Dans les médias

Extrait de mon portrait publié dans Challenges

Catégorie : Actualité,Politique | Par pierre.moscovici | 28/08/2014 à 19:37

Retrouvez ci-dessous un extrait de mon portrait publié ce jour dans Challenges, dans lequel sont notamment abordés mon engagement européen, ma mission parlementaire, et la ligne réformiste, sociale-démocrate et proeuropéenne.

Moscovici voit son horizon européen s’éclaircir


Pour l’ancien ministre des Finances, le remaniement gouvernemental en France crédibilise sa candidature au poste de commissaire à l’Économie.

Le jour de la démission du gouvernement Valls, Pierre Moscovici était un des rares députés présents à l’Assemblée nationale. « Je n’attends aucun coup de fil, souri-t-il. Mon destin est européen. » En effet, si l’ancien ministre des Finances est en campagne, ce n’est pas pour un maroquin à Paris, mais pour le poste de commissaire européen à l’Economie. Très lyrique sur « ce job magnifique » qui ne lui est pas encore assuré à Bruxelles, il reste tout en retenue sur le remaniement : « Le président de la République et le Premier ministre ont choisi de trancher. Ils donnent un signal de cohérence, réaffirmant une ligne réformiste, sociale-démocrate et proeuropéenne. » Avec un rappel toutefois : « C’est en réalité celle du gouvernement depuis 2012. »

La clarification à Paris va certainement l’aider à gagner en crédibilité, à Bruxelles comme à Berlin. Difficile en effet d’espérer succéder au très orthodoxe Finlandais Olli Rehn, quand on représente un pays qualifié, jusque dans le New York Times, d’« homme malade de l’Europe ». Cet été, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, chauffé par sa base, a estimé que ce serait curieux de désigner un Français grand argentier de la Commission. Alors que, quelques jours plus tôt, « Wolfgang » avait promis à « Pierre » qu’il serait « son candidat ». Il n’y a pas qu’en France que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent…
Et avec François (Hollande) ? « J’ai commencé à en parler avec lui dès l’automne 2013, comme d’une possibilité. On y a réfléchi ensemble, on en a parlé de plus en plus. C’est important pour lui d’avoir un ami à Bruxelles. » […]

Sabine Syfuss-Arnaud

La suite de ce portrait est à lire dans l’hebdomadaire Challenges de cette semaine, ou en cliquant sur ce lien : http://challenges-magazine-digital.challenges.fr/profil/liseuse.html#mid1409176800

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,


3 commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article.