Conférence de presse de Pierre Moscovici sur la transition

Pierre Moscovici a tenu cette après-midi une conférence de presse au QG de campagne de François Hollande.


Point de Pierre Moscovici sur la transition le 9… par francoishollande

Retrouvez ci-dessous le script de la conférence de presse :

J’avais prévu un point presse quotidien ici, à l’exception du 8 mai qui est un jour férié. Nous nous tenons donc à cette nouvelle tradition qui durera pendant cette semaine, pour vous donner le compte rendu du travail du président élu François Hollande.
Comme vous le savez, nous avons eu ce matin autour de lui une réunion politique et une réunion de remerciement amical, qui au fond avaient le même message. Ce message était d’abord celui de la fierté partagée de l’élection de François Hollande, de l’émotion que nous ressentions devant cette victoire qui n’a pas été facile à conquérir et qui était attendue depuis si longtemps. François Hollande a beaucoup insisté sur le sentiment qui devait être le nôtre de la responsabilité dont nous étions investis devant le peuple français, en disant que notre devoir était de rendre confiance au pays – lui rendre confiance par les paroles, lui rendre confiance par les actes, lui rendre confiance par les comportements. Il nous a exhortés à l’exemplarité, à la simplicité, à retrouver avec les Français un contact quotidien, à rester accessibles et proches des Français qui attendent le dialogue et non un pouvoir lointain. Et puis bien sûr, rendre la confiance aux Français par les mesures de changement que nous prendrons une fois que la prise de fonction du nouveau président sera effective, à partir du 15 mai prochain.

Continuer la lecture

Pierre Moscovici présente le calendrier du Président de la République, François Hollande

Pierre Moscovici a tenu cette après-midi une conférence de presse au QG de campagne de François Hollande.


Conférence de Presse de Pierre Moscovici. par LCP

Retrouvez ci-dessous le script de la conférence de presse:

La date de la passation de pouvoir, donc de l’installation du nouveau Président François Hollande, sera le 15 mai. Là encore, c’est Nicolas Sarkozy qui estimait qu’il fallait aller jusqu’au bout du mandat. Cela ne nous posait aucun problème. Je rappelle que contrairement à ce que j’avais lu ici ou là sur je ne sais quelle source diplomatique qui ne venait pas d’ici, nous n’avons jamais demandé que la transition soit accélérée et que la seule date qui avait été avancée par François Hollande lui-même était précisément le 15 mai. Et donc les choses se font dans un bon esprit, en bonne intelligence. Il y aura aussi une transmission d’informations, un échange d’informations sur les grands dossiers, notamment les grands dossiers internationaux qui attendent le nouveau Président dans les jours qui viennent. Donc les équipes travaillent. J’ai aussi eu des contacts avec Jean-David Levitte, conseiller diplomatique. Cela avance de façon j’allais dire naturelle dans une démocratie qui connaît l’alternance et où une continuité de l’Etat s’impose.

Continuer la lecture

Pierre Moscovici invité de l’émission « Les 4 vérités » sur France 2

Pierre Moscovici était ce matin l’invité de l’émission « Les 4 vérités » sur France 2.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’interview.

Retrouvez ci-dessous la retranscription de l’interview:

ROLAND SICARD
François HOLLANDE a gagné, mais avec un score peut-être plus
serré qu’on ne le pensait, est-ce qu’un score plus large lui aurait donné
des coudées plus franches ?
PIERRE MOSCOVICI
Non, non, c’est un score important, c’est un score élevé, c’est à
peu près le même score que François MITTERRAND contre Valéry
GISCARD d’ESTAING en 1981, c’est une belle, une très belle victoire,
une nette victoire.
Continuer la lecture

Convention internationale: Discours de Pierre Moscovici au Conseil national du 8 septembre 2010

Mes chers camarades,

Cette convention internationale est pour nous une étape décisive dans la construction d’une alternative pour 2012. C’est d’autant plus vrai que, comme le dit le texte qui nous est soumis, le cadre européen et international est plus que jamais indissociable des espoirs comme des craintes des Français. Mais aussi parce que le style et plus encore le projet idéologique de la droite et du sarkozysme s’expriment pleinement dans le champ européen et international : brutalité, nationalisme exacerbé et dans le même temps profonde volonté de faire rentrer notre pays dans les rangs, ceux d’un Occident sans cesse en guerre comme ne cesse jamais de l’être M. Sarkozy. Là comme ailleurs, ne sous-estimons pas la capacité du gouvernement à s’appuyer sur les positions les plus démagogiques pour faire avancer son point de vue. Continuer la lecture