Dans les médias

Articles de décembre 2013


Interview dans la matinale d’Europe 1

Catégorie : Actualité,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 23/12/2013 à 15:55

J’étais aujourd’hui l’invité politique de la matinale d’Europe 1. Je vous invite à découvrir ci-dessous mes réponses sur l’emploi, la compétitivité, la croissance, ou encore la fiscalité. Notre cap : redresser le pays, redresser ses finances publiques, et redresser aussi son appareil productif pour la croissance, pour l’emploi.

 

Le gouvernement est tout entier mobilisé, autour du Président de la République, sur une priorité : l’emploi, l’emploi, l’emploi.

-


Moscovici : « Une priorité : l’emploi, l’emploi… par Europe1fr


Les enjeux de l’union bancaire présentés en vidéo

Catégorie : Actualité,Europe / International,Réflexions,Vidéos | Par pierre.moscovici | 23/12/2013 à 15:16
Commentaires fermés

Après l’accord européen sur l’union bancaire conclu par les ministres des Finances de l’Europe, j’ai souhaité vous en présenter les étapes, les détails et les enjeux, dans une vidéo de 3 minutes 30 qui reprend l’essentiel des informations sur ce sujet. L’union bancaire est en effet la plus grande étape d’intégration financière en Europe depuis la création de la monnaie unique, comprenant une supervision européenne intégrée, des mécanismes de résolution des crises, des filets de sécurité, et une garantie des dépôts. La France a œuvré sans relâche pour faire franchir à l’Europe ce pas historique de l’union bancaire : la mission est aujourd’hui accomplie !

Voici ma vidéo d’explication sur l’union bancaire, que je vous invite à visionner et à partager :

-

 

 


Ma tribune parue aujourd’hui dans Le Monde : L’union bancaire est une avancée politique pour tous les peuples d’Europe

Catégorie : Actualité,Europe / International | Par pierre.moscovici | 20/12/2013 à 20:56
Commentaires fermés

Je vous invite à lire ci-dessous ma tribune dans Le Monde sur l’union bancaire, intitulée « L’union bancaire est une avancée politique pour tous les peuples d’Europe ».

 

L’union bancaire est une avancée politique pour tous les peuples d’Europe

 

Les ministres des finances des vingt-huit pays européens ont conclu, le 18 décembre, un accord historique qui donne vie à l’union bancaire.

Les ministres des finances des vingt-huit pays européens ont conclu, le 18 décembre, un accord historique qui donne vie à l’union bancaire : c’est la plus grande étape d’intégration financière en Europe depuis la création de la monnaie unique. L’union bancaire décidée au sommet européen de juin 2012 à l’initiative du président de la République, construite en un an et demi, va voir le jour dans le calendrier imparti. C’est l’aboutissement d’un engagement politique déterminé, suivi d’une mise en œuvre résolue.

A travers l’union bancaire s’affirme une ambition politique nouvelle, pour l’Europe et pour ses peuples.

 L’ensemble des composantes de l’union bancaire – la supervision européenne intégrée, les mécanismes de résolution des crises, la garantie des dépôts – sont autant de digues pour ramener la finance dans son lit.

L’union bancaire porte d’abord l’ambition de reprendre la main après trois décennies de dérégulation financière qui ont mené l’Europe au bord de l’abîme. L’ensemble des composantes de l’union bancaire – la supervision européenne intégrée, les mécanismes de résolution des crises, la garantie des dépôts – sont autant de digues pour ramener la finance dans son lit et tourner définitivement la page de l’instabilité financière, qui a été à l’origine de la crise de 2008.

Au cœur de cette action, nous avons créé une supervision unique en zone euro, confiée à la Banque centrale européenne, pour suivre un secteur financier qui a depuis longtemps cessé d’opérer dans un cadre seulement national.

L’union bancaire est aussi porteuse d’une vaste ambition de moralisation pour la finance. Nous avons créé un mécanisme unique à l’échelle de la zone euro, chargé d’organiser une faillite ou, au contraire, la continuité de l’activité d’une banque en difficulté. Il n’est plus question pour les gouvernements d’être obligés de renflouer des établissements supposés too big to fail (« trop importants pour pouvoir disparaître ») pour éviter une déstabilisation de leur économie. Ces sauvetages pèsent lourdement sur la dette publique et les contribuables.

 Ce nouveau système sera juste : en cas de difficulté, ce ne seront plus les contribuables, mais désormais les créanciers et les actionnaires des banques qui seront les premiers mis à contribution.

Lire la suite


Arrivée au Conseil ECOFIN aujourd’hui : mon interview

Catégorie : Actualité,Europe / International,Vidéos | Par pierre.moscovici | 18/12/2013 à 14:49

Retrouvez ci-dessous mes réponses à la presse à mon arrivée au Conseil ECOFIN, Conseil pour les Affaires Économiques et Financières, à Bruxelles, ce mercredi 18 décembre. Je m’y exprime sur le mécanisme de résolution unique et sur l’union bancaire.

Partie 1/2 :

Partie 2/2 :


Mon interview à la fin de la réunion de l’Eurogroupe cette nuit à Bruxelles

Catégorie : Actualité,Europe / International,Vidéos | Par pierre.moscovici | 18/12/2013 à 9:45

Je vous invite à visionner ci-dessous la vidéo de mon interview cette nuit à la fin de la réunion extraordinaire de l’Eurogroupe à Bruxelles. J’y rappelle que je suis pleinement mobilisé sur l’enjeu de l’union bancaire. Je m’y réjouis de l’accord de l’Eurogroupe sur le mécanisme de résolution unique, avancée historique vers l’union bancaire.


Vidéo de mon interview à l’arrivée de la réunion extraordinaire de l’Eurogroupe hier à Bruxelles

Catégorie : Actualité,Europe / International,Vidéos | Par pierre.moscovici | 18/12/2013 à 9:03

Voici ci-dessous la vidéo de mon interview à l’arrivée de la réunion extraordinaire de l’Eurogroupe hier à Bruxelles, sur les enjeux de cette réunion et sur la mobilisation de la France en faveur d’un accord sur le mécanisme de résolution unique, pierre importante vers une véritable union bancaire en Europe.


Bilan de mon déplacement hier à Avignon : informer et mobiliser

Catégorie : Actualité,En images | Par pierre.moscovici | 17/12/2013 à 20:11

J’étais hier en déplacement sur le terrain, à Avignon dans le Vaucluse, au plus près des Français, des entreprises, des acteurs économiques, des élus, et des agents de mon ministère. Cette journée a été riche en rencontres et en échanges de qualité, permettant de recueillir dans nos territoires les remarques et réflexions qui guident mon action de ministre de l’Economie et des Finances.

Le thème directeur de cette visite était la modernisation des moyens de paiement avec le système européen SEPA (Single Euro Payments Area). Cet Espace Européen Unique de Paiement sera en effet effectif au 1er février 2014, afin que les 18 pays de la zone euro utilisent dès lors le même format pour le prélèvement et le virement. J’ai présenté hier matin à Avignon, au cours d’une table ronde de haut niveau, réunissant les élus, la Banque de France, la Fédération bancaire française, les organisations patronales et les entreprises, les enjeux du SEPA : compétitivité, modernisation, rapidité via la centralisation des paiements et la possibilité de centraliser toutes les opérations en Europe avec un seul compte. Chaque entreprise doit prendre d’ici le 1er février prochain un certain nombre de mesures pratiques, et j’invite chacun à s’informer des démarches à suivre ici : http://www.economie.gouv.fr/espace-sepa-1er-fevrier-2014, et en consultant ce communiqué de presse commun avec Sylvia Pinel et Fleur Pellerin : http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/16584.pdf.

J’ai ensuite rencontré des acteurs économiques et élus du Vaucluse, échangeant de manière ouverte sur les réformes du gouvernement et sur le cap des mois à venir.

A la Direction départementale des finances publiques (DDFiP) d’Avignon, j’ai salué la mobilisation et l’engagement des agents du Ministère de l’Économie et des Finances, qui travaillent au quotidien au service de l’intérêt général. J’y ai annoncé le lancement de la dématérialisation des timbres fiscaux pour les passeports, qui facilitera considérablement les démarches administratives de nos concitoyens et qui modernise l’action publique. Mon communiqué de presse avec Manuel Valls et Bernard Cazeneuve sur ce sujet du timbre passeport est à retrouver ici : http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/16593.pdf.

Illustrant la richesse des missions de ce ministère, j’ai ensuite tenu à rencontrer celles et ceux qui agissent au sein de la Direction départementale de la protection des populations d’Avignon, leur exprimant ma fierté pour la qualité de leurs actions.

Enfin, j’ai visité l’entreprise Naturex, leader dans la production d’ingrédients naturels pour les industries agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques, en tant que ministre ayant à cœur de découvrir, à chaque déplacement, les entreprises qui contribuent à la croissance, à l’innovation, et à l’emploi dans notre pays. Cette entreprise a ainsi mis en place le système SEPA pour ses paiements, gagnant en compétitivité et en réactivité.

Ce déplacement a permis d’informer et de mobiliser : sur les enjeux et le calendrier de l’Espace Européen Unique de Paiement SEPA, sur la dématérialisation du timbre passeport, sur la variété des missions menées par le Ministère de l’Économie et des Finances, sur les réformes menées par le gouvernement, et enfin sur les atouts innombrables de notre pays, au cœur des territoires. Un beau déplacement, donc, pour de beaux enjeux.

Voici quelques photos de ce déplacement, tout au long de la journée hier :

 Lire la suite


Ma réponse au député Franck Montaugé sur l’union bancaire – QAG

Catégorie : Actualité,Assemblée nationale,Europe / International,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 17/12/2013 à 18:05
Commentaires fermés

Cet après-midi à l’Assemblée nationale, j’ai répondu à Franck Montaugé sur l’union bancaire et ses enjeux, lors de la séance de questions au gouvernement. Avec trois dimensions essentielles que nous défendons : la supervision, la garantie des dépôts, et le mécanisme de résolution unique.

L’union bancaire est un chantier absolument décisif qui donne tout son sens à l’union monétaire.