L’histoire se répète-t-elle ?

Convention d'investiture de François Hollande

Les socialistes ont trouvé le leader dont ils avaient besoin, conscient des enjeux, prêt à la confrontation avec la droite.

La Convention nationale du Parti socialiste, samedi dernier, s’est bien déroulée. Elle a montré, à travers les prises de position des candidats aux primaires, l’effectivité du rassemblement des socialistes, l’engagement d’une unité sans faille dans la bataille présidentielle. Le discours de François Hollande, qu’il a écrit lui-même, a été à la hauteur des attentes : clair, puissant, maîtrisé, il a tracé la feuille de route stratégique et politique pour les mois qui viennent. Les socialistes ont trouvé le leader dont ils avaient besoin, conscient des enjeux, prêt à la confrontation avec la droite.

L’élection présidentielle est donc désormais lancée, avec de vraies chances de succès – même si, comme François Hollande l’a fait lui-même, les sondages euphoriques doivent être relativisés. Le candidat socialiste ne fera pas – sans doute – 39 % au premier tour, plus de 60 % au second. En France, on le sait, les élections à deux tours finissent toujours par converger vers un duel à 50-50. Et Nicolas Sarkozy, s’il est un exécrable président, en échec sur tous les terrains – l’économique et le social, la sécurité, la politique intérieure et l’Europe – peut être un redoutable concurrent, d’autant qu’il sera soutenu par un appareil d’Etat durement mis au pas durant ce quinquennat, et appuyé par de puissants groupes d’intérêt. La droite française est au plus bas, et même en voie de décomposition – comme le montre la situation à Paris, où la médiation molle de Jean-François Copé ne parvient pas à étouffer la violence des coups échangés entre François Fillon et Rachida Dati – minée par ses divisions. Pour autant, elle n’est pas morte, elle ne peut que se redresser dans la campagne, resserrer les rangs sous peine de disparaître.

Continuer la lecture

Ambiance

Dès hier, j’ai mis en ligne sur ce blog mon discours lors de la Convention nationale du Parti socialiste consacrée à l’ « égalité réelle » Je veux aujourd’hui vous parler de l’ambiance de ce rassemblement, qui a montré ce dont cette formation politique est capable – le bon et le moins bon – et vous expliquer ma démarche. Continuer la lecture

Soirée-débat sur l’égalité réelle le 24 novembre à 19h

Dans le cadre de la convention égalité réelle du parti socialiste, Besoin de Gauche organise une soirée-débat de réflexion sur l’égalité réelle.

Soirée-débat sur l’égalité réelle
Le mercredi 24 novembre 2010 à 19h00

à l’Hémicycle du Conseil régional d’Île-de-France
57, rue de Babylone, 75007 Paris

Avec comme invités :

– Marie DURU-BELLAT, Professeur de sociologie à Sciences Po Paris et chercheur à l’Observatoire sociologique du changement, auteur du livre Le mérite contre la justice – 2009 (voir sa présentation sur Wikipedia)

– Alain OLIVE, Secrétaire général de l’UNSA (voir sa présentation sur Wikipedia)

– Marisol TOURAINE, Députée de l’Indre-et-Loire, Secrétaire nationale du PS à la santé et à la sécurité sociale (voir son blog)

– Débats animés par Benjamin GRIVEAUX, Vice-Président du Conseil Général de Saône et Loire chargé de l’insertion et des politiques sociales.

– Conclusion par Pierre MOSCOVICI

Inscriptions auprès de contact@besoindegauche.fr

Une retransmission audio et vidéo sera assurée en direct par Internet.

Pierre Moscovici appelle le PS à ne pas promettre la lune pour 2012 [Les Inrocks]

Sans reprendre le mot tabou de “rigueur”, Pierre Moscovici pousse le PS à ne pas faire de promesses excessives ou illusoires pour la prochaine présidentielle.

Entretien > Le PS peut-il éviter de faire des promesses coûteuses et espérer gagner quand même en 2012 ?

Pierre Moscovici – Il n’y a pas encore d‘attente fixée sur la gauche, ou plutôt il y a des attentes contradictoires ou complémentaires. La première concerne l’incarnation et le style de gouvernance. II y a une aspiration à des transformations radicales, des transformations de gauche. Pour autant, je suis persuadé qu’il n‘y a pas d’attente d’une gauche qui rase gratis, et qui promette la lune. Les Français sont inquiets et extrêmement lucides. Ils ne supporteraient pas une gauche dont les promesses apparaîtraient d’emblée comme non finançables, excessives ou illusoires. Il faut du changement, mais il faut que ce changement soit crédible.

Continuer la lecture

Abstention

Depuis mardi, et jusqu’à la fin du mois, les militants socialistes sont appelés à débattre du thème de « l’égalité réelle ». Cette convention est la dernière étape avant la « convention des conventions », qui devrait permettre aux adhérents de dessiner les grandes lignes du projet socialiste pour 2012. J’ai eu l’occasion d’exprimer mes réserves sur le projet de texte soumis par Benoit Hamon. Je me suis donc, et mes amis de Besoin de gauche avec moi, logiquement abstenu lors du Conseil national du 9 novembre. Depuis le Chili, invité par la Fondation Jean Jaurès dans le cadre du réseau de fondations progressistes latino-américaines, je souhaite ici prendre le temps de m’en expliquer plus avant et de rétablir quelques vérités écornées par les prises de positions des uns et des autres et le battage médiatique.

Continuer la lecture

Nœuds gordiens

Le Parti socialiste, après l’apogée du mouvement social contre la réforme des retraites, aborde la ligne droite, décisive, de la préparation des élections de 2012. Il semble porté par les sondages, qui appellent à l’alternance, il est présent dans le mouvement social, qui rejette massivement la réforme des retraites, il élabore progressivement ses propositions. Mais où en est-il réellement ? Nul n’ignore les convulsions qu’il a connues avant et après le Congrès de Reims, au lendemain de sa troisième défaite consécutive lors des élections présidentielles de 2007. Et chacun sait qu’il lui reste encore à trancher des questions importantes, voire fondamentales, à commencer par celle de son leadership en vue de l’élection présidentielle. Quelques semaines après la tenue de notre convention nationale sur l’international et sur l’Europe, animée par Laurent Fabius, et avant l’ouverture du débat sur l’égalité réelle, confié à Benoît Hamon, il est toutefois possible de faire un bilan d’étape du travail entrepris depuis deux ans pour préparer notre offre politique. Continuer la lecture

Pierre Moscovici répond à vos questions

Vous avez été très nombreux à poser vos questions à Pierre Moscovici, nous vous en remercions. Voici ses réponses, en vidéo :


Nous avons rassemblé les questions par thèmes. Pour chaque thème, les questions des internautes s’affichent en sous-titre au fur et à mesure de la vidéo. Vous pouvez également retrouver ces vidéos directement sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/playlist/x1d2ao_pierremoscovici_moscovici-et-les-internautes-1

Liste des thèmes :

1 – Équipe de France
2 – Primaires, 2012 et stratégie électorale
3 – Crise, économie et socialisme
4 – Retraites
5 – Europe
6 – DSK
7 – Université
8 – Questions diverses