sur le projet de loi de finances pour 2014. Je l’ai affirmé, ce budget est tout entier orienté vers le croissance et l’emploi. Je vous invite à visionner ci-dessous ma réponse.

La croissance et l’emploi sont la finalité de ce budget. La France est sortie de la récession, la reprise est là.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , , ,


4 commentaires

  • girard dit :

    avec un revenu fiscal de 864e/mois en 2012, je suis pr la 1ere fois depuis mon veuvage assujettie à l’impôt local: 310e, de plus je viens de payer 865e d’impôts fonciers
    je vous laisse entrevoir mon dépit
    à gauche depuis tjrs… je n’ai pas surtout pas voté chirac lors de son élect° en 2002 me voilà fort marrie dvt votre politique
    qui me conduira dorénavant à l’absention.
    annie girard

    • bourgeois parisien dit :

      Tout le monde devrait payer l’impôt sur le revenu; si le revenu est très faible,un impôt un peu symbolique; si le revenu est élevé, un impôt à un taux plus plus élevé que l’actuel. C’est ça qu’on appelle la « solidarité ». Madame Girard paie trop,c’est évident,mais il faut qu’elle paie un tout petit peu!.. Il faut arrêter d’exiger de l’argent de l’état sans vouloir payer d’impôt: on se croirait revenu au temps du Poujadisme dans les années 50

    • Patclo dit :

      Madame
      Je pense que vous vous trompez de cible En effet comme l’a précisé à plusieurs reprises Moscovici, le barème de l’impôt sur le revenu a été bloqué pour 2 ans par la droite (Loi de finance 2012) votée en décembre 2011 par le gouvernement Fillon/Sarkozy), pour les revenus 2012 (impôts payables en octobre 2013) et pour les revenus 2013 (impôts payables en 2014). Le gouvernement actuel n’est en rien responsable de cet état de fait qu’il a hérité en Juillet 2012
      Je vous ferai aussi remarquer que le gouvernement a mis en place une décote (loi de finance de 2013, votée en fin d’année 2012) qui prendra effet sur les revenus 2013 puisqu’il s’agit de la loi de finance 2013 qui vous concernera certainement.

      Je ne suis pas de l’avis de Bougeois parisien qui pense que tout le monde devrait payer un impôt sur les revenus C’est peut-être oublié un peu trop vite que l’impact des autes contributions n’est pas le m^me pour tout le monde entre les bas reveus et les hauts revenus (TVA, CSG…..) sans compter que bien souvent les faibles revenus sont en location contrairement aux hauts revenus qui possèdent leur logement.

      Je ne suis pas contre les impôts dans la mesure où ma contribution va là où elle doit aller et ne pas servir à faire de la redistribution à l’envers, notamment, comme sous le mandat de Sarkozy. Les écoles , la police la justice, l’armée ….. il faut bien contribuer au budget; c’est aussi pour ces raisons que je désapprouve le mouvement des patrons (je me souviens plus du nom) qui appelle à boycotter les impôts Ces messieurs oublient bien vite que leurs entreprises profitent à plein des fonctions dites régaliennes

    • Patclo dit :

      Je me permets de rajouter un article que je viens de lire:

      « Les députés ont adopté jeudi les premiers articles du projet de loi de finances pour 2014:
      – La réindexation du barème de l’impôt sur le revenu sur l’évolution de l’indice des prix et le nouvel abaissement du plafond de l’avantage procuré par le quotient familial, à 1 500 euros, sont ainsi confirmés.
      – Ont également été adoptés le relèvement exceptionnel du seuil d’application de la décote (508 euros, + 5 %) et l’amendement prévoyant une revalorisation de 4 % du revenu fiscal de référence conditionnant l’exonération d’autres impôts comme la taxe d’habitation ou la redevance audiovisuelle. Ces deux mesures visent à compenser partiellement, pour les contribuables aux revenus modestes, le gel du barème de l’impôt sur le revenu au cours des deux « 

Flux RSS des commentaires de cet article.