Dans les médias

Invité de la matinale d’Europe 1

Catégorie : Actualité,Politique,Vidéos | Par pierre.moscovici | 24/03/2014 à 10:34

J’étais ce matin l’invité d’Europe 1, à partir de 8h18. J’ai répondu aux questions de Jean-Pierre Elkabbach, et appelé à la mobilisation de la gauche pour le second tour des municipales.

Mon interview à voir ici, à partir de 7’11 » :

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,


5 commentaires

  • […] La vidéo de mon interview dans la matinale d’Europe 1 ce lundi 24 mars 2014 à consulter ici […]

  • patclo dit :

    Une analyse qui donne du coeur à l’ouvrage malgré la morosité ambiante et les difficultés électorales actuelles:
    « le gouvernement français pourra trouver dans les chiffres publiés lundi 24 mars par le cabinet Markit des éléments de réconfort. L’activité dans le secteur privé a retrouvé un niveau qu’elle n’avait plus atteint depuis deux ans et demi.

    L’indice PMI s’est en effet établi en mars à 51,6, contre 47,9 en février. Il revient ainsi au-dessus de la barre des 50, qui sépare les phases d’expansion et celles de contraction, pour la première fois depuis octobre 2013. »
    CQFD

    • patclo dit :

      Continuons sur les bonnes nouvelles qu’ils faut mettre à tout prix à profit (je pense) : »Les données publiées, mardi 25 mars, par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), montrent une légère amélioration du climat des affaires en France au mois de mars, + 1 point, à 95. Stable dans l’industrie, le moral remonte dans les services et le bâtiment.

      L’indicateur de retournement calculé par l’Insee demeure dans une zone favorable indiquant  » une situation conjoncturelle favorable « , pointe l’Insee.

      En deux jours, c’est la deuxième volée de chiffres laissant espérer un rebond durable de l’activité dans l’Hexagone. Lundi 24 mars, l’enquête de conjoncture du cabinet Markit a montré que la croissance du secteur privé dans la zone euro a très légèrement ralenti en mars, mais elle a surtout souligné la performance surprise de l’économie française.

       » C’est de la France que viennent les meilleures nouvelles « , note dans son étude Chris Williamson, chef économiste de Markit. Selon l’estimation préliminaire, l’indice PMI composite (rassemblant le secteur des services et de l’industrie) des directeurs d’achats s’est établi en mars à 51,6, contre 47,9 en février. Un tel niveau n’avait plus été atteint depuis deux ans et demi.

      Surtout, l’indice est repassé au-dessus de 50, seuil qui sépare les phases de contraction ou d’expansion de l’activité. Cette barre n’avait plus été franchie par le secteur privé en France depuis octobre 2013.

       » S’il n’indique pour l’heure qu’une stabilisation de la conjoncture dans le secteur privé français au premier trimestre, l’indice PMI se redresse néanmoins à un plus haut de deux ans et demi en mars, permettant d’espérer une véritable reprise économique dans l’Hexagone au deuxième trimestre « , commente Chris Williamson. »

Flux RSS des commentaires de cet article.