Déclaration à mon arrivée à la réunion de l’Eurogroupe sur la Grèce

Je vous invite à voir ci-dessous ma déclaration à mon arrivée à la réunion de l’Eurogroupe sur la Grèce.

La balle est d’abord dans le camp des autorités grecques, avec la nécessité de propositions claires, tangibles, crédibles et efficaces. Je salue la déclaration des principaux partis politiques grecs hier soir en faveur d’un compromis. La Commission européenne reste disponible pour trouver une solution : le Grexit doit être absolument évité, chacun est conscient de sa responsabilité.

 

Une réflexion au sujet de « Déclaration à mon arrivée à la réunion de l’Eurogroupe sur la Grèce »

  1. Autorisez-vous d’un « ancien » une respectueuse suggestion, cher Monsieur Moscovici ?
    Dites ceci à vos collègues :
    Κλείσε μέσα στην ψυχή σου την Ελλάδα
    και θα νοιώσεις κάθε είδους μεγαλείο
    Le peuple grec n’a jamais cessé de chanter Solomos, et pour cause. Alors ce peuple vous (nous) reconnaîtra. Alors l’Europe trouvera enfin un sens. Mais vos collègues sont-ils encore capables de comprendre ? Sont-ils même capables de cet effort ?

Les commentaires sont fermés.