Silence ordinaire

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, prononçait mardi dernier un discours devant le Parlement européen à Strasbourg, discours dans lequel il appelait les Européens à ne pas faire des immigrants musulmans des boucs émissaires dans une période où les tensions économiques et sociales faisaient le lit de dérives extrémistes.

Sa parole était d’autant pertinente qu’elle intervenait au lendemain d’un événement, traité de façon à peine incidente dans la presse, qui pourtant dénote la gravité de la situation morale et le dépérissement actuel de la cohésion sociale dans notre pays. Dans la nuit de dimanche à lundi dernier, la Mosquée de Haguenau, dans le Bas-Rhin, a été la cible d’une tentative d’incendie volontaire. Je veux ici, en ces jours où l’actualité médiatique se focalise – avec raison – sur la réforme des retraites, prendre le temps de quelques commentaires. Continuer la lecture